Ordre Sith

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur Internet comme Apple Safari ou Google Chrome. Vous pouvez aussi mettre à jour votre version de Microsoft Internet Explorer. Merci pour votre compréhension.

Ces mystérieux guerriers de l'ombre étaient la plus grande menace pour la galaxie et les ennemis jurés des Jedi! Leur soif de pouvoir les amena à leur perte.

I) Origines des Sith

Fondé par des Chevaliers Jedi déchus, cet ordre voue un culte au Côté Obscur de la Force et à ses pouvoirs destructeurs. Ces Jedi Déchus, appelés aussi Jedi Noirs ou Sombres furent rapidement en désaccord avec le Code Jedi basé sur la paix, la sérénité et le savoir, qualités qualifiées de Côté Lumineux ou Clair, préférant s’adonner au Côté Obscur, centré sur la destruction, la colère et la haine. Ce désaccord profond provoqua le Grand Schisme Jedi, un éclatement de l'Ordre qui dégénéra en conflit brutal qui vit la défaite des Jedi Sombres.

Mais la menace qu'ils posaient ne prit pas fin. Certains se réfugièrent dans des régions inconnues de la galaxie et découvrirent ainsi un petit groupe de planètes, en particulier Khar Delba et Korriban, dirigées par un peuple pacifique, les Sith, qui maintrisaient très bien le Côté Obscur et y avaient recours par la magie. Les Jedi Noirs arrivant sur ces mondes furent pris par les Sith pour des dieux à cause de leurs pouvoirs. Ils se donnèrent eux-mêmes le titre de Lord des Sith et leurs chefs devinrent les Seigneurs Noirs des Sith. Ils vécurent des milliers d'années sans aucun contact avec la République. Avec le temps les Jedi Noirs et les Sith se mélangèrent et le métissage fut tel que le terme de Sith fut utilisé à la fois pour désigner le peuple d'origine et ses chefs dominateurs. Ils construisirent des temples immenses pour conserver les tombes des Seigneurs morts et créèrent par la magie des créatures monstrueuses pour les garder. Certains Sith utilisaient des amulettes pour amplifier les pouvoirs du Côté Obscur. Leurs sabrelasers étaient plutôt rouges, fonctionnant avec des cristaux synthétiques faisant appel au côté obscur, et capables de détraquer le sabrelaser d’un Jedi. Plutôt que d'utiliser la Force pour aider les autres, les Sith s'en sont servis pour dominer. Ils établirent même un Code Sith, antithèse du Code Jedi :

Il n'y a pas de Paix, il y a la Colère.
Il n'y a pas de Peur, il y a la Puissance.
Il n'y a pas de Mort, il y a l'Immortalité
Il n'y a pas de Faiblesse, il y a le Côté Obscur
Je suis le Cœur de l'Obscurité.

L’Ordre Sith compta à son âge d'or 40 membres, mais ses adeptes avides de pouvoir ne tardèrent pas à s'entre-déchirer. Les survivants furent éliminés par les Jedi au cours d'une longue guerre meurtrière. Mais ils n’avaient pas leur dernier mot, loin de là…

II) Simus et Marka Ragnos (5250AV)

Le Seigneur Sith Simus était le rival d’un autre Seigneur Sith, Marka Ragnos, et avait l’ambition de devenir Seigneur Noir des Sith après la mort du Seigneur Noir qui régnait à ce moment, 5250 ans avant la bataille de Yavin 4. Cependant Marka Ragnos voulait la même chose, et celui-ci provoqua Simus en duel, le décapita et se déclara Seigneur Noir. Mais grâce à son puissant pouvoir, Simus parvint à se maintenir en vie, et sa tête fut conservée dans une boule en verre, transportée par deux gardes Sith. Il avait toujours le respect de nombreux Seigneurs Sith. Marka Ragnos conquit pendant son règne plusieurs planètes inexplorées, étendant ainsi les frontières de l'Empire Sith.

III) Naga Sadow (5000AV)

A la mort de Marka Ragnos en 5000AV, Naga Sadow, qui appartenait à une caste d’élite de pur sang sith déclara qu'il était le nouveau Seigneur Noir. Cependant il avait un rival, Ludo Kressh. Lors de la procession funéraire de Ragnos sur Korriban les deux Seigneurs Sith s'affrontèrent lors d'un duel qui fut interrompu par l'esprit de Ragnos qui leur apparut. Il leur expliqua les origines de l'Empire Sith et leur conseilla de combattre au bon moment, sinon ils étaient perdus. Ils conclurent alors une paix temporaire.

Lorsque Korriban fut découverte par hasard par deux jeunes explorateurs Jori et Gav Daragon, Sadow se dit qu'il était temps d'attaquer la République par surprise avec une gigantesque armada sith. Ce fut la Grande Guerre de l’Hyperespace. Les armées de Sadow attaquèrent en même temps Coruscant et le système de l'Impératrice Teta, s auvés de justesse par Jori qui les avertit à temps de l’attaque. Sadow dirigeait ses troupes dans un vaisseau de commandement où il se concentrait pour faire apparaître de nouveaux soldats et vaisseaux venus de son imagination, grâce à sa magie et ses pouvoirs. Grâce à leur grand nombre, les armées du Côté Obscur commencèrent à gagner du terrain partout, écrasant peu à peu leurs ennemis stupéfaits par les forces de Sadow. Mais Gav se retourna finalement contre Sadow, comprenant ce qu'il avait fait en aidant le Seigneur Noir. Celui-ci, déconcentré, perdit le contrôle de ses forces et une grande partie de l'armée Sith fantômedisparut. Les forces réunies de Teta et de Coruscant finirent par triompher, poursuivant Sadow jusque dans les systèmes de l'Empire Sith où celui-ci s'était enfui. Après une nouvelle bataille avec Kressh qui l'attendait (Naga parvint enfin à tuer Ludo), Sadow échappa de justesse aux forces de la République en faisant exploser deux étoiles et découvrit par hasard Yavin 4 où il termina ses jours, transformant ses guerriers Sith en Massassi grâce à sa magie obscure. Les Massassi construisirent plusieurs temples en son honneur. Son esprit resta endormi en attendant qu'un autre Sith vienne revendiquer son héritage et les Massassi régressèrent peu à peu pour devenir des créatures monstrueuses et dangereuses.

IV) Freedon Nadd (4400AV)

600 ans plus tard vers 4400 av. Yavin un Jedi nommé Freedon Nadd vint à Yavin 4 et réveilla Naga Sadow qui lui apprit les secrets des Sith. Freedon avait été un apprenti exceptionnel d’Odan-Urr, capable d'assimiler des techniques qui prenaient des années à d'autres. Tout le monde pensait qu'il deviendrait un puissant Jedi plus rapidement que personne. Mais Nadd était ambitieux et s'étonna de ne pas devenir Chevalier après avoir passé les tests, il ne savait pas que ce rejet faisait partie du test et lui ferait comprendre le danger de son manque de modestie. Frustré, Nadd remit en cause tout ce en quoi il croyait. Il se sentit abandonné par ses professeurs et répondit à l'appel du côté obscur.

Il partit à la recherche d'une vieille femme de Corroth appelée Matta Tremayne, professeur réputée de sabrelaser, experte dans différentes formes de combat. Elle fit comme s’il n’était pas là et lorsqu’il s’énerva, abattit sa lame à quelques centimètres de sa poitrine. Nadd réussit à se calmer, mais, à nouveau impatient, exigea qu'elle lui apprenne ce qu'il voulait. Matta lui dit qu'il n'était pas un Jedi et le défia en duel. Matta baissa sa garde un instant. Nadd pensa qu'il s'agissait d'une erreur et la frappa. En réalité Matta lui avait montré en se sacrifiant qu’il ne deviendrait jamais un Jedi car il ne pouvait pas contrôler ses passions. Il se mit à penser que ses maîtres, se sentant menacés par son talent, avaient en fait refusé de le former pour qu'il devienne Chevalier Jedi.

Se jugeant destiné à dépasser les Jedi, Nadd explora l'ancien espace sith et entendit parler de Naga Sadow et de sa fuite sur Yavin 4. Nadd affronta les guerriers Massassi devenus des créatures bestiales sous l'influence du côté obscur. Ils comprirent que Nadd était la personne que leur maître Sadow attendait dans son sommeil et le menèrent devant Sadow qui s'éveilla enfin. Nadd apprit tout ce qu'il put grâce à l'esprit de Sadow puis l'anéantit en devenant plus puissant que lui. Totalement voué au côté obscur, Freedon Nadd espérait devenir Seigneur Noir des Sith. Quand il comprit qu'il n'était pas celui qui allait être choisi, Nadd choisit le monde d'Onderon pour le gouverner. Avec sa magie, Nadd fit d'Onderon le centre du pouvoir du Côté Obscur. A sa mort, le corps de Nadd fut momifié et caché sur Onderon par ses partisans. L'esprit de Nadd survécut des siècles, influençant le roi et la reine. Les Jedi sentirent le danger et enfermèrent sa momie dans une tombe sur la lune d'Onderon, Dxun, attendant que quelqu'un le libère pour lui donner son pouvoir perdu.

V) Exar Kun et Ulic Qel-Droma (4000AV)

Plus tard, 4000 ans avant Yavin un ancien Chevalier Jedi prometteur, Exar Kun, Padawan du maître Jedi Vodo-Siosk Baas, se tourna vers le Côté Obscur et devint le nouveau Seigneur Sombre de Sith. Il était au départ passionné par l'histoire des Seigneurs Sith et utilisait l'holocron de son maître sans son autorisation pour en apprendre davantage. Après un duel au sabre laser contre son maître qu'il gagna, Exar Kun partit pour Onderon à la recherche d'objets Sith. Il parvint à la tombe de Nadd et l'esprit du Seigneur Noir lui apparut. Nadd lui montra des parchemins qu'Exar analysa et il se rendit ensuite sur Korriban. Guidé par l'esprit de Nadd, Kun se réfugia dans le Temple Principal lors d'un éboulement. Kun fut grièvement blessé et accepta l'aide du Côté Obscur pour survivre. Après cela il gagna Yavin 4. Là, refusant d'utiliser le Côté Obscur pour se défendre contre les Massassi et n'ayant plus accès au Côté Lumineux, il se fit capturer. Il l'emmenèrent dans une énorme salle où il dut se battre contre un énorme monstre, création de Sadow. Il parvint grâce au Côté Obscur et à sa haine à le tuer et utilisa une amulette Sith qui focalisait son pouvoir.

Il rassembla autour de lui en allant sur le monde universitaire d'Ossus des disciples Jedi à qui il proposa soit-disant de lutter contre le Côté Obscur de la Force. Kun trouva aussi sur Ossus un holocron Sith ayant jadis guidé Sadow. Un Chevalier Jedi, Ulic Qel-Droma, tenta de lutter contre le Côté Obscur de l'intérieur, mais succomba à son tour pour devenir l’apprenti et plus proche allié d’Exar Kun. Celui-ci brisa sur Yavin 4 l'holocron Sith et tous les esprits Sith qui y étaient enfermés infectèrent les disciples Jedi de Kun. Il lança ensuite les anciens Jedi contre leurs propres Maîtres. De grands Jedi périrent ainsi. Une guerre sanglante eut lieu entre Jedi et Sith, appelée par les historiens "Guerre des Siths", au cours de laquelle Qel-Droma et Kun attaquèrent Coruscant. Puis Kun et Qel-Droma déclenchèrent une réaction en chaîne qui détruisit 10 étoiles et Ossus, forçant les Jedi à abandonner d'urgence la planète, laissant sur place de nombreux documents et objets Jedi irremplaçables. Exar repartit ensuite pour Yavin 4.

Ulic resta plus longtemps, tua son frère et se rendit compte de ce qu'il avait fait. Rendu insensible à la Force par son ancienne amie Jedi Nomi Sunrider, il dénonça aux Jedi la base de Kun sur Yavin 4. Tous les Jedi présents se concentrèrent pour détruire le Côté Obscur sous un mur de lumière, se rendant compte trop tard que cet usage de la Force ravageait aussi sous des incendies les jungles de Yavin. Mais Exar Kun avait réussi à préserver son esprit dans les murs d'un temple, sacrifiant ses Massassi pour créer une énergie suffisante pour qu'il survive dans le mur du Grand Temple Massassi.

Ulic s'exila 10 ans plus tard sur une planète glacée, Rhen Var. La fille de Nomi, Vima, le retrouva et demanda qu'il lui enseigne. Il accepta, mais fut tué d'un coup de blaster par un pilote inconnu. Son corps disparut car il ne faisait plus qu'un avec le Côté Clair de la Force. Il était redevenu un Jedi grâce à l'amour de Vima.

VI) Darth Bane (1000AV)


Bane vécut 1000 ans avant Yavin, à une époque où les Sith avaient refait surface et étaient en guerre contre les Jedi depuis plusieurs siècles. Les Seigneurs Siths étaient très (trop ?) nombreux, et leurs partisans des milliers. Bane était persuadé qu'il était le seul digne d'avoir le pouvoir, et n'avait pas la patience d'attendre. Le chef des Siths s'appelait Lord Kaan, qui avait formé une armée sith, la Confrérie des Ténèbres. Trouvant Bane trop dangereux pour lui, il l'empoisonna en plein combat contre les Jedi. Il s’en sortit et gagna la planète Ruusan, où une bataille décisive allait avoir lieu entre les Sith de Kaan et les Jedi de l’Armée de la Lumière menés par Lord Hoth. Bane fut furieux en apprenant que Kaan s’était auto-proclamé Seigneur Noir de Sith et que la plupart des Seigneurs Sith l’avaient rallié. Kaan fut obligé d’accepter Bane au Conseil des Sith car il ne pouvait se passer d’un guerrier aussi puissant.

Or Bane dit à tous les autres que Kaan était un lâche, incapable de mener les Sith à la victoire. Il s’inquiétait à l’idée que les Sith aient vus leur pouvoirs affaiblis, ce qui prouvait que le Côté Obscur s’était dilué en étant partagé entre trop de Seigneurs Sith. Pour être puissant, le Côté Obscur devait s’incarner en un seul Seigneur Sith et éventuellement son apprenti. Bane rassembla autour de lui les Seigneurs Sith en leur affirmant qu’il connaissait une technique de Force destructrice pouvant vaincre les Jedi. Il fallait qu’ils oublient leurs vieilles haines pour ne former plus qu’un et puiser ensemble dans la puissance du Côté Obscur. Mais les Seigneurs prirent peur en découvrant la puissance obscure de Bane. Interrompue trop tôt, l’onde de choc produite n’aboutit qu’à détruire tous les arbres de la planète, sans que les Jedi n’aient à en souffrir, et les Sith durent se lancer dans une bataille rangée indécise contre les Jedi. Lord Kaan mit en route une "bombe de la pensée", une arme suicide sith puisant dans la Force qui détruisait toutes les formes de vie dans son rayon d'action. Kaan espérait que les Sith seraient suffisamment forts pour y résister, et que seuls les Jedi seraient atteints. La Confrérie des Ténèbres et l'Armée de la Lumière furent toutes les deux anéanties.

Le seul survivant fut à Bane, qui réussit à s'enfuir et gagna la planète Dxun où il trouva la tombe vide de Freedon Nadd. Il découvrit sur place un holocron sith, puis d'étranges parasites appelés orbalisks qui s'attachèrent à sa peau, formant une armure organique et augmentant encore plus ses capacités.

Ayant réfléchi sur l’histoire des Sith, il décida qu’il fallait changer complètement de tactique et de stratégie. Il savait déjà que Côté Obscur était devenu trop faible à cause de son partage entre trop de Seigneurs Sith. Il décida que les Sith ne seraient désormais jamais plus de deux à la fois, un maître et un apprenti comme cela avait été le cas avec Exar Kun et Ulic Qel Droma. Il disparut et décida qu'à l'avenir tous les Sith porteraient un nom d'emprunt commençant par "Darth". On n'entendit plus parler des Sith. Ils sombrèrent dans l'oubli et semblèrent avoir définitivement disparu.

VII) Darth Sidious (32AV-4AP)

Mais ils réapparurent à l'époque de la bataille de Naboo, 32 ans avant Yavin. En effet le mystérieux et puissant Seigneur Noir de Sith Darth Sidious et son apprenti Darth Maul sortirent de l'ombre pour faire revivre cet héritage. Darth Maul fut en particulier l'un des apprentis les plus dangereux de toute l'histoire des Sith. La tactique de Bane s’avéra payante car Sidious et Maul purent se réunir sur Coruscant en secret du Conseil Jedi et de Yoda en particulier, le pouvoir obscur de Sidious lui permettant de dissimuler leur présence et de prendre l’apparence d’une personne apparemment au-dessus de tout soupçon, Palpatine, sénateur puis chancelier suprême, ce qui demandait un pouvoir immense dans une ville comme Coruscant, siège des Jedi qui auraient pu en théorie découvrir la subterfuge. Sidious possédait d’ailleurs une base secrète au-delà de la zone industrielle de Coruscant. Lorsque Qui-Gon Jinn fit devant le Conseil des Jedi un rapport sur l'attaque du guerrier Sith Darth Maul, il fut accueilli par le Conseil avec hésitation et scepticisme. Si les Siths étaient de retour, ils l'auraient senti, pensaient-ils... Seul Yoda pressentit le danger car il savait que le Côté Obscur est difficile à voir. Même si Maul fut tué par un simple padawan, Obi-Wan Kenobi, Qui-Gon Jinn, sans doute le seul Jedi capable de voir le danger car il n’était pas devenu aussi orgueilleux et suffisant que la plupart des autres Jedi, mourut des mains de Maul, ce qui compensait largement la perte de celui-ci. La mort de Maul à Naboo face à Obi-Wan Kenobi fit cependant comprendre au Conseil Jedi que la menace Sith était bien réelle. Qui était Darth Maul, le maître ou l'apprenti ? D'autre part, une prophétie annonçait que le Côté Obscur submergerait tout lorsque celui qui apportera l'équilibre dans la Force apparaîtra... Si l'on partait du principe que l'Élu était Anakin Skywalker, les temps sombres n'étaient pas loin...

D’autant plus que Sidious sut convaincre un autre grand Maître Jedi, le richissime comte Dooku, que la République et l’Ordre Jedi étaient pourris et qu’il fallait instaurer un ordre nouveau. Il n’eut pas beaucoup de mal car Dooku avait déjà décidé de quitter l’Ordre Jedi après avoir appris la mort tragique de Qui-Gon Jinn à Naboo. Dooku fut formé au Côté Obscur et commença en particulier à maîtriser la foudre sith, ce qui, en plus de ses talents incroyables de combattant au sabrelaser, le rendit mortellement dangereux. Il prit le titre de Darth Tyranus.

Pendant la crise séparatiste précédant le début de la Guerre des Clones sur Géonosis, 10 ans plus tard, le pouvoir de Sidious était devenu si fort que des Jedi aussi puissants que Yoda et Mace Windu étaient devenus incapables de prévoir l’avenir et d’anticiper les manœuvres du Seigneur Sith, qui réussit par la manipulation (il réussit en effet à empêcher toute solution pacifique au conflit entre les Séparatistes de Dooku et la République) et en provoquant la Guerre des Clones, à attribuer les pleins pouvoirs d’urgence à son alter-ego Palpatine. Dooku de son côté réussit un double exploit sur Geonosis : battre Kenobi et Anakin Skywalker après un court combat, et rivaliser au sabrelaser avec Yoda lui-même qui fut obligé de le laisser s’échapper. D’autre part sur les 200 Jedi présents à la bataille de Géonosis, peu d’entre eux survécurent, laissant pour quelque temps le champ libre à Sidious. Celui-ci allait bientôt pouvoir révéler sa présence au grand jour, maintenant que les Jedi survivants étaient au courant de son existence…

Pendant la Guerre des Clones, les Jedi furent engagés dans toutes les batailles en devenant les généraux des armées de clones. Ils subirent de nombreuses pertes et furent de moins en moins appréciés par les populations en imposant le modèle d'une République critiquable sur de nombreux points et dirigée d'une main de fer par le chancelier suprême Palpatine. Des légendes furent colportées à leur sujet par des personnes mal intentionnées pour les discréditer, les accusant de crimes horribles, de chercher le pouvoir pour eux-mêmes. Dooku de son côté s’assura les services du chasseur de primes Durge et surtout de la Jedi Noir Asajj Ventress et du général Grievous, qui à eux seuls étaient capables de faire tourner en leur faveur l’issue d’une bataille. Pire encore, Sidious choisit après la mort de Dooku comme apprenti Anakin Skywalker, l’un des Jedi les plus puissants de l’époque, incapable de résister à son impatience et à ses pulsions de colère. Celui-ci se retourna contre ses anciens frères Jedi et commença à les massacrer, avant de devenir Darth Vader après avoir été vaincu et atrocement mutilé au cours d’un combat contre son ancien maître Obi-Wan Kenobi.

Tout était prêt pour que Palpatine remplace la République par son Empire et lance une Grande Purge contre les Jedi dont la plupart furent exterminés. Rares furent ceux qui en réchappèrent comme Kenobi et Yoda. L'empereur Palpatine, n'ayant plus à se cacher, reprit son apparence de Darth Sidious en reprenant totalement à son compte l'héritage des Sith, tout en déclarant en public hors la loi tout usage de la Force. Il pouvait lancer en puisant dans sa colère la Foudre Sith contre ses adversaires, toute arme lui étant inutile.

La puissance militaire de l’Empire, avec en particulier les Star Destroyers et les Etoiles Noires, ainsi que sa propre confiance en lui, l’empêchèrent de prendre au sérieux la Rébellion qui devint de plus en plus puissante grâce en particulier à l’arrivée de Luke Skywalker, fils caché de Anakin/Vader, qui en recevant l’enseignement de Kenobi et Yoda, devint le dernier Jedi. D’ailleurs Darth Vader se retourna contre l’Empereur lorsqu'il voulut tuer son fils. Grâce à son fils, il était revenu du côté clair de la Force avant de mourir et avait ainsi accompli la prophétie de l’Elu…

VIII) Extinction des Sith (4-11AP
)

Mais 6 ans plus tard Palpatine, qui avait prévu sa mort inéluctable, revint sur le devant de la scène sous la forme d’un clone, et déchaîna toute sa puissance contre la Nouvelle République en lançant dans la bataille ses terrifiants Dévastateurs de Mondes. Cherchant à lutter contre le côté obscur de l’intérieur, Luke rejoignit l’Empereur sur Byss et sombra du côté obscur, devenant le général en chef des armées impériales. L’Empereur, sachant que la princesse Leia était enceinte, voulait s’incarner dans l’enfant à naître. Mais Leia retrouva son frère, réussit à le ramener vers la Lumière, et tous les deux réussirent à détruire définitivement l’Empereur…

Un an plus tard, alors que Luke avait ouvert sur Yavin 4 une Académie Jedi dans le Grand Temple Massassi. L’esprit d’Exar Kun se manifesta à l’un de ses étudiants, Kyp Durron, qui combattit Luke sous son influence et réussit à séparer son corps de son esprit. Mais Kun ne réussit pas à forcer les autres étudiants à détruire le corps de Luke et tous ensemble ils détruisirent à jamais l’esprit d’Exar Kun, ce qui permit à Luke de réintégrer son corps. Kyp Durron lui-même retrouva le chemin de la Lumière et retourna à l’Académie…

Les Sith semblent avoir disparu à jamais, mais ils ont déjà prouvé à maintes reprises qu’ils attendaient dans l’ombre l’heure de leur renaissance…


  • Type: Religieuse
  • Implantation: Partout
  • Secrète ?: Oui

Celebration

Star Wars IX

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2018 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide