Avis, critiques, ressentis sur le 1ier Spin OFF: "Rogue ONE - A Star Wars story"

  • Avatar eXar_kUn

    eXar_kUn

    3135 Crédits

    Bonjour,

    Pour mon premier visionnage, j'ai dans l'ensemble été très satisfait de cet épisode.

    Mon 1ier ressenti a été très positif. Il concerne le gros travail effectué par le réalisateur dans l'envie d'apporter de la profondeur et de la diversité en terme d'environnements. Les nouvelles planètes y sont toutes aussi bluffantes les unes que les autres, on en prend plein les mirettes. Chacune a un charme bien distinct. On aurait presque envie de s'y projeter! 

    Mon 2e ressenti est par contre lui plus mitigé. Il concerne la musique de Michael Giacchino, qui n'est, soit dit en passant, pas un compositeur de seconde zone. Mais malheureusement, non s'en rappeler l'épisode 7 dans la non prise de risque à tous les niveaux, a préféré jouer la sécurité. Les thèmes qui y sont joués, sont majoritairement tous tirer de mélodie/thème Starwarsien made in John Williams évidemment :) La mélodie de la prélogie y est d'ailleurs très présente  je trouve. Peut être dans un soucis de lier la prélogie à la trilogie via le Spin OFF, allez savoir.. Pour ma part c'est dommage, Mr Ciacchino aurait pu tenter de laisser sa pâte. A revoir, je pense, un 2e visionnage ne sera pas de trop.

    Mon 3e et dernier ressenti à chaud, est sur le fait d'avoir visionner un épisode de Star Wars, qui m'aura paru à la fois très  familier et ce tout en restant original, ce ressenti en est d'ailleurs très étrange.

    "Je ne me l'explique pas..." Shmi Skywalker - The Menace Phantom :)

    Et contrairement au 7 (Copy/Paste du 4 version 2.1), cette fois ci, l'alchimie est beaucoup mieux passée !!

     

    Et vous, qu'en avez vous penser????



    Ce message a été modifié par eXar_kUn le vendredi 16 décembre 2016 - 00:31
    Ce message a été modifié par eXar_kUn le vendredi 16 décembre 2016 - 21:59
    Ce message a été modifié par eXar_kUn le vendredi 16 décembre 2016 - 23:08
    Ce message a été modifié par eXar_kUn le vendredi 16 décembre 2016 - 23:09

    vendredi 16 décembre 2016 - 00:23 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Anakin.S

    Anakin.S

    9168 Crédits

    Vu une seconde fois, et franchement, je l'ai beaucoup plus apprécié que la première !!!

    Comme je le disais en commentaire de l'actu/critique de starseb, le premier visionnage ne c'est pas spécialement bien passé : trop concentré sur les musiques, dont j'en attendait certainement trop, je n'étais pas assez attentif au reste (intrigues, personnages, ...)

    Ce coup-ci, m'étant imprégné de la bande originale entre les deux visionnages, l'expérience a été différente, et les musiques qui furent l'objet de ma frustration, m'ont finalement fait un effet bœuf, avec pas mal de frisson, y compris lors de l'écran-titre. Finalement, mon seul problème avec cet écran c'est qu'à aucun moment on ne sait qu'on est dans un Star Wars... comme si, même pour le néophyte, ça devait aller de soit.

    Je lis, dans beaucoup de commentaires, que un des défauts du film c'est qu'on a pas le temps de s'attacher au personnages, nous rendant indifférent à leur sort.
    C'est un peux vrai. Et en ce qui me concerne le premier visionnage, à mon sens, sert à ça : se familiariser avec les personnages en vue des visionnages ultérieurs. Et effectivement, là, l’ascenseur émotionnel à vraiment fonctionné.
    D'ailleurs leur présentation successives m'a paru plus fluide la seconde fois que la première. Ça me rappelle un peu ces films catastrophe où on nous présente successivement des personnages qui n'ont rien à voir entre eux et qui vont finir dans la même galère.

    Ce qui m'épate le plus s'est la densité d'information que Gareth Edwards parvient à distiller en 2h15. Là où d'autre s'y perdent et finissent avec des films bancals, au contexte flou, au montage taillé à la serpe et aux ellipses à foison, Edwards, à mon sens, parvient à nous livrer un films cohérent avec lui-même, qui prend le temps de nous présenter le contexte, les personnages, les enjeux, .... et, cerise sur le gâteau, trouve même le temps de nous balancer des caméo à la pelle sans que ça paresse poussif... Il me semble même que, sur Jedha, à côté d'un avis de recherche holographique de Bodhi Rook, on voit Jira, la vieille commerçante de Mos Espa, qui annonçait à Anakin qu'une tempête s'approche (en tout cas un personnage similaire, reste à voir si Margaret Towner a repris son rôle...).

    Un plus, pour moi, aurait été de voir l’intérieur du Temple Kyber, les mines d'extraction des cristaux, qu'on en apprenne un peu plus sur les Whills, les origines des Jedi (même si l'Ep. VIII devrait aller dans ce sens), les capacité physiques et spirituelles des cristaux Kyber, ... Jedha a goût de trop peu alors qu'elle semble chargé d'une histoire riche que j'aurai aimé qu'on me raconte, même brièvement. Cern film ayant un semblant de fond politique calqué sur notre propre réalité, je me pose la question : est-ce les impériaux qui ont abattu les statuts des Jedi ? ou est-ce simplement le temps qui a fait son œuvre...?

    Un autre tour de force de ce film c'est la grandiloquence. Je trouve qu'on frôle souvent l'exagération, le caricaturale, pourtant Edwards parvient à éviter les écueils du ridiculement grotesque... même lorsqu'une corvette Hammerhead joue au bélier contre une Destroyer.
    Pareil en ce qui concerne l'émotion : la relation entre Jyn et Cassian est pudique tout du long, ils se cherchent, ils se repoussent, ils s'attirent, et finalement, lorsque tout (même la musique) les poussent à s'embrasser, il ne le font pas.
    C'est plutôt rare pour ce genre de film d'avoir un peu de pudeur et de retenu à tout les niveaux.

    Finalement, je suis de ceux qui attendait beaucoup plus au tournant les spin-off que les épisodes numérotés, et malgré une première impression mitigée à cause de la musique, ce film ne me déçois absolument pas. Il joue tout à fait son rôle d’œuvre appartenant à l'Univers Étendu de la saga des Skywalker : un très bon prélude complémentaire à l'Episode IV pour ceux qui veulent tout savoir et qui n'ont pas peur qu'on brise leur vision du mythe.

    lundi 19 décembre 2016 - 01:44 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Aldaan

    Aldaan

    226 Crédits


    Que dire ? Je suis allé voir le film deux fois. Contrairement au Réveil de la Force, j'ai aimé dès la première séance. 

    Les premières minutes du film posent très bien la base de l’intrigue : un ingénieur conscient qu’il contribue à créer un monstre décide de se retirer mais l’Empire le retrouve car il est indispensable (pourtant plus tard, Galen dira le contraire, bizarre). Sa femme meurt et il laisse une fille qui doit se cacher toute sa vie. Il est donc facile de comprendre que l’intrigue tournera autour des deux personnages.

    D’ailleurs, on peut le dire il y a eu un bon choix des personnages. Certains sont complètement secondaires et servent uniquement à faire avancer l’histoire tel que Saw Gerrera ou encore Bodhi le pilote. Puis vient les personnages principaux qui fonctionnent en duo. Cassian et K-2SO, puis Chirrut Imwe et son soldat dont j’ai oublié le nom. Jyn arrive là, comme le personnage qui va faire le lien entre les rebelles. Dans un premier temps elle permet de fédérer les rebelles avec des combattants normaux tel que le moine-jedi. Petite parenthèse on appréciera le retour au concept originel de la Force avec Chirrut Imwe, fini cette histoire grotesque de Midiclorien. Jyn sert aussi de lien entre les rebelles borderline de Saw et les rebelles plus conventionnelles de l’Alliance. Et finalement, en allant sur Scarif, elle permet de fédérer réellement les diverses entités rebelles en une véritable Alliance, que l’on verra à l’action dans la trilogie. Au passage je remercie du fond du cœur Gareth Edwards qui n’est pas tombé dans le piège du baiser finale, qui aurait pour moi ruiné le film. On sent qu’il y a un rapprochement entre Cassian et Jyn, mais à aucun moment ces sentiments sont montrés. Comme l’a dit mon VDD, le film reste pudique. 

    Toujours au niveau des personnages, la dualité Directeur Krennic vs grand Moff Tarkin est bien tissé. On est complètement dans une lutte pour le pouvoir. Au passage quel plaisir de retrouver Tarkin ! Le fait de ne pas zoomer sur son visage nous fait complètement oublier qu’il s’agit d’un montage informatique et c’est très plaisant. Pour les points positifs des personnages je termine forcément avec le Seigneur Vador. Le retrouver nous redonne forcément des frissons d’autant plus quand on entend son theme. Il faut là-aussi remercier le réalisateur, qui a fourni un très grand travail de recherche. Il est plaisant de voir que G. Edward est allé fouiller dans les archives de G. Lucas pour ressortir certaines idées tel que le château de Vador sur Mustafar. 


    Le film dispose encore de trois points forts. Tout d’abord, esthétiquement parlant, rien à redire. Avoir utilisé au minimum les techniques informatiques améliorent grandement la qualité. Le retour aux sources était plus que nécessaire et le résultat très convaincant. Et je ne parle même pas des planètes, qui sont tout simplement magnifiques, avec Scarif comme cerise sur le gâteau. 

    Concernant les rebelles, avec Rogue One on constate que la Rébellion n’est pas aussi belle que présenter dans la trilogie. Montrer ce côté noir permet de rendre la saga un peu moins « cucul la praline ». On peut penser au départ que seul Cassian agit de la sorte puis rapidement on nous montre que tous les rebelles sont confrontés à cette réalité. Une réalité qu’ils sont contraint d’accepter. 

    Pour terminer, il faut dire que d’un point de vue émotion on est assez bien servi. Si dès le premier visionnage on n'est pas en totale empathie avec les personnages au deuxième l’effet fonctionne bien. D’autant plus quand on sait comment ça finit. Par ailleurs, je suis assez content de voir que l’humour à toujours sa place. K-2SO, si je l’ai trouvé insupportable au départ, gagne en sympathie et dispose d’un capital humour débordant. Mais, ma scène humoristique préféré reste le moment ou les hommes de Saw mettent un sac sur la tête de Chirrut Imwe :’) 


    Toutefois, tout n’est pas rose, mais quand même, puisque je trouve seulement trois points négatifs. C’est dire, si ce Spin-Off est génial alors que je n’en attendais pas grand-chose. 


    Le premier point négatif pour moi est le changement trop fréquent de planète. Tout du moins, certains changements sont vraiment rapides et on a l’impression qu’on change de planète pour pouvoir en montrer le plus possible au téléspectateur. C’est dommage et en même temps, rien de grave. On se dit seulement qu’il aurait été préférable de développer un peu plus mais en deux heures difficile de tout faire. 

    Le deuxième point faible pour moi c’est la musique. La première fois que j’ai vu le film, aucune musique ne m’a marqué, c’est assez plat. Deuxième visionnage, même en y prêtant attention c’est toujours aussi plat. Il n’y a pas de musique qui ressort plus qu’une autre et aucune ne me reste en tête. C’est dommage quand on sait que la musique est un point important dans tous les Star Wars. C’est donc pour moi le plus gros point négatif dans ce spin-off. Toutefois, je tiens à préciser que j’ai lu article (ici même ?) qui expliquait que le compositeur avait disposé de très peu de temps. 

    Je terminerais ce développement en parlant de la princesse Leïa. Tout d’abord on remarquera que la construction du film est excellente puisque l’on commence par une héroïne et on termine avec une nouvelle héroïne particulièrement charismatique. Et pourtant quelle déception pour moi ! Quand j’ai vu ce vêtement blanc apparaître à l’écran autant vous dire que mon cœur c’est mis à battre comme jamais et que mon visage montrait mon bonheur, puis … elle se retourne. Catastrophe ! Le zoom sur son visage rend le personnage irréel puisqu’on ne peut pas ne pas voir qu’il s’agit d’un montage informatique. Mais, pire que ça, j’aurai tellement aimé ne pas voir son visage du tout même s’il s’agissait de la Kary Fisher d’il y a trente ans. Ce Spin-off s’imbrique tellement bien entre l’épisode III et IV que ne pas montrer le visage de Léïa aurait laissé du suspens. Selon, moi les nouvelles générations pourront regarder Rogue One dans la continuité du III et pas en parallèle de la saga. Et ne pas montrer Léïa aurait donné tellement de suspens pour ceux qui ne connaissent pas la trilogie. Vraiment dommage de terminer le film sur une mauvaise note. 


    En conclusion, j’ai déjà fait un long développement donc je résumerais comme ceci : un fil époustouflant, qui s’intègre complètement dans la saga et qui porte un autre regard sur le monde Star Wars. Un film à ne pas louper. S’il faut donner une note sur 10, je donne un 9.5 parce que 10 c’est trop et 9 pas assez. 






    lundi 19 décembre 2016 - 15:03 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar DarkSolo

    DarkSolo

    11064 Crédits

    Je suis allé voir le film samedi soir avec beaucoup d’enthousiasme. J’ai réussi à ne lire aucune news ni même regarder les nombreux teaser. Malgré mes précautions, je suis tombé ci et là sur quelques images et forcément une bande annonce alors que j’allais voir un autre film. Et le gros bémol de cette campagne publicitaire est imputable à Disney selon moi. Tout annonçait clairement le retour de Vador, je trouve ça terriblement dommage, la surprise aurait pu être belle, elle a été gâchée à mon goût. Parenthèse mise à part et partant dans un état d’esprit de neutralité complète (chose que j’aurais du faire pour Ep7 TFA) je n’ai placé aucun niveau d’exigence envers le film.


    L’esthétique, les images, les effets spéciaux sont tout bonnement magnifiques. Je lisais Seb sur un autre sujet concernant l’avancée majeure des effets spéciaux pour 2 personnages. J’avais lu sa critique avec grand intérêt et il avait piqué ma curiosité. Je dois bien admettre qu’un cap a été franchi, j’ai été très étonné de voir le rendu, littéralement scotché par ce que j’appelle une prouesse (à mon avis), c’est à s’y méprendre. En en reparlant avec ma compagne à la sortie de la salle, elle qui ne connaît que très peu Star Wars, elle n’a pas réalisé que ces 2 personnages étaient en réalité des images de synthèse. Chapeau les artistes !


    Les décors sont superbes. Lah’Mu, Jedha, Eadu, Scarif, des planètes toutes plus différentes les unes que les autres. Sans jamais tomber dans le déjà vu, impression que l’on pouvait avoir en regardant TFA avec Jakku et Starkiller qui ressemblaient à s’y méprendre à Tatooine, Hoth ou encore l’intérieur de l’étoile de la mort. Ici non, on reste sur des éléments forcément connus mais on sent que l’on est sur des planètes différentes. Mention spéciale à Jedha et Scarif ! Comme Ani.S, j’aurais aimé que Jedha soit d’avantage exploitée notamment le temple jedi pillé pour ses cristaux Kyber. Là encore, business oblige, je pense que cet aspect du film sera exploité pour le nouvel UE, fort dommage. Et Scarif nous offre des paysages jusque là inconnus dans l’univers cinématographique SW. La station balnéaire de l’Empire, mais l’action tranche radicalement avec le côté paradisiaque du lieu. Un contraste saisissant, une destination de vacances où l’on ne s'ennuie pas  !


    Pour conclure sur l’esthétique du film, on se sent dans un véritable SW, et je dirais même un SW des origines. Le contexte de l’action y aide fortement, un recours maîtrisé des outils numériques, c’est un régal de se replonger dans la confrontation Alliance Rebelle / Empire. Et les nombreux clins d’oeil envers les anciens films subtilement distillés durant les 2h15 nous ramènent inévitablement vers les origines de la saga de tonton George. Certains diront fan service ? Je ne suis pas d’accord ! Là ou TFA se situe 30 ans après ROTJ, Rogue One est étroitement lié à ANH puisqu’il en est la préquelle directe. Que l’on retrouve des éléments d’ANH dans R1 est donc moins choquant que la boule d'entraînement dont se sert Luke dans ANH et qui réapparaît 40 ans plus tard dans TFA (à croire que le ménage du Faucon n’a jamais été fait ).


    Je disais 2h15 juste au-dessus, parlons-en de la durée du film. Un poil trop longue pour moi. Le passage sur Jedha sous exploité, l’introduction des personnage un peu longue même si nécessaire puisque le film n’est pas rattaché à la saga numérotée. Le passage sur Eadu n’est pas spécialement des plus palpitants du point de vue narratif, mais il reste esthétiquement très réussi. J’ai parfois eu l’impression que le film n’avançait pas (a contrario, je trouvais que TFA allait beaucoup trop vite).


    Parlons des personnages… Point sur lequel je suis très mitigé. Plusieurs d’entre eux ne m’ont pas convaincus. Saw est de trop pour moi. Je me fou de savoir qu’il sera dans la série Rebels ou autre, je me réfère aux films à présent… Je ne l’apprécie guère, et je pense que le film peut largement se passer de lui. Sans compter le jeu de Forest Whitaker qui ne m’a absolument pas séduit. Je préfère garder de lui sa prestation dans “Le Majordome”. Quant à Chirrut, il renvoie encore et toujours aux jedi même s’il n’en est pas un. La plus grande prise de risque aurait été de s’affranchir totalement de la notion de Force, sinon au travers des cristaux kyber et du temple Jedi sur Jedha. Son compagnon de route, Baze, n’a que très peu de profondeur je trouver. Il tire dans le tas… et ça s’arrête à peu près là. et puis Bodhi Rook, un personnage qui aurait mérité d’être plus approfondi je pense, son histoire pouvait être intéressante à développer sans rajouter des dizaines de minutes.


    Enfin, les personnages principaux : Jyn, Cassian et K-2 qui forment un trio qui captive réellement et qu’on aimerait revoir dans d’autres aventures. Comme beaucoup, j’aime voir le mauvais côté de la Rébellion, car oui, quel que soit le camp, il faut se salir les mains pour la cause que l’on défend. L’humour de K-2 est léger et ne prête pas à la caricaturisation comme pouvait l’être ce pauvre Jar-Jar.


    Du côté des méchants...le bonheur total si je puis dire. Difficile d’aborder ce sujet, surtout si certains n’ont pas vu le film. Je parlerais de Krennic, interprété par Ben Mendelsohn que je ne connaissais pas mais qui campe superbement son rôle de directeur. Une belle révélation pour un personnage qui ne pouvait qu’être au service de l’Empire tant par sa prestance que sa froideur, le costume lui va à ravir. Je ne reviens pas sur Vador… Rien à ajouter, le maître, un bonheur de le revoir...mais pas assez à mon goût !


    Je terminerai sur un point noir souvent évoqué, les musique. Comme j’ai pu le lire à de nombreuses reprises, elles sont loin du niveau de celles composées par John Williams. Franchement très déçu par cet aspect du film car sans les compositions magistrales des précédents films (enfin pour la plupart), SW ne serait rien je pense. C’est un gros raté à mon sens mais c’est aussi le 1er spin-off, soyons indulgents.


    Pour conclure : très bon film, du vrai SW, un poil long ou alors qui ne s’attarde pas sur les bon sujets, des personnages attachants, d’autres beaucoup moins, une liaison avec ANH parfaitement maîtrisée ! Pour moi, à la sortie du blu-ray, ce sera R1 + ANH dans la foulée car ils forment un tout à présent.


    J’y retourne la semaine prochaine et j’ai déjà hate !


    Aldaan : Concernant ton impression sur Leia, tu connais SW, mais pour quelqu’un qui ne connaît que très peu SW, je peux te garantir que ça passe tout seul, dans le feu de l’action on ne s’en rend pas compte. Nous on le voit, on le sait, on est fan, on est donc plus difficile à tromper ;)


    Ce message a été modifié par DarkSolo le lundi 19 décembre 2016 - 16:09

    lundi 19 décembre 2016 - 16:03 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Anakin.S

    Anakin.S

    9168 Crédits

    Aldaan et DarkSolo > Je peux vous assurer que la musique n'est pas aussi mauvaise ni aussi creuse qu'il y parait au(x) premier(s) visionnage(s) du film. Comme vous je l'ai descendu en flèche la première fois que j'ai vu le film, mais franchement c'était totalement injuste et surtout motivé par une certaine frustration.

    Disney a mis en ligne une version gratuite de la Bande Originale : ici.
    C'est un bon moyen de s'imprégner du travail de Giacchino à sa juste valeur et de se familiariser avec les différents thèmes (L'Espoir, Jyn, Chirrut, L'Empire/Krennic) avant un nouveau visionnage du film

    Je vous garanti qu'une fois que l'on sait à quoi s'attendre à tel ou tel moment, ça passe beaucoup plus facilement


    DarkSolo > donc, 2h15 c'est trop long, mais les personnages ne sont pas assez développé (missa pas comprendre du coup ^^) .... en fait 2h15 c'est beaucoup trop court, oui !
    Perso, je n'aurait pas été contre 15 à 30 minutes de plus...

    Ce message a été modifié par Anakin.S le lundi 19 décembre 2016 - 18:32

    lundi 19 décembre 2016 - 18:29 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar DarkSolo

    DarkSolo

    11064 Crédits

    Ani.S : Je ne dis pas que les musiques sont mauvaises, je dis juste avoir été déçu. Elles ne m'ont pas emballée autant que les musiques de Williams. Dans un film, tout ne peut pas être bon, et dans mon ressenti général, les musiques se classent dans la catégorie des éléments qui me plaisent le moins. Jugement tout à fait personnel j'en conviens mais c'est le mien, c'est ainsi que j'ai vécu le film ^^.  En ce qui concerne la durée du film, je me suis mal exprimé. Je le trouve long dans sa version proposée, dans le sens où certains passages, certaines parties du scénario, ne m'emballent pas et me donnent l'étrange impression de "perdre mon temps". Par exemple, tout ce qui entoure Saw, son personnage, n'est qu'un prétexte au voyage des protagonistes selon moi. N'importe qui aurait pu faire l'affaire. J'aurais par exemple préféré voir des espions Bothan qui auraient fait écho à l'OT. Autre exemple, le passage sur Eadu que je trouve sans aucun intérêt sinon d'opposer Cassian à son rôle de soldat et le confronter à un choix et Jyn à son père qu'elle n'a pas revu depuis des dizaines d'années. Personnellement, j'enlève ses éléments, je remplace par un peu plus de précisions sur l'extraction du cristal Kyber sur Jedha, j'approfondis le personnage de Bodhi, le pourquoi du comment il se retrouve là. Avec TFA, voila la deuxième fois que l'on se retrouve dans le cas d'un déserteur, signe que les soldats de l'Empire ne sont pas uniquement des machines à obéir, ils peuvent prendre des décisions. Et surtout, je rajoute du Vador ! Car c'est aussiui qui fait le lien avec ANH. Je lisais je ne sais plus où qu'au départ son temps à l'écran devait être bien supérieur, qu'on aurait pu le voir dans sa partie la plus sombre et cruelle, ça j'aurais aimé.

    Mais il faut prendre le film comme il est car on ne le changera pas ^^

    lundi 19 décembre 2016 - 19:04 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Aldaan

    Aldaan

    226 Crédits

    Darksolo : C'est vrai que celui qui ne connait pas SW ne verra pas la différence. Même moi qui connait bien, j'ai trouvé le travail époustouflant à ce niveau là. Ce qui me gène le plus par rapport à Léïa c'est vraiment d'avoir montré son visage, j'aurai préféré garder le suspens, pour pouvoir la découvrir dans le IV. 

    Anakin.S : Merci pour le lien, j'ai cherché toute la journée, en vain. Donc vraiment content d'y avoir accès. Concernant l'impact de la compo musicale, peut-être qu'il me sera nécessaire de visionner plusieurs fois le film pour m'imprégner de la musique, car j'ai malheureusement vraiment du mal avec. 

    lundi 19 décembre 2016 - 19:34 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Maz

    Maz

    1199 Crédits

    super film, comme espéré!!

    bravo à toute l'équipe!  2h15 de pur bonheur pour nous 

    Bon, pas facile pour les petits de comprendre que, non, Poe et Rey ne sont pas là car pas encore nés mais malgré tout, ils ont visiblement prit du plaisir aussi

    mardi 20 décembre 2016 - 18:21 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar licorne87

    licorne87

    2038 Crédits

    Perso, le film ne m'a pas déçu du long. J'ai entendu des commentaires comme quoi il y avait trop de dialogues, point trop n'en faut pour ma part. Il nous fallait des précisions sur Jyn et son enfance, non mais alors.

    Sinon, il y a une chose qui m'a profondément déçu, mais alors insurmontable : c'est la voix de la princesse Leia. C'est simple, je ne m'en remets pas.

    Ce qui ne m'empêchera de retourner le voir.

    Ce message a été modifié par licorne87 le mardi 20 décembre 2016 - 21:41

    mardi 20 décembre 2016 - 21:39 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar boba.fett7

    boba.fett7

    35821 Crédits

    Après un épisode VII qui m'avait laissé avec pleins de sentiments bizarres et principalement un gros dégoût par rapport à l'UE Legends, j'avais de grosses craintes concernant Rogue One.
    Je n'avais d'ailleurs vu que les bandes annonces, ne regardant aucun spots contrairement au Réveil de la Force pour lequel j'avais tout vu, ba + spots...

    Au final, après deux visionnages, je peux dire avoir été extrêmement surprit et être super satisfait d'avoir retrouvé le Star Wars que j'aime!
    Déjà dans le même ton que la première trilogie et pour évoquer mon côté fan de l'UE Legends, je me dis que l'histoire aurait très bien pu s'y intégrer.

    Rogue One contient des moments énormes comme lorsque Tarkin se retourne, la scène avec Vador, celle avec sa fille, la photographie du film vraiment grandiose (les scènes avec l'Etoile Noire), le combat spatial au dessus de Scarif, les scènes de guerre de la Rebellion...
    Même la musique, décriée un peu ici-même, est bonne pour moi, donnant de l'émotion sur des scènes importantes (lors de la bataille spatiale, j'en ai encore des frissons...).


    Ce message a été modifié par boba.fett7 le mardi 20 décembre 2016 - 22:34

    mardi 20 décembre 2016 - 22:32 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Star Wars VIII

Les Derniers Jedi dans...

En salle !

PSW Vidéo

Evénements

Back to Retro
Back to Retro

Arlon - Belgique
09 sept. 2017 - 10 sept. 2017

Fantastikon
Fantastikon

Salle Gérard Philipe - La Garde (83)
22 sept. 2017 - 23 sept. 2017

Paris Manga & Sci-Fi Show 24ème édition
Paris Manga & Sci-Fi Show 24ème édition

Porte de Versailles, Paris
30 sept. 2017 - 01 oct. 2017

Auxerre Galactic Days
Auxerre Galactic Days

Complexe sportif des Hauts d'Auxerre
21 oct. 2017 - 22 oct. 2017

Comic Con Paris
Comic Con Paris

Grande Halle de la Villette, Paris
27 oct. 2017 - 29 oct. 2017

Toys Normandy
Toys Normandy

salle des fêtes de Cherbourg
28 oct. 2017 - 29 oct. 2017

StarWars Story

Han Solo dans...

En salle !

Anniversaires

nés un 21 août...
en partenariat avec
MintInBox
Pulps
Bijoux de l'Empire
BeeAndSee
Science Fiction Archives
Star Wars Collection
Rebel Legion France
Gastronogeek
Hong Kong Style
Sport Saber League
La 59ème Légion
501st French Garrison
Star Wars Holonet ASFA Radio Disney Club STAR WARS RPG Captain Collectoys


Planète Star Wars

Votre navigateur n'est pas compatible avec le site.
Merci de le mettre à jour grâce aux liens ci-dessous :
Chrome - Firefox - Internet Explorer