[Fan-Fic] Le dernier souffle d'Helurim

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Dark_Vador

    Dark_Vador

    2005 Crédits

    http://img10.imageshack.us/img10/2221/lederniersouffledheluri.th.jpg
    Le dernier souffle d'Helurim Prologue

    Il y a de ça plusieurs années, dans une galaxie lointaine… très lointaine.

    « Cent ans avant la bataille des clones, la guerre fait rage dans le système d’Helurim. La fédération commerciale, avide de pouvoir, tente par tous les moyens de prendre le contrôle du magnifique système. Riche en ressources naturelles et en minéraux, elle attire énormément de crapule et de contrebandiers fédéraux. La reine Adora, voulant préserver les richesses de son énorme royaume, fait alors poursuivre le sénateur Kute Numazu pour avoir enfreint le code politique imprimé par le puissant sénat intergalactique. À cet instant étiqueté comme étant une guerre politique, ce conflit pourrait très bien annoncer la fin du monde d’Helurim comme on le connaît. La reine Adora, de son côté, doit agir pour empêcher cette grave révolution fédéraliste. Face à l’honorable cour du sénat intergalactique et le conseil des Jedi, le sénateur Kute Numazu, instigateur de cette violente bataille, refuse d’avouer ses torts. »

    Le système d’Helurim fut, à une certaine époque, sans nul doute l'un des plus radieux système de l’univers. Décoré par toutes ces planètes, lumineuses, multicolores, bleues, rouges ou même vertes, il était jadis reconnu pour sa splendeur. Cette splendeur qui attirait chaque jour des milliers de touristes et de familles à la recherche de calme et de sérénité. On choisissait la planète Kalee en particulier comme lieu de retraite ou même d’exile. Elle était la ravissante capitale du système d’Helurim

    Cependant, depuis maintenant une longue et pénible décennie, plus rien n’est pareil. Kute Numazu, sénateur de la fédération commercial, déclare la guerre à l’alliance interplanétaire d’Helurim après un grave conflit politique. Le vieux système est sans dessus dessous. Fini les couleurs, fini les vastes plaines de pelouse verdoyantes, fini les longues périodes de délassement passées allongées sur l’une des nombreuses plages de Kalee. La reine d’Herulim, sa majesté Adora, implore l’aide du grand sénat intergalactique. Grâce à son contrôle absolu sur toute la galaxie, celui-ci aurait le pouvoir d’évincer toutes traces de la fédération commerciale d’Helurim. Malheureusement pour l’alliance, Kute Numazu n’est pas dupe. Il a, au fil des ans, rallié à sa cause un nombre incroyable de soldats venant de tout les systèmes pour mettre en place la plus grande armée jamais crée depuis le conflit d’Azareth 10 000 ans plus tôt. Une armée composée de soldats d’infanterie surentraînée tel que celle-ci ne ferait qu’une bouchée de l’alliance interplanétaire et du sénat.

    Heureusement pour l’alliance, l’honorable ordre des Jedi a donc décidé de leur prêter main forte. Deux d’entre eux, un Chevalier et son apprenti,se voient remettre le mandat d’épauler le sénat intergalactique ainsi que l’alliance interplanétaire, à mettre un terme au conflit qui règne au cœur d’Helurim.

    Ce message a été modifié par: Dark_Vador le 14-09-2009 19:49

    jeudi 11 juin 2009 - 18:49 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Dark_Vador

    Dark_Vador

    2005 Crédits

    Voilà c'était le prologue. Je travail en ce moment sur le chapitre premier de mon ouvrage. Je devrais être en mesure de vous en faire part d'ici 2 ou 3 jours. Pour ceux qui ont des commentaires n'hésitez pas je suis la pour en recevoir !

    Dv

    samedi 13 juin 2009 - 04:33 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar BelXander

    BelXander

    9 Crédits

    Salut.

    Ça m'a l'air intéressant, et ce petit début peut augurer d'une bonne fan-fic. J'ai donc bien aimé ce prologue.

    Par contre, y'a un petit truc qui va pas trop. Je pense que tu devrais utiliser le "système" d’Helurim plutôt que la "galaxie" (ou encore "secteur", si tu veux vraiment sortir un grand truc).

    Car la galaxie c'est l'ensemble de toutes les planètes du monde de StarWars, ça va de Coruscant, à Tatooine, en passant par Ryloth ou Corellia. Et bien entendu, lorsqu'on parle de ces planètes, c'est parce que ce sont les surement les seules viables dans leurs systèmes. (ou/et les plus importantes)
    Comme dans le système solaire où seule la Terre porte de la vie.

    Si tu parles d'une autre galaxie, ça serait comme avec les Yuuzhan Vong. Or, c'est impossible que la République intervienne, car aucune technologie du monde de StarWars ne permet le vol entre galaxie.

    Voilà, bonne continuation à toi.

    vendredi 19 juin 2009 - 13:06 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Dark_Vador

    Dark_Vador

    2005 Crédits

    Ah voilà enfin le premier commentaire ! Haha :) Merci de la critique je vais y aller en conséquence... Il y a longtemps que je n'ai pas joué dans les trucs de Star Wars alors je fais mon possible pour me rapprocher un peu.

    Merci, et le prochain chapitre devrait sortir bientot.
    Dv

    samedi 20 juin 2009 - 00:42 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar SAYAN

    SAYAN

    7642 Crédits

    C'est très bien ecrit, peut etre que tu sortiras un roman de poche STAR WARS si ça se trouve.

    lundi 22 juin 2009 - 17:57 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Dark_Vador

    Dark_Vador

    2005 Crédits

    Salut ! Voilà l'épisode 1 tout frais, bonne lecture...

    Le dernier souffle d'Helurim Épisode 1 : Helurim, peut être pas si loin...

    L’ambiance est inquiétante à bord du sombre Sun-DV9. Âgé d’une soixantaine d’années, le vieux vaisseau a grandement fait son temps. Malgré son apparence lugubre, le Sun-DV9 savait plaire à ses passagers. Il y a de ça de nombreuses années, le navire fut choisit par le Sénat pour son logis incroyable. Le vaisseau a été construit en forme d’ovale, et à l’intérieur on pouvait compter un nombre de pièces ahurissant. Dans chacune d’elle, on pouvait apercevoir les dirigeants des nombreux systèmes inclus dans le cercle du Sénat. Au bout de la rangée B du troisième étage se trouvait le cockpit. C’est là qu’errait le capitaine Lee depuis des lunes, transportant des gens et des groupes importants à travers le vaste univers.

    Lee devait l’admettre, le voyage se déroulait particulièrement bien jusqu’à présent. Le capitaine jeta un coup d’œil instinctif sur son éternel radar, pour s’assurer que son navire garde sa trajectoire, et c’est là qu’il s’aperçu que le radar indiquait une perte de signal.

    « No signal, engine searching »

    Pour la première fois de sa carrière de pilote, Lee fut prit de panique. Comment pouvait-il se rendre à destination sans même savoir où son vaisseau l’emmène ? Il se mit à tapoter son petit écran vert avec espoir de faire en sorte que le signal passe de nouveau, mais ses efforts furent vains. Il empoigna donc son microphone, et s’adressa à tous les passagers.

    « Bonjour à tous, ici le capitaine Lee. Nous sommes toujours en direction d’Helurim, cependant un petit problème est survenu avec le radar et il sera réglé sous peu. Le vol devrait être retardé de quelques temps. Merci de votre compréhension. »

    Une vague de regards incertains fit le tour du vaisseau. Le court message du capitaine laissait tout le monde sur leur faim.

    Sorti de nulle part, un homme habillé d’une grande toge brune entra dans le cockpit du capitaine, suivit d’un jeune adolescent en tunique. On ne pouvais voir leurs visages

    - Que se passe-t-il capitaine, dit l’homme mystérieux.
    - En fait, il y a un problème avec le radar en ce moment, répondit le capitaine. Pourtant j’ai déjà eu ce problème mais ça n’a duré que quelques secondes, rien de plus.

    - Je crois savoir d’où provient le problème. Je le sens. »

    Par ces dires, le capitaine devina que l’homme portant la toge était un allié de la force. Un chevalier Jedi. Après toutes ces années aux commandes du Sun-DV9, il savait à qui il avait à faire. Il l’avait aperçu plus tôt sur coruscant alors que ce cabalistique voyageur montait abord du navire accompagné d’un jeune individu.
    Se sentant un peu brusqué, le capitaine demanda gentiment aux deux êtres de s’identifier.

    - Puis-je savoir qui vous êtes Monsieur… Commença le capitaine Lee.
    - Enfin bref cela n’a guère d’importance, répondit le maître Jedi, mais si vous y tenez…

    L’homme et son jeune apprenti abaissèrent leur capuche.
    - Je suis Ganne Jebay, continua t-il. Et voici mon padawan Araleg Pokane.
    - Ah des chevaliers Jedi alors… Vous avez la tâche de protéger les membres du Sénat intergalactique je présume.
    - Oui, le conseil des Jedi nous a envoyé ici dans le but d’assurer la sécurité de chacun des membres du groupe ici présent, répondit Ganne. Par le fait même, cela permet à mon jeune apprenti d’acquérir de l’expérience, se qui lui sera bien utile.

    Araleg avança d’un pas, regarda le capitaine droit dans les yeux et lui dit :
    - C’est excitant, c’est ma toute première mission et ça signifie que maître Ganne à confiance en moi. C’est tout un accomplissement pour un jeune padawan comme moi, disait-il d’une voix surexcitée.

    Lee remarqua, du coup, les yeux d’Araleg. Un vert perçant et même fascinant. Jamais il n’avait vu une telle couleur. C’était un enfant bien spécial. Du haut de ses cinq pieds et six pouces, il ne faisait pas bien peur. Enfin bref, le potentiel y était, mais pour l’instant, le jeune padawan n’était toujours pas en mesure de prendre en charge une mission pour lui seul.

    Un peu en retard, le capitaine lui répondit.
    - Oui, dit-il en riant faiblement, je suppose que c’est un honneur pour toi d’assumer cette tâche.

    Ganne esquissa un sourire et tenta de ramener la conversation où elle fut laissée.
    - Bon alors, comme je le disais, je peux aisément sentir une puissance de la force roder dans les environ… Si les radars s’embrouillent, c’est qu’il y a une raison. Quelqu’un sait que nous sommes ici et s’il embrouille nos radars, c’est qu’il sait aussi bien pourquoi nous sommes ici.
    - Mais de qui parlez vous au juste? Répondit Lee.
    - J’ai de la difficulté à croire mon intuition, dit-il, mais jusqu’à maintenant, jamais elle ne m’a trahie. Une force obscure guette nos moindres mouvements.
    - Mais comment les Siths pourraient savoir que nous approchons d’Helurim ?
    - Les Siths sont rusés capitaine et nous ne devons jamais les sous-estimer.
    Nous nous trouvons probablement déjà en bordure du système d’Helurim. C’est pourquoi ils peuvent nous sentir.

    Un grand homme au crâne dégarni entra en trombe dans le Cockpit. Mince comme un cure-dent, il était habillé très chic et sentait l’eau de toilette à plein nez. On pouvait facilement deviner qu’il était un des membres du sénat.

    Semblant furieux, il demanda :
    - Que se passe-t-il capitaine. Je veux tout savoir ! Nous sommes tous mort de panique en arrière !
    - Calmez vous chancelier, répondit calmement le capitaine Lee. Nous sommes présentement à la recherche d’une solution. Nos radars sont brouillés depuis maintenant dix minutes et nous ne savons pas où nous sommes.
    - Quoi ?!
    - En fait maître Ganne ici présent croit que nous sommes en bordure du système d’Helurim. Je suggère que nous nous posions sur une planète à proximité et que nous en profitions pour faire une pause et mettre un terme à tous problèmes.
    - Je suis d’accord, répondit le chancelier Irodus. Posons nous, fixons ce radar, et par le fait même, nous en profiterons pour découvrir sur quelle planète nous seront.

    Le capitaine acquiesça d’un signe de tête et se tourna vers Araleg qui semblait submergé d’inspiration et d’admiration.

    - Woww, disait Araleg. Jamais je n’ai vu quelque chose d’aussi beau.

    Les trois hommes se tournèrent et regardèrent au-delà du tableau de bord. La vue était magnifique. D’un seul coup d’œil on pouvais compter au moins une vingtaine de planètes. C’était ahurissant. On en voyais de toutes les couleurs. Définitivement, le Sun-DV9, se trouvait actuellement au cœur du système d’Helurim.<br /><br /><div class="ForumModif">Ce message a été modifié par: Dark_Vador le 14-09-2009 19:50</div>

    Ce message a été modifié par: Dark_Vador le 14-09-2009 19:51

    mardi 23 juin 2009 - 04:26 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Dark_Vador

    Dark_Vador

    2005 Crédits

    Bon je ne sais pas si quelqu'un à lut le Chapitre 1, mais j'avise que je publie sous peu le numéro 2 de mon ouvrage.

    Merci à ceux qui se donnent la peine de lire et commenter :)
    a+

    jeudi 10 septembre 2009 - 00:37 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Dark_Vador

    Dark_Vador

    2005 Crédits

    Le dernier souffle d'Helurim Épisode 2 : Tranquille comme endroit...

    Le Sun-DV9 n’avait probablement jamais exploré d’aussi belles contrées. Même maître Ganne, dans toute sa sagesse, osait s’avancer en affirmant que la planète sur laquelle ils se trouvaient était la plus ravissante qu’il eut vu de son existence. Une certaine harmonie presque indescriptible régnait sur ce globe… Peut-être était-ce le chant des oiseaux exotiques ? Ou peut-être le puissant ronronnement de la cigale Hérulienne ? Une chose s’avérait certaine, si ces animaux paraissaient enchantés par le décor paradisiaque, Araleg n’en était pas moindre !

    - Wow, dit-il, c’est encore plus beau en vrai !
    - En effet ce système a vraiment quelque chose de spécial, lui répondit incrédule le capitaine Lee qui se tenait juste derrière lui. En fait, c’est difficile de croire que la Fédération Commerciale est présentement en plein contrôle de ce territoire.

    En effet la fraîcheur des terres, la verdure au parfum d’été, et l’état dans lequel se trouvaient les quartiers résidentiels à proximité, laissaient croire malgré elles que la planète ne se trouvait actuellement pas dans une situation de crise. Rien ne semblait vouloir briser le calme qui régnait au beau milieu de ce champ où le vieux navire spatial du sénat s’était posé plus tôt. Alors que la journée avançait plutôt tranquillement, plusieurs membres du Sénat
    Intergalactique profitaient du beau temps pour prendre un peu de soleil.

    De leur côté, Ganne et Araleg faisaient de nouveau équipe avec le capitaine Lee, pour tenter de déterminer l’emplacement exact de leur position dans le système d’Herulim. Depuis quelques heures déjà, le capitaine tentait toujours de réparer son radar qui refusait inlassablement de lui indiquer leur emplacement, alors que Ganne méditait sur la situation. Araleg lui, avec le peu de pouvoir qu’il avait, tentait lui aussi, de son côté, d’imiter son maître.

    - Ha ce satané radar… dit Lee sur un ton bouillonnant, il me fait encore défaut ! Je n’arrive pas du tout à voir où nous sommes.
    Ganne jeta un regard épineux vers le radar que tenait le capitaine entre ses mains et répondit ;
    - Notre seul moyen sera alors d’aller faire un tour en ville, dit-il en se levant d’un geste décidé. Nous ferons le tour et poserons quelques questions aux citoyens.

    Araleg se leva à son tour et regarda son maître d’un regard émerveillé et animé. Comme si se que Ganne venait de dire avait ,du même coup, allumé une cloche…

    - Maître ! Cria t-il, si l’on doit se rendre en ville… ça veut dire qu’on doit utiliser un moyen de transport… quand même… rapide… n’est-ce pas ?

    Ganne semblait voir venir le petit Araleg. Après toute ces années, il savait bien comment réagissait son jeune padawan dans la majorité des situations. Il le regarda, commença a marcher vers le Sun-DV9 et puis en se retournant il fit signe à Araleg de le suivre. D’un pas de course le petit homme rattrapa rapidement son maître qui s’était positionné devant un soit disant tableau de commande. Complètement à son aise, il appuya sur la touche qui indiquait : « Pull to open». Puis rapidement, une grande porte, quelques secondes plus tôt dissimulée, s’ouvrit, donnant ainsi sur un énorme hangar dont Araleg ignorait l’existence. Le gamin était plutôt mordu de tout se qui arborait un moteur et qui lui permettait de voler. Même si, depuis qu’il est tout jeune il suivait une formation pour devenir un jour un chevalier Jedi, il avait tout de même su développer une passion commune pour ce genre d’engin.

    -Wow… je n’y crois pas, dit-il lorsqu’il vit la quantité de vaisseaux et de navettes qui se trouvaient à l’intérieur du même navire, il y en a tellement !
    -Oui, lui répondit Ganne en s’approchant d’un petit Speeder, et nous prendrons celui là, après tout, ce que nous voulons c’est se rendre en ville et non pas faire une course n’est-ce pas ?

    Araleg lança un regard de déception à son maître, lui qui croyait enfin avoir la chance de prendre place à bord de l’un de ces rapides Speeder nouveaux genre… Les Speeders KS. Les plus rapides du marché. Il va sans dire, il s’avérait le choix le plus dispendieux de tous.

    Très peu de gens le savaient, mais la majeure raison pour laquelle Ganne décidait de ne pas utiliser le KS, c’était bel et bien parce qu’il avait une peur inhabituelle de la vitesse. Son apprenti, Araleg, commençait à bien le savoir…

    -Bon, continua le maître Jedi, Aller monte, on a du pain sur la planche!

    Sans réserve, le jeune Padawan monta abord du speeder que son maître venait de mettre en marche, et attacha sa ceinture de sécurité. Pendant ce temps, Ganne, prêt depuis quelques secondes, tarde à faire rouler le moteur.

    -Maître ? demanda Araleg, est-ce que vous allez bien ?

    Ganne, apparemment lunatique, se réveilla en sursaut et puis s’empressa de démarrer. Peu sur de lui-même, seulement sortir du hangar lui prit une éternité. Araleg quelque peu découragé se demandait quand son maître le laisserait enfin piloter. Lui au moins n’aurait pas de difficulté à se rendre à destination sans soucis, se disait-il. De toute façon le métier de chevalier Jedi ne signifiait pas qu’ils devaient être calé en aviation, mais ils doivent tout de même avoir un certain contrôle des différents types d’aéronefs.

    Après quelques minutes de déplacement, le speeder pu enfin mettre un terme à son court parcours. Ganne stationna l’engin dans un endroit réservé aux bolides du même type en prenant bien soins de le faire tout près de la brasserie la plus fréquentée. Il semblait y avoir des tonnes d’êtres l’intérieur du bâtiment. Alors, Ganne regarda Araleg et lui dit :

    -Bon… on doit rentrer là dedans.

    Araleg jeta un coup d’œil rapide vers la porte d’entrée entre ouverte et vit à travers la fente, une foule de personnes semblant emportée par l’ambiance de fête qui régnait à l’intérieur de la petite battisse. Des lumières rouges, bleues, vertes… Il y en avait pour tous les goûts.

    -D’accord maître, poursuivi Araleg, allons jeter un coup d’œil.

    Une fois arrivés à l’intérieur, les deux Jedi commencèrent leurs recherches. Afin d’éviter tout ennuis, Araleg s’assurait de rester près de son maître Ganne.

    Enfin bref, ce ne fut qu’une histoire de quelques minutes pour finalement découvrir, par l’inter mise de quelques paysans, que le Sun-DV9 et son équipage s’était réellement posé sur la magnifique planète de Kalee.

    Ce message a été modifié par: Dark_Vador le 14-09-2009 19:56

    lundi 14 septembre 2009 - 19:53 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Discord

Discutons :)

246 fans connecté(s)

Evénements

Star Wars Celebration 2020

27 août 2020 - 30 août 2020

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2020 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide