Interview de Baptiste Schweitzer et Matthieu Mondoloni

Interview de Baptiste Schweitzer et Matthieu Mondoloni

Les auteurs de Génération Jedi - Sur les Traces de George Lucas


J'ai interviewé pour vous les auteurs du livre Génération Jedi - Sur les Traces de George Lucas, paru chez Fantask (dont pouvez lire la review ici).

Un témoignage sympathique de deux globe-trotters.




  • Bonjour Baptiste, bonjour Matthieu.
    Commençons par vous présenter pour les lecteurs de Planète Star Wars. Qui sont Baptiste Schweitzer et Matthieu Mondoloni ?

BS : Moi je suis Baptiste et lui c'est Matthieu ! Blague à part, nous sommes tous deux journalistes à France Info, essentiellement au service multimédia. Nous sommes issus de la radio. Matthieu a une spécialité de photojournaliste.

    MM : Et on est un petit peu fans de Star Wars. Enfin on pensait l'être jusqu'à découvrir les vrais fans pour notre enquête.

        BS : Et en terme de bio, j'ai bientôt 41 ans et Matthieu 38.


  • D'accord, donc vous êtes de la première génération de fans, ceux qui ont découvert Star Wars avec la Trilogie originale

BS : Exact, avec Le Retour du Jedi pour moi, au cinéma en Allemagne ou je vivais à l'époque.

    MM : Pareil pour moi, Le Retour du Jedi au cinéma, et les deux premiers en VHS à l'époque. Coup de foudre immédiat pour cette histoire, les Jedi, le Côté obscur, Dark Vador...


  • Le livre Génération Jedi, sur les traces de George Lucas est sorti en librairie et narre votre roadtrip aux Etats-Unis, une enquête sur l’influence de la saga Star Wars sur la société américaine. Quel a été l’évènement, l’élément déclencheur d’une telle idée ?

BS : Alors l'idée, en fait, est née d'une discussion il y a plus d'un an et demi avec Matthieu. On voulait proposer quelques sujets pour l'antenne sur l'influence de Star Wars. En cherchant, on s'est rendu compte qu'il y avait beaucoup plus de choses à dire que ce que l'on pensait.

    MM : Quand Disney a annoncé la sortie d'un épisode VII, on s'est demandé, entre nous, pourquoi Star Wars était transgénérationnel et international... Qu'est-ce qui parlait aussi bien aux Japonais qu'aux Français, aux Américains qu'aux Africains... On a commencé à enquêter et on a vite mesuré l'influence de Star Wars dans notre monde.

            BS : On a proposé une série accompagné d'un projet multimedia. Le livre est le troisième pillier de ce triptyque.


  • Un tryptique? 

BS : Oui, il y a le site jedi.franceinfo.fr/ avec les teasers et les chroniques augmentées, baptisé Génération Jedi - Les héritiers de la Force...

    MM : La chronique radio, tous les samedis (et, petit scoop qui sera rediffusée pendant les vacances de Noël) s'appelle Génération Jedi - Ce que Star Wars a changé dans le monde...

        BS : Et le livre. Le projet Génération Jedi est donc décliné sur 3 supports. Avec des thèmes communs mais des approches différentes et des éclairages complémentaires.


  • Alors justement, dans le podcast Génération Jedi - les héritiers de la Force, sur le site de France Info, vous interviewez des philosophes, des scientifiques, géopoliticiens, profs, musiciens… français. L’influence de la saga est-elle la même aux USA qu’en France ?

BS : Globalement, il y a une influence commune entre les deux pays. Mais il est vrai - d'où la raison de notre reportage aux USA - que cette influence est plus marquée aux Etats-Unis. Dans de nombreux domaines. Et c'est facilement explicable : c'est là-bas que le phénomène est né.


  • Parlez-nous de ce voyage. Combien de temps a-t-il duré ?

BS : Il a duré un mois.

    MM : On est allé de Houston à Chicago, de Window Rock à Anaheim, puis LA et enfin San Francisco. Notre quête s'est achevée aux portes du Skywalker ranch de George Lucas.


  • Et vous avez rencontré toutes sortes de fans... Etait-il important d'être vous-même des fans de la saga pour réaliser cette enquête?

MM : Ca peut faciliter les choses évidemment. On a des références communes, on connait les films, l'univers étendu. Bref, on connait très bien notre sujet quoi !

    BS : Je me souviens d'un compliment qu'on nous a fait et qui nous a vachement touché : "On vous parle à vous parce que vous savez de quoi vous parlez et que vous allez pas dénaturer notre passion ni vous moquer."

        MM : Et puis on a beaucoup enquêté avant de partir aussi. En allant voir les Navajos, on avait bossé leur culture, leurs traditions. Et on ne jugeait pas non plus, ce qui était essentiel pour comprendre par exemple la religion Jedi ou la 501st.

            BS : Ou même les fans "de base" sans que ce soit péjoratif dans ma bouche. Les familles qui viennent communier ensemble, comme on a pu en croiser à Anaheim par exemple.


  • En bon journalistes, vous ne jugez pas, et effectivement il n'y a aucun jugement de valeur dans le livre. D’ailleurs vous livrez assez peu vos opinions.

BS : Un tout petit peu quand même, puisque nous nous mettons un peu en scène en racontant notre périple.

    MM : Nos rencontres, nos émotions… On a voulu construire le récit comme un road trip pop, une quête sur les traces du père créateur.

        BS : Mais il est vrai que nous ne jugeons pas.


  • Parlons justement du Jediisme, cette nouvelle religion-philosophie inspirée de la saga, qui fait des émules aux Etats-Unis. Dès le premier Jedi interviewé (un trentenaire qui vit dans la cave de ses parents et vit selon le Code Jedi), le mot « illuminé » me vient à l’esprit. Vous qui avez rencontré ces groupes, quel est votre opinion personnelle sur cette communauté ?

BS : En fait, on pensait aussi que c'étaient des "illuminés" mais en les rencontrant, nous avons tout de même changé notre manière de voir les choses. Pourquoi les juger ? Pourquoi estimer que leurs croyances sont moins "nobles" que d'autres ? Parce qu'ils se basent sur un film (qui n'est finalement qu'une toute petit partie de leur schéma de pensée) ?

    MM : Ils basent leur croyance sur Star Wars, mais aussi sur le bouddhisme, le taoisme, les écrits du mythologue américain Joseph Campbell... Ils utilisent la sémantique Star Wars, croient en la Force comme d'autres croient en Dieu, Yahvé, Allah, Bouddah... Ils prônent la tolérance, la liberté de culte… Beaucoup gardent d'ailleurs leur religion "originelle".

        BS : Après il est vrai qu'ils n'ont pas de Dieu en tant que tel. C'est une religion non deiste, comme le Tao par exemple.

            MM : Les robes de Jedi, c'est le décorum. Ca leur permet d'afficher leur appartenance à une tribu beaucoup plus grande que le Jediisme : la grande famille Star Wars.


  • Et vous pensez qu’une telle mouvance pourrait se propager de notre côté de l’Atlantique ou c’est vraiment typiquement américain ?

MM : Ca existe déjà chez nous, en Angleterre par exemple, mais aussi en France où nous avons rencontré un pasteur du Temple de l'Ordre Jedi : Alexandre Orion. Certes, ce n'est pas aussi développé qu'aux USA, mais il y a des adeptes. Certains n'y voient qu'une philosophie, d'autres vont plus loin…


  • J’ai été particulièrement séduit par votre rencontre avec les Indiens Navajo et leur émulation pour Star Wars. C’est un sacré choc culturel quand même ! Pourquoi le doublage de ce film américain en langue navajo est-elle aussi importante aux yeux de ce peuple si accroché à ses traditions ?

MM : Ils se reconnaissent dans Star Wars. La Force leur rappelle le Hozho, le tout qui est dans tout, l'interconnexion de l'univers et tout être et toutes choses. C'est aussi une société matriarcale dont ils apprécient les caractères féminins forts (Leia, Padmé). Enfin, les Jedi leur rappellent leur medecine men, les chamans. Mais ce n'est pas un hasard, car nous avons découvert que Joseph Campbell avait passé du temps à étudier leur culture. Et George Lucas s'est beaucoup inspiré de Campbell, la boucle est bouclée.


  • C'est une jolie rencontre en tout cas, et vous nous la faites vivre par procuration.

BS : Nous avons eu plein de très jolies rencontres. D'ou, aussi, notre volonté d'écrire ce livre.


  • Vous étiez aussi à Anaheim pour Celebration, et vous nous rapportez ce que vous y avez vu d’un point de vue journalistique. Mais en tant que fans, comment avez-vous vécu cette réunion ?

BS : C'était dur de quitter notre casquette de journaliste. Nous avons travaillé 24/24 a Anaheim pour engranger des sujets pour les chroniques et le livre. Donc nous avions une distance. Néanmoins nous avons je crois été tous deux impressionnés et émus par moment par ces milliers de personnes qui viennent partager leur passion. Sans oublier, l'aspect critique, celui de l'ultra marchandisation de cette passion.

    MM : Idem pour moi. J'ai été très impressionné par ces milliers de personnes réunies autour d'une même passion : des jeunes, des vieux, des familles, des femmes, des hommes, de tous horizons. Après, c'est aussi un énorme business (j'ai moins aimé ce côté là) mais ça fait partie du jeu. Et là encore, il n'y a pas de jugement, mais une grande tolérance entre les fans


  • Finalement, comme beaucoup de fans, vous vous êtes arrêtés aux portes du Skywalker Ranch. Vous espériez vraiment une entrevue avec George Lucas ?

MM : En allant au ranch, on savait qu'on ne le rencontrerait pas. Mais nous avons fait plusieurs demandes avant de partir, et on y a cru pendant un moment. Ca arrivera quand même peut être un jour… On garde espoir.

    BS : Et puis l’important c’est pas la destination, c’est le voyage.


  • Goldman disait : "y a que les routes qui sont belles et peu importe où elles nous mènent"

BS : C'est pas Yoda qui chantait ça ?

    MM : Yodassin ?


  • Au final, quel est votre plus beau souvenir de ce voyage ?

MM : Il y en a tellement... Difficile de choisir… Je dirais les Navajos et les Chicago Jedi.

    BS : Moi aussi j'en ai deux : Luca Parmitano et les Navajos


  • Mais au fait, qui fait quoi dans ce livre? Comment vous êtes-vous partagé le boulot?

MM : On a chacun écrit la moitié des chapitres et on se relisait. Les photos, c'est moi.


  • Vous avez pu vous faire une idée (et nous la faire partager) du fandom américain, à travers ce reportage. Mais je crois que vous connaissez aussi un peu le monde des fans français… Qu’est-ce que vous pensez du french fandom ?

MM : Je trouve les fans français super actifs, que ce soit à travers les sites spécialisés, les forums, les jeux…

    BS : Comme pour les USA, je les trouve super actifs, super sympa et très variés. Nous avons interviewé, par exemple, Alain Musset, qui m'a épaté !

        MM : Ou la 501st et son équipe de la French Garrison. On a beaucoup sympathisé avec eux aussi. Et on reste en contact avec tous ces gens aussi, c'est ça qui est génial !


  • Pour finir, quelle question auriez-vous aimé que je vous pose?

BS : Si nous sommes des Jedi...


  • Baptiste, Matthieu… Etes-vous des Jedi ?

MM : Nous ne sommes que des Padawan, et on ne sait pas encore si on va basculer du Côté obscur


  • Merci beaucoup Matthieu Mondoloni et Baptiste Schweitzer pour votre sympathie. Un dernier mot pour les lecteurs de Planète Star Wars?

BS : je dirais bien "Que la Force soit avec vous", mais c'est trop classique. Alors je dirais juste "Longue vie à votre site, à vos lecteurs et merci pour votre passion"

    MM : Merci à tous pour les retours dont ils nous ont fait part sur notre boulot. On voulait à la fois parler au grand public et aux fans avec Génération Jedi. On espère qu'on a réussi. Et rendez-vous IRL pour ceux qui le peuvent à Paris aux Galeries Lafayette le 19 décembre à partir de 15h pour qu'on puisse leur signer un exemplaire du bouquin.
Et longue vie à Planète Star Wars !


Retrouvez Baptiste et Matthieu tous les samedi sur France Info à 14h25 et 17h25, ainsi que sur le site jedi.franceinfo.fr.



Génération Jedi - Sur les traces de George Lucas
Editions Fantask - 29€95


  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    3715 Crédits

    J'aimerais bien les rencontrer un jour. Pour des journalistes, ils considèrent l'influence de la saga-univers Star Wars comme du sérieux ; et ça, c'est quelque chose que j'apprécie.

    Le message que je veux leur envoyer, c'est que leur reportage et leur expérience deviennent pour moi une source d'inspiration en tant que fan de Star Wars.

    Merci à vous, Matthieu et Baptiste.

    hypertonyk => Dis, est-ce que il existe un moyen de communiquer avec eux ? Je voudrais bien en apprendre plus sur leur expérience de journaliste et de fan engagé.

    samedi 28 novembre 2015 - 20:55 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar hypertonyk

    hypertonyk

    21168 Crédits

    galen-starkyler : je ne peux pas te donner leurs coordonnées, désolé. Mais ils bossent à France Info, donc j'imagine qu'un courrier envoyé là-bas leur parviendra. Et si tu es Parisien, ils sont en dédicaces aux galeries Lafayette à 15h le 19 décembre...

    Et oui, ce sont 2 passionnés intéressants, intelligents, et super sympas. D'ailleurs, ça se ressent dans le livre.

    samedi 28 novembre 2015 - 21:15 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar darkalain

    darkalain

    13942 Crédits

    Caramba, très belle entrevue. Je n'ose pas en dire plus car je suis cité et que ça me fait très plaisir. J'ai acheté le livre, bien sûr, et j'espère bien avoir une dédicace!

    dimanche 29 novembre 2015 - 09:27 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Mondoloni

    Mondoloni

    67 Crédits

    Bonjour à tous et un grand merci pour ces commentaires qui nous touchent beaucoup, Baptiste et moi. 

    @galen-skywalker : un merci spécial à vous. Et on peut échanger par ici ou sur Facebook ou vous nous trouverez facilement ! A très vite !

    lundi 30 novembre 2015 - 23:28 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

PSW Vidéo

Rogue One

Rogue One dans...

...

Star Wars VIII

Episode VIII dans...

...

Instagram

Publicité

Evénements

Evénement Gratuit 30 000 fans PSW avec Patrice Girod et Arnaud Grunberg !
Evénement Gratuit 30 000 fans PSW avec Patrice Girod et Arnaud Grunberg !

La Grande Récré Val d'Europe, 14 Cours du Danube, 77000 Serris
10 déc. 2016

Star Wars : Rogue One
Star Wars : Rogue One

Planète Terre
14 déc. 2016

Sortie PSW Rogue One 1
Sortie PSW Rogue One 1

Paris
14 déc. 2016

Dédicace de Star Wars Les Objets du Mythe Central Comics
Dédicace de Star Wars Les Objets du Mythe Central Comics

25 rue de l'Ambroisie, 75012 Paris
16 déc. 2016

Sortie PSW Rogue One 2 (week-end)
Sortie PSW Rogue One 2 (week-end)

Disney Village et Paris
17 déc. 2016 - 18 déc. 2016

Concert hommage à John Williams
Concert hommage à John Williams

Le Grand Rex, Paris
18 févr. 2017

Avignon Geek Expo
Avignon Geek Expo

Parc des Expositions d'Avignon
11 mars 2017 - 12 mars 2017

Anniversaires

nés un 10 décembre...
en partenariat avec
Star Wars Collection
Sport Saber League
Hong Kong Style
Science Fiction Archives
501st French Garrison
Pulps
La 59ème Légion
Gastronogeek
MintInBox
Dagoma
La Grande Récré Star Wars
Rebel Legion France
Radio Disney Club STAR WARS RPG ASFA Star Wars Holonet Le Réveil des Fans


Planète Star Wars

Votre navigateur n'est pas compatible avec le site.
Merci de le mettre à jour grâce aux liens ci-dessous :
Chrome - Firefox - Internet Explorer