Vie quotidienne sur Yavin IV

  R2D2 vous signale une erreur. Vous devez être identifié pour voir la page que vous avez demandé. Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou vous inscrire au fanclub.

Inscrivez vous !
  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    11132 Crédits Modo

    Bonjour et bienvenue dans ce topic qui, comme son nom l'indique, est dédié à la vie quotidienne sur Yavin IV ! Ici se dérouleront toutes sortes d'évènements, personnels ou non, ainsi que des scènes de RP sur le quotidien de nos Jedi. En effet, l'Académie est un lieu vivant où vous pouvez faire des entraînements en dehors des classes, mais pas seulement : d'autres activités rythment la vie des Jedi, comme l'entretien des jardins hydroponiques, de la cueillette dans la forêt pour les plus courageux (il faut bien se nourrir !), des activités artisanales, l'entretien des vaisseaux, etc... Libre à votre imagination de se manifestez ! Vous pouvez également faire des RP entre maître et padawan pour approfondir les liens, ou tout simplement entre Jedi pour mieux se connaître.

    Lorsque le Temple Jedi 6 sera terminé (pour des raisons de contexte), un grand évènement global conçu pour durer sera lancé. Il en résultera des mini-missions pour les padawan les moins expérimentés. D'ici là, les maîtres peuvent toujours donner des mini-missions internes à l'Académie à leurs élèves, mais cela sera évidemment moins intéressant.

    Quelques règles....

    Si vous souhaitez proposer un évènement personnel, je vous demanderai de m'en parler d'abord, par MP, d'abord pour voir si c'est cohérent avec la situation actuelle, ensuite pour voir si c'est pertinent et/ou raisonnable. C'est une question d'organisation ;). Évitez de faire intervenir des ennemis trop puissants comme des Sith, à moins que cela soit arrangé avec un PJ Sith et que cela soit pertinent. De la même façon, si vous voulez faire intervenir un PJ Guildeur, c'est possible, mais dans la majorité des cas ce serait mieux que l'intercaste reste dans le TJ ou dans le Chu'Unthor.

    Il est préférable de ne pas avoir deux petits évènements en même temps, donc si vous avez une idée mais qu'un évènement est déjà en cours, vous me l'envoyez et je vous dirai quand vous voulez poster.

    Liste d'évènements passés ou en cours :




    Enfin, rendons à César ce qui est César : l'idée vient de Zokuron, même si je gère le topic.

    Et c'est parti ! Je compte sur vous pour faire vivre ce topic !

    samedi 03 novembre 2018 - 19:49 Modification Admin Permalien

  • Avatar ProjetT

    ProjetT

    6249 Crédits

    Référence Astronomique :


    Histoire d’avoir un semblant de cohérence, merci de prendre note des paramètres astronomique suivant pour comprendre les cycles jour/nuit de la lune.
    Yavin IV est une lune orbitant la géante gazeuse Yavin, qui compte 26 lunes au total. De fait, les cycles jour/nuit sur la lune sont lié tant à l’orbite de Yavin autour de son étoile, que de la lune orbitant autour de la géante gazeuse.
    Notez que la référence a « un jour standard » référence la durée d’une journée sur Coruscant. Une « Année standard » correspond à une année sur Coruscant. C’est la référence en termes de temps à travers la galaxie. Si je ne précise pas « standard » dans la description c’est donc au sens « local » sur Yavin IV.
    Il n’y a que peu de référence officielle sur la question, de fait les paramètres sont fictifs, mais sont là pour donner de la cohérence.
    Un Jour sur Yavin IV correspond à 4,818 jours standard. (Source : Wookieepedia)
    Un mois correspond à 30 jours, soit 144,54 jours standard - Un mois étant une révolution complète de la lune autour de la géante gazeuse
    Une année correspond à 24 mois lunaire, soit 720 jours, 3468,96 jours standard ou 9,504 années standard - Une année correspond à un cycle entier de la géante gazeuse autour de son soleil.
    Du fait de ces cycles, les éléments suivants sont à prendre en compte. Durant un mois, il y a plusieurs cycles de 3.5 à 4 jours (selon l’inclinaison de l’orbite) qui sont :
    -    Jour permanent : La lune se situe entre le soleil et la géante gazeuse. Pendant cette période, nous sommes éclairés soit par le soleil, soit par son reflet sur la géante gazeuse, reflet dont l’intensité est suffisante pour que tout soit visible comme en plein jour. Selon la saison, on peut apercevoir le transit de l’ombre de la lune sur la géante gazeuse.
    -    Nuit courte : La lune se situe toujours plus proche du soleil que ne l’est la planète. Dans cette phase situe avant et après le jour permanent, il y a une nuit très courte, rare moment ou ni la planète ni le soleil ne sont visible.
    -    Demi-Nuit : La lune se trouve perpendiculaire a l’axe Yavin/Soleil. Un Quart du jour (soit entre 1 et 1.5 jour standard) est nocturne.
    -    Nuit Longue : La lune est derrière la planète, mais pas complètement. La nuit s’allonge à mesure que la lune se dirige derrière la planète.
    -    Nuit permanente : La lune est derrière la planète et celle-ci masque entièrement le soleil. A peine un croissant de lumière, reflet du soleil dans l’atmosphère de la géante gazeuse nous parvient. Au plus fort de cette partie, la nuit est totale.
    L’orbite de Yavin et celle de la lune étant elliptique, et l’axe de la lune légèrement incline sur son orbite, il existe des saisons. On considérera 4 saisons (Rappelez-vous qu’une saison dure 2 à 2.5 années standard!) :
    -    Saison Chaude : Peu de précipitation, mais possibilité d’orage parfois extrêmement violent. Température minimale de 30C pendant les phases de jours, peut monter jusqu’à 55C au plus chaud. Peut descendre jusqu’à 15C pendant les nuits permanente.
    -    Automne : Très humide et pluvieuse, avec des tempêtes mais moins violente que les orages de la saison chaude. Température de 10C a 30C en journée, jusqu’à 0 en nuit permanente.
    -    Saison Froide : Très sec. Température de 5 a 15C en journée, peut descendre a -20C pendant la nuit permanente.
    -    Printemps : Saison du renouveau des arbres. Équilibré entre précipitation et temps clair, température de 15 à 35C, peut descendre a 0 pendant la nuit permanente.

    Voilà pour les éléments techniques de référence quant aux cycles de vie sur la lune.

    dimanche 04 novembre 2018 - 15:33 Modification Admin Permalien

  • Avatar Zokuron

    Zokuron

    2044 Crédits

    C'est avec une grande joie que Zokuron découvre une météo sympathique en se levant ce matin. En effet, le temps changeant de l'automne ne lui avait permit aucune certitude jusqu'alors. Et pourtant, au dessus de la brume qui s'élève dans la vallée, rayonne un franc soleil sur son royaume de ciel bleu et de végétation colorée. Le vent souffle avec délicatesse, chassant les nuages sans pour autant se vouloir ni froid ni incommodant. C'est par-fait.
    Si Zokuron est si heureux des conditions climatiques de la journée, c'est parce qu'elles lui permettent de mettre en place un programme qu'il avait préparé précisément pour ce jour: L'anniversaire de sa chérie.

    Il rejoint donc la cantina avec un grand sourire accroché aux lèvres, où il s'installe avec la bande habituelle, à laquelle un nouveau membre s'est joint il y a peu: Enoliwen, le nouveau padawan de Zadyssa. Zokuron le trouve rigolo physiquement parlant, car il n'avait jamais vu d'humanoide aussi poilu auparavant. Mais au delà des apparences, il lui semble avoir à faire à quelqu'un de bien et de déterminé, si bien qu'il l'apprécie sans chercher plus loin à son sujet.

    L'ambiance est à la légèreté et à l'allégresse. Bien vite, Kinsa annonce qu'elle a finit la programmation d'un "parcours de combat" que Zadyssa lui avait demandé. C'est donc la première destination de la journée, l'engouement général pour l'activité matinale modérant l'impatience de Zokuron quand au démarrage de son propre programme. Et heureusement, il a encore du temps devant lui avant de se considérer en retard.

    Dans la salle contenant le parcours de combat, Zadyssa montre des prouesses qui lui étaient alors inégalées. Zokuron et Enoliwen font quelques manches en coopération avec elle, et tandis qu'ils sont à l'arrière à se protéger, Zadyssa semble se démultiplier tant elle est vive et énergique. Inarrêtable. Même lorsque Kinsa envoie manuellement davantage de drones ou lorsqu'elle programme PROXY pour un niveau de duel plus élevé. Zokuron, voyant la fougue de la guerrière, se dit que le moral est quand même un motivateur très efficace.

    Après quelques heures, le togruta prend congé pour aller s'occuper de sa propre organisation. Il demande à l'élue du jour de le rejoindre pour le déjeuner vers une des tables en pierre installées près du lac, où il l'attendra.
    Car s'il a bien un objet matériel et durable à offrir à son aimée, le premier des cadeaux dans sa famille est un vrai bon repas. Ainsi, grâce à l'aide de Kinsa, à la collaboration de la cantina, d'un peu de chasse sauvage et d'un bon feu de camp, le togruta prépare une brochette de plusieurs petits oiseaux farcis aux herbes, dont il a l'espoir que la chair sera tendre et fine. Avec cela, il fait griller des rondelles de différents légumes, saupoudrés d'épices à l'arôme prononcé. Puis, en entrée, il a prévu une salade composée avec des oeufs durs, des morceaux de fromage coupés fin, le tout rehaussé d'une sauce aigre-douce à base de fruit. Le seul point faible dans tout cela réside dans le dessert. Chez lui, il n'existe pas de gâteaux élaborés comme dans le reste de la galaxie, si bien que c'est la cantina qui les lui a fournit tels-quels.

    Finalement, l'heure du déjeuner arrive. Il achève ses préparatifs, la table est joliment dressée avec des fleurs. Du côté de Zadyssa est posé un paquet, dont l'emballage n'est pas bien fait et avec du papier aux couleurs ternes. Rien d'étonnant venant du togruta, qui a déjà eu du mal à produire ce résultat dans une tentative de correspondre aux coutûmes de la galaxie. Mais l'important réside à l'intérieur du paquet. Il s'agit d'un objet que l'humaine avait demandé à plusieurs reprises à son aimé, fabriqué par lui-même: Une flûte de pan.


    mercredi 14 novembre 2018 - 14:08 Modification Admin Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7267 Crédits

    À l'heure convenue, je me rendis au bord du lac, l'esprit tranquille. Je me demandais bien quelles surprises me réservaient mon togruta préféré. Le trouvant sur l'une des tables en pierres, mon regard s'émerveilla à la vue de tout ce qu'il avait fait pour moi. Il avait décoré la table à l'aide de fleurs et un repas qu'il semblait avoir lui-même préparé - ce qui ne m'étonnait pas - nous attendait. À ce moment-là, j'étais ravie de ne pas avoir beaucoup mangé ce matin : je pourrai davantage profiter de ce qu'il avait mijoté. Ça avait l'air particulièrement bon. La peau des oiseaux en brochette avait une belle couleur et promettait un excellent repas ; il faudrait que je songe à lui dire de donner certaines de ses recettes à Galen, cela pourrait diversifier davantage le menu et donner lieu à des leçons utiles pour chasser convenablement ces braves volatiles.

    Moi : Zokuron... c'est...

    Je ne finis pas ma phrase.

    Zokuron : Joyeux anniversaire !

    Émue, je m'approchai de lui et, sans lui laisser le temps de faire quoi que ce soit, l'embrassai.

    Moi : Merci beaucoup.

    Je l'enlaçai et restai collée à lui un temps indéfinissable. Ce ne fut qu'après de longues minutes que je me fis au contact :

    Moi : Mangeons avant que ça refroidisse !
    Zokuron : C'est ton premier cadeau. Chez moi, la tradition est de servir un bon repas.
    Moi, en avisant le petit paquet posé de mon côté : Alors commençons par ça avant de passer au second.

    Tout au long du repas, je fus impressionnée par les talents culinaires de mon petit ami : sa salade était fraîche et la sauce qui allait avec était délicieuse. Peut-être n'étais-je pas très objective, mais c'était pour moi la meilleure salade que j'avais mangé jusqu'à présent. Le meilleur repas, en fait. J'eus la surprise de découvrir que les oiseaux étaient farcis, et leur chair était agréablement tendre. Nous discutâmes d'ailleurs de la façon dont il les avait chassé puis préparé grâce à un feu de camp.

    Vint ensuite le moment du dessert.

    Zokuron : Je te préviens d'avance, les desserts ne viennent pas de moi.

    Effectivement, il s'agissait de pâtisseries provenant de la cantine de la salle commune, mais pour moi c'était du pareil au même : l'attention venait de lui.  Ainsi, je les dégustais avec le même entrain et finis entièrement mon assiette. En vérité, tout ce qu'avait préparé le togruta avait fini dans nos estomacs, il ne restait rien.

    Moi : C'était dé-li-cieux ! Merci beaucoup !

    Zokuron me dévisageait avec amour, content des remerciements. Nous restâmes silencieux un certain temps, les yeux dans les yeux, jusqu'à ce que nos regards se posent sur le paquet.

    Moi : Il est temps de l'ouvrir.

    Soigneusement, admirant son envie de vouloir faire comme la tradition des planètes urbanisés de la galaxie, je déballai son paquet pour y découvrir une flûte de pan qui me fit sauter de joie. Ce cadeau plus le repas... c'était touchant. Ma réaction fut immédiate :

    Moi : Tu peux m'apprendre ?

    dimanche 18 novembre 2018 - 20:04 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    25125 Crédits

    Durant la matinée et même une partie du temps de midi, un superbe soleil d’automne s’était exceptionnellement maintenu. Maintenant, il n’y avait plus qu’une pluie ***illégal***ielle sur toute la partie visible depuis le Temple Massassi. 

    Un baluchon de toile de sac sur le dos, le Besalisk courrait vers l’entrée du Hangar principale du bâtiment afin de se mettre à l’abri de l’averse. 

    Dexter – Glurpro, Blicka ! Grrrrrrr

    Les bruits gutturaux qu’il prononçait, ne furent rien d’autres d’un râlement dû à l’arrête forcer de son activité. Le quadrumane rentrait par la porte ouest. Il posa sans ménagement le bagage sur le sol dès qu’il fut certain de ne plus recevoir d’eau sur le crâne. 

    Malachite dégoulinait et une flac d’eau s’étendait autour de lui. Un homme d’entretient vient vers lui et lui fit remarquer qu’il devait assécher le sol immédiatement. Le colosse n’en n’était pas à sa première fois ! Ce début de saison semblait bien capricieux et les intempéries arrivaient sans crier gare ! Le cyborg se dirigeait vers la salle d’entretient tout en continuant à râler dans sa langue natale. Prenant dans ses mains supérieurs un essuie, il commença à l’appliquer sur sa crête, tout en attrapant la serpillière et le seau avec ses membres inférieurs. En continuant à s’éponger, le reptiloïde retournait vers la place humide et passa sur la flaque afin d’effacer toutes traces de son passage. Un Iktotchi arriva face au Besalisk. 

    Le chef de maintenance – Cela fait la troisième fois en trois jours !

    Dexter – Qu’est-ce que j’en peux si la météo est imprévisible !

    Le chef de maintenance – J’ai un vaisseau qui est sur le point d’arriver. Faut dégager votre paquetage le plus vite possible. C’est un arrivage important de produits médicaux, de fournitures diverses et de quelques pièces détachées. J’ai besoin de place !

    Dexter – Ok, je fais au plus vite, c’est promis. 

    Le IKtotchi reparti vers une autre personne afin de le motiver à de tout mettre en ordre. Le Besalisk se pressait de remettre le nécessaire d’entretien là où il l’avait pris. Lorsqu’il avait lâché son paquet, une quantité importante de branches au tronc d’une épaisseur d’environs dix centimètre de diamètre, s’étaient éparpillés sur le béton. Le reptiloïde donnait l’impression de se battre avec les gros rameaux mais il parvint à obtenir gain de cause et à tous les remettre dans le sac. 

    Une fois tout à l’intérieur, il le repris sur son dos et allait vers la pièce qu’il avait pu obtenir comme atelier. En chemin, il croisa le padawan Zabrak. 

    Dexter – Hé, salut Weedge ! T’es là pour les fournitures médicales ?

    Weedge – Bonjour Dexter. Oui, je… effectivement, le vaisseau est-il déjà arrivé ?

    Dexter – Non, fort heureusement. Il tombe des cordes dehors !

    Weedge – Espérons que cela n’empêche pas l’atterrissage. J’ai besoin de renouveler mon stock…

    Le réptiloïde n’écoutait plus l’énumération des produits cité par son interlocuteur, cela ne l’intéressait absolument pas. Il ouvrit la porte et déposa son sac sur la table, il s’ouvrit un rien et des bois tombèrent… certains roulèrent jusqu’à rencontrer les pieds du colosse. 

    Dexter – AïE, mais ce n’est pas possible ! Gllopsouk !

    En rageant, il donna un coup de pied dans le tas qui s’éparpillait mais l’une des branches fit un ricochet sur la table et eu l’effet d’un boumerang arrivant droit dans le tibia du Besalisk. 

    Dexter – Saloprie de Gluuuurgi bluuck Kas !

    Heureusement que peu de monde avait la capacité de la compréhension du langage car les insultes et grossièretés besalisk n’étaient vraiment pas jolie à traduire. 

    Weedge – T’énerver ne sert à rien. 

    Dexter – Foutu journée !

    A ses mots, le cyborg se dirigeait vers le guérisseur qui se tenait dans l’encadrement de la porte. Celui-ci l’invita à le suivre pour l’assister pour le déchargement. Dexter accepta car il n’avait plus envie de tailler le bois en forme de sabre laser. A la base, c’était un moment de détente et une fois l’imitation de l’arme réaliser, Kinsa les utilisait en salle d’entrainement avec les padawans novices. Cela faisait trois jours qu’il n’arrêtait plus de tailler ces armes fictives et il en avait assez de la routine. 

    Dexter – Désolé d’être de mauvaise humeur, mais j’ai eu des difficultés à réaliser mon entrainement d’Ionisation. Cela fait trois jours que je vais chercher du bois dehors alors qu’il y a plein soleil et je me suis pris la douche à chaque fois ! J’ai cassé la lame de mon meilleur couteau hier en réalisant un sabre laser et pour couronner le tout, tu as vu la catastrophe de ce matin !

    Weedge – Il y a pire que de se cogner contre des bois. 

    Dexter – Oui, rencontrer un veermok. 

    Le Zabrak s’arrêta net et observait le géant. Réserver, il n’avait pas l’habitude de ces échanges, mais sa curiosité venait d’être piquer au vif. Le réptiloïde laissait la Force coulée en lui et s’arrêta à son tour pour regarder l’autre dans les yeux et utiliser l’énergie vive agir dans sa tête. L’Empathie était une forme de télépathie, il le savait. Parfois, il parvenait à ressentir ce que l’autre ressentait, parfois pas et Dexter ignorait pourquoi ça échouait. 

    Weedge – Cet animale vient de Naboo si je ne me trompe ?

    Dexter – Ouép. Un sacrée prédateur !

    Tout en parlant, instinctivement, Dexter plaça sa main supérieur droite sur son bras supérieur gauche de métal. 

    Weedge – Dois-je comprendre que c’est une de ses bêtes qui t’as …

    Dexter – Arraché le bras ? Oui. Sans Cole Pr’Col je serai mort. Ce Gotal est intervenu alors que j’étais quasi déjà dans les vapes. Puis, il l’a tué, je ne sais pas trop comment. Et il m’a emmené dans une grange de gungan. L’explorateur à disparu et j’ai galérer pendant un moment. 

    Weedge – Comment avez eu cette prothèse ?

    Dexter – J’ai eu la chance d’avoir une tutrice qui, malgré nos différents, elle avait toujours gardée un œil sur moi. 

    Weedge – Pad !? 

    Dexter – Ouép. Elle n’a pas réussi à intervenir personnellement, car sur Naboo elle était trop connue. Donc elle avait demandé à l’un de mes amis d’enfance de me surveiller. Un Bothan, Frey Ojba, mais à l’époque nous avions tous prit de nouvelle identité et il s’appelait Walter… bref c’est un détail. 

    Weedge – Et ce Ojba, il avait des compétences médicales ? 

    Dexter – Non, mais c’est grâce à lui que nous avons quitter Naboo pour nous rendre chez les frères Ingver. 

    Weedge – Goran et Wilko Ingver ! Des industries Ingver ?

    Dexter – Ah je vois que leur réputation est arrivée jusqu’à toi. 

    Weedge – J’en connais peu sur eux, je connais plus leur … produits… enfin je veux dire leurs prothèses médicales. 

    Dexter – Oui, c’est bien eux. Je suis allé à l’école avec ses deux p’tits gags là sur Ojom. 

    Weedge – Je connaissais leurs travaux, mais je n’avais jamais réalisé qu’ils étaient Besalisk. 

    Le chef de maintenance – Weedge, le vaisseau arrive !

    Les deux padawans se placèrent à bonne distance de la piste d’atterrissage et admirait les talents du pilote car les précipitations avaient virée en tempête. 

    Ce message a été modifié par Padme111 le mardi 20 novembre 2018 - 18:52

    mardi 20 novembre 2018 - 18:48 Modification Admin Permalien

  • Avatar ProjetT

    ProjetT

    6249 Crédits

    L’atterrissage du vaisseau fut des plus difficile compte tenu de la pluie et des bourrasques de vent qui firent tanguer le vaisseau a plus d’une occasion. Mais le pilote expérimenté géra cela avec brio et se posa exactement au centre de la plateforme, comme toujours.
    La passerelle d’accès s’ouvra et le chef de maintenance vérifia le manifeste. Celui-ci se dirigea vers moi, dégoulinant de pluie.

    Chef de Maintenance : Le stock pour l’infirmerie est au complet dans les conteneurs blancs. Et il y a aussi un échantillon que vous aviez demandé. Ils l’ont expédié en avance.

    Il me tend le document, comportant une note très spécifique : Le conteneur ne doit pas rester débranché plus de 2 minutes au risque de perdre l’échantillon.
    Et il n’y avait rien à proximité pour le brancher ailleurs qu’à l’infirmerie, et il faudrait 5 minutes pour s’y rendre.

    Dexter : Un problème ?
    Moi : Oui, cet échantillon. J’aurais dû le recevoir que le mois prochain. Je n’ai pas eu le temps de finir les modifications du chariots antigrav pour pouvoir le tenir alimenté le temps du trajet. Et s’il reste non alimente trop longtemps, c’est cuit…
    Dexter : Effectivement…
    Moi : J’ai une idée, mais j’ai besoin de tes conseils pour cela, Dexter.
    Dexter : Je ne vois pas comment je pourrais t’aider la.
    Moi : Si. Je vais avoir besoin d’un apprentissage rapide du pouvoir de Vitesse pour transporter cela en moins de 2 minutes à l’infirmerie.
    Je lui montre la boite, pas grosse ni excessivement lourde - 40kg - elle pouvait sans mal être transportée par un humanoïde normal.
    Dexter : Alors là, je suis ton Besalisk!

    Dexter me raconte ses déboires lors de son apprentissage avec Kaarde (ici  et la) et ses souvenirs plutôt imprécis et confus de la théorie qu’il a alors appris. Mais je compris les bases. Tout est dans l’utilisation de la Force pour contrôler son rythme cardiaque et son flux sanguin, alimenter les muscles des jambes et augmenter ainsi la vitesse.
    Mais je devais faire attention à ne pas trop en faire, car je devais garder assez de force pour porter la boite et gérer le trajet dans les couloirs avec ses angles droits et ses padawans qui s’y promènent.

    Je prends mon comlink et appelle l’infirmerie.

    Moi : Weedge, pour l'Infirmerie
    Shina : J’écoute.
    Moi : Prépare l’emplacement E4. L’échantillon est arrivé en avance.
    Shina : OK. Ça ira pour le transport ?
    Moi : On va y arriver. Dégage aussi l’entrée et laisse la porte ouverte, je vais arriver… en courant.
    Shina : Comment ça ?
    Moi : Tu comprendras.

    Je coupe la comm.

    Moi : Dexter ?
    Dexter : Oui ?
    Moi : A mon signal, débranche le câble ici (je lui montre le côté de la boite) et je pars en courant.
    Dexter : T’es sûr que ça va aller ? Si tu le souhaite, je peux le faire. Je maîtrise bien ce pouvoir depuis.
    Moi : Merci, mais c’est pour moi l’occasion de m’entraîner. Et je compte sur toi si je devais me rater pour finir le travail.
    Dexter : Comme tu veux.

    Je prends la boite et l’équilibre bien pour éviter des surprises.
    Je ferme les yeux et me concentre. En tant que guérisseur, contrôler les organes et le flux sanguin est une seconde nature. Le seul « problème » est que j’ai plus l’habitude de le calmer, pas de l’amplifier.
    Je focalise sur mon cœur à qui j’intime d’accélérer pour pousser plus de sang. Je focalise cet excès de sans vers les cuisses et les jambes afin de bien les alimenter. Je prépare les muscles à l’effort. Ma température prend rapidement 1 degré en réaction à cet excès d’énergie.

    Moi : Go!

    Dexter débranche le câble alors que je m’élance. Je suis focalise à la fois sur mon trajet, mon équilibre, et le contrôle de la Force pour donner le boost d’énergie aux jambes. Je file à tout allure. Je dois gérer l’énergie que je mets et la réduire pour négocier les virages. Un premier couloir à droite. Puis à gauche.
    Très vite la moitié du trajet est passe alors que je négocie les couloirs assez vite pour ne pas vraiment voir ou je suis.
    Un dernier virage et je vois la porte (ouverte) de l’infirmerie au fond, Shina qui attend, surpris de me voir arriver ainsi tel une fusée.
    Je commence à réduire l’énergie pour ralentir. Et c’est à ce moment qu’un padawan imprudent décide de passer droit dans mon passage. Si je ne fais rien, ça sera la collision.
    Je décide alors de donner un ultime boost d’énergie à mes jambes, non pour courir mais pour sauter.

    Moi : Shina, Attrape !

    La vitesse acquise plus l’impulsion de saut font que c’est littéralement en boulet de canon planant a 1m du sol que j’entre dans l’infirmerie sous les yeux ébahi du pauvre padawan qui se trouvait sur le chemin.
    Shina attrape la boite dans mes mains au vol, se retourne et va connecter celle-ci dans l’emplacement avant la fin des 2 minutes.
    Pendant ce temps, je retrouve le contact avec le sol, glisse à travers l’infirmerie, emporte avec moi de tables à instruments qui s’étale au sol, avant que j’utilise une ultime poussée de Force pour me freiner avant que m’encastre dans les emplacements de stockage au fond.
    Dans l’intervalle, Dexter arrive hilare dans l’encadrement de la porte.
    Je me redresse, rigolant moi-même.

    Moi : Je comprends mieux ce que tu voulais dire par « le plus dur c’est de s’arrêter » !

    jeudi 22 novembre 2018 - 20:18 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    25125 Crédits

    [Histoire écrite en collaboration avec Projet T. Partie 1/5 : Dexter - Quelque chose d'inattendue]


    Le réptiloïde éclata de rire et le zabrak ne tardait pas à en faire autant. La guérisseuse Ten’Shi souriait. C’était le seul signe qu’elle voulait laisser paraitre mais la scène à laquelle elle venait d’assister était vraiment drôle. Shina se voulait professionnel et s’empressa de ramener les padawans au sérieux. 

    Shina – Trêve de plaisanterie. Nous avons encore énormément de travail alors…

    Un vacarme provenant de loin l’interrompit. Le guérisseur Terrik se raidi pendant que le cyborg avait déjà sa main gauche inférieur sur la crosse de son sabre. Une onde dans la Force bien connue des guérisseurs les firent agir rapidement. Tout le monde commença à se préparer. 

    ? (com) – Iroto à infirmerie. La tempête vient d’envoyer un arbre dans le portail. Il y a des blessés !

    Les accidents de ce type étaient peu courants. L’étonnement se lisait sur tous les visages. L’humaine étant proche de l’intercom fut la première à répondre. 

    Shina – Bien reçu, Iroto. Je vous envoie une équipe de secours. Combien de blesser ?

    Iroto (com) – Le pilote est gravement blessé à la jambe. Il y a quatre autres blesser plus léger.

    Shina – Nous arrivons. Terminé !

    Toute l’équipe des guérisseurs était entraînée à réagir promptement à tout problème. Shina et Weegde s’activèrent vers les armoires pour saisir le nécessaire des premiers soins. L’infirmerie venait de se transformer en ruche où toutes les abeilles savaient exactement quoi faire, et où aller. Le Besalisk en revanche était comme un cheveu dans la soupe. Il se faisait bousculer par le personnel et Dexter cherchait un endroit où il ne gênerait pas tout en demandant comment être utile. 

    Dexter – Si je peux aider ?

    Weedge – Ok ! Prends le pack médical d’urgence et des couvertures chauffantes ! Suis-moi !

    En emboîtant le pas du Zabrak, Malachite se demandait s’il était prêt à recommencer son exploit dans la vitesse. La réponse fut immédiate et positive. Muni des cinq couvertures et d’un pack médical, le padawan de deux mètres plongeait à son tour dans la Force afin de la laisser couler dans ses jambes. Rapidement, il arriva à la hauteur de Weedge. Une équipe d’une douzaine de padawan suivait à leur rythme, armés de packs d’urgence, poussant des civières. 

    Ensemble, ils arrivèrent dans le hangar. Le guérisseur prit quelques secondes pour ballais du regard l’immense pièce. Le portail d’entrer était défoncé par un arbre de grande dimension et sa cime était entré dans le hangar d’au moins quatre mètre. Il était en travers l’entrée et écrasait divers matériaux. Par chance aucun vaisseaux n’étaient endommagé. Iroto, le chef de maintenance était sur la gauche et faisait signe aux nouveaux arrivants de le rejoindre. 

    Weedge – Ils sont là ! Viens Dexter !

    Le Besalisk en était encore à regarder les dégâts sans comprendre comment cela fut possible. Le vent soufflait et la pluie s’engouffrait dans le hangar ce qui rendait les conversations pénibles. Pourtant, Malachite réagissait toujours très bien lorsqu’il était guidé. Il suivit le Zabrak et ils arrivèrent près du Iktotchi qui s’était accroupi à côté du pilote. 

    Iroto - Weedge, c’est une fracture ouverte !

    Weedge ne semblait pas impressionner par l’os baignant dans le sang qui sortait du mollet de l’humain. Dexter eut un hoquet de surprise. Instinctivement, il posa sa main droite supérieur sur son avant-bras gauche mécanique. Les couvertures et le pack médical tombèrent à terre. 

    Iroto – Dexter ! Tu trouves qu’il n’y a pas assez de casse comme ça !

    Mais le Besalisk ne réagit pas. Le douloureux souvenir des crocs de Vermook dans son avant-bras le submergeaient. Weedge avait son propre matériel médical avec lui et était déjà occupé à ausculter le pilote. Iroto sembla alors comprendre le désarroi du Besalisk. 

    Iroto – Laissons les guérisseurs s’occuper du pilote. Viens avec moi. 

    Le Iktotchi posa une main amicale sur le dos du Besalisk et l’emmena un peu plus loin. Puis, il revient ramasser les couvertures et le pack médical pour rejoindre Dexter. 

    Dexter – Je suis désolé, chef de la maintenance. Je…

    Iroto – Je comprends. Reprenez-vous et porter les couvertures aux quatre autres mécaniciens. Ils ne souffrent que de contusion je pense. Passez le scan médical afin d’être certain qu’ils n’ont pas de blessures internes. 

    Dexter – Ok. Merci. 

    Le Besalisk s’exécuta. Weedge passa contrôler les scans médicaux effectue par Dexter et dépêcha de jeunes padawans s’occuper d’eux, puis retourna vers le pilote pour aider à le placer sur une civière anti-grav avec l’aide de la Force, et le transporter en urgence, tout en étant en communication avec Shina qui devait surement déjà se préparer à recevoir le blessé pour une chirurgie. 

    Les blessés furent soignés puis conduit à l’infirmerie pour ceux qui le nécessitaient, accompagné par les padawans guérisseurs sous la supervision de Weedge. Les autres, Dexter compris, s’affairèrent ensuite à tronçonner l’arbre et évacuer les divers débris. 

    [A suivre]

    jeudi 27 décembre 2018 - 22:19 Modification Admin Permalien

  • Avatar ProjetT

    ProjetT

    6249 Crédits

    [Histoire écrite en collaboration avec Pad111 Partie 2/5 : Weedge - L'intervention]

    2 padawans poussaient la civière d’un pas rapide vers l’infirmerie. Je les accompagnais, vérifiant les signes vitaux du blessé et, utilisant la Force, effectuait une pression sur sa blessure pour contenir le saignement.

    Arrivé à la porte, je laisse les padawans entrer en premier, qui se dirige immédiatement vers la salle d’opération ou Shina attendait. Je passe par le vestiaire et me change pour assister l’opération. Ellia, pendant ce temps-là, prenait en charge les autres blessés qui avait besoin d’un traitement simple.

    Habillé tout en blanc et proprement désinfecté selon le protocole établi, j’entre dans la salle d’opération et retrouve Shina qui termine les préparations.
    Nous étions 4 au total. Shina, qui ferai l’opération, 2 padawans infirmiers et moi-même.

    J’étais d’un côté du pilote, Shina de l’autre, un padawan chacun à nos côtes. Le pilote, allongé sur la table. Son pantalon avait été découpé et mis de côté, sa veste enlevée et rangée, ne gardant que ses sous-vêtements sous le drap de l’opération.

    Nous n’utilisons pas d’anesthésie. Nous induisons le sommeil chez le pilote grâce à la Force. Il ne faut que quelques instants pour que celui-ci soit profondément endormi.
    Mon rôle était d’assister Shina et de veiller au patient lui-même. J’alternais différents pouvoirs pour procéder – je ne pouvais pas les utiliser tout a la fois comme le ferai un chevalier ou un maitre. Je ne pouvais qu’en utiliser 2 à la fois.

    J’alternais entre l’utilisation de la Force pour percevoir l’anatomie du pilote, réduire le débit sanguin en faisant pression sur l’artère de sa jambe et en calmant les battements de son cœur - et éviter un saignement trop important, ainsi le contrôle de la douleur pour réduire l’inflammation des nerfs sur la zone touchée. Je devais aussi contrôler et maintenir son sommeil.
    Shina, quant à elle, avait initié une fusion mentale limitée, lui permettant ainsi de voir ce que les padawans et moi-même voyons. Cela lui donnait une vision plus globale de la blessure. Elle utilisait aussi ma vision de l’anatomie du padawan au travers de ce lien. Elle bloquait soigneusement le « retour » vers nous de sorte que seule elle concentre les informations, et ainsi limiter les perturbations. Seuls les ordres suivaient le lien. De fait, la salle était très silencieuse car toutes les communications passaient par ce lien.

    Forte de toutes les informations, elle commença par nettoyer la plaie, utilisant la Force pour soulever un par un tous les fragments de l’os brisé. Le padawan qui l’assistait lui tendait à chaque fois un contenant pour recueillir les fragments.

    Le nettoyage terminé, le padawan porta les fragments dans une machine pour analyse, vérifier qu’il n’y a pas de trace d’infection, et aussi adapter la prothèse au profil génétique du pilote.
    Shina commença à replacer l’os correctement, en alignant les 2 parties brisés. Elle du dégager les muscles afin de garder l’os visible et éviter que ceux-ci ne se déchire plus encore en touchant l’os. Le padawan réapparait avec la prothèse, une sorte de coque biologique contenant un gel dérivé du Bacta qui, grâce à l’ADN prélevé sur le pilote, va répliquer les cellules du pilote et se transformer en un nouvel os. La transformation peut prendre 4 jours, mais permet de remarcher sans soucis après 10 à 15 jours. La coque protectrice qui encercle le gel se dissoudra d’elle-même et aura disparu dans 1 mois.

    La prothèse en place, sécurisée, inspectée et vérifiée deux fois, Shina remet en place les muscles et, grâce à la Force et un peu de Bacta, initie leur réparation, pour les parties déchirées par l’os. Elle doit en partie recoudre un muscle particulièrement endommagé, et reconnecter certains vaisseaux sanguins.

    Elle suture la peau, applique un patch au Bacta sur celle-ci et, afin de protéger la jambe, l’enferme dans un plâtre pour bloquer la jambe en position de repos.

    Ceci termine, Shina se retourne et va s’assoir un moment. La concentration nécessaire pour tenir le lien ouvert et la concentration requise pour exécuter toutes les taches en même temps pouvait être pénalisante. Surtout sur e longue période – l’opération avait duré finalement 2 heures.  

    Je conduis le pilote dans une salle adjacente, la salle de réveil. J’allais maintenant continuer à veiller le pilote, surveiller son sommeil et induire la guérison chez lui avec une transe de soin…

    Ce message a été modifié par ProjetT le vendredi 28 décembre 2018 - 12:41

    jeudi 27 décembre 2018 - 22:26 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    25125 Crédits

    [Histoire écrite en collaboration avec Projet T. Partie 3/5 :Post Dexter 3 – Nettoyage hangar]

    Iroto - … vue ton gabarit et ta connaissance du bois, va aider au tronçonnage de cet arbre Massassi. 

    Dexter – A vos ordres !

    Le besalisk attrapa une tronçonneuse des mains d’un frêle padawan humain qui cherchait comment l’activer. Après un petit broutage amical à l’encore du jeune nabien, le colosse activait la machine à couper le mastodonte végétal. 

    Un responsable du découpage avait été désigné par le chef de la maintenance. C’était un natif de Haruun Kal du nom de Lorz Triwel. Il donnait des ordres précis pour que tous les volontaires puissent savoir exactement ce qu’ils devaient faire. Quelques chevaliers et maîtres s’étaient joints à eux avec leur padawans. 

    Un groupe tronçonnait les branches et troncs. Un autre utilisait la télékinésie pour déplacer les morceaux couper jusqu’à l’extérieur. Le vent et la pluie ne s’était pas arrêté ce qui compliquait la tâche. Le cyborg avait une expérience supérieure aux autres car il avait travaillé pendant une année entière dans une industrie du bois sur une planète où la civilisation et technologie n’était pas développer. Lorz le savait et lui avait confier les découpages les plus délicats. 

    Maître Brûle entrait dans le hangar avec une vingtaine de padawan derrière elle. Triwel l’aperçu et s’approcha d’elle. 

    Lorz – Maître Brûle, je suis toujours heureux d’avoir du renfort. Néanmoins, ce ne sont que des padawans. 

    Pad – Exacte et c’est le moment qu’ils nous prouvent qu’ils sont capables d’utiliser la Force. 

    Lorz – Ok, je peux vous laisser dirigé votre équipe. Ils peuvent déblayer les copeaux de bois et feuilles. 

    Pad – Parfait !

    L’octogénaire avança jusqu’à se qu’elle trouve une caisse où elle s’assis dessus. Les jeunes recrues l’avait suivi. Elles leur donnèrent une leçon sur la télékinésie puis elle leur donna des instructions précises sur comment s’organiser pour que tous copeaux de bois et feuilles soient lévités jusqu’à de grand conteneurs prévues à cet effet. Ensuite, sous la surveillance de la vieille femme, les padawans s’activèrent et se placèrent en arc-de-cercle autour de l’arbre massassis. A leur tour, ils plongèrent dans la Force et l’utilisa comme un ballait. 

    Malachite n’avait pas vu son maître, mais avait senti sa présence. Il restait concentrer sur sa tâche qui lui demandait autant d’effort physique que de concentration. Les bourrasques de vent mais surtout la pluie rendait l’utilisation du l’appareil électrique dangereux. Un frisson lui parcouru l’échine et stoppa la tronçonneuse. 

    La dame à la canne avait ressenti le danger à travers la Force tel une prémonition. Elle se leva et laissa la Force coulée en elle. Puis, prenant un quart de seconde pour se concentrée, elle permit à la Force d’envelopper ses cordes vocales afin d’utiliser le beuglement de Force. Lorsqu’elle ouvrit la bouche, Padmée savait exactement quoi dire et comment propulsée la Force en onde sonore afin que tout le monde puisse l’entente malgré le vacarme de la tempête et des appareilles pour découper le bois. 

    Pad – SSTOOP ! COUPEZ VOS APPAREILS ÉLECTRIQUES !

    Les chevaliers réalisèrent rapidement que l’eau allait court-circuiter les utilisateurs des machines. Lorz salua l’intervention de Pad du chef tout en revenant vers elle. Iroto emboîtait les pas de Triwel ainsi que cinq autres chevaliers et deux maîtres. 

    Lorz – Nous devons couper le tronc central. Des suggestions ?

    Iroto – Maître Brûle vous maîtriser le pouvoir d’altérer l’environnement n’est-ce pas ? 

    Pad – C’est exact, j’en ai fait ma spécialisation. Y en a-t-il d’autres parmi vous ?

    Un des deux maîtres s’avança – Oui, moi… mais… Je ne l’ai réussi qu’en entrainement. Jamais sur le terrain. 

    Pad – Et bien, c’est le moment d’unir nos capacités. Nous devons créer une variation de température afin que la tempête se cale. 

    Sur le tronc principale Dexter se redressa en se grattant la crête. Il avait bien remarqué que les plus expérimenter s’étaient agglutiner autour de son mentor, mais il ne pouvait pas les entendre d’où il était. Cependant, le colosse connaissait assez la phoenicienne pour comprendre qu’elle avait un plan. Il contemplait les deux maîtres Jedi se démarquer du groupe pour se placer chacun de part et autre de l’arbre. Plongeant à nouveau dans la Force, c’est l’utilisation du pouvoir de l’altération de l’environnement qui obligèrent les nuages à se déplacer puis à se dissiper. La concentration fut grande autant pour le jeune maître que pour la plus âgée. Il fallut dix minutes pour que plus aucune goutte de pluie ne tombe. Lorsque Padmée ouvrit les yeux, elle relâcha sa concentration pour chercher des yeux un endroit où s’asseoir. Dexter utilisa la Force pour sauter depuis le tronc jusqu’au sol et couru vers son maître. Il l’a rattrapé de justesse, elle était fébrile. 

    Dexter – MAÎTRE ! Auriez-vous présumé de vos forces ?

    Pad – Je crains que jouer avec les forces de la nature ne soit plus de mon âge. 

    Il l’aida à s’asseoir et Vyvacy venait de la rejoindre. Il rassura le padawan trentenaire qu’il veillera sur elle et la conduira à l’infirmerie dès qu’elle aura récupérer un rien. Lorz venait de nommer un autre maître comme responsable du groupe des jeunes padawans. Iroto quant à lui redonna ses ordres pour reprendre le reste du découpage du monstre de bois. 

    Dexter reparti d’où il était venu de la même manière et remit en marche la machine électrique. Tout le monde savait ce qu’il devait faire et le hangar ressemblait à une ruche. 

    Après des heures, une équipe de technicien arrivait avec le matériel nécessaire pour refermer le portail. Iroto ordonna à tous les autres de partir dormir. Aucun ne se fit prier. 

    Une fois dans ses quartier, Dexter retira tous ses vêtements mais les laissant sur le sol. Trop esquinter par le travail, il entra sous les couvertures et plongea dans un profond sommeil. 

    [A suivre]

    Ce message a été modifié par Padme111 le vendredi 28 décembre 2018 - 09:29

    vendredi 28 décembre 2018 - 09:26 Modification Admin Permalien

  • Avatar ProjetT

    ProjetT

    6249 Crédits

    [Histoire écrite en collaboration avec Pad111 Partie 4/5 : Weedge - Conclusion 1]

    Le lendemain matin,

    La fin du cycle précèdent avait été bien longue pour tout le monde. Weedge se préparait apprendre une pause après avoir veiller et effectué une transe de soin sur le pilote pendant de longues heures. Le pilote était maintenant réveillé et au repos pour quelque jours.

    Dexter ne semblait pas mieux de son coté – il arriva pour prendre des nouvelles du pilote – avec des marques de fatigue et une tenue qui mériterai un bon nettoyage – il était clair que Malachite avait passé une grande partie de la nuit à aider les ouvriers de maintenance à dégager l’arbre, à refermer la porte du hangar avec les moyens du bord et à nettoyer l’entrée.

    Malachite se dirigea vers Weedge.

    Dexter : T’as une sale tête !

    Moi : Ah… je pourrais en dire autant de la tienne.

    Dexter : Ah non, c’est ma tête de tous les jours.

    Le zabrak eut un moment de silence, il avait bien du mal de comprendre l’humour de ce géant.

    Dexter : Comment va le pilote ?

    Moi : Il est sorti d’affaire. L’opération fut un succès. Il aura besoin de repos et de temps avant de pouvoir marcher et piloter.

    Dexter : Ok. Je le dirais à notre chef de maintenance.

    Moi – Oui, mais il faudra aussi lui dire qu’il doit trouver un autre pilote pour le prochain vol. Je sais qu’on devait livrer des plantes médicinales et en même temps rapporter d’autres fournitures, des pièces pour vaisseaux, je pense.

    Dexter : Ah… ça va être galère ça.

    Moi : Oui, je ne te le fais pas dire.

    Dexter : Ok, je vais transmettre la nouvelle.

    Dexter ressorti vers le hangar, et le Zabrak quant a lui pris la direction de ses quartiers.

    Ce message a été modifié par ProjetT le vendredi 28 décembre 2018 - 12:45

    vendredi 28 décembre 2018 - 12:44 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Discord

Discutons :)

85 fans connecté(s)

Evénements

Comic Con Paris 2019

25 oct. 2019 - 27 oct. 2019

Expo Chtar Wars 2.0

09 nov. 2019 - 11 nov. 2019

HeroFestival Marseille 2019

09 nov. 2019 - 10 nov. 2019

Star Wars Episode IX

18 déc. 2019

Evénement Planète Star Wars Episode IX

18 déc. 2019 - 22 déc. 2019

Necronomi Con Saison 3

01 févr. 2020 - 02 févr. 2020

Star Wars IX

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2019 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide