Fanfiction [JDR] - Résister

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    6431 Crédits

    Je vous présente un récit en très fort lien avec le JDR, puisqu'il s'agit de l'histoire de la Résistance de Mandalore, mêlée à celle de l'enfance de mon personnage, Kinsa Talik. C'est une sorte de complément qui peut répondre à certaines questions ou clarifier des éléments de l'histoire de Kinsa.

    L'histoire sera séparée en deux parties : l'une avant et l'autre après la naissance de Kinsa.

    Je vous propose un glossaire des personnages, pour ne pas vous perdre :

    PREMIÈRE PARTIE

    Miru Tepal : Né en 120 ap.BY, Miru n'avait pas une trentaine d'années lorsque les Death Watch prirent le contrôle. Il fonde la Résistance de Mandalore et en prend la tête. Miru est un guerrier, un stratège et un chef-né, mais toute son assurance s'envole quand il s'agit d'exprimer ses sentiments. Il apparaît donc comme un Mandalorien froid et pragmatique.
    Jaia Tepal : Soeur de Miru de deux ans sa cadette, Jaia est impulsive et supporte très peu l'autorité. Toutefois, elle peut passer par des périodes de quasi-apathie où elle a des crises d'agoraphobie. Comme son frère, c'est une guerrière et elle est bien connue au sein de la Résistance pour n'avoir aucune patience et pour ne pas mâcher ses mots.
    Lemann Toe : Il s'agit d'un des Fondateurs de la Résistance. Bien qu'il sache se battre comme tout Mandalorien qui se respecte, c'est un génie en informatique et un hacker de haut niveau ; il a aussi reçu une formation d'ingénieur militaire qui lui permet de fabriquer des armes sophistiquées. Lemann est une force tranquille. C'est un Nautolan.
    Helia Toe : Femme de Lemann, un poil cynique et décidée, elle s'est spécialisée au combat au beskad et le manie extrêmement bien. Un de ses avantages précieux sont sa logique implacable et son sang-froid qui lui sauva la vie plusieurs fois. C'est une Nautoléenne.
    Kinsan Talik : Kinsan est un ancien esclave Twi'lek venu de Ryloth qui a réussi à s'échapper. Il reste assez discret dans les discussions mais en réalité il ferait n'importe quoi pour faire ce qui lui semble juste et suivre ses convictions. Bien qu'il n'ait pas été élevé comme un combattant, le père de Kinsan en était un et bien sûr il a été entraîné par Miru pour devenir un redoutable guerrier.
    Sya Talik : Un des deux médecins de la Résistance, Sya puise ses connaissances dans son passé d'esclave sur Ryloth. N'étant pas particulièrement charmante, elle assistait en effet le médecin de la famille qu'elle servait. Sur Mandalore, elle devient l'infirmière de l'école de Sundari en parallèle à ses activités de Résistante. Sya est celle qui oppose le plus de scrupules aux actions violentes des Résistants.
    Ejar Ordo : Un des uniques héritiers du clan Ordo, massacré par les Death Watch, Ejar voue une haine féroce à ceux qui ont tué son père et toute sa famille. Bien qu'il tente de le dissimuler, il fait partie de ceux qui sont entrés dans la Résistance uniquement par besoin de vengeance et non par convictions.
    Reye : Une des Fondatrices. Jeune femme déterminée, Reye est une Mandalorienne typique et une excellente combattante.
    Saal : Un des Fondateurs. Véritable colosse, Saal est le "M. Muscles" de la bande. Il est également un peu plus âgé que ses camarades.
    Kad Vizsla : Un des chefs important des Death Watch.

    Bonne lecture !

    Chapitre 1 – La mort de Dred

    An 150 après la Bataille de Yavin

    Miru se leva de son lit avec difficulté, comme tous les matins depuis le jour où les Death Watch avaient pris le contrôle de Mandalore. Il n'avait pas envie de se réveiller... Sans doute étais-ce dû au fait qu'il croisait un Death Watch en vigie à chaque fois qu'il sortait dans la rue. D'autant plus que les Tepal avaient toujours manifesté leur soutien aux Ordo, il était donc très mal vu.

    Il soupira et après s'être habillé, jeta son manteau sur ses épaules et sortit. Les Mandaloriens avaient beau être des guerriers, cela ne dispensait pas la plupart d'exercer un métier plus conventionnel. Miru avait suivi une formation de naur'alor, il savait donc fabriquer des armures mandaloriennes, mais aussi d'autres objets en métal. Maintenant, depuis un peu moins d'un an, il était obligé de travailler pour les Death Watch, presque gratuitement en plus ! Il en rageait.

    Alors qu'il se dirigeait vers son atelier, il heurta son frère Dred, qui marchait sans regarder devant lui, tête baissée. Dred était son cadet de cinq ans, un rêveur de vingt-cinq ans qui ne s'était jamais accordé avec la philosophie mandalorienne. Il ne rêvait que de partir de Mandalore, et l'arrivée des Death Watch n'avait que fait empirer les choses. Il l'interpella :

     - Dred ! Où est-ce que tu vas ?
     - Te mêle pas des mes affaire, Miru, grommela le cadet. Je vais me tirer de cet enfer.

    Il fit mine de repartir, mais son frère aîné l'arrêta par l'épaule.

     - Tu vas te faire tuer ! souffla Miru. Les Death Watch sont sur le qui-vive. Ils t'empêcheront de quitter l'atmosphère.
     - Au moins, j'aurais essayé, répondit sèchement. Allez, fais moi confiance, je suis bien meilleur pilote que toi !
     - Inconscient !

    Dred se dégagea de l'emprise de son frère et se dirigea vers l'endroit où les Tepal gardaient leurs chasseurs. Il savait qu'il ne pouvait rien faire : son jeune frère était terriblement têtu et ne renoncerait pas. Impuissant, le jeune naur'alor dût se contenter de le regarder faire. Il baissa les yeux, et s'éloigna. Il devait aller travailler, quelles que soient les circonstances, fussent-elles la probable mise à mort de son frère. Jamais il n'avait été si déprimé. Une fois arrivé à son atelier, il leva les yeux vers le ciel et aperçut un chasseur qui tournoyait dans les airs. Puis, un bruit de tir se fit entendre. Le tir toucha le chasseur qui piqua vers le sol. Miru ferma les yeux et pensa : Adieu, mon frère. Tu auras essayé, comme tu l'as dit.

    Il se laissa lourdement tomber sur un banc et enfouit sa tête entre ses mains. Il se refusait de pleurer, mais il devait avertir sa soeur. Il sortit de sa poche son comlink et murmura :

     - Jaia ?
     - Oui, Miru ? Tu as la voix qui tremble, s'inquiéta sa sœur à l'autre bout.
     - ...Dred est mort, annonça Miru d'une voix aussi ferme qu'il put.

    Il était le grand frère. Il se devait d'être fort. Mais lorsqu'elle lui demanda qui était le responsable, il ne put retenir un sanglot en disant le nom des Death Watch. La fréquence fut alors inondée d'injures diverses en mando'a à l'encontre des Death Watch. Finalement, quand Jaia fut calmée, elle lui donna rendez-vous une heure avant minuit, dans les souterrains de Sundari dans lesquels ils jouaient étant enfants. Intrigué, Miru confirma toutefois le rendez-vous, se demandant ce qu'elle avait en tête.

    Il se posa la question durant toute la journée, tentant tant bien que mal de se concentrer sur son travail, secoué par la mort de Dred. On lui avait appris à ne pas s'attacher, à prendre de la distance, mais être confronté comme ça à une exécution froide de quelqu'un de sa famille... Son sang-froid était sérieusement mis à l'épreuve.

    Il attendit avec impatience l'heure du rendez-vous, puis s'éclipsa discrètement. Le couvre-feu imposé par les Death Watch nécessitait une furtivité à toute épreuve pour y échapper. Heureusement, Sundari abritait tout un réseau de souterrains, un vrai labyrinthe pour ceux qui ne les connaissaient pas. Miru avait appris s'y repérer dans son enfance, et depuis, ils n'avaient plus de secrets pour lui.

    Il se doutait de l'endroit précis où Jaia allait se rendre : un croisement aux parois remplies de devises mandaloriennes. Il avait bien deviné. Mais il n'était pas seul... Sa soeur était accompagnée de trois de leurs amis : Lemann Toe, un nautolan de l'âge de Dred, Reye, une humaine dont il était amoureux et Saal, un Mandalorien de province venu à Sundari trois ans plus tôt. Mais qu'est-ce qu'ils faisaient là ?

    Ce message a été modifié par Kinsa-Talik le mardi 08 novembre 2016 - 16:43
    Ce message a été modifié par Kinsa-Talik le dimanche 29 janvier 2017 - 18:49

    mercredi 30 mars 2016 - 17:34 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar darkknight

    darkknight

    2335 Crédits

    La suite la suite...^^

    Bon j'ai pas grand chose a redire niveau orthographe sauf à un moment: Te mêle pas des mes affaires. 

    J'ai  été touché par la mort de Dred. Le personnage n'est pas trop abordé. mais avec sa farouche détermination je me sens comme lui. 

    Et puis j'ai hâte de savoir si le rendez vous donné a Miru est le début de la Résistance. Donc j'ai un seul mot Kinsa la suite dépêche toi

    mercredi 30 mars 2016 - 17:44 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    3160 Crédits

    Super post ! J'aime beaucoup ! Et la description de la réaction de Miru suite à la mort de son frère est génial (bien décrit, hein^^ Je ne suis pas contente qu'il soit triste^^)

    mercredi 30 mars 2016 - 17:58 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar darkknight

    darkknight

    2335 Crédits

    Bah oui Zadyssa qui serai content de voir quelqu'un triste. Je te jure. Non sans blague les émotions sont bien exprimées et on ressent donc l'émotion de Miru. 

    mercredi 30 mars 2016 - 18:01 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    4963 Crédits

    Ce premier chapitre est passionnant. Tu as fait un beau travail, Kinsa.

    Et dire que le sacrifice, stupide mais brave, de Dred aura été la pierre d'angle pour la création de la Résistance. Je commences à accrocher à ce récit alors que c'est juste le 1er chapitre.

    -

    P.S. : Je crois que je vais faire aussi une histoire de fan-fiction sur Galen Arek (son exil sur Ashla).

    mercredi 30 mars 2016 - 18:03 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    3160 Crédits

    Ce que j'aime également, c'est la finesse de rédaction quant à la réaction des personnages. Ainsi, même si leurs caractères ou manières d'appréhender les choses n'a pas été décris, on peut deviner sa physiologie.

    Mais ça, c'était déjà remarquable sur tes posts^^

    mercredi 30 mars 2016 - 23:18 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    21643 Crédits

    L'idée d'une fan fiction est excellant! J'aime beaucoup ce chapitre 1. La mise en place des personnages, les émotions sont très bien amenées sur peu de temps. Tu vas droit à l’essentiel. Bravo, continue!

    jeudi 31 mars 2016 - 09:24 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    6431 Crédits

    Merci beaucoup pour vos commentaires ! Cela m'a fait très plaisir, sincèrement. Ceux qui suivent le TJ et le Chu'Unthor avec attention ont peut-être reconnu le nom de "Toe". Lemann est en effet le père d'un PNJ du TJ. Et d'autres personnages connus viendront s'ajouter au fur et à mesure. Et voilà, comme vous le souhaitiez, le chapitre 2 !

    Chapitre 2 – Les Fondateurs

    An 150 ApBY

    Miru salua chaleureusement ses trois amis. Apparemment, il était le dernier du groupe à être arrivé, et Jaia avait briefé tout le monde. Dur d'être en retard...

     - Vous savez tous que Dred est mort en tentant de fuir Mandalore et la tyrannie, commença solennellement Jaia. Il soutenait l'espoir d'avoir une vie plus libre. Je pense qu'il est de notre devoir d'entretenir cet espoir.
     - Comment ? demanda Lemann.
     - En résistant, intervint Miru.

    Tous les regards se tournèrent vers lui. Reye avait écarquillé les yeux, tandis que Lemann semblait d'accord avec lui. Jaia et Saal sourirent. Tout à coup, Miru se sentit intimidé, même s'il s'agissait de ses amis. Mais maintenant qu'il avait commencé, il fallait finir.

     - On ne peut pas se laisser marcher sur les pieds par ces fichus Death Watch jusqu'à la fin de notre vie ! On ne va pas attendre qu'on vienne nous sauver ! s'échauffa le naur'alor. On est des Mandos ou on est pas des Mandos ?
     - On est des Mandos ! clama Saal.
     - C'est exact, continua Miru. Et les Mandaloriens se sont-ils déjà faits dominer ?
     - Possible, lâcha Reye, rabat-joie.
    - La situation n'est pas la même, éluda Jaia. Là, on s'en prend à notre liberté, et au cœur même de notre culture.

    Elle regardait son frère avec des yeux brillants. Jaia était profondément attachée aux valeurs mandaloriennes comme la loyauté, le courage et la détermination. Comme Dred, elle avait une âme d'idéaliste. Seulement, là où leur frère ne voulait pas se battre, elle n'avait aucun problème à prendre les armes et à batailler franchement là où elle voulait. C'était en quelques sorte l'impulsive du groupe. Reye était celle qui leur rappelait les limites, aussi sérieuse que jolie. Cependant, quand elle décidait de s'engager dans quelque chose, rien, ni personne ne pouvait l'en détourner. Lemann, lui, était plus à l'aise devant la technologie qu'à manier une arme, ce qui en faisait un ami précieux quand Miru voulait intégrer des gadgets dans les armures. Saal était la force brute, un guerrier pure souche. Quant à Miru, c'était le stratège, un rusé qui avait toujours un plan B dans la poche.

     - Je suis d'accord avec vous, finit par dire Reye. Ça ne peut pas continuer comme ça. Combien de morts comme Dred il y aura t-il si on ne fait rien ?
    - Beaucoup, c'est sûr, confirma Saal. Alors, on est tous d'accord : il faut résister.

    Les yeux des deux Tepal commencèrent à briller. Résister. Ce mot, après la mort de Dred, prenait tout son sens.

     - Il faut "officialiser" ça, vous ne pensez pas ? Nous donner un nom. Faire un serment.
     - Oui, approuva Jaia. Que dites-vous de...des rebelles libres ?
     - Non, contra Lemann. C'est ringard.

    Tous les noms possibles passèrent, et ils ne trouvaient rien qui illustrasse bien leur pensée. Enfin, Miru proposa :

     - La Résistance de Mandalore.

    Une approbation générale s'éleva du groupe. Ils avaient enfin trouvé un nom acceptable ! Ils se sentaient excités comme des enfants ayant décidé de faire des bêtises, et incroyablement vivants de pouvoir faire quelque chose contre l'oppression. Rapidement, ils firent l'inventaire de ce qu'ils étaient capable de faire pour gêner les Death Watch et les empêcher de maltraiter la population. Chacun y allait de son imagination.

    Parfois, les Death Watch emprisonnaient des citoyens soupçonnés de rébellion, et la sentence était toujours la même, terrible : l'exécution. C'était ainsi qu'ils maintenaient les Mandaloriens sous leur joug, grâce à la menace de mort qui planait sur leurs tête en permanence. À présent, ils s'exposaient aux aussi, à la mort.

    C'était le fondation d'une organisation qui durerait plus de vingt ans...

    Ce message a été modifié par Kinsa-Talik le mercredi 09 novembre 2016 - 16:42

    jeudi 31 mars 2016 - 16:38 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar darkknight

    darkknight

    2335 Crédits

    Encore une fois le chapitre est génial. On apprend à mieux faire connaissance avec les personnages et je suis étonnée par l'assurance de Miru qui dit "On va résister". Son frère a fait la même chose et Miru lui a reproché. Je pense que tu fais référence au fait que Miru veut défendre la cause pour laquelle don frère est mort. 

    Longue vie à La Résistance de Mandalore

    jeudi 31 mars 2016 - 20:58 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    4963 Crédits

    Tout ce que je voudrais exprimer sur ton chapitre se résume en ça :

    J'ADORE !!

    samedi 02 avril 2016 - 22:31 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Star Wars VIII

Les Derniers Jedi dans...

En salle !

PSW Vidéo

Evénements

Donnez votre sang avec la 501e Legion et la Rebel Legion !
Donnez votre sang avec la 501e Legion et la Rebel Legion !

Site Saint-Louis de l'EFS, Paris
24 juin 2017

Projection gratuite du Réveil de la Force
Projection gratuite du Réveil de la Force

Stade municipal - Courbevoie
01 juil. 2017

Back to Retro
Back to Retro

Arlon - Belgique
09 sept. 2017 - 10 sept. 2017

Fantastikon
Fantastikon

Salle Gérard Philipe - La Garde (83)
22 sept. 2017 - 23 sept. 2017

Auxerre Galactic Days
Auxerre Galactic Days

Complexe sportif des Hauts d'Auxerre
21 oct. 2017 - 22 oct. 2017

Comic Con Paris
Comic Con Paris

Grande Halle de la Villette, Paris
27 oct. 2017 - 29 oct. 2017

Space Con - Festival Space opera
Space Con - Festival Space opera

Cité de la Mode et du Design - Paris
25 nov. 2017

StarWars Story

Han Solo dans...

En salle !

Anniversaires

nés un 24 juin...
en partenariat avec
Sport Saber League
501st French Garrison
Bijoux de l
La Grande Récré Star Wars
MintInBox
Rebel Legion France
Gastronogeek
Pulps
Hong Kong Style
Science Fiction Archives
Star Wars Collection
La 59ème Légion
Dagoma
STAR WARS RPG Star Wars Holonet ASFA Captain Collectoys Le Réveil des Fans Radio Disney Club


Planète Star Wars

Votre navigateur n'est pas compatible avec le site.
Merci de le mettre à jour grâce aux liens ci-dessous :
Chrome - Firefox - Internet Explorer