Quest :le choix (Tome1 )

Cette histoire se déroule entre les Episodes I et II. Calista Ozora est une jeune fille réceptive à la Force trouvée sur Sélonia à l'âge de 4 ans. Alors qu'elle découvre une nouvelle vie au Temple Jedi, elle se rend vite compte des difficultés qu'elle va rencontrer à renoncer à ses sentiments personnels. Pas d'émotion, pas d'ignorance, pas de passion, et pas de mort...Tels sont les lois que doit respecter celui qui s'engage dans les voies de la Force. L'amitié, la confiance ne sont pas toujours nos meilleurs alliés quand on emprunte ces chemins.

Naviguez dans les chapitres :

CHAPITRE 4: Le choix des armes



Arrivée à proximité de l'ancienne bâtisse que lui avait indiqué le marchand Keganien, Obi-Wan activa son Comlink pour avertir Anakin de la piste qu'il venait de découvrir. Par la même occasion il somma celui-ci de le rejoindre au plus vite. Anakin s'éxecuta et arriva seulement quelques dizaines de minutes plus tard.
- Maître, me voici.
- Regarde Anakin, c'est ici que Calista a perdu son sabre laser. Vois-tu quelque chose d'anormal ?
Le jeune padawan examina les lieux de plus près, s'agenouillant de temps à autres pour observer les marques au sol.
Il arriva alors à proximité du mur qui faisait face à l'entrée.
- Là ! Maître. Il y a quelque chose.
Obi-Wan se rapprocha de son apprenti, visiblement très absorbé par sa récente découverte.
- C'est une porte, affirma Skywalker. Mais il faudrait savoir comment elle s'ouvre. Il doit bien y avoir un mécanisme d'activation quelque part...
Anakin et son maître tâtaient le mur chacun de leur côté quand un morceau de la paroi s'enfonça sous la pression des doigts de Kenobi. Tout un pan de la cloison s'éleva pour libérer un passage obscur.
- Pourquoi c'est toujours les mêmes qui ont de la chance, s'étonna Anakin.
- Dans mon expérience, rien n'est jamais du à la chance...c'est la Force qui nous guide.
- Je sais maître.
Obi-Wan n'ajouta rien et se contenta de poursuivre son chemin suivi de très près par son élève. Ce corridor était légèrement en pente ce qui forçait les deux jedi à s'enfoncer à chaque nouveau pas vers les profondeurs de la planète. Ils venaient de parcourir quelques centaines de mètres mais ne trouvèrent toujours aucune trace de vie.
- Maître, cet endroit ne me dit vraiment rien qui vaille. Je sens de mauvaises ondes dans la Force.
- Je les sens aussi Anakin. Reste bien sur tes gardes.

A peine venait-il de prononcer ces quelques mots que deux gardes se présentèrent à quelques pas devant eux. Ils portaient tous les deux une lourde armure de combat et les parties exposées de leur corps étaient recouvertes de tatouages à l'aspect maléfique.
Obi-Wan eut alors un brusque mouvement de recul quand il vit de façon plus net leur visage respectif.
Ils étaient tous les deux des Zabraks, cette espèce humanoïde dont faisait partie Dark Maul, le seigneur Sith qui avait eu raison de son maître Qui-Gon cinq ans plus tôt.
Son instinct le poussa immédiatement à poser la main sur la crosse de son sabre laser. Anakin à son tour s'empressa de l'imiter. A la vue de ces intrus les deux zabraks se séparèrent, l'un d'entre eux repartant dans la direction opposée, certainement pour prévenir ses compagnons. L'autre se dirigea vers les Jedi brandissant une arme ressemblant à s'y méprendre à une lance primitive. Obi-wan et Anakin avaient déjà activé leur sabre-laser.
- Occupe toi de celui-ci ! Je me charge de rattraper l'autre, ordonna Kenobi à son apprenti.
- Bien Maître !
Skywalker s'avança d'un pas sûr vers le garde qui ne semblait pas surpris à la vue du sabre-laser.
- A nous deux mon joli !

Le jeune padawan fit tournoyer sa lame au-dessus de sa tête d'une manière très énergique avant de fondre sur son ennemi qui contre toute attente esquiva le coup sans peine. Etonné Anakin se redressa et reçu un coup de pied violent dans le dos qui le fit perdre l'équilibre. Ce garde se déplaçait à une vitesse fulgurante. Le jeune garçon empoigna son sabre plus fermement et se releva d'un bond gracieux avant de se jeter sur le Zabrak . L'humanoïde brandit alors sa lance pour parer le coup et Anakin avec un sourire en coin, sachant très bien que sa lame ne ferait qu'une bouchée de celle-ci, frappa de toute ses forces. Pourtant, la lame bleu azur du jeune jedi se mit à rebondir au contact de la lance et lui échappa des mains pour atterrir quelques mètres plus loin. Désarmé, Anakin ne pu que reculer, alors que son assaillant marchait vers lui, sa lance tendu.

Obi-Wan rattrapa sans mal le deuxième garde. D'un bond prodigieux, il passa au-dessus de celui-ci de manière à lui barrer la route. Sabre-laser au point il se lança dans une série de parade alors que le Zabrak parait ces assauts avec sa lance. Mais Obi-Wan tint bon et redoubla d'efforts, cherchant à chaque instant une faille dans cette armure épaisse que portait l'humanoïde. Durant ce combat, une image terrible, enfouie dans les profondeurs de sa mémoire réapparut soudain.
Obi-Wan se voyait combattre Dark Maul au côté de Qui-Gon Jinn. Il revoyait le ballet de lumières que formaient leurs sabres laser dans une harmonie parfaite. Une harmonie qui fut alors brisée par la mort de ce dernier. Kenobi revit le visage de son maître au moment où la lame couleur braise du Sith s'enfonçait dans sa chair. Il s'entendait hurler :
- Nonnnnnnnn !!!!!!!
Mais il était déjà trop tard. Qui-Gon gisait là à quelques mètres attendant une mort inévitable. La malheureuse surprise du jeune padawan qu'il était à l'époque fit alors place à la colère et à la haine pour cette être sans pitié qu'était ce seigneur Sith.
Dans un mouvement parfait Obi-Wan se revit trancher le corps de Maul en deux et se délecta à la vue de son ennemi sombrant dans les abîmes de Naboo.
Quand le jeune Chevalier reprit ses esprits, le combat avait cessé. Essoufflé, Obi-Wan regarda le corps gisant au sol du garde Zabrak qu'il venait tout juste de tuer. Son corps était trancher en deux au niveau du bassin, là ou l'armure formait une jointure vulnérable. Le Jedi plissa les yeux quand son regard se posa sur ce cadavre. Il venait de s'abandonner au côté obscure. D'une manière des plus sinistre, il venait de prendre une vie en usant de la Force dans tout ce qu'elle a de plus terrible. Comment une telle chose pouvait-elle se produire ? Il était aujourd'hui un maître Jedi aguerri, il ne pouvait pas se permettre une telle erreur. Il se sentit alors avoir trahit la Force, avoir trahit son Ordre, et plus que tout, son défunt maître.
C'est avec l'esprit emplit de doutes qu'Obi-Wan se força à rejoindre son apprenti.


L'obscurité, le froid, la peur. Ces enfants en pleurs, et cette main, cette main sinistre qui se rapprochait inexorablement de mon visage. Je me réveillais en sursaut et toute en sueur. Cela faisait la troisième fois que je tentais de trouver le sommeil sans replonger dans cette affreux cauchemar. Mais chaque nouvelle tentative se traduisait pas un échec. Prisonnière de ce vieillard mystérieux, et surtout s'en aucun échappatoire, voilà dans quelle situation terrible je me trouvais. De toute manière même si je réussissais à m'échapper, le voudrais-je vraiment ?
Mon esprit peut-être, mais mon corps certainement pas. Pas depuis ces injections de Ryll, plus puissantes que ma propre volonté, et plus puissantes que la Force. Elles apportaient un soulagement aux souffrances que la Force ne pouvait apaiser. J'étais réellement dans une impasse.
C'est alors que je sentis une présence. Mais yeux était clos mais je savais très bien à travers la Force qu'une personne se tenait là, près de ma couchette à m'observer. Je me tournais alors vers celle-ci et ouvrit doucement les yeux. Une faible lumière éclairé son visage juvénile traversé par de fines mèches blondes légèrement ondulées. Neva.
- Je suppose que tu n'arrives pas à dormir ? Dit alors la jeune femme.
- Non en effet. Répondis-je.
- Tu devras t'y habituer. Le sommeil n'est pas une chose facile à trouver en ces lieux. D'ailleurs nous n'en avons pratiquement plus besoin.
Je me mis alors en position assise, tandis que Neva s’asseyait elle aussi sur le rebord de ma couchette.
- Ta présence à véritablement réjouie notre maître Calista.
- Tu veux dire ton maître. Celui-ci n'est certainement pas le mien. Le seul maître que je respecte est la Force.
- Nous la respectons également. Mais nous savons également nous en servir intelligemment.
Je secouais doucement la tête en ajoutant :
- Vous ne vous servez de la Force que pour parvenir à vos fins. Pour avoir toujours plus de pouvoir. Nous, nous servons la Force, nous servons la paix et la justice.
Neva émit alors un long ricanement.
- Et tu es prêtes à gober tous ce que t'ont dis ces stupides Jedi ? Mais tu ne vois pas que tu es esclave ? Vous vous battez pour des causes depuis longtemps perdues tel que la paix et la justice. Vous n'êtes que des pantins dont les ficelles sont tirées par le Conseil, rien d'autre.
- Mais alors toi ? Dis moi, qui es tu si ce n'est esclave à ton tour de cet homme ? As tu réellement choisi de vivre dans cet endroit sinistre ? Es tu libre de tes actes ?
- Je suis née ici tout comme toi. Tout ce que je sais, ce que je suis capable de faire, je l'ai appris ici.
- Moi j'ai tout appris au Temple au côté de maître Billaba. Ici ce n'est pas chez moi...
Un long silence s'installa.
- Peu importe, finit-elle par déclarer. Maintenant tu ne peux plus faire marche arrière.

Anakin n'avait pas dit son dernier mot. Alors que le zabrack s'avançait vers lui, le jeune padawan appela son sabre laser en ayant recours à la Force. Ce dernier vint se loger presque instantanément dans le creux de sa main. C'est alors que le garde abattit sa lance vers le visage d'Anakin, avec une violence inimaginable. Skywalker évita de justesse cet assaut mais la pointe de la lance réussit tout de même à lui érafler la joue gauche qui commença immédiatement à saigner. D'un revers la main Anakin essuya cet écoulement et déclara d'un ton sarcastique :
- Si ça me laisse une cicatrice, t'es un mec mort !
Les traits de l'apprenti se firent alors plus durs et celui-ci balaya l'air de son sabre ce qui força l'humanoïde à reculer. Anakin fit alors un bond vertigineux au-dessus du garde et lui assena un violent coup à la nuque avec la crosse de son sabre. Un craquement sinistre se fit entendre sous l'impact et le zabrack s'effondra raide mort sur le sol poussiéreux du couloir.
Obi-Wan arriva quelques instants plus tard au pas de course visiblement troublé.
- Celui-ci a son compte maître. Et le vôtre ?
Anakin avait déjà senti quelque chose qui n'allait pas chez son mentor. Obi-Wan paraissait épuisé, ses traits était tirés comme s'il venait de vivre une grande souffrance.
- Vous êtes blessé maître ?
- Non... je vais bien. L'autre garde n'ira pas loin dans l'état où il est, répondit Obi-Wan dans un profond soupir.
Continuons, il faut trouver Calista.

Ne trouvant toujours pas le sommeil, je décidais alors de parcourir les souterrains, histoire de mieux connaître ce qu'était ma prison. Neva supervisait cette visite. Dans chaque nouvelle pièce, elle m'expliquait à quoi servait telle ou telle machine, et qui en était le créateur. Nous passâmes un long moment à contempler la salle des armes, où étaient entreposés de nombreux blasters, certains d'entre eux n'existaient même pas encore dans le commerce, mais aussi des sabres-laser, tous uniques et d'une finition époustouflante.
- Laisses moi deviner à quoi vont vous servir ces armes...Vous comptez envahir une planète ?
- Ah ah ! détrompes toi. Ces armes ne nous sont pas destinées. Nous portons en ce moment même chacun la nôtre. Non, celles-ci sont destinées à la troisième génération, repondit Neva.
- La troisième génération ?
- Suis-moi, tu vas comprendre.
D'un pas ample et gracieux, Neva se dirigea vers un sas au fond de la pièce. Plusieurs techniciens y travaillaient tapant des données diverses sur des claviers holographiques. Neva désigna l'un d'entre eux d'un signe de tête et lui demanda :
- Faîtes lever le volet de sécurité.
- Bien Madame.
Le technicien s'exécuta et un lourd panneau s'éleva sur une immense baie vitrée. A travers celle-ci, on pouvait voir une immense salle, ou plutôt une sorte d'entrepôt où s'affairaient de nombreux êtres en combinaisons autour d'une centaine de couveuses. A cet instant, le cauchemar devint réalité. Des nouveaux nés, par centaines, étaient entreposés là, sous le contrôle de cet homme infâme. Tous étaient perfusés, probablement drogués au Ryll pour mieux assurer leur future fidélité à ce monstre qui se faisait appeler leur Père !
- Voici la troisième génération, déclara Neva. Une armée de guerriers qui ajoutée à la première et la seconde génération apportera la vérité à tous les peuples de la galaxie.
Devant cette monstrueuse vision, mes membres se mirent à trembler, mes yeux s'injectèrent de sang et une larme roula le long de ma joue droite. Ces petits êtres sans défense. Comment une telle chose pouvait-elle être possible. Le mal n'avait vraiment aucune frontière, aucune...
- Et tu m'affirmes que je suis une esclave...dis-je en étouffant un sanglot. Si je suis vraiment issus d'une de ces ...générations...je bénie alors ceux qui m'ont délivré. Je pris la Force qu'elle délivre aussi ces enfants et qu'elle anéantisse cet homme immonde que vous vénérez !
Un ricanement à faire froid dans le dos se fit alors entendre derrière nous. Nous nous retournâmes presque tous instantanément pour voir la silhouette du vieillard encapuchonné sous une étoffe aussi sombre que son rire pouvait l'être.
- En effet tu es bien issus d'une de ces générations mon enfant...la première en fait tout comme Neva.
La jeune femme baissa la tête en signe d'humilité devant le passage de son maître. De mon côté je fixais le visage sans trait de cette homme avec une haine que je ne m'étais jamais connu auparavant.
J'aurais voulu me jeter sur lui et briser sa nuque entre de mes propres mains. Ou plutôt une mort lente, une mort pleine de souffrances. J'aurai souhaité le voir m'implorer de l'épargner ou de l'achever plus vite. J'aurai pu me délecter de sa douleur. Des frissons parcoururent mon corps.
- Ne sont-ils pas magnifiques ? Nos généticiens ont travaillé très dur afin de les rendre plus forts que jamais.
- D'où viennent-ils ? demandais-je en serrant les dents.
- Disons qu'ils ont tous été recrutés dans la galaxie par nos agents infiltrés, pour la plupart dans le domaine médical...à partir de là, ils peuvent facilement repérer les enfant à naître qui seront sensibles à la Force. Ensuite ils s'arrangent pour faire croire que la mère est morte en couche ainsi que son enfant et nous le ramène ici sur Kegan où nous nous occupons avec la plus grande attention de chacun d'entre eux...
- Quel est le rôle des généticiens dans tout cela ?
- Oh un rôle très important très chère, cruciale à dire vrai. C'est dans les premiers jours suivant la naissance que les dons envers la Force se développent en même temps que les midi-chloriens...Je suppose que tu en as déjà entendu parler ? En fait nous multiplions ces organismes multipliant par la même occasion leur capacité à maîtriser la Force. Tout cela dans le but de former des guerriers exemplaires dont tu fais partie ma très chère enfant.
- Vous voulez rire ? Je n'ai jamais était très douée au maniement de la Force !
- Tu te sous-estime grandement Calista... Comment aurais-je pu retrouver ta trace dans l'immensité galactique si ce que tu affirmes était vrai ? Tu ne peux montrer tes véritables capacités qu'en t'abandonnant totalement au côté obscure de la Force, comme tu l'a fait dernièrement sur Coruscant, et comme tu le fais à cet instant même en t'abandonnant à la haine.
Ma première réaction fut de poser mon regard sur Neva qui écoutait en silence cette discussion. Celle-ci me regarda à son tour les yeux emplis de tristesse. Elle n'était pas heureuse ici. J'avais senti chez elle cette impression depuis notre première rencontre. Si je pouvais la convaincre d'écouter un peu plus son coeur plutôt que ce personnage infâme qui lui servait de guide, peut-être aurions nous une chance d'en réchapper.
Soudain, une présence se fit sentir à travers la Force. Une présence rassurante et caressante. Celle-ci me donna le courage de m'avança jusqu'à Neva pour lui dire :
- Je ne pourrais pas les sauver toute seule, ensemble nous pourrons !
- Il est trop tard mon enfant, répondit le vieillard à la place de la jeune femme. On ne revient pas d'un voyage vers le Coté Obscure de la Force. Tu le constateras toi-même bien assez tôt.
Sur ces derniers mots, le vieillard tourna les talons et quitta la pièce.

Obi-Wan et son padawan avait déjà fait la rencontre de plusieurs gardes d'espèces très différentes quand il arrivèrent à ce qui semblait être le centre de contrôle de cette structure souterraine. Jusqu'à présent, les deux jedi avaient réussis à ne pas se faire trop remarqués cachant méticuleusement les corps des gardes qu'ils avaient empêchés de nuire.
- Il va falloir nous faire discrets maintenant si nous voulons retrouver Calista. Nous allons certainement pénétrer dans la zone la plus fréquentée de ce labyrinthe.
- Oui maître, mais il ne faut pas non plus trop en vouloir, si ces individus sont sensibles à la Force, ils sentiront bien tôt ou tard notre présence.
- Je suis d'accord avec toi Anakin mais d'ici la nous aurons le temps de faire diversion et de remplir notre mission. Que la Force soit avec nous.

Cachés sous leur long manteau de Chevalier Jedi, Kenobi et Skywalker progressaient lentement dans les couloirs. Neva et moi étions sur le chemin qui nous ramenait vers les dortoirs. Ma colère était toujours la même et n'avait pas diminué. Maintenant que je connaissais mes propres origines, je me sentais capable d'anéantir à moi toute seule le mal de la galaxie. Soudain je senti à nouveau une présence bienveillante au fond de mon esprit. L'intensité de celle-ci grandissait proportionnellement à mesure que nous avancions dans le couloir. C'est alors que je vis au fond du corridor deux silhouettes familières. Je n'en espérais pas moins. C'était le moment où jamais de s'échapper. Il n'y avait heureusement pas de garde dans cette partie du souterrain. Juste Neva.
Obi-Wan avait lui aussi sentit ma présence depuis bien longtemps. " Attends encore..." Tels avaient été les mots qu'il avait envoyé à mon esprit sous forme télépathique. Arrivés à notre niveau, les deux silhouettes dégainèrent simultanément leur sabre-laser respectif, ôtant de leur main libre la capuche qui recouvrait leur visage.
Neva, désemparée eut un mouvement de recul face à ces deux nouveaux assaillants, mais reprit très vite le dessus sur ses émotions. Tirant une vibrolame de son uniforme qu'elle activa aussitôt elle tira mon bras vers l'arrière et passa l'autre au-dessus de ma tête de façon a tenir la vibrolame prête à trancher ma gorge.
- Faîtes encore un pas et elle sera morte avant d'avoir touché le sol, déclara celle-ci.
Obi-Wan et Anakin se ravisèrent aussitôt de continuer leur progression.
- Nous ne te voulons aucun mal, nous souhaitons juste qu'elle reparte avec nous, en vie si possible...répondit le Chevalier Jedi.
- Elle ne voudra pas vous suivre, elle ne peut plus désormais !
Obi-Wan fronça les sourcils. La jeune femme semblait bien sûre d'elle.
- Neva....tu...tu peux venir avec nous. Nous sommes pratiquement des soeurs...je pourrais t'aider à revenir du bon côté...Murmurais-je alors qu'elle resserait son étreinte.
- Ne dis pas de bêtises ! Tu l'as entendu comme moi, notre Père à dis qu'on ne revient pas d'un tel voyage.
- Je te demande simplement de me faire confiance, déclarais-je...
Soudain, une troupe de gardes arrivèrent derrière nous en même temps qu'une alarme se déclenchait dans tous les systèmes du souterrain. Doucement, Neva relâcha son emprise, je pus très vite me libérer et retourner auprès de mes compagnons Jedi.
- Ne perdons pas de temps. L'alerte a été donné, il faut partir maintenant ! Ordonna Obi-Wan.
Celui-ci se retourna et commença a courir vers la sortie la plus proche suivit de près par Anakin.
- Allez Calista dépêche toi !
Lançant un dernier regard à Neva, je lui envoyais ces paroles à travers la Force pour que seule elle puisse les entendre :
- Tu as fais ton premier pas vers la lumière, je reviendrai...


Star Wars VIII

Les Derniers Jedi dans...

En salle !

PSW Vidéo

Evénements

Back to Retro
Back to Retro

Arlon - Belgique
09 sept. 2017 - 10 sept. 2017

Fantastikon
Fantastikon

Salle Gérard Philipe - La Garde (83)
22 sept. 2017 - 23 sept. 2017

Paris Manga & Sci-Fi Show 24ème édition
Paris Manga & Sci-Fi Show 24ème édition

Porte de Versailles, Paris
30 sept. 2017 - 01 oct. 2017

Auxerre Galactic Days
Auxerre Galactic Days

Complexe sportif des Hauts d'Auxerre
21 oct. 2017 - 22 oct. 2017

Comic Con Paris
Comic Con Paris

Grande Halle de la Villette, Paris
27 oct. 2017 - 29 oct. 2017

Toys Normandy
Toys Normandy

salle des fêtes de Cherbourg
28 oct. 2017 - 29 oct. 2017

StarWars Story

Han Solo dans...

En salle !

Anniversaires

nés un 20 juillet...
en partenariat avec
BeeAndSee
MintInBox
Bijoux de l'Empire
501st French Garrison
Pulps
La 59ème Légion
Science Fiction Archives
Hong Kong Style
Sport Saber League
Rebel Legion France
Gastronogeek
Star Wars Collection
STAR WARS RPG Star Wars Holonet ASFA Radio Disney Club Captain Collectoys


Planète Star Wars

Votre navigateur n'est pas compatible avec le site.
Merci de le mettre à jour grâce aux liens ci-dessous :
Chrome - Firefox - Internet Explorer