Chroniques de la Guerre des Clones

Voici la version romancée de la série animée Clone Wars passée il y a quelques temps à la TV. Toutes les mini-aventures présentes dans les 8 chapitres qui suivent sont ceux de la première saison. En bonus, les aventures du jeune Boba Fett qui doit apprendre à survivre seul maintenant que son père est mort...

Naviguez dans les chapitres :

CHAPITRE 6

Des années auparavant, sur la planète Kalee, les combats faisaient rage. Des villes entières disparaissaient sous les assauts répétés des deux camps. La planète était ravagée mais pourtant, les forces en présence continuaient de se battre pour son contrôle. Dans se cieux, des vaisseaux s’affrontaient sans fin. Une armée avait un grand Général. C’était un fin tacticien, combattant hors pair mais il possédait avant tout un grand sens de l’honneur. Jamais un de ses soldats ne l’avait vu achever un homme à terre et rien ne pouvait le faire déroger à ses propres règles. Il tenait avant tout à combattre avec ses hommes, dans l’action, laissant le commandement de l’arrière garde à ses subordonnés. Lui s’occupait de l’offensive. Sur le champ de bataille, il était facilement reconnaissable à sa longue cape qui volait au vent derrière lui et dans l’espace, il possédait un chasseur personnel reconnaissable entre tous. Rien que sa vue plongeait les armées ennemies dans une profonde terreur. Mais un jour, alors qu’il évoluait dans les cieux de la planète pour laquelle il se battait, un tir de DCA atteignit son vaisseau. Le réacteur était touché, les commandes ne répondaient plus. La coque prit feu. Les flammes rongèrent le corps du général, lui détruisant les membre et effaçant tous ses traits. Quand le vaisseau s’écrasa au milieu d’une plaine dévastée, il ne restait du valeureux Général qu’un torse et un esprit qui avait sombré dans la folie. Des soldats de son armée le trouvèrent là, infirme, gisant au milieu des décombres car incapable de s’en extirper. Alors que ce qui restait de son corps d’antan croupissait au milieu d’une vieille cuve à bacta, ses anciens associés se rappelèrent à lui. Il lui firent se souvenir d’un accord passé il y a longtemps : il lui avaient fourni du matériel pour faire face à ses ennemis, il leur devait d’être leur soldat jusqu’à sa mort. Quelle importance, se dit le Général, de toute façon, pour lui-même il était déjà mort. Ils lui firent subir de terribles opérations, lui arrachant la peau, lui coupant les chairs. Il ne pouvait crier puisqu’il n’avait plus de bouche mais son esprit resta marqué de ces souffrances infinies. Lorsqu’il se réveilla, il avait un nouveau corps. Il se sentait incroyablement fort. Rien ne pourrait plus l’arrêter maintenant. Il ferait payer ses insolents adversaires qui avait tenté de le tuer. Mais non, lui rappelèrent ce qui l’avaient sauvé. Il était leur soldat maintenant. Il se leva, fit crisser ses nouveaux bras. Il pouvait même les séparer en deux ! Il partit lors sous les ordres de la Confédération des Systèmes Indépendants. Faute de se rappeler son véritable nom, il décida qu’on le craindrait maintenant sous le nom de Général Grievious …


L’ennemi passa à l’attaque en premier. Obi Wan sauta pour esquiver mais l’autre fit demi-tour presque immédiatement et repartit à l’assaut. Au dernier moment, le Jedi se décala et d’un ample coup de sabre, trancha le bout du speeder qui alla s’écraser sur le reste d’un mur d’un hangar détruit par une torpille à protons quelques heures auparavant. Mais son conducteur avait eu le temps de bondir sur le sol qui trembla quand il atterrit. Il tenait toujours sa lance. Le Maître Jedi se jeta en avant et frappa avec force. Le chasseur de primes tendit juste le bras et la lame ricocha. Obi Wan se retrouva par terre. Son adversaire en profita pour tenter de lui donner le coup de grâce mais il roula sur le ventre et se releva promptement. Ça allait être plus difficile que prévu. Le Jedi sauta pour éviter le coup que le massif adversaire portait à ses jambes et frappa. Son coup fut encore contré mais il profita du rebond pour surprendre l’ennemi et trancha la lance d’un coup sec de son sabre. Mais le chef des speeders Séparatistes appuya sur un bouton de son armure et deux griffes laser en sortirent. Ils allaient se battre à armes égales. Il frappa. Les coups pleuvaient sur Obi Wan qui les parait avec difficulté. Il était vraiment très fort, se dit-il. Le Jedi contre-attaqua, attaquant avec toute la vitesse dont-il était capable. Alors que Durge allait parer une de ses attaques avec le bouclier qu’il possédait à son bras gauche, Kenobi en profita pour agripper l’autre et, le tordant, utilisa les griffes de son adversaire pour trancher le bras protégé. Puis il essaya d’arracher le membre qu’il tenait toujours dans sa main mais cette fois, le chasseur de prime résista. Ils restèrent là quelque temps, leurs visages tordus par l’effort, comme dans un bras de fer. Aucun ne se relâchait, ce qui aurait pu permettre à l’autre de l’achever. Soudain, Obi Wan relâcha sa prise et, sous l’effet de la surprise, le bras de Durge partit vers le haut. Le Jedi, d’un mouvement rapide, planta son sabre laser dans la cuirasse de son adversaire. Les chairs brûlèrent et une fumée acre s’éleva dans le ciel. Le chasseur de primes eut un râle de souffrance et s’affaissa. La terre trembla quand il toucha le sol. Obi Wan éteignit son sabre laser et laissa échapper un soupir.
« Une bonne chose de faite, dit-il. Les boucliers sont relâchés, remarqua t-il en regardant vers la ville. Les troupes clones entraient sans cesse dans les rues, détruisant les moindres droïdes Séparatistes qu’ils voyaient. Allons-y, pensa le Jedi en enfourchant un swoop bike. »
Et il démarra en direction du champ de bataille. Alors qu’il allait entrer par la porte principale, le bras du cadavre du Chasseur de Primes remua …

Le croiseur de la Sénatrice Amidala approchait d’Ilum, la planète isolée où se trouvait le sanctuaire Jedi profané par les droïdes de la Fédération du Commerce. Traversant les lourds nuages, il se posa dans une vase plaine glacée. Dégageant de grosses volutes de vapeurs, les réacteurs effleurèrent la neige. Le vaisseau disparut à moitié dans la couche de poudreuse, plus épaisse que prévu. La porte s’ouvrit, creusant une grande trace vide. Un petit pied griffu et vert se posa à l’extérieur. Le Maître Yoda sortit sa canne et commença à partir, se fiant à la Force pour trouver le chemin du Temple.
« Maître Yoda attendez ! cria Padmé, qui sortait du véhicule en enfilant un manteau de fourrure pour se protéger du froid. Je biens avec vous !
- Tout seul de ce problème je peux m’occuper. Restez ici et m’attendre vous devez. Bientôt de retour je serai.
- Mais, s’exclama la jeune femme. Je ne veux pas vous laisser sauver ces Jedis tout seul. Et s’il vous arrivait quelque chose ?
- Confiance faîtes moi. »
Et il disparut dans les vents enneigés de l’hiver éternel d’Ilum. Bientôt il ne fut plus qu’une forme floue au loin.
« Ce n’est pas une bonne idée, dit la Sénatrice
- Je te l’avais bien dit, confirma C-3PO, le droïde protocolaire doré en s’adressant au petit droïde bleu et blanc qui l’accompagnait. Le froid n’est vraiment pas bon pour mes circuits.
- 3PO, toi et R2 vous allez rester là et si dans une heure, Maître Yoda n’est toujours pas rentré, alors prévient moi.
- Mais, et mes circuits …, se désespéra le majordome robotisé. »


Le vieux Jedi marchait dans la neige, affrontant le blizzard. Les flocons tourbillonnaient autour de lui. Une personne normale n’aurait rien pu voir mais le Maître Jedi ne se fiait qu’à la Force pour guider ses pas. Il sentait encore les esprits de Luminara Unduli et son amie Barris Offee mais leurs présences se faisaient de plus en plus faibles. Alors qu’il contournait un amas de rochers, le sage guerrier sentit le signal silencieux s’amplifier : il était tout près. En effet, la montagne se trouvait en face de lui. En regardant plus attentivement, il put s’apercevoir que la minuscule entrée était bouchée par de lourdes pierres. La taille importe peu, pensa le petit être vert. Tendant la main pour déboucher l’entrée à l’aide de la Force, il perçu tout à coup une présence. Non, plusieurs … Mais pas des esprits : c’était sûrement des droïdes. Ils devaient être ceux qui avaient attaqué le Sanctuaire. Mais ils étaient camouflés. Comme si cela allait empêcher le vieux Jedi de les détruire. Se retournant brusquement, il concentra son esprit sur la première présence qu’il avait senti. Il y eut une explosion et des débris retombèrent un peu partout autour. Les robots de combat abandonnèrent alors toute discrétion et des dizaines de tirs lasers partirent en même temps vers Yoda. Le guerrier sauta de son promontoire sur un droïde depuis lequel il leva les mains. Deux autres se percutèrent alors tandis que plusieurs partaient d’écraser contre le flanc de la montagne. Un autre implosa sur place, écrasé par la pression que lui infligeait ses composants qui cognaient contre ses parois. Alors que le sage été occupé à arracher les canons laser de d’autres assaillants, un crabe robotisé s’approchait discrètement derrière lui. Mais le combattant vieux de 900 ans ne se laissa pas prendre : il dégaina son sabre laser et l’insolent droïde fut coupé en deux. Courant entre les flocons, le Maître Jedi se jeta dans le combat. Sautant de tous les côtés, il tranchait, découpait, plantait sans relâche mais de nouveaux adversaires se présentaient sans cesse.


« Non Capitaine, c’est décidé je pars à sa recherche
- Mais c’est trop dangereux Madame.
- 3PO tu viens avec moi. Et toi aussi R2, ordonna Padmé
- Après ça mes circuits vont être horriblement gelés, se lamenta le droïde doré. »
Et la Sénatrice disparut à son tour dans le vent glacé sous les yeux désespérés du chef de la sécurité, le Capitaine Typho.
« Pourquoi est-ce qu’elle ne m’écoute jamais ?! »


« Maître Yoda ! Où êtes vous ?! criait Padmé. Répondez, je vous en prie !
- Il fait horriblement froid ici, gémit C-3PO.
- Biiip touiit, aquiesca R2-D2.
- Taisez-vous ! ordonna Amidala. J’ai cru entendre quelque chose !
- Que se passe t-il ? Des ennemis ? Ils vont nous mettre en pièce et nous envoyer à la casse après nous avoir grillé les circuits un par un, pleura le droïde protocolaire.
- Attention ! avertit la jeune femme en se projetant à terre. »
Un rayon laser passa à l’endroit où se trouvait sa terre quelques instants auparavant.
« Tous derrière le rocher, ordonna t-elle. »
Sortant son blaster, elle jeta un regard à l’extérieur de l’abri mais un autre tir la dissuada de recommencer. Elle ne voyait rien mais ce n’était pas la faute de la neige : le blizzard s’était enfin levé. Les deux assauts semblaient être venus de nulle part. Aucun droïde de combat ou tout autre ennemi à l’horizon. Pourtant, Padmé entendait des bruits de pas. Ils devaient être camouflés. Elle eut soudain une idée. Enlevant manteau, elle le tendit à C-3PO :
« Tu vas tenir ça à l’extérieur de la cachette de façon à attirer les tirs des ennemis.
- M … Moi ! Et s’ils me tirent dessus ? s’affola t-il.
- Fais ce que je te dis ! »
En tremblant, le droïde dirigea sa main vers l’extérieur de sa cachette. Un tir rouge jaillit alors du brouillard, transperçant le vêtement. Dégainant son blaster, Amidala se jeta sur le côté et fit feu en direction de sa source. Le projectile atteint sa cible. Des éclairs apparurent, parcourant un invisible ennemi. Soudain, il y eut une explosion. Des débris fumants atterrirent alors près de la Sénatrice.
« Ouf , cet horrible personnage est enfin détruit, s’exclama le droïde peureux.
- 3PO tais-toi ! »
Elle entendait d’autres pas qui se rapprochaient. Se cachant derrière son rocher, elle attendit. Lorsqu’elle risqua un regard hors de son abri, son cœur bondit. Maître Yoda était revenu, accompagné des deux Jedis rescapées.


Pendant, que les retrouvailles avaient lieu, R2D2 se dirigea vers ce qui restait de la tête du droïde détruit. Branchant son communicateur à la mémoire électronique de l’assaillant, il fit apparaître un hologramme :
« Vous allez vous rendre sur Ilum et détruire le sanctuaire qui s’y trouve, déclara une grande silhouette en noir.
- Dooku ! s’exclama Yoda. »

PSW Vidéo

Star Wars VIII

Episode VIII dans...

...

Instagram

Publicité

Evénements

Concert hommage à John Williams
Concert hommage à John Williams

Le Grand Rex, Paris
18 févr. 2017

Migennes Collector
Migennes Collector

Salle des sports de Migennes (89)
25 févr. 2017 - 26 févr. 2017

Avignon Geek Expo
Avignon Geek Expo

Parc des Expositions d'Avignon
11 mars 2017 - 12 mars 2017

FACTS
FACTS

Gand (Belgique)
01 avril 2017 - 02 avril 2017

ASFA
ASFA

Amélie-les-Bains
15 avril 2017 - 16 avril 2017

Toulouse Game Show Springbreak
Toulouse Game Show Springbreak

Diagora Labege Toulouse
22 avril 2017 - 23 avril 2017

AnimaGeek 3.0
AnimaGeek 3.0

Forges-les-Eaux (76)
06 mai 2017 - 07 mai 2017

Anniversaires

nés un 16 janvier...
en partenariat avec
MintInBox
Dagoma
Rebel Legion France
Sport Saber League
501st French Garrison
La 59ème Légion
La Grande Récré Star Wars
Gastronogeek
Star Wars Collection
Hong Kong Style
Science Fiction Archives
Pulps
Le Réveil des Fans Star Wars Holonet ASFA STAR WARS RPG Radio Disney Club


Planète Star Wars

Votre navigateur n'est pas compatible avec le site.
Merci de le mettre à jour grâce aux liens ci-dessous :
Chrome - Firefox - Internet Explorer