Croiseur MC-80a

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur Internet comme Apple Safari ou Google Chrome. Vous pouvez aussi mettre à jour votre version de Microsoft Internet Explorer. Merci pour votre compréhension.

Le MC-80a représente la seconde génération de croiseurs Mon Calamari utilisés par l'Alliance Rebelle puis la nouvelle république et son design est basé sur celui du MC-80, avec un armement suppérieur, de plus fortes capacités d'emport en chasseurs une turbine TriLuna 400MGS supplémentaire, et des baies vitrées supprimées.

S'il est indéniable que les MC-80a sont inférieurs aux redoutables destroyers de classe Imperial (en dessous d'un rapport de deux voir trois contre un, les MC-80a n'ont aucune chance de pouvoir en détruire) avec un armement composé seulement de 48 Turbolasers (de normes civiles ce qui explique leur infériorité par rapport à ceux montés sur les Imperial) et de 20 canons à ion, ils peuvent néanmoins donner du fil à retordre à des officiers impériaux inexpérimentés et aux petits destroyers de classe Victory, tandis que leur technologie de blindage particulière et la présence de boucliers de secours pouvant être activés en quelques minutes leur assurent une bonne capacité à encaisser les coups.

Comme pour le MC-80, l'équipage du MC-80a est assez réduit ne peut être composé que de Mon Calamari et de Quarren du fait que les commandes des vaisseaux sont adaptées à la morphologie de ces espèces. Néanmoins, malgré leurs qualités, les MC-80a ne possèdent pas de plans propres à toute la classe ou de spécifications se retrouvant sur tous les appareils et chacun possède des systêmes modifiés et uniques, transformant de banales opérations de réparation et de maintenance en véritable enfer pour les techniciens non-calamari, ce qui explique que ceux-ci préfèrent changer completement les installations plutot que de les maintenir à niveau.

La première bataille où les MC-80a s’illustrèrent fut la bataille d’Endor où 6 d’entre eux ( Defiance, Liberté, Maria, Recif, Ludtze et Sullute ) prirent part : L’Etoile Noire inachevée mais opérationnelle put ouvrir le feu avec son superlaser et détruire deux d’entre eux, le Maria et le Liberté, mais ce labs de temps laissa le temps aux rebelles de désactiver son bouclier et de la détruire. Les croiseurs MC-80a furent maintenus en service dans la flotte rebelle plus d'une douzaine d'année, jusqu'à la crise de la flotte noire où il commencèrent à être remplacés par des vaisseaux des "Nouvelles Classes" qui ne les supplantèrent jamais totalement.




  • Classe: Croiseur MC-80a
  • Designation: Croiseur Lourd/de bataille
  • Constructeur: Mon Calamari Shipyards
  • Coût: Inconnu
  • Longueur: 1200 mètres
  • Largeur: -
  • Hauteur: -
  • Hommes d'équipage: 5402 hommes d’équipage, 200 canonniers
  • Troupes / passagers: 1200 soldats
  • Vitesse subliminique: 55-60 MGLT
  • Vitesse atmosphérique: Non équipé pour vols atmosphériques
  • Hyperpropulsion: x 1
  • Hyperpropulsion de secours: x 8
  • Accélération: 4 MGLT/s
  • Maniabilité: 10 DPF
  • Armement: 48 turbolaser, 20 canons à ion, 6 lance-missile à concussion
  • Blindage: 2128 RU
  • Boucliers: 3840 SBD
  • Autonomie: 2 années standard
  • Capacité d'emport: 36 Y-wing, 24 X-wing, 12 A-Wing

Celebration

Star Wars IX

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2018 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide