Réunion II le compte rendu

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Skarn

    Skarn

    38372 Crédits

    Avant de vous lancer plus en avant dans ce compte rendu, sachez que ce texte à été écrit suivant ce qu'a vécu Skarn.
    L'auteur du texte ne peu, en aucun cas être pris pour responsable des dires du Président.


    STARWARS REUNION II

    Vendredi 26 octobre 2007, la date tant attendue est enfin arrivée.
    Les bagages sont bouclés, les dernières vérifications sont effectuées :
    Billets de train : Ok
    Pass Pour la convention : Ok
    Appareil photo : Chargé
    PC : Chargé aussi.
    Téléphone : Ok (prends en un second me souffle une voix..)
    Vêtements, brosse à dent et autres objet aussi utiles que rasoirs et papiers : Ok.

    J’embarque donc dans ma voiture fraîchement acquise : le dernier modèle, toute d’électronique bardée, pour embarquer au TER de 16h22 en Gare de Boulogne sur Mer.

    Le trajet est plutôt chaotique : Camions, tracteurs, touristes et autres mémés en vadrouille : rien ne me sera épargné pour ce trajet d’une dizaine de kilomètres.

    Finalement, c’est à 16h16 que je mets le pied dans la gare de Boulogne…
    Pour mieux m’apercevoir que le train était au départ de 16h…
    Raté, pas à cause de quelques mamies égarées, mais à cause de ma stupidité légendaire, ma tête de linotte et mon impatience.

    Comment ça ??? SKARN ne sera pas à PARIS ce week end ???
    Pas d’inquiétude : le coup est rattrapable par Calais Frétun, qui lui, part à 17h28.
    Un petit coup de fil pour arranger le coup avec les enfants, et me voilà dans ma voiture fraîchement acquise : une… Euh, j’ai déjà dit ça non ?

    Cette fois, le trajet se passe sans encombres, et c’est avec une bonne demie heure d’avance que je gare ma magnifique voit… Que je me gare.

    Après une pause cigarette bien méritée avec ma chère et tendre, je prends donc la direction des quais d’embarquement, avant d’être rattrapé par l’être aimé qui me tend… mes papiers…
    Bon, question Bubulle, j’ai l’impression que je vais faire pas mal aujourd’hui (Calme, sang froid, respiration profonde.). Un dernier bisou, et j’y vais.

    J’entre dans la magnifique gare de Calais. Enfin, magnifique, tout est relatif. Si vous aimez les murs de béton digne d’un Prison Break version années 70 (mitons compris, vu le plan Vigipirate en vigueur), vous ne serez pas désorientés…Si, comme moi, vous préférez la verdure, le bois et les matériaux nobles, trouvez donc une autre gare. M’enfin, c’est pour prendre le train remarquez, pas pour y passer l’hiver.
    Ange m’avait envoyé un SMS, j’en profite pour le lire :
    « n’oublies pas les billets !!» qu’elle me dit. J’ai peur de lui répondre que j’ai raté le train…
    Je vérifie tout de même : le saint Graal est bien dans mes bagages.

    Un petit regard sur les indications des panneaux lumineux me prouve d’entrée de jeu que la communication n’est pas le fort de cette gare : le ticket précise de s’enregistrer 30 minutes avant le départ, mais rien n’explique la procédure dans la gare…
    Un petit tour par l’accueil pour la forme (de quoi !?) et me voilà dirigé directement vers les militaire en costume, mitraillettes au poing.

    Bon, si ça c’est pas un accueil digne d’un Président, j’y comprends plus rien.
    C’est donc sous bonne escorte que je suis accompagné jusqu'à mon siège.

    Allez, c’est pas la première classe (Président, oui, mais pas du genre à dépenser à tout va. Surtout que j’ai récemment acquis une magnifique voiture bourrée d’élec….Ok, je vous l’ai déjà dit). L’Eurostar, c’est bien beau, mais pas vraiment confortable…
    Devant moi, un gugusse qui passe son temps à s’enguirlander au téléphone avec ce qui semble être un ami très proche. Vu les intonations dans la voix, j’imagine bien les relations qui les lient…
    A ma droite, une charmante jeune fille qui joue avec son portable à une sorte de Tetris version bouffe (ça me colle la dalle…). Bah, j’aurais pu tomber plus mal.

    J’en profite donc pour sortir mon Notebook (on dirait que c’est la mode dans les trains maintenant : portable ou Notebook…, vu que le téléphone et moi, c’est pas les grands amours, et que j’ai pas encore un forfait présidentiel vu l’achat d’une magnifiq… hum).
    J’ai tout prévu : le DVD de Droïdes et celui des Ewoks ; vu que je n’ai pas encore eu le temps de profiter de ces monuments d’anthologie, autant profiter de cette heure et demie vacante pour parfaire ma culture starwarsienne.
    Bien, pensé, sauf que pour ne pas gêner les voisins, mieux vaut mettre les écouteurs, que j’ai bien évidemment rangé dans… la boîte à gants de ma voiture (qui, je le rappelle, est vraiment magnif…).
    Bon, quitte à faire quelque chose, et vu que je n’ai pas envie de passer pour un neuneu de s’campagne aux yeux des autres yeux, je me décide donc de vous faire le récit passionnant de cette journée rythmée, et là, force est de constater que pianoter sur un Notebook quand le train vous promène de droite à gauche, c’est loin d’être une partie de plaisir.
    Moi qui suis habitué à mon PC de bureau et à mon…bureau justement., vivent les fötees de frapppe ^^
    Bon, bien sur, j’aurais pu faire un saut sur AW, histoire de m’occuper un peu, et châtier les méchants Fans qui polluent mes topics tous propres, mais les accès Internet, dans le train, ça n’existe pas encore (MAIS QUE FAIT LE GOUVERNEMENT ??? j’ajoute ça à la liste de ma prochain campagne !!!).

    Non seulement, le fait d’être dos à la route n’est pas, mais alors pas du tout agréable, mais en plus le mouvement de pendule que ce fichu train à tendance à faire subir à mon estomac (oui, je sais, laisse Thomas tranquille…) n’aide pas à la rédaction de ce document.
    Ne soyez donc pas étonnés si vous retrouvez entre quelques mots, un ou deux morceaux des raviolis que j’ai ingurgité ce midi.
    Bon, c’est décidé, pour éviter tout ce carnage, la prochaine fois, je viens avec mon extraordinaire voiture neuve, qui, au passage, et véritablement formidable.

    Pas trop longue l’intro j’espère ?? (J’offre une boisson gratuite à qui aura eu le courage de tout lire jusque là.) Si vous êtes toujours avec moi, je peux donc commencer pendant que tout le monde s’attarde à lire autour de moi, surtout la jolie demoiselle assise à côté de moi.
    J’entame donc officiellement le compte rendu de cette déjà très prometteuse


    Sortie AnakinWeb STARWARS REUNION II





    REUNION II : Episode 1, La Rencontre.



    Gare du Nord, 19h, Kardass est déjà présent. Notre objectif : Gare d’Austerlitz pour récupérer maitrIkrit. Nous nous pressons donc dans les rames du métro afin de pas faire patienter notre ami trop longtemps.
    Chance, à cette heure, les rames sont plutôt calme. C’est donc dans une voiture contenant autant de population que mon petit village de campagne que nous nous retrouvons compressés comme des anchois dans leur boîte.

    Ca et là sur la Capitale, quelques groupes se sont déjà formés. Mon portable sonne et ressonne dans ma poche, mais, étant trop proche d’une asiatique plutôt « miam-miam » et d’un mastodonte au faux air de gouverneur californien, je n’arrive pas à attraper le téléphone.
    Pour éviter toute polémique sur les pervers du métro et les « gays lurons », je décide de ne pas insister.

    C’est à la Gare d’Austerlitz que nous retrouvons Ludovic. J’en profite pour écouter mes messages. Le premier m’indique que ma commande d’une « spéciale trois fromage et Royale familiale est prête ». Ha !!!
    Le second, c’est Lucas qui nous propose d’inaugurer cette sortie devant un bon petit plat.
    Riche idée comme toujours, nous nous retrouvons donc à Châtelet, passage obligé des sorties parisiennes.
    Tout de poils vêtus, je reconnais Darthwagner, accompagné de Ab Tirel Jinn. J’enfile mes lunettes de soleil, signe de reconnaissance nouvellement mise en place par le CNN. A côté des deux sudistes, un enfant, que je ne reconnais que quelques mètres plus loin : darthlucas.
    Quand on dit qu’on a toujours besoin d’un plus petit que soit, on ne peut s’imaginer que Lucas peut être cette personne.
    Nous décidons de manger sur place (quelqu’un aura eu la bonne idée de proposer l’Irish Pub dont les tympans de Ludwig et les miens se souviennent encore), nous déclinons pour nous focaliser sur une petite brasserie du centre parisien.

    Lucas m’explique que le Serveur Parisien est une race en voie d’extinction. Ils sont gardés parqués pour la reproduction. Nous avons de la chance, le nôtre est plutôt rapide et doué de mémoire, un futur étalon sans aucun doute.
    Les autres clients de la brasseries sont plutôt atypiques : ici, 6 américaines digne d’ « Alerte à Met les Bouts », là, quelques français purs souches bien du coin.
    Bon prince, étant donné que notre petit groupe se constitue de VIP à l’exception de maitrIkrit, nous lui offrons la possibilité de converser plus longuement avec les étrangères.

    Le repas se passe sans encombre, ponctués de quelques « Representttt !!! » et autre « CNN Powwwwwwaaa !!! » certes, mais nous sommes beaucoup plus faciles à supporter que les chanteurs du Karaoké (ça doit être une marque de fabrique de quartier certainement : Châtelet, ses Halles, sa fontaines, ses chanteurs ayant figurés dans les casseroles de La Nouvelle Star…)
    Dans sa grande bonté, le serveur nous amène l’addition très tardivement, et viendra encaisser plus tard encore. Au passage, il a oublié de m’apporter ma bière, définitivement, je ne m’entendrai plus avec.
    Une fois nos estomacs remplis, nous nous séparons afin de nous reposer pour nos fatigues à venir, le week end promettant d’être digne d’un Marathon.
    Après un rapide voyage dans les couloirs du métro fleurant bon l’urine froide à chaque recoin, et deux ou trois coups de téléphone d’un alcoolique en état de décomposition laissant des messages inaudibles sur mon portable, nous voici donc chez Kardass pour pouvoir enfin nous reposer.
    Je passerais les détails inintéressants de la mise en place des futons pour vous parler du sport favori de Kardass : Le ronflement acrobatique. C’est donc bercé par les bruits glauques dignes d’un garde Gamoréens que nous nous endormons.




    REUNION II : Episode 2, l’Echauffement.



    Samedi 27 Octobre, 7h du matin. Nous nous éveillons très fatigué. La démonstration de Kardass dans son activité favorite ayant été un peu plus longue que prévue.
    Il nous faut cependant peu de temps pour nous préparer et attraper le RER. Cette fois, c’est calme, et c’est donc avec un bon quart d’heure sur l’heure prévue que nous arrivons au Grand Rex. La Queue s’est déjà formée, mais pas du côté des VIP. Certains fans du site reconnaissant votre vénéré Président s’avancent à notre rencontre et nous propose d’attendre l’ouverture des portes ensemble, ayant au passage, prévu la banderole d’AW. Ma bonté me perdra, j’accepte. Kenda nous rejoint rapidement, ainsi que DW et Ab, Patate, Doc, et d’autres encore... Mais que fait donc ma secrétaire ??
    Coup de téléphone : c’est elle, elle sera en retard. Je lui propose d’entrer et de prendre son Pass. L’affaire est conclue, me voilà donc le seul VIP avec deux bracelets
    Le hic, c’est qu’on ne peut pas les retirer : si le bracelet est cassé ou coupé, l’entrée n’est plus valable. Nous voilà donc contraint, Ange et moi, d’être ensemble tout le week end.
    Cette particularité n’échappe pas aux gorilles du Rex ; nous voilà donc connus de l’ensemble du personnel, plus besoin de se faire contrôler. Vip au milieu de VIP en quelque sorte.
    Jusque là, tout ce passe comme je l’avais prévu.

    Finalement, Amandine arrive à l’heure (elle aura donc une augmentation), et c’est tous ensemble que nous franchissons les portes du Paradis, saluant au passage Alex et Sam, venus spécialement en avance pour nous voir entrer, nous, les VIP.
    A l’intérieur, l’organisation est plutôt bien faite. Nous pas d’indication, un groupe de fans qui cherche où aller.
    Nous montons au premier, pour mieux redescendre faire la queue afin d’acquérir nos packs de VIP. Muni de ce magnifique sac en papier blanc, nous nous plaçons dans le cinéma, aux meilleures places, bien entendu, non sans avoir fait quelques photos avec Anthony Daniels.
    Nous profitons du fait d’être privilégiés pour ouvrir nos packs, pendant que, de son côté, le groupe Eco est encore dans la rue.
    Un seau à Pop Corn au couleur de la convention et numérotée, un exemplaire d’un roman Fleuve Noir, un ancien numéro de « La Saga en BD », un programme TV avec Vader en couverture, un poster Bob l’Eponge version SW et autre sur les figurines Hasbro, un LucasMag hors série version Convention un t-shirt, une figurine « miniature », et quelques cartes Top’s constituent ce formidable pack.
    Enfin, devraient constituer, car Dw, bien connu des animateurs de la convention, lui, à droit à un traitement de faveur : pas de posters ni de figurines, mais une très rare et très convoitée carte Top’s de… Jar Jar !!!
    11h, la cérémonie débute officiellement avec l’annonce du programme par un animateur fort sympathique. C’est Rogel Carel et Anthony Daniels qui monteront les premiers sur scène. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ça démarre fort, très fort. Les deux compères se lançant dans une improvisation des dialogues de 3PO, profitant même du traducteur présent sur scène pour en faire un malheureux droïde astromech.
    Doug Wheatley et Thierry Mornet suivent, présentant tour à tour leur projet pour l’avenir (Au passage, merci Thierry, je n’ai, malheureusement, pas pu te voir ce week end pour te remercier du service que tu m’as fourni).
    C’est Steve Sansweet qui clôturera la matinée, avec la présentation de Clone Wars.

    Après cette matinée explosive, il nous faut nous restaurer. Nous partons donc à la suite de boba.fett7 qui nous conduit dans un petit restaurant proche du cinéma, rejoint à cette occasion par Maggy qu’on avait plus vu depuis trop longtemps, mais suffisamment loin pour que nous n’ayons pas à attendre. Bonne idée de l’Ewok pour une fois, nous mangeons bien, rapidement, et dans une ambiance de franche camaraderie, nous amusant à tout va sur les problèmes que rencontre une grosse entreprise française de transport.

    L’après midi reprend de plus belle : un léger retard nous empêche d’assister à la présentation de Dan Madsen, ainsi que celle du jeu LEGO Star Wars.
    Nous revenons donc à nos places (habilement récupérées par la main experte de Kenda) pour l’intervention de l’équipe de doublage.
    Un petit jeu et puis s’en vont, c’est l’équipe des acteurs qui monte sur scène. Evidemment, tout le monde n’a d’yeux que pour la belle Oli Shoshan qui vient nous présenter sa future collection de lingerie (une concurrence sérieuse pour ASSEZ, note-je au passage).
    Rick McCallum vient ensuite participer à une séance de questions/réponses avec les fans sur la trilogie originale.
    Vient la pause bien méritée ou nous décidons de prendre quelques photos de groupe. Nous sommes surpris de voir Rick McCallum nous rejoindre et s’incruster parmi nous pour être sur les photos. ASSEZ est bon prince, nous lui laisserons ce privilège.
    La pause terminée, la troupe théâtrale « le Soufle du Vent » nous présente un petit show de quelques minutes à vous couper le souffle.

    Puis vient la diffusion de la Prélogie. 3 films, une ambiance de folie, quelques commentaires bien placés par le corps ministériel, et juste une petite pause de 5 à 10 minutes entre chaque Opus. C’est bon, mais c’est Marathon.
    Cette première journée s’achève donc sur Revenge of the Sith vers minuit, et c’est ASSEZ rapidement que nous nous quittons afin de pouvoir attraper le dernier RER, accompagné dans notre voyage par d’autres fans promenant leur Pack VIP.



    REUNION II : Episode 3, l’Ultime Bataille.




    Dimanche 28 octobre, 7h du matin. La nuit à été plus longue que prévue grâce au changement d’horaire, Kardass, très magnanime, nous a évité une seconde démonstration de son talent. (à moins que nous nous soyons tous effondrés par le rythme de la veille). Malgré cela, mes compères et moi même sommes très fatigué.
    Après nous être préparés à cette journée, nous prenons donc la route du Rex.
    Mon téléphone sonne, c’est Amandine : « vous arrivez quand ? »
    - « dans une demie heure », dis-je
    - « C’était pas à 9h le rendez vous ? »
    - « Il est 8h… »
    Une fois de plus, là mémoire légendaire de Bubulle à fait son effet : oubli pur et simple du changement d’horaire…
    Après un voyage sans encombre, nous retrouvons donc la miss frigorifiée devant la porte d’entrée du Rex. Elle n’a pas fait la queue pour nous (et est donc privée de son augmentation).
    Toute l’équipe nous rejoint, à l’exception de Lucas, qui, bien à son habitude, a trouvé le moyen de profiter du système (faite la queue et réservez les places, j’arrive quand vous êtes sur place…) décidément, il est malin le petit.

    Dès notre entrée, nous récupérons nos places de la veille, puis nous montons au second pour chercher les Dark Times que nous avons raté la veille. Raté, la livraison n’a pas eu lieu, mais en contrepartie, 16 Infinities seront mis en vente. Parce qu’il faut penser au autres, nous en prenons 15…
    Bon d’accord, 8 seulement, mais le travail au corps a été nécessaire.
    DW, fraîchement marié, nous offre une petite coupe, histoire de marquer le coup. La mienne finira à l’étage du dessous, faute à un coup de pied mal placé de ma part (Bubulle, sur ce coup là, je te diminue. Non mais c’est vrai, c’est la porte ouverte à toutes les fenêtres ce sacrilège).
    La cérémonie d’ouverture débute, avec pas mal de retard, par un show costumé sur la musique de la Cantina.
    Robert Watts rejoint ensuite la scène pour nous parler de son travail et de son amour pour la France. Il versera même une petite larme devant l’ovation que le public lui offre.
    Lorne Peterson présente ensuite son travail sur divers films (MiB, BttF…).
    C’est avec plus de 30 minutes de retard que la matinée s’achève, et c’est donc au pas de course que nous partons manger dans une sandwicherie.
    Ce n’est pas pour les sandwichs que nous nous sommes arrêtés dans le troquet, mais bel et bien pour regarder l’épisode de Walker Texas Ranger. Rick MC et Robert Watts essayent de se faire inviter : c’est peine perdue, une fois ça suffit.
    Comment faire pour retourner au Rex après ça ? nous ne savons pas encore, Chuck Norris étant décidément bien plus fort que Star Wars, les acteurs du film eux-mêmes portant régulièrement un pyjama à l’effigie de LA Star.

    En retard, nous manquerons la présentation de Kotobukiya, mais serons heureux de rencontrer l’équipe de doublage, qui, une fois de plus, se prête au jeu du Qui A Dit Mundi ?
    Rick McCallum et Robert Watts suivent cette équipe pour présenter le futur de Star Wars et en profitent au passage pour s’offrir mutuellement des tonnes de fleurs.
    Le concours de costume vient enfin, voyant la victoire d’un magnifique couple de Tusken.
    Nous en profitions pour descendre faire quelques photos près de la scène, et se faire éborgner par un caméraman amateur.
    Après la pause, l’équipe « le Souffle du Vent » reprend son Show de la veille, puis c’est le moment que nous attendons tous : la diffusion de la Trilogie.

    Dans l’ambiance de folie (mais quelque peu diminuée par rapport à la veille), nous enchaînons les trois films à un rythme effréné , histoire de rattraper le retard. Les Pop Corns volent (pas toujours où il faut) les applaudissements fusent (trop pour certain), les pauses sont raccourcies, et finalement, c’est à l’heure que la convention s’achève.

    Une dernière photo de groupe pour la route, et nous repartons tous de notre côté, se promettant de nous revoir en mai, pour la diffusion d’Indy 4.
    De retour chez Kardass après un voyage rapide, nous nous endormons, la tête pleine d’étoiles et de combats spatiaux. Ludwig en profite alors pour s’entraîner à son activité favorite, une fois de plus.

    La journée du lendemain ne mérite pas d'être décrite, rien de particulier n'étant arrivé ce jour là.

    Par Skarn, Président d'ASSEZ, avec la participation d'Angesolo pour la correction.

    -------------------------------------
    Je ne suis qu'une feuille portée par le Vent de la Force.


    Ce message a été modifié par: Skarn le 31-10-2007 18:47

    mercredi 31 octobre 2007 - 18:37 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Kardass

    Kardass

    24807 Crédits

    Magnifique résumé!
    Je tiens quand même à préciser que je n'était pas seul à ronfler. Afin d'offrir à maitreikrit un spectacle en stéréo Dolby surround, Skarn m'a aidé avec talent. :D

    mercredi 31 octobre 2007 - 19:37 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar darthlucas

    darthlucas

    23391 Crédits

    Tu as oublié les lignes de Parmesan ! Ouin ! ^^
    Sinon c'est CA NON !
    -------------------------------------
    My name is Lucas. Darth Lucas.
    Serial Ficheur.
    ESB Représenteur...

    Ce message a été modifié par: darthlucas le 31-10-2007 20:51

    mercredi 31 octobre 2007 - 20:51 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar maitreIkrit

    maitreIkrit

    9677 Crédits

    c'est quoi cette discrimination contre les non VIP vendredi soir au resto :ple: , je me suis vengé samedi en étant la toute première personne à rentre au Rex samedi et grâce à stawarsnew :

    bref je me suis amusé durant ce week end mis à part les 3 "concerts" privés nocturnes que j'ai eu de la part de ces deux gungans que je nomme : kardass et Skarn

    mercredi 31 octobre 2007 - 20:54 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Meggyra

    Meggyra

    2082 Crédits

    Comique le résumé :p

    En fait j'ai croisé pleins d'entre vous je reconnais vos têtes :p

    mercredi 31 octobre 2007 - 21:36 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Joruus29

    Joruus29

    30335 Crédits

    Skarn> Un résumé sympathique qui me donne déjà envie de se recroiser en nombre l'an prochain. Merci.

    Meggyra> J'aurais apprécié te croiser pendant le week-end. Surtout que lorsque tu étais plus présente sur le site, il nous était arrivé de partager de bons délires. Dommage que tu n'aies pas contacté l'un d'entre nous quelques jours avant. Enfin ce n'est que partie remise, peut-être qu'on se verra lors d'une prochaine sortie AW ou d'un événement SW.
    -------------------------------------
    La Force s'assombrit Anakin,
    Veille à dominer tes sentiments.

    jeudi 01 novembre 2007 - 00:10 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar darthlucas

    darthlucas

    23391 Crédits

    Ca fait vraiment un max d'AWien qui est venu et qu'on a pas vu : chacun est resté dans son coin. Pas faute d'avoir annoncé ça sur le site ?
    C'est réellement dommage, ce n'est pas tous les jours qu'on pourra se revoir dans ces conditions.

    Tout ça me laisse perplexe ! :refl:

    jeudi 01 novembre 2007 - 00:14 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar starseb

    starseb

    34630 Crédits

    Le Cameraman (pas si amateur que ca vu que c'est son boulot dans la vie :D ) s'excuse pour l'"éborgnement" lol. Mais bon yavé pas de fans costumé en Jar jar dans le coin donc tu fut ma victime par hasard lol.
    Plus sérieusement quand tu verra le film et quand l'image sautera au moment du concours de costume tu saura que c'était ta tête lol. :D

    Moi je retiendrai pas mal de chose de cette convention :
    L'avoir vécu depuis les coulisses m'a appris beaucoup de choses sur l'organisation d'un tel évènement.
    L'interview que nous avons organisé avec Rick McCallum et Patrice Girod dans un mini studio fut un grand moment que je n'oublierai pas.
    Une nuit blanche du vendredi au samedi assez rude lol, mais elle fut encore plus rude pour l'équipe de Prospector Squad qui a dut déchargé le palais de Jabba depuis 3 camions.
    La rencontre avec d'autres "chefs de file" de fan club comme la 501st, Mintinbox etc...avec qui j'ai pu échangé pas mal de choses.
    Mes retrouvailles avec l'ami Marcus de Game One depuis le temps lol...Toujours aussi sympatoche et plein d'humour.

    Bref esperons qu'une troisieme édition voie le jour...un de ces jours lol. Pour les 10 ans de la prélogie peu être...

    -------------------------------------
    http://www.galaron.fr

    jeudi 01 novembre 2007 - 01:28 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Skarn

    Skarn

    38372 Crédits

    Mince, ouais j'ai oublié le rail de parmesan au resto.
    En fait, j'ai oublié pas mal de truc, mais bon, ça fait déjà 8 pages ^^

    jeudi 01 novembre 2007 - 09:36 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar AngeSolo

    AngeSolo

    23174 Crédits

    Yeah ^^
    N'empêche, il pète ce résumé...
    Notre très cher Président a pété les records (pour une fois....)

    Vivement la prochaine sortie.
    Puisqu'on a été trouvé un bon résuméeur.... :D

    jeudi 01 novembre 2007 - 11:40 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Discord

Discutons :)

26 fans connecté(s)

Evénements

Des photos Star Wars en plein Paris

20 sept. 2019 - 20 janv. 2020

Star Wars Episode IX

18 déc. 2019

Evénement Planète Star Wars Episode IX

18 déc. 2019 - 22 déc. 2019

Necronomi Con Saison 3

01 févr. 2020 - 02 févr. 2020

Star Wars Celebration 2020

27 août 2020 - 30 août 2020

Star Wars IX

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2019 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide