Fanfiction [JDR] - Résister (page 5)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar darkknight

    darkknight

    2931 Crédits

    Génial ton post!

    Le point de vue des Death Watch et une bonne idée même si pour pour moi ils restent des assassins sanguinaires ayant tués Reye et Dred enfin pour moi se sont les morts les plus marquantes. 

    D'ailleur parlons de la Mort de Reye, c'est triste bien sur mais je pense que celui qui va être le plus triste sera Miru. 

    J'aimerais connaître sa réaction donc:

    LA SUITE^^

    vendredi 20 mai 2016 - 06:43 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    11018 Crédits

    Merci pour tous vos commentaires, ça me fait toujours très plaisir de voir que cette histoire, qui me tient vraiment à cœur, plaît. La fin de la première partie approche à grands pas ! J'espère que vous aimerez ce chapitre qui est, même s'il n'y a pas d'action, important pour la suite de l'histoire.

    Chapitre 8 : Brisé

    Quelques jours plus tard

    - Miru ? Tu...tu es sûr que ça va aller ? demanda Kinsan, l'air préoccupé.
    - Je t'ai dit de me laisser tranquille ! s'emporta Miru en faisant un geste impatient de la main. Ne comprends-tu pas ce qu'on te dit ?
    - Si, si, bien sûr, bredouilla le Twi'lek, qui s'éloigna d'un pas. De toute manière je dois...j'ai une urgence.

    Il s'éclipsa discrètement, laissant Miru seul, comme il l'était depuis plusieurs jours, à se morfondre dans sa chambre. La mort brutale de Reye l'avait laissé comme en apathie. Il ne voulait plus parler à personne, même à ses meilleurs amis.
    L'atmosphère même au sein de la Résistance était devenue morose, suite au fiasco de l'attaque de l'entrepôt. Ils s'étaient fait bêtement piéger par les Death Watch, menés par un chef plus intelligents qu'ils auraient pu le croire. De toute la troupe envoyée là-bas, seul un quart en était revenu. Les autres étaient morts ou pire, faits prisonniers. C'était la plus cuisante défaite qu'ils n'aient jamais encaissé. Une Fondatrice était morte, et les blessés étaient nombreux parmi les survivants. Sya avait eu un travail titanesque pour les soigner, avec un autre médecin qui s'était rallié à leur cause ; ils étaient à présent épuisés.
    Ils commençaient aussi à se poser des questions sur pourquoi ils combattaient. Certes, au début, ils avaient eu l'impression de servir une cause noble, mais à présent, est-ce qu'elle l'était toujours ? Leur combat avait pris tellement de vies...pour quoi ? Tout cela n'avait servi à rien : les Death Watch étaient incontestablement les chefs triomphants de Mandalore. C'était une pensée déprimante, mais réaliste. Désespérément sous-armés, les Résistants ne pouvaient rien faire. Ils comptaient bien des guerriers d'exception dans leurs rangs, un clan entier s'était joint à eux sous l'impulsion de leur chef combatif, mais cela ne suffisait pas.
    Mandalore, et plus encore Sundari, pullulait d'nformateurs de la Death Watch qui rapportaient leurs moindres faits et gestes. Miru avait conscience d'être surveillé, et était d'autant plus nerveux qu'il abritait Ejar, recherché par les Death Watch. Soit ces derniers l'avaient oublié, soit ils étaient un peu bêtes, soit ils le laissaient sciemment là...mais pour quoi ? Il détestait ne pas avoir les réponses à ses questions.
    Si ils voulaient réussir, ils devaient reçevoir une aide extérieure. Mais comment, alors que les communications avec l'extérieur étaient impossibles et les coordonnées de Mandalore effacées pour plonger la planète dans une totale autarcie ? Le seul moyen était donc de partir de la planète. Mais Miru se rappella douloureusement la mort de son frère cadet, Dred, quand il avait tenté de s'enfuir, alors même que la dictature Death Watch n'était pas totalement installée. Cependant, malgré ce souvenir, il fallait tenter. Qui serait assez fou pour être volontaire, il n'en avait aucune idée.

    **************

    - C'est du suicide ! fut la réaction générale des Résistants quand Miru leur exposa son idée folle.

    Il réclama le silence dans l'assemblée agitée. Lui-même était assez nerveux, cela faisait des jours qu'il n'avait pas parlé à quelqu'un, et là il se retrouvait devant tous les Résistants rassemblés. Radical comme changement d'ambiance.

    - Tu as donc oublié ce qui est arrivé à Dred ? demanda Jaia, étonnée. Cette tentative ne va pas réussir, tu le sais très bien. Il s'agit de nos vies, tout de même !
    - Justement, objecta Ejar, les bras croisés. Il s'agit de nos vies. Si on ne fait rien, des générations et des générations de Mandaloriens, nos enfants, qui sait ? vont vivre sous le joug des Death Watch. J'ai une revanche à prendre. Quoi que tu fasses contre les Death Watch, je te soutiendrai.
    - J'ai l'impression que notre combat prend plus de vies qu'il ne sauve, coupa Lemann. Je n'ai rien contre le fait de taper sur quelques casques mais il faut savoir voir où sont les limites.
    - Kara... Reye... Daman... Irko... énuméra Helia, le visage fermé. Ce ne sont qu'une petite partie de ceux qui sont morts par notre faute.
    - Mais non, ils ne sont pas morts par notre faute ! intervint Sya. Si il y a un responsable, c'est les Death Watch, pas nous.
    - Tu ne pas nier que nous avons notre part de responsabilité, murmura Kinsan.

    Très vite, le débat s'enflamma. Deux camps se formèrent : ceux qui voulaient continuer à se battre à tout prix et ceux qui préféraient arrêter pour ne pas faire plus de victimes. Les deux camps avaient des arguments valables. Finalement, Miru fit en sorte de stopper le débat, l'air sombre :

    - Nous allons essayer de transmettre les coordonnées de Mandalore à la Coalition Galactique. Si nous échouons, je vous promet que la Résistance ne fera plus aucune victime dans ses rangs.
    - Je suis volontaire, proposa Kinsan.
    - Non ! refusa un homme plus âgé, mais encore redoutable au combat. Tu as une compagne qui t'aime. C'est moi qui irai. J'étais un fameux pilote, avant que les Death Watch ne clouent tous les vaisseaux au sol. Il me reste encore beaucoup de mon savoir. Je pense pouvoir esquiver les tirs.
    - Merci, Joshi. Nous honorerons ton courage, trancha Miru. Puisse la chance éclairer ton chemin.

    dimanche 05 juin 2016 - 14:30 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    9477 Crédits

    Pauvre Miru ! Je comprend parfaitement ce qu'il ressent à la perte de Reye. Comme il a déjà perdu Dred, c'est normal qu'il soit dans un tel état.

    En tout cas, ce chapitre est bien et ça commence à s'enflammer.

    I LIKE ! 

    dimanche 05 juin 2016 - 14:42 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    24968 Crédits

    Que d'émotion! Merci Kinsa!

    C'est vrai qu'il n'y a que peu d'action, mais tu as bien raison, il est indispensable ce chapitre. 

    On compati tous à la douleur de Miru et on se réjouit que Joshi se décide pour cette mission que j'espère découvrir dans le prochain chapitre. 

    Faut pas s'arrêter Kinsa, et je suis contente de savoir qu'il y aura une seconde partie.

    dimanche 05 juin 2016 - 21:53 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar darkknight

    darkknight

    2931 Crédits

    Comme d'hab génial ce chapitre...

    Pauvre Miru quand même mais je suis heureuse de voir que la Résistance va appeler des renforts...

    La suite steupl^^


    lundi 06 juin 2016 - 17:16 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7220 Crédits

    Comme à ton habitude, il s'agit-là d'un super chapitre ! (On ne change pas une habitude qui marche^^).

    Le dépit de Miru est prévisible, et même si j'ai eu un certain temps pour me le dire, je compatis quant à son sort. Et il a beaucoup de volonté pour parvenir à se reprendre, même si l'on remarque qu'il est en difficulté.

    Deux choses à dire : courage Joshi ! Et : la Suuiiite !!


    lundi 06 juin 2016 - 21:41 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    11018 Crédits

    Oui. D'accord. Je suis en retard, très en retard, mais ne me tapez pas ! J'avais d'autres priorités (surtout je trouvais toujours quelque chose à faire à la place). Mais le chapitre est fini ! Et pour me faire pardonner mon retard, il est un peu plus long que les autres.

    Chapitre 9 : L'échec

    An 153 ApBY

    La Résistance était en effervescence. Le jour du grand décollage était arrivé. Quand ils se croisaient dans la rue, ils se faisaient un petit signe de la main fébrile. En fait, le plus calme de tous était sans doute Joshi, avec sa sérénité imperturbable.

    Les espions avaient repéré le type de vaisseau le plus propice à voler. Il devait être petit, maniable, et pas trop voyant. Un chasseur léger des Death Watch, qu'ils utilisaient en général pour rallier leur base secondaire sur Concordia, serait parfait.

    Ainsi, l'affaire fut conclue : un commando s'infiltrerait dans un hangar, dirigé par Joshi, qui volerait le chasseur pour quitter la planète. Destination : Coruscant, la planète-ville.

    La composition du commando était astucieusement déterminée. Un groupe de guerriers expérimentés couvrirait d'excellents hackers informatiques, ce qui permettrait de pirater les codes d'accès du hangar principal, protégé par trois codes à dix chiffres et une empreinte digitale. Jamais ils n'avaient eu à relever un défi d'une telle ampleur, mais les volontés étaient renforcées par la certitude que, quelle que soit l'issue de la journée, ce serait leur dernière action en tant que Résistants de Mandalore. Si ils réussissaient, la Coalition viendrait à leur secours, et dans le cas contraire, la Résistance serait quand même dissoute, afin de sauvegarder la vie de ses membres.

    Sya et l'autre médecin se préparaient soigneusement à soigner en urgence les blessés, assistés par le frère cadet de Reye, qui s'était juré de venger la mort de sa sœur. Toutefois, sur les conseils avisés de Sya, il n'était pas allé au combat, trop jeune, et serait d'une toute autre utilité : aider à survivre au lieu de tuer.

    L'opération se déroulerait en plein jour, là où les Death Watch envoyaient le plus de chasseurs. Avec un peu de chance, ils ne remarqueraient pas tout de suite que ce vol n'était pas autorisé : ils comptaient énormément sur cela.

    En fait, ils comptaient beaucoup sur la chance, peut-être un peu trop finalement, car jusque là, la chance n'avait pas beaucoup été de leur côté... Miru était sans doute le résistant le plus nerveux de la planète. Il espérait avoir eu raison, et ne pas avoir précipité ses camarades à la mort... Il ne s'était toujours pas remis du décès de Reye, et pensait ne jamais pouvoir s'en remettre.

    - Alors, prêt ? demanda t-il à Joshi, qui était de marbre depuis qu'il s'était porté volontaire.
    - Je me concentre, répondit le vieil homme. Ce n'est que comme ça que je réussirai.
    - C'est ce qu'on espère tous...soupira Miru.

    Il faisait partie du commando de guerriers, bien sûr. Cela aurait été illogique qu'il ne se joigne pas à eux, après tout c'était son idée. Il ôta le cran de sécurité de son blaster et déclencha le début de l'opération. Ils s'introduirent dans le complexe par les canalisations, et bonjour l'odeur...les Death Watch ne nettoyaient-ils donc jamais leurs canalisations ?

    Une fois qu'ils aient atterri dans la salle de contrôle, ils se séparèrent. Les hackers se connectèrent immédiatement au système de sécurité, après que les guerriers aient vidé la salle de toute présence Death Watch en un temps record. Jusque là, tout se passait bien.

    Alors que les hackers faisaient leur travail, Joshi et la plupart des guerriers se frayèrent un chemin jusqu'à la porte du hangar, gardée par deux Death Watch...en train de faire la sieste ! C'est pas vrai ! songea Miru en les voyant à moitié affalés sur le sol. Pas possible d'être aussi négligent ! Ils n'eurent qu'à assommer l'un d'entre eux pour être sûr qu'il ne se réveille pas et lui faire poser la main sur le panneau prévu à cet effet : les hackers s'étaient déjà chargés du reste.

    L'espoir de la réussite les prit alors qu'ils rentraient dans le hangar où trônaient plusieurs chasseurs prêts à l'usage. Ils se regardèrent tous avant de souhaiter bonne chance à Joshi qui, le visage fermé, eut pourtant un dernier sourire.

    - Occupez-vous bien de Mandalore pendant mon absence.

    Puis il monta dans le chasseur, et décolla. Le plafond s'ouvrit en deux, révélant un ciel bleu, parfaitement dégagé. Cela aurait pu être une matinée comme une autre...Miru aurait pu se lever pour aller à l'atelier avec Ejar et Kinsan, puis s'entraîner un peu et contacter les hackers pour voir s'il y avait des prisonniers des Death Watch à libérer. Le soir venu, il aurait convoqué une réunion dans les souterrains pour préparer une nouvelle opération. Un moment, il se laissa envahir par la nostalgie. Sa vie ne serait plus jamais la même après ça : la Résistance faisait à présent partie intégrante de son quotidien, et les résistants étaient comme une famille.

    En voyant le chasseur s'envoler dans le ciel, il comprit que Joshi portait en lui tous leurs espoirs pour le futur. Pendant un moment, il crut qu'ils avaient réussi. Un bref moment de liesse qui vit un sourire naitre sur son visage.

    Tous leurs espoirs s'écroulèrent quand une mince traînée rouge venant du sol frappa le chasseur en plein dans les moteurs. Comme une feuille morte, il voltigea encore quelques secondes avant de piquer du nez et de tomber en chute libre. Miru ferma les yeux lors de l'impact. Il avait l'impression de revivre la mort de Dred. La même sensation d'impuissance, d'injustice profonde. Il serra les poings si fort que ses jointures blanchirent. Puis il se tourna vers ses camarades qui regardaient vers le ciel, tétanisés.

    - Il faut évacuer...dit-il d'une voix tremblante.

    Tous le regardèrent d'un regard éteint, puis acquiescèrent lentement. Ils semblaient sous le choc. Un pas après l'autre, ils évacuèrent tous les résistants de là. Il n'y eut aucune victime : ce jour-là était le jour du deuil d'une seule personne.

    Miru rentra chez lui en faisant tout pour faire comme si de rien n'était, mais rien n'était plus difficile. Une fois dans sa chambre, il s'écroula sur le lit et une larme, une seule, coula sur sa joue.

    - C'était son choix, fit une voix.

    Il se redressa et vit Ejar, qui était entré sans permission. Pour une fois, il ne le réprimanda pas comme il avait l'habitude de le faire et le laissa même s'asseoir à côté de lui.

    - Joshi savait à quoi il s'exposait, continua t-il. Il connaissait les risques, et pourtant il a persévéré. Tu n'as pas à te sentir coupable. Et un chef se doit d'être fort, quelles que soient les circonstances.
    - Je ne suis plus un chef, rappela Miru.
    - Et un Mandalorien se doit d'être fort, également. J'ai perdu toute ma famille, et pourtant je ne me suis pas morfondu dans mon chagrin.
    - Ne me fais pas la morale ! s'emporta le forgeron. Tu ne t'es jamais senti responsable de qui que ce soit !

    Il se leva et partit de sa chambre, laissant Ejar en plan. Le soir même, dans les souterrains, devant tous les résistants réunis, il prononça la dissolution de la Résistance de Mandalore.
    Le peuple de Mandalore avait renoncé à se battre pour la liberté.

    Voilà donc le chapitre qui clôt cette première partie sur une note plutôt triste. Dans le prochain chapitre, il se peut que ceux qui suivent le TJ reconnaissent le passage^^. D'ailleurs, il devrait venir bien plus vite !

    Ce message a été modifié par Kinsa-Talik le mercredi 09 novembre 2016 - 18:18

    jeudi 14 juillet 2016 - 19:24 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7220 Crédits

    Tout simplement, j'adore ce chapitre !

    La mort de Joshi pouvait en effet être attendue, mais elle n'en reste pas moins triste pour tous. C'est vrai que ça doit être un sacré coup dur pour Miru...  Surtout s'ils y ont tous cru l'espace d'un moment.

    Ce qui est bien, c'est que tu as réussi à garder l'effet tragique des conséquences de Joshi jusqu'à la fin avec la dissolution de la Résistance. Mais j'attendais un peu plus de combativité de la part des Mandaloriens !^^ En contrepartie, c'est très compréhensible...

    Plus qu'une chose à dire : je veux la suiite ! :D

    jeudi 14 juillet 2016 - 20:56 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    24968 Crédits

    Oh que ce chapitre est bien triste! 

    La mort de Joshi, la fin de la résistance, que de drame! Au vu de la situation, on comprend cette décision et les Mandaloriens qui perdent tout espoir. 

    Vite la suite! Je sens que je vais devoir lire le TJ6, lol. 

    vendredi 15 juillet 2016 - 08:21 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    9477 Crédits

    J'ADORE ce chapitre.

    vendredi 15 juillet 2016 - 12:50 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Discord

Discutons :)

67 fans connecté(s)

Star Wars IX

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2019 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide