Salle de récréation (page 2)

  R2D2 vous signale une erreur. Vous devez être identifié pour voir la page que vous avez demandé. Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou vous inscrire au fanclub.

Inscrivez vous !
  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar AngeSolo

    AngeSolo

    23272 Crédits Modo

    Je crève la dalle depuis que j’avais volé le zoli petit tableau. Ce qui signifie que je suis en train de manger un bon petit kebab. Et que, par manque de chance, je me suis cramée le palais une fois de plus – ce qui est assez gênant soit dit en passant et que c’est moins pratique pour… En tout cas, il semble que le tableau est un vrai Krapezl et que je pourrais donc le voler une fois que je l’aurais rendue.
    Je me vois déjà traitée de folle de ne pas l’avoir gardé mais tout mon plan pour m’emparer de la collection d’Ollié en découlait (et ma mission aurait été trop courte^^). Je peux donc dire que tout se passe au mieux pour l’instant. Il fallait désormais que je trouve une gentil petit garçon pour m’aider dans me besogne jusqu’à ce que je puisse à nouveau faire un « coup de pression ».
    Douée comme personne (la classe^^), j’ai déjà trouvé la cible parfaite depuis les quelques jours que je me prélassai dans les parages avec comme motif « travail pour le parrain ».
    Je m’approche du petit garçon et lui fis un sourire chaleureux.

    _ Salut !
    _ Bonjour, vous êtes qui, Madame ? demande le gamin.
    _ Une amie, j’espère ! répondis-je tout sourire. Comment vas-tu ?
    _ Bah… Bien… Pourquoi ?
    _ Voilà, est-ce que ça te dirait d’avoir de quoi t’offrir une montagne de bonbons ?

    Un sourire apparaît sur le gosse.

    _ Bien sûr !
    _ Voilà… commençai-je. C’est bientôt l’anniversaire de mon oncle. Tu connais peut-être Monsieur Ollié ?
    _ Bien sûr ! s’exclame le gamin en bombant le torse. Il habite sur le château là-bas. Maman, dis qu’il est assez gentil comme monsieur… Enfin, je trouve ça bizarre… Y a 7 drôles de gens pas très commodes qui viennent d’arriver chez lui.
    _ Quel sorte de gens ?
    _ Bah… Ils ont des armes. Maman dit que ce n’est pas bien. Ils pourraient tuer des gens.
    _ Et ta maman a tout à fait raison. En fait, j’aurais un cadeau à offrir à mon oncle mais je suis un peu pressée et je ne pense pas que je pourrais lui donner à temps. Tu pourrais être ici dans une dizaine de minutes, juste le temps que j’aille chercher son cadeau.
    _ Pas de problème, Madame !

    Je quitte l’endroit tranquillou et fonce droit sur le speeder où une petite feuille de papier m’attendait sagement. Sérieux, faudra que je demande à ce que mon parrain me rembourse l’encre ! Je paye tout de ma poche alors que c’est pour lui que je dois user mon faible nombre de neurones !
    Il abuse !

    « Cher Sieur Ollié,
    Comme je vous l’avais promis, votre tableau est rendu à l’heure précise. Je dois bien admettre que c’est une remarquable pièce de collection et que ce n’est qu’avec un immense regret que je vous la remets, non pas en main propre par manque de temps. Mais c’est avec certitude que je vous informe que je l’acquerrai d’ici peu avec une grande partie de votre collection.
    Je me vois aussi informée par source sûre que vous auriez engagé des « braves hommes » pour garder précieusement votre petite collection. Des espoirs en vain, je dois bien avouer. Peut-être néanmoins que cela vous donne une certaine tranquillité d’esprit mais je dois vous faire part que cette mesure, inutile soit-elle et coûteuse, ne me séparera de mes futurs biens, ni de près, ni de loin.
    L’Holonet n’est que la preuve du fondement de mes propos comme vous le constaterez aujourd’hui…
    Mes salutations distinguées,
    A.S.

    Post-Scriptum : Veuillez remerciez aussi d’une bonne liasse de friandises le jeune garçon qui vous a rendu votre tableau. »


    Je cachette l’enveloppe et sortis de ma poche quelques crédits pour mon petit livreur que je retrouve quelques minutes plus tard, rayonnant de toucher de l’argent pour un si petit service rendu.
    Je retourne ensuite au speeder et m’apprête à faire agir ma double couverture, celle, que je garde en cas de recours pour faire « avancer les choses de manière profitable ». Avec un smile sur les lèvres dû à un plan qui se déroule à merveille, je me mis à rédiger un article pour holonet sous le pseudo de la journaliste Sasha Sliptom.



    « (…) On vient de me communiquer à l’instant qu’un objet ayant appartenu à la défunte et première présidente qu’eut la Nouvelle République, Mon Mothma aurait été dérobée sous le nez de son propriétaire, un riche collection et amateur d’art sur Chandrilla.
    Le propriétaire en question reste discret quant à la personne qui aurait commis ce vol. Tout ce dont nous savons et qu’il avait été prévenu quelques jours à l’avance par une personne signant sous les initiales A.S.
    Le Chandrillian a déclaré qu’il aurait fait tout son possible pour éviter qu’on lui dérobe son bien, engageant mercenaires, gardes et autres chasseurs de primes. Tous ses efforts furent anéantis sans le moindre effort, le cambriolage s’étant déroulé d’une manière plus que remarquable !
    D’après les spéculations des autorités locales, le tableau n’était plus à sa place 6H avant que le propriétaire ne s’en rende compte à son réveil.
    Nous ne savons pas grand-chose de plus si ce n’est que notre victime regrette de ne pas avoir eu recours au célèbre détective Majhah Xedri. »


    Ravis, j’envoie l’article.

    -------------------------------------
    Miss Lupin
    Membre du R.H.HU.M.
    "Vous désirez ? Un soda ? Un coca ? Moi ?"

    [Ce message a été modifié par: AngeSolo le 11-10-2005 17:52]

    mardi 11 octobre 2005 - 17:50 Modification Admin Permalien

  • Avatar Edoras

    Edoras

    7665 Crédits

    Le moins que le tye qui joue le hasard (moi) puisse dire, c'est que la filleule d'Édoras ne manque pas de toupet !
    Un culot monstre, c'est rare que ça rate, toutefois, il est à noter que le petit livreur ne reçu pas ses bonbons (le collectionneur étant diabétique).
    Pour compenser, le vieux grigou lui offrit 50£, ce qui n'est pas si mal, faut reconnaître.

    Mais en ce qui concerne la lupineuse, le hasard veut que je lui sorte un truc moche... zut, j'ai pas d'idées ! Bah, on a qu'à dire que le gars Olié (Pas le superhéros, l'autre... non, pas le chef de l'escadron Nabien non plus ! Le collectionneur !) se prit d'une envie soudaine d'ajouter - non pas un système d'alarme sophistique - mais deux !
    Une alarme sonore déclenchée par uen série de capteurs lasers (et suffisemment puissante que pour assomer un humanoïde de taille moyenne) et un deuxième système... un piège laser, du même type que celui utilisé sur les grands vaisseaux de l'Ancienne et de la Nouvelle République.

    Bonne chance ^^ t'avais pas qu'à lui faire peur, à ce pauvre type.

    :jf:

    samedi 22 octobre 2005 - 19:10 Modification Admin Permalien

  • Avatar AngeSolo

    AngeSolo

    23272 Crédits Modo

    Le Maître du jeu, c’est qu’un gros vilain sadique qui n’a pas respect pour la pôvre malheureuse qui poste… Et pis c’est pas de ma faute si jamais le type est un gros nul de première, na :
    Vilain pas beau parrain ! T’es trop michant avec ta filleule :ple:




    Erf… Je vous le dis moi ! C’est fatiguant de ne rien faire. Je vais finir par attraper une insolation avant que le père Olié ne se décide de faire quelque chose de vraiment sensé pour protéger sa collection. En tout cas, mon bronzage est quasi parfait.
    J’ai même réussi à me faire inviter à dormir dans la baraque d’un des habitants du village. Y a pas : ils sont vraiment adorables les Nabiens… Dommage, que je dois les appauvrir d’un coup.
    Faut que j’arrête sinon je vais finir par être nostalgique.
    Fiou……. Qu’est-ce que j’ai la flemme de me bouger. Il faut quand même où sinon mon plan va tomber à l’eau.

    Me voilà parti avec une canne à pêche, un seau dans la main dans les alentours de l’étang le plus proche avec non pas l’intension de pêcher… Quoi que… Je ferais des frais ne moins vu que le parrain est radin ! … mais plutôt de me faire voir.
    Parce que bien entendu, tout ça est calculé à l’avance. Il faut juste que je me déguise correctement et que le célèbre détective soit en mode vacances sur Naboo.

    Comme par hasard, quelque jour plus tard, un article de la célèbre Sasha Sliptom réapparaît sur Holonet comme quoi Majhah Xedri a décidé de prendre du bon temps en pêchant sur la néanmoins célèbre planète native de la Reine Amidala. Voilà près d’une semaine que pour lui la vie se limite à la capture de poissons.


    Quelques jours plus tard…


    J’en ai marre de manger du poisson. En plus, j’ai même pas le matos pour me faire des sushi ! Et vous croyez que le parrain aurait été suffisamment clément pour m’envoyer des casseroles ? Pas non ! Je dois encore lutter pour ma petite existence douloureuse sans la moindre aide extérieure.
    Tiens, c’est qui qui arrive là-bas ? Mais oui….. On dirait bien ce cher Finis Olié ! Moi, je dis : c’est mon jour de chance (sauf le fait que je me sois ouverte la langue^^) ! Il faut juste que j’embobine correctement le type et que je fasse mon rôle à merveille.

    _ Excusez-moi, monsieur… finis le nouveau arrivant.

    Je retourne vaguement la tête et sans broncher contemple à nouveau le lac et ma ligne.

    _ Monsieur… insista Olié.
    _ Oui ? répondis-je en ne bougeant pas le cou. Vous désirez ?
    _ Je me demandai si…
    _ Vous pouviez avoir recourt à mes services, n’est-ce pas ? raillai-je.
    _ Bien en effet… Il s’agit de…
    _ A.S. ?
    _ Comment … ?
    _ Peut importe ! le coupai-je. Vous n’êtes pas sans savoir que je suis en vacances. La presse a suffisamment dévoilé ma vie privée ces temps-ci. C’est à se demander si le seul but de mon existence serait de travailler pour la société et la République.

    Olié ne répondit pas à la remarque, il se contente de regarder la houle des petites vaguelettes qu’avait faite ma ligne quand j’avais relancée.

    _ J’aurais besoin de vos services… souffla le Nabien.
    _ Je croyais pourtant que vous aviez engagé des hommes de mains pour surveiller votre collection…
    _ … mais…
    _... apparemment cela ne sert à rien, je sais. Vrai que ce A.S. m’intrigue…
    _ Cette A.S. Ange Solo de son vrai nom.
    _ Une jeune femme ! m’exclamai-je ! Et bien, encore mieux… Déjà plusieurs vols spectaculaires à son actif… C’est très intéressant…
    _ Ca veut dire que vous acceptez ?
    _ Je ne sais… Elle vous a prévenu ?
    _ Oui, effectivement, répondit-il.
    _ Quand à lieu le cambriolage ?
    _ D’ici trois jours, à minuit pile.

    Je soupirai, faisant mine de réfléchir.

    _ Je passerai demain dans la journée…

    dimanche 23 octobre 2005 - 20:51 Modification Admin Permalien

  • Avatar Edoras

    Edoras

    7665 Crédits

    Joli...
    Malheureusement pour toi, Finis Olié est richissime, bas-de-lainier, scrupuleux, mais il est également loin d'être demeuré.

    De retour dans sa vaste propriété, ce charmant Néo-Républicain est pris d'une soudaine crise de doutes. (c'est moins spectaculaire qu'une crise de goutte, mais ça fait plus de dégâts)
    Il se mit donc en tête de revisioner la presse des derniers jours, de relire les mots doux de la voleuse, et se décida enfin à rechercher ce qu'il peut sur le détective, histoire de pouvoir recontacter celui-ci - étant donné qu'il a une soudaine envie d'être rassuré sur le sort de sa collec'.
    Et finalement, après de nombreux coups de comlink, il tombe sur le célèbre détective Majhah Xedri, le vrai.

    Et ce qui s'ensuit de leur discussion rend la vie de monsieur Finis Olié plus belle, la tienne plus incertaine et celle de Xedri, intéressante au plus haut point de sa jolie carrière.

    Evidemment, tout ça, tu ne le sais pas...
    Désolé ma belle, mais comme moi non plus je ne le sais pas (c'est un dé qui me l'a sussuré, mais mon oreille gauche ignore ce qu'ouit mon oreille droite), je ne saurai pas te le dire, même contre un remboursement intéressant...
    :ple:
    Enfin, voilà quoi... bonne chance.

    :jf:

    lundi 24 octobre 2005 - 05:27 Modification Admin Permalien

  • Avatar AngeSolo

    AngeSolo

    23272 Crédits Modo

    Je ne sais pas trop comment expliquer ça mais j’ai soudain une très mauvaise intuition. On va dire que je deviens à moitié parano… Enfin… On va réfléchir un petit peu dans cette affaire et on va prévoir le troisième plan de secours.
    Au cas où… On ne sait jamais^^
    Je prends donc le speeder que j’avais « emprunté » et décide de faire un petit tour en ville. Nous sommes exactement le jour de la semaine où la femme du vieux pervers gardien va faire ses courses pour le Sieur Olié.
    Je repère après quelques heures d’attende la vieille femme chargée, bourrée de course en train de faire machine arrière pour retourner au château de son maître. Gentille comme tout, je m’arrête devant la dame.

    _ Pardon, madame… est-ce que… fis-je.
    _ Excusez-moi, mademoiselle mais vous me faites perdre mon temps. Si je ne suis pas à l’heure, je risque de mettre Sieur Olié en colère, râle la bonne femme.
    _ Veuillez excusez de vous importunez ainsi. Je voulais juste que vous m’indiquiez la route qu’il faut suivre pour rejoindre l’hôpital de Theed. Ma mère est tombée malade et je dois me rendre sur place afin de savoir si son opération s’est bien déroulée.
    _ Ah… Veuillez me pardonner pour mon manque de courtoisie.

    Pendant quelques minutes, la femme me dicte un chemin à suivre afin que je me rende le plus vite possible à Theed. Et pour remercier la brave femme, je lui propose de la raccompagner chez elle. Celle-ci accepte.
    La pauvre se retrouve loin de chez elle, enfermée par mes soins mais non maltraitée.

    La journée suit son cours et j’arrive à embaucher un gamin de la rue (en échange d’un repas et des sous^^) afin de m’accompagner chez Olié.
    Thiky, le gosse, est une vraie crème ! Il m’écoute à merveille et entre vite fait dans la combine. Je lui explique rapidos le plan et que l’homme chez qui nous allions était une personne qui n’avait aucune scrupule à voler les tableaux qui appartenaient au peuple.

    Nous arrivons donc tous deux sur le lieu où nous avions rendez-vous, à savoir chez le collectionneur. Avec le gamin avec moi, et ce que j’avais dans mes poches, je me sentais un peu plus rassurée…
    Le concierge nous laisse passer, moi et le gosse et nous conduit jusque dans le bureau de son patron. Au passage, je me permets de laisser un petit mot dans la loge du concierge pendant que le gosse lui demande où sont les toilettes. Nous partons ensuite dans ledit bureau où le Sieur Olié nous attend.

    _ Monsieur Majhah Xedri, bonjour, fit Finis Olié en me montrant une chaise.
    _ Monsieur Olié, ravi de vous revoir… Je vous présente Thiky.
    _ Enchanté, répond le gamin par politesse.

    Nous discutons pendant une bonne vingtaine de minutes mais je remarque à plusieurs reprises que je ne captais pas les allusions du pépère et qu’il semblait plus ou moins méfiant. Cela est peut-être une simple impression mais je préfère tout de même la vérifier.
    Je demande donc à Olié de me conduire dans sa galerie.
    Celui-ci hésite et tente de changer de sujet mais fini par accepter…

    _ Pourriez-vous me montrer le tableau que cette fameuse Ange Solo à l’intention de voler ? demandai-je.
    _ C’est à dire que… répond le Nabien

    Sans attendre de réponse, je fais signe au gamin d’entrer.
    Le Nabien s’interpose aussitôt visiblement soucieux de la santé de mon jeune ami.

    _ Vous ne pouvez pas entrer… dit-il.
    _ Pourquoi cela ? demandai-je. Thiky, entre donc…

    Le gamin va pour exécuter qu’Olié s’interpose à nouveau.

    _ Il y a un problème, Monsieur Olié ?
    _ C’est que… Si le gamin entre…
    _ Oui ? insistai-je.
    _ Les systèmes d’al…

    Bien… je suis fixée : il ne me fait pas confiance.
    Je sens alors un canon dans mon dos.

    _ Qui êtes-vous ?

    Gloups…



    Ledit message

    « Cher Monsieur,
    Je voulais vous informer que votre femme est en lieu sûr pour le moment. Nourrit, logée et bien traitée… Si vous tenez à la revoir, je vous prierai de bien vouloir ne pas faire part de sa disparition à votre entourage et de vous mettre à mon entière disposition. Je vous contacterai dès que possible et soyez sûr que je saurai exactement ce que vous entreprendrez dans les jours qui suivront.
    Veuillez recevoir mes salutations distinguées,
    Ange Solo.

    PS : Afin d’appuyer mes propos, je tiens à vous informez que je suis au courant de votre petite aventure avec la serveuse de la cantina près de l’étang. Je vous ai vu batifoler de mes propres yeux… Soyez rassurez, votre femme n’en sait rien ; du moins pour le moment…

    A. S. »

    mardi 01 novembre 2005 - 18:57 Modification Admin Permalien

  • Avatar Edoras

    Edoras

    7665 Crédits

    Bah oui... qui êtes vous?
    Il a bien raison de poser la question, le pauvre homme, non?
    Enfin, c'est pas tout ça mais il décide d'être gentil avec toi, semble t'il... disons qu'il a envie de te causer un brin, vu que c'est un proche-humain de goût et qu'en plus, tu pourrais être seulement une envoyée de ce "A.S."...
    Enfin, toujours est-il que tu te retrouves à l'étroit du couloir, avec un enfant dans les pattes (ce serait moche qu'il meurt, mais s'il faut servir la cause, hé ! : ta vie vaut mieux que la sienne, non? Hé ouais, je suis moi... pas sadique, mais logique) et un Olié pas content, méfiant, qui te regarde avec un petit sourire orgueilleux et une vibrodague courte. Derrière toi, tu peux sentir un Humain qui devrait changer d'eau de toilette, et qui décide d'arrêter de t'enfoncer le canon de son DL-44 dans les côtes, vu que t'es son genre et que t'as pas l'air dangereuse (le c** ^^).

    :jf:
    -------------------------------------
    Leader de la Guilde
    Un Vaurien koalaphile membre du R.H.HU.M.S
    TERRIK

    [Ce message a été modifié par: Edoras le 13-11-2005 15:44]

    vendredi 11 novembre 2005 - 19:15 Modification Admin Permalien

  • Avatar AngeSolo

    AngeSolo

    23272 Crédits Modo

    Mouhahahahahahaha
    Le come-back de la posteuse infernale^^
    Bon, bah, je poste en espérant que le MJ sera gentil^^



    Et blast ! Me voilà encore dans un sacré pétrin !
    Sérieux, si je choppe celui qui m’a maudite, je lui fais sa fête et je m’en donnerai à cœur joie ! Oh vie pourquoi es-tu si cruelle avec les Corelliennes ?
    Bref, il faut que je trouve une solution et vite fait…
    Cerveau cogite, cogite !

    _ Je vous ai posé une question ! me presse Olié.

    Iiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! Je fais comment moi ? Bon, on se calme et on utilise le plan E. Normalement, tout doit se passer comme prévu. On respire un bon coup, on pense à Naga qui va offrir du chocolat et à Maggy et moi en train de manger des cannelés…

    _ Bien… Je suis le détect… commençai-je.
    _ Je sais ce que vous n’êtes pas ! s’emporte le Nabien.
    _ Autant tout avoué… Je m’appelle Emily d’Erthillis, répondis-je simplement. Pourriez-vous enlever le canon planté dans mon dos, s’il vous plait.

    Je demande gentiment, hein ? Et voilà que l’autre gus appuis plus fort. Hey ! Gros Tas, tu veux que je sois atrophiée de la colonne vertébrale ou quoi ? J’y tiens moi ! Sans, mes possibilités sont plus que réduites et je dois tirer un trait sur ma carrière en plus. Et pis… y a le parrain qui serait pas content et je serais foutue à la porte !
    BOUHOUHOUHOUHOU ! Personne ne m’aiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiime !

    _ Qu’est-ce qui me prouve que vous êtes celle que vous prétendez être ? questionne Sieur Olié.
    _ Je savais que c’était une mauvaise idée, je le savais ! Mais non, il a fallu que j’obéisse au doigt et à l’œil ! m’emportai-je, jouant la comédie. Je savais qu’il fallait prendre les manières les plus traditionnelles et que ce fichu déguisement était une mauvaise idée ! Je le savais ! Mais non, il a fallu que j’obéisse !
    _ S’il vous plait… euh… Mademoiselle ?! Veuillez…
    _ Excusez-moi de m’emporter. (Je fouille dans une de mes poches et en tire des papiers d’identités.) Voilà mes papiers. Je suis expert d’arts modernes et antiques. Je bosse dans ma propre boîte et comme vous le savez, on en veut à votre collection. Mes employeurs, dont je tairai le nom, sont des futurs acheteurs de votre collection. Ils pensent que si vous avez renforcé la sécurité et engagez des « gardes » c’est afin de cacher le fait que vos œuvres ne soient des originaux. A l’aide de ce déguisement, ils m’ont demandé de m’introduire chez vous afin de vérifier si elles sont authentiques ou non. Après, vous n’êtes pas obligé de me croire et je le comprendrais.
    _ Effectivement, approuve le propriétaire. Qu’est-ce que vous n’êtes pas la personne voulant me voler ?
    _ Ma foi, rien… Si ce n’est peut-être le fait que nous sommes en plein jour et que je ne pense pas que, si j’aurais été la voleuse, j’aurais cherché à nouer contact avec moi. Ca parait absurde !
    _ Vous savez que je pourrais vous faire arrêter pour intrusion dans une propriété et tentative de vol.
    _ Je le sais (Je verse une larme.) et ma carrière serait fichue ! Je vous en prie : ne me dénoncez pas à la police ! Je vous donnerai des dédommagements et je dirais à mes patrons que vos tableaux sont des vrais ! Et que la somme est supérieure de loin au prix fixé. Je vous en prie, j’ai deux enfants à nourrir dont mon petit qui est avec moi. Ne le privai pas de sa mère, c’est tout ce qui lui reste…

    J’espère que ce mec n’est pas une ordure de première sinon je suis mal moi^^ En plus, je dois admettre que j’ai des vrais talents de comédienne ! Il faudrait que je teste ça sur Edo quand j’aurais un petit moment à moi, tiens.
    Bref, je passe un peu les détails mais le type me vire comme une mal propre et je me carapate comme une malade avec mon « fils » dehors. Ca ne finit pas si mal que ça en fin de compte et en plus Monsieur Olié a pris mes papiers en main avant de me les rendre. Il a donc mis ses mimines dessus et sur le produit qu’il y avait. Si jamais le plan C tourne à la cata, le plan F sera mis en œuvre pour la bonne cause.

    Le lendemain matin de bonne heure,

    Faut bien que je donne de mes nouvelles à mon gardien préféré, hein ?
    Je lui envois donc une jolie petite lettre qui lui est remise par le facteur du coin afin d’éviter tous soupçons.



    « Cher Monsieur,

    Dans mon élan de sympathie et sachant que vous n’avez eu de nouvelles de votre femme, je me porte garante de vous en livrer dans la journée même. Je vous fais confiance quant à la raison de votre absence que vous donnerez à ce très cher Sieur Olié car il serait fort dommage que votre femme est des troubles de santé soudain, n’est-ce pas ?
    Il va se soit que vous viendrez seul et que notre rendez-vous reste secret tout comme la disparition soudaine de votre femme.

    Je vous attends à 17:00 au café en face de la rue de la paix,

    Ange Solo.

    Post-scriptum : Inutile de vous rappeler, Monsieur, que votre femme est logée par mes soins et dans un endroit où moi seule connaît l’endroit. S’il m’arrivait quoi que ce soit ou que quelque chose aille de travers sachez que je ne confirai pas l’endroit où elle se trouve et qu’elle risque de souffrir d’un manque d’eau et de nourriture.
    Vous êtes un homme intelligent, j’ose espérer que nous n’en arriverons pas à là.

    A. S. »


    lundi 14 novembre 2005 - 11:12 Modification Admin Permalien

  • Avatar Edoras

    Edoras

    7665 Crédits

    Tu vois quand tu veux? ^^
    Bravo, continue à ton aise...
    Ah ! au fait : le chef des "gardiens" est alcoolique.
    Au cas où...
    Si tu la finis convenablement, je crois que je te paye une soirée de consos sur mon compte à Bestine, miss Solo :cli:

    :jf:

    dimanche 20 novembre 2005 - 09:57 Modification Admin Permalien

  • Avatar AngeSolo

    AngeSolo

    23272 Crédits Modo

    Edo ?
    J'ai encore fumé word^^ Ce truc fait plus de deux pages^^



    Bref, voilà un petit moment que je suis en train de glander dans le coin histoire d’attendre que Monsieur le concierge ramène la brioche dans le coin. Pendant ce temps le gamin jetait un œil sur ses faits et gestes. Rien ne lui avait semblé suspect. Le type marchait dans la combine, trop trouillard pour la vie de sa nana.
    Ca me rendait un peu plus sûr de moi vu la tournure que prenait la mission. J’ai dû naître sous une étoile poisseuse avec les hormones déréglées dans la gente masculine, l’alcool où le fric étaient dans le coin.
    Misère de misère…
    Au bout, un petit quart d’heure, mon homme (pas le mien mais vous avez pigé quoi^^) arrive un poil stressé comme tout. Il était dans les conditions mais là c’était vraiment in the pocket.
    En gros, je me suis déguisée à nouveau ; cette fois en riche avocate à la chevelure dorée. Qu’est-ce que je ne ferais pas pour les beaux yeux de mes pigeons, hein ? Me teindre en blonde… Berk !
    Je m’approche du type et lui adresse un sourire chaleureux. Il capte illico que je suis son contact.

    _ Mademoiselle A… babouille-t-il.
    _ Sarah Adélito… Aristocrate et avocate de Kuat, le coupai-je afin de ne pas laisser des soupçons quant à mon identité auprès d’éventuelles oreilles indésirables.
    _ Enchanté, Martin Esel (pour ce qui pigeront ^-^).
    _ Je vous en prie, asseyez-vous.

    Je l’invite à s’asseoir et nous commençons à bavarder tranquillement, parlant du temps, des actualités sans jamais évoquer le pourquoi nous étions ici. Je commande alors uncafé bien chaud pour monsieur tandis que je me rabats à un simple chocolat chaud (j’adoooooore ça en plus avec une cuillère de rhum : slurp !). Puis, une fois que l’homme a bu sa mixture, je regarde ma montre 18 :00 et me dis que je dois entrer dans le vif du sujet.

    _ Puis-je savoir à quelle heure vous mangez ce soir ? demandai-je.
    _ Pourquoi cette question, mademoiselle ?
    _ Pour information… répondis-je simplement.
    _ Ah parce que…
    _ A quelle heure soupez-vous ?
    _ 19 heures pile.
    _ Vous aimez votre femme ?
    _ Oui.

    Ma petite potion semble faire effet on dirait. On va faire le test absolu^^

    _ La couleur de vos sous-vêtements ?
    _ Rouge et blanc.
    _ Qu’est-ce que vous éprouvez en ce moment ?
    _ L’impression que je dis et fais des choses contre ma volonté.
    _ C’est exact.

    Je lui souris.

    _ Il s’agit une petite drogue avec des effets bénins. Ne croyez pas que je n’ai confiance en vous mais je préfère prendre des précautions. D’accord, vous me promettez que vous obéirez uniquement à mes ordres que vous ne dévoilez mes plans et les arrangements qui nous lisent, que vous ne me trahirez pas, que vous ferez comme si vous étiez dans votre état normal.
    _ Oui, je vous le promets.
    _ Réponds sincèrement à la question. Avez-vous confiance en moi ?
    _ Non.
    _ Parfait. Je me doutais de votre réponse. Sachez que je n’ai rien contre vous, je le répète… Bien, je vais vous donnez deux flacons. Un a versé dans le verre du Sieur Olié et l’autre dans les différents aliments des gardes. TOUS les habitants, exceptés vous et le Sieur Olié doivent boire cette mixture ce soir en soupant. La mixture pour le Sieur Olié est la même que la vôtre. Vous lui ferez boire avant les gardes, entendu ?
    _ Oui.
    _ Bien. Vous lui direz exactement « Vous irez dans la galerie seul et vous ne ferez rien et ne direz rien jusqu’à ce qu’à la venue de Ange Solo. Vous n’obéirez qu’à ses ordres après ce que je viens de vous donnez que vous excécuterez. »
    _ Oui.
    _ Dans l’autre boisson, il s’agit d’un somnifère. Les gardes tomberont comme des mouches et dormiront pendant au minimum 6H standards. Une fois votre mission accomplie. Vous allumerez la lumière de la cuisine et l’éteindrez par deux fois. Je viendrais dans les 15 minutes qui suivront. C’est compris ?
    _ Oui.
    _ Vous serez dans cet état pendant plusieurs heures ce n’est qu’après il ne fera plus effet. Je compte sur vous. Et n’oubliez pas que j’ai toujours votre femme avec moi.

    Sur ce, il partit, l’air de rien, comme je lui avais demandé.
    Ya pas ! Pratique cette potion de Ryloth !

    jeudi 24 novembre 2005 - 16:55 Modification Admin Permalien

  • Avatar Edoras

    Edoras

    7665 Crédits

    Excellement bien joué : coup de maître !
    maid dis, tu pourrais pas finir tes messages sur un instant un peu plus "hasardeux" ? Parce que là, tu ne me laisse rien de chez rien pour te faire ch... t'entraîner ^^
    On va dire que pour rentrer dans ta planque, t'as un pépin comak un pot de fleur qui tombe d'un balcon pour aterrir pile sur ta caboche : il pleut, ton moyen de transport à une panne, et les services des transports en commun sont en grève (comme d'habitudeeeuh).
    A par ça, tout va très bien, madame la marquise.
    Pourtant, il faut que l'on vous dise : le gamin a disparu...

    :jf:

    samedi 03 décembre 2005 - 13:53 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Discord

Discutons :)

47 fans connecté(s)

Star Wars IX

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2019 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide