Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur Internet comme Apple Safari ou Google Chrome. Vous pouvez aussi mettre à jour votre version de Microsoft Internet Explorer. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar licorne87

    licorne87

    3572 Crédits

    Chapitre 1


    Sur une planète de la bordure extérieure, éloignée du joug de l'Empire, des gens de tout horizon se côtoient. Des pirates, des contrebandiers et même de simples bandits à la recherche du moindre larcin à subtiliser et à revendre. C’est ici la plate forme tournante du commerce interplanétaire.

    Il y a aussi une humaine et son enfant qui composent la nombreuse population de la planète. Ils tentent tout simplement de survivre dans cet environnement dangereux. Le soleil est couché depuis plusieurs heures mais elle reste là immobile dans sa maison. C'est plus une cabane qu'une maison, elle est petite et équipée du strict minimum, deux chaises, une table et deux lits.

    Elle est âgée d’une trentaine d’années, athlétique du fait des corvées dont elle se charge. Elle est brune plutôt mignonne mais ne cherche pas à se caser pour autant. Elle semble attendre quelque chose ou quelqu’un. Son enfant, un garçon d’environ 6 ans dort paisiblement dans la pièce à côté. Elle l’entend respirer, cela la rassure un peu mais pas complètement. Il y a un danger qui rôde autour de la maison, elle le sent approcher. Elle éteint la lumière et se poste dans un coin de la pièce, prête à se défendre. Un bruit, elle se doute que ça va recommencer.

    Elle se remémore son arrivée sur la planète. Elle descendait d'un transport épuisée par la longueur du voyage qu'elle s'était imposée. Son bébé dans les bras et un sac à dos composaient alors tous ses biens. Elle avait avancé au hasard vers une maison abîmée qui semblait vide. Elle était entrée après avoir sondé les lieux. Elle avait découvert qu'elle était inhabité depuis longtemps au vu de la couche de poussière au sol et sur la table. Tenant son bébé toujours dans les bras, elle continuait sa visite de la maison. Après avoir découvert ce qui ressemblait à un linge, elle a épousseté d'une main pour déposer son bébé sur ce qui devait être à l'origine un lit. Elle a entrepris alors de nettoyer la maison et de l'occuper. C'est ainsi qu'une nouvelle habitante s'est installée sous le regard de quelques curieux.


    Encore un qui n’a pas compris, qu’elle n’a aucune fortune à part son enfant. Mais elle est toujours prête à défendre ce à quoi elle tient le plus au monde. Le dernier voleur a finit avec un tir de blaster au milieu du crâne, elle pensait avoir la paix depuis. Mais apparemment, il y en a encore un qui veut tenter sa chance, elle sait déjà comment elle va l’accueillir, une main tient un poignard, l’autre son blaster qu’elle ne quitte pas. Celui-là semble bien téméraire, il s’attaque à la porte d’entrée d’emblée. Il doit être fou pense-t’elle. Mais elle ne bouge pas et attend son voleur. Il crochète la serrure et rentre doucement dans la maison. Elle essaye de deviner à quoi il ressemble, on dirait un humain, il avance à tâtons mais évite les obstacles.

    C’est curieux, cette démarche lui est familière. Un souvenir lui revient quand elle était avec Damian. Un humain âgé d'une trentaine d'années, mignon et sûr de son charme. Il savait en usé et aussi comment l'amadouer elle. Ensemble, ils avaient fait les 400 coups. Lui, il dévalisait et elle, assurait ses arrières. Quand il était dans une maison, elle attendait dans une navette ou sur un speeder pour s'enfuir rapidement. Elle secoue la tête, ce n’est vraiment pas le moment. Elle n’hésite pas longtemps et se jette sur son visiteur. La bagarre est brève, l’intrus finit à terre. Elle l’a maîtrisé avec facilité et a réussi à le blesser assez sérieusement pour le mettre KO. Elle attend quelques secondes, son enfant ne s’est pas réveillé. Ouf! Elle rallume la lumière pour détailler son voleur.

    «C’est pas vrai!» C’est un choc. Elle a reconnu son voleur, c'est impossible ! Il ne devrait pas être là puisque normalement il l'a croit morte. Mais alors que fait-il là? Comment l'aurait-il trouvée ? Ce serait un hasard ? Elle s'assoit et réfléchit. Elle sait qu'elle n'a pas fait d'erreurs, tous les éléments menant ici ont été effacés. Il n'y a qu'une personne qui connaît cet endroit et il est fiable.

    Elle se lève et l’attrape par le col de son blouson pour le secouer et le réveiller.

    «Mais, bon sang! Damian! Qu’est-ce que tu fiches ici?»

    Elle continue de le secouer et ne se préoccupe pas de sa blessure qui saigne. Damian finit par ouvrir les yeux.

    «Aïe! Mais arrête, bon sang ! Inutile de me secouer comme çà. Tu me fais mal.»

    Elle finit par le lâcher tout en regardant ses mains tâchés de sang. Elle se lève, attrape une serviette et la lui lance. Elle passe ses mains sous l’eau et la regarde coulée,l'esprit ailleurs.

    «J’ai mis du temps à te retrouver. Tu aurais pu m’accueillir avec un peu plus de chaleur plutôt qu’un couteau. Tu ne m'as pas loupé.» dit Damian en écartant le tissu de sa veste pour voir la blessure.

    «La ferme, Damian ! J’aurais pu te tuer. J’aurais dû te tuer. Pourquoi tu es là?»

    Sa voix est lasse. Elle est au bord des larmes.

    «Maman! Qui c’est le monsieur? Il t’a fait du mal?»

    Son fils est réveillé, il se tient debout à l’encadrement de la porte.

    Paniquée, elle relève la tête brusquement et le regarde. Elle tente de le rassurer en disant : «Tout va bien, mon chéri. Tu ne risques rien, il va partir tout de suite.»

    Elle prend son fils par la main et va le border dans son lit.

    «Tu le connais?»

    Elle sourit en répondant - «Oui, je l’ai connu, il y a très longtemps. On était ensemble avant que je rencontre ton père. Tu peux te rendormir, il n’y a rien à craindre. Je te le promets.»

    Elle lui caresse les cheveux et l’embrasse sur le front avant de quitter la chambre. Elle revient auprès de Damian qui éponge sa blessure.

    «Tu n’y es pas allé de main morte. Je constate que tu n’as pas perdu tes bonnes manières.» dit Damian en la toisant.

    «Je te repose la question une dernière fois. Comment m'as-tu retrouvée ? Pourquoi es-tu là? Que veux-tu?»

    «C'est un ami qui m'a dit où te trouver. Je suis venu te chercher Cyrial. Il faut te mettre en lieu sûr.»

    «Nous étions déjà en lieu sûr, moi et mon fils, avant que tu n’arrives.»

    «Non, il faut partir tout de suite. J’ai peut être quelques jours ou à peine quelques heures d’avance sur lui. Il a retrouvé ta trace sur Kashik.»

    «Je ne te crois pas.» Elle plisse les yeux en disant cela.

    «Le chef des wookies m’a dit où te trouver depuis déjà plusieurs mois. J’ai réussi à gagner sa confiance. Mais lorsque je suis passé aujourd’hui, le village venait juste d'être attaqué. Le chef est blessé. T'inquiètes, il survivra. Il a réussi à me dire que le Sith avait découvert ta cachette. Il arrive, tu comprends çà. Il vient pour se venger. Alors, il faut partir immédiatement, attrape tout ce que tu peux. Mon vaisseau t'attend.»

    «Non!»

    «Comment ça, non? As-tu saisis ce que je viens de te dire? Il faut partir immédiatement.»

    «Non, je sais que tu mens. Je ne bougerais pas d’ici. Donc, où tu pars et tu ne reviens jamais.»

    «Mais qu’est-ce qui te passe par la tête?»

    «Ou tu meurs ici et maintenant.»

    Elle a gardé un blaster sous son maillot et le brandit sous son nez.

    «Je savais qu’il t’en faudrait plus pour te convaincre.»

    Il tente un mouvement vers une poche de sa veste.

    «Lentement, où j’irais le prendre moi-même sur ton cadavre.»

    «OK, regarde çà et tu comprendras.»


    Il sort de sa poche un boîtier électronique, un communicateur. Un hologramme apparaît, l’image représente le chef des Wookies. Il explique la visite surprise du Sith qui a tout ravagé sur son passage. Le village où elle a été soigné n’existe plus, des wookies sont morts pour la protéger. Elle s’écroule à terre et écoute la suite du message.

    Ce message a été modifié par licorne87 le lundi 12 mars 2018 - 19:17

    lundi 05 mars 2018 - 19:54 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar licorne87

    licorne87

    3572 Crédits

    Chapitre 2


    Le chef dit qu’il n’a rien révélé mais que le Sith a réussi à lire en lui. Il sait où elle est, il arrive vite. Mais si elle peut quitter la planète avant son arrivé, il aura de nouveau perdu sa trace et peut être définitivement cette fois. Il lui dit aussi qu’elle peut faire confiance à Damian et qu’il l’emmènera en sécurité. Il termine en lui disant bonne chance. L’hologramme s’éteint, Damian le remet délicatement dans sa poche et aide Cyrial à se redresser.

    «Je ne comprends pas comment il a pu retrouver ma trace sur Kashyyyk, je n’ai pourtant rien laisser derrière moi.»

    «Non, ce n’est pas toi.»

    « Que s'est-t'il passé ensuite ? Je t'écoute. »

    « Tu étais à terre. J'ai continué à essayer de le tenir loin de toi. Heureusement les Wookiees m'ont aidé à lui faire battre en retraite. Il est monté dans son vaisseau et j'en ai fait autant de mon côté. »

    Cyrial le regarde sans comprendre mais elle ne l'interrompt pas.

    « On a continué le combat dans l'espace et j'ai réussi à le faire se poser sur une autre planète. Celle-ci étant instable, j'ai réussi à provoquer un éboulement qui l'a enseveli. »

    « Et tu as cru que cela suffisait ? Mais tu es idiot ! » Cyrial se tient la tête entre ses mains.

    «Suis-moi maintenant et on s’en sortira ensemble.» promet Damian en lui tendant sa main.

    «Non, pas cette fois. Je vais me débrouiller seule avec le Sith. A présent que tu m’as prévenu, tu peux repartir. Laisse-moi, éloigne toi le plus vite possible.»

    « Tu n'es pas raisonnable. Je suis là pour te sauver la vie. Viens avec moi. » Supplie-t'il.

    « Inutile. Il a réussit à me retrouver. Tant qu'il sera vivant, il y a un risque que je ne peux plus me permettre. Damian, je dois l'affronter seule. Pars, s'il te plaît. »

    Elle pense l'avoir convaincu et le regarde faire demi tour puis revenir vers elle avec une bouteille à la main.

    «Avant de partir, je te demande juste un dernier verre entre amis comme au bon vieux temps.»

    «Tu penses avoir le temps pour boire un coup? Mais après tout, si c’est le souhait d’un condamné.»

    Elle attrape 2 verres et le regarde verser la boisson. Elle se demande ce qu’il a en tête, puis regarde plus précisément la bouteille en question.

    «Mais c’est de la liqueur!»

    «Je me demandais quand tu l’aurais reconnu. Oui, c’est bien de la liqueur d’Alderaan.»

    «Tu as dû payer une fortune pour avoir cette bouteille? Mais comme je te connais bien. Tu as tué qui? Un marchand ou un pirate?»

    «Ni l’un ni l’autre. Je l’ai acheté, oui, madame. Alors, tu te décides à y goûter ou tu continues de l’admirer?»

    Elle porte le verre à ses lèvres et commence à avaler le liquide. Aucun doute, elle a reconnu le goût. Les souvenirs reviennent, elle se voit avec lui faisant de la contrebande. Elle l’aidait tout le temps à se sortir des pires ennuis. Un soir, juste après un vol audacieux, ils étaient en possession d’une bouteille de liqueur d’Alderaan. Damian n’a pas hésité et l’a ouverte pour humer l’odeur de l’alcool. Elle lui a crié dessus alors qu'ils auraient pu la vendre un bon prix. Il en a versé deux verres et a donné l’autre verre à Cyrial.

    «Trinquons pour ce vol. Une bouteille pareille ne devrait pas se couvrir de poussière dans un coffre. Goûte-moi çà, après tu verras la vie autrement.» lui promet Damian.

    Effectivement, elle a goûté la liqueur et le lendemain, elle s’est réveillée auprès de Damian. Elle se redresse en sursaut dans le lit pour découvrir Damian à côté d’elle nu, mais elle aussi. Elle quitte le lit le plus doucement possible et ramasse ses vêtements en chemin. Elle se rhabille et regarde sa tête dans un miroir. Elle n’a aucun souvenir de la nuit dernière mis à part le verre d’alcool. Habituellement, elle boit peu pour ne pas perdre ses facultés, mais elle ne s’attendait pas à ce résultat. Elle sort de la pièce pour aller s’occuper l’esprit, elle va voir le vaisseau si tout est en ordre pour le prochain vol.
    Damian la rejoint quelques heures plus tard. Il s’est habillé lui aussi, prêt à partir.

    «Le vaisseau est opérationnel?»

    «Oui, j’ai vérifiée toutes les commandes, le plein est fait. On peut partir tout de suite.»

    «Alors, allons-y. Nous avons du pain sur la planche. Quelque part, il y a une fortune à se faire.» dit Damian en se frottant les mains.

    «Tu te rappelles quelque chose de la soirée d’hier?» demande Cyrial innocemment.

    «Absolument rien. Ne me dis que j’ai encore chanté cette chanson idiote torse nu comme la dernière fois?»

    «Non. Enfin je ne crois pas.»

    «Comment çà, tu ne crois pas? Tu ne t’en rappelles pas?» Damian est paniqué, elle le voit dans ses yeux.

    Elle tente de le rassurer : «Non, mais je suis sûre que tu as encore chanté.»

    «A quoi tu l’as vu puisque tu viens de me dire que tu ne t’en souviens pas?»

    «Très simple. A chaque fois que tu chantes, tu prends ton blaster comme micro. Regarde où tu l’as mis.» Elle lui montre le blaster dépassant de sa poche au lieu de l’étui à sa jambe.

    «OK! Tu m’as eu. Je ne boirais plus jamais, promis.»

    «C’est ce que tu as dit la dernière fois. Tu es incorrigible.»

    Elle sourit, rassurée. Il semble qu’il ne se souvient de rien. Elle décide d’oublier cette nuit et de passer à autre chose. Ils décollent et se dirigent vers leur prochaine cible.

    Elle regarde l’alcool dans son verre, elle le savoure doucement. Damian la regarde faire un peu inquiet, elle ne semble pas avoir remarqué quoi que ce soit. Ils continuent de parler du bon vieux temps, d’évoquer des souvenirs. Elle commence à ressentir une fatigue soudaine, elle ne comprend pas puis regarde son verre et Damian. Il n'a pas touché à son verre et elle en a bu la moitié.

    «Tu as osé! Tu vas me le payer.» dit Cyrial en se relevant brusquement et elle commence à vaciller.

    Ce message a été modifié par licorne87 le vendredi 06 avril 2018 - 18:34

    vendredi 06 avril 2018 - 18:33 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar licorne87

    licorne87

    3572 Crédits

    Chapitre 3

    Damian rattrape son verre et la bouteille juste à temps. Il ne faut pas faire de bruits à cause de l’enfant. Mais trop tard, Cyrial s’effondre et emporte avec elle son verre qui se fracasse par terre. Damian ne bouge plus et écoute les bruits de la maison. Pas de changements, il commence à ramasser les bouts de verre sous la table quand il entend une voix : «Qu’est-ce qui se passe? Maman c’était quoi ce bruit?» Il relève la tête brusquement et se cogne à la table.

    - Maman! Que lui avez-vous fait? hurle l’enfant.
    - Rien, tout va bien. Ta mère est seulement très fatiguée. Elle va dormir quelques heures, laisse-là se reposer.

    Il s’approche de sa mère et vérifie qu’elle est toujours en vie.

    - Vous l’avez droguée!
    - Tu es un garçon très intelligent. Oui, je l’ai droguée. Et maintenant, tu vas m’aider à réunir ses affaires pour que je puisse vous emmener loin d’ici.
    - Pourquoi je vous aiderais ?

    Il ramasse le blaster de sa mère et le pointe sur Damian.

    - Du calme, mon garçon. Je ne te veux pas de mal. Mais si tu continues, je pourrais te blesser sans le vouloir. Baisse ton arme et aide moi plutôt.»

    Damian se baisse et emporte Cyrial vers la porte.

    - Ouvre moi la porte.

    Le garçon n’a pas lâché son arme et menace toujours Damian.

    - Déposez ma mère doucement et asseyez-vous sur cette chaise. On va attendre qu’elle se réveille.
    - Ah non! Il n’est pas question que j’attende ce Sith avec vous. Vous venez avec moi tous les deux pour que je vous mette en sécurité.
    - Un Sith va venir ici? Et pourquoi le ferait-il?
    - Il vient pour moi et ta mère. Il a un contentieux avec nous. Et si tu ne m’aides pas, il s’occupera de toi par la même occasion.

    L’enfant réfléchit tout en regardant sa mère endormie et ce Damian, qu’il ne connaît pas.

    - Je ne vous connais pas mais je sens que c'est la vérité au sujet du Sith. Très bien, je vous aide. Que dois-je faire?
    - Rassemble les affaires de ta mère et les tiennes. Mais ne prends que le strict nécessaire. Au fait, tu t’appelles comment mon garçon.
    - Je ne suis pas votre garçon. Je m’appelle Oryn.

    Damian pense c’est bien son fils, le même caractère bien trempé que sa mère.

    - Et ton père, il est où ?
    - Il est mort de la fièvre, il y a longtemps.
    - Désolé.

    Oryn hausse les épaules en répondant.

    - Je ne l'ai pas connu.

    Oryn dépose le blaster sur la table et se dirige vers sa chambre. Il attrape un sac et range quelques vêtements puis attrape sous son lit une boîte et la cache sous les vêtements. Il ressort, puis va dans celle de sa mère. Il connaît toutes les caches secrètes et réunit les armes sur le lit en un minimum de temps.

    Pendant ce temps, Damian a emmené Cyrial dans son vaisseau et l’a déposé sur une couchette. Il dépose une couverture sur elle, la regarde dormir puis ressort pour retourner vers la maison. Il appelle Oryn.

    - Alors, tu es prêt? Je t’ai dit de ne rien prendre de superflus ou d’inutile.

    Oryn sort de la chambre de sa mère les bras chargés de blasters, de poignards et même d’un sabre laser.

    - Mais.... C’est quoi tout çà? Elle avait prévu de tenir un siège? Et en plus elle a gardé son foutu sabre laser.

    Damian prend le sabre et le place dans son ceinturon derrière son dos. Il regarde les blasters puis décide de les prendre tous avec les couteaux. Il y en a pour tous les goûts. Ils quittent ensemble la maison et vont vers le vaisseau.

    - Tu dis au revoir à quelqu’un avant de partir d’ici.
    - Non. Je ne me suis attaché à personne. Maman m’avait dit qu’on risquait de partir à tout moment.

    Prudente, Cyrial avait dicté la conduite à tenir à son fils.

    - Bien. Alors, nous décollons immédiatement.

    Ils montent la passerelle, Damian s’assoit au poste de pilotage, Oryn s’installe sur le siège d’à côté et attache sa ceinture.

    - Et pour ma mère, tu vas lui dire quoi à son réveil?
    - J’y pense, figure toi.

    Damian regarde Oryn et pense qu’il aurait pu être son fils si tout c’était passé autrement. Damian appuie sur les commandes et le vaisseau commence à s'élever. Arrivé dans l'espace, il entre des coordonnées dans la console et le vaisseau passe dans l'hyperespace. Ils discutent encore un peu jusqu’à ce qu’Oryn commence à bailler.

    - Tu devrais aller te coucher, va rejoindre ta mère. Elle ne devrait pas tarder à se réveiller, mieux vaut qu’elle te voit en premier plutôt que moi.
    - Merci, Damian.
    - De quoi?
    - D’être venu nous chercher. Tu n’étais pas obligé. Alors merci.
    - De rien, bonhomme.

    Damian le regarde s’éloigner. Il repense aux années fastes quand Cyrial était encore avec lui. Ils ont voyagé un peu partout dans la galaxie, c’était le bon temps. Il était fou d’elle depuis qu’il l’avait vu la première fois en tant que padawan. Elle était jeune et très mignonne, il l’avait repéré quand il avait atterri sur la Coruscant. Il était là pour affaires et avait rendez-vous pour livrer ses marchandises. Quand il a eu reçu la somme convenue, il était tombé sur des pirates. Ceux-ci avaient remarqué la bourse qu’il venait juste de recevoir, ils voulaient le rouer de coup pour le voler. Damian les avait remarqué aussi et tentait de les semer, mais il est tombé dans un guet-apens. Il s’est retrouvé coincer dans une impasse face à pas moins de 6 pirates. Plutôt menaçants, ils n’ont pas chercher à discuter et se sont rués sur lui tout de suite. Damian a tenté de répliquer mais s’est vite retrouvé submerger par le nombre d’individus. Heureusement, Cyrial passait par là. Elle a remarqué l’attroupement suspect et s’en est vite mêlée. Elle en a repoussé grâce à la Force, d’autres se sont retournés pour l'affronter. Lorsque Damian en a eu finit avec le sien, Cyrial, elle s’était occupée des autres. Ils n’étaient pas beaux à voir, bras et ou jambes cassés, œil crevé pour l'un d'entre eux.

    Quand elle a terminé elle se dirigea vers lui.

    - Comment allez-vous? Vous êtes blessé?
    - Non, seulement mon amour propre. A qui dois-je ce sauvetage?
    - Je m’appelle Cyrial.
    - Et moi, Damian. Ravis de faire votre connaissance. J’ai une dette à votre encontre.

    Il lui tend la main pour la serrer, puis secoue ses vêtements de la poussière.

    - Non, pas de dette. Je ne suis qu’une padawan. Je dois vous laisser, mon maître m’attend. Bonne chance, Damian.

    Il la regarde partir, il sent son cœur faire des bonds dans sa poitrine. Il retourne voir son client pour lui poser des questions sur les Jedi en visite sur la planète. Il apprend ainsi que la padawan est en apprentissage avec son Maître, ils sont là pour régler un litige sur la planète voisine. Il décide de prolonger son séjour pour tenter de la revoir. Même si on le prévient que la padawan n’a pas le droit de s’intéresser à lui, il s’en fiche. Tout ce qu’il veut c’est la voir. Il s’arrange pour se trouver sur son chemin, la salue de loin. Cyrial le remarque mais son Maître aussi.

    - Qui est ce personnage? Je trouve qu’on le voit un peu trop souvent.
    - C’est un pilote qui a faillit se faire voler par une bande de pirates, je suis intervenue avant qu’il ne lui arrive du mal. Je n’aurais pas dû, maître ?
    - Non, je pense que la Force nous dicte nos choix. Si tu es intervenues c’est qu’il le fallait, pour le bien de cet homme. Par contre, lui n’a pas compris où toi tu as ta place. Il va falloir lui expliquer, tu as saisi Cyrial?
    - Oui, maître. Je vais le faire immédiatement.
    - Bien, il vaudrait mieux pour sa sécurité. A présent, il nous faut nous préparer pour notre départ. Je m’occupe du vaisseau. Rejoins-moi après.

    Le Maître part vers le spatioport, tandis que Cyrial s’en va retrouver Damian. Elle le retrouve dans la cantina en train de boire un verre. Elle prend un siège sans attendre qu'il l'invite et s'assoit face à lui.

    - Mais quelle surprise? Ma sauveuse. Je vous offre un verre, c’est moi qui régale.
    - Non, merci. Rien pour moi, je suis venu vous parler.
    - Je vous écoute, je n’ai rien à vous refuser, Cyrial.
    - Vous savez que je suis une padawan. Mais savez-vous ce que çà implique ?
    - Je ne comprends pas. Que voulez-vous me dire?
    - Je suis formée pour devenir un futur Jedi. Cela veut dire que je vais être une gardienne et que je risque ma vie pour sauver d’autres personnes. Pour cela je dois abandonner ma vie d'avant. Je n’ai pas le droit de posséder ni d’aimer.

    Elle attend une réaction de la part de Damian.

    - Oui, je comprends. Je l’ai toujours su, mais je ne peux m’empêcher de vous apprécier. Vous avez un cœur pur c’est indéniable. Et si je vous perdais, je crois que je ne m’en remettrais jamais. Alors, s’il vous plaît. Laissez moi vous apprécier de loin ? Je ne m’approcherais plus. Je vous le promets.

    Damian se lève, paye la note et quitte la cantina. Cyrial le suit du regard et quand elle sort du bâtiment, elle le voit partir vers le spatioport. Elle respire un grand coup et aperçoit son Maître qui l’attend pour le voyage. Ce qu’elle ne savait pas alors c’était qu’il tiendrait parole, il ne se trouvait jamais loin d’elle. Il s’est toujours arrangé pour être sur la même planète qu’eux et tant pis pour les combats. Il n’hésitait sur aucun trajet du moment qu’il pouvait la voir.

    vendredi 25 mai 2018 - 18:41 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar licorne87

    licorne87

    3572 Crédits

    Chapitre 4

    Et puis un jour, Damian a entendu parler de l’ordre 66. De stormtroopers qui éradiquaient tous les Jedi, Cyrial  ! Il a tout fait pour arriver à temps et empêcher la mort de son amie.

    Malheureusement, il est arrivé trop tard, il a appris la mort du maître Kit Fisto. Il a demandé autour de lui si quelqu’un avait vu le corps de la padawan. On lui a répondu que si le Maître est mort, sa padawan l’est forcément. Mais pour lui, il n’en était pas question. Tant qu’il n’aurait pas vu son corps, il ne croirait pas à sa mort. Il questionna tous ses amis, ses contacts. Il écouta toutes les transmissions des soldats, leurs discussions quand ils revenaient d’une zone de combat. Mais rien, toujours aucune trace de Cyrial. Il commençait à perdre espoir, quand il a surpris une conversation entre des soldats.

    - Cette fois, on l’a eu cette Jedi. Elle a été dure à trouver mais elle ne s’en est pas sorti grâce à ses tours. Tu te rends compte, elle a ensevelit toute une patrouille mais elle avec. On en est enfin débarrassé, on va pouvoir quitter cette fichu planète. Tant pis, si on ne ramène pas son corps.

    Damian est effondré, Cyrial est morte. Il décide d’aller à l’endroit indiquer pour voir par lui même son tombeau. Il parcourt quelques kilomètres grâce à un speeder prêté par un ami. Il arrive aux coordonnées et découvre un effondrement. Il s’approche, appelle Cyrial, commence à déplacer des pierres. Il continue pendant des heures, la nuit tombe, un appel arrive sur le speeder. Son ami veut savoir s’il compte rentrer bientôt, la nuit est dangereuse, il ne faut pas circuler seul de surcroît. Il s’en fiche, Cyrial a besoin de lui, il n’était pas là quand elle a été attaqué. Il s’arrête et commence à pleurer. Il finit par reprendre le speeder et retourne vers la ville. Il voit son ami pour lui rendre son speeder puis se dirige vers la cantina, il a décidé de se saouler. Il boit verre sur verre, son ami tente de le raisonner. Mais rien n’y fait, quand il aperçoit des stormtroopers, sa colère l’aveugle. Il se dirige droit sur eux et les apostrophe. Son ami n’a rien pu faire pour empêcher la bagarre, Damian a finit en prison.

    Quelques heures plus tard, Damian a dessoûlé, il regarde autour de lui. Il est dans une cellule avec d'autres mais il est trop triste pour se préoccuper du voisinage. Son ami est venu le chercher et le dépose au spatioport.

    - Merci de m’avoir sorti de là. Je ne te mérites pas comme ami.


    - Arrête un peu. Je sais que çà a été dur pour toi. Je suis désolé pour ton amie. Quand on retrouvera son corps, je te préviendrais.


    - Inutile. Je ne compte pas revenir. Si tu as besoin d’un pilote, je répondrais présent pour toi mais c’est tout. Je n’ai plus le cœur à voyager à présent. Adieu, mon ami.

    Ils se saluent, Damian monte dans son vaisseau et décolle. Il ne sait pas où aller. Tant pis, il ira jusqu’à ce qu’il n’ai plus de carburant. Il se fiche de tout, il a perdu plus qu’une amie, sa raison de vivre. Il est abattu sur son siège, il se lève et cherche une bouteille d’alcool quelconque, n’importe quoi pour oublier. Il en trouve une et la vide consciencieusement. Il s’écroule à terre ivre mort et s’endort. Le sommeil peuplé de cauchemars où il aperçoit Cyrial, il tente de la sauver mais n'y parvient pas.

    Un murmure, un son presque inaudible. Damian est en train de rêver, il revoit Cyrial, la première fois qu’il l’a vu. Ces cheveux courts blonds, ces yeux verts, cette bouche qui lui sourit. Il entend à nouveau ce son. Il se réveille et regarde autour de lui, personne. Il est seul dans ce vaisseau, il doit être encore en train de rêver. Cyrial revient en pensée, il ferme les yeux et s'abandonne.

    A nouveau ce bruit. Là c’est sûr, il y a quelqu’un ou quelque chose avec lui dans son vaisseau. Il n’aime pas les clandestins, il va lui montrer comment c’est l’espace de plus près. Il commence ses recherches pour trouver l’origine du bruit. Il tend l’oreille mais n’arrive pas à situer d’où ça vient. Il comprend finalement que le bruit vient de l’intérieur même de son vaisseau, derrière une cloison. Il finit par trouver l’endroit, il prend un outil dans sa main pour se défendre. Il ouvre la trappe d’un coup et brandit son outil.

    Il y a une forme allongée dans le conduit. Elle semble morte, aucun mouvement même perceptible. Il entre dans le conduit et s’approche avec son outil toujours à la main. Il pose sa main libre sur l’épaule et retourne la créature pour voir à quoi elle ressemble. Il lâche son outil qui fait un bruit assourdissant, c'est une humaine. Damian la regarde plus précisément, elle est sale et mal en point. Il n’arrive pas à voir son visage, il quitte le conduit et attrape une lampe et une valise médicale. Il retourne dans le conduit et éclaire sa passagère, c’est Cyrial! Il lâche tout et prend son pouls, elle est vivante. Il la serre dans ses bras, lui caresse les cheveux. Il lui parle doucement pour essayer de la réveiller.

    - Je suis là, c’est Damian. Tu ne risques plus rien maintenant. Tu es en sécurité avec moi.

    Il sort tous les pansements de la valise et commence à nettoyer les blessures qu’il peut voir. Il place des pansements sur les plaies puis passe aux blessures suivantes. Elle a des écorchures et a reçu un tir de blaster. La plaie s’est heureusement refermée, brûlée par le laser. Quand il a finit, il prend Cyrial dans ses bras avec précaution pour la sortir du conduit. Il l’emmène sur une des couchettes du vaisseau, il en profite pour la détailler de la tête aux pieds. Il entreprend de la déshabiller en espérant ne pas découvrir une blessure plus grave. Elle est couverte d'hématomes, dû à l'éboulement et elle souffre d'une hémorragie interne. Il a repéré une tâche sur son flanc. Il faut l’emmener vers une autre planète de toute urgence et si possible loin de l'Empire. Dans une cuve de bacta, elle sera sauvée. Justement, il connaît quelqu’un qui a ce système chez lui. Il le contacte immédiatement et par un langage codé lui dit qu’il a besoin d’aide. C’est ainsi qu’il fait route vers la maison de son ami.

    Arrivé là, la passerelle descend, un droïde l'attend avec un caisson, il lui fait signe et le droïde monte dans le vaisseau. Quelques minutes plus tard, ils redescendent avec Cyrial dans le caisson. Ils se dirigent vers la maison de son ami et hôte. Celui-ci l’attend à côté de la cuve de bacta.

    - C’est pour elle la cuve? demande Ronan en la montrant.

    - Oui, je te remercie de m’accueillir chez toi. Tu me sauves la mise, tu sais.

    - Mais qui est-elle?

    - Elle s’appelle Cyrial, c’est une très bonne amie. Elle m’a sauvée la vie.

    En disant cela, il ne peut s'empêcher de sourire ce que Ronan remarque.

    Ils cheminent ensemble derrière le droïde. Ronan tient Damian par l'épaule, il semble content de le revoir. Ils arrivent à la maison de Ronan. C'est plus une demeure qu'une maison, Damian sait que son ami a de bons contacts et qu'il connaît tous les filons pour se faire de l'argent.

    - D'après ce que je vois, tu as réussi  !

    - J'ai eu de la chance, tout simplement.

    Ronan veut emmener son ami visiter la maison et tente de l'entraîner. Mais Damian lui résiste.

    - Je préférerais rester pour la surveiller.

    - Cela va être long. Il est inutile que tu attendes. Viens plutôt avec moi, un droïde reste ici pour superviser les soins. Il nous avertira de tout changement la concernant. Tu as besoin de changer d'air et comme il y en a pour quelques heures. Que dirais-tu de venir avec moi vidé quelques bouteilles? Ensuite, tu me raconteras ce qui t’est arrivé.

    Damian se laisse convaincre et boire quelques verres ne lui fera pas de mal.

    - OK, je te suis. Montre le chemin.

    Ils quittent la salle de bacta ensemble, laissant Cyrial sous la surveillance du droïde médicale. Ils s’installent dans le salon, commencent à boire tout en discutant des récents événements. Damian explique à Ronan tout ce qui s’est passé avant de retrouver Cyrial. Il détaille toutes ses recherches et comment il a remonté la piste jusqu’à la dernière planète où il l’a enfin retrouvé. Ronan est abasourdi par l’histoire et félicite son ami pour sa persévérance. Il se lève prétextant une nouvelle livraison de bouteilles pour poursuivre la discussion.

    En fait, il profite qu’il est seul pour contacter l’Empire, il signale qu’il a chez lui une Jedi encore en vie. Puis il revient vers son ami pour finir la soirée, il profite d’un moment d’inattention et drogue Damian. Celui-ci finit par ressentir les effets combinés de l’alcool et de la drogue, il s’écroule sur la table. Ronan l’abandonne et retourne voir la Jedi. Elle est toujours dans la cuve, le droïde précise que le traitement arrive à son terme.

    - Très bien. Tu me préviens quand elle se réveille, garde-là ici le plus longtemps possible.

    - Bien, monsieur.

    Un transport de troupe atterrit non loin de la maison, des stormtroopers en descendent en rang bien ordonné sous le commandement d'un gradé et se dirigent vers la porte. Un droïde les accueille et les oriente vers la salle de bacta. Ronan reste auprès de Damian et attend pour parler au gradé. Il arrive et demande si l’homme est aussi un Jedi.

    - Non, il l’a amené ici. Mais il n’était pas au courant que c’était une Jedi. C'est moi qui l’ai reconnu en arrivant.

    - Lorsque j’aurais confirmation que c’en est bien une, vous recevrez la récompense. Mes hommes sont en train de la sortir de la cuve et l’emmènent immédiatement. Merci à vous, citoyen.

    Le gradé fait signe à Ronan et s'éloigne pour rejoindre ses troupes. Ronan regarde les soldats repartirent et emmener Cyrial toujours inconsciente avec eux. Damian a commencé à se réveiller, il se frotte les yeux. Il pense rêver quand il aperçoit des soldats et Cyrial. Il se redresse et tente de les suivre en titubant.

    - Attendez! Vous allez où comme çà? Laissez-là, vous voyez bien qu’elle a besoin de soins. Mais Ronan, fais quelque chose.

    Il est arrivé dans la cour pour voir le transport de soldats. Il regarde à la fois les soldats et Ronan. Il vient de comprendre que son ami l'a vendu.

    - C’est toi qui les a prévenu  ?

    - Il le fallait, Damian  ! Tu étais en train de t’embarquer pour quelque chose qui te dépasse. C’est l’Empire qui a gagné. Tu n’as pas encore compris?

    Ronan pose sa main sur l’épaule de son ami.

    - Non! C’est toi qui n’a rien compris. Si tu les laisses faire c’est que tu leur donnes la victoire sans même te battre. Tu as changé, Ronan, je ne te reconnais plus. Laisse moi.

    Il attrape la main de Ronan pour la rejeter puis se rapproche du transport de troupes.

    - Attendez. Arrêtez-moi, je suis aussi un Jedi.

    Il continue de marcher calmement vers les soldats en présentant ses mains devant lui en signe de reddition. L’un d’eux lui met des menottes et le fait monter dans le vaisseau. Il se retrouve assis dans le transport entre les soldats mais ne voit pas Cyrial. Il la cherche du regard mais est vite remis en place par le soldat à côté de lui.

    - Ne bouge pas, Jedi! Sinon je m’occupe de te calmer. dit le soldat en le menaçant de son arme.

    Dans le transport, Cyrial est menottée et allongée sur une couchette. Les soldats sont en rang derrière une cloison, il ne reste que l'un d'eux près d'elle pour la surveiller. Elle reprend ses esprits et commence à regarder autour d'elle. Le soldat tourne la tête dans sa direction mais ne fait aucun mouvement vers elle. Elle en profite pour repérer un moyen de prendre le dessus, elle sait qu'elle est dans un transport. Elle entend l'un des soldats parlé à quelqu'un d'autre, il y a un autre prisonnier avec elle.

    jeudi 05 juillet 2018 - 20:12 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar maxoudu4177

    maxoudu4177

    3298 Crédits

    Super chapitre.


    La suite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    vendredi 06 juillet 2018 - 19:08 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar licorne87

    licorne87

    3572 Crédits

    Chapitre 5

    Quelques heures auparavant.

    Elle ne se rappelle pas grand chose depuis l'éboulement. Elle voit les blocs de rochers autour d'elle et la poussière qui envahit ses poumons. En poussant les cailloux, elle en fait s'écrouler d'autres et les retient avec la Force. Elle tousse par manque d'oxygène et s'effondre. Quand elle reprend ses esprits, il s'est écoulé plusieurs heures. Elle est déjà en train de réfléchir pour trouver un moyen de sortir, elle souffre de contusions et d'un tir de blaster. Un soldat a réussi à la toucher avant que la caverne ne s'écroule sur tous. Ils sont morts ensevelis sous les rochers.

    C'est elle qui a provoqué l'effondrement, elle n'avait pas le choix, ils étaient trop nombreux. Elle a réussi à se glisser hors de la caverne sans que personne ne la voie mais avec difficulté. Elle s'est dirigée vers le spatioport dans l'espoir de se faufiler dans un vaisseau pour quitter la planète au plus vite. Elle a espionné les va et vient pour entrer en douce. Elle a réussit à passer derrière un transport de marchandises et s'est laissée tomber derrière des caisses. Patiemment, elle a guetté le vaisseau qui lui conviendrait, quand elle a reconnu le vaisseau de Damian, elle a vu une chance de s'en sortir vivante. Elle est montée à bord discrètement et s'est glissée dans un conduit non sans mal. Elle souffrait tellement qu'elle s'est évanouit dès son arrivée dans sa cachette.

    C'est pourquoi, elle ne comprend pas son arrivée dans ce transport, et Damian où est-il  ? Il lui faut trouver une arme et sortir d'ici avant le décollage. Elle remarque qu'il n'y a qu'un soldat pour la surveiller, elle profite de l'occasion et utilise la Force sur lui.

    Cyrial, la voix forte - Détache-moi et donne moi ton arme  !

    Le soldat se lève et commence à la libérer de ses liens, quand il a finit il lui tend son blaster. Cyrial lui prend et le fait se retourner, elle en profite pour l'assommer. Elle le retient pour ne pas faire de bruit et le dépose au sol doucement. Elle s'approche de la cloison qui la sépare des autres stormtroopers et se concentre pour repérer le nombre. Il doit y en avoir 8 avec un prisonnier. Elle se dirige vers la cabine de pilotage pour obliger le pilote à changer son plan de vol. Quand elle en a finit avec lui, elle est prête à affronter les autres. Elle se dirige d'un pas décidé et se plante au milieu de la troupe. Ils se redressent les uns à la suite des autres de surprise de la découvrir debout et libre.

    La bagarre commence, les coups pleuvent, ils n'ont pas le temps de tirer pour se défendre qu'elle a déjà mis KO la plupart. Elle a encore en tête toutes les techniques de combat rapprochés apprises au Temple. Il n'en reste que deux qui pointent leurs armes vers elle, c'est Damian qui réagit en assommant l'un, du coup Cyrial tire sur l'autre qui s'écroule à terre. Elle continue de ramasser tous les blasters des soldats, elle s'arrange pour tous les placer dans une caisse vide du transport. Damian est si content de la voir qu'il se précipite sur elle pour la toucher. Elle le libère et attrape un autre blaster pour le donner à Damian. Celui-ci prend l'arme qu'elle lui tend sans y prêter la moindre attention.


    Cyrial - Tu veux bien regarder ce que je te donne.


    Damian - Euh, oui, oui. Bien sûr.


    Le pauvre en bégaie tant il est ému de la voir.

    Cyrial - Tu peux m'expliquer ce qu'on fait dans un transport de troupes  ? Je ne me rappelle de rien.


    Damian - Je te raconterais tout quand on se sera posé. Mon vaisseau est resté sur la planète. Il nous faut juste atterrir pour le retrouver.


    Cyrial - Tu penses qu'il y aura d'autres soldats autour  ?


    Damian - Non, je ne crois pas. Le transport était uniquement prévu pour eux.


    Cyrial - Tant mieux  ! Je ne me sens pas de les affronter.


    Damian - Tu souffres  ? Il te faut encore des soins  ?


    Cyrial - Euh, non. De quels soins tu parles  ?


    Damian - De la cuve de bacta. Tu t'en souviens  ?


    Cyrial répond négativement de la tête, elle le regarde sans comprendre son trouble et reprend le cours de ses actions. Le transport se pose, les soldats sont toujours à terre. Damian les surveille en espérant qu'aucun ne se réveille avant qu'ils aient quitté ce vaisseau. Cyrial se tient prête en emportant quelques blasters avec elle. Dès le vaisseau posé, elle déclenche l'ouverture de la passerelle, Damian la suit en courant. Ils sont à peine sortis du vaisseau que la passerelle se referme et l'engin décolle aussitôt.

    Damian le regarde décoller sans comprendre.

    Damian - Il va où  ?


    Cyrial - Il repart vers un destroyer.


    Damian - Comment  ?


    Cyrial - J'ai dit au pilote de nous déposer et de repartir immédiatement à son commandement.


    Damian - Ah oui  ! Les pouvoirs des Jedi  !



    Cyrial sourit à la remarque et suit Damian vers son vaisseau. Damian déclenche l'ouverture de la passerelle et demande à Cyrial de monter se mettre à l'abri.


    Cyrial - Tu vas où  ? On ne doit pas s'attarder.


    Damian - Je n'en ai pas pour longtemps. Je vais remercier un ami.



    Cyrial le regarde partir vers une maison cossue, cet ami semble riche. Elle ne cherche pas à en savoir plus et remonte la passerelle. Elle en profite pour visiter le vaisseau, celui-ci semble récent. Elle le détaille de fond en comble puis termine au poste de pilotage. Elle s'installe dans le siège du copilote et observe chaque commande.

    Damian est arrivé à la maison de son ami. Il frappe à la porte, le droïde le fait entrer. Ce dernier annonce son retour au maître des lieux. Ronan était assis dans son salon, il se redresse brusquement à l'arrivé de Damian.



    Ronan - Damian  ? Tu es là  ? Ils t'ont libéré  ? Je savais qu'ils faisaient une erreur en t'arrêtant.


    Ronan avale sa salive, il pose délicatement son verre d'alcool. Il tend sa main vers un coin de meuble mais n'a pas le temps de finir son geste.


    Damian - Inutile, Ronan. Si tu bouges encore, je tire. Et je ne plaisante pas. Tu m'as trahis  ! Moi, ton ami.


    Ronan - Ce n'est pas ce que tu crois. Damian, tu allais faire une bêtise avec cette fille. Il fallait que je te protège contre toi-même. Cette fille  !


    Damian - Elle s'appelle Cyrial  ! Elle a plus de cœur que tu n'en auras jamais  !


    Ronan - Bon sang, c'est une Jedi, Damian  ! Ils sont mauvais, ils ont conspiré pour renverser la République.


    Damian - NON  ! Ce n'est pas vrai  ! Pas elle  ! Elle était loin de Coruscant quand cela s'est passé.


    Ronan - Même si elle était loin, c'est une Jedi  ! Elle se retournera contre toi. Un jour où l'autre. Tu verras.



    Ronan essaye de le distraire en lui parlant, il se déplace vers un recoin de la pièce où est caché une arme. Il est sur le point d'y arriver et la prend dans sa main pour la pointer à son tour vers Damian. Ce dernier l'a laissé faire parce qu'il savait ce qui allait se passer. Il l'a regardé prendre son arme et a vu sa détermination dans ses yeux. Il a tiré et Ronan s'est effondré à terre, mortellement blessé.

    Cet homme était son ami depuis de longues années, ils avaient voyagé dans divers mondes. Il lui faisait confiance et il l'avait trahi. Damian tient le blaster que Cyrial lui a donné dans le transport, il regarde l'arme puis le corps de son ami. Il laisse tomber l'arme puis fait demi-tour. Il quitte la maison pour son vaisseau où son amie l'attend.



    Maintenant.

    Quelques heures plus tard, Cyrial se réveille enfin. Elle met du temps à reprendre ses esprits. Les effets de la drogue de Damian sont encore présents dans son organisme, elle se sert de La Force pour éliminer les dernières traces. Elle regarde autour d’elle et comprend qu’elle n’est plus dans sa maison. Elle sent une présence à côté d’elle. Cette odeur, elle l’a reconnu. C’est Oryn qui est couché près d’elle.

    Comme d’habitude, il prend toute la place de la couchette. Elle se lève avec douceur pour ne pas le réveiller et se dirige vers le poste de pilotage. Les étoiles défilent à toute vitesse ne laissant que des traits de lumière, apparemment ils sont dans l’hyperespace. Elle s’approche de la console et découvre Damian endormi dans son fauteuil de pilote. Elle le regarde dormir puis le détaille. Il n'a presque pas changé, un début de barbe lui donne un peu plus de virilité, il est toujours aussi beau que dans son souvenir. Elle consulte la console et regarde les différents voyants, tout à l’air d’être en ordre. Elle est rassuré le vaisseau semble en bon état par rapport à l’autre. Damian pilotait alors un semblant de vaisseau poubelle, une horreur. Elle était sans arrêt à tenter de le réparer et de le maintenir en état de marche. Damian ne voulait pas s’en débarrasser pour tout l’or du monde. Elle sourit à ce souvenir et caresse le poste de pilotage sans s’en rendre compte. Damian se réveille et la regarde faire. Il tend sa main pour lui attraper le bras et la fait basculer sur ses genoux. Il la retient pour l’empêcher de se lever et lui dit :"Je suis content de t’avoir retrouvé. Tu m’as manqué.»

    Il approche ses lèvres des siennes doucement pour ne pas la brusquer. Elle y répond sans retenu.


    - Toi aussi, tu m’as manqué. répond Cyrial.  Pas si vite.


    Elle repousse Damian et descend de ses genoux.


    Cyrial - Je te rappelle que tu m’as abandonné sur Kashyyyk. Tu m’as laissé baignant dans mon sang.


    Damian - Je ne m’en remettrais jamais de cette vision d’horreur. J’ai vraiment cru que tu étais morte.


    Elle se poste devant lui les bras croisés sur sa poitrine, elle le toise et attend la suite de son explication. Damian sent qu'il est inutile de lui cacher la vérité.


    Cyrial - J'attends toujours.


    Damian - Très bien.

    mardi 04 septembre 2018 - 19:16 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar maxoudu4177

    maxoudu4177

    3298 Crédits

    Super chapitre.

    La suite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    mardi 04 septembre 2018 - 20:00 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Evénements

Exposition Lego Star Wars - Chanorier

24 juin 2018 - 07 nov. 2018

Expo LEGO 100% Star Wars - Mini World Lyon

13 oct. 2018 - 13 nov. 2018

Paris Manga et Sci-Fi Show 26ème édition

20 oct. 2018 - 21 oct. 2018

Comic Con Paris 2018

26 oct. 2018 - 28 oct. 2018

Toulouse Game Show

01 déc. 2018 - 02 déc. 2018

Concert Star Wars à Toulouse par Tugan Sokhiev

19 déc. 2018 - 20 déc. 2018

Celebration

Star Wars IX

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2018 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide