Invasion Yuuzhan Vong : Bataille de Mon Calamari

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur Internet comme Apple Safari ou Google Chrome. Vous pouvez aussi mettre à jour votre version de Microsoft Internet Explorer. Merci pour votre compréhension.

Organisée par les Yuuzhan Vong pour mettre un terme à la guerre, la Bataille de Mon Calamari se soldat par une victoire de l’Alliance Galactique.

Invasion Yuuzhan Vong : Bataille de Mon Calamari
An 30 : La guerre fait rage depuis 5 ans. Depuis leur arrivée, les Yuuzan Vong, envahisseurs galactiques, conquirent plusieurs centaines de mondes dont Coruscant, la Capitale de la Nouvelle République. Malgré tout, le Gouvernement de la Nouvelle République en exile se réfugia sur Mon Calamari, où il créa l’Alliance Galactique : une fédération de tous les peuples unies dans l’effort de guerre contre les Yuuzhan Vong.
De son coté, l’autorité du Seigneur Suprême Yuuzhan Vong, Shimrra, diminua de jour en jour, au profit des insurgés Hérétiques. Mettre fin à la guerre fut alors la seul alternative à Shimrra pour retrouver son influence incontestée ! Et la chute de Mon Calamari, nouvelle Capitale de l’Alliance Galactique, résoudrait tous ces problèmes…

Les préparatifs :

Shimrra confia cette ultime bataille au Maître de Guerre Nas Choka. Ce dernier rassembla la plus imposante armada Yuuzhan Vong en orbite de Yuuzhan’tar (alias Coruscant, renommée par les envahisseur).
Le commandement Yuuzhan Vong s’empara de Toong ‘l et Caluula, deux mondes de part et d’autre de Mon Calamari. Là, ils installèrent deux Yammosk, afin que l’assaut imminent de Mon Calamari deviennent évident, et poussé l’Alliance Galactique à se disperser pour faciliter sa chute.
Depuis son vaisseau amiral, le Destrier de Yammka, Nas Choka attendait son heure de gloire…

Mais au contraire… Le Commandement de l’Alliance choisit de ne pas répéter les mêmes erreurs qu’avec Coruscant, de s’opposer à la puissance Yuuzhan Vong et de tenir leur nouvelle Capitale le plus longtemps possible. Une force unifiée se rassembla près de la planète océan, venue de toutes les régions de la galaxie : Bothawi, Bakura, les Vestiges de l’Empire, l’Espace Chiss, Sullust, le Consortium de Hapes, Eriadu, l’Espace Hutt, Corellia, et bien sur Mon Calamari. La Flotte Alliée comprenait des croiseurs de combat de classe Médiator, des croiseurs de classe Belarus, des frégates de classe Lancier, des Dragons de Combat Hapan et des croiseurs de classe Nova, des canonnières corelliennes, les flottilles de soutient des cargos lourds de classe Marl produit par les chantiers de Kuat, des sections d‘attaques de Destroyers stellaires de classe Impérial II, des croiseurs de classe Républic, ainsi que des interdictors de classe Immobilizer. Parmi les plus célèbres, le Ralroost, le Droit de Diriger, le Harbinger, le Mon Mothma, l’Elegos A’kla, le Mon Adapyne, le Starsider ainsi que le SuperDestroyer Stellaire Gardien, dernier modèle du genre en service dans la galaxie après la perte du Lusankya à Borléias. Jamais une flotte aussi puissante et diversifiée n’avait été rassemblée dans l’histoire de la galaxie !

Le Conseil de Guerre de l’Alliance se réunit à bors du Ralroost, vaisseau de l’Amiral Traest Krey’fey. Le Suprème Commandeur des Forces de Defenses Sien Sov, le grand Amiral Gillad Pellaeon, les Généraux Wedges Antilles, Garm Bel Iblis, Kayan Farlander, Carlist Rieekan et Aieren Cracken, le Commordore Brand, la Reine Mare de Hapes et Chevalier Jedi Tenel ka, ainsi que le Major Eldo David, Han, Leia, Jaina Solo étaient tous présents. L’Alliance évalua que Coruscant resterait sans défenses durant l’assaut de Mon Calamari. La reprise de l’ancienne Capitale étant essentiel à la reconstruction de la galaxie, la moitié des effectifs défendraient Mon Calamari, pendant que l’autre, basée à Contruum, servirait de réserve, en vu d’une contre attaque sur Coruscant. Contruum prenait ainsi de grand risque et restait successible d’être attaqué par l’ennemi si celui-ci apprenait les plans de l’Alliance. Mais grâce au Général Craken, natif de Contruum, son gouvernement accepta quoi qu‘il en soit, espérant que Corulag face de même avec le soutient du Capitaine Page…
Puis, interprétant la présence des Yammosk sur Caluula et Toong’l comme un moyen sur d’assurer le rapatriement éventuel de vaisseaux long vers Coruscant, l’Amiral Krey’fey décida d’envoyer un commando pour les neutraliser…les époux Solo, Han et Leia, se proposèrent. Ils partirent sur le champ pour Caluula à bord du Faucon Millenium, en compagnie du Jedi Kyp Durron.

Le plan de secours, en cas d’échec, la Flotte de l’Alliance fuirait vers la Bordure prés de Kubindi, se basant sur une meilleure connaissance des voies hyperspatiales pour échapper à Nas Choka. De plus, pour épargner Mon Calamari, l’Alliance avait fait parvenir aux cellules d’espionnages Vong en place sur la planète que le Gouvernement de l’alliance avait été évacuer, Mon Calamari perdant ainsi tout intérêt stratégique. Les coordonnées du Président Cal Omas et de ces conseillers restèrent bien gardées.

Les pions avancent :

Entre la Route de Perlemia et Mon Calamari, tous les points stratégiques avaient été minés des mois auparavant par l’Alliance pour décourager l’ennemi. Mais cela n’était plus d’aucune utilité !
Tandis que tous les vaisseaux attendaient l’ennemi de pied ferme dans le système Mon Calamri, Jaina, bord de son aile X, fut envoyé en mission de reconnaissance près de l’Hégémonie de Tion.
Toutes les renseignements étaient relayé par une Frégate en orbite de Quermia, qui retransmettait directement les infos au centre de commandement centrale de la Flotte de Mon Calamari, ainsi qu’un système redondant de petits engins messagers pour assurer l’arrivé des renseignements.
Après confirmation de la progression de l’ennemi, Jaina regagna Mon Calamari.
Là, elle y retrouva son escadron : Soleils Jumeaux. Son équipe ne comprenait plus de Jedi, hormis elle. Kyp était en mission sur Caluula, Octa Ramis avait reçut le commandement des Apôtres, Lowbacca et Alema Rar dirigeaient également leurs propres escadrons.
Quant à Madurrin, Streen et quelques autres Jedi, ils étaient stationnés à bord des principaux vaisseaux de guerre essentiels à la défense de Mon Calamari afin de maintenir le célèbre lien Jedi qui renforçait la coordination de la Flotte.

Le point de ralliement de la Flotte de l’Alliance était Mon Calamari Extrême, l’extrémité la plus éloignée de Mon Calamari. Les vaisseaux se regroupaient autour d’Iceberg 3, l’avant dernier satellite du système. Des dizaines de croiseurs de l’Alliance, des destroyers, des cargos et des centaines de chasseurs attendaient. Tous les engins construit depuis les quarante dernières années, à travers toutes la galaxie étaient présent : du cuirassier de Rendili StarDrive au destroyer stellaire de classe Rejuvenator.
Jaina rejoignit un vaste rassemblement de chasseurs stellaires constituer des Rogues, Cimeterre, Lune Noire et Chevaliers Errants de Tesar Sebatyne. Ensemble, ils attendirent l’ennemi en silence…

Que la Bataille commence :

Soudain, à l’arrivé des vaisseaux Vong, des cris, des ordres retentirent.
Les envahisseurs émergèrent de l’hyperespace par vagues, de plus en plus nombreux, ils envahirent l’espace et occultant le soleil de Mon Cal. Quand on croyait apercevoir le dernier vaisseau, d’autres sortaient. La formation Vong se rassembla pour former une masse oblongue de transporteurs de yammosks, de destroyers et de croiseurs, constellés de tubes lance-plasma et accompagnés d’essaims de coraux skippers. Des multiples points d’encrage sortirent des centaines d’autres navires d’assaut et d’autres coraux skippers. Ils se déployèrent selon une multitude de colonnes plus ou moins longues évoquant les tentacules d’un yammosk…selon Jaina, la « Bête » restait le terme le plus approprié pour décrire l’armada.
Consciente qu’on l’attendait de pied ferme mais résolue, la bête étira alors ses tentacules, qui plongèrent en direction de Mon Calamari.

Sans plus attendre, plusieurs douzaines de cargo lancés depuis Iceberg trois, piloté à distance, furent lancés contre l’armada. Leurs épais blindages leur permirent de tenir jusqu’à ce qu’ils soient à portée des tentacules les plus longs. Là, ils larguèrent des milliers de droides sondes. Ces derniers imitaient les signatures thermiques des vaisseaux traditionnels de l’Alliance…mais plus encore, ils relayaient toutes les informations nécessaires au commandement de Mon Calamari pour calculer des couloirs d’assaut et des lignes de mire braquées sur le cœur de la bête.
Chaque tentacule se vit attribuer un numéro ou une lettre. Aussitôt, les données furent retransmises à tous les vaisseaux de l’Alliance. Soleils Jumeaux, Rogues et Avant-Garde furent chargés de détruire les tentacules portant les numéros quatorze à vingt.

Aussitôt, la première vague d’assaut engagea le combat, composé d’Ailes A, d’Intercepteurs Tie, de Griffes Chiss, de quelques A-9 Vigilances et d’une poignée d’Ailes Y. Les Ailes A et A-9, les plus rapides, durent attirer les skips pour qu’ils rompent leurs formations. Les Intercepteurs et Ailes Y se jetèrent alors dans la mêlée décochant torpilles et rafales en tous sens. Bientôt, les périmètres de l’armada ne fut plus qu’un contour flou constellé de boule de feu.
Dégageant ainsi une ligne vers les vaisseaux amiraux, des chasseurs se regroupèrent pour laisser la place au SuperDestroyer Stellaire Gardien, et au croiseur Mon Calamari Harbinger. Les deux vaisseaux déversèrent alors un torrent de feu vers le cœurs de la formation, ravageant la « bête » de l’intérieur.

La seconde vague d’assaut reçut alors le feu vert, composée des Soleils Jumeaux de Jaina, des Rogues, d’Ailes B et d’un escadron Tie. Les yammosk réagissaient déjà à la précédente attaque, les tentacules fouettèrent l’espace et se réorganisèrent. Jaina et les siens devaient se charger d’ouvrir de nouvelles voies vers les vaisseaux de guerre Vong, pour les Ailes E et les bombardiers d’assaut type Cimeterre, puissamment blindées et armées, chargées de les attaquer.
Mais la bête réagit encore. Les vaisseaux de guerre au centre de l’armada décochèrent de furieuses colonnes de feu vers les divers fronts, prenant par surprise la plus part de vaisseaux de l’Alliance. Le chasseur de Jaina fut touché, perdant ses boucliers. Alors qu’elle tentait de reprendre le contrôle, les yammosk ordonnèrent aux tentacules de tourner de nouveau. Les vaisseaux endommagés furent rapidement remplacés par de nouveaux, prêt à faire feu, comblant aussitôt les quelques ouvertures dans leur flan.

De son coté, Nas Choka chercha à comprendre pourquoi l’Alliance n’engageait pas tous ses vaisseaux. Laissant soin aux domaines Vang et Pekenem de s’occuper des assaillants, il renvoya les vaisseaux des Domaines Shen’g, Passar, Eklut et Taav dans le sombres pace… afin qu’ils regagnent la Voie de Perlemia et attaque Contruum, l’avant post de l’Alliance vers le Noyau.

La rotation constante des tentacules rabattit les chasseurs de l’Alliance au cœur de l’armada, pris entre les tirs des vaisseaux Vong. De leur coté, les Destroyers Alliés qui volaient le long des tentacules ne purent intervenir, sous peine de tirer sur leurs propres alliés, tant leur nombre était élévé. Jaina reprit alors le peu de contrôle qui lui restait sur son chasseur, tentant désespérément de survive à chaque rafle. Le contrôleur de l’Alliance ordonna alors aux chasseurs de se replier avec les groupes de combat Iceberg trois et quatre. Et comme les basals dovins se concentraient vers l’avant de la bête, afin de contrer les tirs du Gardien, du Harbinger et du Vicomte, les Destroyers reçurent alors l’ordre de faire diversion sur les flans afin de permettre aux trois vaisseaux alliés de rependre les tirs sur les vaisseaux ennemis.

L’armada Yuuzhan Vong se dirigeait à présent vers Sep Elopon, une géante gazeuse dotée de trente lunes. Les groupes auxiliaires de l’Alliance qui progressaient alors en avant des tentacules, se dispersèrent, tentant d’éloigner le plus possible le combat de Mon Calamari. Une nouvelle décharge de plasma fusa du centre de l’armada long. Des engins Chiss et des Ailes Y ouvrant de nouvelles brèches vinrent au secours des chasseurs encore prisonnier de la bête, dont Jaina, secourut par Jag. Fuyant alors les tentacules, Jaina n’avait plus aucun moyen de communiquer avec les Soleils Jumeaux survivants. Elle contacta alors Lowbacca, Alema, Octa Ramis et les Chevaliers Errant dans l’espoir qu’ils pourraient relayer l’information. Et ce fut Jag, qui prit alors la tête de Soleils Jumeaux, et les rassembla, ainsi que les Griffes Chiss, convergeant derrière Jaina.

Redéploiement des Forces :

Sans le moindre avertissement, trois groupes nouveaux groupes de combat quittèrent l’armada Vong, et rappelèrent leur chasseurs pour un saut hyper spatial, et disparurent.
Une des flottilles réapparut sur la route commercial de Perlemia et attaqua les vaisseaux de relais Holonet de Quermia afin de rendre l’Alliance aveugle de ce coté.
Une autre sauta en direction du Soleil…le dernier mettant le cap sur Mon Eron, la seconde planète habitée du système ! Bien que déjà très éprouvé, le groupe de combat de Jaina, Iceberg trois, fut lancé à leur suite.

Depuis le Ralroost, en orbite autour de Mon Calamari, l’Amiral Krey’fey observa les éléments de la seconde et troisième flotte se rassembler vers Mon Eron. Le grand Amiral Pellaeon signala que le Droit de Diriger était également en route, tandis que deux groupes de combat Hapan venaient renforcer les défenses de Mon Calamari. Ces dernières s’étaient rassemblaient autour de l’unique lune de la planète océane, et comprenait déjà le Ralroost, le destroyer stellaire Rêve Rebelle, et le croiseur Yald. Sachant que le gros de l’armada Vong était encore à proximité de Sep Elopon, la confrontation n’auraient pas lieu avant plusieurs heures, mais autant être prêt.

Les services de l’Alliance suivait toujours la progression de la seconde Flottille le long de la Voie de Perlemia, en direction du Noyau. Il devint évident que Toong’l et Caluula n’avaient été que des simples diversions et que les Vong n’avaient pas l’intention de s’en servir. L’armada Vong avait progressé par petits sauts depuis Coruscant afin d’éliminer toutes les mines, pour que cette flottille puisse aller attaquer en toute impunité les vaisseaux de relais Holonet. Nas Choka approchait de sa victoire totale tant attendue.

Dès le saut en hyperespace de la flotte Yuuzhan Vong, l’alerte avait été donné par l’intermédiaire de vaisseaux croissants entre Mon Calamari et Kashyyyk, puis entre Kahyyyk et le Consortium de Hapes…estimant que Contruum était une cible potentielle de la Flotte Vong en mouvement, deux forces d’assaut d’Eriadu abandonnèrent leurs positions.
La contre attaque contre Coruscant devenant alors trop risquée, le commandement de Contruum et le Général Craken demandèrent la permission de rejoindre Mon Calamari Extrême pour attaquer l’armada Vong par l’arrière et. Mais Krey’fey refusa. En effet, la deuxième flotte Vong pouvait justement attendre les renforts de l’Alliance pour les prendre à revers. Mais ne connaissant la destination finale de celle-ci, il ordonna la dispersion des forces de Contruum. La reconquête de Coruscant pouvait bien attendre…

Alors que Krey’fey était encore en communication avec Contruum, l’Armada Yuuzhan Vong se rassembla, les tentacules se rétractèrent….et la Flotte sauta dans l’Hyperspace ! Sans plus attendre, Krey’fey ordonna au Général Antilles d’emmener le Mon Mothma rejoindre le Redoutable de l’autre coté de la lune, s’attendant à voir surgir l’armada en orbite de Mon Calamari d’un instant à l’autre.

Mais l’armada filait déjà en provenance du Noyau ! Les Vong abandonnaient la bataille alors qu’elle tournait en leur faveur… incrédules, les Forces de Défenses de l’Alliance Galactique envoyèrent des messages à tous les mondes et navires de guerre que la Flotte Yuuzhan Vong était de nouveau en mouvement !

Fin de la bataille :

Rapidement, Mon Calamari reçut des rapports étranges concernant l’apparition d’une nouvelle planète en orbite de Coruscant…une planète capable d’effrayer les Yuuzhan Vong au point qu’ils rapatrient tous leurs vaisseaux vers la Capitale…
Une planète du nom de Zonoma Sekot !
L’Alliance profita de ce nouveau tournant et se réorganisa. Mon Calamari sauvée, Contruum devint le nouveau point de rassemblement du Haut Commandement…et Coruscant la nouvelle cible de l’Alliance.


  • Type:

Celebration

Star Wars IX

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2018 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide