Fanfiction [JDR] - Résister (page 17)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar maxoudu4177

    maxoudu4177

    4370 Crédits

    A Kinsa,


    Au vue de leur situation future, il se pourrait que Kad ne réagisse pas très bien (dans un 1er temps?)

    Sinon pour l'exécution du groupe de résistants, c'était à prévoir. Tout comme la colère de Miru, qui reconnaitre qu'il a débarrassé d'un puissant adversaire.

    A Zadyssa,

    Je te rejoins, également, pour ton commentaire. Et ta question sur l'allégeance de Kinsan, maintenant qu'il sait qu'il a été démasqué, est juste.

    vendredi 08 février 2019 - 18:03 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    10492 Crédits

    Salut ! Encore en retard, oui, je sais . Mais voilà pour me faire pardonner un petit chapitre centré uniquement sur Kinsan. Au début, j'allais partir sur une autre partie avec Jaxx, mais je me suis dit que c'était mieux de diviser en deux chapitres. Enjoy !

    Chapitre 30

    - Je sais que tu fais partie de la Résistance, Talik.

    Ces mots firent Kinsan se hérisser d’horreur. Non, il ne pouvait pas être découvert… Ils allaient s’en prendre à sa famille, à Sya, et…à Kinsa. Sa petite fille. Son premier réflexe fut de nier, en secouant la tête, mais il se rendit vite compte que c’était ridicule. Même s’ils n’avaient pas de preuve, il était fichu : ce ne serait pas la première fois qu’ils exécutent quelqu’un sur la foi d’une simple rumeur… Pendant une seconde, des centaines de pensées lui traversèrent l’esprit, la plupart consistant en échafauder des plans pour s’enfuir. Mais tous étaient voués à l’échec, il le savait. Il resta donc figé, à attendre que Lyov Beviin continue à parler. Mais le Faucon Rouge continuait à le fixer, profitant de ces instants.

    Finalement, il daigna prononcer encore quelques mots.

    - Vous pensiez que vous pouviez continuer comme ça sans vous faire prendre ? C’est mignon… J’imagine que la traîtrise est dans les gènes du clan Talik.
    - …Quoi ?
    - Traître et ignorant, en plus ?

    Sachant pertinemment qu’il ne pouvait pas s’échapper, Beviin fit quelques pas, laissant un Kinsan interloqué le fixer.

    - C’est vrai que ce n’est pas quelque chose dont un clan peut être fier, d’avoir participé au schisme Mandalorien du côté de Jicoln Cadera… Mais j’imagine qu’il serait mieux de mettre l’histoire de côté, pour le moment, et se concentrer sur l’instant présent, vous ne pensez pas ?

    Kinsan serra les dents. Pour une fois, le Death Watch avait raison : il était préférable de laisser les fantômes du clan Talik de côté. Enfin, il décida de lui faire face : il n’avait rien à perdre, et son interlocuteur n'était toujours pas arrivé au vif du sujet.

    - Qu’est-ce que vous voulez, Beviin ?
    - Ah, qu’est-ce que je veux vraiment faire ou ce que je vais faire ? Parce que les deux sont assez différents. Ce que j’ai envie de faire…c’est de vous jeter devant le Seigneur et de vous voir exécuté en bonne et due forme. Mais voilà… Je pense que nous pouvons parvenir à un accord, si nous parvenons à parler comme des personnes civilisées. Vous pensez y arriver ?
    - Moi, oui, fit nonchalamment Kinsan, et vous ?

    S’il ne l’avait toujours pas arrêté ou tiré dessus, c’était qu’il avait une bonne raison derrière. Et même s’il sentait que cette raison n’allait pas lui plaire, il savait qu’elle lui garantissait au moins sa survie pendant les cinq prochaines minutes.

    - Trêve de plaisanteries, lança soudain le Death Watch. Je suis ici pour vous donner un choix, qui ne devrait pas être trop difficile à faire. Soit vous collaborez avec nous en nous fournissant des informations sur la Résistance, soit…eh bien, disons que votre famille aura du souci à se faire. Vous avez une fille, n’est-ce pas ? Kinsa ? Je suis sûre qu’elle pourrait devenir une grande guerrière…si jamais elle survivait, bien sûr…
    - Espèce de…
    - Non, non, non, fit Beviin en secouant la tête. Des personnes civilisées, vous vous rappelez ? Laissez-moi clarifier tout cela. Refusez, et toute votre jolie petite famille mourra, avant vous évidemment, pour vous laisser le temps de regarder. Acceptez, et elle sera en sécurité. Simple, non ?

    La haine se diffusa en Kinsan, si violemment qu’il put à peine l’encaisser. Comment pouvait-il lui demander de choisir entre sa famille et la Résistance ? S’il acceptait, il condamnait beaucoup d’autres personnes…mais Kinsa serait en sécurité. Et il ne voulait pas qu’elle meure à cause de lui, il ne le supporterait pas. D’un autre côté…il ne savait pas si trahir les personnes qui avaient placé leur confiance en lui, aux côtés de qui il se battait pour la cause, ne lui ferait pas autant de mal. Au final, tout se résumait en quelques mots : la famille ou l’honneur ?

    Il ferma les yeux et tenta de s’imaginer le corps inanimé de sa petite fille, et le simple fait de l’imaginer lui brisa le cœur. Il ne pouvait pas la condamner. Il savait qu’en agissant ainsi, il faisait preuve de faiblesse, mais il ne pouvait pas faire autrement que de choisir sa famille. 

    - Qu’est-ce que je dois faire ? finit-il par dire, la voix tremblante. Je ne sais pas beaucoup de choses, les informations sont très cloisonnées…

    Un sourire victorieux s’étala sur le visage du chef des Faucons Rouges, qui laissa quelques secondes de silence avant d’expliquer :

    - J’ai juste besoin de quelques informations à intervalles réguliers, assez pour être utile mais pas trop pour ne pas attirer les soupçons… Et pour les grands assauts, également. Je me moque des petits, la Résistance peut bien s’enorgueillir de ces minuscules victoires. 

    Abattu, Kinsan hocha la tête, ne pouvant croire ce qu’il était en train de faire. Il trahissait ses amis… Il trahissait ce en quoi il croyait… Mais il n’avait pas le choix.

    - Une fois par mois, vous viendrez à cette adresse (il lui tendit un papier) pour faire votre rapport. Déguisez cela en ce que vous voulez, mais si vous laissez paraître le moindre signe de votre trahison et que vous êtes suspecté par les Résistants, votre famille sera éliminée. Même chose si vous fournissez des fausses informations. Et voilà la fréquence d’appel d’urgence, à réserver aux grandes occasions. Compris ?
    - Je…oui. 
    - Bien, bien ! J’espère que vous comprenez la chance que je vous offre, Talik. Si cette information était tombée dans une autre oreille que la mienne… Vous et votre famille ne seriez probablement plus de ce monde. 

    Il avala sa salive. Travailler comme un agent double n’était pas exactement ce qu’il appelait de la chance, mais… C’était sa seule option.

    - Vous pouvez y aller, fit-il négligemment. Il ne faudrait pas que vos petits camarades sachent que vous venez de les trahir…n’est-ce pas ?

    Kinsan serra une nouvelle fois les dents et s’éloigna sans un regard. D’une manière ou d’une autre, son destin était scellé.



    jeudi 11 avril 2019 - 20:40 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    6869 Crédits

    Très bon chapitre, avec un dilemme classique : amour ou honneur ? Il est très bien mené je trouve, et donne particulièrement envie de voir la suite ;)

    J'espère avoir d'autres chapitres sur Kinsan et son évolution comme agent double !

    jeudi 11 avril 2019 - 20:56 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    8864 Crédits

    Ce chapitre démontre clairement les raisons qui ont ensuite poussé Kinsan à finir de passer du côté des Death Watch, en sachant qu'il voulait avant tout défendre sa famille avant son honneur. C'est ce que j'en pense et ça aide à compatir un peu sur le personnage en lui-même.
    Dans l'ensemble, le chapitre est bien et ne manque pas de garder la lecture jusqu'au bout.

    I LIKE (trains) ! et le petit pouce bleu du plaisir^^

    vendredi 12 avril 2019 - 06:42 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Cole_PrCol

    Cole_PrCol

    1369 Crédits

    La seule façon de se sortir de cette situation c'est de jouer les agents triples en révélant de suite  la "trahison" en espérant que ses amis soient assez malins pour sauver tout le monde ... Ou de faire semblant de jouer le jeu les premiers mois puis brutalement mettre ses proches à l'abri, pour autant que ce soit possible.
    Mais quasiment impossible de réfléchir à ça et de sortir d'un choix binaire quand on est confronté sur le coup et par surprise à la situation.


    La suite :)

    vendredi 12 avril 2019 - 15:06 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Ordo

    Ordo

    18119 Crédits

    Excellent! On sent ici toute la perfidie du clan Beviin et Kinsan se retrouve dans de beaux draps! L'allusion au schisme mandalorien me donne vraiment envie d'écrire sur cette période antérieure, peut-être que je vais m'y mettre finalement ;)

    vendredi 12 avril 2019 - 16:51 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar maxoudu4177

    maxoudu4177

    4370 Crédits

    A Kinsa,

    L'important est plus ce qu'il y a dans le texte que le temps que tu mets à le publier.


    A Zadyssa,

    Même moi, j'aurais choisis l'amour. Mais je préfères prier pour un sacrifice honorable.


    A Galen,

    Bien résumé.


    A Cole,

    Je crois qu'aucun auteur n'y a jamais pensé.

    A Ordo,

    Je pense que tu pourrais essayer et voir ce que ça donne.

    vendredi 12 avril 2019 - 18:15 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    10492 Crédits

    Eh oui, le fameux dilemme cornélien ! En effet, ce chapitre était fondateur pour expliquer le personnage de Kinsan tel que nous le connaissions dans le JDR, et les Beviin n'étaient pas des gentils depuis longtemps En tout cas, voilà un petit chapitre sur Jaxx et sa réaction face à la mort de son père...

    Chapitre 31

    Cela faisait deux jours que Jaxx refusait de quitter sa maison, rejetant sèchement toute personne qui venait le voir, même son cousin Vic qui avait lui aussi perdu son père deux ans plus tôt. Les adultes avaient décidé de le laisser se morfondre jusqu’à ce qu’il soit prêt à sortir et à se comporter de manière raisonnable. 

    Jaxx avait vécu toute sa courte vie seul avec son père : sa mère était décédée quand il n’était qu’un bébé. Ainsi, depuis sa petite enfance, il avait été un modèle pour lui : Kad Vizsla avait un poste important au sein des Death Watch, il était le chef de leur clan et s’était auréolé de gloire. Jusqu’à ce jour où il était mort. Au début, Jaxx ne l’avait pas su. Il s’était réveillé, et la maison était vide. Il avait alors pensé que son père était resté au palais pour quelque chose d’important, et ne s’était donc pas fait du souci. Il était plus qu’habitué à ce genre d’absences.

    Ce n’avait été que quand Dalso l’avait interrompu dans son entraînement qu’il avait appris la nouvelle. Il ne l’avait pas cru, mais au final… Il avait dû se rendre à l’évidence : son père, son seul guide, était mort. Jaxx avait alors passé des heures à frapper les sacs d’entraînement, puis, les poings en sang, s’était enfermé dans la pièce où il dormait. Et depuis, il n’en était pas sorti. 

    Plus le temps passait, plus la colère l’envahissait. Ils ne savaient même pas qui l’avait tué, ce lâche s’était caché après avoir commis son forfait. Apparemment, il était mort en protégeant le Seigneur, mais étrangement cette pensée n’apportait aucun réconfort au jeune garçon. Le pire dans tout ça… C’était qu’il ne pourrait pas se venger s’il ne connaissait pas l’identité de son assassin, et tout ce dont il avait envie était justement de faire payer à ce traître ce qu’il avait fait. Ce devait être un de ces…résistants dont son père parlait parfois. Son père…

    Il avait été dur, mais c’était celui qui lui avait tout appris. Il l’avait élevé, seul, lui avait appris le Resol’nare, comment être un véritable mandalorien, un combattant impitoyable. C’était lui qui lui avait expliqué pourquoi les Death Watch étaient au pouvoir, car ils incarnaient l’essence même de leur peuple. Il lui avait appris à porter des coups, à se servir de tous les types d’armes, et c’était grâce à lui qu’il était devenu un bon guerrier pour son âge. Et maintenant… Jaxx se retrouvait seul dans cette maison vide.

    Il frappa une nouvelle fois le mur, ravivant des marques encore à vif, puis laissa reposer sa tête contre lui, laissant échapper un long soupir. Qu’allait-il faire, à présent ? Il se sentait vidé de toute sa substance, toute la substance que son père avait insufflé en lui. Maintenant qu’il était parti… Jaxx était perdu. Tout ce qu’il avait jamais fait, il l’avait fait pour le rendre fier de lui : faire partie des Jeunes Death Watch, se faire respecter de ses camarades… 

    Il savait qu’il ne devrait pas le pleurer comme ça, que c’était inutile, mais il ne pouvait pas s’en empêcher. Il se sentait si seul… Normalement, il résolvait ses problèmes par la violence, mais ce problème là était insoluble par ce genre de moyens. La seule chose qu’il pouvait faire, c’était trouver le meurtrier et de lui rendre la monnaie de sa pièce. 

    - Je le tuerai, père…murmura t-il. Je vais tuer celui qui a fait ça…

    À ce moment-là, Vic pénétra dans sa chambre et lança :

    - Jaxx, viens. Ça sert à rien d’agir comme ça. 
    - Ne viens pas me dire quoi faire ! s’emporta t-il en se retournant. Ne joue pas le cousin aîné raisonnable avec moi !
    - C’est l’enterrement de ton père. J’ai pensé que tu voudrais venir, c’est tout, lâcha Vic. Mais si tu t’attends à ce que je t’y amène en te donnant la main, oublie.

    Jaxx croisa les bras, marmonna des paroles inintelligibles puis emboîta le pas bon gré mal gré à son cousin, qui ferma la porte derrière lui. Âgé d’un an de plus que lui, Vic avait accepté rapidement le décès de son propre père, et avait à peine cillé à l’annonce de la mort de Kad. Les Vizsla étaient une famille importante, il était normal qu’ils soient plus en danger que les autres clans.

    La crémation de Kad Vizsla avait lieu en place publique. Les Mandaloriens n’étaient pas adeptes de cérémonies pompeuses : ce fut vite fait, et son armure revint à Jaxx. Ce dernier n’avait pas encore la sienne – il devrait attendre encore un an – et il s’en saisit comme s’il s’agissait du trésor le plus précieux de la galaxie.

    - Ni su'cuyi, gar kyr'adyc, ni partayli, gar darasuum…souffla t-il. 

    Puis, il s’éloigna. Marcher lui apporta un certain réconfort : parcourir les rues, sans but précis, l’aidait à recentrer ses pensées. Il songeait à ce que son père aurait voulu qu’il fasse, et il se figura la voix rude de Kad Vizsla le sermonnant :

    Qu’est-ce que je t’ai appris ? Debout, et avance ! Tu as l’héritage du clan Vizsla à porter sur tes épaules maintenant.

    Plongé dans ses pensées, il ne prêtait plus attention à l’extérieur et ne se réveilla que lorsqu’il percuta quelqu’un. Il se tendit en se rendant compte qu’il s’agissait de l’une des personnes qu’il avait le moins envie de voir dans de pareilles circonstances : Kinsa Talik. La jeune Twi’lek le fixa un instant avec une expression indéfinissable sur le visage, et il lui adressa un regard mauvais pour la faire déguerpir.

    - Dégage, marmonna t-il en continuant son chemin. 

    Il la vit tourner la tête et serrer les dents, avant de lâcher un :

    - Je suis désolée.
    - Garde ta pitié, Talik. J’en ai pas besoin.

    Il accéléra le pas. Si même Kinsa commençait à le considérer de haut… Il avait encore beaucoup de choses à apprendre pour devenir le Death Watch que son père voyait en lui.

    vendredi 03 mai 2019 - 21:12 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    8864 Crédits

    Bon, dans l'ensemble le chapitre est bien et on sait ce que pense et ressent Jaxx. Et je dis dans l'ensemble parce que la lecture est un peu difficile à poursuivre et la narration est plus passive qu'active. En soit, on se doute à présent que la mort de Kad va provoquer un terrible feu d'artifice entre les Résistants et les Death Watch mais au moins on peut aussi se demander si Jaxx ne va commencer à prendre lui aussi des responsabilités malgré lui, autant pour le présent que pour l'avenir. Recevoir l'armure de son père en est un indice.

    Sinon, j'aime bien le chapitre.

    I LIKE (trains) ! et le petit pouce bleu du plaisir^^

    samedi 04 mai 2019 - 11:10 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    6869 Crédits

    Hey ! Pour moi, ce chapitre est très bon : il humanise Jaxx et je suppose qu'il annonce son changement. C'est peut-être à partir de là qu'il va se dépasser pour finalement devenir le capitaine du commando Ramikad. En tout cas, on arrive à le prendre en pitié et j'ai hâte de le voir évoluer. J'imagine qu'il va commencer à se battre contre la Résistance et chercher qui a tué son père.

    Vivement la suite !

    samedi 04 mai 2019 - 11:33 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Evénements

Kiwanis Force Event 2

14 juin 2019 - 15 juin 2019

Star Wars Episode IX

18 déc. 2019

Star Wars IX

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2019 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide