MSE-6 Droïde Souris

Les droides MSE-6, petits et insignifiants, étaient connus sous le nom de « Droide Souris ».

Développées par la société Chadra-Fan appelée Rebaxan Columni, ces petites unités furent conçues pour servir de petits assistants, efficaces au travail et très économiques à l’achat.

Les ingénieurs de Rebaxan Columni choisirent de s’inspirer de petits rongeurs de leur monde natal pour créer un droide que l’on trouverait mignon. Ce fut une grave erreur : l’apparence du droide rappelait à beaucoup d’espèces la silhouette d’un parasite particulièrement nuisible. Le lancement de la production de milliards d’unité sans étude de marché mit la société Chadra-Fan sur la paille. Il fut certainement le droide qui fut à l’origine du plus grand désastre financier pour son fabricant.

Rebaxan essaya de rattraper l’affaire en proposant les droides souris à prix coûtant à l’Armée Impériale. La Marine qui alors manquait cruellement de droides de maintenance à cause de l’expansion soudaine de la flotte accepta l’offre. Les militaires appréciaient ces droides autant que les civils, ceux-ci étaient à même de s’occuper des tâches élémentaires à bord des vaisseaux de la Marine.

Le MSE-6 était un droide polyvalent aux aptitudes multiples même s’il ne pouvait en faire qu’une seule à la fois. Il était équipé d’un module contenant la matrice d’un circuit du nom de « C-Matrix », matrice qui était programmée pour une seule tâche. Ces matrices étaient faciles à installer et leur programmation pouvait être assurée par d’autres « droides Souris ». Les taches qu’on assignait le plus souvent à ces droides étaient le nettoyage, la communication, la sécurité et les réparations de base.

La coque du droide dissimulait deux bras manipulateurs. L’un des bras servait aux travaux de force et l’autre aux travaux un peu plus délicats. Sa coque pouvait aussi accueillir des messages codés ou des hologrammes dans un compartiment secret. Quand le destinataire recevait le droide, il ne pouvait accéder aux données que s’il entrait un code spécial. Le droide était conçu pour s’autodétruire si un code erroné était entré. Cela conférait aux droides un curieux instinct de survie qui les poussait à faire demi-tour au moindre danger.

Conception : Rebaxan Columni
Accessoires : Bras manipulateur articulés,
Caméra holographiques,
Système audio
Prix : 2 000 crédits

PSW Vidéo

Star Wars VIII

Les Derniers Jedi dans...

En salle !

StarWars Story

Han Solo dans...

En salle !

Publicité

Chargement…

Evénements

Générations Star Wars & Science-Fiction
Générations Star Wars & Science-Fiction

Cusset
29 avril 2017 - 30 avril 2017

May the 4th
May the 4th

l'Odyssey (Paris)
04 mai 2017

Soirée Star Wars à Disneyland
Soirée Star Wars à Disneyland

Parc Walt Disney Studio
05 mai 2017 - 06 mai 2017

AnimaGeek 3.0
AnimaGeek 3.0

Forges-les-Eaux (76)
06 mai 2017 - 07 mai 2017

Paul Kasey en dédicaces chez Pulp's
Paul Kasey en dédicaces chez Pulp's

Pulp's Toys Paris
14 mai 2017

Geek Days
Geek Days

Lille Grand Palais
20 mai 2017 - 21 mai 2017

Kiwanis Force Event
Kiwanis Force Event

Tourcoing-Neuville
27 mai 2017 - 28 mai 2017

Anniversaires

aucun anniversaire de fans le 30 avril...

Chargement…

en partenariat avec
Pulps
501st French Garrison
MintInBox
La Grande Récré Star Wars
Rebel Legion France
Sport Saber League
Dagoma
La 59ème Légion
Star Wars Collection
Hong Kong Style
Gastronogeek
Science Fiction Archives
Le Réveil des Fans STAR WARS RPG ASFA Captain Collectoys Radio Disney Club Star Wars Holonet


Planète Star Wars

Votre navigateur n'est pas compatible avec le site.
Merci de le mettre à jour grâce aux liens ci-dessous :
Chrome - Firefox - Internet Explorer