Chroniques de la Guerre des Clones

Voici la version romancée de la série animée Clone Wars passée il y a quelques temps à la TV. Toutes les mini-aventures présentes dans les 8 chapitres qui suivent sont ceux de la première saison. En bonus, les aventures du jeune Boba Fett qui doit apprendre à survivre seul maintenant que son père est mort...

Naviguez dans les chapitres :

CHAPITRE 5

Le chasseur Jedi virevoltait dans le ciel bleu de Muunilist.
« Ce n’est pas possible ! s’exclama Anakin. On dirait presque qu’il maîtrise la Force. »
Il dirigea son vaisseau vers la ville dans laquelle une explosion retentit. Les clones d’élite venaient de réussir à faire exploser le générateur de bouclier ...


« Maître Kenobi, regardez ! s’exclama le général clone. »
- Non d’un Sith ! s’écria le Maître Jedi. »
Les cavaliers motorisés de Durge décimaient les bataillons de la République. Les soldats clones tombaient comme des mouches sous les assauts de la troupe du chasseur de primes. Rien ne semblait pouvoir arrêter la progression de l a vague des droïdes lanciers.
« Avec moi ! cria Obi Wan avant de s’élancer hors du poste de commande.


Sur le champ de bataille, Durge semblait s’amuser. Il embrochait des clones à la chaîne et de tout son être émanait une fureur sadique. Trop facile, pensa t-il. Si c’était ça l’armée de la République, alors il se sentait capable de la renverser à lui tout seul. Le Comte Dooku serait content et il le paierait bien. Rien ne pouvait le stopper, se dit-il avant d’être pris d’un éclat de rire à faire frémir même les droïdes de combat. Mais sa joie fut de courte durée. Devant lui deux de ses « soldats » explosèrent et il sentit un souffle de vent passer à côté de lui. Incroyable ! La République utilisait ses propres armes contre lui ! En effet un escadron de Clone Troopers juchés sur des swoop bikes se jouait de son « armée » grâce à l’effet de surprise. Mais l’habile chasseur de primes ne fut pas long à réagir. Il tapa quelques ordres sur la manette qu’il portait au poignet et tous ses droïdes chevaliers restants se regroupèrent autour de lui. Il ne restait plus que vingt combattants. Il fit vrombir les moteurs et se lança dans la bataille. Ils percutèrent les troupes ennemies. Des membres cybernétiques volèrent en éclats, des bras clonés furent arrachés. Une dizaine de clones furent projetés en arrière pour être ensuite soit écrasés soit percés d’un coup de lance. Le chef des « cavaliers » républicains, quant à lui réagissait très vite. Il esquivait les lances au dernier moment et se jouait des assauts répétés des droïdes. Durge était étonné : il ne connaissait qu’une seule personne qui maniait si bien les motos à répulsions : lui-même. Ses yeux rouges scintillèrent : il prendrait plaisir à le tuer de sa main. Il donna de nouveaux ordres à son groupe. S’occuper d’éliminer ces gênants clones mais lui laisser leur chef. Il était facilement reconnaissable : c’était le seul qui portait une cape !


Obi Wan se réjouissait d’avoir pensé à revêtir une armure de combat clone. Ainsi les droïdes ne pourraient pas savoir qu’il était Jedi. Il avait également décidé de ne pas utiliser son sabre laser. Il combattait avec une lance comme ses troupes. Soudain une silhouette se présenta devant lui. C’était un extraterrestre massif juché sur un speeder bike comme lui. Sûrement le chef du groupe ennemi. Le Jedi leva sa lance et se prépara à attaquer. Mais avant qu’il ait pu tourner la poignée d’accélération son adversaire avait fait rugir son véhicule et fonçait vers lui, tel un funeste cavalier. Kenobi accéléra à son tour. Les lances se percutèrent. Toutes deux furent détruites mais Obi Wan fut projeté par-dessus sa moto pour atterrir au milieu des cadavres et des droïdes détruits. Le sang imprégnait même la terre tellement les combats étaient meurtriers. L’huile et le sang se mélangeaient pour former un étrange liquide, symbole du carnage. Ce qui avait autrefois été une verte plaine n’était plus qu’un paysage lunaire, rongé par les cratères d’explosions, les tirs d’artillerie ainsi que les atterrissages sans fin de vaisseaux. Tous les animaux avaient fui, sentant sans doute le terrible danger qui les menaçait. Et si cette guerre qu’on disait faite pour protéger la vie n’apportait en fait que mort et destruction ? Comment une galaxie en paix avait-elle pu se retrouver enflammée par un conflit meurtrier ? Le Jedi retira son casque et fronça les sourcils. Il n’était plus temps pour la discrétion : il fallait maintenant utiliser tous les atouts qu’il avait en sa possession. Son visage fut illuminé par la lumière bleutée de son sabre. Il sentit la Force couler en lui. Il ne ressentait plus rien sinon ce qui pouvait rester de vie sur cette planète affluer en lui. Le Jedi ferma les yeux et attendit …

« Le cristal est le cœur de la lame. Le cœur est le cristal du Jedi. Le Jedi est le cristal de la Force. La Force est la lame du cœur. Tous sont mêlés : le cristal, la lame, le Jedi. Vous êtes un »
Luminara Unduli se tut et tendit le sabre laser qu’elle venait de forger sous se yeux à sa Padawan. Celle-ci le pris et baissa respectueusement la tête.
« Merci Maître, déclara t-elle.
- Tu n’es plus une apprentie maintenant. Tu es accomplie. La Force coule en toi. Tu es une Jedi. »
Les deux femmes se trouvaient dans un temple Jedi, sur une planète isolée de la Bordure Extérieure. Une forêt de cristaux les entourait. Les premiers membres de l’Ordre l’avait construit, il y a bien longtemps, afin qu’ils puissent y trouver refuge. Maintenant, plus personne n’y habitait. Même Luminara ne s’y trouvait que pour que son apprentie accomplisse les dernières épreuves de passage. Mais maintenant que celle-ci avait s’était montrée digne de devenir un Chevalier à part entière, elles repartiraient bientôt. La République avait besoin d’elles. Soudain une explosion retentit. Un morceau de plafond se détacha et tomba en direction des deux Jedis. D’un même geste, elle allumèrent, firent tournoyer et rangèrent leurs sabres. Du rocher il ne restait plus que des débris fumants.
Elles tournèrent la tête et observèrent. Rien, il n’y avait rien. Mais pourtant la Jedi ressentait une présence. Elle laissa l’énergie du lieu l’envahir. Il y avait bien quelque chose ou quelqu’un qui troublait la paix de ce lieu. C’était … Non, elle ne pouvait le croire ! Des droïdes crabes ! Les Séparatistes avaient osé envoyer de simples machines profaner un temple sacré. Contenant ses émotions, elle marcha en direction du cœur du temple et son ancienne Padawan la suivit calmement. Il y avait des droïdes partout grimpant sur les murs, marchant sur les passerelles, se croyant à l’abri derrière leur camouflage. Les deux Jedis s’arrêtèrent au même moment. Comme en osmose, elles dégainèrent leurs sabres. Sautant sur les murs au même moment, elles évitaient les tirs des droïdes, tranchaient du métal. Elles ne voyaient pas un droïde, bien caché dans les hauteurs du temple qui ajustait la trajectoire la trajectoire d’un missile. Il ne visait pas les Jedis mais une arcade du plafond. Son calculateur intégré avait déterminé que si elle devait être détruite, tout le bâtiment s’effondrerait. Le tir partit alors que les deux combattantes venaient de raterrir sur une passerelle inférieure. Quand le projectile atteignit sa cible, ce fut la montagne dans laquelle l’édifice était construit qui s’écroula. Levant les mains dans un réflexe désespéré, la Padawan tenta de retenir les tonnes de roches qui lui tombaient dessus. Celles-ci furent retenus mais elle ne pourrait pas les retenir bien longtemps, elle le savait. C’est alors qu’elle se rendit compte que sa Maîtresse s’était assise en position de méditation et semblait tenir les pierres à l’écart rien qu’en se tenant là. La Force émanait d’elle mais son esprit était comme déconnecté. Elle ne faisait plus qu’un avec l’énergie universelle. La nouvelle Jedi s’assis et médita. En effet les rochers ne pouvaient traverser la barrière de leurs esprits. De la planète glacière isolée partit un appel silencieux …


A bord du croiseur diplomatique Naboo, Maître Yoda ouvrit les yeux. Il ressentait une perturbation dans la Force, comme si une puissante énergie avait tout d’un coup diminué. Il referma les yeux et se concentra pour trouver la source de ce choc. Son esprit le porta à travers l’espace, au milieu des étoiles et des planètes jusqu’au confins de la galaxie. Ossus ! Le temple Jedi secret avait été profané ! Mais il y avait un autre problème, il le savait. Non ! Maître Unduli et sa Padawan se trouvaient enfouies sous les décombres remplis de cristaux. Il fallait agir. Il se leva et de sa démarche claudicante, se dirigea vers les appartements de la Sénatrice Amidala.
« Sénatrice, une fois encore demander votre aide je viens.
- Que se passe t-il Maître Yoda ? répondit-elle inquiète. Si Maître Yoda sollicitait son aide alors la chose était grave. Ils faisaient route vers Alderaan et au moment de partir, le vieux Jedi avait demandé à les accompagner car il avait cru y détecter un individu réceptif à la Force et voulait en avoir le cœur net.
- Des Jedis des ennuis sur Ossus ont. Les aider je dois. De dévier de votre route afin de me conduire à leur secours je vous demande.
- Sauf votre respect, intervint alors le Capitaine Typho, mais je pense que cela pourrait s’avérer dangereux Sénatrice.
- Si des Jedis ont des problèmes, alors Capitaine, il est de notre devoir de leur porter secours. Avertissez le Sénateur Bail Organa sur Alderaan que nous ne pourront être là au moment prévu.
- Bien Madame. Comme vous voudrez. Mais sachez au moins que je désapprouve. »
Le Maître Jedi eu une moue de satisfaction avant de repartir méditer. Il laissa son esprit dériver mais soudain, une image s’imposa à son esprit. Une silhouette encapuchonnée avec à ses côté une haute armure, toute faite de métal noire. Il entendait une longue respiration sortir par un orifice du casque de l’armure. Le Côté Obscur émanait de ces deux personnes avec une intensité que Yoda avait rarement ressentie. La silhouette éclata d’un grand rire maléfique et soudain, le Maître Jedi aperçut la cause de sa joie : le Temple Jedi était en flammes ! Il entendait des bruits de sabre, des exclamations. Mais soudain une autre image vint à lui : une planète de feu, des torrents de lave, des volcans. Et là-bas en dessous, un corps en flamme. Celui qui souffrait ainsi ressentait une profonde haine. Envers qui, il ne pouvait le dire. Pire encore, il vit soudain des soldats clones tirer sur des Jedis, abattant froidement ce qui les commandaient. Mais que signifiait tout cela ?

PSW Vidéo

Star Wars VIII

Episode VIII dans...

...

Instagram

Publicité

Evénements

Concert hommage à John Williams
Concert hommage à John Williams

Le Grand Rex, Paris
18 févr. 2017

Migennes Collector
Migennes Collector

Salle des sports de Migennes (89)
25 févr. 2017 - 26 févr. 2017

Avignon Geek Expo
Avignon Geek Expo

Parc des Expositions d'Avignon
11 mars 2017 - 12 mars 2017

FACTS
FACTS

Gand (Belgique)
01 avril 2017 - 02 avril 2017

ASFA
ASFA

Amélie-les-Bains
15 avril 2017 - 16 avril 2017

Toulouse Game Show Springbreak
Toulouse Game Show Springbreak

Diagora Labege Toulouse
22 avril 2017 - 23 avril 2017

AnimaGeek 3.0
AnimaGeek 3.0

Forges-les-Eaux (76)
06 mai 2017 - 07 mai 2017

Anniversaires

nés un 16 janvier...
en partenariat avec
MintInBox
Gastronogeek
Pulps
Science Fiction Archives
Sport Saber League
La 59ème Légion
Dagoma
501st French Garrison
La Grande Récré Star Wars
Star Wars Collection
Hong Kong Style
Rebel Legion France
ASFA Star Wars Holonet Le Réveil des Fans Radio Disney Club STAR WARS RPG


Planète Star Wars

Votre navigateur n'est pas compatible avec le site.
Merci de le mettre à jour grâce aux liens ci-dessous :
Chrome - Firefox - Internet Explorer