L'Histoire derrière le départ des réalisateurs du spinoff sur Han Solo

  • Avatar JeanneSolo

    JeanneSolo

    1409 Crédits

    Voilà une semaine que nous avons appris le licenciement des deux réalisateurs du spin-off sur Han Solo. Dans la foulée, quelques témoignages nous ont appris que le tournage se passait extrêmement mal, notamment à cause de profonds et nombreux désaccords entre LucasFilm et les réalisateurs, comme par exemple la tournure trop comique du film.

    Hier, de nouveaux détails ont été communiqués par le très fiable Hollywood Reporter, qui bénéficie de témoignages de personnes travaillant dans la production du film.

    Tout d'abord, il semblerait que LucasFilm ait été agacé un jour de voir que les réalisateurs étaient dans le Faucon Millenium sans tourner la scène jusqu'à 13h. De plus, les choix de réalisation de Lord et Miller n'étaient semble t-il pas à la hauteur des attentes de Kathleen Kennedy. En effet, alors que la présidente de LucasFilm demande pour tous les films Star Wars entre 12 et 15 différents placements de caméra, les deux réalisateurs n'en faisaient que 3. Ainsi, non seulement la réalisation avançait lentement, mais le peu d'angles de caméras choisis par Lord et Miller n'offrait pas de grandes possibilités pour la post-production.

    Selon une source proche des réalisateurs, ces derniers étaient aussi mécontents. En effet, toujours selon la même source, il y avait de "profondes différences fondamentales" concernant le style de réalisation et Lord et Miller avaient l'impression qu'ils n'avaient "aucune liberté créative". Ils n'appréciaient pas non plus les "énormes contraintes de calendrier" et "n'avaient jamais assez de jours pour tourner chaque scène".

    C'est donc peu de temps après la scène tournée dans le Faucon Millenium, que LucasFilm et Disney ont décidé de se séparer de Lord et Miller. La goutte d'eau qui a fait déborder le vase, probablement !


    Le Hollywood Reporter précise que dans un premier temps, Kathleen Kennedy était prête à accompagner et aider les deux réalisateurs, comme elle l'avait fait avec Gareth Edwards pour Rogue One. En effet, LucasFilm avait engagé Tony Gilroy pour que ce dernier aide Gareth Edwards et supervise les reshoots. Pour Miller et Lord, LucasFilm comptait sur Lawrence Kasdan, scénariste du film. Seulement, il semblerait que les deux réalisateurs n'ont pas été aussi conciliant que Gareth Edwards.

    Ainsi, en étant sans cesse déçu par les réalisateurs, LucasFilm s'est finalement décidé à licencier Lord et Miller. Plusieurs sources internes ont confié au Hollywood Reporter que le talent des deux réalisateurs était indéniable, mais qu'ils n'avaient pas assez d'expérience pour être à la tête d'un film de cette taille et de cette importance. Selon ces mêmes sources, Lord et Miller s'appuyaient trop sur l'improvisation, qui fonctionne bien pour les comédies qu'ils réalisent habituellement, mais pas pour des films où des centaines de personnes travaillent sur place.

    "Ils devaient prendre des décisions bien plus vite qu'à leur habitude. Je ne sais pas si c'est parce qu’ils étaient deux, mais ils n'arrivaient pas à prendre de décisions."

    Ainsi, la production a commencé à se plaindre, mais les réalisateurs n'ont rien changé à leur comportement.

    Cependant, la source proche de Lord et Miller affirme que ces derniers travaillaient sur un style d'improvisation, mais pas seulement dans une optique de comédie :

    "Ils collaboraient étroitement avec les acteurs et leur donnaient une liberté créative qui, selon eux, permettait à l'acteur de donner le meilleur de lui. Lawrence Kasdan n'aurait pas apprécié et aurait demandé que chaque ligne soit répétée mot pour mot. Afin de rassurer Kasdan et le studio, Lord et Miller auraient tournés plusieurs scènes fidèles au script, mais aussi des scènes additionnelles."


    Lawrence Kasdan

    Les rapports entre LucasFilm et les deux réalisateurs sont vraiment devenus difficiles quand le tournage est passé de Londres aux Îles Canaries. Dans un premier temps, LucasFilm a remplacé le monteur Chris Dickens par Pietro Scallia, récompensé aux Oscars et fidèle de Ridley Scott.

    Ensuite, insatisfait par la performance d'Alden Ehrenreich, LucasFilm décide d'engager un coach d'acteur (ce qui est très inhabituel à ce stade d'un tournage). Lord et Miller ont alors proposé Maggie Kiley, avec laquelle ils ont travaillé pour 21 Jump Street.

    Mais Kathleen Kennedy a vite compris que cette mesure n'allait pas suffire à remettre le spin-off sur de bons rails. Elle demande donc à Lawrence Kasdan de se rendre à Londres. Le scénariste du film était également très insatisfait de ce qui avait été fait jusqu'à ce jour, notamment concernant le peu de prises réalisées et les écarts vis à vis du script qu'il a lui même écrit avec son fils (pourtant, Lord et Miller ont participé au script avant le début du tournage)."

    "En tant que scénariste, producteur et membre de l'équipe Star Wars, vous montez tout de suite dans l'avion quand ce genre de chose arrive" - Source anonyme du Hollywood Reporter.

    Seulement, Lord et Miller ne s'attendaient pas à voir Kasdan, tel un réalisateur de l'ombre. Peu de temps après, les deux réalisateurs faisaient leurs valises. Ils réalisent désormais le film The Flash, qu'ils avaient décliné à l'époque pour Han Solo.


    Ce genre de situation est très rare dans l'industrie cinématographique, et peu de réalisateurs se sentiraient à l'aise de reprendre le poste d'un réalisateur licencié. Cependant, Ron Howard a tout de suite très bien géré la situation. En effet, des sources internes ont confié que le nouveau réalisateur du spin-off était préoccupé par la réaction de Lord et Miller et a ainsi communiqué avec eux par email. Une autre source affirme que les deux réalisateurs ont été "très encourageant et élégants".

    Ron Howard est arrivé à Londres le 26 juin et le tournage qui devait se terminer en juillet, continuera lors de la première semaine de septembre pour que Ron Howard tourne de nouvelles prises. Un interne de la production précise que la majorité des scènes tournées par Lord et Miller restent "très utilisables." Reste à savoir si les deux réalisateurs seront tout de même crédités au générique !


    Ron Howard

    Selon le Hollywood Reporter, certains dans l'industrie suggérent que l'appétit de Kennedy pour la licence créative et la prise de risque devra être freiné ! En effet, Josh Trank a été renvoyé du spin-off inconnu qu'il devait réaliser avant même qu'il ne commence, et ce à cause des problèmes qu'il a rencontré avec Les Quatre Fantastiques. Gareth Edwards, qui a conçu Rogue One comme un film de guerre sombre, a à un moment été mis de côté. Aujourd'hui, nous avons cette situation avec le spin-off sur Han Solo. Avec tous les discours sur l'embauche de cinéastes avec leur propre vision, les observateurs disent que Kennedy et Disney devraient apprendre que la franchise est définie par un ensemble particulier de paramètres. Voici ce que déclare au Hollywood Reporter un responsable d'un autre studio :

    "Tous les films récents ont été perturbés. J.J Abrams a pu repousser une date de sortie irréaliste, mais rien que pour ça, ça a été une lutte acharnée. Le dernier a eu des reshoots supervisés pendant des mois par Tony Gilroy, et maintenant ça ? C'est un problème systématique."

    Cependant, Rian Johnson semble convenir pleinement à LucasFilm et donc suivre à la lettre les demandes de Kathleen Kennedy.

    Concernant le spin-off sur Han Solo, une source très haut placée affirme que "Kennedy et Disney espéraient une rencontre des idées [avec Lord et Miller] qui n'est jamais arrivée". Mais une autre source affirme à son tour que "si Kennedy les avait viré plus tôt, les gens auraient dit "Pourquoi n'avez vous pas essayé de régler le problème ?". En fait, vous êtes damné si vous le faites et damné si vous ne le faites pas !"

    Avec toutes ces nouvelles informations, votre avis a t-il changé sur le spin-off et la situation ?


    mercredi 28 juin 2017 - 01:49 Admin Réaction Permalien

  • Avatar Remeyodi

    Remeyodi

    13624 Crédits

    Kennedy veut des réalisateurs créatifs pour les formater à ses exigences. Effectivement il y a un problème.

    mercredi 28 juin 2017 - 06:50 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar darkalain

    darkalain

    15070 Crédits

    Ouaip, ça craint. Je ne sais plus que penser. D'un certain côté, je suis sûr que le style de Lord et Miller aurait mal collé à l'univers Star Wars. Ils auraient fait Une folle histoire de l'espace bis, mais sans Mel Brooks. De l'autre, l'impérialisme de Kennedy a de quoi faire peur. Cela fait un moment que je la soupçonne d'être passée du Coté Obscur.

    mercredi 28 juin 2017 - 08:49 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Agifulte

    Agifulte

    31 Crédits

    Tout à fait d'accord avec toi Remeyodi, on dirait que Lucasfilm est devenu tellement nerveux qu'il en oublie le côté spontanée qui faisait toute la beauté de ses films ! Perso (mais ça n'engage que moi) je voyais le film sur Han comme quelque chose de moins biographique et de plus picaresque! Han solo est un perso atypique qui mérite mieux qu'un seul film en guise de bio. Pourquoi ne pas être partie sur série comme la jeunesse d'Indiana. Ça aurait pu faire de sacré chroniques !

    mercredi 28 juin 2017 - 08:54 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar FlynTilles

    FlynTilles

    16875 Crédits

    Quand il y a des milliards en jeu, on oubli vite le coté spontané, le coté "fait à la main" qui faisait le charme de la première trilogie...

    Je persiste à dire que ce Han Solo sera propre mais sans âme.

    mercredi 28 juin 2017 - 09:33 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar VadorPool

    VadorPool

    3722 Crédits

    Surtout que les spin off, c'était censé être le laboratoire où les réalisateurs pouvaient faire leur film avec leur propre style, sans contraintes. Pour l'instant, c'est aussi réussi qu'il y a d'alderaanien après le passage de la Death Star

    jeudi 29 juin 2017 - 22:25 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Anakin.S

    Anakin.S

    9168 Crédits

    VadorPool >

    "sans contraintes"

    oui et non... il y a quand même deux-trois impératifs, comme :

    • respecter le Canon
    • respecter les personnages, ...
    • rester dans les clous du projet initial tel qu'il a été validé (ce qui m semble être la moindre des choses)

    Donc, oui au laboratoire créatif (si on peut encore employer ce terme à Hollywood), mais sans que ça vire au grand n'importe quoi lorsque le projet ne s'y prête pas.

    Là, apparemment, les réalisateurs voulaient un Han Solo comique avant d'être cynique et préférait l'impro total au respect du script : ce qui n'avait pas été acté en amont du projet et n'avait jamais été présenté comme tel aux différentes conventions.

    vendredi 30 juin 2017 - 00:16 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar VadorPool

    VadorPool

    3722 Crédits

    Oui bien sûr qu'il reste des contraintes de ce type, mais je parlais du minimun de recul que devrai avoir LucasFilms envers les réalisateurs.

    Enfin de toutes façons je l'ai déjà dit, pour moi, c'est LucasFilms qui a mal fait son boulot en choisissant Lord et Miller (ou alors ils ne se sont pas renseignés sur leur filmo et leur réputation)

    vendredi 30 juin 2017 - 06:40 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Star Wars VIII

Les Derniers Jedi dans...

En salle !

PSW Vidéo

Evénements

Back to Retro
Back to Retro

Arlon - Belgique
09 sept. 2017 - 10 sept. 2017

Fantastikon
Fantastikon

Salle Gérard Philipe - La Garde (83)
22 sept. 2017 - 23 sept. 2017

Paris Manga & Sci-Fi Show 24ème édition
Paris Manga & Sci-Fi Show 24ème édition

Porte de Versailles, Paris
30 sept. 2017 - 01 oct. 2017

Auxerre Galactic Days
Auxerre Galactic Days

Complexe sportif des Hauts d'Auxerre
21 oct. 2017 - 22 oct. 2017

Comic Con Paris
Comic Con Paris

Grande Halle de la Villette, Paris
27 oct. 2017 - 29 oct. 2017

Toys Normandy
Toys Normandy

salle des fêtes de Cherbourg
28 oct. 2017 - 29 oct. 2017

StarWars Story

Han Solo dans...

En salle !

Anniversaires

nés un 19 août...
en partenariat avec
501st French Garrison
Rebel Legion France
Bijoux de l'Empire
Star Wars Collection
Science Fiction Archives
Pulps
MintInBox
Hong Kong Style
BeeAndSee
Sport Saber League
La 59ème Légion
Gastronogeek
ASFA STAR WARS RPG Radio Disney Club Star Wars Holonet Captain Collectoys


Planète Star Wars

Votre navigateur n'est pas compatible avec le site.
Merci de le mettre à jour grâce aux liens ci-dessous :
Chrome - Firefox - Internet Explorer