L'Ascension de Skywalker en chiffres

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
L'Ascension de Skywalker en chiffres

La sortie au cinéma du neuvième épisode de la saga a bien démarré.


"L'Ascension de Skywalker" a été projeté sur grand écran il y a maintenant une semaine et demi et les chiffres sont prometteurs.

Le film a, pour le moment, réuni 572 millions de dollars et devrait atteindre les 700 millions d'ici la fin du week-end. 289.7 millions ont été récoltés seulement aux Etats-Unis, d'après Deadline. A l'international, le chiffre est monté jusqu'à 282.2 millions de dollars.


La lancée de "L'Ascension de Skywalker" a été moins impressionnante que pour les autres épisodes de la trilogie, mais il semblerait que la performance tienne plus du marathon que du sprint. En effet, les entrées au cinéma ne cessent de se vendre, même après la période de Noël et le budget mis dans le film a été largement rentabilisé (300 millions de dollars de recettes, pour le moment). L'Episode IX a été le second film de la trilogie à faire le plus d'entrée, après "Le Réveil de la Force", qui avait attiré bien des curieux.


  • Avatar Anakin.S

    Anakin.S

    12855 Crédits

    Le budget de production est estimé à 275 000 000 $. (source)

    Après, je ne sais pas trop pour qui, pour quoi, comment... ni d'où ça sort, mais ça fait plusieurs années que je lis à droite et à gauche que, pour qu'un film soit rentable, il doit rapporter au minimum 3 fois sont budget de prod. Si on suis cette règle, l'Episode IX devra rapporter 825 000 000 $ pour être rentable....

    Je me suis imaginé que :

    • lorsqu'un un film rapporte une fois son budget de production, ça permet de rembourser l'emprunt fait à la banque ou de financer soit-même le prochain film... donc 0 $ dans la poche du producteur.
    • lorsqu'un un film rapporte deux fois son budget de production, ça permet de faire de l’investissement (matériel, locaux, ...) voir de payer le personnel de la boite de prod qui n'est pas directement payé par le film.
    • lorsqu'un un film rapporte trois fois son budget de production, ça permet de se constituer une trésorerie en cas de coup dures...

    Si quelqu'un qui est dans le milieu peu confirmer/infirmer ? ^^

    Ce message a été modifié par Anakin.S le dimanche 29 décembre 2019 - 13:44

    dimanche 29 décembre 2019 - 13:44 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar jpfiles1972

    jpfiles1972

    322 Crédits

    Je ne suis pas de cet avis, le film rapporte une fois son budget c'est que tout est compris dedans, le salaire de tout le monde, les affiches et la promo, le budget d'un film ne constitue pas la somme entière au film en lui même ! Exemple sur 275 000 000 $ Peut-être 190 000 000 $ pour la réalisation du film, puis vient les affiches et promo. Les jouets viennent de royalties sur le produit et certains acteurs ont leurs chiffres grimpés avec cela sur leurs salaire ( un bonus ). Les bénéfices supplémentaires sont pour d'éventuelles projets annexe, comme d'autres film ou afin d'avoir un fond pour d'autre investissement ! C'est mon humble avis.

    dimanche 29 décembre 2019 - 23:48 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Gradubid

    Gradubid

    1627 Crédits

    @Anakin S

    L'estimation d'un budget de prod aux USA est toujours vu a la baisse. l'objectif justement est de ne pas trop refroidir les studios, véritables mafias qui décident de qui pourra ou ne pourra pas faire son film, et ces derniers ne veulent jamais prendre de risque, surtout depuis une bonne dizaine d'années. Tous les budget prévisionnels annoncés en début de prod sont toujours explosés en fin de prod (un peu comme pour les JO), mais c'est en général signe que les studios font confiance a ce qu'ils voient en vue d'un retour sur investissement (sinon ils arrêtent tout).

    C'est justement pour cela comme tu dis, qu'il faut qu'un film fasse 2,5 à 3 fois son budget annoncé en début de prod pour rentrer dans les clous (et c'est exactement pour celà que Joker, film a 65 millions de prod qui en a rapporté 1 milliard, (inattendu!) est le film le plus rentable de cette année, et l'un des plus rentable de tous les temps).

    C'est également pour cette raison que Solo est le film SW qui a couté le plus cher dans l'histoire du cinéma (car il a du etre refilmé à 70% arrivé aux 2/3 du projet), cout qui a quasiment doublé son budget initial, et qui s'est retrouvé le film (en non animation) qui a fait le moins d'entrée dans toute l'histoire de SW, et donc le seul film SW a avoir perdu de l'argent...

    Pour ROS, le cout de production ne sera pas aussi élevé que Solo, mais ne pas oublier qu'il y a du y avoir a partir de septembre et jusqu'en novembre pas loin de 2 mois et demi et "reshoot" c'est a dire de reprise de scènes filmées en studio + le coupage, montage et toute la post prod derrière. C'est minimum un cout à 8 chiffres a rajouter, surtout qu'il a fallu faire ça en urgence (JJ avait annoncé qu'il avait fini seulement 12 jours avant la sortie du film, PSW avait publié un article a ce sujet), et donc que toutes les centaines de prestataires qui sont crédités de façon interminable a la fin du film ont du etre également etre remobilisés d'urgence (boites real, d'effets speciaux, de montage numérique, etc...) et que dans ces conditions ces derniers n'hésitent pas a faire monter la facture! (ils savent très bien qui est le client, et combien de thune va faire le film!).

    Même chose pour les acteurs: dans le cas de figurants ou d'acteurs de second choix ces derniers ne peuvent pas renegocier: ils ont signé un contrat qui leur indique qu'ils sont a disposition pour tout retournage et que c'est inclus dans leur salaire, mais les acteurs vedette, eux (genre Daisy Ridley, Mark Hamill et autres) ont un impressario qui s'est chargé de mettre dans leur contrat des clauses comme quoi si ces derniers doivent être rappelés pour refaire des prises au delà du calendrier fixé par le tournage, ces derniers demanderont des royalties ou des primes qui s'élèvent en millions (d'ou le fait de super bien préparer ses films a l'avance avec un management au petit oignons sur tout ce qui concerne le tournage).

    Je pense donc que le budget réél de cout de production du film est plus proche de 450 000 000 $. Mais a on ne le saura que plus tard, lorsque le bilan du film sera fait (chez Disney ils savent, t'inquiètes pas.).

    Le deuxième paramètre a prendre en compte ce sont les marchés.

    Pour Hollywood c'est très simple: Toute place vendue sur un marché de l'ALENA (USA, Canada, Mexique) est une place qui une fois déduite la marge que prélève le cinéma pour son cout de fonctionnement et bénéfices, va entièrement dans les poches du studio auxquel le film appartient. Les chiffres qui sont donné du BO sont justement ces chiffres que perçoit Lucasfilm (ou Disney, je ne sais pas comment fonctionne la compta chez eux), suite a chaque vente (donc ça veut dire que le l'argent qui a été balancé par les spectateur est encore plus massif, car il faut rajouter la marge que se font les cinéma). Les studios ne sont taxés que sur leurs revenus finaux qu'ils déclarent en fin d'année fiscale, l'état ne taxe pas directement les films.

    D'ou le fait que les films Holywoodien choient particulièrement le public américain, surtout lorsqu'il s'agit de grosses productions qui coutent très cher: c'est là qu'il se font tout leur business et leur revenu pour ainsi dire.

    A l'étranger c'est une autre histoire, car l'ensemble des revenus que génère un film venu d'Hollywood (ou d'ailleurs) sera taxé selon un certain prorata. Dans certains pays tels que la Chine, ça monte jusqu'a plus de 50%, tandis que la France, par exemple, finance en grande partie son propre cinéma sur les vente des billets hollywoodiens, puisqu'en plus de taxer a l'import le film, une autre taxe (dont j'ai oublié le nom), vient prélever sur les grosses productions américaines une subvention qui ira financer les prochains films français, (dont une très large partie ne seront vu par personne d'ailleurs...)

    C'est toujours un plus de se faire du blé a l'étranger pour Hollywood, mais c'est nettement moins rentable que sur le sol US.

    Donc c'est également a prendre en compte.

    Afin d'être bien et avec une marge correcte, il faudra qu'ils soient minimum a plus de 600 millions rien que sur le marché US. Avec les compléments de ce qu'ils se feront à l'étranger, ils auront largement remboursé leurs frais (salaires inclus) et s'être fait une marge qui paiera et les actionnaires, et pourra commencer a financer le prochain projet. 

    Ne pas oublier enfin qu'un film ne réalise pas uniquement ses revenus totaux sur le BO: il y a ensuite les ventes de DVD/Blu Ray, les droits télévisés et ceux des plateforme de streaming, le merchandizing (dans le cas des blockbusters), les événements promotionnels liés au film (genre ce que fait Leclerc avec ses stickers), etc... Il s'agit souvent de revenus plus tardifs, mais qui finissent par rentrer dans la ligne de compte globale : beaucoup de films dans l'histoire avec un mauvais ou très moyen BO ont pu etre sauvés grâce a ces dérivatifs qui dans certains cas peuvent rapporter jusqu'a 5 fois la BO du film! (demandez donc a Lucas comment il est devenu milliardaire!)

    Ce message a été modifié par Gradubid le lundi 30 décembre 2019 - 05:10
    Ce message a été modifié par Gradubid le lundi 30 décembre 2019 - 05:10
    Ce message a été modifié par Gradubid le lundi 30 décembre 2019 - 05:11
    Ce message a été modifié par Gradubid le lundi 30 décembre 2019 - 05:12
    Ce message a été modifié par Gradubid le lundi 30 décembre 2019 - 05:15

    lundi 30 décembre 2019 - 05:09 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Anakin.S

    Anakin.S

    12855 Crédits

    Merci Gradubid, pour tes explications

    lundi 30 décembre 2019 - 05:28 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar darkalain

    darkalain

    18722 Crédits

    Oui, merci: c'est super clair. On comprend enfin les mécanismes financiers complexes qui régissent l'univers de la production cinématographique!

    lundi 30 décembre 2019 - 11:00 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Discord

Discutons :)

169 fans connecté(s)

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2020 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide