Le Chu'Unthor V3: Vaisseau Académie (page 6)

  R2D2 vous signale une erreur. Vous devez être identifié pour voir la page que vous avez demandé. Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou vous inscrire au fanclub.

Inscrivez vous !
  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Jolee

    Jolee

    558 Crédits

    Lorsque Padmée me mit sous la responsabilité du Chevalier Jedi Yota, je fus dans tous mes états car j’avais entendu certaines rumeurs sur le Jedi. Celui-ci arriva quelques minutes plus tard et me fit descendre dans le hangar… Je le rejoignis vite. Il avait l’air d’être venu de force et je m’en voulais de l’avoir déranger. Il m’accorda sa confiance en me laissant conduire le vaisseau jusqu’à Fornax… Chose qu’il regretta assez vite quand je perdis le contrôle de l’appareil en commençant l’atterrissage. Après avoir maitrisé la situation, le Chevalier Yota et moi rencontrèrent Kateo qui semblait être un ami de mon du Chevalier Yota. Nous redécollâmes bientôt pour Bandomeer… Nous nous étions mis en hyper-espace et lorsque cela cessa, Kateo nous dirigea vers Bandor. Après avoir eu l’autorisation d’atterrir, Kateo me demanda d’aller réveiller le Chevalier Yota. Je m’exécutais… Arrivé devant sa porte, je frappai trois fois. Aucune réponse, je décidai d’enter dans la chambre. Yota était enroulé dans ses couvertures, la bouche ouverte. Je le tapotai doucement à l’épaule pour le réveiller.

    Yota : Grrrrr !!! Encore toi… Qu’est-ce que tu veux ?
    Moi : Nous sommes arrivés.
    Yota : D’accord j’arrive.

    Je sortis doucement de la chambre et alla dire à Kaeto qu’il allait arriver. Dix minutes plus tard, Yota apparut enfin. Nous descendîmes donc du vaisseau et nous dirigèrent vers l’extérieur. Brusquement, Yota s’arrêta et se tourna vers moi.

    Yota : Jolee… Tu es né sur Dantooine n’est-ce pas ?
    Moi : Oui.
    Yota : Alors nous irons voir la reine seul, question de sécurité. Je te fais confiance pour te laisser seul ici. Voici mon ordre : va voir l’homme qui souhaite exploiter la mine. Il est venu ici malgré l’interdiction de la reine. Tu devras le retenir pendant nos négociations.
    Moi : J’accepte.
    Yota : Tu n’avais pas le choix de toute manière.

    Les deux Jedi tournèrent les talons et retournèrent au vaisseau en me laissant avec moi-même… Je me rendis alors à la mine pour aller rencontrer l’homme originaire de ma planète natal.
    Arrivé sur les lieux je vis l’homme de loin, il était en train d’examiner la mine. Je courus vers lui en espérant que mes compagnons allaient se dépêcher et revenir avec une bonne nouvelle.

    Ce message a été modifié par: Jolee le 08-09-2007 18:07

    vendredi 07 septembre 2007 - 19:56 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar kateo

    kateo

    2684 Crédits

    Yota et moi restâmes là, regardant Jolee s'éloigner d'un pas incertain vers la mine. Je me retournai alors vers mon ami Chevalier, il me regarda et commença à marcher en direction du palais royal. Sur le chemin, nous discutâmes des mesures à prendre...

    Moi : Dis-moi Yota, si on tiens compte des lois de la République et que cet exploitant est en règle, on fait comment?
    Yota : Ben, on improvise!
    Moi : Bonne idée, on casse tout et on rentre...
    Yotaen riant : Exactement! Tu vois, tu commence à comprendre les bases.
    Moi : Bandomeer est quand même une planète souveraine, son gouvernement à beau être affaiblit, il doit quand même avoir le droit d'avoir voix au chapitre en ce qui concerne l'exploitation de ses terres.
    Yota : Arrête de trop réfléchir, tu vas te donner des migraines. La Reine aura plus d'infos à mon avis.

    Nous arrivâmes au palais, les gardes nous conduisirent directement à la salle du trône où la Reine se trouvait, dans tous ses états. Elle criait contre ses conseillers, tentant sans doute de la faire relativiser. Yota et moi nous regardâmes un instant, il allait en plus nous falloir tempérer les ardeurs d'une monarque hystérique.

    La Reine : Je me fiches de son permis républicain, je veux profiter de mon mandat pour tenter de restructurer et soigner notre planète et notre peuple. On nous utilise depuis trop longtemps, nous sommes à genoux face à des envahisseurs de plus en plus nombreux. C'est intolérable!
    Yota : Bonjour Madame, nous sommes envoyés par le Conseil Jedi afin de résoudre le conflit qui se déroule ici. Pour commencer, je souhaiterais que vous nous donniez à mon ami et moi de plus amples informations.
    La Reine : Bonjour Jedis. Je remercie votre promptitude, je vais vous expliquer en détail le problème actuel. J'ai été placé il y a peu de temps à la tête de notre peuple et je souhaite libérer mon peuple de la misère de tout mon coeur. Il suffit d'être exploité de la sorte, mes sujets ne sont pas plus que des esclaves à la solde de profiteurs. Notre économie ne dépend que de ces maudites mines, nous n'avons ni cultures, ni industries, nous importons nos denrées... Je ne tolère plus cela. Je suis née dans la misère mais je veux que cette situation évolue.
    Moi : Je partage votre avis votre Altesse, cependant, nous sommes dépêchés pour vous aider concernant le conflit entre un industriel de Dantooïne et votre gouvernement. Pouvez-vous nous donner plus de détails à propos de lui?
    La Reine : Bien sûr jeune Ewok. Il est arrivé il y a un mois avec un mandat républicain en sa possession. Il a débuté les travaux des installations mais je souhaite que cet homme soit le premier à être refoulé par un peuple fatigué d'être exploité. Nos caisses sont vides, les loyers sont trop faibles. La seule chance de sauver notre économie est d'exploiter nous-même notre planète. De cette façon, nous pourrons créer les institutions qui nous font défaut.
    Yota : Les Jedis ne peuvent régler ce type de conflit, il vous faut fédérer des sénateurs à votre cause pour faire voter un amendement à la loi permettant d'exploiter librement votre planète.
    La Reine : Je comprends très bien. Le seul problème contre lequel je suis impuissante est que je n'ai aucune armée et qu'un marché noir détruit toute mon autorité. Depuis l'arrivée de ce scélérat, les ventes illégales qui sévissent ici ont plus que doublé selon mes informateurs. Je pense qu'il a dû trouver un moyen d'importer plus de marchandises et de les vendre efficacement.
    Moi : Je pense que nous devons enquêter sur ce problème en priorité, il ne tient qu'à vous de restaurer votre gouvernement avec l'aide du sénat. Envoyez-y un émissaire et demandez-lui de parler en votre nom, de se mettre en relation avec le plus de monde possible sur place.
    Yota : Nous pourrions peut être vous transmettre des noms, certaines planètes sont plus sensibles à ces problèmes.
    La Reine : Merci messieurs, voici un plan de notre ville, mes hommes vont mettre un airspeeder à votre disposition, je vous souhaite bonne chance.
    Yota : Nous vous tiendrons au courant de nos avancements. A bientôt.

    Yota et moi fîmes demi-tour en direction de la sortie et les gardes nous emmenèrent en direction du moyen de transport. Il nous fallait rejoindre Jolee au plus vite, un contrebandier n'était pas sur notre liste...
    -------------------------------------
    Padawan d'Unduli
    "La nature est un professeur universel et sûr pour celui qui l'observe."

    Ce message a été modifié par: kateo le 15-09-2007 14:25

    samedi 15 septembre 2007 - 14:24 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Cal

    Cal

    1322 Crédits

    Après être arrivé dans une salle avec des speeder et ses vaisseaux, Cal et Bak ils prirent leurs sabres et commencèrent à détruire leurs moyens de transports. Après quelques minutes, les deux jedi avait fini leur travail.

    Cal: Bravo Bak. Maintenant il faut retrouver les autres.

    Bak: Ouais et il faut faire vite, j'entends des gardes qui arrivent!

    Juste après que Bakara aie dit ses mots, 10 gardes jedi noirs entrèrent et les attaquèrent. Ils étaient faibles comparé à Bakara mes très puissants contre Cal. Prenant le dessus, les jedis noirs désarmèrent Cal et lui lancèrent des éclairs de Force.

    Cal: AAAAAAARRGH!

    Bak: Cal!

    Bak voulu aider le vor mais les jedis noirs l'en empechèrent. Tomba au sol fumant de rage et se releva aussitot.

    Cal: Je vais vous faire goûter à... votres propre médecine.

    Le jedi réussit à canaliser sa colère pour créer des éclairs de Force et calciner les jedis noir. Bak, voyant ça, avait les yeux écarquillés de peur. Heureursement, Cal avait juste assomé les jedis noirs.

    Cal: Wow... Aller, on y va Bak... Bak?

    Bak: Comment t'as fait ça...?

    Cal: J'en sais rien, je t'expliquerais plus tard, aller on y va.

    Cal s'envola et prit Bak avec ses pattes arrières pour retrouver Carth et Shurlu.

    To be continued...

    dimanche 23 septembre 2007 - 04:34 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    24854 Crédits

    Après avoir ramper plus que je ne le voulais…
    Après m’être perdu dans les méandres des couloirs de ventilation…
    Je trouve enfin ce que je cherche : La salle de contrôle !

    Il y a 4 gardes munis de blasters et 2 hommes possédant un sabre laser chacun. Pour sortir de là, je dois utiliser mon sabre. « Vue que la grille devant moi est à ras du sol et à la vue de tous, ça va pas être facile pour avoir l’effet de surprise. Que soit, on va jouer autrement ! »

    Moi – Excusez moi ! J’ai oublié la clef. Pourriez vous me faire sortir de là, SVP ?

    Stupéfait, les 6 hommes se tournent vers moi après un moment d’hésitation. Le plus grand d’entre eux, prends son sabre en main et l’active. Les 4 blasters sont pointé sur moi. L’autre a sa main sur son sabre et prend la parole.

    L’homme – Ne tirez pas ! Voyez vous ça ! La dame Jedi ! Mais que faites-vous ici ?
    L’autre qui a déjà activé sont sabre – Tuons là ! Faut pas la laissé s’échapper. Le patron à dit…
    L’homme – Badrhum ! Non, attends.
    En entendant son nom, je me retiens de rire – Oui, Badruhm ! Faut me sortir de là avant tout !
    Badrhum – Colt, nous devons éliminer tout les Jedi !

    Le dénommé Colt fait signe à ses gardes qui ouvre la grille et me prenne assez brutalement !

    Moi – Espèce de brutalite ! Vous devriez avoir honte de traiter une faible femme comme cela !
    Badrhum place son sabre rouge sous ma gorge – Tu vas mourir !
    Colt – Prends lui son sabre !

    La situation devenait grave, mais pas désespérer ! Badrhum mis un moment avant d’obéir. Un moment où il se tourne vers Colt. C’est le bon moment ! Puisque les gardes me tiennent si fort, je m’appuie sur leurs bras et lance mes 2 pieds dans en pleine face de Badrhum qui s’étale sur son séant. Les gardes qui me tenaient me lâche au moment où mes pieds touchent le sol. Mais, dans le même temps, les 2 autres gardes réagissent très, trop, vite ! Je pivote sur moi-même en activant mon sabre. Ils tirent et les rayons de blasters volent au-dessus de moi. Puis, désarmant les gardes qui me tenaient un instant plus tôt, je tourbillonne une fois encore sur moi-même. Mais une nouvelle salve de tire me frôle de part en part en déchirant ma bure à plusieurs endroits. Je perçois une ombre bondissant dans ma direction, c’est Colt qui me fait face, sabre mauve activé et en garde.

    Colt – Gardes ! Vérifier les alentours ! Je m’occupe d’elle. S’il y a d’autres personnes ici, tuez les !
    Moi – Ne seriez vous pas encore passé complètement du côté obscur ?
    Colt – Ne vous fiez pas à la couleur de mon sabre ! Je vais vous détruire, vous et tous les Jedi !
    Badrhum – Je vais vous assister maître !

    Les 2 hommes semblaient être très sur d’eux, trop sur ? Je l’espère ! Le combat commence et dés les premiers coups, je compris que Colt est un maître de Vaapad ! La Force m’indique aussi que l’un de mes padawans semblent envahit par la colère. Cela me déconcentra un instant et me valu d’être touché à l’avant bras droit.
    « Ca commence mal ! »



    -------------------------------------
    Maître de Carth, Cal et Bakara
    HJ: Les pouvoirs de la Force II

    Ce message a été modifié par: Padme111 le 11-11-2007 13:19

    dimanche 23 septembre 2007 - 10:31 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Jolee

    Jolee

    558 Crédits

    J'étais seul à présent face à un homme qui était originaire de ma planète natal. Celui-ci allait continuer les travaux déjà entammé dans plusieurs mines et je devais l'arrêter, ou du moins, le retenir jusqu'a ce que Kateo et Yota reviennent...
    Je n'avais aucune idée de comment j'allais faire, c'était la première que j'étais en mission. Alors je suivis mon instinct et commença par jouer les ignorants.

    Moi: Monsieur, vous faîtes quoi dans les grottes?
    Homme: Va t'en d'ici gamin, tu pourrais te blesser...
    Moi: Mais, je veux savoir ce que vous faîtes dans ces grottes.
    Homme: Où sont tes parents, petit? Ils ne devraient pas te laisser trainer ici.
    Moi: Je n'ai pas de parents monsieur.
    Homme: Ne te moques pas de moi... Et maintenant dégage!

    Je m'exécutais tristement, décidément, personne n'était habitué à voir des orphelins. Les paroles de l'homme m'avait blessé mais je me rappelai de la mission et revint sur mes pas. Il entra dans la mine en courant. L'homme me suivit comme je l'espérais. J'arriverai à le faire patienter tant qu'il courait derrière moi.

    Homme: Arrete gamin. C'est dangereux
    Moi: Vous ne me croyez quand je dis que je suis un orphelin alors...
    Homme (s'énervant): Cela suffit, ne m'y oblige pas.
    Moi: Vous obligez à quoi?

    L'homme me rattrappa et me ramena à l'extérieur. Il commença à me sermonner et s'appreta à lever la main sur moi lorsque, enfin, les deux Jedis revinrent...

    samedi 20 octobre 2007 - 20:53 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar kateo

    kateo

    2684 Crédits

    Lorsque nous arrivâmes devant la mine, Jolee se trouvait dans une assez mauvaise posture. Nous jugeâmes qu'il n'était pas en danger, le contrebandier scessant son coup en nous voyant. Nous prîmes alors notre temps pour descendre de l'appareil et marcher à leur rencontre :

    L'homme : Je suppose que ce sont tes amis sale morveux!
    Jolee : Oui, c'est exact.
    Yota : On se calme, on se calme... Monsieur, nous souhaiterions vous poser quelques questions, voulez-vous nous emmener dans un endroit plus calme, s'il vous plait?
    L'homme : Ils se croient où les emburés là?
    Moi : Nous menons une enquête tout à fait officielle monsieur, si vous n'avez rien à vous reprocher, il n'y aura aucun problème. Dans le cas contraire, le Chevalier que se trouve à co^té de moi risque de m'échapper et de faire des dégâts... ^^
    Yota - à moi: hum hum... Je mors pas quand même Kateo...
    Moi - à Yota : C'est pour rendre la situation plus dangereuse pour lui...
    Jolee : Bon, on entre?
    L'homme : Ok, ok. De toute façon mon service de sécurité vous tiendra à l'oeil.

    Nous entrâmes dans l'infrastructure puis il nous dirigea vers un centre bureautique situé en hauteur. Une fois dans la salle de réunion, il s'assis sur le fauteuil central d'un air dégagé et nous regarda fixement.

    Yota : Nous voudrions avoir un rapports de vos dernières activités hors de cette usine depuis que vous êtes arrivé. Nous soupçonnons votre usine de masquer une entreprise moins honorable.
    Le type : Et tu crois que je note tout ce que je fais???
    Moi : Baissez d'un ton s'il vous plait, votre arrogance est un peu déplacée, à trois Jedis contre un...
    Jolee - à Yota : J'aimerais savoir ce que vous avez appris au palais Maître.
    Yota : Pas de prolème mon gars. Kateo, je brieffe Jolee, on reviens.
    Moi : Entendu. Me retournant vers l'homme - Alors, qu'avez-vous fait ces derniers jours?
    Le gars : Que voulez-vous que je vous dise, je suis un entrepreneur, je fais une foultitude de choses...
    Moi : Avez-vous reçu des cargaisons extraprofessionnelles?
    Lui : Heu... Non...
    Yota, revenu : Sûr? Nous avons des soupçons concernant un recèle d'armes provenant de votre entreprise.

    Le type se tût et nous regarda, visiblement dans un grand trouble.
    -------------------------------------
    Padawan d'Unduli
    "La nature est un professeur universel et sûr pour celui qui l'observe."

    Ce message a été modifié par: kateo le 28-10-2007 14:07

    dimanche 21 octobre 2007 - 00:51 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Jolee

    Jolee

    558 Crédits

    J'écoutais à peine la discussion entre les Chevaliers Jedis et l'homme douteux, lorsque j'entendis parler de "cargaisons extra-professionnelles". Or, je me tenais devant la vitre du petit bureau et je voyais des hommes en train de décharger un véhicule. La marchandise n'avait pas l'air d'être des outils de forage. Alors je décidai de me mêler de la conversation.

    L'homme: Il n'y a que des machines de forage ici. Qu'allez vous donc chercher Jedis?
    Moi, ironnique: Oh oui, et je suppose que vous faîtes des trous avec des blasters maintenant.
    L'homme: La ferme sale gamin. Lorsqu'on ne sait pas on se tait.
    Yota, me défendant: Et vous lorsqu'il s'agit d'un enfant, vous devriez revoir votre vacobulaire, pourquoi vous vous énerver contre un enfant qui, d'après vous, ne sait rien?
    L'homme: Ce n'est qu'un simple gamin, il ne comprends de quoi nous parlions.
    Kateo: Il est plus intelligent qu'il n'y parait.

    L'homme se tut, décidément pas pret pour répondre à deux Jedis accomplis. Je souris timidement à Kateo lorsqu'il avait prononcé ses paroles. Cela faisait longtemps que je n'avais pas eu de compliments. Puis, comme pour prouver que je n'étais pas qu'un "simple gamin", je m'avançai vers la vitre et dis à mes deux amis.

    Moi: Regardez, il y a des hommes qui décharge un véhicule. Il n'est pas normal de couvrir la marchandise avec des draps.
    L'homme: Mais c'est parce qu'elles sont neuves.
    Kateo, en se tournant vers la porte: Eh bien, vérifions cela...
    Yota, à moi: Bien joué Jolee.

    Et nous descendîmes tous les quatres vers les installations. L'homme essayait, sans succés, de nous faire remonter dans son bureau pour "discuter".

    Ce message a été modifié par: Jolee le 24-10-2007 17:42

    mardi 23 octobre 2007 - 20:14 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar kateo

    kateo

    2684 Crédits

    L'agitation des ouvriers semblait en effet très suspecte, Jolee avait certainement vu juste. Le type cria depuis le palier de son bureau, deux hommes lâchèrent la caisse qu'ils portaient pour en sortir des armes et nous mettre en joue. J'ouvrais la marche dans les escaliers et mon padawan me suivait, Yota se trouvait toujours près du leader de la corporation. Dès que notre situation se gâta, Yota sortis son sabre et plaça sa lame sous la gorge de son voisin.

    Yota : Ce n'est pas une bonne idée...
    Moi - à Jolee : Reste derrière moi, comme tu n'as pas de sabre, il va falloir te cacher.
    Jolee : Oui Maître
    L'homme : Baissez vos armes... Laissez-les partir.

    L'ensemble des employés cessèrent de de nous placer en ligne de mire, Yota libèra alors son otage puis nous rejoint.

    Moi - à Yota : c'est une mauvaise idée de l'avoir laissé...
    Yota : Je sais, il va vite donner un contre-ordre mais je commence à rouiler...
    Jolee : C'est dangereux comme attitude...
    Moi : C'est aussi le meilleur moyen de faire en sorte qu'ils se placent eux-même en position d'auto-incrimination. Rappelle-toi de ce que je t'ai dis, trouve une cachette et attends-moi.
    Jolee : Bien Maître.

    Il ne fallut pas beaucoup de temps au type resté en haut pour ordonner à ses troupes de nous abattre. Il rentra ensuite dans la salle et ferma la porte. Je sortis mon sabre de mon flanc et l'allumai. Yota en fit de même tandis que je sentais mon padawan s'éloigner dans mon dos. Tout en gardant une partie de mon esprit concentrée sur lui, je m'engageai dans la combat. Les salves d'énergie colorées illuminaient les visages dans la pénombre de la caverne, tout comme nos sabres, laissant des traces diffuses dans l'air.

    D'un geste, je désarmai deux brigands situés face à moi avant de propulser un tas de munitions sur un petit groupe situé au loin. Je senti un renfort nourri provenant du fond de la mine. Yota usait de tous les artifices de la forme III pour dévier les tirs de ses adversaires et briser leurs armes. Soudain, je sentis que mon élève ne suivit pas mon ordre...
    -------------------------------------
    Maître de Jolee
    Ex-Padawan d'Unduli
    "La nature est un professeur universel et sûr pour celui qui l'observe."

    Ce message a été modifié par: kateo le 28-10-2007 14:44

    dimanche 28 octobre 2007 - 14:38 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Jolee

    Jolee

    558 Crédits

    Une bataille allait commencer et mon Maître me donna l'ordre de me cacher, chose que je fis immédiatement. Mais lorsque la bagarre commença, je ne tint plus en place. Je me sentais minable pour un Jedi. Il me fallait régir. J'analysai la situation. Le conducteur du véhicule ayant servi à emmener les armes se cachait derrière son véhicule, le chef, originaire de Dantooine, restait dans son bureau et regardait la scène avait gravité. Un homme tomba, c'était le Chevalier Yota qui lui avait ôtait la vie. Son blaster était dans la main du défunt et Yota retournait auprès de mon Maître pour l'aider. Je me mit à plat ventre et rampai jusqu'à l'arme. Blaster en main, je me dirigeai vers le bureau où le chef se trouvait. J'entrai discrètement et pointai l'arme sur lui, puis d'une voix faible mais froide je dit:

    Moi: Vous me faîtes honte... Un originaire de Dantooine ne devrait pas se conduire comme ça...
    L'homme: Euh... Petit, calme-toi. Donne moi ça tu ne sais pas comment ça marche.
    Moi: On parie?
    L'homme, vaincu: Que veux-tu?
    Moi, souriant: Tout d'abord que vous foutiez la paix à cette planète et ensuite que vos hommes arrête d'essayer de tuier mes amis.
    L'homme: Ca, même pas en rêve.

    Puis, sans prévenir, il cria à ses hommes qu'il était en danger, ceux-ci tirèrent en ma direction comme je l'avais prévu. Il mettèrent la vitre en miettes et je prie le chef avec moi et je sautai avec celui-ci. Je tombai dans le véhicule d'armement. Je prit le blaster par le canon et assoma le chef. Puis je me dirigeai vers mes compagnons dans le véhicule.

    Moi: Venez Maître et vous aussi Chevalier Yota.

    C'est ainsi que je nous sortai de cette mine, je continuai ma course jusqu'au palais et sur le chemin je dis à mon Maître:

    Moi: Je suis désolé de ne pas vous avoir obéit Maître...
    Kateo: Reste concentrer sur la route, nous discuterons de cela plus tard.
    Yota: J'espère que tu ne vas pas le gronder Kateo... En tout cas bien joué Jolee.
    Moi: Merci Chevalier Yota.

    dimanche 28 octobre 2007 - 15:22 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar kateo

    kateo

    2684 Crédits

    Nous filions à présent plein gaz vers la cité, les tirs des mineurs frôlant parfois notre vehicule. Yota s'était occupé de notre prisonnier et Jolee pilotait. Son initiative m'avait plu, nous aurions sans aucun doute échoué sans son intervention. Au bout d'un instant, je sentis une présence, trois hommes se rapprochant à toute vitesse. Ils avaient pris notre Landspeeder et nous traquaient.

    Lorsqu'ils furent à notre hauteur, ils restèrent à quelques mettres derrière nous et tirèrent. Utilisant mon sabre, je déviai les salves d'énergie, puis dis :

    Moi : Jolee, continue tout droit, je vous rejoindrais.
    Jolee : Maître...

    Yota me regarda puis pris ma place, comprennant mon geste. Ma taille était plus favorable pour cette opération. D'un bond, aidé par la Force, je m'élançai dans les airs pour attérir à l'arrière du véhicule de nos poursuivants. Ils tentèrent de me faire tomber mais échouèrent, je virevoletais avec agilité autour d'eux tout en plaçant des coups à mains nues les affaiblissant au fur et à mesure. Finalement, même le pilote se retrouva KO et je me fis de la place pour prendre les commandes.

    Une fois revenu au Palais, je retrouvai Jolee et Yota, dans la salle du trône.

    La reine : Ah, voici votre compagnon.
    Moi : Mes hommages...
    La reine : Nous avons placé cet homme en détention, ma milice est déjà en route pour perquisitionner son matériel. Je ne puis vous remercier suffisament...
    Jolee : Nous ne demandons rien en retour, le Conseil des Jedis est heureux de porter assistance à des peuples tels que le votre.
    Yota : Bien dit le jeunôt. Madame, nous allons prendre congé, veuillez nous tenir au courant de l'avancée de cette affaire.
    La reine : Merci messieurs.

    Nous sortîmes du Palais pour rejoindre notre navette. Je me plaçais aux manettes puis décollai, direction : le Chu'Untor!
    -------------------------------------
    Maître de Jolee
    Ex-Padawan d'Unduli
    "La nature est un professeur universel et sûr pour celui qui l'observe."

    Ce message a été modifié par: kateo le 31-10-2007 12:14

    mercredi 31 octobre 2007 - 12:14 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Discord

Discutons :)

26 fans connecté(s)

Evénements

Star Wars IX

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2019 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide