Review : Death Trooper

La critique du roman d'horreur de Joe Schreiber, publié par Pocket


Voici la review du roman (classé Légendes) Death Trooper, de Joe Schreiber, publié par Pocket. Cette critique n'engage que son auteur et je vous encourage à donner votre propre avis dans les commentaires.




Rien qu'à voir la couverture, on réalise qu'il ne va pas être question d'oursons multicolores se faisant des câlins dans la Cité des Nuages. Bien que la scène du casque (la tête?) aux larmes de sang suspendu par un oeil à un crochet (brrrrr!) n'existe pas dans le livre, le dessin retranscrit bien l'ambiance générale de l'histoire : c'est trash, c'est gore, c'est effrayant !

Bien que l'on connaisse déjà en français un roman de Schreiber  (Maul Prisonnier), Death Trooper est en réalité le premier de cet auteur. Et il dénote totalement avec ce que l'on a l'habitude de lire dans l'univers Légendes. On a laissé à l'auteur carte blanche pour raconter une histoire d'horreur, à grand renfort d'hémoglobine, de membres arrachés et de cannibalisme. Et bien entendu, je ne pense pas vous spoiler en vous disant... de zombies !

Pour la première fois, ce roman ne donne aucune indication de l'ère durant laquelle il se passe, et il n'est pas possible de le placer dans la frise chronologique de l'univers Légendes, bien qu'on puisse imaginer qu'elle ait cours durant l'Empire, quelques années avant la Bataille de YavinCette histoire se déroule donc en marge de l'univers connu. 

Cependant les codes de Star Wars sont tout de même respectés, on évolue dans un décor connu, au milieu des stormtroopers et des aliens en tout genre. Star Wars étant, par ailleurs, davantage un univers de science fiction qu'un univers fantastique (ou d'horreur fantastique), une explication scientifique (dans le style Resident Evil) est fournie pour expliquer que les morts se relèvent, avec dans le rôle des scientifiques diaboliques ayant inventé le virus "zombifiant"... l'Empire de Palpatine.

Comme dans Maul Prisonnier, on évolue dans un milieu carcéral ultra-violent où les personnages ne sont pas des enfants de chœur. Les héros de cette histoire, peu nombreux, nous sont pour la plupart inconnus, à l'exception de deux d'entre eux (un célèbre contrebandier et son copilote wookiee), mais ce ne sont pas eux qui tiennent le premier rôle. Chacun possède un background qui est évoqué sans être totalement développé, ce qui leur confère une psychologie sans trop alourdir le récit principal. Il y a même un événement important, évoqué dès le début du roman et à plusieurs reprises dans la suite de l'histoire (le meurtre du père de 2 des héros par l'un des autres), qui ne trouve jamais d'explication... parce que cela n'aurait pas changé le fil du vrai sujet du livre. On s'attache donc à cette mini-bande, et on tremble pour eux à chaque chapitre. D'ailleurs, (attention spoiler) : comme dans The Walking Dead,  tous ne vont pas s'en sortir.

A propos de ces chapitres : ils sont très courts et se terminent tous par un cliffhanger à glacer le sang, mettant les héros en danger de mort imminente, ce qui nous pousse à nous jeter sur le chapitre suivant. Résultat : ce roman se lit d'une traite, et sous tension permanente.

Un mot sur le style de Schreiber : c'est écrit de manière fluide et pas trop ampoulé, cependant le vocabulaire est fouillé, surtout lorsqu'il s'agit de provoquer chez le lecteur un sentiment de dégoût et d'horreur. On trouve également beaucoup de dialogues intérieurs, qui nous mettent dans la tête des protagonistes et nous immergent dans leur terreur.


Conclusion : un excellent roman pour les amateurs de récits d'épouvante et d'horreur, qui sort des sentiers battus des publications habituelles.






Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

PSW Vidéo

Evénements

Sci-Fi Show 25ème édition - Fans costumés, BB-8, VR, etc...
Sci-Fi Show 25ème édition - Fans costumés, BB-8, VR, etc...

1 Place de la Porte de Versailles, 75015 Paris
03 févr. 2018 - 04 févr. 2018

Dédicaces de Daniel Naprous chez Pulp's
Dédicaces de Daniel Naprous chez Pulp's

Pulp's Toys, Paris
04 févr. 2018

Comic Con Brussels
Comic Con Brussels

Tour & Taxis, Bruxelles
10 févr. 2018 - 11 févr. 2018

Migennes Collector 14ème édition
Migennes Collector 14ème édition

Salle des Sports, Migennes [89]
24 févr. 2018 - 25 févr. 2018

Solo - a Star Wars Story
Solo - a Star Wars Story

France
23 mai 2018

Star Wars Episode IX
Star Wars Episode IX

France
18 déc. 2019

StarWars Story

Star Wars IX

Anniversaires

nés un 23 janvier...
en partenariat avec
Little Geek
Sport Saber League
MintInBox
Hachette Heroes
Star Wars Collection
La 59ème Légion
Hasbro
501st French Garrison
Figurines Ciné Star Wars Holonet Captain Collectoys ASFA STAR WARS RPG Radio Disney Club


Planète Star Wars

Votre navigateur n'est pas compatible avec le site.
Merci de le mettre à jour grâce aux liens ci-dessous :
Chrome - Firefox - Internet Explorer