Destroyer Stellaire classe Victory I

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur Internet comme Apple Safari ou Google Chrome. Vous pouvez aussi mettre à jour votre version de Microsoft Internet Explorer. Merci pour votre compréhension.

Le destroyer stellaire de classe Victory fut lors de sa mise en service le plus puissant vaisseau de bataille jamais créé jusque là, surpassant tous les engins de l’arsenal républicain, y compris le Dreadnaught, et est toujours en service dans la flotte impériale, malgré son age.

Créé au début de la Guerre de Clones par l’ingénieur Wallex Blissex, le Victory se présentait sous la forme d’un grand vaisseau de forme prismatique dont les 898 mètres sont dotés d’un puissant armement qui lui permet de faire face à la plupart des appareils de bataille de la galaxie : ses 10 turbolasers quad, 40 doubles turbolasers et 10 projecteurs de rayons tracteur en font un adversaire redouté pour tous les vaisseau de taille inférieure ou égale à celle d’un croiseur de bataille, tandis que ses 80 lance-missile à concussion lui garantissent l’excellence en matière de bombardements planétaires, d’autant plus que contrairement à la plupart des vaisseaux de fort tonnage, le Victory a la possibilité de rentrer en atmosphère afin d’effectuer des bombardements de précision on de poursuivre des vaisseaux ennemis jusqu’à leur base.

Malgré un armement des plus honorables, et une bonne protection assurée par son blindage d’une résistance de 1360 RU et par des boucliers d’une puissance de 2800 SBD (ce qui représente une capacité d’absorption de tirs non négligeable, bien que leurs générateurs soient très exposés sur le dessus de la passerelle), le Victory I présente quelques lacunes lors des combats spatiaux, en raison de la faible puissance de ses propulseurs qui n’autorisent qu’une vitesse subluminique de 40 MGLT.

Le Victory I entra en service vers la fin de la guerre des clones (ce qui implique qu’il y ait peu servi) mais constitua l’essentiel de la toute nouvelle flotte impériale lors de l’avennement de l’Empire. Il aurait du être retiré du service dans la période qui précéda la bataille de Yavin pour être remplacés par les nouveaux Imperials, plus puissants, mais à l’instar du Dreadnaught, il fut maintenu dans ses activités à cause des agitations rebelles.

Taile :
898 m

Vaisseaux embarqués :
24 Chasseurs TIE
4 transports légers





  • Classe: Destroyer Stellaire Classe Victory I
  • Designation: -
  • Constructeur: Rendili StarDrive
  • Coût: -
  • Longueur: -
  • Largeur: -
  • Hauteur: -
  • Hommes d'équipage: 5 200 hommes
  • Troupes / passagers: 2 040 hommes
  • Vitesse subliminique: 40 MGLT
  • Vitesse atmosphérique: 800 km/h
  • Hyperpropulsion: x 1
  • Hyperpropulsion de secours: -
  • Accélération: -
  • Maniabilité: -
  • Armement: 10 quad turbolasers, 40 double turbolasers, 80 lanceurs de missiles à concussion et 10 rayons tracteurs
  • Blindage: 1 360 RU
  • Boucliers: 2 880 SBD
  • Autonomie: -
  • Capacité d'emport: 8100 tonnes métriques, 5 ATAT et 10 ATST

Celebration

Star Wars IX

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2018 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide