Classe : Astronavigation (page 11)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar clickman

    clickman

    4417 Crédits

    Moi : Eh !!!! Ne touche pas à mes Ailes X !
    Jesse : ben quoi ? Je viens pour m’inscrire, on commence quand ?
    Moi : Tu commences par les autres simulateurs, là-bas. Les Ties !
    Jesse : Les Ties ?? Beark ! Je veux une aile X !!!
    Moi : Après, les T65. Tu dois commencer comme tout le monde ! Aller descend de la !
    Jesse : Mais euh !
    Moi : Et plus vite que ca !
    Jesse : Sinon quoi ?

    C’est alors que Jesse commence à s’envoler de son siège par la Force… malgré qu’elle d’accroche au commandes, sur qui a pour effet qu’elle se retrouve vite la tête en bas !

    Jesse : Eeeeeeeeh ! Arrête !
    Moi : Lâche les commandes je vais te donner ta leçon…
    Jesse : Bon d’accord… mais dites rien à Méro il va encore me martyriser après
    Moi : tant que tu es sage…
    Jesse : Promis…

    Jesse lâche les commandes, et je la ramène au sol doucement… et dans le bon sens.

    Jesse : Bon on commence par quoi alors ?
    Moi : Exercice 1 : Vol en atmosphère avec un Tie ! Installe toi dans ce cockpit tu y trouveras les instructions.
    Jesse : C’est partiiiiiiiii
    Moi : I’ve a bad feeling about this…

    dimanche 26 mars 2006 - 20:32 Modification Admin Permalien

  • Avatar Anamund

    Anamund

    2306 Crédits

    Après une longue réflexion je décidai de participer à la classe d'astro-navigation car c'était le sujet que je connaissais le moins. Je me dirigeai donc en direction de la salle correspondante et ouvrit la porte. Je vis Clickman occupé à diverses choses.

    Click: Salut Anamund! tu viens pour me donner un coup de main?
    Moi: Un autre jour peut être je viens pour m'inscrire à ta classe d'astro-navigation.
    Click: Ah! Bonne initiative! Je t'inscrirai dès que j'aurai un moment. Tu es sûr que tu ne veux pas m'aider?
    Moi: Ce serait avec plaisir mais... j'ai beaucoup de choses à faire qui m'attendent, déjà je dois informer Remeyodi au clan des ours de mon inscription à cette classe puis je dois... faire toutes sortes de choses que font les padawan, tu vois...?
    Click: Erf, c'est sa allez file!^^

    Je quittai donc la salle.

    Quelques jours plus tard, mon comlink vibra. C'était un message holographique de Clickman:



    Connexion:
    Bip
    Bip
    Bip...


    Bonjour Padawan Skyrunner, je t'apprend que tu vas pouvoir commencer le premier exercice d'astro-navigation. Ton inscription sera validé lorsque ce premier exercice tu auras effectué. Consulte bien avant les consignes de l'exercices sur les bornes informatiques de la salle d'astro-navigation. Tu commenceras par le Tie.
    Que la Force soit avec toi Padawan!

    Déconnexion!

    *Qu'elle soit avec vous Maître...*



    Je décidai donc de m'y rendre immédiatement. En route je repensai à mon passé en matière de vaisseaux, tout en observant mon héritage royal, mon anneau. Lorsque je devais nettoyer les Starfighter de voyageurs de l'espace, je me brulais souvent aux turbines des moteurs. Parfois je devais même réparer certains modèles non complexes. Puis je suis devenu Prince et j'ai effectué mes premiers vols en chasseur stellaire. Je me souviens avoir gagné un petit tournoi organisé pour tous les jeunes Nobles de Xelos. C'était juste mais j'ai réussi à gagner. En y repensant aujourd'hui, c'est peut être la Force qui m'a permis de gagner. la Force et les précieux conseils de mon père le Roi. En revanche, ma qualification au tournoi international en gagnant ce tournoi m'avait fait affronter les meilleurs pilotes de la Galaxie. J'étais trop jeune et trop inexpérimenté... je n'ai pas passé le premier tour...

    J'arrivai à la salle d'astro-navigation. J'ouvris la porte et demandai:


    Moi: Il y a quelqu'un?

    Personne ne répondit. Cela devait être la pause déjeuner. Peu importe j'allai commencer mon travail. J'allumai la lumière et vit face à moi trois gros simulateurs reliés tout trois en un générateur en leur centre. Cela devait être les simulateurs Tie. Je vis entre ces simulateurs et ce qui semblaient être les simulateurs d'Aile-X, qu'une console se trouvais contre le mur. Je me dirigeai vers elle et entrepris de prendre connaissance de mon exercice.

    J'activai la console et pointai avec l'écran tactyle la fonction Exercice puis validai le premier:

    Exercice 1 : Décollage, Atterrissage (facultatif, mais ca pourras servir).
    Lieu de la simulation : Yavin IV, les Temples Massassi
    Condition de vol : optimale
    Simulateur utilisé : Tie
    Armement : Aucun
    Objectif : Décoller du temple, faire un petit vol simple. Je veux surtout voir la procédure de décollage, vos actions sur les commandes, comment vous manipulez le vaisseau.

    Bien, cela n'avait pas l'air d'être trop compliqué... Par contre je ne connaissais pas du tout ce vaisseau. Le chasseur Tie... tout ce que je savais c'est que l'Empire usait de ce style de vaisseaux notemment contre l'Alliance Rebelle.
    Je retournai donc sur le Menu principal et validai la fonction Vaisseaux et choisis l'option Défenseur Tie pour voir ce que la bête avait dans le ventre:


    Le Défenseur Tie
    Cockpit en forme de boule,
    Entrée entravée par l'aileron supérieur...
    Cockpit spacieux par rapport à une Aile X dû à la forme sphérique, entrainant aussi une absence de "nez", augmentant la visibilité du pilote (a l'avant.. parce que les cotés...).
    Au centre :
    -1 manette munie d'une détente, d'un bouton de contrôle de mire et d'un interrupteur pour passer d'un système d'armement à un autre.
    -1 écran de détection primaire et 2 secondaire occupe le montant médian de l'avant du cockpit sans gêner la visibilité
    A Gauche :
    -1 manette des gaz, à main gauche, se contrôle par rotation et non par poussée comme dans une aile X.
    -1 manette plus petite de même conception, contrôle les répulseurs
    -panneau de com d'accès facile sans nécessité de lâcher le manche.
    Sur la Droite :
    -Commandes boucliers.
    -en bas à droite, commutateurs de la séquence d'allumage et voyants lumineux.

    En lisant tout ceci, je me rendis compte que la moitié de ces fonctions ne me serviraient pas pour ce premier exercice mais il était tout de même bon d'en prendre connaissance pour les prochaines applications.

    Je décidai de commencer mon exercice. Je réglai les paramètres du simulateur selon les conditions indiqués dans la présentation de l'exercice 1.



    Je pris donc un casque et entrepris de rentrer dans l'un des simulateur tant bien que mal. Une fois à l'intérieur, je mis mon casque sur la tête et accrochais mon harnais par mesure de sécurité. J'observai les commandes et reconnut chaque manette et interrupteur dont j'avais pris connaissance auparavant. Je me remémorai les procédures de décollage que j'avais appris étant Prince sur Xelos et remarquai que je n'avais pas pris le temps de les réviser sur la console. Peu importe, j'entamai donc le protocole. En bas à droite j'activai les commutateurs de séquence d'allumage et attendis que les voyants virent tous au vert. Je fus surpris car en allumant les interrupteurs, la vitre du cockpit qui jusqu'à présent avait été noire, s'illumina avec un décor d'une plateforme du Temple Massassi de Yavin IV. J'en avais déjà vu des photographies et le réalisme de la simulation me surpris.
    Les voyants qui étaient rouge au départ, virèrent au orange et devinrent finalement vert. Je posai à ma gauche ma main sur la petite manète, celle des répulseurs. J'alimentai donc ces répulseurs et le moteur du Tie grondait tout en quittant le sol et en prenant peu à peu de l'altitude. *J'ai l'impression qu'il en a dans le ventre* Je donnais de petits coups de réacteurs afin de s'éloigner de plus en plus de la plate-forme. Je commençais à prendre pas mal d'altitude. Mon coeur battait la chamade, le simulateur était tellement réel que j'en oubliais que j'étais en train de faire un exercice. Cela me rappellait mes premiers vols, ça faisait tellement longtemps que je n'avais pas piloter de vaisseau même si la nature de celui ci était différent. Il avait l'air beaucoup plus à la pointe de la technologie et rien qu'à écouter le moteur, j'en frémissais de plaisir.
    Ma main gauche se posa d'elle même sur la manette des gaz. Je la tournai machinalement et je pris d'un coup beaucoup plus de vitesse et d'altitude. Cette sensation d'être intouchable était très agréable, mais je devais me concentrer et maîtriser mes émotions et mes passions.
    Lorsque j'avais pris assez de vitesse et d'altitude, les répulseurs étaient inutiles, je les désactivais donc et fit un tour au dessus des vastes forêts de Yavin. Je poussai le moteur et les réacteurs rugissaient. Je sentais les vibrations des turbines. Parfois j'apercevais des oiseaux qui sortaient de l'amas d'arbres suvages puis replongaient dans la forêt vierge.
    J'expérimentais le vaisseau à ma guise. je le fis faire un tonneau ou deux puis, me remémora soudain que je ne devais pas trop tarder ou Clickman croirait que je m'amusais plus que je ne travaillais je fis donc demi-tour en poussant le moteur au maximum pour arriver au plus vite au Temple.
    Une fois qu'il fus dans mon champs de vision je ralentis progressivement les gaz pour ne pas qu'il y ait de surchauffe.
    Au moment où la vitesse commençais à se faire faible, je réactivai les répulseurs pour ne pas être surpris pas la gravité. Je me laissais donc guider par la Force pour me placer avec les gaz juste au dessus de la plate-forme que j'avais abandonné quelques minutes auparavant, puis je lachai la manettes des gaz. Je sentais le moteur qui ronronnait comme un léopard qui venait de faire une grande course. Je diminuais peu à peu le débit des répulseurs. L'atterissage allait être délicat car je devais me posais sur la tranche des panneaux solaires car le Tie n'avait pas de train d'aterrisage et la plate-forme n'était pas muni de rails produit à cet effet. Je faisais donc le vide en moi pour dirigeai le vaisseau au bon endroit à l'aide de la Force. J'heurtai le panneau repris légèrement de l'altitude et retentai ma chance. Je déscendai doucement et à l'aide de la Force je parvins finalement à poser le Tie sur la tranche.
    Je désactivai les commutateurs d'énergie en bas à ma droit puis observai les voyants passer du vert au orange, au rouge pui s'éteindre complètement.
    Le silence soudain me fit bizarre. J'ôtai mon casque et restai quelques minutes sur le siège du cockpit à repenser à cette simulation.


    Je sortis après avoir décroché mon harnais quelques minutes plus tard et eut la surprise de voir Clickman.

    Moi: Oh! Bonjour Maître! Je ne vous avais pas vu, ni senti d'ailleurs! Je viens de terminer mon premier exercice!
    Click: C'est bien Anamund, content de voir que tu ais pris toutes les initiatives seul.
    Moi: Dois je vous faire un compte rendu de la séance?
    Click: C'est inutile. Tu vois ce générateur au centre des trois simulateurs Tie? et bien il fait également office de mémoire. Autrement dit j'aurai accès à tout ce que tu as effectué. Tu peux disposer Padawan Skyrunner.
    Moi: merci Maître.

    Je m'inclinai et quittai la pièce avec grands regrets.
    -------------------------------------
    Anamund Skyrunner,
    Padawan de Padme111.

    "N'essaie pas. Fais le ou ne le fais pas. Mais il n'y a pas d'essai"

    [Ce message a été modifié par: Anamund le 31-03-2006 16:57]

    vendredi 31 mars 2006 - 14:05 Modification Admin Permalien

  • Avatar clickman

    clickman

    4417 Crédits

    J’avais revu tout les enregistrements – y compris ceux du cockpit. Les padawans ne peuvent pas s‘empêcher de se mettre les doigts dans le nez, même en simulation.

    Enfin à part les traces sur le matériel, il avait bien bossé. On sent qu’il a déjà piloté à une époque. Bref rien à dire. Je lui laissais un message pour lui signifier qu’il avait passé le premier exercice en lui précisant que le second serait un peu plus corsé rien que pour lui, histoire qu’il me montre de quoi il est capable…

    vendredi 31 mars 2006 - 17:28 Modification Admin Permalien

  • Avatar DocBeldom

    DocBeldom

    5633 Crédits

    J'entre dans la salle d'Astro...

    Click : Doc ! Tu viens prendre des cours ?
    Doc : Click, c'est moi qui en donnerais ^^ Non non, je viens voir comment se débrouillent les pdawan que l'on te confie !
    Click : Une inspection ? J'ai pas entendu parler de ca !
    Doc : Viens voir deux secondes...


    On se met à l'écart, et j'explique mon idée à mon frère...

    Click : Ca corsera un peu cet exercice !
    Doc : C'est en partie le but. Tu me préviens quand elle est là et qu'elle décolle avec son partenaire ? Si elle me vois avant dans la salle, elle risquerait de comprendre !
    Click : Ok, pas de problème ! Mais tu es sûr de pouvoir te débrouiller sur ce genre de vaisseau ? Tu es plutôt X-Wing si je me souviens bien ?
    Doc : Boaf, j'ai appris à piloter toutes sortes de vaisseaux à une époque !
    Click : Bon, je te fais confiance... Et je t'appelle quand elle décollera !
    Doc : Oki, merci.

    Avec un sourire aux padawan, je sors de la salle d'astro...

    vendredi 31 mars 2006 - 18:49 Modification Admin Permalien

  • Avatar Mara_Jade

    Mara_Jade

    7416 Crédits

    Après un essai infructueux avec une personne qui n’est jamais venue, Click m’avais contacté sur mon comlink pour me dire qu’il avait trouvé quelqu’un pour moi :

    Bip
    Mara, tu peux passer à la classe d’astronavigation quand tu veux, je t’ai trouvé quelqu’un…
    Bip.


    Après ce bref message, je decidai que comme je n’avais rien à faire j’allai passer à la classe d’Astro.

    J’entre dans la salle, personne.

    Moi : Click, Ouh ouh t’es là ?

    Click : Ah bah tiens te voilà déjà ?

    Moi : Et oui c’est moi que vlà… Bon alors c’est qui qu’tu m’as trouvé ?

    Click : Surprise, cette personne est déjà dans l’un des simulateurs, elle n’attend que toi alors vas y et tu verras qui c’est.

    Moi : Quoi ? je vais devoir faire l’exercice à l’aveuglette ?

    Click : Meuh non, jsuis pas si sadique que ça, tu découvriras bien assez vite qui c’est.

    Moi : Mais…

    Click : Pas de mais !!! Allez file que je lance l’exercice.

    Moi : Click, dis moi qui c’est…

    Il ne répondit pas et alla à la console régler les paramètres…Je me demandais quel coup il allait me faire. Pourquoi ne voulais il pas me dire qui c’était ? C’est vraiment trop injuste, je veux savoir qui c’esttttt. Et gnagnagna et gnagnagna je veux savoir qui c’est euh…

    Click : Bon t’arrêtes de pester contre moi et tu file dans le simulateur.

    Moi : Mais t’as pas le droit de lire dans mes pensées nah…

    Click : T’as qu’à les cacher mieux.

    Moi : Mais euh Click l’es méchant avec moiiii !

    Click : Moi méchant ? Non jamais je suis plus sage qu’un ange ?

    Moi : Même po vrai, bon allez j’y vais dans ce simulateur, mais je te fais la tête.

    Aussitôt dit, aussitôt fait, j’étais dans mon cockpit à la seconde d’après mes paroles. Je mis toutes les protections nécessaire et verrouillai le cockpit (jtiens po à m’envoler moi).

    Bon alors ça c’est fait, ensuite faut faire quoi déjà ? Parce que j’ai accourue ici mais je me souviens plus de ce que l’on doit faire avant de décoller moi. Ah ça y est, les commutateurs, alors rouge, orange, vert… Bon ça c’est bon alors la suite maintenant… Réfléchis Mara, réfléchis (pourtant j’ai pas pris d’épices je devrais pas avoir ces problèmes de mémoires)…
    Et puis là, brusquement je me retrouvais en pleine bagarre spatiale. A ça y est je me souviens, c’est la bataille avec tous les affreux…

    Moi : Bon mon mystérieux compagnon ou ma mystérieuse compagnone, que fais t’on ?

    Bleu 2 : voix modifiée, A bah c’est toi qui vois…

    Moi : Mais comment que je fais pour me mettre en phase avec la Force avec quelqu’un que je connaît pas ?

    Bleu 2 : Mais si tu me connais je suis…

    samedi 01 avril 2006 - 00:14 Modification Admin Permalien

  • Avatar poluxhornterrik

    poluxhornterrik

    3602 Crédits

    J’avais decider de faire un petite blague a mara. Apres en avoir aviser mon frere jumeau, je decidais de faire la missions avec elle, mais sans qu’elle le sache. Tout du moins au debut. J’etait entré dans un simulateur avant elle, et j’avais attendu son arrivée.

    Mara : Bon mon mystérieux compagnon ou ma mystérieuse compagne, que fais-t-on ?

    Po : voix modifiée, A bah c’est toi qui vois…

    Mara : Mais comment que je fais pour me mettre en phase avec la Force avec quelqu’un que je ne connais pas ?

    Po : Mais si tu me connais je suis… ton pire cauchemar.

    Mara : Click, je veux descendre.

    Click : Non maintenant, tu y es tu y reste, et de toute façon j’ai verrouillé ton simulateur.

    Po : Allez jeune fille, maintenant tu va souffrir.

    Mara : Si j’ai bien compris, tu me suivras, mais tu ne prends pas les devant ?

    Po : T’a tous compris.

    Mara commença à se diriger vers les affreux, ils étaient trois escadron mais elle y allait quand meme, quelle courage. Sur le chemin des affreux, elle passa dessus un astéroïde, d’un tir de torpille, j’en détruis une partie. Les morceaux volèrent dans tous les sens, elle réussi a évité les plus gros, mais certains réussirent à atteindre le bouclier.

    Mara : Ca ne va pas oui ? Tu veux me faire échouer ma mission ?

    Po : Oui^^.

    Mara : Bon va tu me dire qui tu es ?

    Po : Oki.

    J’enlevais le modificateur de voix.

    Po : Et là, tu devine ?

    Mara : Non au secours pas Polux.

    Po : Muahahahaha. Bon vu que je te trouve gentille, je vais t’aidés à faire ta mission au lieu de te la bousiller.

    Mara : Quelle clémence…

    Po : Je peux toujours changer d’avis ?

    Mara : Nooooon.

    Po : Par contre, je ne vais pas trop te facilité la tache^^. Allez essayons de nous connecter via la Force.

    samedi 01 avril 2006 - 01:26 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jesse

    Jesse

    1966 Crédits

    Click : Exercice 1 : Vol en atmosphère avec un Tie ! Installe toi dans ce cockpit tu y trouveras les instructions.
    Moi : C’est partiiiiiiiii
    Click : I’ve a bad feeling about this…

    Excitée et motivée plus que jamais à l’idée d’effectuer mon 1er vol en simulation (et ce même s’il aura lieu dans ce vaisseau qui ne ressemble à rien !) je vais vers le 1er simulateur du Défenseur Tie de libre.
    J’entre dans le cockpit.
    Moi : et ben il est aussi moche à l’intérieur qu’à l’extérieur !!!

    Je m’installe et essaie de me remémorer, non sans grande difficulté les cours de vol que je suis censée connaître………..hum………. la tâche risque de ne pas être aisée !!!
    Je verrouille le cockpit et attrape le casque que je tente de me mettre sur la tête sans aucun résultat, mes cheveux rebelles et mes épis m’en empêchent (malgré l’utilisation quotidienne de mon « fructis style hard glue »^^)

    Je sors de l’appareil et braille : j’arrive pas à mettre mon casque !!
    Click dans sa grande bonté et sa grande patience utilise la Force pour fixer l’objet sur ma tête et surtout pour éviter de m’entendre.
    Click: maintenant tu es parée pour commencer ton exercice.
    Moi : lequel ?
    Click : et les instructions ?tu en as pris connaissance au moins?
    Moi mentant pour éviter de me faire encore remarquer : oui, oui !
    Je pénètre de nouveau dans le cockpit, je le verrouille, mon casque est réglé, j’attache fermement mon harnais (on ne sait jamais) quand la douce odeur de plastique émanant du tableau de bord de l’appareil me monte au nez au risque de me donner un mal de tête …
    Mais que serait un bon Jedi sans son « arbre magique », désodorisant en carton saveur vanille ? (Je n’aime pas le parfum fraîcheur sport^^). Je sors de ma poche et accroche délicatement mon petit sapin en cellulose et me prépare au décollage.
    Une fois toutes les vérifications effectuées je prends enfin connaissance du sujet de l’exercice 1 ; décollage, atterrissage….bla bla bla…vol simple au dessus des Temples Massassi…….. Aller c’est parti !

    Moi : Contrôle ? Ici l’ambassadrice Milka à bord de la boite de conserve, demande autorisation d’aller faire un tour sur Yavin IV. (J’ai toujours rêvé de dire ça)
    Click : Ici Contrôle, quelle ambassadrice? Boite de conserve ?!?! tu vas voir !! Autorisation refusée !!
    Moi étonnée: quoi ???
    Click : non rien !! Autorisation accordée !
    Moi : gna gna gna !

    Bien assise dans mon siège j’observe le tableau de bord et essaie de reconnaître toutes les commandes. A ma droite se trouve a priori l’interrupteur des commutateurs de la séquence d’allumage que je soulève vivement, je remarque les voyants lumineux en bas à droite , passant du rouge, à l’orange puis………….puis……………puis…………ben rien le vert devrait logiquement s’allumer mais rien.
    Moi : en plus d’être moche, de sentir mauvais cet appareil est en rade !! Faudrait penser à faire réviser le simulateur et changer les ampoules !
    Je donne un coup de poing sur les voyants lumineux « craaac », comme par magie le vert s’allume, malheureusement la protection en plastique rigide n’aura pas résistée, oups !
    Je dois maintenant alimenter les répulseurs…..euh, où qu’elle est déjà la manette ?
    Je saisis la première qui se trouve sous mon nez, à gauche, la plus petite et je la tourne prudemment des fois que ce ne soit pas la bonne et qu’un truc m’arrive

    Moi : yeahhhhhh !!! Je flotte !!! La classe !!
    Le vaisseau se surélève doucement et il est en l’air, je tourne délicatement (si si c’est possible) la manette des gaz pour me diriger à l’extérieur du hangar, Ca y est je suis en dehors, tout va pouvoir commencer, j’avance doucement mais sûrement, j’ai réussi à équilibrer l’appareil je coupe donc les répulseurs.

    Ce n’est qu’un simulateur et je ne suis pas là pour faire du tourisme alors au diable les Temples Massassi, je vais m’amuser un peu !!
    Je tourne la manette des gaz rapidement cette fois pour prendre une vitesse plus importante qui me surprend, l’appareil avance très vite, la sensation plutôt inattendue me fait crier " vers l’infini est au-delà !!!!!!!!!!" (Emprunt d’un ranger de Star Command qui a vécu il a bien longtemps dans une galaxie fort lointaine)
    Je maintiens une altitude à peu près correcte pour effectuer quelques loopings et autres acrobaties toutes aussi inutiles les unes que les autres mis à part bien remuer le contenu de mon estomac (peut-être pour « faciliter » la digestion de mon petit-déj). Je commence à avoir quelques haut-le-cœur dû à mes exercices et aux secousses du vaisseau. Je préfère me calmer, je diminue un peu les gaz pour me diriger au dessus des arbres (waouhhhhhh c’est beau la jungle^^), j’ai trouvé mon rythme de croisière, j’en profite pour observé la flore quand soudain je vois ……………un singe à 3 têtes !! (gné ?)
    Je vérifie le niveau de carburant, il est temps de rentrer au bercail, je fais donc demi-tour.

    Moi : Contrôle ? Ici l’ambassadrice Milka qui souhaiterait rentrer pour manger un morceau y a rien dans sa boite de conserve, demande autorisation d’atterrir.
    Click : Accordée !

    A l’approche du hangar je réduis encore les gaz puis, je réenclenche les répulseurs, j’y vais vraiment doucement, après avoir explosé le tableau de bord j’allais quand même pas rayer la peinture…….
    Une fois positionnée à mon emplacement je coupe les gaz et diminue progressivement les répulseurs.
    J’abaisse l’interrupteur du commutateur, je vérifie à travers le plastique qui est en mille morceaux que les voyants sont passés du vert au rouge en passant par le orange.
    Je me détache, enlève mon casque, je déverrouille le cockpit. Je sors du simulateur avec un mal d’estomac pas possible. Click m’attend, je le rejoins. Inquiète de sa réaction quant à l’état intérieur de la boite de conserve je prend les devants et parle d’un ton rapide et limite incompréhensible.

    Moi d’une voix vive et forte : tout d’abord il y a un gros bug dans le programme j’ai vu un singe à 3 têtes, le paysage qu’est-ce qu’il est beau, marmonnant : j’ai légèrement endommagé le tableau de bord, de nouveau d’une voix vive : je laisse mon sapin, je le donne !!
    Bon c’est bien beau tout ça mais je dois y aller !
    Je me dirige vers l’extérieur de la classe d’astronavigation.
    Click ; tu vas où comme ça ?
    Moi : manger, j’ai faim !
    Click : ça attendra, je dois faire le bilan de ton 1er vol.
    Moi : aie……………..




    -------------------------------------
    Padawan martyrisée du Chevalier Epicé.
    Ambassadrice Milka !!!! (première,seule et unique gna !)
    Milkette en chef de l'A.M.M
    EZ "propriétaire" de MHTDS

    [Ce message a été modifié par: Jesse le 02-04-2006 02:59]

    dimanche 02 avril 2006 - 02:42 Modification Admin Permalien

  • Avatar clickman

    clickman

    4417 Crédits

    Moi : Alors ma chère ambassadrice Milka… voyons ca… Bon vol, heureusement que tu avais les instructions sur toi, n’est ce pas ?
    Jesse : Ah….
    Moi : Pas la peine d’essayer de mentir… la Force le sait !
    Jesse : Zut !
    Moi : Sinon, bon… ca va pour le vol, pas de problème….
    Jesse : Ca sent le mais….
    Moi : Tout a fait… L’annonce radio est plutôt…. Etrange, je te rappelle que le nom de ton vaisseau était écrit devant toi… et ce n’est pas la « boite de conserve »
    Jesse : oups !
    Moi : Et pour le reste… tu as gagné le droit de faire briller tout les simulateurs de la salle pour cette dégradation !
    Jesse : QUOI ?
    Moi : Il y a aussi une caméra dans le cockpit !
    Jesse : Oups !
    Moi : Tiens, voila le produit pour lustrer les plastiques et les métaux, et quelques chiffons… une fois que tu auras fini tu pourras passer à la suite !
    Jesse : Oh misère……
    -------------------------------------
    Wedge "Clickman" Destren Horn Terrik
    Membre du CJ, prof d'astro et Forme IV
    Participez aux JDR ! Jedi, rejoignez-nous aux Vongs, au TJ, dessinez le Temple (renseignez vous ici !)

    [Ce message a été modifié par: clickman le 02-04-2006 11:48]

    dimanche 02 avril 2006 - 11:47 Modification Admin Permalien

  • Avatar Anamund

    Anamund

    2306 Crédits

    Alors que je sortais du cube de contrôle de soi de la salle de maîtrise du sabre, mon comlink vibra. C'était Clickman qui m'envoyai un message:

    Connexion
    Bip
    Bip
    Bip...


    Anamund je t'envoie ce message pour te prévenir que tu peux venir effectuer ton second exercice quand tu veux. Je t'envoie les paramètres de l'exercice de manière à ce que tu sois prêt à voler dès que tu arriveras. Tu peux aller dan les archives du Temple pour prendre connaissance du vaisseau que tu utiliseras: l'Aile-X. Comme je te l'ai promis, je corserai l'exercice, rien que pour toi^^.
    Que la Force soit avec toi...

    Transfert....

    Exercice 2 : L’importance des boucliers, des stabilisateurs, des senseurs
    Lieu de la simulation : Dagobah, en plein marais
    Condition de vol : Brouillard, vent.
    Simulateur : Aile-X
    Armement : Aucun
    Objectif : Décoller et atteindre la piste d’atterrissage situé à 200 kilomètres de la. Interdiction de quitter l’atmosphère. En plein brouillard, vous ne verrez rien. Par moment il y aura du vent. Avec la forêt, les rafales seront difficiles à prévoir. Utilisez les senseurs pour repérer votre terrain, l’objectif. Utilisez les ailes en X du chasseur pour assurer votre stabilité ou votre vitesse. Surveillez vos boucliers car la faune locale est la… et risque de mordre votre cockpit ! Et certains arbres dépassent du lot, vous n’aurez peut être pas le temps de réagir quand vous le verrez… si vous le voyez !!

    Déconnexion!

    Je me rendis donc dans la salle des Archives pour en savoir plus sur ce fameux Aile-X. Je connectai la première borne que je vis de libre et avec l'écran tactyle, validai la fonction Vaisseaux. Je ne trouvais pas l'Aile-X dans les Archives, alors je jugeai que cela devait être le célèbre X-Wing T-65. Je cliquai donc sur cette fonction et vit l'historique du vaisseau. Cela ne m'intéressait pas vraiment puis je vis en bas à droite une nouvelle fonction qui m'intéressait plus: l'Aile-X (classe d'astro-navigation). Je validai donc cette fonbction et y trouva quelque chose de beaucoup plus pratique pour mon exercice:

    L’Incom T65 « Aile-X » :
    Accès au cockpit facilité, par une échelle latéral et une ouverture complète de la verrière qui se relève.
    Au Centre :
    -1 manche à balai central en guise de commande de trajectoire, monté d'un bouton de tir (un second selon les versions évoluées)
    -pédale du gouvernail sur le plancher du cockpit, accroissant la manœuvrabilité.
    -Ordinateur du système de visée placé à l'arrière du pilote. L'écran de visée est amené devant le pilote et verrouillé dans son champ visuel au combat seulement.
    A Gauche :
    -1 manette des gaz, à main gauche, se contrôle par poussée, contrairement au Tie (par rotation)
    -1 manette plus petite de même conception, contrôle les répulseurs
    Déploiement des ailes :
    -Le surnom d'Aile X lui vient de la position de ces 4 volets de combats en mode ouvert, formant un X. Déploiement des ailes au combat ou en atmosphère perturbée pour donner plus de dextérité au vol. Fermé pour atteindre la vitesse de croisière maximale.
    Droïdes astromecanos :
    -Embarqué à l'arrière du pilote, il pouvait calculer jusqu'a 10 jeux de coordonnées de sauts dans l'hyperespace. Les droïdes se chargeaient des opérations de contrôle de dégâts, ainsi que des réparations limitées, des ajustements de performance de vol et même des estimations de danger ou du remplacement temporaires d'un système de visée défaillant. Le droïde est à même de dériver l'énergie des Boucliers pour renforcer une zone affaiblie. En cas de nécessité, le droïde pouvait assurer le pilotage du vaisseau. La collaboration étroite entre le pilote et le droïde donnait souvent naissance à une véritable amitié, renforçant l'efficacité du duo.

    Ce vaisseau me plaisait encore d'avantage que le Tie, et je sens que cet exercice allait bien me plaire! Je me dépêchai de me diriger dans la salle d'astro-navigation. Une fois là-bas j'ouvris la porte et vis Clickman qui avait l'air de m'attendre avec impatience.

    Click: Ah! Anamund! Je t'attendais! Viens entre dans l'un de ces simulateurs!

    Clickman me montrai les simulateurs qui étaient au fond à droite de la salle. Je pris un casque et obéis sans un mot. J'entrai dans le cockpit avec moins de mal que le Tie m'installai au mieu et attachai mon harnais. Je mis mon casque et attendis. Soudain dans le casque j'entendis une voix m'annoncer.

    Click: Bien j'ai réglé les paramètres climatiques et les différents obstacles que tu auras à affronter durant ton parcours. As tu un astro droid?
    Moi: Un astro-droid?
    Click: Oui, un astro mécano! Un R2 ou un R4, un truc du genre!
    Moi: Euh... non je n'en possède pas!
    Click:Ok, certains padawan en possèdent...
    Moi: Je m'en achèterais un dès que j'en aurais l'occasion!
    Click: Ok, mais je te préviens, tout unité qui essai de piraté le programme se retrouve... grillé!
    Moi: Pas de problème mon astro-mec sera réglo^^.
    Click: Bien! Je te prête..... R4-D7 tiens !
    Moi:Ok, merci^^.
    Click: Tu peux lancer le moteur, la simulation commence!
    Moi: Que la fête commence!

    La voix s'éteind dans le casque et le cockpit s'illumina. Je me trouvais dans une vague plaine dans les marais de Dagobah. Je cherchai les commutateurs de séquence d'allumage. J'aperçus enfin devant la manette des gazs les quatre petit leviers rouges. Je les poussai et attendis que les voyants rouges deviennent verts en passant au orange. Une fois les voyants devenus verts, je poussai lentement la manette des répulseurs de ma main gauche. Le vaisseau commença à prendre lentement de l'altitude. Une fois que j'étais au dessus du niveau des arbres, je poussai la manette des gaz pour accélérer. Une fois que j'avais atteint une vitesse suffisante, je tirai la manette des répulseurs afin de les désactiver. A ce moment-là, je ne voyais vraiment plus rien du tout. Le vent soufflait de plus en plus fort et je pris la sage décision, me semblait il, d'activer les senseurs en mode thermique afin de mieux me repérer dans ce brouillard et de déployer les ailes.
    "R4, entre les coordonnées sur le tableau de bord."
    R4 fit exactement ce que je lui avais demandé et je vis sur le radar la trajectoire initiale que je devais parcourir pour arriver à la piste d'atterrissage située à 200km sud de ma position. Je tenais fermement ce que Click appellait "le manche à balai" et me préparai à toute éventualité. Je devais me fier aux senseurs et à la Force. Les conditions climatoiques me paraissaient critiques.
    "R4 active les Boucliers, on risque d'en avoir besoin..."
    J'essayai de me concentrai sur le terrain avec la Force tout en observant le radar.
    Soudain R4 me prévint d'un danger imminent. J'attendis et sentit avec appréhension une perturbation dans la Force. R4-D7 s'excitait de plus en plus.

    "R4, calme toi, ce doit juste être..."
    Je n'eus pas le temps de terminer ma phrase qu'une forte rafale nous percuta de plein fouet. Je tenais fermement le manche mais j'avais perdu le contrôle. Je tentai tant bien que mal de redresser le vaisseau et j'y parvint finalement grâce à R4 qui avait ajuster les performances de vol. Maintenant, la rafale était dans mon dos et soufflait toujours très fortement! Je vis sur le radar une sorte de ligne droite rouge. C'était un tronc d'arbre! Je redressai le vaisseau et tournai du mieux que je pus mais je ne pus empêcher l'impact de l'une de mes ailes gauches. Je restabilisai le vaisseau et reprenait de l'altitude. La rafale se calmait mais le brouillard était toujours présent et j'avais une aile d'endommagée.
    "R4, essai de réparer les dégâts du mieux que tu peux et renforce ensuite avec les boucliers les zones affaiblies."
    R4 approuva et je continuai à suivre la trajectoire indiqué par les coordonnées. Le radar n'indiquait rien pour le moment.
    R4 me prévint qu'il avait réparé l'aile et rééquilibré les boucliers. Je le félicitai et pus continuer le voyage tranquillement. Mais ce fût de courte durée. Je sentis un perturbation violente dans la Force. Soudain le radard m'indiqua qu'une centaine d'objets non identifiés arrivaient droit sur moi. Mince! Je n'ai aucune arme!

    "R4, renforce du mieux que tu peux les boucliers déflecteurs! Je crois qu'un troupeaux de gros oiseaux foncent sur nous! En plus le vent ne nous aide pas, je vais avoir du mla à les éviter. Ce n'est plus qu'une question de secondes!"
    En effet moins de cinq secondes plus tard, une flopée d'oiseaux de près de cinq mètres chacun jaillirent du brouillard. J'enfonçais avec mon pied la pédale du gouvernail et tournais le manche au maximum. Le vaisseau fit une série de tonneaux et je sentis des oiseaux percuter la carlingue. Le X tournait toujours et je me laissai guider par la Force pour éviter un maximum de bêtes. Une fois que tous les points rouges du radars étaient passés derrière moi, je restabilisai le vaisseau et j'avais un peu la tête qui tournait si bien que je n'eus pas le temps de réagir à la vision d'un dernier oiseau qui percuta de plein fouet la vitre du cockpit.
    "Ah....c'est dégoutant. En plus Click a désactivai l'usage des essuis glace... R4 rééquilibre les boucliers aux zones sensibles, je crois qu'on a fait pas mal de petits oiseaux orphelins..."
    R4 fis ce que je lui demandais tout en me prévenant qu'une modification bizarre avait été effectué dans la simulation, puis il subit un epetite décharge. Apparemment il n'avait pas le droit de me dire une telle chose...
    Quelque chose de relativement lourd tomba soudainement sur le vaisseau.

    "Qu'est ce que c'est R4?"
    Une tête velue apparût devant la vitre du cockpit! Je fis un bond sur mon siège et fit un tonneau pour que la créature tombe.
    "C'était quoi ça.....? Un Ewok????"
    Je sentis tomber au dessus de moi quatre autres créatures.
    "C'est pas possible!"
    Je réeffectuais un tonneau mais cette fois, les Ewoks s'accrochaient. R4 me prévint qu'ils essayaient de découper le fuselage. Je lui ordonnai de concentrer les boucliers aux endroits où les sales bêtes essayaient de trouer mon vaisseau.
    Soudain, une idée me vint! Je baissai légèrement les gaz et baissai en altitude. La forêt qui se trouva en face de moi n'était pas très dense, parfait!

    "R4, puissance de boucliers maximum! Ca va swinguer!"
    Je me concentrai, fondis en osmose avec la Force et plongeai dans la forêt. Ma vitesse était faible mais constante. J'évitai les branches qui étaient, je dosi dire, assez rares. Je donnai un maximum de mouvement au vaisseau. Je plongeai sous une branche et entendis un Ewok la percuter de plein fouet. Je tirai le manche puis le baisser. Un autre Ewok fut désiquilibrer et tomba. A présent tout en évitant les obstacles dans la forêt je cherchai à l'aide de la Force une ouverture. Ca y est! il y en avait une! Je reprit de l'altitude m'y engageait pour sortir de la forêt, augmentai les gza au maximum et tirai le manche vers moi. L'Aile-X prit de l'altitude en piquet et les deux Ewoks restants chutèrent du vaisseau. Puis, tout en faisant une boucle je redirigeai le vaisseau vers la piste d'aterrissage. Jusqu'à ce qu'il ne resta plus que 10km de chemin, je ne rencontrai plus aucun obstacle et je dus seulement me fier aux senseurs et au radar pour poursuivre ma route. Mais lorsqu'il ne resta plus que 10km avant d'atteindre l'objectif, le brouillard se dissipa et la pluie se mit à tomber.
    *Bizarre* pensai je *Au moins cela nettoiera un peu la vitre du cockpit...*
    Soudain j'aperçus la piste d'atterissage, mais ce que je vis deux secondes plus tard dans le ciel m'horrifia. Une tornade s'abattait entre la piste et moi. Accroché au manche je contournais la tornade en mettant les gaz au maximum de peur d'être aspiré. Une seconde tornade!
    R4 me prévint que sept tornades se trouvaient tout autour de la piste.

    "Click, je te hais.... Peu importe je passerai!"
    Je m'engageais entre deux tornades mais elles était trop rapides. Je remontai en piquet pour éviter de me faire aspirer et m'éloignai de la piste.
    "Argh... Comment faire? Une idée, R4? Non bien sûr..."Les tornades tournaient toujours autour de la piste sans arrêt. J'avoue que le défi était de taille... Réfléchissons, réfléchissons... Une idée!
    Je fis demi-tour et me dirigeai à nouveau entre deux tornades. Cette fois-ci, je pris plus de risques je voulais que les deux tornades se percutent. Je les attirai l'une vers l'autres puis fit uen boucle pour ne pas être pris en sandwich.
    Bingo! Les deux tornades se percutèrent et... ne formèrent plus qu'une seule et beaucoup plus grosse tornade... Arf! Peu importe je devais renouveller l'expérience. ce que je fis. Et je recommençai encore et encore jusqu'à ce qu'il ne resta plus qu'une seule et énorme tornade.
    *Même dans mes plus terribles cauchemars, je n'ai jamais vu cela...* Mais je remarquai que même si la taille et la puissance en étaient accru, la vitesse de la tornade était grandement diminué. Je l'attirai donc vers la forêt tout en évitant les branches qui étaient aspirés. R4 avait lui même concentré la totalité de l'énergie des boucliers déflecteurs à l'avant du vaisseau au cas où des éléments nous percuteraient. Puis je fis un grand détour pour ne pas être pris à court par la tornade et me dirigeai vers la piste.
    R4 me prévint que la tornade avait disparût. Je fis un ouf de soulagement et dirigeai le X au dessus de la piste. J'activai les répulseurs, baissai les gaz et sortit le train. Je me posai doucement sur la piste.

    "Et bien on a eu chaud, hein R4!"
    La vitre du cockpit s'éteint, j'enlevai mon casque, décrochai mon harnais et sortit du simulateur tout éssoufflé.

    Click: Et bien tu ne t'en ai pas trop mal sorti, je dois dire...
    Moi: Pas trop mal? Tu rigoles? Pour les Ewoks, je dois dire que ça ne m'a que très peu surpris mais j'aurai jamais imaginé que tu aurais osé les tornades!
    Click: Et bien moi non plus vois-tu! J'ai eu une soudaine envie diabolique, gniark. Allez souris, poisson d'avril!
    Moi: Aujourd'hui, on est le 2! Si tu voulais m'avoir c'était hier! Enfin^^, un jour je t'aurais, crois moi et ce jour là je rigolerai.
    Click: Je t'attend, je t'attend^^. En attendant, tu ferais mieux de te reposer, je vais revisionner ta simulation. Tu peux disposer.
    Moi: Merci...

    Je quittai donc la salle des simulateurs en souriant...

    dimanche 02 avril 2006 - 17:59 Modification Admin Permalien

  • Avatar alema

    alema

    560 Crédits

    Bonjour maitre je me presente Padawan alema, j'aimerai connaitre toute les subtilité du vol spatial pour mener a bien ma mission de defence de la galaxie

    dimanche 02 avril 2006 - 21:27 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Evénements

D23 2019

23 août 2019 - 25 août 2019

Ciné Concert Star Wars : Le Retour du Jedi

11 sept. 2019 - 14 sept. 2019

Comic Con Antwerp 2019

14 sept. 2019 - 15 sept. 2019

Japaniort 2019

28 sept. 2019 - 29 sept. 2019

Triple Force Friday

04 oct. 2019

Paris Manga et Sci-Fi Show 28ème édition

05 oct. 2019 - 06 oct. 2019

Star Wars IX

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2019 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide