Holocrons Sith

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar baaaaaaal

    baaaaaaal

    8033 Crédits

    HOLOCRONS SITH


    Apprenez les pouvoirs du côté obscur de la Force ! Trouvez les holocrons des Seigneurs Sith et puisez dans leur savoir. L'holocron d'un Sith vous dévoilera la vraie nature de la Force, soyez prêt à endurer un entrainement intensif et ne décevez pas vos ancêtres, vous pourriez le payer cher.


    Accessibles à partir du rang d'apprenti :


    Dark Maul - Saut - Vitesse - Rage Obscure (Dathomir)
    L'holocron de Maul est tapis dans l'ombre d'une grotte de Dathomir, gardé par des Sorcières.
    Pour dispenser son savoir, Maul ne demande aucune compensation.

    "La haine te rendra plus fort."

    Dark Vador - Préhension de Force - Constriction (Mustafar)
    Rendez-vous dans l'ancienne tour de Mustaphar pour trouver l'holocron de Dark Vador, recherché par de nombreux explorateurs.
    Pour dispenser son savoir, Vador éprouvera votre foi envers le côté obscur.

    "Si seulement tu connaissais le pouvoir du côté obscur."

    Dark Traya - Terreur (lien supprimé car non accessible) - Lenteur - Vol de Connaissances (Malachor V)
    Malachor V est un monde de tempêtes et de monstres, l'holocron de Dark Traya est caché au fin fond d'une antique académie des ombres.
    Pour dispenser son savoir, Traya voudra s'assurer que vous êtes prêts à toutes les trahisons.

    "Es-tu capable de tuer ton propre Maître ?"

    Accessible à partir du rang de Seigneur Sith :


    Dark Malak - Absorption de Vie (Forge Stellaire)
    On raconte que l'holocron de Dark Malak se trouve dans le cimetière spatial de la légendaire Forge Stellaire.
    Pour dispenser son savoir, Malak vous demandera de raconter sa vie du temps de l'ancienne République.

    "J'ai marqué l'histoire, misérable insecte !"

    Dark Bane - Destruction (Ruusan)
    Allez sur Ruusan et parcourez les terres désolées pour trouver l'holocron de Bane.
    Pour dispenser son savoir, vous devrez convaincre Bane que la Règle des Deux a ses limites.

    "Par deux vont les Sith, le Maître et l'Apprenti, ni plus, ni moins."

    Dark Sidious - Éclairs de Force (lien supprimé car non accessible) - Lévitation (Naboo)
    L'holocron de l'Empereur Palpatine est immergé dans une grotte souterraine au cœur de la planète Naboo, naviguez jusqu'au noyau pour atteindre la caverne.
    Pour dispenser son savoir, Sidious s'attendra à être reconnu comme le plus grand des Sith.

    "Aucune limite à mon pouvoir !!!"

    Accessible à partir du rang de Maître Sith:


    Naga Sadow - Magie Sith (Korriban)
    Foulez le sol de Korriban dans la mythique Vallée des Seigneurs Noirs et accédez au tombeau de Naga Sadow.
    Pour dispenser son savoir, Naga Sadow éprouvera votre résistance mentale avec de puissantes illusions toutes plus horribles les unes que les autres.

    "Je vais réduire ton esprit à néant !"

    Revan - Passage - Suppression de Force (Lehon)
    Vous devrez aller jusqu'aux confins de la galaxie sur un monde inconnu et hostile où vivait une ancienne civilisation millénaire: les rakatas. Traversez le temple maudit érigé en l'honneur de Revan pour trouver son holocron.
    Pour dispenser son savoir, Revan vous éprouvera lors d'un combat dont vous ne pourrez pas sortir vainqueur.

    "Tu ne peux rien contre moi."

    ------------------------------------------------------

    Bienvenue dans le topic d'apprentissage des pouvoirs de la Force.

    Cliquez sur les liens des pouvoirs pour obtenir des informations et lancez-vous dans un RP d'apprentissage aux côtés des plus célèbres adeptes du côté obscur ! 

    Tout d'abord, accomplissez une mission d'exploration pour accéder à l'holocron désiré. Renseignez-vous bien sur les Sith choisis et sur les planètes où trouver les holocrons.

    À vous de jouer les entités des holocrons ! Mais attention ! Les enveloppes fantomatiques des holocrons ne peuvent être altérées, soyez inventifs pour les satisfaire, elles ne vous laisseront accéder à leur pouvoir que si vous vous en montrez digne.

    Votre RP peut faire l'objet de 1 à 3 posts, veuillez noter en en-tête de chaque post le nom de l'holocron et du pouvoir convoité. Si votre RP est satisfaisant, le responsable validera l'acquisition du pouvoir. À vous de jouer !

    Ce message a été modifié par Ordo le samedi 11 avril 2020 - 18:41

    lundi 04 juin 2018 - 22:06 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Ordo

    Ordo

    20524 Crédits Modo

    Holocron de Dark Bane - Pouvoir de Destruction (1ère partie)


    Ruusan. La planète oubliée. Les personnes qui connaissent son histoire sont rares dans la galaxie, les Jedi eux-même cachent les événements qui y ont eu lieu à leurs élèves. Il ya des millénaires, les Guerres Sith s'étaient étendues sur Ruusan, il en résultat une planète dévastée. Là-bas est cachée la Vallée des Jedi, un sanctuaire perdu où la Force rayonne, un fait dont Ceno prit connaissance auprès de son ami Kiad. Le vieux padawan était une mine de connaissance. C'était une vieille histoire et il ne pensait pas s'y rendre un jour.

    Les données des Sith sont claires, c'est là-bas qu'il trouvera un certain holocron lui conférant une maîtrise de la Force plus grande. Trop longtemps il a cherché un pouvoir lui permettant d'écraser ses ennemis. C'est maintenant. C'est le moment d'apprendre à utiliser le côté obscur de la Force. Il en a les capacités, il a en lui toute cette souffrance et cette colère qu'il veut faire sortir. Un pouvoir destructeur sera son moyen d'exulter, d'exprimer ses ressentiments. Mais pour y accéder ce ne sera pas une mince affaire.

    Se rendre sur Ruusan est déjà un défi en soi. Les nébuleuses sont en constant mouvement dans ce secteur, Cera Ordo doit calculer de multiples sauts et trajectoires pour éviter de finir dans une zone sauvage, sans repère. Cette partie de la galaxie n'a pas été cartographiée depuis longtemps, peut-être arrivera t-il a ramener de nouvelles données pour les vendre aux Sith ou à quiconque payera le prix fort pour elles. Ou il peut aussi décider de les garder pour lui.

    Après avoir effectué un ultime saut hyperspatial, le Mandalorien se retrouve en vue de la planète et de ses satellites, les trois lunes sœurs. Le voyage aura été complexe à tracer, mais il est enfin là, devant cette planète désertique autrefois verdoyante. Il mène le Rebel Spire vers l'endroit il ressent une vergence dans la Force. C'est sûrement là que se trouve la fameuse Vallée des Jedi.

    Alors qu'il arrive dans le ciel de la planète, il découvre de grands canyons en contrebas, des plaines désertes mais aussi un fleuve qui y serpente autour duquel poussent quelques arbres. Il aura fallu des centaines d'années pour que la verdure reprenne ses droits ici. Le vaisseau continue son chemin. En contrebas les senseurs repèrent de multiples formes de vies, et même un village. L'ancien Sabre des Jedi évite de se faire repérer et active tous les systèmes furtifs du Spire. Il ne souhaite pas entrer en contact avec une quelconque population locale. Il n'est pas là pour ça.

    D'instinct il dirige son vaisseau là où la Force est en ébullition. Il aperçoit bientôt de grandes statues érigées en ligne et en leur centre un antique mausolée presque en ruines, complètement abandonné. "L'Ordre Jedi n'honore même pas ses ancêtres qui se sont battus pour eux" songea t-il avec dépit.

    Il décide d'atterrir aux abords du mausolée pour une petite visite improvisée. La Vallée des Jedi, aussi célèbre que secrète, s'élève devant sa visière tandis qu'il descend la passerelle du Spire. Les statues qui le dominent semblent le juger, lui qui a trahi son serment, mais il les défie avec arrogance et continue son chemin jusqu'au mausolée.

    "Qui es-tu?"

    L'homme en armure se retourne mais ne voit personne. Une voix l'interpelle mais qui? Il cherche partout jusqu'à se rendre compte que l'origine se trouve dans les airs. Une étrange créature descend du ciel. Ronde, fourrure verte, Cera n'a jamais rien vu de tel. On dirait un animal, mais il semble parler.

    "Qui es-tu?"

    Non, il ne parle pas, il lui transmet ses émotions. Aussi incroyable que cela puisse paraître, l'animal lui parle par télépathie. Ce sont des bribes de mots, des émotions que Ceno doit interpréter. Le Mando se montre courtois avec cette créature bizarre.


    - Je suis le Seigneur Ordo, la Main de Mandal'ore. Et toi?

    "Les humains nous appellent les Bouncers. Que fais-tu là, Mandalorien?"

    - Je suis de passage pour rendre hommage à ceux qui se sont battus.

    "Mais tu n'es pas un Jedi, ni un Sith."

    - Non, en effet.


    La créature semble pacifique. Elle descend finalement jusqu'au niveau de Cera. Tous deux se tiennent l'un en face de l'autre devant l'entrée du mausolée.


    "Que cherches-tu?"

    - Je cherche la source de la corruption qui envahit Ruusan.

    "Tu n'es pas au bon endroit. Ici, seule la paix règne."

    - Alors peux-tu m'indiquer où se trouve l'obscurité?

    "Non. Je ne peux pas."

    - Comment? Pourquoi ça?

    "Cela m'est interdit. Les Bouncers ne sont plus très nombreux, depuis une ère nous limitons nos interactions."

    - Pourtant tu es venu à ma rencontre.

    "Nous n'avons pas beaucoup de visiteurs. Tu m'intriguais. Mais je ne peux rien faire pour toi."

    - Dans ce cas, je vais te laisser et reprendre mes recherches.

    "Peut-être que les pèlerins Ruusaniens pourront t'aider. Au revoir."

    - Les pèlerins?


    Cera se tourne et voit arriver une bande d'humains habillés tels des nomades du désert. Une quinzaine tout au plus, ils passent près du Rebel Spire et s'approchent. Le Mando se retourne vers le Bouncer:


    - Merc...


    Mais l'animal a déjà disparu. Drôle de première rencontre, pense-t-il, mais très vite il se retrouve confronté à un vieux pèlerin.


    - Bienvenu, étranger. Ce lieu est sacré, veuillez ne pas le profaner.

    - J'ai fais partie de l'Ordre Jedi, je ne suis pas une menace pour le mausolée.

    - J'en suis ravi, laissez-nous passer s'il vous plait.

    - Une minute. Vous êtes des natifs de Ruusan?

    - En effet. Je suis le frère Kut, et voici nos fidèles. Nous venons honorer les défenseurs de notre monde qui jadis ont combattu contre les Sith.

    - . . . Je vois. Je cherche un endroit précis, vous pouvez m'aider?

    - Je le ferai si je le peux, étranger.

    - Il s'agit d'un endroit où la corruption du côté obscur est toujours présente. Un endroit sinistre peut-être. Ou attirant les créatures les plus dangereuses.

    - Il est défendu pour tous les Ruusaniens d'approcher le cratère, là où la bombe psychique du seigneur Kaan a explosée il y a des siècles.

    - C'est ça. Ce doit être là.

    - Vous êtes fous si vous comptez vous y rendre. Ni votre armure, ni vos pouvoirs ne vous permettront de survivre là-bas.

    - Cela me regarde. Dites-moi où c'est.


    Le vieux hésite longuement mais fini par donner une direction. Cera le remercie humblement avant de retourner à bord du Rebel Spire et de quitter la Valée des Jedi en direction du fameux cratère. C'est là, au coeur du nid obscur, qu'il est sûr de trouver ce qu'il est venu chercher.

    Ce message a été modifié par Ordo le mercredi 30 janvier 2019 - 20:05

    mercredi 30 janvier 2019 - 20:00 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar waren

    waren

    15798 Crédits

    Holocron de Darth Vader - Préhension de la Force ( Phase un )

    Mustafar. Cette planète rouge est une véritable désolation cauchemardesque. C'est tout juste, lorsqu'on la voit, si l'on se demande si elle n'a pas été ravagée lors d'un bombardement planétaire à grande échelle. Ma navette Impérial descend à travers les volutes de fumées acres des volcans, le pilote regarde le cadran, dans peu de temps nous devrions longer la rivière de magma qui découle de l'ancien complexe du Techno-syndicat. Pour le moment, nous ne voyons rien, même les deux Tie's qui nous accompagnent ne perçoivent aucun détails. Soudain une explosion au loin, une poche de gaz à eu raison d'un bouclier déflecteur, tout un pan de mine s'envole.  Les échanges de communication des officiers m'amuse. Entre le paysage désertique qui commence à peine de se profiler, partagé entre les étendues de lave recouvrant la majorité des terres, les profonds canyons bouillonnants et les imposants massifs volcaniques d'obsidienne... mon objectif se dessine. Une immense pointe noir qui lève la main vers un ciel obscurcit par les cendres. Le château du Seigneur Vader. A coté de son ancienne résidence sur Corruscant, ou son palais sur Vjun, celui-ci est magnifique. Je reconnaît bien ici toute la beauté Sith de l'Architecture, un hommage à la sénatrice Padmé Amidalla, morte à la suite d'un attentat séparatiste. Monnin à fait du très bon travail. La navette se pose et je descend. Mes hommes resteront ici. La porte noire me fait face. Je pose ma main.

    - Az name fôr nurbaghum Mustafarian, shoda qell Sith tremen Vader..
    Gimbathull agh burzum, ishi krimpatull ouran break the gate.

    Et s'ouvre alors la lourde porte du château de Mustafar. Je pense que bruit doit s'entendre de très loin. Je sent le souffle du couloir m'envahir en guise d'avertissement, mais je ne crains pas la peur, au contraire elle ne fait que m'encourager à continuer. Et voici que se referme le tombeau. J'ai intérêt à bien passer les épreuves, sinon ce seras Erwan qui seras le nouveau souverain de l'Empire, or il ne connaît pas assez les ficelles de la politique. Trop jeune. Il se feras manger par les Moffs. J'active mon sabre laser blanc en guise de torche.

    vendredi 01 février 2019 - 21:33 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar waren

    waren

    15798 Crédits


    Holocron de Darth Vader - Préhension de la Force ( Phase deux )

    J'avance à pas feutrés. Me voici à un embranchement, il y a deux escaliers, l'un semble descendre dans les profondeurs et l'autre monte dans la structure. Le troisiéme continue tout droit et justement c'est là que je vais aller. Aprés quelques métres, j'entends des rires d'enfant, puis je voit une ombre se faufiler dans une piéce. J'y cours mais aucune traces du petit, avec mon sabre laser lumineux je vérifie chaque recoins, découvrant un atelier. Sûrement ici que Darth Vader modifier son armure et son casque, les rumeurs étaient donc fondés, il ne laisser personne améliorer ce qui était l'extension de lui. Même pas un droïde. Bon, je ne trouverait rien d'intéressant ici, à nouveau ce rire.. Il commence à m'énerver ce gamin, je me retourne pour découvrir quelqu'un qui se tenait derrière moi, il fait un pas. C'est Anakin Skywalker. J'ai déjà vu son visage dans les archives de Bastion, il est censé être mort il y a longtemps, lors de la bataille d'Endor ! S'engage alors un combat de sabres. Au fur à mesure que nous reculons pour définir celui qui aura le plus d'avantages, celui qui deviendra le futur disciple de Sheev Palpatine me lance des phrases pour m'énerver, tout en parant mes attaques.

    "Tu n'est pas digne de ton titre."

    "Et toi, tu es une relique du passé, je n'ai guère de leçon à recevoir d'un fantôme qui ére les couloirs en.."

    Aïe. Si ce spectre est une illusion, ses coups sont réels apparemment, à moins que.. j'envoie un coup dans le thorax d'Anakin Skywalker, ce dernier s'est arrêter pour regarder sa blessure, ce dernier saigne de l'huile. Le fantôme du Sith fait place à un droïde gardien équipé d'un programme holographique. Il s'écroule en disant tout ce que n'importe quel ordinateur dit en rendant l'âme. Erreur système. Dégoûté par ce stupide piége, je retourne à la case départ, avec à présent deux choix.


    Ce message a été modifié par waren le dimanche 08 mars 2020 - 15:05

    dimanche 08 mars 2020 - 14:52 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Ordo

    Ordo

    20524 Crédits Modo

    Holocron de Dark Bane - Pouvoir de Destruction (2ème partie)


    C'était là, dans cet immense "trou". Le cratère jadis créé était gigantesque, maintenant recouvert de végétation, on aurait pu se demander si cet endroit était naturel, mais sa circonférence strictement circulaire trahissait son origine. C'est là que la bombe psychique éclata pour la première fois sous l'impulsion du seigneur sith Skere Kaan. Seul un Sith renommé, Dark Bane, en avait alors réchappé. Après cela, l'ordre des Sith avait connu de profonds changement et, pendant des siècles, de nouvelles règles s'étaient appliquées. Cette histoire, Cera Ordo la connaissait bien. Du temps où il était padawan, Cenovii avait reçu de multiples cours d'histoire de la part de maître Jorus qui ne tarissait jamais de véhémence au sujet de ces époques reculées. Ce n'était pas vraiment la tasse de synthécaf du jeune mandalorien, qui préférait les cours de maître Padmée au sein desquels il développait ses pouvoirs de la Force, ou encore les cours de Kiad, toujours juste lorsqu'il fallait lui enseigner comment manier un sabre laser selon les techniques ancestrales des Jedi. L'histoire, ça passait après, bien qu'il s'intéressa de plus près à celle de son peuple, et puis l'un des préceptes du code Jedi reste "il n'y a pas d'ignorance, il n'y a que la connaissance" et à cette époque, Ceno avait encore à cœur de suivre le code. C'était il y a bien longtemps.

    Slalomant entre les arbres, le cyber-mando-jedi obscur commence à descendre dans un long talus. Pour atteindre l'épicentre du cratère, il allait devoir marcher un peu. Mais une chose était sûr, il était dans la bonne direction. Il en était convaincu, cette énergie noire qui planait autour de lui venait de ce lieu, comme l'avait suggéré le pèlerin du Temple. En allant plus en avant, il croisa les cadavres squelettiques d'hypothétiques aventuriers. Comment étaient-ils morts ? En bon enquêteur, Ordo se pencha sur les corps des victimes. L'un avait le crâne perforé. Un autre avait le buste d'un côté, les jambes un peu plus loin. Pour le Mandalorien, ces indices et cette forte émanation du côté obscur ne pouvait signifier qu'une chose : des créatures féroces avaient été attirées ici. Cela ne le perturba guère. Quelles créatures pourrait lui barrer la route ? Si elles étaient un tant soit peu malignes, leur instinct les tiendrait à l'écart de ce Mandalorien. Lui aussi, tout comme elles, était attiré par la Force sombre qui semblait maintenant l'appeler, et il ne laisserait personne l'empêcher de satisfaire sa soif de pouvoir.

    Enfin il s'approcha d'un peu plus près du centre. Là, après avoir traversé un terrain vague escarpé jonchés de rochers mousseux, il sentit qu'il se trouvait au cœur d'un lieu maudit. La Force était particulièrement altérée, comme hantée par des centaines de fantômes. Les feuilles, l'herbe, les arbres, dépérissait un peu plus à mesure qu'il avançait, le ciel lui-même s'assombrissait. Il arriva devant une immense souche d'un arbre mort dont les racines s’étendaient sur des dizaines de mètres, et, sous cette dernière, un genre de stèle était dressée. Une grande pierre taillée, reposant sur une structure métallique rouillée, renfermait en son antre un objet de forme pyramidale. Ordo, sur ses gardes, avança vers la stèle et, lentement, approcha sa main de l'holocron. Lorsqu'il le toucha, une lumière écarlate en jaillit, accompagnée d'une onde kinétique qui fit reculer le Mandalorien de deux bons mètres, se protégeant avec son bras droit duquel un bouclier d'énergie émergea. La lumière était intense, il eu du mal à distingué quoi que ce soit en provenant pendant quelques instants.

    Une voix - Tu n'es pas un Sith. Tu mérites la destruction pour avoir osé t'aventurer ici. Fais tes prières.

    Ordo - Attendez ! Je fais partie du nouvel Ordre Sith !

    La voix se tut, cependant que la lumière rougeâtre s'atténua. Cera abaissa son bras, en conservant quand même son bouclier actif, et découvrit avec stupeur la forme spectrale d'un antique seigneur Sith.

    Ordo - Vous êtes... Dark Bane !

    Le spectre ne dit rien. Il regardait de haut cet être en armure venu le déranger. Il pouvait le réduire en poussière en un clin d’œil. Mais il sembla que la curiosité l'emporta.

    Bane - Comment peux-tu faire parti des Sith ? Tu n'es qu'un misérable mandalorien. Un barbare qui ne connait rien au vrai pouvoir.

    Ordo - Laissez-moi vous expliquer.

    Alors le bras droit de Mandalore relata comment il avait gravis les échelons de l'Ordre Jedi pour finalement s'en détourner et rejoindre le côté obscur. Certes, il était un Jedi Noir, et non un véritable Sith comme Baaaaaaal, Vicious, Spencer ou même l'Empereur Horn, mais il était désormais leur associé au sein du Triumvirat. Pour prouver qu'il était des leur, il devait maintenant acquérir des pouvoirs que seuls les Sith maitrisent. C'était la raison de sa présence.

    Bane - Je sens une grande colère, tu en tires une grande puissance. C'est vrai, tu sers le côté obscur. Mais tu dis qu'il y a plusieurs autres Sith avec toi ?

    Ordo - C'est ça, nous sommes cinq, et de nombreux apprentis nous rejoignent régulièrement.

    Bane - Hérésie !!!

    De nouveau la lumière écarlate jaillit du fantôme s'élevant dans les airs et souffla toute la zone, expulsant Cera contre un rocher.

    Ordo - Ouch !

    Bane - Vous n'apprendrez donc JAMAIS ?! Qu'avez-vous fait de mon héritage ?!

    L'organique se releva en se tenant l'épaule. Le choc avait été rude. Il marcha de nouveau vers le fantôme de en bravant les flots de Force émanant de lui, pour lui prouver sa détermination.

    Ordo - Vous parlez de la règle des deux. Selon cette règle, les Sith ne doivent pas dépasser deux représentants. Le Maître, qui détient le pouvoir, et l'Apprenti, qui le convoite. Lorsque l'Apprenti est assez puissant, il tue et remplace le Maître, prenant un nouvel apprenti, et ainsi de suite...

    Une nouvelle fois, la lumière rouge baissa en intensité et Bane redescendit au niveau de la stèle, faisant face à l'intrépide Mandalorien.

    Bane - Il n'y a qu'ainsi que le pouvoir des Sith peut se perpétuer. Le nombre nous affaiblit. Je le sais. Je l'ai vu. Dis-moi, toi qui cherche mon pouvoir, pourquoi avoir dérogé à la règle des deux ?

    Ordo - Le Seigneur Noir de notre temps, le terrible Baaaaaaal, qui sévit depuis bientôt trois générations, disposait d'un nombre conséquent d'apprentis. Toutefois, ces-derniers étaient faibles, je pouvais les vaincre alors que je n'étais qu'un jeune padawan.

    Bane - Quel affront. Quelle disgrâce.

    Ordo - Il décida, il y a plus de trente ans de cela, de décimer tous ses apprentis, emportant avec eux des dizaines de Jedi, à l'aide... d'une bombe psychique.

    Les yeux du fantôme s'écarquillèrent. Une pulsation parti de son enveloppe, puis une seconde. 

    Bane - La bombe psychique... Skere Kaan...

    Les pulsations s'enchainèrent, de plus en plus fortes. Les souvenirs de cet épisode tragique lui revenaient. Ordo trouva aussitôt un moyen de le contenir.

    Ordo - Après cela il a rétablit la règle des deux ! Comme vous jadis !

    À nouveau les pulsations ralentirent et se calmèrent. Lentement le fantôme reprit contenance et retrouva son sérieux comme si de rien n'était.

    Ordo - En conservant son plus puissant apprenti, un Cathar sanguinaire assigné aux basses besognes, Baaaaaaal devint plus discret et plus redoutable encore.

    Bane - Une sage décision. Alors pourquoi être revenu dessus ?

    Ordo - Il ne l'a pas vraiment fait. Nous nous sommes imposés à lui. D'abords Dark Vicious, ancien disciple de Sovereign le tyran. Rendu orphelin de tout maitre, les Sith ont décidé de ne pas gâcher son talent. Il vient d'une autre branche, il n'est pas réellement l'apprenti de Baaaaaaal. Tout comme l'Empereur Horn, un inquisiteur versé dans la manipulation, aux commandes d'une immense armée, ou moi-même, la main de Mandalore. Nous n'avons rien à voir avec les Sith pures que sont Baaaaaaal, Spencer et Vicious. Nous faisons office de généraux, bien que nous maitrisions le côté obscur de la Force. Nous formons le Triumvirat noir.

    Bane - Selon ton raisonnement, la règle des deux demeure.

    Ordo - Elle est cependant assouplie au profit de l'Ordre des Sith, auquel viennent se rattacher de puissantes factions.

    Bane - Tu as pourtant parler de plusieurs apprentis.

    Ordo - C'est à dire que...

    Là. C'est là que ça se joue. Cera Ordo avait bien entamé son plaidoyer, mais cette fois il devait faire comprendre à Dark Bane que sa règle a des limites.

    Ordo - Ils ne sont qu'une main d’œuvre sacrifiable. Aucun d'eux n'a d'ailleurs eu les tripes de percer dans nos rangs. Cependant, pour être présents partout où nous devons l'être, nous avons besoin de ces apprentis.

    Bane - S'ils ne valent pas mieux que de vulgaires esclaves, alors ils ne sont pas réellement des Sith.

    Ordo - Ils véhiculent néanmoins nos idéaux à travers la galaxie.

    Bane - De vulgaires messagers.

    Ordo - Dont l'utilité n'est plus à démontrer. Grâce à eux, nous pouvons avoir un œil sur tous les mondes, tous les gouvernements, ou individus, qui nous intéressent.

    Bane - Un vrai Sith ne s'abaisserait pas à ce rôle ingrat.

    Ordo - Comme je vous l'ai dit, aucun n'a eu le courage de braver nos épreuves pour devenir Sith. Ils savent tout juste manier un sabre et utiliser quelques pouvoirs basiques.

    Bane - Autant engager des mercenaires.

    Ordo - Idée valable, Seigneur Bane. Nous préférons toutefois utiliser des pions formés en interne, qui comprennent et embrassent la philosophie Sith. Ils sont plus malléables que la plupart des Guildeurs.

    Il ajouta et conclut, avec une certaine appréhension :

    Ordo - De même, avec l'expansion des frontières galactiques, il nous faut couvrir un maximum de terrain. En cela, la règle des deux est devenue obsolète.

    Bane - . . .

    Le moment de vérité.

    Bane - Très bien. Tu m'as convaincu. Je vais maintenant t'apprendre comment terrasser n'importe quel adversaire grâce au pouvoir destructeur de la Force.

    Ordo - C'est un honneur.

    mardi 31 janvier 2023 - 20:48 Modification Admin Réaction Permalien

  • PSW
  • Avatar waren

    waren

    15798 Crédits

    Holocron de Darth Vader - Préhension de la Force ( Phase trois )

    Le côté obscur enveloppe tout, même ici dans cette tour de Mustafar, mais Waren ne craint plus le côté obscur comme il le faisait autrefois. Au lieu de cela, il l’embrasse, creusant toujours plus profondément pour en découvrir les mystères les plus intimes. Et maintenant, il n’a qu’une seule quête en tête. Alors qu'il monte l'escalier, la Force lui donne soudainement un coup de coude, lui donnant un autre des ordres muets qu'il a si bien appris à maîtriser tout au long de sa vie. Une légère brume chaude descend des marches. Cette fois, il semble que ce soit la bonne voie, une derrière marche et Warren arrive dans une sorte de grand bureau à la décoration noir corbeau. Au milieu d'une table, fesant office de lampe, le fameux holocron rouge hexagonale de Darth Vador. Waren approche sa main avec prudence. Une décharge le prend au bras. "Tu étais l'élu!" crie une voix fantôme en écho. Warren entrevoit une scène dans le passé car il n'est plus dans le bureau : cela ne semble absolument pas le perturber. Il fait chaud, il est à l'extérieur du complexe, il entend un hurlement. Waren accourt et voit deux hommes, l'un nage dans la lave, alors que le second le fixe. Ce dernier est rouge de colère. "Il a été dit que tu détruiriez les Sith, pas que tu ne les rejoindrez ." Dit un homme à un autre dans la lave. Visiblement, ils se connaissent, un maître Jedi et son apprentis en conflict ? Warren comprend à présent. Il avance, arme au poing prés à tuer, puis pourfend le vieux fou par derrière. La plaie de la galaxie. Ce dernier tombe à genoux, regarde Warren qui le décapite, la tête roule sur le sable noir. C'est maintenant un homme portant un casque sombre qui se tient devant lui, un sabre claquant dans sa main gantée, il offre à Warren qui relève les yeux d'où il est accroupi sur le sol, penché sur les jambes de Vador. Le Brouillard se dissipe. L'Empereur tient le fameux holocron rouge. Une femme au teint blafard le regarde heureuse, les jambes d'une clarté neutre, baladante sur le bureau.

    "C'était pas si compliqué ?" 

    Et maintenant ? Warren le possède. Il va acquérir la préhension et la conscription obscur. Je ferra quoi. Il reste un moment muet.

    vendredi 08 décembre 2023 - 08:21 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar ChistorSith

    ChistorSith

    291 Crédits

    Holocron de Dark Vador – Constriction
    ================================

    Mustafar, Antre Sombre – 197

    Suite de ce post.

    Voix » Et te crois-tu digne de cet enseignement ?
    Kovann » Oui. Autrement, je serais déjà mort.

    La silhouette obscure avait entendu la réponse audacieuse et assurée du Chistori. Pour autant, sa voix n’avait pas sonné imbue d’elle-même.

    Kovann » Le Seigneur Spencer m’a demandé de venir ici, dans l’Antre des Ténèbres, pour lui en rapporter un artéfact.
    Voix » Et tu penses récupérer un objet, maintenant que tu t’es présenté, puis repartir ? Rien n’est gratuit, tu devras le mériter.
    Kovann » Je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi facile. Que dois-je faire ?
    Voix » Ici, sur Mustafar, se trouve une des forteresses de Dark Vador. Trouve-la, entres-y, et atteins son holocron. Reviens ici quand tu auras réussi son épreuve, ou péris par ta faiblesse.

    Après quelques secondes, le grand reptile fit demi-tour et entama sa sortie, quand la voix l’interrompit :

    Voix » Tes armes… tu n’en auras pas besoin. Tu les retrouveras à ton retour.

    Un peu méfiant, Kovann préféra jouer le jeu et déboucla son ceinturon, laissant tomber sa vibroépée au fourreau.

    Retrouver le château n’avait été qu’une affaire d’un peu plus d’une heure en vol atmosphérique : la bâtisse était toute en hauteur et, malgré sa roche noire qui se fondait parfaitement avec les tons de la planète de lave, se trahissait de par sa taille et ses traits droits.
    Toujours attentif, l’alien entra dans le bâtiment abandonné. Ses accès, ses portes avaient été ouverts par de précédents explorateurs ; des aspirants Sith ou des pillards, voire des traqueurs de sensitifs.

    Kovann monta de nombreux escaliers, ou se propulsait grâce à la Force pour atteindre des zones inaccessibles sans courant électrique, jusqu’à atteindre une salle vraisemblablement de méditation.
    Chose étonnante : la chambre était habitée. Une silhouette noire, au souffle métallique et caverneux. Une forme que, même après deux siècles, on pouvait reconnaître entre mille tant elle avait marqué l’histoire.

    Dark Vador.

    Kovann garda son calme et réagit avec raison : cela ne pouvait être le vrai. Plus que probablement devait-il s’agir d’une illusion. Peut-être de l’holocron lui-même.
    L’ancien cyborg fit tourner sa chaise, sans bouger, pour faire face au visiteur. Ce dernier le salua respectueusement, l’échine courbée, mais sans poser le genou à terre pour autant.

    Dark Vador » Qui tu es n’a aucune importance. Une seule chose t’intéresse.
    Kovann » Quelle que soit l’épreuve qui m’est réservée, je suis là pour m’y confronter. Je suis prêt.
    Dark Vador » Pour triompher, du dois prouver ton dévouement au côté obscur.
    Kovann » Que dois-je faire ?
    Dark Vador » Dis-moi pourquoi tu l’as choisi.

    Sorrav prit quelques secondes pour réfléchir à cette question, et surtout à sa réponse.

    Kovann » Le côté obscur offre la liberté. Nous nous permettons d’explorer toutes les possibilités de la Force, et nous n’avons pas besoin de nous draper de principes moraux. Le côté obscur nous permet de renouer avec notre nature.
    Dark Vador » Et pourtant, une part de lumière émane de toi.

    S’agissait-il d’un reproche ? De la part de Vador, c’était un peu fort de caf.

    Kovann » Je ne suis pas une brute sans cervelle qui prend plaisir à faire le mal. Ma part de lumière, je la connais. Mais le seul côté obscur m’offre tout ce qu’il me faut. S’en priver est une erreur qui porte préjudice aux Jedi. Grâce au côté obscur, on peut élargir notre champ de connaissances ; et le savoir, c’est le pouvoir.
    Dark Vador » Es-tu capable de t’abandonner à lui ?
    Kovann » La mesure est une voie plus sage. S’y tenir, mais ne pas devenir une bête de haine.
    Dark Vador » La mesure est une vision Jedi. Ce n’est pas en te mesurant que tu atteins ton plein pouvoir.
    Kovann » Les Jedi ne se mesurent pas, ils se brident. Je ne m’interdis pas l’usage de mes émotions et de ma rage au combat. J’ai commis des actes qui horrifieraient les Jedi. Contrôler sa rage pour la libérer au moment opportun, là se trouve la puissance du côté obscur.
    Dark Vador » Voilà une approche peu orthodoxe de la voie des Sith. Es-tu capable de compassion ?
    Kovann » Tout est question de contexte.
    Dark Vador » La compassion est une faiblesse, qui bride le pouvoir du côté obscur. C’est une valeur Jedi.
    Kovann » Pas toujours. Les Jedi font preuve de compassion quasiment systématique, sans rien attendre en retour. La mienne est intéressée : si la personne peut m’être utile, d’une manière ou d’une autre, la garder en vie est la meilleure option. Mais un traître ne mérite pas mon pardon.
    Dark Vador » La voie des Sith est semée de trahison. As-tu déjà trahi ?
    Kovann » … Oui. Ce qui m’a permis d’arriver à mes fins.
    Dark Vador » Alors si tu as trahi, comment peux-tu refuser de pardonner aux traîtres ?
    Kovann » Parce que le plus fort est celui qui vit. Ceux qui veulent me punir pour ma trahison peuvent essayer, je me battrai pour garder ma place, et je les éliminerai pour qu’ils ne soient plus une menace…

    Et tout simplement, les gens étaient pleins de contradictions.

    Kovann » … quitte à utiliser tous les moyens à ma disposition. N’importe quel pouvoir de la Force, le plus efficace possible. J’ai tué pour garder ma place. Pour prendre une place aussi. Je peux tuer pour punir, poussé par la colère, et sans regret par la suite. J’ai tué pour me venger, et j’ai pris plaisir à cette vengeance. Que vous faut-il de plus pour prouver ma foi au côté obscur ?
    Dark Vador » Je ne te demande pas ta foi, mais d’être capable de t’y dévouer. De t’y abandonner.
    Kovann » S’abandonner purement et simplement au côté obscur a causé la perte des Sith. Vous-même, vous ne vous y êtes abandonné qu’en surface. Vous savez que c’est une chimère. Quelle meilleure preuve de dévouement que d’avoir une vision à long terme, de vouloir une grandeur et une pérennité du côté obscur ? S’y abandonner, ce serait aller dans un égoïsme, une petitesse.
    Dark Vador » L’Empereur Palpatine a régné sur la galaxie, tout comme Dark Krayt, tout comme Dark Sovereign. Ils y sont parvenus grâce à leur abandon de tous les principes.

    La patience de Kovann commençait à atteindre ses premières limites.

    Kovann » Leurs ambitions ne sont pas les miennes… Mais je commence à en avoir assez que vous remettiez en doute ma foi au côté obscur. Oui, j’ai une part de lumière et je l’embrasse. Et pourtant elle ne m’empêche pas de commettre des choses absolument proscrites par les Jedi, immorales.
    Dark Vador » La lumière est une faiblesse. Tu ne peux pas être un plein Sith si tu y es encore sensible.

    Cette fois, l’agacement du Chistori arriva à bout :

    Kovann » … Je n’ai pas de leçons à recevoir d’un SEIGNEUR SITH RÉDIMÉ !

    Initialement vide, la pièce disposait depuis l’abandon de quelques gravats dont Kovann se servit pour les projeter violemment contre l’apparition, leur vitesse amplifiée par la Force. Même s’il savait que c’était inutile puisqu’il n’allait y avoir aucun impact, ça faisait du bien de laisser sa rage s’exprimer et s’amplifier au fur et à mesure. Il sentait la puissance monter en lui avec sa volonté. Il avait un désir ardent de détruire cette vision de mauvaise foi, ou tout du moins, qui ne faisait que remettre en doute sa dévotion au côté obscur sur le seul fait de ne pas y plonger bêtement des deux pieds et des deux mains.

    Des gravats, il passa à des pouvoirs moins contrôlés : des vagues télékinétiques, telles des murs de Force qui pouvaient broyer – ou tout du moins, briser – des os pour n’importe qui d’incapable de s’en protéger. Ce ne fut qu’au bout de quelques secondes, alors qu’il n’avait plus rien sous la main et que la fatigue se fit sentir, que le Chistori cessa et reprit son calme petit à petit.

    Ce message a été modifié par ChistorSith le lundi 08 janvier 2024 - 18:20

    lundi 08 janvier 2024 - 18:17 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Evénements

Encyclopédie

  • Sing, Aurra --- Bien qu'humanoïde, l'espèce d'Aurra Sing est inconnue: sa peau était beaucoup plus pâle que celle des humains et elle portait des tâches noires autour des yeux. (Personnages - Chasseurs de primes)
  • TIE/e2 Experimental M-2 --- Le TIE expérimental e-2 fut le second des cinq TIE expérimentaux conçus par le Grand Amiral Zaarin et utilisés par celui-ci lorsque celui-ci tenta de renverser Palpatine. (Vaisseaux - Chasseurs)
  • Arachnor --- Cette araignée géante résidant dans les forêts de champignons Macaab de la planète Arzid atteint généralement les 2 mètres de long. Elle peut se nourrir de Fungi géant, une plante qui couvre une large portion de la planète , cependant, pour survivre, l’Arachnor doit impérativement consommer de la chair de créatures vivantes. (Espèces & Civilisations - Animaux)
  • Ming Callista --- Contemporaine du Maître Jedi Yoda, Callista reçu un entraînement non-conformiste et apprit de manière non orthodoxe à se servir de la Force. Au cours de sa vie, elle n’hésita pas à sauver la vie de douzaines de jeunes Jedi. Seul le pouvoir de la Force permit à Callista de survivre… dans l’ordinateur de bord de l’une des supers armes de l’Empereur ! (Personnages - Nouvel Ordre Jedi)
  • Rancor --- Les Rancors sont des grandes créatures que l'on peut trouver sur de nombreux mondes à travers la galaxie. (Espèces & Civilisations - Animaux)

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2024 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide