L’Ordre de la Garde Sénatoriale

Depuis toujours l’Ordre de la Garde Sénatoriale protège les citoyens de la Galaxie, représentant la République Galactique, ils sont le symbole de la paix et de la liberté. Mais aujourd’hui, l’Empereur Palpatine a prit le pouvoir et a fait sombrer l’Ancienne République sous la domination d’un Empire. De puis l’aube de l’Empire, les sbires de Palpatine ont exterminés tous les anciens gardiens de la paix et défenseurs de la République : Jedi, Gardes Sénatoriaux, dignitaires ou même médiateurs, pour qu’il ne reste plus aucune opposition à l’Empire et à son expansion … Mais tous les membres de l’Ordre de la Garde Sénatoriale ne sont pas mort, un petit groupe d’anciens Gardes Sénatoriaux se regroupe en ces temps de chaos dans les bas quartiers de Coruscant, prêt à tout pour restaurer la République Galactique qui pendant tant d’années avait régit ce monde, même à le payer de leur vies …

Naviguez dans les chapitres :

CHAPITRE 7: Une révélation inattendue

Après quelques heures de voyage hyperspatial, le Résistant de l’Obscur atteint finalement l’orbite de Rodia. Une voix impériale retentit dans l’unité de com :

_ Ici centre de contrôle de l’espace aérien Rodien, identifiez vous, lança le garde.
_ Navette Impériale de transports de prisonniers à destination du centre pénitentiaire de Rodia, demande permission d’atterrir …
_ Quel est votre code d’identification et d’accès ?

Espérant que ses codes prioritaires n’aient pas encore été annulés, Sel’Kesh se lança dans une série de manipulations informatiques sur son tableau de bord pour finir sur un écran de sécurité contenant tous les codes d’accès prioritaires dont il avait accès :

_ Navette 256894.04C demande permission d’atterrir, autorisation prioritaire numéro 787/2214 de la prison de Yag’Dul …

Après quelques minutes de silence où seul le bruit de l’Impérial pianotant sur son clavier se faisait entendre, l’Impérial reprit la parole :

_ Autorisation acceptée, veuillez suivre les coordonnées d’atterrissage vers le spatioport principal, plate-forme 75-C delta. Terminé.

Soulagé, Sel’Kesh entama la procédure d’atterrissage, mais il se doutait que l’Impérial allait demander une vérification, les impériaux ne tarderaient pas à être sur place. Il se dirigea vers la salle principale, où ses compagnons se préparaient pour avoir l’air de prisonniers et d’impériaux.

_ Il y a deux uniformes de gardes impériaux dans la soute secondaire, ainsi que des fusil BlasTech E-11 et des menottes. Les Impériaux ne resteront pas dupes longtemps de notre fourberie, dès que nous serons hors de vue, nous devrons nous dépêcher et atteindre les quartiers Nord de la ville, enchaîna Sel’Kesh.
_ Rien que l’idée de me mettre ça sur le dos me donne des frissons, dit Koth, dégoûté de l’uniforme impérial que Rak lui avait donné …

La navette atterrit finalement dans l’astroport central, puis le sas s’ouvrit sur la clarté du jour qui venait de se lever sur Rodia. Koth et Sel’Kesdh sortirent en tête du cortège, portant des uniformes impériaux, suivit de Rak, Melan et Minj, menottes au poignet. Kimo était en arrière garde, vêtit de son uniforme blanc, tenant les trois prisonniers en joue avec son arme.

Un garde impérial s’approcha, puis se mit face à Sel’Kesh :

_Nous n’avons été prévenus de l’arrivée d’aucun prisonnier dans la semaine. Qui êtes vous ? lâcha-t-il de son ton froid.
_Ce sont les prisonniers de l’évasion du centre pénitencier de Yag’Dul, nous les avons capturé après l’intervention du Destroyer Interdictor dans le Secteur du Corridor d’Ison.
_Bien … passez ; trois de mes hommes vous escorterons ,jusqu’au centre pénitencier, pour votre sécurité, dit-il avec un mauvais rictus.
Ca s’annonçait plus mal que prévu, mais ils n’avaient pas le choix, les trois gardes se mirent à l’avant, entre Rak et Koth, et à l’arrière du cortège, avec Kimo. Sel’kesh prit la tête du détachement, se dirigeant vers les bas-quartiers de la ville. Au bout de quelques dizaines de minutes de marches, Sel’Kesh commençait à les mener trop à l’écart de la prison ; le garde qui était derrière lui mit la main sur l’épaule, puis le retourna pour être face à lui :

_ Nous n’allons pas vers la prison, où nous emmenez vous ? dit-il en levant son arme.
_ Vous, nulle part, dit Sel’Kesh …

A cet instant précis, Rak attrapa l’impérial qui était devant lui entre ses bras, puis l’étrangla grâce à ses menottes, Kimo cribla trois tirs de blaster dans la tête de son acolyte impérial, alors que Koth et Sel’Kesh assommèrent celui de l’avant garde avec la crosse de leur E-11.

_ Mieux vaut ne pas s’attarder ici, constata Melan, d’autres impériaux ne tarderont pas lorsqu’il s’apercevront que leurs hommes ne sont pas revenus.
_ Suivez moi, souffla Sel’Kesh, prenant une petite ruelle entre deux bâtiments mal famés.

Le groupe s’engouffra à travers un réseau de ruelles sombres et pleines d’embuscades, pour finalement arriver devant un mur de duracier assez haut et large pour retenir un Rancor adulte.

_ Et maintenant ? demanda Minj, s’inquiétant.

Sans tourner la tête, Sel’Kesh mis sa main à deux endroits précis du mur, puis prononça un code ; une dalle au sol se détacha finalement, permettant l’accès à un escalier …

Sel’Kesh resta en tête du cortège, suivit de prêt par Rak et Melan. Après une bonne demi-heure de montés et descentes dans un dédale de marches très mal éclairé, le groupe arriva dans une salle circulaire, de quelques dizaines de mètres de diamètre. Il posa sa main sur un plateau d’analyse d’emprunte digitale, puis prononça une phrase en Rodien ; une voix mécanique s’éleva alors des murs :

_ Emprunte vocale acceptée, bienvenue à vous, Sel’Kesh.

Une porte s’ouvrit dans le fond de la salle, d’où jaillissait une vive lumière qui éblouit tout le groupe après ces heures passé dans l’obscurité. Sel’Kesh fit signe aux autres d’entrer, il ferma la porte dès que tous furent à l’intérieur …

C’était un immense appartement sous terrain, des centaines de mètres carrés d’espaces de vie … mais tout était détruit et en désordre, à la vue de ce massacre, Sel’Kesh paru troublé, il frappa du point sur le mur proférant des menaces inaudibles, pour enfin se tourner vers Kimo et le reste du groupe :

_ Voici l’œuvre des impériaux, quand ils sont venu chercher mon père, ils on tout détruit, mais ils ne l’ont pas trouvé …
_ Les Impériaux connaissent donc cet endroit ? s’étonna Melan.
_ Non, c’était un commando de garde rouge de l’Empereur qui est venu, mais lorsqu’il sont sortis de l’appartement, ils se sont fait massacrés par mon père et ses hommes … mais cela n’a servit à rien, il a été retrouvé un jour lorsqu’il était sur Coruscant, tout ce que je sais, c’est que son trésor le plus précieux est caché dans un coffre situé au fond de la maison. Lorsque l’Empereur Palpatine a prit le pouvoir, il m’a dit que j’y trouverait les réponses que je cherche quand il ne serait plus là. Aujourd’hui, c’est le moment de regarder le contenu de ce coffre …

Sel’Kesh avança lentement parmi les décombre des affaires de son père, restes d’archives, projecteurs holographiques et autres objets personnels n’étaient plus que débris. Au fond de la maison ; dans la salle du bureau informatique de du défunt père de Sel’Kesh se trouvait un coffre encastré dans le mur, très discret, il ne fonctionnait qu’à emprunte vocale, digitale et sanguine.

Sel’Kesh passa tous les test de vérification, puis finalement, le coffre s’ouvrit, lentement, pour dévoiler une petite chambre forte de quelques dizaines de centimètre carrés standards, faite de duracier et d’alliage de ferromagnésium.

Tous les anciens membres de l’Ordre restèrent en arrière, laissant Sel’Kesh découvrir le trésor que lui avait laissé son père. Après avoir regardé l’intérieur du coffre, Sel’Kesh en tira un objet cylindrique, lentement, il retira de l’objet le voile noir qui le protégeait ; peu après quelques minutes de silence, Sel’Kesh contemplant l’objet que son géniteur lui avait laissé comme souvenir, il tomba genoux à terre, tête baissée, comme stupéfait d’une découverte inattendue.

Balbutiant quelques paroles incompréhensibles et au bord des larmes, Sel’Kesh eut le souffle de prononcer quelques paroles :

_ Mon … mon père n’a jamais été le sous directeur de BlasTech Corporation …

Etonnés par cette déclaration, Melan et Rak avancèrent en premier, suivis du reste du groupe ; avançant doucement, ils découvrirent finalement la raison du trouble de Sel’Kesh : à travers les cheveux tombant de l’Impérial déchu, on pouvait distinguer la forme d’un sabre laser dans sa main … le sabre laser de son père …

Quasiment en larmes, Sel’Kesh s’efforçait de se contrôler pour pouvoir prononcer quelques paroles :

_ C’était un Jedi … un Jedi …

Un silence de mort tomba dans la maison du défunt tuteur de Sel’Kesh … mais au bout de quelques minutes de silences, une violente explosion fit trembler le sol : la porte de la maison venait d’exploser, les impériaux avaient découvert l’imposture …

PSW Vidéo

Star Wars VIII

Les Derniers Jedi dans...

...

A Star Wars Story

Han Solo dans...

...

Publicité

Chargement…

Evénements

FACTS
FACTS

Gand (Belgique)
01 avril 2017 - 02 avril 2017

ASFA
ASFA

Amélie-les-Bains
15 avril 2017 - 16 avril 2017

Toulouse Game Show Springbreak
Toulouse Game Show Springbreak

Diagora Labege Toulouse
22 avril 2017 - 23 avril 2017

Générations Star Wars & Science-Fiction
Générations Star Wars & Science-Fiction

Cusset
29 avril 2017 - 30 avril 2017

Soirée Star Wars à Disneyland
Soirée Star Wars à Disneyland

Parc Walt Disney Studio
05 mai 2017 - 06 mai 2017

AnimaGeek 3.0
AnimaGeek 3.0

Forges-les-Eaux (76)
06 mai 2017 - 07 mai 2017

Geek Days
Geek Days

Lille Grand Palais
20 mai 2017 - 21 mai 2017

Anniversaires

nés un 27 mars...

Chargement…

en partenariat avec
Rebel Legion France
501st French Garrison
Dagoma
MintInBox
Sport Saber League
Gastronogeek
La 59ème Légion
Hong Kong Style
Science Fiction Archives
Pulps
Star Wars Collection
La Grande Récré Star Wars
STAR WARS RPG ASFA Star Wars Holonet Radio Disney Club Le Réveil des Fans


Planète Star Wars

Votre navigateur n'est pas compatible avec le site.
Merci de le mettre à jour grâce aux liens ci-dessous :
Chrome - Firefox - Internet Explorer