Ki-Adi-Mundi

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur Internet comme Apple Safari ou Google Chrome. Vous pouvez aussi mettre à jour votre version de Microsoft Internet Explorer. Merci pour votre compréhension.

Né en 92 av. Yavin à Cerea (la même année que Qui-Gon Jinn), il fut découvert à l'âge de 4 ans par la mystérieuse Maître Jedi appelée la Femme Sombre.

Sa famille, comprenant que la galaxie avait besoin de protecteurs pour protéger les innocents contre des menaces comme le bandit céréen Zon accepta de laisser partir Ki-Adi pour Coruscant afin qu'il devienne un Jedi. Il fut confié à Maître Yoda après avoir reçu l'enseignement de la Femme Sombre. Il devint un jeune homme aux réactions incroyables grâce à la Force. Sa grande faiblesse était sa confiance débordante en ses propres capacités, combinée avec un penchant vers une réflexion excessive.

Il devint à 25 ans un Chevalier Jedi et revint sur Cerea pour la débarrasser des pillards. Yoda, avant son départ, lui avait rappelé qu'il fallait privilégier la justice et fuir la vengeance. Arrivant au camp des bandits et défiant leur chef, Ki s'attendait à affronter Zon, mais s'aperçut que le tortionnaire de son père avait été destitué au profit d'une guerrière. Les mains liées dans le dos, Mundi, pris par surprise, oublia de se servir de la Force par inexpérience et se fit battre. Zon, l'ombre de lui même, était réduit en esclavage, nettoyant l'auge des oorgs, des espèces de cochons. Mundi réussit à s'échapper et battit la reine des bandits dans un second combat avec cette fois-ci son sabre laser et la Force de son côté. Zon tenta de le tuer en vain. Mundi ne lui fit rien et exigea que les bandits se dispersent.

Plus sage après cette confrontation, Ki-Adi-Mundi resta sur Cerea pour protéger son monde et siégea fréquemment au haut conseil céréen, dans la capitale Tecave, pendant 20 ans. Étant donné la faible proportion de mâles sur Cerea, un édit Jedi lui permit exceptionnellement de se marier, qui plus est avec plusieurs femmes car la polygamie était de mise pour compenser la faible proportion de mâles: son épouse officielle était Shea et il avait quatre concubines, dont Mawin. Il eut d'elles sept filles et devint un chef de communauté puissant.

Un an avant la crise de Naboo, à l'âge de 60 ans, il dut résoudre un grave conflit entre les partisans céréens de la modernité et ceux qui préféraient une vie plus traditionnelle. Les modernistes étaient soutenus par le trafiquant d'armes Ephant Mon en échange de mallium, substance locale utilisée pour fabriquer de la drogue. Mundi dut partir au secours de sa fille Sylvn lorsque celle-ci fut enlevée par Ephant Mon et emmenée au palais de Jabba le Hutt sur Tatooine. En la délivrant il découvrit par hasard que la Fédération de Commerce achetait des armes illégales chez Jabba.

Après ses exploits accomplis seul sur Tatooine, il fut invité par Mace Windu à rejoindre le Conseil Jedi pour remplacer le Maître Jedi Micah Giiett qui venait d'être tué pendant la Crise Yinchorri. Il n'était pourtant encore qu'un Chevalier. Il quitta Cerea pour Coruscant.

Lorsque pendant la Crise de Naboo, 32 ans avant la Bataille de Yavin, le Maître Jedi Qui-Gon Jinn fit part au Conseil Jedi d'une attaque d'un mystérieux guerrier Sith. Ki-Adi-Mundi exprima sa surprise et déclara que c'était "impossible", car les Sith étaient éteints depuis 1000 ans. Il sentit que les sentiments du jeune Anakin Skywalker pour sa mère pouvaient constituer un danger dans son avenir. Il s'avéra malheureusement que Jinn avait dit vrai sur le retour des Sith et les Jedi subirent une grosse perte quand il mourut tué par le guerrier Sith, Dark Maul. Mundi fut présent à ses funérailles solennelles et assista à la fête de la victoire à Theed.

Devenu Maître après la Bataille de Naboo, il retourna sur Tatooine à la recherche du légendaire Maître Jedi Sharad Hett, devenu chef de tous les clans Tuskens. Après s'être aventuré dans les immensités sableuses et avoir été trahi par Jabba le Hutt, Ki retrouva enfin Hett et son fils A'Sharad. Hett fut tué par la tueuse de Jedi Aurra Sing, et Ki-Adi prit A'Sharad Hett comme padawan, pour continuer sa formation.

Peu de temps après, il prit part avec A'Sharad Hett à une délégation de six Maîtres Jedi dirigés par Mace Windu pour jouer le rôle d'arbitres sur Malastare.

Il poursuivit deux ans plus tard Aurra Sing avec A'Sharad, Adi Gallia et la Femme Sombre. Ki partageait depuis longtemps une forte relation maître-élève avec cette dernière et était un des seuls Jedi à refuser de la désigner sous le patronyme de "Femme Sombre", préférant l'appeler "Maître".
Au cours de la mission A’Sharad blessa gravement la tueuse de Jedi en faisant appel au Côté Obscur de la Force, mais celle-ci réussit mystérieusement à s’enfuir. La Femme Sombre, familière du Côté Obscur, proposa alors de former A’Sharad.

Dix ans plus tard, alors que la Crise Séparatiste battait son plein, il refusa de croire comme les autres Jedi réunis dans le bureau de Palpatine que le meneur des Séparatistes, l'ancien Jedi Dooku, était derrière les tentatives d'assassinats contre la sénatrice Padmé Amidala. Ki-Adi-Mundi affirma à ce propos que Dooku était un idéaliste incapable de tels actes allant contre la philosophie Jedi. Lui comme les autres Jedi se trompaient. Le Comte Dooku supervisa l'organisation de l'exécution sur Geonosis d'Obi Wan Kenobi, Anakin Skywalker et Padmé Amidala.

L'arrivée soudaine d'une force de deux cent Jedi, dont faisait partie Ki-Adi-Mundi, sauva les trois prisonniers. Mais les Jedi furent surpris par l'immensité de l'armée de droides des Séparatistes que Dooku lança contre eux. Beaucoup d'entre eux périrent, mais Ki-Adi-Mundi fit partie des rares survivants après un raid avec Plo Koon dans un vaisseau de la Fédération du Commerce. Lorsque les renforts de la République arrivèrent sous la forme d'une armée de clones dirigée par Yoda, Mundi prit place dans une canonnière puis mena plus tard des unités de soldats clones au combat contre les Séparatistes.

Au début de la Guerre des Clones, Mundi commanda des armées de clones sur Lianna et Hypori. Il faillit perdre la vie sur Hypori quand son groupe de Jedi fut décimé par le général Grievous.

Un an et quatre mois plus tard plus tard il combattait aux côtés de Bultar Swan sur Aargonar. Lorsque le commandant A’Sharad Hett fut descendu au combat, Mundi hésita entre la reddition ou continuer la lutte. Il décida de continuer le combat et profita d’un orage de sable ionique dans le Canyon Vondar pour relancer l’offensive. Mundi put retourner la situation avec l’aide d’A’Sharad et Anakin Skywalker, dont le maître Obi Wan Kenobi était présumé mort depuis la Bataille de Jabiim.
Le Conseil Jedi réassigna temporairement Anakin à Mundi et tous les deux retournèrent à Coruscant pour faire leurs rapports respectifs. Ils furent chargés avec Plo Koon et Adi Gallia de mettre fin à la piraterie dans le système de Varonat. Sur place Anakin sentit à travers la Force que Kenobi était encore en vie, et, désobéissant aux ordres de Mundi, partit pour Riflor, où il le retrouva… Mundi le suivit, et ils réussirent à sauver Kenobi, et l’ARC Trooper Alpha. Lassé d’un padawan aussi désobéissant, Mundi redonna Anakin à Kenobi sans regret…

Ki-Adi-Mundi eut plus tard à nouveau l'occasion de combattre aux côtés de Kenobi et Skywalker lors d'un raid sur Boz Pity où se trouvaient le Comte Dooku et le Général Grievous. Cette opération, dirigée par Mace Windu, mobilisa plusieurs membres du Conseil des Jedi et se solda par la mort de plusieurs Jedi, dont Adi Gallia, ainsi que par la fuite des Séparatistes.

Au fil des années que dura la Guerre des Clones Ki se vit adjoindre l'aide du Commandant clone Bacara et se trouva de plus en plus fréquemment éloigné de Coruscant et du Temple Jedi, ce qui l'obligeait à assister aux réunions du Conseil par holo-conférence.
Ki, Bacara et leurs troupes, avec l'aide d'un détachement de la 501e légion, combattaient le Clan Bancaire Intergalactique sur la planète glacière Mygeeto quand leur parvint la nouvelle de la mort du Comte Dooku. Dans les réunions qui suivirent cet événement Ki assista à la nomination d'Anakin Skywalker au sein du Conseil des Jedi puis suggéra lui-même qu'Obi-Wan Kenobi se charge de débusquer et arrêter le Général Grievous pour mettre un terme au conflit.

La Guerre des Clones arriva très bientôt à son terme mais pas de la manière que Ki espérait. Le Maître Jedi dirigeait ses troupes de marines galactiques contre des tri-droïdes sur l'une des vastes passerelles aériennes de Mygeeto lorsque l'Ordre 66 fut lancé par Palpatine. Alors que Ki dirigeait une charge héroïque Bacara et les autres clones stoppèrent la marche, laissant le Maître Jedi s'exposer entre les lignes des deux camps. Lorsque Ki, incrédule, se retourna vers ses troupes, ce fut pour les voir ouvrir le feu sur lui. Il parvint à se défendre et à emporter deux soldats dans la mort mais finit rapidement par tomber sous le feu des clones.
Ki-Adi-Mundi fut l'une des toutes première victimes de la grande purge Jedi. Beaucoup d'autres allaient suivre.


  • Age: 60 ans
  • Espèce: Céréen
  • Taille: 1m98
  • Affiliation: Conseil Jedi
  • Profession: Maître Jedi

Evénements

Exposition Lego Star Wars - Chanorier

24 juin 2018 - 07 nov. 2018

Castres Convention Show Game

13 oct. 2018 - 14 oct. 2018

Expo LEGO 100% Star Wars - Mini World Lyon

13 oct. 2018 - 13 nov. 2018

Paris Manga et Sci-Fi Show 26ème édition

20 oct. 2018 - 21 oct. 2018

Comic Con Paris 2018

26 oct. 2018 - 28 oct. 2018

Toulouse Game Show

01 déc. 2018 - 02 déc. 2018

Concert Star Wars à Toulouse par Tugan Sokhiev

19 déc. 2018 - 20 déc. 2018

Celebration

Star Wars IX

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2018 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide