Review : Han Solo : Cadet Impérial, chez Panini

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar hypertonyk

    hypertonyk

    23364 Crédits

    Voici la review du comics Han Solo : Cadet Impérial, publié chez Panini. Cette critique n'engage que son auteur, et je vous encourage à donner votre propre avis dans les commentaires.




    • Scénario : Robbie Thompson
    • Dessin : Leonard Kirk
    • Encrage : Leonard Kirk, Daniele Orlandini et Cory Hamscher
    • Couleur : Arif Prianto

    Quand le film Solo, A Star Wars Story est sorti, on savait que l'ellipse temporelle entre le départ de Corellia et la désertion sur Mimban allait être comblée dans l'univers littéraire, roman ou BD. C'est donc ce comics qui fait le lien, du moins une partie, parce qu'il ne se termine pas sur Mimban, ce qui laisse la place pour d'autres récits.

    Voici donc le récit qu'on attendait, finalement, depuis les années 80, et qui raconte l'histoire de Han Solo à l'Académie Impériale (j'exagère un peu, il y a eu quelques BD de l'univers Légendes, mais bon, là c'est le premier récit du nouveau canon). Bon, pour être tout à fait honnête, personnellement je n'avais pas d'attente particulière par rapport à cette histoire, le film Solo ne m'ayant pas spécialement transporté... Donc j'ai abordé ce récit de manière assez neutre, et c'est probablement ce qui fait que je l'ai plutôt apprécié. 

    Je m'explique : si vous attendez de ce récit qu'il amène quelque chose d'essentiel à la saga, ou même qu'il réponde à certaines questions que vous avez pu vous poser au visionnage de Solo ASWS... renoncez. Cette histoire est totalement dispensable pour la compréhension globale de Star Wars et son spin-off. En revanche si vous n'attendez, comme moi, rien de particulier, eh bien le récit est plutôt sympathique, et on passe un bon moment.

    On retrouve très bien le caractère du Solo qu'on connaît, pas seulement celui campé par Alden Ehrenreich, mais également le Han Solo de la trilogie classique : un vaurien qui se moque de tout et roule pour lui-même, insolent et roublard, du moins en apparence, mais qui en réalité est loyal à l’extrême, non pas à une idéologie, mais à ses amis, à ses camarades, et à la femme qu'il aime, et est prêt, l'air de rien, à se sacrifierpour les sortir du pétrin. Ce qui en fait un personnage très sympathique auquel on prend plaisir à s'identifier.

    Les personnages secondaires, à savoir les cadets de son escadron, sont assez bien développés, essentiellement à travers leur rapport à Han, qui va évoluer au fur et à mesure du récit. En revanche le caractère du héros, lui, est le même du début à la fin, et quelque part, c'est assez dommage, car j'aurais aimé le voir modifié par son passage dans la machine impériale. Cassé, aigri, révolté... mais non, rien de tout ça. Bien qu'il entourloupe l'Empire, ce n'est pas à cause des exactions de ce dernier, c'est seulement dans son propre intérêt.

    D'ailleurs j'ai trouvé l'Empire assez laxiste dans cette histoire. J'aurais cru que l'entraînement de l'Académie serait plus extrême, et les punitions plus... expéditives.


    Le dessin de Kirk est plutôt réussi, mais il ne sort pas vraiment du  lot. Les visages sont assez inexpressifs, et je ne suis pas sûr qu'Ehrenreich se reconnaîtrait dans les traits de Han. Cependant les personnages sont plutôt beaux, et la multiplicité des angles de vue, la bonne gestion de la lumière et de la couleur, quelques effets cinétiques et quelques décors un peu fouillés rendent le tout quand même agréable et dynamique. La maquette quant à elle alterne entre des cases bien rangées et bien sages, et quelques pages complètes (voire double pages) aux cases mélangées et imbriquées les unes dans les autres, avec des dessins qui sortent des bords... comme j'aime.

    Un petit mot quand même sur les couvertures de David Nakayama, que Panini a intercalées entre chaque issue, et qui sont vraiment superbes, tant dans le dessin que dans la colorisation très lumineuse, avec des effets de flou très dynamiques.


    En conclusion : un récit qui n'amène pas grand chose au film Solo ou à la saga en général, mais sympathique à lire, on se laisse entraîner par l'histoire et par les dessins, qui sans être exceptionnels, font le job. Une bonne BD distrayante, quoi.

    mercredi 06 novembre 2019 - 22:33 Admin Réaction Permalien

  • Avatar yodajesuis

    yodajesuis

    1204 Crédits

    Je trouve que cette version Disney de Solo jeune est bien aseptisée.. On a critiqué Lucas des années pour avoir osé "aseptiser" le personnage en ayant modifié le "Han Shot First", mais finalement Disney n'a pas fait mieux en présentant un Han Solo bien trop propre sur lui, loin du cynisme de son perso présenté dans l'Episode IV. C'est bien sa rencontre avec Leia qui a fait bien évoluer le personnage et nous l'a fait apprécier. Mais je ne comprends pas qu'on ait voulu l'idéaliser avant ça. Il aurait fallu en raconter bien plus sur sa vie, et surtout ses aspects les plus sombres, pour justifier son cynisme. On ne sait toujours rien sur ses origines malgré ce prequel, qui étaient ses parents, que sont-ils devenus, etc. Disney ne s'est clairement pas mouillé, et s'est contenté de nous servir le personnage cool qu'on connaissait déjà et qui est déjà un gentil rebelle avant l'heure...

    Ce message a été modifié par yodajesuis le jeudi 07 novembre 2019 - 00:32

    jeudi 07 novembre 2019 - 00:28 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Discord

Discutons :)

89 fans connecté(s)

Evénements

Des photos Star Wars en plein Paris

20 sept. 2019 - 20 janv. 2020

Star Wars Episode IX

18 déc. 2019

Evénement Planète Star Wars Episode IX

18 déc. 2019 - 22 déc. 2019

Necronomi Con Saison 3

01 févr. 2020 - 02 févr. 2020

Star Wars Celebration 2020

27 août 2020 - 30 août 2020

Star Wars IX

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2019 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide