R2D2 vous signale une erreur. Vous devez être identifié pour voir la page que vous avez demandé. Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou vous inscrire au fanclub.

Inscrivez vous !
  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur Internet comme Apple Safari ou Google Chrome. Vous pouvez aussi mettre à jour votre version de Microsoft Internet Explorer. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Huge

    Huge

    10097 Crédits

    Le Nagai avait approché sa tête du visage de son patient, l'observant attentivement, puis se redressa.

    Médecin Nagai : Eh bien ! Vous revenez de loin ! Je vous en prie, détendez-vous. Nous avons tout notre temps.

    Le garçon ne pouvait pas parler, il avait une espèce de tuyau dans la bouche tenu par du scotch sur les lèvres qui l'empêchait d'articuler. Il ne pouvait donc s'adresser au docteur que par regards.

    Médecin Nagai (allant au bout du lit) : Vous avez été dans le coma pendant… un certain temps. Oui, oui, je sais, vous aimeriez savoir combien. (un temps) Il semblerait que cela fasse… deux semaines.

    Huge ouvrit grand les yeux, étonné d'être resté endormi aussi longtemps alors qu'il avait l'impression de n'avoir été inconscient que le temps d'une nuit tout au plus.

    Médecin Nagai : Oh ne faites pas cette tête-là, c'est un temps plutôt raisonnable. Certains peuvent rester neuf ans dans le coma, voire plus. Vous avez eu de la chance.

    Huge désigna le tube buccal accompagnant le geste d'un regard interrogateur, et quelques temps après il lui fut enlevé. Sa mâchoire engourdie, ses cordes vocales jusqu'ici inutilisées, en somme le mutisme de deux semaines lui donnaient une voix assez rauque et maladroite.

    Huge : Je… Où est Jaina ?

    Médecin Nagai : Jaina… Vous voulez parler de votre fiancée, c'est ça ? (Huge hoche la tête) Elle est venue quasiment tous les jours à votre chevet. Nous allons la prévenir.

    Huge (pensant) : *Ma fiancée ? Je savais pas… Enfin je dis pas non hein !* (normal) Où est l'autre ?

    Médecin Nagai : Je vous demande pardon ?

    Huge : L'autre patient. Il y en avait un en même temps que moi, tout le monde s'occupait de lui, il est lui aussi tombé dans le coma.

    Médecin Nagai : Euh… Je regrette, il n'y a eu que vous en urgence…

    Huge : Mais si ! Avec une barbe et des cheveux longs à la nuque, ensanglanté ! Faites venir le médecin.

    Médecin Nagai : Mais… Je regrette, c'était moi le médecin qui s'est occupé de votre cas au bloc, et je vous assure qu'il n'y avait personne d'autre. Vous ne deviez pas être dans le monde réel.

    Huge comprit définitivement, bien qu'il s'en fût douté avant, que c'était bien son inconscient qui lui avait joué des tours. Quelques minutes passèrent durant lesquelles le médecin et le patient échangèrent des informations, l'un sur son état de santé et sur sa durée de convalescence, l'autre sur l'état du cerveau et des réflexes.
    Puis quelqu'un apparut à la porte : silhouette élancée, gracieuse, dans une tunique beige claire bien cintrée, Huge l'aurait reconnue entre mille. Cela le vitalisa de voir la jeune Jedi s'approcher de lui avec un grand sourire… et les yeux brumeux. Elle lui prit la main et la lui embrassa, le Nagai sortit pour les laisser seuls.


    Huge : Je suis tellement heureux de te revoir ! Le médecin m'a dit que tu étais venue tous les jours me voir ou presque ? Merci. Au fait, c'est quoi cette histoire que je suis ton fiancé ?

    La jeune fille baissa un instant la tête en riant, avant de regarder le garçon dans les yeux.

    Jaina : J'ai supplié au docteur de s'occuper de toi au plus vite, et comme moyen de pression, le premier truc qui m'est venu c'est de dire que tu étais mon fiancé !

    Huge : Oh moi je suis pas contre qu'on le soit !

    Jaina (levant le doigt) : Ah non ! "Fiancés" ça veut dire en passe de se marier et on est juste un peu jeunes pour ça… surtout un peu mineurs !

    Huge : Je vois… Comment ça se passe avec la Twi'lek ?

    Jaina : Elle est… on m'a dit qu'elle était morte, je sais pas comment. Hier.

    Huge : C'est le principal. Et c'est une bonne chose !

    Jaina : Tout à fait d'accord, des tarées Sith comme elle faut pas les laisser en vie, elles sont trop dangereuses. Mais et toi alors, tout va bien finalement ?

    Le garçon lui raconta, les idées un peu mêlées, ce qu'il avait vu durant son coma, notamment ce passage avec le second blessé. Jaina, interloquée, lui demanda un maximum de précisions et de détails, que son compagnon lui donna autant que possible.

    Jaina : Bizarre. J'ai eu moi aussi cette vision, c'était oncle Frank. Je crois au hasard mais pas avec ça, c'est trop énorme. Nous avons vu la même chose et peut-être en même temps.

    Huge : Si ça se trouve, vu la relation entre nous, tu as pu voir avec la Force ce qui se passait dans ma tête ?

    Jaina : Peut-être… Faudra que j'en parle peut-être avec Kaarde.

    Huge : À propos… Déjà tu as vu le reste de ce qui m'est arrivé ?

    Jaina : Qu'est-ce que tu veux dire ? Si j'ai vu d'autres de tes visions ? Non. Pourquoi ?

    Huge : Ben… j'ai rencontré l'esprit d'un type, un Sith qui me demandait de passer le bonjour à ton Maître, et "à son manipulable frère". Il disait s'appeler Viktor, mais je crois pas qu'il ait dit son nom entier.

    Jaina : Viktor ? À part le nom d'un ami de Dantooine, ça me dit rien… Tu veux pas en parler avec Ceno ou aux autres Maîtres ?

    Huge : Non. Je les connais pas et je leur fais pas confiance. Si on voit ton Maître, je le lui dirai. En plus je suis pas sûr qu'ils le connaissent, il avait dit être mort bien avant ma naissance.

    Jaina : Dommage que Bloli soit partie, elle aurait pu peut-être avoir une réponse vu qu'elle connaît bien Kaarde. D'ailleurs, si j'arrive à le joindre par comlink ou hologramme tu voudras lui parler ou tu préfères en vrai ?

    Huge : Tant que je lui parle, ça m'est égal. Mais je préfère attendre d'être sorti d'ici.

    La conversation continua quelques minutes sur des frivolités et quelques mots doux avant que Jaina ne doive quitter la pièce. Huge resta dans ce lit à reprendre des forces pendant quelques jours, puis finalement put sortir, un peu gauche dans sa démarche, l'habitude d'utiliser ces muscles-ci ayant été partiellement perdue.

    mardi 23 septembre 2014 - 11:21 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Bloqué en orbite de Morishin, le Vaisseau-Monde stagne depuis des jours.

    Selon les Vongs, le Koros-strohna (son nom dans sa langue maternelle) a faim et ne repartira que lorsqu'il sera repu... Une entreprise très longue proportionnelle à la taille de la bête, qui nécessite l'acheminement de matières premières directement depuis Zonama Sekot. La centaine de milliers de passagers est donc condamnée à l'attente. Pour y pallier, Hentonar et Sakanga, les boss en chefs sur le vaisseau, organisent des sorties sur la planète-jungle en contrebas, mais des sorties limitées à l'espace aérien, car fouler son sol est bien trop dangereux.

    C'en fut trop pour Cenovii qui ne peut rester en place bien longtemps. Oraclem Mare et Jinn Nata, aidées des troupes de la CG, suffisent bien à protéger les passagers des quelques malfrats clandestins qui se sont infiltrés dans l'engin, aussi le Mando-Jedi a décidé avec l'accord préalable du Conseil de repartir avec les padawans à bord du premier transport effectuant le transit vers les mondes galactiques. Ces grands vaisseaux ont l'avantage de disposer de garages immenses pouvant accueillir l'Arrow ou la Fumée, les vaisseaux respectifs de Cenovii et du jeune Huge. Ce-dernier est sorti du coma peu après leur départ, mais il reste toujours bloqué dans l'infirmerie du vaisseau, Jaina à son chevet.

    En hyperespace depuis plus de quarante huit heures, le transport suit son chemin tranquillement. Cenovii et les autres padawans traînent dans leurs cabines. Le Mandalorien ne cesse de s'inquiéter, principalement à cause des derniers rapports de Kaarde. Une bataille va avoir lieu sur Coruscant entre deux clans de la Guilde. Eux qui chantent à tout bout de champs être unis même dans la tourmente, se déchirent à cause des ambitions invraisemblables de Waren Horn. Hélas, Ceno ne sera pas là pour botter les fesses du Correlien en compagnie de ses amis et du groupe d'Ange Solo et Mimi. Il espère néanmoins arriver à temps pour rencontrer Doc Beldom, son illustre prédécesseur de l'Atelier de sabre laser dont il a tant entendu parler, et qui a quitté Kashyyyk pour participer aux débats.

    Tandis que Keller joue à un holo-jeu de tirs et que Shina s'est isolée pour lire, le Chevalier cyborg est posé dans le salon, et pour oublier ses questions il bidouille sa main droite avec l'aide de R8. Tout a l'air si simple quand on fait de la mécanique. Eckmül apparaît en caleçon dans la salle commune et s'intéresse de prêt au travail de son maître.

    Eckmül - Que faites-vous?
    Ceno - Je dois changer cette main artificielle, elle a été trop endommagée par le sabre d'Alys.
    Eckmül - Vous avez ce qu'il faut?
    Ceno - Je suis prévoyant... Je suis parti avec quelques prothèses de rechange, au cas où... Ha, ça me fait penser que j'en dois toujours une à Mimi...
    Eckmül - Maître, est-ce que vous serez toujours obligé de porter cette armure?
    Ceno - J'espère que non... Mais mes blessures guérissent très lentement... Trop lentement. Ne t'inquiète donc pas pour moi, je paye pour ma témérité face à Baaaaaaal. Juste retour des choses.
    Keller (beuglant depuis sa console) - Au fait Maître! Comment avez-vous fait pour broyer la lame de la sith?
    Ceno - Je ne l'ai pas vraiment broyé. Mes prothèses sont en beskar pur, un métal impossible à passer avec une lame de sabre laser, c'est ce qui m'a permis de bloquer celle d'Alys, même si ça a endommagé ma main. Puis j'ai activé un bouclier à particules de cortose, en refermant ma main au même moment. Ce n'est qu'un petit tour de passe-passe...
    Eckmül - Mais une lame éteinte par du cortosis ne peut pas se rallumer tout de suite, comment a fait Dark Alys?
    Ceno - Je ne sais pas trop... Peut-être que le bouclier n'est pas encore au point, j'en parlerai à Juun...
    Keller (beuglant toujours) - Ouaiiiis! Haha! Je l'ai défoncé ce gros noob!

    Shina sort de sa cabine et râle sur Keller qui depuis tout à l'heure s'excite sur son jeu et fout un bordel pas possible, empêchant les filles de lire paisiblement. Il se fait houspillé correctement puis Shina détourne son attention sur Eckmül, en calbute au milieu de la pièce. Elle le gronde et le somme d'adopter une tenue plus décente, ce à quoi le petit Bith obéit immédiatement. Ceno a un petit sourire en voyant cette scène, il remercie mentalement Shina dont la présence féminine n'est pas de trop pour materner les padawans immatures que sont Keller et Eckmül.

    Shina - Maître vous êtes trop laxiste avec eux!
    Ceno - Bof... Tant qu'ils font bien leur boulot en mission, ils peuvent bien faire ce qu'ils veulent en dehors.
    Shina - C'est désespérant...

    Bientôt le Transport arrivera dans l'espace connu et devra faire plusieurs haltes pour déposer des passagers avant de rejoindre la Capitale. Le Mandalorien a une petite pensée pour Zatila, resté sur Yavin IV. Il espère que tout se passe bien pour lui.

    -------------------------------------
    Sabre des Jedi
    Chevalier en armure

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 24-09-2014 20:23

    mardi 23 septembre 2014 - 20:02 Modification Admin Permalien

  • Avatar Huge

    Huge

    10097 Crédits

    Les Jedi étaient partis en me laissant seule avec Huge. Quand il eut terminé sa convalescence, nous pûmes nous arranger pour prendre un cargo qui nous ramènerait, nous et La Fumée, vers Coruscant. Quand nous arrivâmes, j'eus l'immense surprise de retrouver mon parrain qui nous avait attendus ! Je sautai dans ses bras.

    Moi : Oncle Fraaaaaaank !!! Je suis trop contente !!!
    Oncle Frank : Ma chérie ! Je suis content aussi de te revoir en bonne santé !
    Moi : J'ai des cadeaux pour toi ! Tiens, du vin d'une planète imbibée de Force Claire, il est super bon ! Tu devrais aimer !
    Oncle Frank, en prenant la bouteille : Hmmmm ! J'ai hâte d'y goûter ! Bonjour Huge !
    Huge, en lui serrant la main : Bonjour Frank !
    Moi, en souriant : Ah oui et, parrain… J'ai une bonne nouvelle à t'annoncer…
    Oncle Frank : Oui ?

    Je m'approchai du jeune garçon en le câlinant légèrement.

    Moi : Huge et moi on est ensemble ! Depuis un mois et demi ![/b]
    Oncle Frank, enthousiaste : [col=darkslateblue]Ouah ! C'est génial, je suis vraiment heureux de l'apprendre ! Vraiment !

    Nous continuâmes de parler dans un bar avant que mon parrain ne doive partir, et Huge me proposa de me ramener sur Yavin. Pendant le trajet, je demandai à Kaarde si on pouvait l'embaucher pour s'occuper de la maintenance, lui trouver un petit emploi à l'Académie, et mon Maître fut d'accord. Une fois arrivés, j'allai retrouver Zatila qui nous avait réservé une surprise : une jeune fille à son bras lui aussi ! Décidément !^^
    Je repris mes entraînements avec enthousiasme pendant quelques temps. Mais durant les voyages, j'ai repensé à ce qui s'était passé sur le Vaisseau-Monde, sur Matraak, sur No'Erda et sur Morishin. J'avais repensé au fait qu'il y avait Huge dans ma vie et que je ne me passerais de lui pour rien au monde. Enfin, j'avais repensé que tout ce qui était arrivé me dépassait. Certains n'ont pas forcément bien vu la fête "chansons paillardes" à la Salle Commune, et je ne savais toujours pas pourquoi j'étais Jedi, pourquoi j'avais voulu quitter la maison. Et si ça n'avait été qu'un coup de tête ?

    J'en discutai longtemps avec Huge, qui me disait que le choix m'appartenait et que quoi que je décide, il sera là. Plus les jours passaient, plus l'Ordre et sa mentalité me paraissaient flous, éloignés. L'amitié que j'avais pour Zatila et Shina ne suffisait plus à contrebalancer. Je me sentais extérieure, différente.
    Un jour, en début de soirée, je décidai d'enregistrer un message holographique destiné à mon Maître.

    Moi : Bonjour Kaarde. J'aimerais que vous lisiez cet hologramme seul, en privé.
    Ce n'est pas une bonne nouvelle que je vous annonce. Après le voyage dans les Régions Inconnues, j'ai beaucoup réfléchi et je me suis rendue compte que la vie de Jedi n'était pas faite pour moi. Je ne me sens pas capable de continuer. Trop de danger, pour moi comme pour les autres, j'aimerais une vie plus posée, plus tranquille. C'est pour ça que… Maître, je suis vraiment désolée si je vous déçois, mais… c'est pas contre vous, j'ai adoré être à vos côtés, j'ai adoré avoir appris auprès de vous, je suis fière de vous avoir eu comme Maître. Seulement, je rentre sur Dantooine. Dans ma famille. J'ai d'excellents souvenirs de l'Ordre, de l'Académie, de vous, de Zatila et de Shina… mais ce n'est pas pour moi, plus maintenant.
    Je ne veux pas vous faire de mal, Kaarde. Je ne veux pas vous décevoir, et ce n'est pas une erreur de votre part, ma décision vient du plus profond de moi.
    J'aimerais… j'aimerais garder quand même en souvenir mon sabre laser et ma tunique. Je ne sais pas si on a le droit, et s'il faut les récupérer, voici l'adresse de chez mes parents. Mais j'aimerais que vous gardiez cette adresse pour vous, que vous ne la communiquiez à personne, sauf à Pad. S'il faut rendre ma tunique et mon sabre, je veux que ça soit à vous seul. Que ça soit pour mes affaires ou pour passer me voir, vous serez toujours le bienvenu. Je préfère partir maintenant plutôt que vous voir une dernière fois, ce serait trop dur. Pardonnez-moi.

    Au revoir Kaarde, j'espère qu'on se reverra au mariage de Padmée.

    Votre padawan qui vous aime,
    Jaina.

    Je sentais les sanglots monter dans ma poitrine , puis ma gorge, mes sinus, et enfin les yeux. Mais je restai forte. C'était pas la peine de pleurer. Je fis mes valises en silence, aidée de Huge. Ma tunique alla dans les paquets, j'avais enfilé des vêtements civils. Nous embarquâmes les bagages dans La Fumée, retournâmes un instant dans ma chambre et je demandai à CJ-3PO de nous y apporter un repas. Nous n'étions pas pressés, en réalité je voulais partir au beau milieu de la nuit pour éviter d'attirer l'attention.

    Huge : C'est dommage, il était super confortable ton lit.

    Un sourire bridé se forma sur ma bouche à cette marque d'humour. Minuit… Une heure… Je tapais un message écrit à l'attention de Zatila et Shina en leur demandant de m'excuser, qu'ils étaient des amis formidables et que je serais heureuse de les revoir. Je devais, comme à Kaarde, leur expliquer pourquoi je m'en allais, en les rassurant que ce n'était absolument pas de leur faute. Je laissai également dans le message mon adresse sur Dantooine si jamais ils avaient envie de passer me voir, en précisant qu'ils seraient toujours les bienvenus, et que je n'étais pas prête d'oublier tout ce qu'on a pu faire tous les trois.
    Il était près de deux heures du matin lorsque nous nous apprêtions à sortir de ma chambre.

    Moi : Au fait Huge, on a oublié, mais tu ne voulais pas dire un truc à Kaarde à propos du type vu dans ton coma ?
    Huge : Non c'est bon, ça ira. C'est pas important.

    Il ouvrit la porte, vérifia le couloir et m'annonça qu'il n'y avait personne. Je le suivis et nous nous dirigeâmes vers le hangar où était rangée La Fumée. Huge alluma les moteurs, s'arrangea avec la tour de contrôle, les portes s'ouvrirent et il nous fit décoller hors de l'atmosphère de Yavin. C'est à ce moment que j'envoyai le message à Zatila et Shina, ils l'apercevront sans doute demain matin. Désolée de vous donner un message pareil au réveil, ça me fait vraiment mal.
    Pendant le trajet, ils m'avaient répondu avec des messages touchants, de vrais amis, qui me firent pleurer un instant. Ils me souhaitaient une bonne route et une bonne continuation, même s'ils trouvaient franchement dommage que j'aie dû prendre une telle décision, et qu'ils ne manqueraient pas de venir me dire bonjour ou qu'on garderait contact par comlink ou Holonet.

    Après douze heures d'hyperespace, nous étions enfin sur Dantooine. La mélancolie du départ fut remplacée par l'excitation du retour à la maison. Huge se posa dans un hangar de Khoonda, paya les droits et nous trouvâmes un taxi qui nous mena chez mes parents. Une telle boule dans la gorge !
    Mon père s'occupait du jardin, ma mère lisait sur la terrasse, mes petits frère et sœurs faisaient un truc de leur côté. Les revoir me fit perdre tous mes moyens, je restai stoïque puis ma petite sœur me vit, s'approcha de moi avec curiosité et me demanda timidement :

    Clara : Jaina ? C'est toi ?

    Toute souriante de bonheur, je m'agenouillai en soufflant un "Oui" d'émotion, puis ma mère me vit à son tour.

    Maman : JAINA !

    Tout le monde tourna la tête en entendant mon nom puis se précipita vers moi, personne ne semblait arriver à y croire, à me revoir après être partie chez les Jedi. J'étais tout bouleversée qu'eux, ils m'avaient tellement manqué que moi-même je n'y croyais pas encore d'être de retour auprès d'eux.

    Papa : MIKE ! VIC' ! EMMA ! CHRIS ! VENEZ, JAINA EST DE RETOUR !
    Moi, à ma mère : Emma et Victoria sont ici ?
    Maman : Oui, Vic' a des congés et Emma est venue pour le week-end avec Atton.

    Mon beau-frère. J'avais assisté à leur mariage quelques mois avant de partir à l'Ordre. Ma sœur Victoria arriva et me pris dans ses bras, suivie de Chris, grand frère, Mike, petit frère, puis Emma. Nous échangions câlins et amours familiaux lorsque je vis Atton avec une surprise que je n'attendais pas du tout !

    Moi, en allant vers lui : Ooooooh ! Bravo à tous les deux ! C'est un garçon ou une fille ?
    Emma : Une fille, elle a 7 mois. Elle s'appelle Adana.

    J'avais une nièce ! Endormie dans les bras de son père, elle était mimi comme tout. Puis mon beau-frère alla recoucher sa progéniture pour ne pas la réveiller par les bruits que nous faisions tous. Mon père me dit qu'oncle Frank leur avait régulièrement donné de mes nouvelles, et qu'il allait très vite le prévenir de mon retour sur Dantooine. Vint ensuite l'instant où je leur présentai ce garçon qui m'accompagnait, et qui il était. D'abord surpris, mes parents, frères et sœurs se montrèrent amicaux avec lui.

    Moi : Je suis revenue pour de bon à la maison, les Jedi c'était finalement pas une super voie. Maman, j'aimerais reprendre le lycée, tu pourras m'aider à rattraper l'année ?




    ---------------------------------------FIN DE MES AVENTURES




    Autrefois j'ai fait un faux départ. Mais cette fois-ci, il est bel est bien terminé. Vous vouliez supprimer Jaina du circuit, maintenant vous l'avez après être allés geindre devant le staff plutôt que de régler ça entre personnes du JDR. Je le fais sans regret, ou plutôt si, avec le regret de ne pas avoir pu développer les facettes de Huge, de Jaina, mais aussi celle de Frank et d'Hentonar. Tout ça pour des états d'âmes. Vous pouvez être contents.
    Jusqu'ici nous jouions tous sans problème pour personne et il a fallu qu'un pauvre événement prenne des circonstances démesurées parce que certains n'ont pas une même approche des choses que moi ; c'est risible jaune au mieux, mais surtout horriblement désespérant.

    Vous vouliez le départ de Jaina, vous l'avez, avec le mien en prime. Non je ne suis pas indispensable au JDR et il continuera de tourner sans moi, mais n'oubliez pas tout de même : d'où viennent les banderoles de TJ1, 2, 5, 4 sur Facebook, celle de l'atelier de sabre laser, celle de la classe au sabre ? Faites par bénévolat, pour apporter un petit plus au JDR. D'où vient l'Encyclopédie ? Qui a proposé l'idée à Kaarde de contacter Mirax ou Tyria pour leur demander si elles voulaient revenir jouer ? Qui a eu l'initiative de commencer la remise en forme du JDR pour la nouvelle version du site ? L'auriez-vous eue, ceux qui étaient à Identities et donc qui en étaient au courant ? Vu comment ça évolue actuellement, permettez-moi d'en douter.

    Mais la motivation finalement n'est pas récompensée, il n'y a pas de reconnaissance du travail effectué. On punit les gens trop motivés à notre goût ; jalousie ? Peut-être. Quand le JDR allait mal on était bien heureux d'avoir une personne comme ça, et maintenant que ça repart un peu, on les dégage, comme en 1789 : les plus motivés se font couper la tête.
    Je vois déjà certaines personnes aller dire que "je fais ma diva", mais ne l'est-on pas moins quand on refuse d'écouter une autre version des faits que la sienne et envoyer son interlocutrice bouler ?

    J'ai compris avec le temps qu'il n'y avait pas forcément de place pour les fortes têtes sur AW, mais qu'il y avait une myriade de trônes pour les grandes gueules. Malheureusement, l'un n'est pas moins condamnable que l'autre.
    Avoir fait un caca nerveux, une affaire d'état, comme si votre honneur en dépendait, tout ça un personnage et parce que vous n'étiez pas d'accord avec quelqu'un, vous êtes fiers de vous ?

    jeudi 25 septembre 2014 - 00:32 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kaarde

    Kaarde

    16757 Crédits Modo

    L'immeuble était encore secoué dans ses fondations par l'explosion causée par Rajax, Alix et Eril alors que je m'élançai dans le vide le premier. A peine avais-je sauté que nous devions faire face à notre première tuile. D'après Hoza, infiltré dans l'immeuble, l'explosion n'avait pas provoqué la panique espérée. Les derniers étages étaient donc toujours occupés et l'espion falleen n'avait pu être en mesure de nous faire entrer dans l'avant-avant-dernier comme prévu. Le temps qu'il avertisse Ange par comlink et que Tyria m'avertisse par télépathie (merci, lien maître-padawan !), je n'avais plus que quelques secondes pour improviser !
    Je décidai donc de me confronter à l'étage du centre informatique, quitte à devoir neutraliser tous ses occupants dans le court laps de temps de trente secondes que laissait le pouvoir d'invisibilité.
    A peine arrivé face aux fenêtres je me trouvai nez-à-nez avec un garde. Il me fallut réagir et aussitôt l'envoyer s'assommer d'une poussée de Force contre une statue, ce qui fit également sauter la vitre. Bien sûr cette petite agitation avait attiré l'attention d'autres gardes.

    Radio. - ... quadrillez le secteur, il faut trouver ce rat.

    Sentinelle. - Je crois que les bêtes s'agitent !

    ???. - Grrrrrr...

    Moi(bas). - Oh... non !

    J'avais passé suffisamment d'années sur Myrkr pour identifier sans peine ce grognement, celui de deux vornskrs. Ces bestiaux allaient aisément renifler la trace de tout être sensible à la Force et trahir ma position ainsi que celle des autres Jedi !
    Je n'avais que quelques secondes d'avance sur mes coéquipiers, et encore moins de temps pour réagir. Profitant de la vigueur retrouvée de notre lien maître-padawan, je projetai mentalement à Tyria une image de la situation pour l'alerter et un sentiment d'alerte au reste du groupe, puis j'augmentai ma présence dans la Force tout en m'élançant à découvert dans le couloir.
    Grâce à l'invisibilité les cinq gardes ne me virent pas, mais leurs deux vornskrs se jetèrent immédiatement sur moi, entraînant dans leur sillage le malheureux obligé de tenir leurs laisses. Je notai au passage que, contrairement à beaucoup de vornskrs apprivoisés, ceux-ci n'étaient pas amputés de leurs queues venimeuses (on avait sans doute voulu leur conserver toute leur agressivité). Pour avoir affronté plusieurs de leurs semblables sans la Force je pu anticiper leur mode d'attaque et effectuer un saut horizontal à un mètre du sol alors que l'un essayait de me tacler et que l'autre essayait de gifler mon visage avec sa queue.
    Rétabli sur mes jambes, j'attirai les deux fauves et l'attention des cinq gardes à ma suite. Grâce à ma présence amplifiée dans la Force les vornskrs ne prêtèrent pas attention à l'arrivée des autres Jedi. Mirax, Tyria et Weedge purent prendre les hommes à revers.
    Acculé en bout de couloir, je me retrouvai vite entouré par mes deux amis les vornskrs, débarrassés de leur maître. L'un d'eux fit mine de bondir, mais je savais déjà que l'attaque viendrait de son compère dont j'interceptai l'attaque dans mon dos en interposant un bras sur la trajectoire de sa queue-fouet. L'appendice s'enroula autour de mon poignet, et je le tranchai vivement à l'aide d'un des mini sabres laser confectionnés par Doc. Le vornskrs blessé se retrouva en état de choc, et je pu le forcer à se calmer et s'endormir grâce au pouvoir d'influence sur la faune et la flore.
    L'autre vornskrs tenta bien sûr de me sauter dessus pendant ce temps, mais il fut intercepté par Tyria qui l'envoya s'incruster dans un mur à l'aide de la Force.

    Tyria. - Ta fibre nostalgique fonctionne à fond, là ?

    Moi. - Hum... il ne manque que la douce moiteur de la jungle.

    Derrière elle les autres gardes avaient été neutralisés dans un silence relatif, sans qu'aucun sabre laser n'ait été allumé ni qu'aucun tir de blaster n'ait eu le temps de se déclencher.

    Moi. - Où est Doc ?

    Mirax. - Plus bas. Il va tenter de rejoindre Hoza. L'étage est sécurisé ?

    Tyria. - Non, je perçois encore une douzaine d'hommes. Mais ça devrait être vite réglé. Au moins le champ visuel est libre.

    Moi. - Bon, j'envoie le signal à Ange. En l'attendant, faisons le ménage !

    Moins d'une minute plus tard, Ange, Anjel, Tony, Wes, Ganner, Ashar, et Bill arrivaient par petits groupes à une vitesse fulgurante.

    Ange. - Le groupe informatique est libre ?

    Moi. - On y travaille.

    Il fallut encore quelques efforts et un peu de temps perdu pour prendre le contrôle de l'étage, mais finalement Wes fut en mesure de se brancher sur le groupe informatique pour devenir nos yeux et nos oreilles. Cette partie cruciale du plan, au moins, était remplie. Pendant ce temps chacun gardait un œil sur Ashar et l'aidait si possible à éviter toute situation dangereuse, de peur de voir sa troisième personnalité lâche se manifester.
    Ne restait plus qu'à monter trois étages pour atteindre Waren. Et malgré tout je n'étais pas rassuré.

    Moi. - J'ai comme un mauvais pressentiment...

    Tyria. - Ce n'est pas le moment de faire ton intéressant !

    Moi. - Je perçois le Côté Obscur, quelque part, ou son influence... ce n'est pas normal, surtout dans une mission qui ne concerne que la Guilde.

    Je fus bien obligé de laisser mes réflexions de côté, la mission commando attendait.


    -------------------------------------
    I've a baaad feeling about this !
    Consultez l'ENCYCLO JDR du site !

    Ce message a été modifié par: Kaarde le 28-09-2014 22:16

    vendredi 26 septembre 2014 - 00:16 Modification Admin Permalien

  • Avatar AngeSolo

    AngeSolo

    21838 Crédits

    Dès lors où Hoza l’avait contacté pour lui expliquer que tout ne se passait pas comme prévu, Solo avait pris soudainement conscience que son plan – enfin, le plan d’Ashar, se défendait-elle mentalement – demeurait tout aussi farfelu que suicidaire. Même si elle avait du mal à se l’avouer, elle se félicita d’avoir des jedis à ses côtés, pouvant utiliser des ressources qu’elle savait désormais inaccessibles pour elle.
    Quand elle se laissa tombée dans la pièce de repli ingénieusement et spontanément trouvée par Kaarde, elle laissa échapper un soupir de soulagement. En voyant les gardes et les deux vornskrs inanimés sur le sol, elle se congratula mentalement de ne pas avoir été la première à rencontrer le comité d’accueil.

    Wes, ne quittant pas les yeux de son écran : C’est bon, j’ai pris le contrôle de l’immeuble.

    A peine eut-il terminé sa phrase que ce que filmaient les holocams se matérialisa devant les yeux émerveillés du hacker et du petit groupe infiltré sur place. Il pointa l’image tridimensionnelle de Waren, étrangement serein dans son trop vaste bureau.

    Anjel, sifflant entre ses dents : On peut pas rester aussi calme dans de pareilles circonstances, c’est pas humain…
    Tony, du tac-o-tac : Sauf si tu te crois le Maître de l’univers…
    Ange, prenant part à la conversation : Cette raclure de Horn a toujours eu un égo de la taille de l’Etoile noire…
    Bill, s’esclaffant : Hahahaha ! Solo ! Et c’est toi qui te permet de dire ça ?
    Tyria : Le Trandoshan marque un point…

    Le comlink de Solo se mit à biper furieusement.

    Ange : Solo.
    Eril : Hey ! hey ! hey ! Ca commence à chauffer sévère par ici. Vous avez réussi à grimper aux rideaux ?
    Ange : Pas comme on s’y attendait mais tout le monde va bien. Des nouvelles d’Hoza ?
    Eril : Négatif. On va pas s’attarder trop dans le coin… On rentre à la base. Tu peux nous affréter un speeder ?
    Ange : Appelle Mimi. Elle viendra vous chercher.
    Eril : Au poil Leader. Eril, terminé.

    Elle reprit l’appareil de communication à sa ceinture, le troquant ainsi contre l’un de ses blasters.
    Pendant ce temps, Wes et Ashar regardait successivement les images qui défilaient devant leurs yeux.

    Ashar : Wes pense pouvoir prendre le contrôle des ascenseurs. Nous sommes du même avis. Vous risquez moins de vous faire repérer que de prendre les escaliers.
    Tony, sarcastique : Et Wes est suffisamment compétent pour nous assurer de ce succès ?
    Wes, railleur : Wes est suffisamment compétent pour contrôler les descentes et montées des ascenseurs, te faire avaler ta langue, le tout, en cirant ses bottes.
    Mirax, intervenant : Vous ne pouvez pas contrôler vos ardeurs cinq minutes ? On se croirait dans une arène.
    Tyria, riant : Parce que ça t’étonnes ? Je te rappelle qu’on a Solo dans…

    Sarkin ne put finir sa phrase, l’intéressée lui avait collé une mandale bien placée dans l’épaule.

    Ange, lui adressant Le regard : Toi, tu commences pas.
    Tyria, se défendant : Mais j’ai rien fait ! Mirax, dis-lui que j’ai rien fait !
    Mirax, malicieuse : Mentir est contraire à mon éthique…
    Doc, à la suite : Et indigne d’un maître jedi…
    Tyria, hébétée : Vous êtes sérieux là ? Vous croyez que c’est le moment de…
    Kaarde, rentrant dans son jeu : Jeune fille, je crois que nous n’avons guère le temps de nous amuser de la sorte.

    D’un air boudeur, la Kuati se tut.

    Bill, hurlant : Ashar ! Expose ton plan ! On est pressé par le temps !
    Ashar, se figeant : Nous… nous…
    Wes, se tapant la main sur le front : Sac à main ! Le brusque pas ! Ne le brusque pas !
    Bill, haussant les épaules : Je ne suis pas brusque là, avorton !
    Wes, posant sa main sur l’épaule du Thakwaas : Ca va allez, mon pote ?
    Ashar, tremblant : Nous pensons que oui…

    Solo, pressentant le fameux moment où la personnalité si attendue d’Ashar allait se manifester, crut bon d’intervenir.

    Ange, à Wes : T’as combien d’ascenseur ?
    Wes : Deux.
    Ange : Parfait. (Elle composa mentalement une équipe et ajouta : ) Bill et Anjel, vous restez sur place pour tenir la position et couvrir Wes (à voix basse : ) et garder un œil sur Ashar…
    Mirax, participant au débat : Weedge, tu resteras avec eux. Je pense qu’un Jedi sur place ne sera pas de trop au cas où…
    Ange, protestant : T’es pas censée surveiller ce… Tout seul, ici…
    Mirax : Y a un moment, faudrait que t’apprennes à lui faire confiance…
    Tyria, levant les bras au ciel : Oula ! T’as dit le mot qui faillait pas !
    Mirax, poursuivant : Et je pense que mon fils doit aussi apprendre à se faire de nouveau confiance. (A ce dernier : ) Weedge, tu assuras leurs arrières, le temps qu’on revienne. Compris ?
    Weedge, hochant la tête : Compris.

    Solo resta pantoise pendant un instant. La présence du clone ne la rassurait pas vraiment, quoiqu’en disant Terrik.

    Ange : Doc et Mirax, vous montez avec Tony. Kaarde et Tyria, je monte avec vous. (A son bien-aimé : ) Avant que tu n’émettes la moindre protestation, je te préviens : il n’y a pas à discuter… Si ca tourne mal, je pense qu’on sera, tous les deux, bien content d’avoir des Forceux sous la main.
    Wes : Va falloir s’activer : ça commence à remuer sévère… Chacun votre ascenseur. Les cages d’escalier sont désertes pour le moment… Tâcher de rentrer rapidement dans les deux boites et de ne pas trop vous faire remarquer. Je vous montre quatre étages plus haut. Gardez vos comlink allumés, je contacterai si jamais y a un pépin…
    Ange, maugréant : Présentez comme ça, ça à l’air vachement rassurant…

    dimanche 28 septembre 2014 - 22:55 Modification Admin Permalien

  • Avatar waren

    waren

    14272 Crédits

    [b]Lieu :[b] Quartier général de la Guilde sur Corruscant

    Le Corelien avait le regard braqué sur le Turbolift principal menant aux appartements, tout en ayant l'oreille collé sur la radio, il y avait du mouvement dans la tour mais cela ne préocupait guére le président de la Guilde. L'homme ricanait même, tout se passait comme prévu, dans quelques instant Ange serait là. Pour détendre l'atmosphére le roi des contrebandiers lança un air d'Opéra et attendit que les portes du Turbolift s'ouvre.

    Waren - Elle en met du temps.. Je vais jouer à Angry Birds.

    lundi 29 septembre 2014 - 04:30 Modification Admin Permalien

  • Avatar Mirax_Terrik

    Mirax_Terrik

    7040 Crédits

    Tony, Doc et moi avions atteint le turbolift sans encombre. Tout me paraissait trop facile. Jusqu'à la présence de Waren étrangement sereine dans la Force. Je n'avais que rarement croisé mon ex beau père. Jacen ne criait pas sa parentée sous les toits de peur que son Guildeur de père ne mette en pèril sa carrière politique.

    Le peu de fois ou j'avais eu affaire à lui, je l'avais trouvée un peu bizzarre, mais je n'aurais jamais pensé qu'il puisse se rendre responsable d'un tel confilt au sein de la Guilde. Il y avait autre chose... Depuis le début mes visions m'avaient laissés entrevoir que cette affaire était plus compliqué qu'elle ne le paraissait. Sur le toit de l'immeuble il me semblait percevoir quelque-chose... Mais c'était indistinct, comme si quelque-chose, où quelqu'un bloquait mes perceptions. Inconsciement, ma main se crispa sur mon sabre-laser... Je n'avais pas décidé de laisser Weedge en bas au hasard. Le jeune Clone serait certainement plus en sécurité avec les hommes d'Ange en bas.

    Tony qui n'aimait pas l'idée d'etre séparé d'Ange, ne disait rien. Son visage était fermé, tendu par la concentration. Doc était immergé dans la Force, pret pour le combat. Et moi j'était toujours génée par ce "vide" en haut de l'immeuble.

    Enfin la porte du turbolift s'ouvrit. Nous commençames à courir vers le bureau de Waren, rapidement rejoint par l'autre équipe. Hormis quelques gardes peu compétent, nous ne rencontrames pas de résistance. Mon malaise augmentait, tout comme celui des autres Jedi, à présent nous avions tous senti cette bizzarrerie au sommet de la tour...

    Enfin, nous arrivames devant la porte du bureau du Guildeur dissident. Solo en tete et blaster au point défonça la porte en hurlant.

    Ange : WAREN HORN !!
    Waren : Il était temps, j'ai déja eu le temp de terminer le premier monde...

    En effet il était en train de jouer à un jeu bizzare avec des oiseaux et des cochons... Le vieux briscard sourit en tirant sur son cigare.

    Waren : Solo, nous avons comme qui dirait un différent... Quant aux forceux, il y a quelqu'un qui est là pour vous voir...

    Une porte latérale s'ouvrit. Elle menait directement au toit de l'immeuble. 2 sillouettes se tenaient dans son encadrement. Je ne pouvais que reconnaitre l'une d'entre elle : poilu, toutes griffes dehors et babine retroussées se tenait Dark Spencer...

    mardi 30 septembre 2014 - 23:08 Modification Admin Permalien

  • Avatar ProjetT

    ProjetT

    6014 Crédits

    J'avais été laissé en arrière avec les dénommés Bill, Wes, Ashar et Anjel.

    Ashar restait indéchiffrable pour moi – difficile de cerner la personnalité qui était actuellement a l’œuvre. Il semblait inactif, probablement perdu dans ses pensées.

    Wes était concentré sur les machines et tentait de prendre le contrôle de toute les cameras de sécurité.

    Bill et Anjel tripotaient leurs armes.

    Et au milieu de tout ça, je me concentrais pour suivre la progression des autres.

    Quelque chose dans la Force était troublant. Quelque chose n'allait pas.

    Je décidais de tâter l’état de la situation.

    Moi : Vous arrivez à prendre le contrôle des cameras la haut ?
    Anjel : T'occupe pas de ça, gamin…
    Bill : J'pige pas pourquoi on doit faire Nounou d'un mioche en plus de garder la porte pour Wes…
    Moi : Je suis peut être un gamin comme vous dites, mais je reste quand même un Jedi. Et quelque chose me dit qu'il y a quelque chose de pas clair dans cette affaire…
    Anjel : On l'avais pas vu tiens.

    Wes afficha alors une image de camera, toujours pas des étages supérieurs, mais… quelque chose me chiffonna.

    Moi : Tu peux revenir sur la camera précédente ?

    Wes : A quoi bon ? C’était un couloir vide…
    Moi : Justement….
    Wes : Si tu veux….

    Il bascule l'image..

    Wes : Voilà, t'es content ?
    Moi : Oui… C'est bien ce que j'avais vu.
    Anjel : Vu quoi ?
    Moi : Regardez le chronomètre, sur le bord gauche de l'image…
    Bill : Ben quoi ?
    Wes : Je ne vois rien…. M*rde !!
    Anjel : Quoi ?
    Wes : Le mioche a raison ! Le chrono boucle de façon anormale…
    Anjel : Et alors ?
    Moi : Ce n'est pas une caméra.. c'est un enregistrement. On nous montre ce qu'ils veulent que l'on voit.

    * La série de jurons qui suivi ne peut être transcrit en texte *

    Wes s’énerva sur son clavier, Ashar daigna alors se rapprocher, fixant l’écran.

    De mon coté, je fis appel à la Force. Je pris mon cristal dans une main, mon sabre laser dans l'autre, je projetai mes sens à travers le cristal pour tenter de percevoir ce qui nous entourait.

    Moi : Oh.. les gars, préparez l'artillerie.
    Anjel : Quoi ?
    Moi : Une douzaine de gars arrivent avec l'intention de nous déloger de la.
    Bill : Il me fait peur la à jouer les apprenti sorcier la…
    Moi : Pas sorcier, Jedi !
    Anjel : Pour nous c'est pareil !

    Je percevais aussi 6 autres gars qui remontait par les conduits du turbolift. Pour prendre les autres à revers.

    Je lançais un avertissement à ma mère dans la Force… Mais quelque chose me dit qu'il avait un autre chat à fouetter, sur le coup.

    Ashar : J'aurais du m'en douter… It's a trap  !

    mercredi 01 octobre 2014 - 02:34 Modification Admin Permalien

  • Avatar waren

    waren

    14272 Crédits

    [b]Lieu :[b] Quartier général de la Guilde sur Corruscant

    Je venais tout juste de battre le chef de meute porcine quand déboulérent une troupe de joyeux fanfarons armés, accompagné comme si cela ne suffisait guére, de clown en peignoir de bain équipé de néon de cuisine à la croisé du mercredi et du vendredi bien arrosé. Je n'avais pourtant pas demmander un tel déploiementpour le service d'étage, je reconnu Maitre Kaarde à sa barbiche fine et Ange à son meuglement bovin.

    Ange : WAREN HORN !!

    Waren : Il était temps, j'ai déja eu le temps de terminer le premier monde.

    Eteignant ma tablette à temps pour voir la contrebandiére avec une pupille droite qui partait en vrille, je regrettait de ne pas avoir un apareil photographique pour publier cet instant Magique sur le site communautaire Face de bouc, on aurait dit un mini rancor sortant de l'oeuf en braillant Maman.

    Waren : Solo, nous avons comme qui dirait un différent... Quant aux forceux, j'accepte
    votre invitation à vous retirer, à moins que vous vouliez connaitre le soufle du dragon ?

    J'inspirait une bouffée de Carubaa puis me servant de l'essence contenu dans trente ans de
    beuverie à la guilde, j'envoyait une petite boule de feu qui crama un chouilla la coiffure
    de Mirax la fesant ressembler à une peruche de Felucia. Cette derniére hurla en louchant
    des yeux, Tony réprima un rire étouffé, puis braqua son arme sur moi.

    Kaarde : Tes menaces ne nous font pas peur Horn.

    Doc : Ouais parce qu'en plus d'abord..

    Waren : Vous avez vu ma boule de feu, je pourrais faire exploser cette tour avec un simple pet.

    Silence dans la salle, raclement de gorge, soulévement de questions. Les jedis pensaient
    que c'était du bluffe, les autres guildeurs ayant entendu parler du cracheur de feu hésitérent.
    Kaarde tenta de me sonder et son haut niveau révéla que j'était capable d'un tel jet de force.
    -------------------------------------
    Diplomé en humour et résolveur de tracas.
    Peut lire Issac Assimov et Picsou magasine..

    Ce message a été modifié par: waren le 03-10-2014 01:10

    vendredi 03 octobre 2014 - 00:54 Modification Admin Permalien

  • Avatar Dark-Spencer

    Dark-Spencer

    2169 Crédits

    Dark Bones soufflant à Spencer - C'est normal qu'ils ne fassent pas attention à nous?

    Le Cathar ne lâche pas du regard le plus puissant des jedi, l'assassin de son maître, la haine dans les yeux il répond : "Ils font comme si nous n'étions pas là, grr quelle suffisance!"

    II est de plus en plus difficile pour lui de se maîtriser, il n'a qu'une envie c'est de se battre et de faire couler le sang impur de tout les infidèles présent dans la pièce. Ces mâtons de la galaxie ne perdent rien pour attendre, Dark Spencer se laisse envahir par la rage et la colère, leur ingérence sans limite est une honte à la vraie liberté, ses muscle se contractent et enflent, son visage deviens démoniaque, ils se croient tout permis, ils sont des traîtres à la Force qu'ils utilisent de façon pernicieuse pour tout contrôler... Les yeux du maître sith s'injectent de sang jusqu'à devenir entièrement rouges, tout les regards sont maintenant sur lui, il concentre le côté obscur avec fulgurance, l'énergie semble être sans limites, une aura noire se forme autour de lui. Le monstre se recroqueville en croisant ses bras, l'aura qui l'entoure dessine alors une sphère, la Force obscure tourbillonne et déferle dans tout les sens. Dark Bones hallucine et s'écarte, Waren est aussi stupéfait que les autres guildeurs tandis que les jedi s'affolent.

    Doc - Mais c'est quoi ça encore?!
    Tyria - On dirait que le minou est de mauvais poil.
    Mirax - Il concentre la Force!!
    Kaarde - Soyez vigilant!

    Le cathar est désormais totalement noir, la bave dégouline abondamment de ses babines, Dark Bones va se planquer. Spencer lève soudain les bras et relâche d'un seul coup toute l'énergie qu'il a accumulé! Tous les jedi se précipitent pour contrer cette bombe de Force, ils déploient un bouclier autour des personnes présentes, les vitres explosent! Le reste du salon est balayé! L'immeuble entier a tremblé!

    Spencer désignant Kaarde - Gnnrrr Hé TOI Là! Je vais te MASSACRER!!

    vendredi 03 octobre 2014 - 17:45 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Evénements

Exposition Lego Star Wars - Chanorier

24 juin 2018 - 07 nov. 2018

Expo LEGO 100% Star Wars - Mini World Lyon

13 oct. 2018 - 13 nov. 2018

Paris Manga et Sci-Fi Show 26ème édition

20 oct. 2018 - 21 oct. 2018

Comic Con Paris 2018

26 oct. 2018 - 28 oct. 2018

Toulouse Game Show

01 déc. 2018 - 02 déc. 2018

Concert Star Wars à Toulouse par Tugan Sokhiev

19 déc. 2018 - 20 déc. 2018

Celebration

Star Wars IX

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2018 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide