Kinsa forme ses padas (page 2)

  R2D2 vous signale une erreur. Vous devez être identifié pour voir la page que vous avez demandé. Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou vous inscrire au fanclub.

Inscrivez vous !
  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    11376 Crédits Modo

    Zadyssa : Heu... Pourquoi tu étais si nostalgique ?

    La curiosité est une qualité, car elle pousse à apprendre. Mais parfois, elle devient un défaut, quand elle entre dans la vie privée des autres. Autrement, dit, c'est exactement ce que vient de faire Zadyssa. Mais pourquoi avait-elle repéré cette maudite photo ? Ce n'était pas SON passé ! Ce n'était pas SA tristesse ! De quoi se mêlait donc t-elle ? Est-ce que je demandais à Ceno pourquoi il était triste, parfois ? Non ! car je savais que c'était son histoire...et que certaines choses doivent rester silencieuses.

    Soudain, ma respiration se calme. Je prends conscience que c'est peut-être ce dont j'ai besoin : en parler. Je ferme les yeux et me remémore tous les bons moments que j'ai passés ici, dans cette Académie, en compagnie de mon maître. Puis, je rouvre les yeux et fais :

    Moi : Sais-tu qui sont les personnes de la photo ?

    Ma voix s'est faite lasse, fatiguée. Cette nostalgie, ou tristesse, quoi que soit le nom de ce sentiment, n'est pas de mon âge. Je me rends compte à quel point les épreuves m'ont transformée, mais je ne veux pas qu'on me plaigne. La vie est comme ça...

    Zadyssa : Il y a toi – je pense que tu es plus jeune. Il y a aussi Eckmül, mais je ne connais pas les deux autres. Qui sont-ils ?
    Moi : Le Mandalorien s'appelait Cenovii, mais nous l'appellions Ceno. C'était mon maître, et un valeureux Jedi, très courageux, parfois froid mais toujours bienveillant envers ses padawans. Mais il était déterminé à combattre les ennemis à sa façon. Je l'ai vu sombrer dans le côté obscur, et Keller, le jeune homme qui était aussi son padawan, l'a suivi dans sa chute. C'est à ce moment-là que j'ai compris que le seul combat qui vaille, c'est celui contre toutes les formes du côté obscur, y compris celui qui sommeille en nous.

    Zadyssa semble interdite, et impressionnée. Je la comprends. Il est dur d'entendre des histoires qui ne devraient pas être racontées.

    Moi : Les épreuves que nous traversons nous rendent plus forts, mais je te promets que tu n'auras jamais à souffrir à cause de moi. D'accord ?

    dimanche 28 février 2016 - 19:23 Modification Admin Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7428 Crédits

    Kinsa : Les épreuves que nous traversons nous rendent plus forts, mais je te promets que tu n'auras jamais à souffrir à cause de moi. D'accord ?

    J'avais le regard perdu au loin. Je venais de voir Kinsa perdre subitement son calme suite à ma précédente question. Techniquement, c'était donc ma faute. Je m'en voulais car j'avais sûrement dû lui faire remonter de douloureux souvenirs. En ce moment, j'étais parcourue d'un étrange sentiment : le remord. Il fut bien vite remplacé par un autre encore plus terrible : la mélancolie. Quand Kinsa avait parlé d'épreuve... Inconsciemment, je revivais l'assassinat de ma mère. En contrepartie, la scène se déroulait au ralentis et les détaille était toujours présent...

    J'eus soudainement très froid. Je ne saurais en dire la cause, sans doute était-elle liée à l'instant que je revivais en boucle. Je fermai les yeux pour ne plus le voir. Néanmoins, les images continuaient toujours. Ce fut à ce moment que je pris conscience du fait que Kinsa attendait sûrement une réponse et que ce que je voyais était du passé. Je rouvris les yeux. J'ignorai combien de temps s'était écoulé depuis qu'elle m'avait parlé.

    Moi : D'ac... D'accord.

    Je compris que Kinsa faisait une autre promesse en même temps : celle de ne pas passer du côté obscure. Elle ne voulait pas suivre les pas de son maître aussi loin. La cause de sa nostalgie, c'était son maître. Et si cette photo lui faisait remonter ce sentiment, c'était parce que son maître était présent dessus et qu'elle représentait le passé.

    Je maudissais ce manque de tact. Je n'étais vraiment pas douée pour les dialogues... J'avais beau chercher, je ne voyais pas pourquoi je ne parvenais pas à savoir quand il fallait que je m'arrête ou non. En cherchant à identifier le problème, je faisais ressurgir des souvenirs qui avaient disparut de ma mémoire depuis un petit moment. Bien que ce soit douloureux, je ne les bloquai pas. Je les laissai me réinvestir pour trouver la solution à mon problème. Cette sensation de froid ne me quittai pas.

    Je serrai les poings. La raison, je venais de la trouver. Durant cinq années, j'avais été "élevé" par un assassin plus qu'un contrebandier. Les seules fois où je le voyais, c'était lorsqu'il me donnait des ordres. En réalité, c'était l'unique personne que j'avais côtoyés durant cinq ans. Hors, le dialogue n'avait jamais été présent alors que j'étais dans une période d'apprentissage. Je n'avais jamais pris le temps de réellement réfléchir à ce que je disais car je n'avais pas toujours eu d'exemple à suivre...

    Tout d'un coup, je fus assaillie par une profonde fatigue. Quittant peu à peu mes pensées, je sursautai lorsque je vis que Kinsa me fixait. Elle semblait attendre quelque chose.

    Moi : Je tenais à m'excuser, pour mon indiscrétion... 


    Ce message a été modifié par Zadyssa le lundi 29 février 2016 - 07:45

    dimanche 28 février 2016 - 20:33 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    11376 Crédits Modo

    Zadyssa : Je tenais à m'excuser, pour mon indiscrétion...

    La padawan semble avoir pris à coeur mon récit et à se poser des questions. Je sens son esprit bouillonner d'ici, et ses excuses n'y sont sans doute pas indifférentes. Mais...finalement ses questions ont peut-être eu des répercussions positives. Peut-être j'avais justement besoin d'en parler à quelqu'un, car je me sens plus sereine qu'au début de notre conversation.

    Moi : Ce n'était pas si mal de pouvoir en parler, tout compte fait. Mais à l'avenir, tu peux éviter une curiosité un peu trop poussée. Les gens se dévoilent toujours lentement, et cela compte pour les deux côtés. Ne te sens pas obligée de tout me dire.
    Zadyssa : Je suis soulagée que cela ne t'aie pas blessée. Je retiendrai la leçon.
    Moi : Je sais que tu n'as pas été choyée durant ces dernières années. Il est dur de grandir dans un environnement hostile, je le sais. À maints égards, nous nous ressemblons beaucoup. Je te dirai simplement : apprend des choses du passé, profite du présent et aie confiance en l'avenir.

    Je fais une pause, un peu hésitante. Est-ce que j'ai dit les bonnes choses ? Sans doute ; je le sens. Zadyssa semble apaisée par mes paroles d'encouragement. J'espère simplement que l'avenir nous réserve des bonnes surprises.

    Moi : Et maintenant, il est temps de cesser de parler de sujets graves. Va, et discute avec tes camarades padawan. J'ai l'impression que tu en as bien besoin.

    mardi 01 mars 2016 - 15:28 Modification Admin Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7428 Crédits

    Kinsa : : Et maintenant, il est temps de cesser de parler de sujets graves. Va, et discute avec tes camarades padawan. J'ai l'impression que tu en as bien besoin.

    J'acquiesçai. Quittant les quartiers de Kinsa, je me mis à la recherche d'Asnwin et Tareyu. Je les trouvai sans mal en pleine discussion, je me joignis à eux et nous parlâmes de tout et rien à la fois durant un bon bout de temps.

    En laissant Kinsa, j'avais eu l'impression qu'elle était plus sereine que lorsque j'étais entrée pour la première fois dans ses quartiers. J'étais soulagée. Au moins, elle n'était plus en colère et m'avait en plus conseillé. Moi-même qui avait été quelque peu bouleversée par son récit me sentait mieux.

    Laissant Asnwin et Tareyu, je sortis admirer le coucher de soleil. Sa lumière diminuait peu à peu pour laisser place à une obscurité éclaircie par les lueurs de centaine de millier d'étoiles dans le ciel. Ce magnifique spectacle me laissait sans voix. Le temps passait comme au ralentis autour de moi tandis que je fixai ses points lumineux dans le ciel qui arrivaient de plus ou moins loin. Cette situation me donna l'idée de méditer, je n'en avais pas spécialement besoin : je me sentais apaisée. Néanmoins, peut-être avais-je besoin de faire le point sur ma journée.

    Je me mis en tailleur, fermai les yeux et me concentrai sur ma respiration. Bientôt, je pus laisser mes pensées se mettre en ordre d'elle-même. Je ne sais combien de temps je restai ainsi. Toutefois, lorsque je rouvris les yeux, les dernières lueurs du soleil avait disparu et les étoiles brillaient plus que tout à l'heure. Je m'allongeai pour les contempler, et sans que je ne m'en rende compte, m’endormis paisiblement, bercée par un vent frai.

    Ce message a été modifié par Zadyssa le mardi 01 mars 2016 - 17:36

    mardi 01 mars 2016 - 17:32 Modification Admin Permalien

  • Avatar Dexlander

    Dexlander

    299 Crédits

    Mes entraînements ce passent plutôt bien, mais je n'ai pas vu Kinsa depuis un moment, je me dirige donc vers ses quartiers pour lui faire part de ma progression. Peu avant je venais de quitter Asnwin qui m'avait offert un bon rafraîchissement. Alors que je marchai tranquillement dans le couloir, je vis la jeune Zadyssa allongée dehors, sous les étoiles. C'est un entrainement ? Elle est malade ? Ou juste en train de dormir ? Au risque de la déranger, je sors pour m'assurer que tout va bien pour elle. Je m'approche à pattes de velours pour ne pas la réveiller, je me penche au dessus d'elle et constate qu'elle est belle est bien endormie. La journée a due être longue pour elle aujourd'hui. Je décide de la laisser tranquille et fais demi tour quand mon pied vint cassé une branche sur le sol.

    Zadyssa : ( En sursaut ) Qui est là ?! 

    Moi : Oh doucement Zadyssa, ce n'est que moi. Désolé je ne voulais pas te réveiller. 

    Zadyssa : Ah, ce n'est pas grave, ce n'est pas vraiment le bon endroit pour s'endormir pas vrai ?

    Moi : Tu sais sur ma planète il nous arrivent souvent de dormir à la belle étoile, donc je peux te comprendre. Le ciel étoilé c'est apaisant.

    Zadyssa : Ta planète te manque ?

    Moi : Tout est si différent ici. C'est l'inconnu pour moi, pourtant je ne ferai pas demi tour, l'appel de la Force est trop attrayant. Tu as l'air préoccupée je me trompe ?

    Zadyssa : J'ai ressassé de mauvais souvenirs avec Kinsa, le genre qu'on aimerait ne plus voir resurgir tu vois ?

    Je me souviens avoir heurté la sensibilité de Kinsa en évoquant son passé mon premier jour à l'académie, j'imagine que Zadyssa et Kinsa ont mis à jour leurs démons. Je sentais que la pauvre Zadyssa était perdu, du soutiens de ma part ne peut pas lui faire de mal.

    Moi : J'ignore ce qu'il c'est passé entre vous mais je suis certain que ce n'est pas grave. Nous avons tous un passé, il nous faut l'accepter pour pourvoir avancer. Si tu as besoin d'un ami pour parler, je suis là.

    Je lui tendis ma main pour la relever et elle l'a saisit fermement pour se redresser.

    Zadyssa : Je te remercie Tareyu, on a tous besoin de se serrer les coudes. Tu voulais voir Kinsa peut être ? 

    Moi : Oui j'y aller quand je t'ai aperçu allonger ici. Je voulais lui dire que mon entrainement  avance bien et lui demander quelques conseils en passant, c'est toujours bon à prendre. 

    Zadyssa : Tu as bien raison, c'est un excellent professeur. 

    Moi : Oh est puisque tu est là, je vais bientôt attaquer mon entrainement sur l'empathie de la Force, je me disais que peut être tu voudrais m'aider et vice versa ? 

    Zadyssa : J'en serai ravie oui, je dois également bientôt m'y mettre aussi. 

    Moi : Génial ! Bon je vais également en parler à Kinsa, en espérant que je ne la réveille pas elle aussi...

    mercredi 02 mars 2016 - 00:35 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    11376 Crédits Modo

    Même si le soleil s'est couché depuis deux heures, je suis encore (très) réveillée et m'entraîne dans la salle blanche. À cette heure-ci, elle est déserte et je m'entraîne à parer des tirs. C'est un exercice basique, mais plus que nécéssaire. Les ennemis sont figurés par quatre droïdes d'entraînement qui me tirent dessus à cadence rapide. Avant cet exercice, j'ai médité, et la prescience m'est bien utile. Plongée dans la force, je prévois les mouvements des sphères et mes réflexes sont aiguisés. À un certain moment, je sens la présence de Tareyu derrière la porte et désactive les droïdes, qui se posent par terre aussi sec. Je me retourne et ouvre la porte au jeune Cathar.

    Tareyu : Je ne vous ai pas trouvée dans vos quartiers, alors je me suis dit que vous vous entraîniez peut-être.
    Moi : Bonne intuition, Tareyu. Au fait, avec moi c'est "tu". Je suis plus jeune que toi !

    Il se dandine un peu, gêné. J'éclate de rire, puis reprends un air sérieux :

    Moi : Tu veux me parler de quelque chose ?
    Tareyu : De mon entraînement. Je pense que j'avance bien.
    Moi : Qu'as-tu fait ?
    Tareyu : J'ai fait la télékinésie, l'art du mouvement, la vitesse, la désactivation de droïde, et le saut. J'ai également commencé mon entraînement au sabre, et j'ai demandé à Zadyssa de faire équipe avec moi pour l'empathie.
    Moi : Oui, l'empathie...je m'en sers souvent. Un pouvoir très utile, j'admet. Bon, vois que tu progresses ! Et sinon, tu t'adaptes à la vie à l'Académie ? Cela doit être différent que sur Cathar...
    Tareyu : Ma planète me manque parfois, ainsi que ma famille, mais ici, j'avoue que l'ambiance est super aussi.
    Moi : Tu verras, Yavin IV deviendra très vite ton foyer. Sur Coruscant, les Jedi sont plus secs (je ris). C'est les Coruscanti, quoi !

    Tareyu rit de concert avec moi, même si je suis presque sûre qu'il n'a jamais vu Coruscant. Je le trouve vraiment très sympatique. Dark Spencer m'avait laissé quelques a priori plutôt négatifs sur les Cathar, je les vois à présent sous un jour nouveau grâce à Tareyu.

    Tareyu : Zadyssa m'avait semblé troublée...
    Moi : Il est vrai que nous avons parlé de sujets plutôt délicats, que je n'ai pas envie d'aborder de nouveau.

    Mon ton doux mais ferme déconseille toute questions sur ce sujet, et je crois bien qu'il a reçu le message car il acquiesce silencieusement. Toutefois, moi, j'en poserai bien une de question :

    Moi : Dis moi...à quoi ressemble la vie sur Cathar ?

    jeudi 03 mars 2016 - 13:54 Modification Admin Permalien

  • Avatar Dexlander

    Dexlander

    299 Crédits

    Kinsa : Dis moi... à quoi ressemble la vie sur Cathar ?

    Cathar. Le seul fait d'évoquer le nom de ma planète et mon cœur s'emballe. J'affiche un petit sourire en coin et répond.

    Moi : Eh bien tout est différent là bas, on vit avec un minimum de technologie pour la plupart. On vit en d’innombrable clans disséminés un peu partout pour ne pas bâtir de grandes villes, on préserve au maximum notre environnement et on minimise notre impact. On est éduqués à aimer la terre qui nous a donné vie. On est aussi entraîner à se battre, tous, garçons et filles. On doit pouvoir se battre et défendre nos frères et sœurs. Dans une tribu nous sommes tous frères de cœur. 

    Kinsa : Vous êtes donc un peuple très soudé.

    Moi : Oui même si nous avons parfois quelques querelles. Nos plus grands ennemis sont les pirates et les braconniers qui pillent nos ressources et nos forêts. Ils ne respectent pas la vie. Pourtant tout est si magnifique sur Cathar, j'aimerai que tu vois ca Kinsa. Plus luxuriant que Yavin IV ou Félucia dont je n'ai vu que des holos. Au risque de passer pour un bouseux, je n'ai jamais m'y les pieds sur une autre planète avant Yavin IV. Et tu est aussi la première Twi'lek que je rencontre.

    Kinsa : (L'air surprise) Vraiment ? Et que penses tu de mon espèce alors ?

    Moi : Vous êtes une espèces magnifiques je trouve. En tout cas pour une première rencontre je ne suis pas déçu.

    Kinsa rit et rougie sous ma remarque. 

    Kinsa : Je te remercie du compliment Tareyu. Que vas tu faire maintenant ?

    Moi : Oh, dormir je pense, la journée a été longue. J'ai hâte de pouvoir m’entraîner avec Zadyssa, je sens qu'on peut accomplir de grande chose ensemble. Merci d'être là également Kinsa, je ne sais pas ce que je ferai sans toi. 

    vendredi 04 mars 2016 - 12:05 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    11376 Crédits Modo

    Nous sommes rentrés de la "mission diplomatique" sur Haruun Kal il y a une petite semaine. J'ai retrouvé avec plaisir Yavin IV et l'Académie, avec ses padawans qui courent dans tous les sens, qui s'entraînent... C'est ma maison, quoi ! Je me suis autorisée une petite journée de repos et de méditation, pour me reposer et retrouver la sérénité qui devrait toujours être mienne. J'ai aussi laissé Zadyssa seule, pour accepter tout ce qu'elle a appris. Je sais que certaines choses nécéssitent qu'on reste isolé un moment, pour passer.

    J'ai beaucoup médité sur ma nature de combattante, car oui, il est inutile de le réfuter, je suis une guerrière. Et apparemment, ça se voit très vite... Est-ce que je me bats trop ? Est-ce que je ne prends pas le temps de chercher d'autres solutions ? Pourtant, je fais tout pour éviter les combats, surtout impliquant une autre personne que moi dans mon camp. Parfois, j'ai même l'impression de les surprotéger... Au fond, je sais de quoi j'ai peur, en me battant : de ne soudain plus me contrôler, de céder au côté obscur comme Ceno l'a fait. C'est pourquoi je contrôle constamment mes émotions, et fais en sorte de me battre avec compassion et respect. Je ne me sens pas attirée par la violence. Je me bats car c'est parfois une nécéssité. Et c'est ce qui fait de moi une Gardienne.

    Cette journée de méditation passée, je décide de reprendre en main l'entraînement de Zadyssa. La jeune humaine a commencé à apprendre le Soresu, et je crois bien que les nombreux tirs de blaster à parer lors de nos missions y sont pour quelque chose. Le Soresu est de plus ma forme de prédilection – maîtriser la protection est plus important qu'on pourrait le croire. Je vais retrouver ma padawan dans l'intention de lui donner quelques conseils. Mais avant, je voudrais faire le bilan de la mission sur Haruun Kal avec elle, en tête à tête.

    Je la trouve dans les jardins, en train de discuter avec Lysandre. Ce jeune Togruta, apprenti de Tyria depuis peu, a bon caractère et s'entend très bien avec Zadyssa. Je suis étonnée de ne pas voir Ilan dans les parages, ces trois-là traînent toujours ensemble. Enfin... Je m'approche d'eux et ils me saluent, un peu trop formellement à mon goût.

    Moi : Je peux te parler, Zadyssa ?
    Lysandre : Oulà, t'as fait une bêtise, Zad ?
    Zadyssa : Hé ! J'ai rien fait !
    Moi (amusée) : Tu n'as rien fait. J'ai le droit de parler à ma padawan, non ?
    Zadyssa : Oui maître !

    J'emmène la jeune adolescente un peu plus loin. Nous nous asseyons sur le rebord d'une fontaine et je commence :

    Moi : J'aimerais connaître tes impressions maintenant que tu as fait deux missions. As-tu plus peur, ou cela t'a t-il apaisé ? Quel est ton ressenti concernant chacune des missions ?

    mardi 26 avril 2016 - 22:12 Modification Admin Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7428 Crédits

    Ilan était parti à la chasse au Akky qui était toujours vexé d'avoir était mis à l'écart durant la mission, tandis que j'attendais son retour en parlant avec Lysandre. Kinsa était venue me chercher pour que nous fassions un bilan des deux missions et nous nous étions mise en retrait, assise sur le rebord d'une fontaine :

    Kinsa : J'aimerais connaître tes impressions maintenant que tu as fait deux missions. As-tu plus peur, ou cela t'a-t-il apaisé ? Quel est ton ressenti concernant chacune des missions ?

    Je réfléchis longuement à la réponse. Je me doutais qu'elle m'avait laissée seule une petite semaine pour que j'accepte ce que j'avais pu apprendre au cours de ces dernières. Enfin, je pris la parole :

    Moi : Plus peur après les missions, non, pas vraiment. Comme elles se sont plutôt bien passées, c'est rassurant d'une certaine manière. Même si elles ne se sont pas entièrement bien déroulées et qu'il y a eut quelques accrochages. Mais j'imagine que c'est le risque d'une mission... Sur la mission sur Lothal, je crois bien que j'étais terrifiée à l'idée de devoir ré affronter les mercenaires qui m'avait mis K.O lors de notre première rencontre et qui avaient réussi à te capturer... Cependant, je ne devais pas y penser pendant l'affront et c'était dur. Mais tu m'avais bien entraînée avant donc finalement, ça s'est bien passé. Même si Tuarro a perdu la vie.
    Kinsa : Je déteste toujours ce mouvement incontrôlé... Et concernant la mission sur Haruun Kal ?

    J'eus plus de mal à formuler mes pensées. Durant cette dernière, j'avais appris plusieurs choses que j'aurais préféré ignorer encore un temps. J'étais contente de savoir que j'avais de la famille en vie, encore plus en sachant qu'il était à l'Académie, avec moi, mais le reste était... attristant, bouleversant et déstabilisant.

    Moi : Euh... Sur Haruun Kal, c'était une mission assez compliquée qui nécessitait d'avoir un certain temps d'avance sur les autres pour la mener à bien... Et tu nous as envoyé espionner Tarii, on a dû apprendre à ne pas paniquer quand nous avons appris qu'elle comptait nous attaquer et qu'elle avait le contrôle du conseil... On devait se débrouiller seuls et avoir tout de même un bon sens de l'orientation ! Bien sûr, j'avais peur, peur d'être remarquée et de ne pas être à la hauteur... Mais on a réussi, alors tout va bien, mais ce n'aurait peut-être pas été le cas si Tarii maîtrisait mieux la Force, donc d'une certaine manière nous avons été chanceux.

    Kinsa m'encouragea à continuer, je devinais aisément où elle voulait que j'en vienne. Je savais que je devais en parler et que je me sentirais mieux après, mais qu'est-ce que c'était dur de se confier... Finalement, je pris une grande inspiration :

    Moi : Tu m'as dis que je n'aurais rien pu changer, concernant le destin de ma mère mais même en le sachant, je n'arrête pas de me demander si j'aurais pu faire quelque chose, malgré mon jeune âge ! Ou si mon père aurait pu l'aider... Ou plutôt, s'il a fait quelque chose pour éviter sa mort, bien qu'il soit lui-même décédé avant. Et aussi, euh, s'ils voulaient vraiment de moi...?

    mercredi 27 avril 2016 - 09:17 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    11376 Crédits Modo

    Zadyssa : Tu m'as dis que je n'aurais rien pu changer, concernant le destin de ma mère mais même en le sachant, je n'arrête pas de me demander si j'aurais pu faire quelque chose, malgré mon jeune âge ! Ou si mon père aurait pu l'aider... Ou plutôt, s'il a fait quelque chose pour éviter sa mort, bien qu'il soit lui-même décédé avant. Et aussi, euh, s'ils voulaient vraiment de moi...?

    Je regarde ma padawan d'un air compatissant. Songeuse, je me demande comment répondre à sa, ou plutôt à ses questions. Je pose ma main sur son épaule et commence :

    Moi : Je parle plus de mon père que de ma mère, quand je cite des exemples. Mais...je suis orpheline de mère, tu le savais ?
    Zadyssa : Tu ne me l'a jamais dit...
    Moi (en me redressant) : Elle est morte sur Mandalore juste après que j'aie rejoint l'Ordre Jedi. Dans le petit intervalle de temps où j'ai été absente. Pendant un certain temps, je me suis demandée ce qui serait advenu si j'étais restée. Si j'aurais pu la sauver. Et puis, j'ai fini par accepter le fait qu'on ne sait jamais "ce qui se serait passé si". Peut-être l'histoire aurait-elle été différente si tu étais intervenue. Peut-être en mieux, mais sans doute en pire. Qui sait ? Tu aurais pu mourir, toi aussi. On met du temps à l'accepter.

    Nous restons silencieuses l'instant suivant ma longue tirade, les yeux dans les yeux. J'esquisse un petit sourire réconfortant et poursuis :

    Moi : En ce qui concerne les deux autres questions, je ne peux pas répondre, car je ne connais pas la réponse, qu'elle soit positive ou négative. Je ne sais pas si tu as vraiment été désirée, comment pourrais-je le savoir ?

    Zadyssa hoche lentement la tête, légèrement déçue. Personne ne détient toutes les réponses, la vérité est répartie dans chacun de nous.

    Moi : Ce que je sais, par contre, ce que tu as trouvé une nouvelle famille dans l'Ordre Jedi. Sache que tu pourras toujours compter sur moi, les Maîtres, les Chevaliers, les autres padawans...tous les Jedi se serrent les coudes. Tu peux me considérer comme une grande soeur...seulement, une grande soeur à laquelle il faut rigoureusement obéir !

    Zadyssa éclate de rire et je l'imite quelques secondes plus tard. Certains Jedi tournent la tête, étonnés de notre hilarité. Je lui propose ensuite de me montrer ce qu'elle a appris au Soresu.

    jeudi 28 avril 2016 - 21:24 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Discord

Discutons :)

72 fans connecté(s)

Star Wars IX

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2019 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide