Pouvoirs de la Force saison 6 (page 11)

  R2D2 vous signale une erreur. Vous devez être identifié pour voir la page que vous avez demandé. Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou vous inscrire au fanclub.

Inscrivez vous !
  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7987 Crédits

    Entraînement Chevalier n°1 : Télékinésie - Traction, poussée, désarmement

    Quelques jours étaient passés depuis mon adoubement, je conservai toujours sur moi la pierre que Kinsa m'avait offerte ce jour-là, et la faisais parfois rouler dans ma paume - quand je ne jouais pas avec autre chose - en admirant sa couleur et ses faces particulièrement lisses. Je m'étais un peu habituée à mon nouveau rang, et je notai que quelques padawans que je ne connaissais pas très bien semblaient assez intimidés. Pourtant, je n'étais pas plus différente qu'avant... même si je m'efforçai de déterminer au mieux la différence entre Chevalier et padawan. Ma formation avait eu pour but de m'y préparer, mais ce n'était qu'en l'expérimentant que l'on pouvait réellement se rendre compte de celles-ci.

    Et aujourd'hui, je comptai faire un tour en classe de PDF pour approfondir la Télékinésie qui était sans doute le pouvoir que je maîtrisai le mieux. Et j'avais également prévu de passer par la formation au sabre laser, aussi, bien que je n'aie pas d'idées précises sur la nouvelle Forme que j'apprendrai...

    Débarquant dans une salle vide, je m'assis immédiatement en tailleur et ralentis ma respiration. Méditer était devenue un automatisme, maintenant. Je n'avais plus besoin de me concentrer énormément sur mon but pour la réaliser. Je sentis la Force m'envahir comme si je prenais une immense bouffée d'air pure. Revigorant mes sens et électrisant mon instinct, je laissai cette formidable énergie se répandre dans toutes les parties de mon corps et approfondis plus encore ma méditation, jusqu'à arriver dans le lieu qui était pour moi l'endroit où j'étais le plus en harmonie avec la Force : dans un lac de lumière où la gravité n'existait pas et où seule la Force régnait.

    J'étais à peu près certaine que je pouvais superposer ce lieu avec la réalité, mais je n'y arrivais pas encore. Quittant ma méditation, je conservai cependant mes réflexes aussi aguerris, et débutai désormais l'entraînement.

    Il y avait bon nombres de sphères d'entraînements à pouvoir faire léviter. Je me concentrai sur elles, répartissant les efforts de la même manière que lorsque je diminuai ceux-ci pour la fatigue, et commençai à les soulever une à une à la seule force de ma pensée (et de la Force, bien sûr). Une, deux, puis trois, cinq, sept, onze. Je continuai comme cela jusqu'à éprouver plus de difficulté à la quinzième. N'abandonnant cependant pas, je continuai à repousser mes limites. Seize, dix-sept... dix-huit ! J'espérai atteindre les vingts, mais lorsque je tentai de faire léviter la dix-neuvième, toutes retombèrent au sol dans un fracas. Bien... je resterai à dix-huit, alors.

    Je partis chercher une dizaine de drones et revins avec ces derniers que j'allumai en prenant soin de conserver le mode de puissance le plus bas. Une fois activés, ils m'encerclèrent tous et je me mis à faire des petits sauts sur place pour me motiver. Premier entraînement au PDF en tant que Chevalier ! J'avais commencé par mon pouvoir de prédilection, alors j'espérai que ça se passerait bien. Je traçai un cercle de quatre mètres de diamètre et me plaçai en son centre.

    Je soufflai un bon coup, et l'entraînement était lancé ! entraînement qui viserait à me faire travailler la traction, et la poussée de Force, ainsi que ma prescience. Deux drones me tirèrent simultanément dessus, et si je les sentis arriver, je ne parvins pas à affermir mon emprise sur les sphères pour les bloquer. Je grimaçai suite au choc, mais restai concentrée sur l'exercice. Avec le maximum d'objets que je pouvais faire léviter et le fait de devoir en plus en tracter, il était plus compliqué que ce que j'imaginai. Mais je pouvais y arriver ! Il fallait juste que je trouve la bonne technique et le coup de main.

    Ainsi, je me fis toucher plusieurs fois avant de pouvoir parvenir à tracter une sphère sur un mètre - pas suffisant mais déjà bien - en renforçant ma prise télékinétique sur celle-ci et en l'attirant comme s'il s'agissait d'un aimant. En réalité, j'avais déjà réussi à le faire lors de ma première tentative de maîtriser la Force, mais dans ce cas, l'exercice était plus corsé.

    Ce fut à ce moment qu'une idée me vint à l'esprit : pourquoi ne pas relâcher la pression sur les sphères pour en tracter une avant de la reprendre rapidement ensuite ? Je m'y attelai donc. Une nouvelle salve de tirs survint, et je tractai la sphère la plus proche le plus rapidement possible vers moi. Elle ne fut pas assez rapide, et j'eus beaucoup de mal à rattraper tout ce petit monde ensuite, mais au moins, je m'étais améliorée !

    Les minutes passèrent, puis les heures. À la troisième, j'avais pris le coup de main, et les drones commencèrent à accélérer la cadence, m'obligeant à devoir en tracter au moins deux à la fois. Là, ça devenait plus compliqué, et ce n'était toujours pas assez rapide ! Je continuai une heure comme cela, à tenter de conserver toutes mes sphères en l'air et à parer les tirs grâce à elles, mais force était de constater que je faiblissais. Je n'avais peut-être pas encore récupéré de la fatigue qu'avait causée ma mission...  d'autant plus que cela faisait moins d'une semaine que j'avais été soignée.

    Je décidai donc d'en rester là et partis me reposer, prête à revenir le lendemain après une bonne nuit de sommeil.

    Je me pointai vers dix heures du matin, et réduisis le nombre de sphère sur lesquelles j'allais devoir agir. J'aurai sûrement de meilleurs résultats avec moins. Je n'en pris donc que six, et constatai rapidement la différence. Je parvenais à parer les tirs des drones assez souvent. Tractant une sphère qui en bloqua un, je fis de même avec une seconde, puis une troisième, et ne cessai pas pendant une demie-heure, jusqu'à ce que toutes mes sphères soient en constants mouvement. Pour obtenir une certaine vitesse, je les faisais toutes graviter autour de moi, de cette sorte, elles avaient déjà une vitesse de déplacement acquises. Mais cela n'empêchait pas que je me fasse toucher par moments. Une nouvelle demie-heure passa, et je mis fin à l'exercice, jugeant que j'avais plutôt bien réussi.

    Ne laissant qu'un drone activé et désarmé, je me préparai à utiliser la poussée de Force. Je me doutai qu'il fallait canaliser la Force en moi pour la libérer d'un coup ensuite, ou quelque chose comme ça, et entrepris donc de refaire une méditation pour me calmer, me reposer l'esprit et raffermir mon lien avec la Force.

    Je rejoignis mon lieu d'harmonie et... m'y endormis involontairement. Lorsque je rouvris les yeux, la lumière avait disparue, et la Force paraissait vouloir me prévenir de quelque chose. Tournant sur moi-même, j'entendis soudain une voix s'élever dans l'ombre :

    "Tu ne pourras jamais quitter ma cage, quoi que tu fasses, tu reviendras toujours à moi, car c'est moi qui détiens les clés de ton passé".

    Je me retournai d'un coup, et l'aperçus... terré dans l'obscurité mais me scrutant de ses yeux électrisants et paralysants.

    "Je t'ai enchaînée, tu ne pourras pas te libérer".

    Des larmes roulèrent sur mes joues tandis que je secouai la tête. Ce n'était pas réel, ça c'était déjà passé ! Je devais inspirer, expirer, ça passerait, ça passerait. Ce n'était... qu'un rêve. Brusquement, Law disparut, et j'entendis d'autres voix :

    "Vous redoutez qu'il ne s'en prenne à vous, n'est-ce pas... ? Je vous donnerai bien les informations que j'ai, mais... ce ne sera pas gratuit".
    "Tu vas trop loin !"

    Le sol s'affaissa soudainement sous mes pieds, et je me sentis tomber. Mon champ de vision fut ensuite obstrué par deux grands yeux rouges que... j'avais déjà vu dans un cauchemar. Je le revivais, pourquoi ? Je n'eus pas le temps d'en apprendre plus que je me "réveillai" en sursaut, bouleversée.

    Pour le coup, les poussées de Force, ce ne serait pas pour aujourd'hui. Restant une bonne vingtaine de minutes hébétée, je finis par me lever dans un état second et de rejoindre mes quartiers. Gribouillant à la va-vite ce que j'avais vu et entendu, je me laissai tomber dans mon lit et y restai toute la journée. Le lendemain, je sortis prendre l'air et m'isolai une journée supplémentaire, réfléchissant à tout cela. Le soir venu, je m'endormis immédiatement en comptant bien reprendre l'entraînement demain, et en parler avec Kinsa après.

    De nouveau face au drone, une méditation s'étant bien passée, apaisée, je respirai un bon coup avant de m'y mettre. Canalisant la Force dans ma main, j'amenai l'énergie mystique à s'écouler dans mon corps jusque dans le membre que je ciblai. Puis, visant le drone, je relâchai la vanne, sentis l'énergie déferler avant de... me faire éjecter sur trois mètres. Surprise, je me relevai en vitesse et recommençai le processus, me demandant ce qui avait mal tourné. Ma seconde tentative arriva au même niveau que la première : rien ne se passa pour le drone. Je recommençai encore, essayant d'en accumuler moins, cette fois, mais je me fis tout de même éjecter, bien que ce soit dans une moindre mesure. Et toutes les modifications que je tentai par la suite n'y changèrent rien : jamais je ne réussissais la poussée de Force.

    Haletante, je me laissai tomber par terre et y restai un long moment. Peut-être que canaliser l'énergie n'était pas la bonne solution... Je n'en savais vraiment rien ! Me calmant, je fis une nouvelle méditation, réfléchissant au fait que la poussée se trouve dans le domaine de la télékinésie. Et ce fut là que je constatai mon erreur. Bien sûr que ça ne marcherait pas ! Je ne devais pas canaliser la Force, mais m'en servir comme si c'était un vent suffisamment puissant pour éjecter des objets !

    Recommençant avec hâte, je me concentrai longuement et employai la télékinésie à distance du drone, comme si je ne le visai pas. Ça ne fonctionna pas, mais je sentais que je n'étais pas loin ! Continuant donc, je visualisai une onde télékinétique qui partirait de ma main et se propagerait jusqu'au drone avant de le faire. Ma poussée fut toute légère et le drone ne fut que légèrement décalé, mais je refis de même en y mettant plus de conviction, et cette fois, elle fut plus puissante.

    Je continuai à m'y entraîner longuement, jusqu'à enfin prendre le coup de main. C'était en fait une contre-traction, il fallait que j'agisse comme un aimant présentant un pôle non-compatible avec l'objet. Ensuite, il n'y avait plus qu'à accentuer son champ magnétique, en l'occurrence, le concentré de Force, pour varier les puissances. Du moins, j'espérai que c'était cela. Je n'avais pas encore fait le désarmement, mais je tenais à avoir l'avis de la responsable de la classe avant de continuer.

    samedi 16 septembre 2017 - 19:59 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26337 Crédits

    Note: Au vue de votre motivation, je réponds aux 3 participants en 3 postes. Continuez comme ça!^^

    Correction 1/3

    Correction – Art du mvt – Zokuron

    En fin d’après-midi, la doyen des Jedi rejoind le bureau de la classe PDF. Un jeune Togruta l’attend devant la porte. Il est sale et couvert d’hématome. 

    Pad – Bonjour padawan Ta ‘a. Ne désires-tu pas passé à l’infirmerie avant ?

    Zok – Bonjour maître Brûle. Non, ça ira, ce ne sont que des égratignures. 

    Pad – OK, mais après, tu vas voir un guérisseur ! Que puis-je pour toi aujourd’hui ?

    Zok – J’ai réalisé l’art du mouvement. 

    La dame en blanc poursuit la conversation en ouvrant son bureau et invitant le padawan à l’accompagné à l’intérieure. Il lui explique tout ce qu’il a réalisé. Elle l’écoute attentivement tout en se plaçant dans son fauteuil confortable. Après une telle audition, Padmée lui propose un lien télépathique afin de mieux visualisé l’entrainement du padawan. 

    Une fois cela fait, elle rompt le lien et s’adosse à son siège. Elle regarde le Togruta tout en cherchant les mots justes. 

    Pad – J’apprécie grandement ton initiative. Ce parcours est un excellent choix pour cet entrainement. Tu ne t’es pas cantonné à un seul pouvoir. Tu as combiné l’écoute de la Force, la vitesse et le saut pour parvenir à l’art du mouvement. C’est excellent. 

    Zok – Merci maître !

    La fierté du padawan est palpable. Cela fait sourire intérieurement la maître car cela l’amuse beaucoup. Pourtant, elle n’en laisse rien paraître. 

    Pad – Avec les drones, user du sens du danger fut judicieux. Pourtant, tu manques encore de concentration. Malgré ton endurance et ta volonté, les drones sont parvenus à te toucher au début de ta confrontation. Après, tu as puisé dans l’agressivité. Et là, j’aimerai attirer ton attention sur un danger…

    Zok – Le côté obscur ?

    Pad – Exactement. Puise dans ta détermination, ta simple volonté de ne pas te faire avoir par le tir. L’agressivité pourrait obturer ton jugement. 

    Zok – J’en prends bonne note maître Brûle. 

    Pad – Dois-je vraiment te dire d’évité les woolamandre la prochaine fois ?

    Zok – Non…

    Pad – Ah, ça arrive encore à tous, même aux maîtres. Ne t’inquiète pas avec ça. Tu t’en es bien sorti. Il t’a fallu les drones pour réellement trouver ta connexion à la Force dans l’art du mouvement. Ton enfance de chasseur t’a énormément aidé à être souple et rapide. Combine ce que tu connais à ce que tu apprends. Combine la Force à ce que tu maitrises déjà et tu peux exceller dans ce pouvoir. Je le valide. 

    Zok – Merci Maitre. 

    Pad – Maintenant, file à l’infirmerie, c’est un ordre. Et prend une douche !

    Le Padawan se lève et sort. 

    dimanche 17 septembre 2017 - 11:46 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26337 Crédits

    Après une bonne nuit de sommeil, Maître Brûle arrive en salle des pouvoirs. Elle s’installe dans son bureau, et s’apprête à rédiger quelques documents administratifs lorsqu’elle entend quelque chose dans le couloir. Instinctivement, elle use de L’écoute de la Force.

    Ecoute de la Force - Padmée

    Pad plonge dans la Force et la laisse envahir son corps. Lorsqu’elle est en pleine possession de celle-ci, la maître envoie La Force travers les murs tel des ondes. C’est comme un effet boomerang. Pad envoie la Force vers les bruits. La Force capture les murmures et rapporte aux oreilles de la maître des brides de mots. 

    Droïde - Bweeeeoup !

    Homme -… Mille Aspects… 

    Droïde - Bwiiiwwwioup !

    Homme - … dysfonctionnement … pouvoir 

    Droïde - …tweeeoup !!!

    Homme - QUOI ?!!’éclairs !

    La voix est celle de Galen, Padmée en est certaine ! Par déduction, le droïde devait être R1-P7. Un frisson parcours l’échine de la dame en blanc. Un dysfonctionnement, des éclairs et semble que ce soit la salle des milles aspects, donc la salle holographique. Cela ne présage rien de bon. 

    Padmée s’oblige à conserver son calme, mais se lève en prenant appuie sur sa canne. Elle sort et prend la direction de la salle défectueuse. Sachant que le Chevalier est bien plus rapide qu’elle actuellement, elle décide d’user d’un autre pouvoir afin de suivre l’évolution de la situation. 

    L’Empathie – Padmée

    L’empathie est à Pad ce que l’armure Mandalorien est à Kinsa et Céno. Tout en marchant le plus rapidement possible dans le couloir, la Maître Jedi garde son lien d’immersion dans la Force pour de nouveau l’envoyé tel un boomerang. La différence est que cette fois –ci, la Force est plus comme un sac à émotions vide lancé vers le Chevalier Arek. Lorsque ce « sac émotionnel vide » atteint Galen, Padmée reçoit un part de la décharge électrique en elle. La Maître ne s’était pas attendu à une maitrise du Tutaminis aussi importante de la part du Typhonien. L’octogénaire est étourdie. Elle doit lâcher le contacte avec la Force et se rattrape au mur du couloir pour ne pas s’effondrer au sol. 

    Pad à elle-même – Idiote ! Erreur de padawan ! Tu devrais connaitre assez Galen pour t’attendre à ça non !?

    Son plus grand pouvoir a toujours été sa plus grande faiblesse ! Et malgré son âge et son expérience, il lui arrive encore de commettre des erreurs de débutante. Padmée secoue la tête, respire profondément et aujourd’hui parvient à se ressaisir plus vite qu’avant. Elle se redresse, s’appuie des deux mains sur sa canne et se concentre dans la Force. De nouveau, elle crée le « sac émotionnelle vide », elle l’envoie vers Galen. Cette fois-ci, elle sait à quoi s’attendre. Elle sait que la réception émotionnelle sera douloureuse lorsque le lien empathique sera créé. Et effectivement, c’est ce qui se produit. Le « Sac émotionnelle vide » atteint le Chevalier et le partage d’émotions s’effectue. C’est comme si les émotions de Galen tombe dans un fichier de partage avec la Maitre. La décharge de l’éclair reçu par Galen fait écho en Padmée. La douleur est un parasite que Padmée est maintenant en mesure de filtrée. « Le sac émotionnel vide » se remplit des émotions du chevalier et le lien créer par empathie avec la Maître Jedi n’est plus perturbé par l’impacte de la douleur. La maîtrise du Tutaminis par le Chevalier y est pour beaucoup. Il est calme, déterminer et concentrer sur le pouvoir de la Force qui lui permet de réduire les dégâts. Padmée sourie et parvient à respirée normalement. Si Arek parvient à maitrisé jusqu’au bout ce pouvoir, tout danger est écarté. Aussi, sans rompre le lien, la dame à la canne prend le temps de marcher jusqu’à l’entrer de la salle aux Milles Aspectes. Dès qu’elle est arrivée, elle ressent la satisfaction et le soulagement du chevalier qui a réussi à stopper les éclaires. Padmée rompt le lien empathique et reste debout appuyée sur sa canne, attendant que Galen sorte. 

    dimanche 17 septembre 2017 - 11:57 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26337 Crédits

    Correction 2/3

    Correction – Intertie + Tutaminis -Galen

    Au bout d’une heure, le Chevalier ouvre la porte de la salle aux Milles Aspects. Il se retrouve nez à nez avec Maître Brûle qui n’avait pas bougé. 

    Galen – Pad !?

    Pad – Bravo Galen ! Super ta maîtrise du Tutaminis. 

    Galen – Ah… Merci. Tu l’as senti ?

    Pad – Oui. Juste un peu. 

    Aussi, elle invite le chevalier à boire un verre toute en lui expliquant ce qu’elle avait vécu en même temps que lui. Le chevalier regretta que l’octogénaire ait ressenti sa douleur. Il n’avait pas ressenti la présence de l’empathie de la maître car il fut trop concentrer. Padmée le rassura qu’elle avait une assez bonne gestion de la douleur. Puis, elle se concentre sur l’exercice du chevalier. 

    Installer confortablement à une table, le chevalier et la maître discutent en sirotant un alcool. 

    Pad – Je suis sincère Galen. Tu as énormément progressé. Continue comme ça. Et pas d’inquiétude, je valide ton exercice. 

    Galen – Merci Pad !

    dimanche 17 septembre 2017 - 11:59 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26337 Crédits

    Correction 3/3

    Correction - Télékinésie - Traction, poussée, désarmement -Zadyssa

    Après ce partage émotionnel avec Galen, la maître de la classe PDF, décide d’aller se reposée. Elle avait besoin de plus de repos qu’avant la déchirure de la Force. 

    Le lendemain matin, c’est la présence de la nouvel Chevalier Yunixy qui se fait sentir. La Maître Jedi décide de simplement l’observer par la caméra de surveillance et de ne pas intervenir. Zadyssa se montre déterminée, douée et sage dans son utilisation de la Télékinésie. Après une journée, la chevalier n’était pas contente du résultat. 

    Ce n’est qu’après une nuit de sommeil, que Zadyssa réussi l’exercice comme elle le voulait. Ce n’est qu’à ce moment que Padmée vient à sa rencontre. 

    Pad – dix-huit sphères entrainement ! Jolie Chevalier !

    Zadyssa un peu surprise par l’arrivée de la dame à la canne, se retourne vers elle. Son visage montre de la fierté mais aussi de la fatigue. 

    Zad – Merci Maître Brûle. 

    Pad – Excellent début Chevalier. Et la suite n’est pas mal non plus. Tu fus très sage de diminuer le nombre de sphère lorsque tu as tracté les drones. J’apprécie grandement que tu te sois arrêté pour méditer. Cela t’a parmi de trouver la solution sans aide extérieur. Ressens-tu cette différence entre padawan et Chevalier maintenant ?

    Zad – Oui ! C’est certain que là, je voulais y parvenir par moi-même. 

    Pad – Prends confiance en toi. L’important n’est pas obligatoirement la réussite, mais le parcours pour y parvenir. C’est à travers tes expériences que tu prendras confiance en toi. Ta sagesse est remarquable. J’étais loin de cette maturité lorsque j’avais ton âge. Analyser ce qui ne fonctionne pas est une excellente méthode. Continue comme cela. 

    Zad rougissante – Merci, maître… J’ai pourtant… Je pense avoir eu du mal de récupérer de ma mission. 

    Pad – L’endurance. Oui, cela s’apprend aussi. Tu verras que plus tu travailles les pouvoirs, plus ton endurance augmentera. Ne le vis pas comme un échec, mais un apprentissage. 

    Zad rassurée – Ok. Je n’ai pas vraiment vécu mon entrainement comme un échec, mais j’ignore…

    Pad – Si tu as réussi ? Oh que oui, Chevalier Zadyssa. C’est précisément ce que j’attends des chevaliers. Analyser ce qui ne va pas et recommencer. Il n’y a pas meilleur apprentissage. La poussé de la Force est effectivement un peu comme l’utilisation du vent. Je valide sans hésiter ton entrainement. Continue comme cela Zadyssa ! Bravo. 

    Zad – Merci. 

    La Chevalier est gêné par autant de compliment. Pourtant, aux yeux de Padmée, c’est la vérité non exagérée. 

    Pad – Avant de te laisser, désirs-tu discutée de tes cauchemars avec moi ? 

    dimanche 17 septembre 2017 - 12:06 Modification Admin Permalien

  • PSW
  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7987 Crédits

    Maître Pad venait de valider mon entraînement en me perdant sous une pluie de compliments qui me firent virer au rouge pivoine. Ce fut à ce moment là qu'elle me posa une question qui me perturba :

    Pad : Avant de te laisser, désires-tu parler de tes cauchemars avec moi ?

    Je dus avouer qu'elle me surpris beaucoup. Étonnée, je me crispai tandis qu'elle me fixait intensément, attendant que je lui réponde. En fait, ça me gênait un peu d'en parler... La seule personne à qui je m'étais confiée, c'était Kinsa, même si j'avais déjà partagé un cauchemar avec Ilan. Cauchemar qui ne nous avait pas réellement aidé à savoir qui était son frère jumeau.

    Moi : Je... je ne sais pas...

    Je réfléchissais toujours, me disant que ça ne pourrait qu'être bénéfique. Finalement, après une longue hésitation, je finis par accepter. Elle avait sûrement dû sentir que j'étais troublée...

    Moi : En fait... dernièrement, ça ressemble plus à des visions. Enfin... je revis  certains cauchemars qui se superposent, et j'entends des voix familières, mais je n'aie parfois jamais assisté aux conversations.
    Pad : Des visions de Force ?... Veux-tu m'en dire plus ? Penses-tu savoir quand les conversations se sont déroulées ?

    Je marquai un temps de réflexion. Pour la discussion que j'avais entendu, j'étais à peu près certaine de savoir quand elle avait eu lieu et pourquoi, mais pour la phrase que j'avais saisie avec Kinsa, une fois, je n'en avais toujours aucune idée.

    Moi : Pour certaines, oui, pour d'autres, pas du tout. Et...

    Je ne finis pas ma phrase, tendant soudainement l'oreille. J'entendais des voix... plus précisément, des cris. Je compris tout de suite que ma mémoire photographique était dans le coup, sans doute associée à la Force. Brusquement, le sol se déroba une nouvelle fois sous mes pieds, et je chutai. Je voyais d'un peu de tout, des souvenirs, des cauchemars, des visages, et je tombai toujours au travers de ceux-ci, indéfiniment, semblait-il.

    "Nous... nous acceptons..."

    Un clignement d'yeux plus tard, un combat au sabre laser apparaissait dans mon champ de vision. Une lame bleue contre une rouge. Étrangement, dans le fond, les deux techniques se ressemblaient si on omettait l'agressivité de celles de la lame rouge. Je sentais que j'étais liée à celui-ci, mais qu'il ne me concernait pas. Enfin, il me concernait, mais je n'étais que simple spectatrice, pas actrice.

    Je heurtai ensuite une surface dur qui me coupa le souffle, et je sentis que je m'y enfonçai lorsque je revins soudainement à moi. De l'eau, c'était de l'eau !

    Je me redressai d'un coup, la respiration saccadée, et me rendis compte que je venais simplement de tomber comme si j'avais perdu connaissance pendant un temps très court. Pad me lançait des regards inquiets et étonnés, mais je fus plus rapide :

    Moi : Je... je crois que j'ai besoin de repos.

    Le temps de mon rêve n'avait dû durer que le temps de ma chute, mais j'avais eu le temps de voir bon nombres de choses...

    dimanche 17 septembre 2017 - 13:03 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26337 Crédits

    La Maître Jedi est certaine que Zadyssa avait besoin d’aide. L’octogénaire refuse de s’imposer. Respecter la Chevalier Yunixy, c’est accepter simplement qu’elle refuse de partager ses préoccupations. Maître Brûle écoute attentivement les réponses de la jeune humain. Les réponses sont restreintes et ne permette pas à Padmée de trouver les mots justes qui pourront l’aider. 

    C’est avec d’autres questions, que la dame en blanc espère trouver des indices pour lui offrir une piste de solution à ses préoccupations. 

    Pad – Des visions de Force ?... Veux-tu m'en dire plus ? Penses-tu savoir quand les conversations se sont déroulées ?

    Yunixy prend le temps de réfléchir aux questions posées. Padmée sait que son lien avec la Chevalier est faible. Elles se connaissent si peu. Pourtant, la veuille dame se retrouve énormément en elle. Aussi, Maître Brûle cherche déjà quels pouvoirs de la Force pourront aider la jeune fille. Zadyssa est indépendant et n’est pas prête à s’ouvrir à une veuille Jedi qui s’est autant éloignée de l’Ordre Jedi lorsqu’il fut au plus mal. La confiance est une chose précieuse qui se construit. Padmée le comprend et l’accepte. 

    Zadyssa – Pour certaines, oui, pour d'autres, pas du tout. Et...

    C’est en une fraction de seconde que les yeux de Zadyssa se révulse.  La jeune femme tourne de l’œil et vacille jusqu’à ce que ses jambes se dérobent sous elle. Padmée l’a rattrape assez pour que Yunixy ne se blesse pas et reprennent contenance. La maître est étonné et inquiète. Toutefois, avant qu’elle puisse dire un mot, l’adolescente trouve une excuse et fait mine de partir. 

    Zadyssa – Je... je crois que j'ai besoin de repos.

    La Chevalier ayant repris de l’aplomb, s’apprête à prendre congé et tourne les talons. La Maître Jedi n’a pas l’intention de la retenir d’avantage. Elle pense à la laisser quitter les lieux sans un mot. Zadyssa arrive dans l’encadrement de la porte. Des souvenirs submergent la dame à la canne. C’est ce qui la décide à rompre le silence. 

    Pad – Les visions sont parfois un bien, parfois un mal. Certains les acceptent comme un futur potentiel et veulent les changer à n’importe qu’elle prix. D’autres, les acceptent comme un futur figé et se prépare à accepter ce qu’ils ont vu. J’ignore dans quelle catégorie tu es. Tu es seule à décider de comment réagir au futur perçu. Par contre, si tu veux en connaitre plus sur l’avenir, je te conseil l’entrainement de Prémonition

    Zadyssa se retourne vers la maître et acquiesce. Padmée ne la laisse pas répondre et prend à nouveau la parole. 

    Padmée – Tu as raison Zadyssa. Tu as grand besoin de repos. Ton sommeil n’est plus réparateur et cela nuit à ta santé. Cela finira par altérer ton jugement et ta concentration à la longue. Je te conseil même une bonne tisane à la camomille. Voir un guérisseur pour te prescrire de quoi favorisée la mélatonine.

    Au visage de la jeune humaine, la Maître peut deviner que les options proposés ont soit été déjà testé par Zadyssa sans résultat, soit qu’elle hésite à recourir à ses méthodes. Padmée ne cherche pas à avoir raison. Elle est déjà passé par là et elle est certaine de ce qu'elle dit. 

    Pad – Quoi qu’il en soit, confies toi à quelqu’un de confiance Zadyssa. Je comprends que je ne peux être cette personne. Va maintenant. 

    Il n’y a pas d’amertume, pas de reproche ni de déception en la Maître Jedi. Seulement l’espoir que Zadyssa ne sera pas rongé par l’impacte des ses visions comme le fut Dexter. 

    dimanche 17 septembre 2017 - 20:33 Modification Admin Permalien

  • Avatar Zokuron

    Zokuron

    2044 Crédits

    Empathie de Force


    HRP: Bonjour, je copie-colle ici le post que j'ai écrit pour l'adoubement de Zadyssa, dans lequel Zokuron s'essaie à l'Empathie de Force. J'aimerais qu'il serve d'exercice et soit "corrigé" en tant que tel, merci ^^

    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Reste le togruta sauvage. Au début de la cérémonie, il s'est placé en retrait, de sorte à ce que Zadyssa trouve ses camarades en premier lorsqu'elle sortirait de la salle d'adoubement. C'était une position normale et logique, eux ont plus de liens avec elle que lui. Il se rendit alors vite compte qu'il était en vérité le dernier dans la rangée, de même que tous avaient le regard braqué sur l'élue du jour.

    Le padawan vit là l'occasion de tenter l'expérience d'une faculté de la Force qu'il n'avait pas encore essayé jusque là: l'empathie de Force. Cette faculté étrange qui permet de ressentir les émotions des autres d'une manière différente qu'avec les sens physiques. Ici, l'émotion des personnes présentes monte de minute en minute, et se compose visiblement de joie, de fierté et de satisfaction. Des émotions que Zokuron connaît et qu'il n'aura donc pas ou peu de mal à reconnaître lorsqu'il les ressentira chez les autres par la Force.

    C'est ainsi que, oublié de l'assemblée qui est concentrée sur la nouvelle chevalière, Zokuron ferme les yeux et s'ouvre à la Force. Il se focalise sur les personnes autour de lui, cherchant à détecter des signes de leur état émotionnel dans la Force. Bientôt, les auras des autres jedi deviennent visibles au milieu de l'habituelle sérénité de la Force. Pourtant, rien ne les différencie en dehors de la luminosité propre à chacun.

    Tout en restant conscient des évènements extérieurs, Zokuron décide de se concentrer sur une personne à la fois. Il commence par Lysandre, continue avec Ilan, passe ensuite à Galen, et Kinsa, puis enfin Zadyssa. Il reste plusieurs longues secondes sur chacun à analyser et imaginer leur état d'esprit actuel. Il faut ainsi plusieurs "tours" au togruta avant que la Force ne daigne se manifester. Au début, il ne s'en rend pas vraiment compte, il se sent simplement plus joyeux. Il met cela sur le fait que l'annonce de l’officialisation de l’adoubement de Zadyssa vient d'être prononcée, ce qui a pour effet de monter d'un cran la joie ressentie par chacun présent.

    Le moment où il se rend compte d'un changement réel est lorsqu'il se concentre sur Kinsa. Une foule d'émotions fortes envahissent Zokuron, un mélange de joie aiguë, de fierté intense et de nostalgie poignante. Sentant ses canaux lacrymaux rnle piquer en prévision de futurs larmes, le padawan passe rapidement à la prochaine personne: Galen. Ce dernier est plus calme intérieurement, un peu pensif. Ce qu'en ressent Zokuron l'aide à effacer les émotions de Kinsa, si fortes que Zokuron craint qu'un contact prolongé ne lui fasse perdre sa concentration.Puis, naturellement, il analyse Zadyssa lorsqu'elle rejoint ses camarades. Son ressentit correspond à son attente, de la joie à l'état pur. Une joie qui donne envie de hurler, de sauter, d'être totalement excentrique.

    Zokuron sent que son tour pour présenter ses félicitations viendra très prochainement, si bien qu'il rouvre les yeux pour se préparer. Il regarde autour de lui discrètement, ne bougeant que le regard, pour voir si quelqu'un l'observe. Mais alors qu'il va pour reporter son attention sur l'élue du jour, un sentiment peu sympathique vient  le troubler. De la peur. Ou plutôt de l’appréhension. Ou les deux, peut-être, quelque chose dans le genre. C'est une émotion furtive et brève, et correspond à l'arrivée de Dexter le Besalisk, qui semble effectivement perturbé durant un instant. Cette coïncidence fait se poser des questions à Zokuron concernant le nouvel arrivant.

    Zokuron prend le temps que le besalisk présente ses félicitations pour revenir à un état normal, afin que d'autres émotions sauvages ne viennent pas le troubler à son insu. Il s'approche ensuite, passe à côté de Dexter qu'il salue au passage, et c'est tout sourire qu'il complimente la jeune chevalière.

    Zokuron: Eh bien, chevalière jedi, tu es pleine de surprises. J'ai cru que nous étions de la même génération et que nous grandirions ensemble, mais tu me fais me sentir comme un enfant, toi qui devient adulte aujourd'hui. Mes félicitations, Zadyssa, tu les mérites.


    Ce message a été modifié par Zokuron le mercredi 27 septembre 2017 - 18:33

    mercredi 27 septembre 2017 - 18:31 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    26337 Crédits

    Correction – Empathie de la Force – Zok

    Padmée écoute avec attention la description que le Togruta donne de son essaie à l’empathie de la Force. Lorsqu’il a terminé, la dame en blanc prend le temps de choisir ses mots. 

    Pad – Voilà un très bel essaie à l’empathie, Zokuron. Tu me surprends par ta détermination à choisir la difficulté. 

    Zokuron – Comment cela, Maître ?

    Pad – Utiliser l’Empathie de la Force pour la première fois dans un bain de foule n’est pas recommandé. 

    Le Togruta semble étonné par la remarque et ne comprend pas. Il est intrigué et garde le silence. 

    Pad – Plus de personnes sont autour de toi, plus d’émotions, tu ressens. Tu as bien agit car tu as frôlé l’émotion de chaque personne que tu as choisi. Ta concentration a du être plus importante. Et tu as très bien fait de retirer ce pouvoir de Kinsa lorsque tu t’es senti atteint par son émotion. Ta maitrise est rare pour quelqu’un d’aussi jeune et inexpérimenté. Pourtant, lorsque tu as ressenti la peur, l’appréhension tu as mis un moment pour réaliser que c’était Dexter. 

    Zok – Et c’est mal ?

    Pad – Dans ce cas précis, non. Le lieu choisi, c’est une des rares festivités Jedi. Donc, entourer de l’Ordre Jedi tu n’avais rien à crainte. Je désire te mettre en garde : si tu utilises ce pouvoir au milieu d’une foule de politicien, dans un bar ou encore dans une réunion de la guilde, fait attention que tu peux perdre le sens du danger pendant ton utilisation de l’Empathie de la Force. C’est pourquoi, il est préférable d’user de ce pouvoir lorsqu’il y a moins de monde. En plus, il y a moins de risque à confondre les émotions de l’un ou l’autre. 

    Zok – Je comprends. Pourtant, je suis certain de ne pas avoir mélangé les émotions des uns avec les autres. 

    Pad – Aie-je dis le contraire ? Non. Je te dis de te méfié de ta réussite. Je valide ton empathie. Tiens compte de mes remarques et médite dessus.  

    Sans attendre d’autres réponses la veille Jedi tourne les talons et s'apprête à partir lorsqu'elle tourne la tête pour un dernier commentaire.

    Pad - Utiliser l'Empathie sur tes amis, des personnes de confiance, ton entourage proche sans leur demander la permission est bien triste. Pour certain, cela peut-être une intrusion dans leur vie privé. Je recommande toujours aux padawans de demander la permission de lire l'émotions en lui. Il faut sentir quand il est approprié ou pas d'user d'empathie. Tu utilisations dans ton exercice fut bien dosé et ne pose pas de problème. Veille à ce que se soit toujours le cas. 

    Pad quitte les lieux.Non, elle n’est pas fâché ou contrarier. Elle sait que le Togruta aime prendre des risques et elle a voulu le mettre en garde. Elle espère qu’un jour il trouvera un maître pour lui montrer toutes les subtilités de tous les pouvoirs. L'empathie est l'un des pouvoirs qui engendre selon Pad de grande responsabilité. 

    Ce message a été modifié par Padme111 le jeudi 28 septembre 2017 - 10:24

    jeudi 28 septembre 2017 - 10:24 Modification Admin Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    13219 Crédits Modo

    Galen Arek – Entraînement de Gardien : Beuglement de Force + Point de Rupture

    Les deux derniers entraînements aux pouvoirs de la Force m’ont permis d’apprendre et maîtriser deux pouvoirs spécialisés du Jedi Gardien, qui sont l’Inertie et le Tutaminis pour la réduction des dégâts. J’ai beaucoup apprécié les avis de Padmée Brûle lorsqu’elle a validé les deux exercices dans des moments différents ; j’ai donc décidé de continuer à étendre mon arsenal de pouvoirs en me laissant dans ceux qui font partie des plus offensants chez le Chevalier-Gardien. Deux entraînements différents, deux situations différentes mais toujours dans un objectif d’appréhension…

    Entraînement au Beuglement de Force
    C’est durant une journée ordinaire avec un début de matinée calme que s’est déroulé mon premier entraînement. Je viens tout juste d’ouvrir la Salle Commune, comme à l’accoutumée, pour que les membres de l’Académie puissent prendre un en-cas avant de commencer leurs activités. Je m’installe derrière mon comptoir, vérifie que tout est en place et que toutes les consommations sont dans les règles. Je me rends compte qu’il est l’heure d’aller récupérer la commande de dernières courses que j’ai faite ; je quitte la SCdP en la laissant ouverte puis je me dirige vers le hangar du temple massassi. Un cargo de la Guilde des Marchands se pose et son équipage m’apporte en main propre les caissons que je charge sur la plateforme d’un petit chariot flotteur ; une fois les caissons mis, je remercie les marchands avant de les voir repartir sur leur route dans les confins du système. Je retourne à la Salle avec le chariot, en passant par l’entrée de service, et à peine suis-je à l’intérieur que je fais un terrible constat.
    La Salle est envahie de jeunes initiés et padawans qui braillent tous en même temps, même s’ils sont pour la plupart répartis en groupes de table. Une partie court entre les tables et d’autres parlent entre eux, le tout créant une cacophonie générale. Je dépose en vitesse les caissons dans la chambre froide et me plante directement devant toute cette jeunesse perturbatrice pour crier.

    Moi : - Stop ! Arrêtez-vous tout de suite ! Du silence et de la discipline ici !

    Malheureusement, le brouhaha ambiant couvre ma voix et les padawans continuent de parler, crier et bouger. Je me rends vers mon comptoir pour aller allumer mon micro portatif. Pas de chance, il est en mauvais état et ses piles sont à plat. Je suis dans une situation désastreuse pour ramener le calme.
    C’est aussitôt que je me rappelle avoir vu un des pouvoirs de Gardien qui peut m’être utile : le Beuglement de Force. Ce pouvoir permet de connecter la Force à sa propre voix pour amplifier son volume et produire des chocs soniques ; un tel pouvoir peut m’aider à me faire entendre plus que correctement dans la Salle. Je décide de rester debout, en fermant les yeux, et je me concentre sur ma connexion à la Force. Je sens le flux aller et venir dans mon corps, lui procurant une chaleur apaisante et pleine de possibilités. Une fois ma connexion stabilisée, je m’imagine être capable d’interagir avec mes cordes vocales. Je laisse la Force tenter de stimuler mes cordes vocales, les rendre plus aptes à monter le volume de ma voix lorsque je ferais un geste d’appui dessus. Je fais un premier essai en plaçant mes deux premiers doigts de main gauche, joints tous deux l’un à l’autre, contre l’emplacement de ma corde vocale gauche, juste sous la mâchoire inférieure. Je les garde bien appuyés dessus et fait réagir mes cordes à leur contact ; les deux nerfs vibrent et se remuent pour se stimuler et me donner plus de puissance sonore. Je patiente un peu pour laisser la Force connecter mon geste à la stimulation des cordes vocales.
    Une fois cela de fait, j’ouvre les yeux et je reporte mon attention sur la foule de padawans dissidents. J’inspire un bon coup et commence à crier en utilisant pour la première fois le Beuglement.

    Moi (voix amplifiée) : - SILENCE !!!

    Ma voix est si forte et retentissante que les bavardes et gesticulations cessent et que les padawans se couvrent les oreilles pour atténuer le son. Mieux, l’écho puissant de ma voix fait vibrer légèrement les murs de la Salle sans les effriter ; même les tables et bancs remuent. Une fois le calme revenu, je cesse de crier et attend que tous me regardent pour pouvoir poursuivre. Les padawans sont surpris de me voir et d’un tel volume sonore. En gardant mes deux doigts contre les cordes, je continue de porter ma voix avec le Beuglement de Force pour parler normalement mais un peu plus amplifiée.

    Moi (voix amplifiée) : - Bien ! Je préfère ça. Votre comportement à tous est inacceptable ! Vous devriez savoir qu’il est défendu de faire du boucan dans la Salle Commune. Je ne suis pas content et je devrais vous mettre tous à la porte.

    Les enfants font la tête et sont gênés. Ils savent qu’il y a des règles à respecter dans cette Salle, et en enfreindre une seule mérite une sanction. Toujours en gardant mes doigts, je poursuis.

    Moi (voix amplifiée) : - Mais vous savez quoi ? Je suis bon prince, jeunes aspirants, et je ne vous mets pas dehors. Je vous laisse rester dans la Salle… (Tous reprennent un visage radieux) pour la nettoyer de fond en comble et la remettre en ordre.

    Un « OH ! » général retentit. Je cesse mon geste sur mes cordes vocales et repose ma voix. Je ne vais pas continuer davantage pour ne pas perdre la voix. Je me rends dans le local d’entretien et je distribue à chacun de quoi faire le ménage. Je me dis au fond que le Beuglement de Force m’a bien servi et que je pense pouvoir le maîtriser pour les jours à venir. Mais là, je dois consulter le docteur Brûle pour voir si je ne vais avoir une perte de voix après cet « entraînement ».

    Entraînement au Point de Rupture à suivre !

    mardi 17 octobre 2017 - 19:14 Modification Admin Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Télé & Ciné

Sur Disney+

The Mandalorian Saison #2

Le Mandalorien et l'Enfant continuent leur périple à travers une dangereuse galaxie. Retrouvez l'intégrale des saisons 1 et 2 sur Disney+...


Star Wars au ciné

Rogue Squadron

Rogue Squadron se déroulera dans le futur de la galaxie et suivra une nouvelle génération de pilotes spatiaux qui gagneront leurs insignes et risqueront leurs vies. Rendez-vous en 2023...


A venir sur Disney+

The Book of Boba Fett

Décembre 2021 - La série sera produite par les têtes pensantes de "The Mandalorian" à savoir Jon Favreau, Dave Filoni et Robert Rodriguez (réalisateur de l'épisode "La Tragédie"). Côté casting on retrouvera sans surprise Temuera Morrison et Ming-Na Wen.

The Mandalorian S3

2021/2022 - La série de Jon Favreau & Dave Filoni revient pour une saison 3 afin de suivre les aventures de Mando et Grogu.

Rangers of The Republic

Star Wars "Rangers of the Republic" se déroulera durant la chronologie de Mandalorian et sera réalisée par Dave Filoni et Jon Favreau.

Ahsoka

Une des séries les plus attendues par la communauté est centrée sur Ahsoka Tano et sera également produite par Dave Filoni et Jon Favreau.

The Bad Watch

2021 - The Bad Batch est la prochaine série animée de Star Wars, celle-ci nous replongera dans la Guerre des Clones avec l'équipe du Bad Batch.

Visions

2021 - Visions sera une série de courts métrages d'animation dirigée par les meilleurs réalisateurs japonais.

Andor

2022 - La série mettant en avant le héros de l'Alliance Rebelle : Cassian Andor. D'après Diego Luna, l’interprète du héros principal, la série a déjà commencé son tournage à Londres.

Obi-Wan Kenobi

2022 - Le retour d'Hayden Christensen (Anakin Skywalker) dans son rôle de Dark Vador (La Revanche des Sith) aux côtés d'Ewan McGregor.

Lando

Une série réalisée par Justin Simien qui est un grand fan de Star Wars.

The Acolyte

The Acolyte sera une série thriller mystérieux se déroulant dans la Haute République.

Discord

Discutons :)

362 fans connecté(s)

Evénements

Paris Manga et Sci-Fi Show 30ème édition

06 nov. 2021 - 07 nov. 2021

Star Wars Celebration 2022

26 mai 2022 - 29 mai 2022

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2021 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide