Chroniques de la Guerre des Clones

Voici la version romancée de la série animée Clone Wars passée il y a quelques temps à la TV. Toutes les mini-aventures présentes dans les 8 chapitres qui suivent sont ceux de la première saison. En bonus, les aventures du jeune Boba Fett qui doit apprendre à survivre seul maintenant que son père est mort...

Naviguez dans les chapitres :

CHAPITRE 1

La guerre. En tout cas, une grande bataille. Des tirs de laser partaient dans tous les sens, des explosions retentissaient de partout. Le sol rouge était encombré de débris de droïdes et de cadavres des nouveaux soldats de la République, les fameux Clones. Des vaisseaux atterrissaient partout où il y avait de la place, déposant troupes, blindés et repartant aussitôt chercher de nouveaux renforts. Un vaisseau fut touché par une des multiples fusées que lançait un char droïde sur roues et s’écrasa sur un bataillon de droïdes, soulevant une incommensurable montagne de poussière. Le chaos était total autant dans l’air que sur terre. Le bruit était assourdissant.
« Concentrez vos tirs sur le flanc droit, cria Mace Windu à son bataillon, tentant de se faire entendre tant bien que mal. »
Cette bataille ne finirait donc jamais, pensa-t-il, les troupes ennemies revenaient sans cesse comme s’ils avaient prévu cette attaque. Le Comte Dooku … Où était-il ? Il ne pouvait pas le sentir. Tous ses sens étaient brouillés, ainsi que sa perception de la Force. Le Maître Jedi ne sentait plus le reste des Jedi engagés dans le combat. Il trancha un droïde de combat et, utilisant la Force, envoya valser dans les airs un autre groupe d’ennemis. Cette fois la République ne pourrait éviter la guerre. Quel désastre.
« Maître Windu ! cria un clone. Les Séparatistes battent en retraite !
- Bien ! Continuez l’offensive ! Il ne faut pas laisser les leaders s’échapper ! »
Une bataille de gagnée, pensa le Jedi. Mais la guerre ne faisait que commencer.


Obi Wan Kenobi et Anakin Skywalker gisaient au fond du hangar. Le Maître Jedi laissait échapper des râles de souffrance tandis que son Padawan était évanoui. L’épaule fumait encore. Le vaisseau de Dooku n’était plus qu’un point minuscule dans le ciel et disparaissait déjà de la vue des soldats clones qui venaient de débarquer mais trop tard. Le Seigneur Sith s’envolait déjà dans les méandres de l’hyperespace.
« Anakin ! s’écria Padmé Amidala mais celui-ci ne lui répondit que par un râle. Vite, amenez deux capsules médicales ! ordonna t-elle à un clone.
- Bien madame, répondit ce dernier.
- Maître Yoda, que s’est-il donc passé ?
- Enfui Dooku s’est. De Maître Kenobi et son Padawan il faut avant tout s’occuper.
- Peut-être, mais je crains que les Séparatistes ne se regroupent ailleurs pour repasser à l’offensive, étant donné que le Comte Dooku ait réussi à s'enfuir.
- C’est vrai. Nous préparer il nous faut, déclara le vieux Maître Jedi en se dirigeant vers la sortie du bâtiment. »


Anakin baignait dans une cuve à bacta. Ses yeux étaient fermés et la disparition de son bras rendait son corps étrangement asymétrique. Tout son torse portait encore les marques profondes des foudres de la Force: les cicatrices formaient comme une toile d’araignée sur son torse. Le liquide bleuté qui l’entourait nimbait son corps blessé d’une étrange lueur. Au dehors s’affairaient des droïdes médicaux devant d'innombrables ordinateurs, essayant d'accélérer, au mieux, la guérison du Jedi meurtri. La salle était illuminée par la cuve de soins qui trônait au milieu de la pièce: on aurait pu se croire sous la surface d’un océan. Soudain, la porte du fond coulissa, laissant apparaître une silhouette encapuchonnée. Celle-ci s’approcha du corps quasi sans vie qui flottait dans le bacta. De la robe sortirent deux bras fin qui retirèrent le capuchon laissant apparaître le visage de la Sénatrice Amidala.
« Comment va-t-il ? demanda t-elle au droïde médecin.
- Son état est stable, il se remet doucement. Il sera sur pieds demain ou après demain au plus tard.
- Bien, dit Padmé, puis s’approchant du bain médical, elle murmura tout bas : Anakin, mon amour, ne me laisse toute seule. Je ne veux pas vivre sans toi. »
Puis elle partit, serrant dans sa main un petit bijou en bois taillé grossièrement, cadeau lointain du petit garçon qu’était, il y avait dix ans, Anakin Skywalker.


« C’est impressionnant ! s’exclama le jeune Jedi essayant la prothèse que venait de lui greffer le droïde médical. Je peux bouger chacun de ces doigts comme mes doigts de chair. Elle réagit immédiatement. C’est miraculeux !
- C’est vrai, dit le Maître Obi Wan Kenobi. Les progrès en matière de membres de remplacement sont phénoménaux. Il paraît même qu’en cas d’accident trop grave, on est capable de créer un nouveau corps cybernétique.
- Incroyable. Mais quel est le but de votre visite, Maître ? Je me doute que vous n’êtes pas venu me voir seulement pour parler technique.
- Tu as raison... même si la santé de mon Padawan m’intéresse ! dit Obi Wan en riant. Le Conseil veut que tu raccompagnes la Sénatrice Amidala sur Naboo et que tu assures sa sécurité en attendant que nous repérons la position du Vice Roi Gunray. Apparemment, c’était lui le commanditaire des attentats contre elle.
- Bien, et vous que ferez-vous sans moi pendant ce temps ?
- Je t’attendrais ici. Il paraît que c’est nous les Jedi qui allons commander l’armée de la République. Il faut que j’en ai le cœur net et puis je veux voir comment évoluent les choses.
- Bien Maître. Les Séparatistes seront bientôt vaincus, j’en suis sûr.
- J’aimerais être aussi confiant. En attendant bon voyage vers Naboo.
- Merci. Que la Force soit avec vous Maître !
- Que la Force soit avec toi ! »
Intérieurement, Anakin jubilait. Il allait revoir Padmé ! Rien que de penser à elle, tout son être s’exaltait : il lui tardait de pouvoir à nouveau poser son regard sur celle qu’il aimait depuis des années. Seulement quelques jours le séparait d’elle. Il se dirigea vers la fenêtre d’où il pouvait apercevoir le Sénat. Là où se trouvait Padmé …


Pendant ce temps, au Sénat de la République Galactique, les Sénateurs Bail Organa et Amidala conversaient en parcourant les longs couloirs du bâtiment vieux de plusieurs millénaires:
« La République court à sa perte en entrant en guerre, murmura Organa. Attaquer les Séparatistes et la plus grosse erreur que pourrait faire le Chancelier Palpatine.
- Je ne comprends pas pourquoi il a décidé de faire cela, je ne le reconnais plus, soupira la Sénatrice. C’est l’un de mes plus vieux conseillers, auparavant il avait toujours consacré ses efforts à préserver la paix.
- Je crains qu’au stade où en sont les choses l’affrontement soit inévitable. La bataille de Géonosis n’aura fait que précipiter les choses.
- J’espère au moins que cette guerre ne durera pas. »
Tout Coruscant vivait dans un climat de peur : l’annonce d’une guerre, la première depuis des centaines d’années, rendait tous les habitants incroyablement nerveux. Mais les pensées d’Amidala se tournèrent vers Anakin, lui qui était rétabli d’après Obi Wan. Lui qui devait la raccompagner sur Naboo …

Star Wars VIII

Les Derniers Jedi dans...

En salle !

PSW Vidéo

Evénements

Back to Retro
Back to Retro

Arlon - Belgique
09 sept. 2017 - 10 sept. 2017

Fantastikon
Fantastikon

Salle Gérard Philipe - La Garde (83)
22 sept. 2017 - 23 sept. 2017

Paris Manga & Sci-Fi Show 24ème édition
Paris Manga & Sci-Fi Show 24ème édition

Porte de Versailles, Paris
30 sept. 2017 - 01 oct. 2017

Auxerre Galactic Days
Auxerre Galactic Days

Complexe sportif des Hauts d'Auxerre
21 oct. 2017 - 22 oct. 2017

Comic Con Paris
Comic Con Paris

Grande Halle de la Villette, Paris
27 oct. 2017 - 29 oct. 2017

Toys Normandy
Toys Normandy

salle des fêtes de Cherbourg
28 oct. 2017 - 29 oct. 2017

StarWars Story

Han Solo dans...

En salle !

Anniversaires

nés un 23 juillet...
en partenariat avec
Pulps
Rebel Legion France
Science Fiction Archives
La 59ème Légion
Gastronogeek
501st French Garrison
Star Wars Collection
Bijoux de l'Empire
MintInBox
Sport Saber League
Hong Kong Style
BeeAndSee
STAR WARS RPG Captain Collectoys Star Wars Holonet ASFA Radio Disney Club


Planète Star Wars

Votre navigateur n'est pas compatible avec le site.
Merci de le mettre à jour grâce aux liens ci-dessous :
Chrome - Firefox - Internet Explorer