Faucon Millenium d'Altaya : Journal d'un Modéliste Débutant

Faucon Millenium d'Altaya : Journal d'un Modéliste Débutant

La maquette du Faucon Millenium à construire : Episodes 38 à 40


Voici la suite du journal de bord d'un modéliste débutant, la review de la maquette à monter du Faucon Millenium des éditions Altaya.

Retrouvez les épisodes 1 à 5, 6 à 9, 10 à 13, 14 à 18, 19 à 23, 24 à 27, 28 à 31 et 32 à 37 en suivant ces liens.

Je vous rappelle que cette rubrique ne relate que ma propre expérience, et que je serais ravi de découvrir la vôtre si vous la partagez dans les commentaires.


Une fois n'est pas coutume, je vais commencer ce numéro par un remerciement. Je rentre de Star Wars Celebration Europe où j'ai eu la chance de pouvoir rencontrer beaucoup de fans français de Star Wars sur le stand de Planète Star Wars, et il s'avère que vous êtes plus nombreux que ce que je pensais à suivre et apprécier cette rubrique. Ca me booste pour continuer !

MERCI !

Voici d'ailleurs une photo de la maquette terminée que j'ai pu prendre sur le stand de De Agostini à cette convention.




Comme vous le devinez, à la fin, il va y avoir un gros gros travail de peinture !


Mais revenons à nos numéros.

Dans le dernier épisode, j'ai traité pas moins de 6 numéros, et en toute franchise, ce n'était pas super intéressant car il n'y avait pas grand chose à faire. Aujourd'hui je n'en traiterai que 3 et vous allez voir qu'il y a un peu plus de boulot.


  • Numéro 38


Ce numéro contient des éléments de la rampe, en plastique, ainsi que les pièces métalliques de la charnière de cette rampe et les vérins hydrauliques.




On commence tout d'abord par fixer le systéme d'éclairage fourni dans le numéro 37 sur le support de la rampe que l'on a fini la dernière fois. Il faut faire passer ce petit rectangle de papier adhésif contenant les LED et les circuits imprimés dans le trou du squelette métallique, et le coller directement sur le métal. Attention donc : 

  • à être dans le bon sens
  • à ne pas tirer sur le câble pour ne pas l'abîmer (gardez-le enroulé et attaché)
  • à coller le papier adhésif en faisant attention à ne pas dépasser afin qu'il soit protégé.



Pour le moment, le circuit électrique n'est pas branché, donc inutile de dérouler le câble, qui nous gênerait.

Construisons la rampe, à présent.

La petite extension s'emboîte dans le corps de la rampe, par 2 petits ergots. Il s'agit ensuite de maintenir cette extension tandis qu'on y colle la charnière (un tout petit peu de colle suffira). Voilà, maintenant on a une extension de rampe capable de se plier et de se déplier. Personnellement je trouve que ça ne tient pas super bien. On verra plus tard si ça tient dans le temps.




Le fascicule conseille ensuite de peindre la rampe, mais je n'aime pas alterner les ateliers colle et peinture, je préfère donc finir de coller tout ce qu'il y a à coller, on peindra après.

Donc il faut fixer les bases droites et gauches de la rampe dans les emplacements consacrés. Pas compliqué pour deux sous, mais au moins, ce sera fait, et je pourrais ranger ma colle ensuite.



Voilà, maintenant on peut peindre ! 

J'ai peint toute la rampe en gris uni, je ferai des retouches "salissures/usures" plus tard. Attention à ne pas peindre le point de fixation au milieu, pour ne pas boucher le trou avec de la peinture. Attention aussi à peindre l'extension recto/verso ainsi que la partie de la rampe qui se retrouve sous l'extension quand celle-ci est repliée.



Allez, peinture finie, on passe à la charnière !

4 pièces à monter en faisant bien attention au sens et à l'ordre de fixation. Je ne vous dis pas ça en l'air, moi je me suis planté et j'ai dû dévisser et recommencer...

Le serrage des vis doit permettre de bien tenir les pièces mais de les laisser pivoter.



Et voilà !

Cette charnière va permettre de solidariser la rampe qu'on vient de construire avec la plaque de blindage du Faucon fournie dans le numéro 37. Tout doit s'emboîter parfaitement, et le tout est fixé avec 8 vis. 4 sur la rampe, 4 sur la plaque de blindage.



Voilà ce que ça va donner au final.



Voilà pour le numéro 38. Là j'ai pris une décision un peu idiote, mais dont je me suis rendu compte plus tard. Au moins, vous, vous le saurez dès à présent . Je n'ai pas fait les retouches de peinture de la rampe, me disant que je pouvais faire ça n'importe quand par la suite... Erreur, dans le prochain numéro on va bloquer cette rampe en position fermée, et la prochaine fois qu'elle s'ouvrira c'est quand on aura branché le moteur... Et ça, je ne sais pas du tout quand ça se produira. Bref, si vous voulez parfaire votre peinture, c'est maintenant... ou dans longtemps...


  • Numéro 39


Ce numéro contient un seul élément : le moteur de la rampe.




On commence par monter les vérins hydrauliques fournis précédemment. 2 paires de vérins : une grande et une petite. Une tige métallique et 2 parties plastiques par vérin. rien de bien sorcier, ça s'emboîte sans forcer. Enfin... essayez de bien les enfoncer quand même, parce que rien n'est collé, ça ne tient que par l'emboîtement...




C'est ensuite que ça se gâte. Là on va manipuler des minuscules éléments, donc pas faciles à tenir, mais très faciles à perdre.

On commence par découper sur la grappe fournie dans le numéro précédent, les petits pivots de tige, et on fixe une toute petite broche métallique qui va faire le lien entre ces pivots et les vérins. Attention au sens, et surtout attention à ne rien laisser tomber ! J'ai passé un quart d'heure à quatre pattes sous la table sous laquelle je pensais avoir laissé tomber une petite broche pour essayer de la retrouver avec un aimant... et en fait elle était tombé SUR la table... Bref... faites gaffe, Altaya n'a pas fourni de petite broche supplémentaire. Je vous conseille d'utiliser des petites pinces.

Les petits pivots sont des éléments très important dans le fonctionnement de la rampe, car ce sont ces toutes petites parties qui seront fixées à la rampe elle-même.



Voilà, les vérins sont terminés.


A présent, fixons la rampe sur la structure métallique.

Il faut emboîter toute la plaque de coque contenant la rampe dans le squelette métallique, en veillant bien à ce que les huit ergots s'insèrent dans les 8 trous du squelette. Il faut forcer un peu pour les emboîter parfaitement et jusqu'au bout.

Ensuite, on fixe  8 vis chromées pour fixer le tout. C'est la première partie de coque que l'on fixe définitivement à la structure métallique depuis le début de la maquette.



Une fois la plaque fixée, on va s'occuper du moteur.


Sur la grappe, on a laissé un dernier pivot un peu plus gros que les autres. Il est temps de le détacher et de le fixer, grâce à une petite broche métallique, sur le moteur. Comme son nom l'indique, le pivot doit être capable de pivoter autour de cette broche.



Maintenant on va fixer ce moteur sur la structure métallique, tout en collant le pivot sur le point de fixation qu'on a soigneusement évité de peindre sur la rampe. Attention, c'est pas simple. Il faut bien aligner les trous de fixation du moteur sur ceux du squelette métallique, et bien enfoncer le pivot dans le point de fixation, avec un point de colle. Identifiez bien tous les repères avant et faites des essai sans coller avant de vous lancer.



Ensuite vissez avec 4 petites vis noires le moteur au squelette métallique. Attention, ne faites pas comme moi, ne serrez pas les vis comme des Sith, sinon le plastique pète... Eh oui...



Et voilà, maintenant on ne peut plus ouvrir la rampe ! (donc la peindre...)

Dernière étape de ce numéro : fixer les vérins hydrauliques. Comme le moteur, ils sont fixés par des vis noires au squelette métallique, et par les petits pivots à la rampe : les 2 petits ergots des pivots rentrent dans les 2 petits trous de la rampe et sont fixés avec un tout petit point de colle.

Attention à bien mettre les grands vérins près du bord et les petits vérins derrière. Et à les mettre à l'endroit, la partie esthétique vers l'extérieur de la maquette. Chacun des 4 vérins a une place précise, alors regardez bien les photos et faites des essais avant de mettre la colle.



Voilà, la rampe est à présent terminée, ainsi que le numéro 39. Voilà ce que ça donne : 




  • Numéro 40


Ce numéro contient uniquement des pièces dont on ne se servira pas tout de suite, à l'exception de la visserie. En effet nous avons : une pièce de blindage de la coque inférieure, des vitres, et une grappe de détails intérieurs dont on ne connaît pas encore la destination.




Pour ce numéro, vous allez vous retrouvez en terrain à nouveau connu, puisque nous allons fixer le quartier de squelette métallique contenant la rampe au reste de la structure inférieure du Faucon. Donc à vos tournevis !

On commence par fixer 3 connecteurs à 2 trous à droite du quartier de squelette, aux emplacements prévus.




Ensuite on positionne ce quartier sur le squelette inférieur du Faucon, en veillant à ce que  :

  • le bord étroit passe sous l'anneau central
  • la nervure radiale à droite du quartier passe au dessus de la structure
  • les 3 connecteurs qu'on vient de fixer se retrouvent également au dessus.
  • les cables ne se coincent pas entre les éléments



Ensuite, on visse le tout avec des vis noires. Tout d'abord les 3 connecteurs (de l'extérieur de la maquette vers son centre), puis le bord intérieur sur l'anneau, et enfin la nervure radiale.

Attention, parfois l'alignement des trous n'est pas parfait (le métal, ça travaille), aussi essayez de placer judicieusement vos premières vis pour rapprocher un maximum ces trous avant de les visser. Une vis placée de travers va être très difficile à visser jusqu'au bout, et on risque d'abîmer la tête de vis en forçant (on a un peu de rab de vis noires, mais bon... essayons de gâcher le moins possible).



Et voilà, cette fois-ci le squelette métallique inférieur du Faucon est bel est bien terminé !




Et c'est aussi le cas du reportage d'aujourd'hui, aussi je vous remercie de m'avoir lu et vous dit à très bientôt pour la suite de la maquette !


  • Avatar DARAK

    DARAK

    425 Crédits

    cool. ça avance bien. merci pour les trucs et astuces. ça a été un plaisir de te croisé aux célébration.

    dimanche 31 juillet 2016 - 12:38 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Nicos0112

    Nicos0112

    199 Crédits

    je suis toujours ton sujet et decouvre avec plaisir ton avancement

    et quelle bete ca va etre ce vaisseau

    j ai recu mes numeros 18 a 23 et vivement que j arrive ou tu en es

    bonne continuation a toi

    vendredi 12 août 2016 - 21:29 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

PSW Vidéo

Rogue One

Rogue One dans...

...

Star Wars VIII

Episode VIII dans...

...

Instagram

Publicité

Evénements

Evénement Gratuit 30 000 fans PSW avec Patrice Girod et Arnaud Grunberg !
Evénement Gratuit 30 000 fans PSW avec Patrice Girod et Arnaud Grunberg !

La Grande Récré Val d'Europe, 14 Cours du Danube, 77000 Serris
10 déc. 2016

Star Wars : Rogue One
Star Wars : Rogue One

Planète Terre
14 déc. 2016

Sortie PSW Rogue One 1
Sortie PSW Rogue One 1

Paris
14 déc. 2016

Dédicace de Star Wars Les Objets du Mythe Central Comics
Dédicace de Star Wars Les Objets du Mythe Central Comics

25 rue de l'Ambroisie, 75012 Paris
16 déc. 2016

Sortie PSW Rogue One 2 (week-end)
Sortie PSW Rogue One 2 (week-end)

Disney Village et Paris
17 déc. 2016 - 18 déc. 2016

Concert hommage à John Williams
Concert hommage à John Williams

Le Grand Rex, Paris
18 févr. 2017

Avignon Geek Expo
Avignon Geek Expo

Parc des Expositions d'Avignon
11 mars 2017 - 12 mars 2017

Anniversaires

nés un 05 décembre...
en partenariat avec
Rebel Legion France
Pulps
Gastronogeek
Star Wars Collection
MintInBox
Dagoma
La 59ème Légion
Sport Saber League
Science Fiction Archives
La Grande Récré Star Wars
Hong Kong Style
501st French Garrison
Le Réveil des Fans Star Wars Holonet STAR WARS RPG Radio Disney Club ASFA


Planète Star Wars

Votre navigateur n'est pas compatible avec le site.
Merci de le mettre à jour grâce aux liens ci-dessous :
Chrome - Firefox - Internet Explorer