Croiseur SFS-418 Dominator

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur Internet comme Apple Safari ou Google Chrome. Vous pouvez aussi mettre à jour votre version de Microsoft Internet Explorer. Merci pour votre compréhension.

Variante d'interdiction du SFS-418

Les croiseurs lourds créés par les industries Sienar ne se distinguent pas par la forme des appareils des grandes classes Victory et Imperial : la forme en Biseau caractéristique est conservée ainsi que la présence d’une imposante tour de commandement à la poupe du vaisseau. Tous les vaisseaux de ce type sont propulsés par deux moteurs Hoersch-Kessel, qui tout en leur donnant des performances acceptables permettent de rester dans un coup d’entretien raisonnable, contrairement aux Destroyers Stellaires qui sont de véritables gouffres financiers… C’est d’ailleurs là qu’ils trouvent leur créneau : les missions qui leur sont confiées sont les patrouilles dans des lieux retirés, l’interception de vaisseaux pirates ou de petites flottes rebelles par des embuscades, technique qui se révèle beaucoup plus économique que les grandes batailles spatiales à l’issue incertaine. De plus, leur coque a fait ses preuves et s’avère de toute première qualité. Il faut malgré tout signaler que ces croiseurs ont un armement, un blindage et des boucliers beaucoup plus faibles que ceux qui pourraient se trouver sur les Destroyers.


Le second vaisseau basé sur la coque du croiseur SFS 418 fut le Dominator, qui n’avait rien d’un vaisseau impressionnant : il devait en fait servir de banc d’essai au concept de l’Interdictor, et emportait en plus de son armement classique de croiseur lourd deux générateurs de puits de gravité afin de pouvoir sortir les ennemis de l’hyperespace. En fait, sa « polyvalence » le rendait médiocre dans toutes les taches qui pouvaient lui être assignées : sa puissance de feu est loin d’être exceptionnelle, car la place qui est dévolue à son armement est en partie utilisée pour abriter les deux générateurs de puits de gravités, lesquels sont en nombre insuffisants pour une efficacité optimale pour happer les vaisseaux hors de l’hyperespace. De plus, sa dotation en appareils embarqués est on ne peut plus bâtarde : 3 squadrons de TIE, alors que les impériaux opèrent généralement avec un group (deux squadrons) ou un Wing (six squadrons)…
Toutes ces insuffisances expliquent pourquoi le Dominator fut toujours cantonné dans le rôle ingrat de vaisseau douanier dans les secteurs de la périphérie de la galaxie….


CLASSE
Croiseur lourd SFS 418 Dominator
CONSTRUCTEUR
Sienar Fleet Systems
TAILLE
598 mètres
VITESSE
8 MGLT
Multiplicateur hyperpropulsion
X 2
EQUIPAGE
2814 hommes d’équipage
TROUPES
80 Soldats
ARMEMENT
20 Quadruples cannons lasers
4 canons à ions
2 générateurs de puits de gravité
2 projecteurs de rayons tracteurs
VAISSEAUX EMBARQUES
36 chasseurs TIE
2 navettes
BLINDAGE
960 RU
BOUCLIERS
2240 SBD
CAPACITE DE CARGAISON
7.000 tonnes métriques


  • Classe:
  • Designation:
  • Constructeur:
  • Coût:
  • Longueur:
  • Largeur:
  • Hauteur:
  • Hommes d'équipage:
  • Troupes / passagers:
  • Vitesse subliminique:
  • Vitesse atmosphérique:
  • Hyperpropulsion:
  • Hyperpropulsion de secours:
  • Accélération:
  • Maniabilité:
  • Armement:
  • Blindage:
  • Boucliers:
  • Autonomie:
  • Capacité d'emport:

Celebration

Star Wars IX

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2018 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide