Review : Phasma chez Pocket

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar hypertonyk

    hypertonyk

    23751 Crédits

    Voici la review du roman Phasma, Voyage vers Les Derniers Jedi, de Delilah S. Dawson, publié chez Pocket. Cette critique n'engage que son auteur et je vous encourage à donner votre propre avis dans les commentaires.




    Tout comme la BD sur Phasma, cette histoire, bien que sortie tout dernièrement en français, a été publié aux Etats-Unis avant la sortie du film Les Derniers Jedi, donc comme tous les "Voyage vers", il ne pouvait révéler trop de choses pouvant spoiler le film.

    En revanche on a dans ce roman énormément de révélations sur le passé d'un des personnages les plus sous-exploités de la saga cinématographique, et qui donne son titre au livre.

    C'est une histoire racontée à la manière d'un road-movie  (peut-on parler de road-novel?) survivaliste, sur la rencontre entre le Premier Ordre et Phasma, alors cheffe de tribu sur une planète post-apocalyptique où les populations sont redevenues primitives. De ce fait, on a un peu l'impression d'évoluer dans l'univers de Mad Max plutôt que dans celui de Star Wars, ce qui rend ce récit inhabituel et original.

    Le mode de narration est assez inventif. L'histoire "principale" est racontée au présent de l'indicatif et consiste en un interrogatoire d'une espionne de la Résistance (Vi Moradi) par un capitaine du Premier Ordre (Cardinal), rival de Phasma. Et l'histoire des origines de la capitaine Phasma est racontée, au passé simple, par cette espionne, d'après les souvenirs d'une troisième protagoniste (Siv) membre de l'ancienne tribu de Phasma. Cela donne au récit une double subjectivité, celle de Siv et celle de Moradi, qui n'est pas inintéressante.

    En revanche, contrairement à ce à quoi je m'attendais, on ne rentre pas dans l'esprit de Phasma, l'histoire n'est pas narrée de son point de vue. Même si cela m'a déstabilisé et un peu déçu au départ, au fur et à mesure du récit, j'ai compris pourquoi : l'auteure ne cherche pas à ce que le lecteur s'identifie à Phasma, pour en faire une figure du mal incarné, qui n'agit que dans son propre intérêt et est prête à trahir ses amis, ses alliés et sa famille pour arriver à ses fins, s'extraire de sa condition et éliminer toute trace de son passé. Le fait de ne jamais savoir ce qu'elle pense fait d'elle un personnage encore plus maléfique, on ne peut pas lui trouver d'excuse. C'est d'ailleurs le même trait de caractère, arriviste extrémiste, qui est mis en avant dans la BD Capitaine Phasma : La Survivante, et comme j'en avais déjà fait la remarque dans la critique de ce comics, je trouve que l'histoire du roman fait écho à la scène coupée des Derniers Jedi où Finn confronte la capitaine à sa trahison envers le Premier Ordre, l'obligeant à éliminer tous les témoins.

    Pour parler un peu des autres personnages, j'ai beaucoup aimé l'humour et le courage de Vi Moradi, ainsi que la relation qu'elle noue avec Cardinal, et la fin ouverte de l'histoire me fait espérer de prochaines histoires la mettant en vedette. Quant au Général Brendol Hux, le père et prédécesseur d'Armitage Hux, il incarne l'Empire... pardon le Premier Ordre dans tout ce qu'il a de plus vil, et sert bien l'histoire globale de la saga. La complexité de Cardinal, voire sa dualité, n'est pas sans rappeler celle de Finn, et j'ai trouvé le combat interne entre ses valeurs profondes et son endoctrinement plutôt bien mené. Quant aux compagnons de tribu de Phasma, je les trouvés assez touchants de naïveté primitive.


    En conclusion : un récit épique et inhabituel, avec des personnages plutôt réussis,  écrit de façon originale, et qui enrichit réellement le personnage de Phasma, en en faisant une vraie méchante bien plus intéressante que le peu que l'on peut voir dans les films Le Réveil de la Force et Les Derniers Jedi.

    mercredi 18 juillet 2018 - 18:39 Admin Réaction Permalien


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Evénements

Star Wars Celebration Europe 2023

07 avril 2023 - 10 avril 2023

Celebration

Encyclopédie

  • Gospic Feyn, Colonel --- Conseiller stratégique en chef du général Jan Dodonna, le Colonel Feyn Gospic fut d’une grande aide sur la base de Yavin IV. (Personnages - Rebelles)
  • YT-2000 --- Le "Transport Familial YT-2000" est un des aboutissement de la longue série des transports légers YT de la Corellian Engineering Corporation, et ses caractéristiques étaient tellement impressionnantes que selon certains, la Commission Impériale gérant les vaisseaux commercialisables eut des difficultées à croire qu'il s'agissait d'un vaisseau civil et non militaire, en raison de ses caractéristiques avancées. (Vaisseaux - Transports)
  • MT/191 --- Les MT/191 ont été construits pour l’Empire par Meller and Dax comme transporteur léger de troupes et vaisseau de débarquement, mais sont également utilisés comme transports légers rapide de marchandise intra-système. (Vaisseaux - Transports)
  • Zeltron --- Les Zeltrons sont des humanoïdes à la peau rouge, originaires de la planète Zeltros qui se situe sur la Bordure Extérieure. (Espèces & Civilisations - Civilisations)
  • Croiseur MC-80b --- Croiseur Mon Calamari utilisé par la Nouvelle République, le MC-80b est la transition entre les anciens vaisseaux capitaux de l’Alliance Rebelle et les « nouvelles classes » conçues par et pour le nouveau gouvernement. (Vaisseaux - Vaisseaux capitaux)

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2022 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide