[Review] Kenobi de John Jackson Miller

[Review] Kenobi de John Jackson Miller

La critique du roman


La review d’aujourd’hui concerne le roman Kenobi, de John Jackson Miller, publié chez Pocket.
Comme à l’accoutumée, cette critique n’engage que son auteur.




Une petite colonie tranquille au fin fond du désert du Texas.
Une poignée de fermiers dont la vie gravite autour du saloon tenu par la courageuse et belle Anileen, qui élève seule ses deux enfants après l’assassinat de son époux. Une vie rude de survie dans ce climat aride, où l’entraide est vitale pour faire face aux raids sanglants des cruelles tribus d’Apaches.
Puis un jour, un étranger apparaît, un cow-boy solitaire et mystérieux chez qui on devine un passé tumultueux et guerrier. Son nom : Ben…
A partir de ce moment, les ennuis vont se multiplier…


Voilà. Remplacez Texas par Tatooine, Apache par Tusken, et cow-boy par Jedi… et vous avez le pitch de Kenobi.

Ce western galactique assumé est un pari risqué pour John Jackson Miller, qui signe ici son premier grand roman dans l’univers Star Wars, après avoir fait ses preuves dans les scenarii des séries de BD Knight of the Old Republic et Knight Errant.
Risqué, tout d’abord, parce que c’est un western. Pas de batailles spatiales, peu de Jedi, des enjeux uniquement locaux, pas de galaxie à sauver… On n’a pas vraiment l’habitude de ça, dans Star Wars.
Ensuite, parce qu’on ne connaît aucun personnage, à part celui qui donne son nom au livre.
Risqué aussi parce qu’on sait que c’est un roman one-shot, qu’il n’y aura pas de suite, que ce roman ne sera pas à l’avenir, une référence pour la continuité de la saga. C’est un des tout derniers romans Légendes, qui n’aura aucune officialité dans la nouvelle timeline Star Wars.

Mais Miller s’en sort avec les honneurs, et signe là un roman que je n’ai pas lâché avant d’en avoir lu la conclusion.

Que d’originalités dans ce bouquin !

Commençons pas le personnage principal : l’auteur a à mon sens parfaitement cerné la personnalité d’Obi-Wan Kenobi, sa culpabilité vis-à-vis de la transformation d’Anakin, son besoin compulsif d’aider son prochain, et même son désespoir vertigineux à l’idée d’être isolé du monde pour le reste de sa vie, au service d’une seule mission : veiller de loin sur Luke Skywalker. Obi-Wan ne m’a jamais paru aussi humain, et vulnérable psychologiquement que dans ce récit.

Ce roman a aussi une originalité inédite : celle de nous faire vivre certains chapitres du point de vue d’un Tusken, avec son mode de pensée, ses traditions et ses croyances. La culture des Hommes des Sables n’aura plus aucun secret pour vous après avoir lu ce livre.

Miller utilise beaucoup de référence à d’autres œuvres de l’Univers Etendu, notamment l’histoire de Sharad Hett, le Jedi Tusken, et évoque sans jamais le décrire précisément, le traumatisme des Tuskens après le massacre perpétré dans L’Attaque des Clones.

Et enfin, bien que le scenario que je vous ai décrit ci-dessus paraît cousu de fil blanc, la fin de ce romain est pour le moins étonnante autant que passionnante… mais chut ! Je ne vous en dirai pas plus.

Seul point négatif de ce roman, à mon sens : le quatrième de couverture, où le synopsis parle du « vieux Ben », alors que l’histoire se déroule immédiatement après l’Episode III. Erreur de traduction ? Liberté du traducteur, qui n’a pas lu le livre ?

Mais ce point mis à part, je vous conseille vivement ce roman, qui est un des plus passionnants que j’ai pu lire ces derniers temps.

  • Avatar Joruus29

    Joruus29

    29468 Crédits

    Cette actualité tombe à pic. Je me rends compte que j'ai loupé la parution de ce roman pendant mes vacances d'été. Merci. :D

    lundi 21 septembre 2015 - 19:13 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Dje

    Dje

    16798 Crédits

    Au début j'étais déçu que le roman ne couvre qu'une petite partie de la vie de Ben sur Tatooine, mais ça c'était avant...

    Je rejoins complètement l'avis d'Hyper sur ce roman, le mélange Star Wars / western fonctionne complètement (du coup j'aimerais bien une traduction de Deathtrooper ???).

    Bon puis personnellement, je suis fan de Tusken (mon costume touche à sa fin) et ENFIN j'ai pu me faire plaisir en me projetant dans le mode de vie de ces nomades d'amour.

    [spoiler] surlignez pour afficher :
    Les Tusken puent comme c'est pas possible
    [/spoiler]
    , mais est-ce vraiment un spoiler ??? :D :D
    Bref comme la critique au dessus est parfaite, je me joins à Anthony pour vous le conseiller absolument. :cli:

    lundi 21 septembre 2015 - 19:19 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

PSW Vidéo

Rogue One

Rogue One dans...

...

Star Wars VIII

Episode VIII dans...

...

Instagram

Publicité

Evénements

Evénement Gratuit 30 000 fans PSW avec Patrice Girod et Arnaud Grunberg !
Evénement Gratuit 30 000 fans PSW avec Patrice Girod et Arnaud Grunberg !

La Grande Récré Val d'Europe, 14 Cours du Danube, 77000 Serris
10 déc. 2016

Star Wars : Rogue One
Star Wars : Rogue One

Planète Terre
14 déc. 2016

Sortie PSW Rogue One 1
Sortie PSW Rogue One 1

Paris
14 déc. 2016

Dédicace de Star Wars Les Objets du Mythe Central Comics
Dédicace de Star Wars Les Objets du Mythe Central Comics

25 rue de l'Ambroisie, 75012 Paris
16 déc. 2016

Sortie PSW Rogue One 2 (week-end)
Sortie PSW Rogue One 2 (week-end)

Disney Village et Paris
17 déc. 2016 - 18 déc. 2016

Concert hommage à John Williams
Concert hommage à John Williams

Le Grand Rex, Paris
18 févr. 2017

Avignon Geek Expo
Avignon Geek Expo

Parc des Expositions d'Avignon
11 mars 2017 - 12 mars 2017

Anniversaires

nés un 08 décembre...
en partenariat avec
Science Fiction Archives
Sport Saber League
Pulps
Dagoma
Hong Kong Style
501st French Garrison
Star Wars Collection
La 59ème Légion
Gastronogeek
MintInBox
Rebel Legion France
La Grande Récré Star Wars
Radio Disney Club STAR WARS RPG Star Wars Holonet Le Réveil des Fans ASFA


Planète Star Wars

Votre navigateur n'est pas compatible avec le site.
Merci de le mettre à jour grâce aux liens ci-dessous :
Chrome - Firefox - Internet Explorer