Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur Internet comme Apple Safari ou Google Chrome. Vous pouvez aussi mettre à jour votre version de Microsoft Internet Explorer. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Jedi-Yoda

    Jedi-Yoda

    9643 Crédits

    ;) Inscription à la salle de formation au sabre laser


    Après avoir étudié de nombreux pouvoirs de la Force, il est maintenant temps que j'apprenne à me servir de mon arme de jedi. Cela fait maintenant environ huit mois que je l'ai construite. Et jusqu'alors, je l'avais très peu utilisée. La forme I est la seule que j'ai réellement vue jusqu'à présent. Je possède donc quelques bases qui m'ont été bien utiles lors de mon récent combat contre Ben Keller. Mais désormais, j'estime que ce n'est plus suffisant. Il faut que l'on m'enseigne un style de combat plus efficace. La forme II me semble parfaite pour cela car elle a été conçue pour combattre un adversaire possédant un sabre laser. Délaissée pendant un temps par les jedi, cette technique de combat est aujourd'hui indispensable car les sith sont à nouveau une grande menace. Bien que la forme II ait évolué avec le temps, donnant vie à de nouveaux styles de combat, elle en reste une technique redoutable si tant est que sa maîtrise est complète. Des maîtres de l'ancienne république tels que Dooku ou encore Ki-Adi Mundi sont devenus de fins bretteurs en s'entraînant assidument à cette forme. J'espère devenir aussi bons que ces anciens jedi. Aussi appelée Makashi, la forme II est également l'une des plus élégantes et précises qui soit et je me ferai une joie d'en apprendre toutes les ficelles. Je continuerai à étudier cette forme tant que je n'en aurais pas une maîtrise totale.

    La nouvelle salle d'apprentissage au sabre laser a enfin ouvert ses portes. J'arrive à l'entrée du temple, mon sabre laser à la ceinture, avec une détermination d'apprendre comme jamais. J'arpente les couloirs et cherche le chevalier gris. L'endroit est calme et presque désert. Je me laisse guider par la Force et tombe rapidement nez-à-nez avec Kiad.

    Moi : Bonjour maître ! Comment allez-vous ?

    Kiad : Ah salut Zatila ! Je vais bien merci. Tu viens pour t'inscrire ?

    Moi : Tout à fait ! Et comme un bon padawan, je vous ai rédigé une lettre d'inscription.

    Kiad : Bien, je vais la lire et je te recontacterai.

    J'esquisse un sourire. Le chevalier rebelle a vraiment le sens de l'humour. Enfin, je le remercie et quitte les lieux. Kiad s'installe à une table située dans un coin de la salle pour lire ma lettre.


    Monsieur maître,
    Je me permets de vous adresser ma candidature pour suivre les cours d'apprentissage au sabre laser. J'ai déjà eu l'occasion d'apprendre quelques rudiments, notamment sur la forme I et je possède une certaine expérience des pouvoirs de la Force. De plus, j'ai effectué une mission avec maître Cenovii sur Ithor qui fut une expérience très enrichissante.

    Désormais, je souhaiterai apprendre à me servir de mon arme de prédilection et suivre plus précisément les cours de la forme II, le Makashi. Elle est, selon moi, une des plus élégantes et précises. J'ai un peu de pratique avec cette technique que j'ai acquise en vous affrontant vous et aussi mon maître, Kaarde.

    Je me tiens à votre disposition pour un éventuel entretien ou pour tout renseignement complémentaire. En espérant que ma lettre aura su vous convaincre, je vous prie d’agréer, maître, l’expression de ma sincère admiration.


    -------------------------------------
    Que la force soit avec vous !
    May the force be with you !

    Je suis l'apprenti padawan de Kaarde.

    Ce message a été modifié par: Jedi-Yoda le 05-09-2010 14:32

    lundi 05 juillet 2010 - 22:23 Modification Admin Permalien

  • Avatar obi-wan147

    obi-wan147

    304 Crédits

    Deuxième essaie pour la Plaque électrique :

    Cette fois, Mira allait mordre la poussière, et à pleines dents ! Après quelques jours de battement, j’étais bien décidée à repasser mon épreuve. Les bleus s’étaient dissipés, les douleurs évanouies, et c’était reparti pour un tour. Dans la salle d’entrainement m’attendait Kiad. Il était appuyé à une table et m’attendait.

    Kiad : Tanah !
    Tanah : Hey ! Me revoilà !
    Kiad : Alors prête pour ton deuxième essai ?
    Tanah : Et comment !
    Kiad : J’espère qu’il n’y aura pas trop de casse. Tiens, ton sabre est là. Je vais allumer Mira

    Ouh… un frisson me parcourut en entendant cette phrase. Je ne saurais dire s’il était positif ou négatif. L’énorme « CLACK » du courant me fit sursauter et me retourner vers Mira. Je détournais tout de suite le regard et pris le sabre laser. Mira déplia ses bras comme si elle voulait réitérer la casse de l’autre jour. Je n’étais plus très à l’aise. Kiad revint à mes cotés et me dit que je pouvais me lancer. Je n’étais plus si confiante. Je ne pouvais pas me dégonfler comme ça ! Je fis mine d’être aussi confiante qu’en entrant, mais je me disais que c’était inutile vu que je n’arrivais jamais à le berner à ce jeu là… Tête baissée, je marchais vers le tapis. Je regardais mon sabre, lui fit faire un tour sur lui-même et baissais la main. A un pas du tapis, je m’arrêtais. Je reniflais un coup et levais la tête vers Mira. Je sentais chacune des impulsions électriques du tapis. Je regardais le robot droit dans les yeux, et celui-ci croisa les bras et m’adressa un sourire mesquin. Non mais je rêve ! Elle me nargue ! J’en étais bouche bée et esquissais un léger « oh ». Cette fois elle m’avait mise en pétard cette andouille. J’accrochais fermement le sabre que j’avais à la main à ma ceinture puis la resserrais d’un geste ferme. L’élastique que je portais habituellement à mon poignet droit, je m’en servis pour m’attacher les cheveux afin d’être parfaitement à l’aise lors de mes mouvements. Mira me regardait toujours aussi perfidement. Elle m’attendait. Et pour le montrer, elle décroisa ses bras et les posa sur ses hanches, lui donnant une allure d’amphore. Sa provocation me tapait sur les nerfs. L’adrénaline qui m’avait envahie la dernière fois était de retour, mais plus forte. C’était sûrement du à ma colère. Par contre, j’allais employer une technique plus organisée : enchaîner les mouvements les plus efficaces pour ne pas perdre de temps et se fatiguer. Je regardais une dernière fois Mira droit dans les yeux et m’engageai sur le tapis. Je commençais d’abord par une course, la plus rapide possible jusqu’à ce que mes pas ne correspondent plus aux décharges. Cela me permis une bonne progression. La décharge qui ne correspondait plus je l’évitais en faisant un saut sur place. Une fois retombée je fis une rondade pour me procurer de l’élan et en m’appuyant le plus possible sur les jambes, je fis un salto avant. Une fois sur pieds, je m’engageais dans un flip, le plus long que je puisse faire. Malheureusement, dans un de mes sauts je perdis de mon équilibre et posai une main à terre pour me redresser. A ce moment là, se déclencha l’électricité, m’électrocutant d’abord mon bras puis tout le corps. A ce moment là, le temps se remit à ralentir, comme la dernière fois. C’est très étrange. Je m’effondrais sur le sol, un peu sonnée. Cette châtaigne réveilla mes vieilles douleurs. Est-ce que je tiendrais le coup ? Ou fallait-il que j’arrête là ? Hors de question ! Non, je ne pouvais pas renoncer pour la deuxième fois ! De quoi j’aurais l’air, et puis j’ai l’impression que cela rendrait Mira trop fière. Le temps commençait à reprendre son cours. Il fallait que je prenne une décision. Eh bien je ne renonce pas ! Mais dans ces cas là je dois bouger pour ne pas reprendre une décharge. Je montais en équilibre et me propulsais à l’aide de mes bras plus loin. J’atterris sur un pied. Je regardais un instant Mira. Celle-ci se mit en position défensive, gommant son sourire et reprenant son sérieux effrayant. Je partis dans un saut avant, suivi d’un second, me retrouvant ainsi nez à nez avec Mira. Elle se dépliait et ne cessait de tenter de m’attraper de ses mains si vigoureuses. Je m’accrochais à un de ses bras et m’envoyais derrière elle. Au moins de ce coté là je ne risquais rien. Erreur. Le robot pivota sur lui-même. Une fois de plus j’étais face à elle. Le courant revenait, donc il fallait que je bouge de là. Je partis en salto avant par-dessus Mira pour une nouvelle fois me retrouver dos à elle. Elle s’apprêtait à se retourner, mais je ne lui en laissai pas le temps car avant qu’elle ne bouge, je lui fis un Shiak en plein dans le dos avec mon sabre. L’électricité allait revenir. Alors je m’accrochai aux vêtements de Mira et grimpai sur son estrade. Je savais qu’elle ne pouvait plus rien me faire, alors j’en profitais ! Je regardais vers Kiad, il était en train de couper le courant. Une fois que j’eus entendu le « CLACK » je descendis de mon perchoir et arrachai le sabre de Mira. Tout en marchant vers Kiad, je refermais mon sabre. J’adorais le son que cela produisait. J’avais hâte de connaitre son jugement. Par contre, au fur et à mesure que je marchais des douleurs immondes s’emparaient de moi. J’avais de plus en plus de mal à marcher, mais je voulais au moins arriver jusqu’à Kiad pour entendre son verdict.

    jeudi 08 juillet 2010 - 17:01 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    [3ème partie - le piège de Kiad]

    Une nuit paisible redonna quelques forces à Cenovii, qui en avait profité pour prendre un maximum de repos depuis son escapade dans la jungle. Kiad l'avait raccompagné dans ses cartiers, et le Mandalo s'était écroulé sur son lit, dormant à point fermé au bout de quelques secondes.

    A son réveil, son estomac le fait toujours beaucoup souffrir, de ce fait Ceno puise dans la Force dés qu'il a la atteint le stade de concentration nécessaire afin de réduire ses maux de ventre. Une heure passe, la méditation du chevalier est interrompue par quelqu'un qui vient frapper à sa porte. C'est aujourd'hui que le vrai entrainement commence, mais il est un peu tôt pour que Kiad vienne déjà chercher Ceno. En plus c'est l'heure de manger, et notre Mando n'apprécierait pas qu'on vienne le déranger pendant cette nouvelle privation.

    Lorsqu'il ouvre la porte, l'étonnement se lit sur le visage de Cerar-Norac-Viinir. Un droïde à l'effigie d'une Nautolan se présente, elle tient dans ses mains un grand plateau, bondé de nourriture et de mets divers.

    Droïde - Bonjour chevalier jedi, je suis Mira, le droïde d'entrainement de la salle de formation au sabre laser dirigée par Maitre Kiad.
    Ceno - Mais qu'est-ce que c'est que ça? Un test c'est ça?
    Mira - Maitre Kiad m'envoie vous porter ceci afin que vous puissiez vous restaurer avant de commencer, je cite, l'entrainement le plus galère de votre vie.
    Ceno - Hu, ça se pourrait... Mais ça me parait louche. Pourquoi n'est-il pas venu lui-même?
    Mira - Il est occupé pour la prochaine demi-heure, il m'a donc chargé de venir à sa place. Vous n'avez aucun soucis à vous faire, je suis programmé par Maitre Kiad, il n'y a que lui qui peut me donner de telles directives. Il est impossible que je prenne cette initiative de moi-même, je suis un droïde.
    Ceno - Ok, donnes-moi ça!

    Il n'en faut pas plus pour convaincre Cenovii qui ne se fait pas prier, s'appropriant farouchement ce plateau si appétissant. Il l'attrape à toute vitesse et le pose sur une table, ses yeux s'illuminent lorsqu'il prend conscience que tout ça est pour lui. Après 4 jours de jeûne, il compte s'en donner à coeur joie et terrasser chacun des plats à portée de sa gueule déjà ornée de crocs menaçants. Des gaufrettes de kanali! Des nouilles de teltier! Des rouleaux de sweesonberry!! Des won-won au four et, cerise sur le gâteau, du vin mandalorien!!!

    Ceno - Mar'e ! Haili cetare! (=Enfin! A la bouffe!)

    En 20 minutes, le jedi s'engouffre la totalité de l'immense repas. Il ne reste que des miettes au fond des assiettes, quand elles ne sont pas elles aussi aspirées avidement par leur bourreau. Cenovii n'a même pas prêté attention à Mira, qui est restée sur le pas de la porte à contempler le spectacle. Il s'enfile le vin mandalorien et s'enfonce dans le dossier de son fauteuil, lâchant un long "Haaaaaaaf..!" qui en dit long sur son soulagement d'avoir enfin pu se remplir l'estomac, et pas qu'à moitié.

    Ceno - Ori'vor'e Mira. (=Merci infiniment Mira.)
    Mira - Puisque vous avez terminé, veuillez me suivre je vous prie.
    Ceno - Me'ven? Nu draar ! (=Quoi? Ya pas moyen!)
    Mira - Maitre Kiad m'a demandé de vous amener à lui après votre repas.
    Ceno - N'epar nu pirur ! (=Ca peut attendre!) Tu diras à Kiad que je compte faire une petite sieste avant.
    Mira - Il savait que vous diriez ça, en conséquence il m'a chargé de vous remettre ce message.

    Alors, le droïde prends la voix de Kiad et passe le message.

    Mira/Kiad - "Ceno, tu vas ramener ta fraise dés que tu as terminé de bouffer sinon tu recommences le jeûne de 4 jours."
    Ceno - QUOI?? Non, c'est bon je te suis sans discuter, après toi Mira.

    Tout à coup, Cenovii devient plus docile. Il est hors de question de recommencer cette épreuve, ce supplice! Alors il choppe son sabre laser, enfile sa tunique d'entrainement, et suit le droïde jusqu'à la salle de formation au sabre laser, elle-même divisée en plusieurs salles. Ils entrent et passent quelques pièces, jusqu'à arriver dans la salle réservée aux adeptes de l'Ataru. Là, Kiad se tient au sommet d'une chaise haute, avec un sifflet dans les mains.

    Kiad - Allé Allé Allé!!! On se secoue!
    Ceno - Hein? Mais...
    Kiad - Tu as oublié les consignes ou quoi? 30 tours de salle au pas de course, c'est parti!

    Il gonfle ses joues et un bruit hyper strident s'échappe de son sifflet. Le Mandalorien commence à courir sans poser plus de question, mais dans sa tête ça se bouscule: Quelle mouche à piqué Kiad? Pourquoi être si pressé? Ca rime à quoi tout ça?

    Mais au bout de quelques foulées, un nouveau sujet de préoccupation prends le dessus sur les autres. Le ventre de Cenovii est lourd, son estomac est complètement rempli, et de fait, courir ne lui procure pas le même plaisir que d'habitude. Ca devient même un peu douloureux. Le Mando effectue les premiers tours en ne forçant pas trop, afin de ne pas retourner le contenu de son estomac dans tous les sens et provoquer une réaction de rejet. Kiad l'a donc piégé en lui offrant cette abondance de nourriture! Le mélange est pesant, et la souplesse des mouvements de Ceno en prends visiblement un coup, bien que son allure reste tout à fait respectable. Mais Kiad a bien l'intention de corser les choses, en exploitant la trop grande fierté de son jeune ami.

    Kiad - He bien? C'est tout ce dont tu es capable? Tu as fait seulement 5 tours je te signale, et nous n'avons pas toute la journée! Où est donc passé ta vitesse faramineuse?

    Bien sûr, ces petites provocations ont toujours leur petit effet sur Cenovii, qui souhaite plus que tout démontrer à Kiad qu'il est un jedi de valeur. Et après tout, cet entrainement a pour but de repousser ses limites. Voilà pourquoi Kiad lui a assigné ce jeûne, voilà pourquoi il l'a gavé juste avant l'entrainement! Cenovii doit prouver qu'il est capable d'user de la Force en toutes circonstances!

    Le voilà qui accélère enfin, les tours s'enchainent deux fois plus vite. 14...15...16... Il s'approche de la dernière ligne droite, et des 10 derniers tours. Après avoir contenu la douleur causée par le poids de son estomac, Ceno arrive à maintenir ce seuil de non-douleur pour enfin taper une pointe de vitesse. A ce stade, il peut approcher plus ou moins le 1 tour/seconde, compte tenu de la taille de la salle qui n'est pas énorme. C'est donc en 10 petites secondes que Cenovii conclut cet échauffement, devant un Kiad qui ne s'attendait pas à avoir autant d'impact avec ses dernières paroles.

    Le Jedi/Mando effectue un ultime tour pour ralentir tranquillement. Une fois à l'arrêt, au pied de la chaise haute sur laquelle se tient Kiad tel un arbitre, Ceno contient ses élans gastriques grâce à la Force. Il est un peu entamé, en même temps son organisme a été légèrement chamboulé ces derniers jours.

    Ceno - Burgh... Pardon.
    Kiad - Qui t'as dit de t'arrêter? Tu connais la suite non?
    Ceno - Ouais, les séries de pompes et d'abdos, c'est ça?
    Kiad - ...Allé, je t'observe.

    Enfin un exercice dans les cordes de notre Mandalorien! Des pompes et des abdos, autant dire un échauffement quotidien pour Cenovii. 50? Il pourrait facilement en faire le double. Il se met en position sur un tapis spécialement conçu pour ce genre d'exercice, et demande à Mira de tenir ses jambes afin de prouver qu'il n'y a aucune triche.

    Kiad - Hep, une seconde. T'as pas l'impression d'avoir oublié quelque chose?

    Le chevalier gris désigne une carapace de tortue d'une quarantaine de kilos posée contre un mur, à côté de l'entrée. Cenovii acquiesce, mais émet une remarque.

    Ceno - Si je peux me permettre, cette carapace sera plus gênante qu'autre chose pour faire des abdos. Pour les pompes, c'est ok, mais pour les abdos...
    Kiad - Je vois, elle est un peu trop imposante. Ne te fais pas de soucis je vais trouver un truc plus approprié.

    Il brandit une main devant lui, et là, Cenovii est plaqué dos au sol par une force invisible.

    Kiad - Un peu de télékinésie fera parfaitement l'affaire. J'essaierai d'approcher une pression de 40 kilos, environ ^^
    Ceno - Arrgh, Elek! (=Ok!)

    Le mando de Nar'shadda commence à élever son corps à la verticale, les pieds bien maintenus par Mira, et une forte pression de Force exercée par Kiad sur toute sa partie pectorale et abdominale. Ceno croise les bras derrière sa tête, et enchaine les vas-et-viens, s'arrêtant à 2 cm du sol et se redressant à une verticale parfaite. C'est bien plus dur avec un tel poids, et le jeune chevalier passe plus de temps qu'il ne l'aurait cru à effectuer la première étape. De plus, Kiad n'y va pas de main morte et ne faiblit pas une seconde. Ajoutez à cela une digestion progressive, et l'exercice devient une épreuve plus que relevée. Ses abdominaux deviennent aussi dur que la pierre, et la douleur y étant associée est intense, à défaut d'être fugace.

    Ceno remplit son contrat après mains efforts, à la satisfaction de Kiad, et enchaine avec une série de 50 pompes, carapace sur le dos. Il met un peu plus de temps que pour la première phase, mais les muscles de ses bras sont à toute épreuve, ils sont durement entrainés, et cette épreuve n'entame pas la ténacité du jeune jedi. Le contrat est une nouvelle fois rempli avec brio.

    Lorsqu'il se lève enfin, sa digestion est presque terminée. Elle a été entrecoupées de nausées, de haut-le-coeur et de douleurs dues aux acharnements physiques effectués dans le même temps, mais finalement, elle touche à sa fin. Kiad saute de sa chaise, avec une petite goutte qui suinte le long de sa tempe droite. L'endurance de Ceno n'est plus du tout la même que lors de leur duel dans l'arène, et la marge de progression du jedi/mando ne cesse de surprendre le chevalier gris.

    Ceno - Huf, huf, et maintenant?
    Kiad - Tu vas te battre avec Mira avec ces poids attachés à tes poignets et à tes chevilles.
    Ceno - Encore des poids, ça s'annonce intéressant.
    Kiad - Bien, je vais me reculer un peu plus cette fois, fais de ton mieux.
    Ceno - De mon mieux? Je ne crois pas que ce droïde ait la moindre chance de me toucher.
    Kiad - On verra... Sache que cet exemplaire est spécialiste de l'Ataru.
    Ceno - Ca n'en sera que plus spectaculaire!

    BenCenovii active son sabre laser et fait face à Mira, qui active le sien à son tour.
    -------------------------------------
    Cerar Norac-Viinir alias Cenovii
    Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure, Maitre de Keller

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 13-07-2010 16:04

    dimanche 11 juillet 2010 - 19:34 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    [4ème partie - l'Ataru dans toute sa splendeur]

    Après avoir attaché les poids à ses chevilles et à ses poignets, le jedi-mandalorien active son sabre laser et adopte une posture de duel entre le neutre et l’offensif. Il fait face au droïde Mira qui active son sabre à son tour. Kiad s'est éloigné et se post en hauteur pour profiter du spectacle. Son organisme étant chamboulé, Cenovii n'est pas au mieux de sa forme, de plus les exercices précédemment exécutés l'ont affaibli d'avantage encore. Dans ce cas de figure, les poids qui entravent ses membres ont plus d'impact sur sa mobilité. Soit, le Mandalorien accepte son sort sans résignation aucune, il est de ceux qui croient au destin. Et si son destin est de combattre un droïde nautolan femelle en étant à 50% de ses capacités, qu'il en soit ainsi!

    Cenovii - Voyons ce que tu vaux.

    Le balai est lancé. Le chevalier utilise sa super vitesse et fonce sur le droïde qui se met immédiatement en position de défense. Arrivé juste en face de son adversaire, Cenovii exécute une feinte de main, avec aisance malgré le poids ajouté à ses poignets, et alors qu'il allait frapper sur le côté droit, il vrille une première fois pour se téléporter sur l'aile gauche du droïde. Ce-dernier a marché et est toujours en train de se défendre à droite, Ceno n'est pas totalement redressé mais profite du cours laps de temps qui lui est offert pour envoyer une poussée de Force avec la seule puissance de sa volonté, sans mouvement superflu. Mira, puisque c'est son nom, s'envole dans les airs jusqu'à atteindre une paroi. Mais alors qu'elle allait s'écraser, elle réussi à se retourner afin de retrouver un équilibre parfait. Ainsi, elle utilise l'impact sur le mur pour se propulser sur un Cenovii qui n'en croit pas ses yeux.

    Le Mandalorien intercepte le coup puissant porté par Mira et l'esquive, la laissant passer devant lui. Elle atterrit en dérapant sur quelques mètres de longueur, puis elle se redresse et les deux protagonistes se foncent dessus dans un même élan. Ils se croisent dans une vrille synchronisée, exécutée chacune d’un côté, ce qui donne une impression de reflet. Puis en se retournant c’est encore Ceno qui est le plus rapide et frappe en premier. Le coup est brutal mais le droïde tient bon, il contre-attaque aussitôt en frappant latéralement, de gauche à droite, puis inversement, avant de frapper verticalement de bas en haut dans une nouvelle vrille fluide et gracieuse. Le Mandalorien part les deux attaques latérales, puis il voit clairement venir le sabre ennemi d’en bas. Alors, en usant une nouvelle fois de sa vitesse prodigieuse, il fait un petit bond d’un mètre en arrière puis se jette sur l’adversaire une fois le coup porté dans le vent. Il la frappe d’abord d’un uppercut en pleine tête, le droïde s'envole et tombe en arrière, finissant à terre. Puis le jeune jedi se rue sur elle avec son sabre pointé vers le bas, laissant derrière lui une magnifique trainée incandescente. Mais un droïde ne connait pas la douleur, il se relève au bon moment pour esquiver l’attaque de Cenovii, en faisant une magnifique roue sur le côté.

    Le chevalier persiste et suit le mouvement avec une extrême attention, il saute et entreprends un salto, atterrissant sur Mira qui venait tout juste de se réceptionner. Elle part cette attaque et repousse Ceno qui revient immédiatement à la charge, porté par son engouement. Les crépitements des sabres laser se rencontrant dans tous les sens embaument la salle, Mira et Ceno sont au coude à coude, chacun tente de court-circuiter la défense de l’autre. Les mouvements sont si rapides qu’on peine à les dénombrer ! Enchainant les jung su ma, cette fois les duellistes sont au taquet. Cenovii use de la Force pour frapper plus fort, frapper plus juste, et frapper plus vite. Il faudrait aussi parer avec précaution, car Mira est une experte, mais l’Ataru c’est parer avec les moyens du bord, et surtout porter un déluge de coups dés que vous en avez l’occasion. Cela comporte pas mal de risques, et à la première ouverture Mira tente une acrobatie incroyable, un salto retourné avec coup de savate à l’arrivée ; son pieds atteint finalement la tête de Ceno qui se voit projeté en arrière. Il se relève et commence à sentir une fatigue physique, ses muscles sont endoloris, son souffle est déjà saccadé. Mira se met en position, elle ne compte pas attendre. Le regard du Mandalorien se noircit, il fait abstraction de tout, seule la Force le prends dans ses bras. Il se fond en elle pour repasser à l’action, une forme de symbiose nécessaire à la poursuite de ce combat intense.

    L’environnement restreint ne convient pas vraiment au Mando qui préfère largement se battre en plein air. Le droïde ne semble pas avoir ce problème, il ne semble en avoir aucun. Mira ne ressent pas la fatigue. Le combat reprend de plus belle quand Cenovii se lance à l’assaut avec véhémence, décuplant sa rapidité. L’ensemble de son corps porte et accompagne des attaques surprenantes, vives et difficilement prévisibles. Il n’hésite pas à utiliser de tous ses atouts, mêlant parfois des techniques d’arts martiaux à ses mouvements pour tromper Mira. Il ne fait qu’un avec son sabre, la Force, lui-même, il ne s’éparpille pas, seule la victoire compte. "La droïde" ne sait plus où elle en est lorsque Cenovii lui frappe dans le genou, bousculant son équilibre. Le jedi se retourne et lève son pieds très haut, avec souplesse, pour frapper à nouveau le visage de Mira. La tête du droïde d’entrainement est secouée avec violence vers l’arrière, et elle ne peut calculer le prochain mouvement de Ceno, une manœuvre de désarmement appelée djem, qui lui fait lâcher son sabre laser. Puis le chevalier recule, laissant le droïde rétablir ses fonctions motrices. Il n’attaque jamais en traitre, et encore moins un ennemi désarmé.

    Cenovii - Huf, huf… Alors? T’en veux encore ?

    Mira attrape son sabre et se replace. Le natif de Malachor s’en réjouit malgré les douleurs qui se font de plus en plus vives. Mira repasse à l’attaque sans lui laisser le moindre répit, telles sont ses consignes. La vitesse de ses rotations est toujours la même, et celle de Ceno diminue à vue d’œil. Il parvient à se défendre sur tous les fronts, mais ses contre-attaques sont systématiquement évitées. Il enrage lorsqu’un énième coup fini sa trajectoire dans le vide. Reprenant ses esprits, il se rend compte que les poids qui l’entravent ont de grosses conséquences sur sa mobilité, et sur sa résistance. Mais il ne baisse jamais les bras et continue de se battre avec toutes les ressources qui lui sont disponibles. Ainsi, le duel dure et dure encore, Kiad ne compte plus les rotations, les su-ma et les saltos, il se concentre sur l’endurance de Cenovii, qui ne lâche rien malgré le temps qui joue en sa défaveur. Les poids n’ont plus d’importance pour celui qui s’entraine, il fixe seulement son attention sur Mira et se concentre encore dans la Force pour repousser encore les limites de son corps. A l’évidence, le droïde ne recule plus, il fait jeu égal au niveau de la technique. Cenovii ne fanfaronne plus comme au début, il manque même de se faire toucher, ce qui provoque un déclic dans sa tête.

    « Il faut en finir, je ne pourrai pas continuer beaucoup plus longtemps… »

    Repoussant une nouvelle attaque, le Mando’ade puise enfin dans la Force avec plus d’insistance, pour un dernier enchainement qui devra être définitif. Le jouant toujours à l’instinct, il fonce sur Mira en rétablissant peu à peu toutes ses forces, en même temps que sa volonté grandit. Il commence par une estoc, que Mira dévie sans problème, puis il use de la fonction motrice de sa main artificielle pour surprendre l'adversaire bio-mécanique. Mais Mira effectue la bonne parade, de justesse! Ceno attrape alors son sabre a deux mains, et frappe verticalement en y mettant toute sa puissance physique. Le droïde positionne son sabre et l’impact qui suit est d’une violence extrême! Mira a bloqué mais a subit un léger recul, Cenovii en profite pour se déporter sur sa gauche en une révolution complète de 360° puis asséner le coup final. Sauf que… Petit problème, Mira s’est redressée en une fraction de seconde et a devancé Cenovii sur le prochain coup. Elle veut frapper en premier suivant un mouvement latéral au niveau des côtes du Mandalo ! Lorsque ce-dernier s’en rends compte, il a déjà préparé son attaque et ne peut pas contrer celle qui est exécutée par Mira, il puise donc une dernière fois dans la Force pour esquiver ce coup fatal ! Il bouge sur sa droite mais le sabre ennemi finit par le toucher!! La lame de Mira érafle le flanc gauche de Ceno en entamant sa peau sur une longueur importante, lui laissant une entaille profonde et douloureuse.

    Lorsque ce coup là est passé, on peut croire Cenovii vaincu et prêt à s’écrouler, mais ce n’est pas ce qui se passe. L’entaille est encore brûlante lorsque Ceno brandit son sabre laser pour frapper à son tour la nuque de Mira laissée totalement libre après le dernier mouvement. Il abat son sabre en une large diagonale, avec fureur et hargne.

    Cenovii - SOORAN SHAB!!!

    Le coup est net, le sabre a traversé le visage entier de Mira, lui causant bien plus qu’une estafilade, puisqu’une partie de sa tête se décroche et tombe à terre, devant un Kiad médusé. Le corps du droïde tombe à son tour dans un fracas métallique, Cenovii, blessé et épuisé, éprouve un grand sentiment de soulagement... Il ne pensait pas une seconde que cet entrainement puisse être aussi difficile.

    Cenovii - Chakaaryc be… beskar’ad...

    Le Jedi Mandalorien désactive son sabre et trouve quelques dernières forces pour l’accrocher à sa ceinture. Sa vision se trouble, il n’est pas en bon état. Il retire ses poids péniblement, puis titube jusque dans un coin de la salle. Il reprend son souffle avec difficulté, puis se calme et essaie de soigner sa blessure au plus vite. Kiad s’avance vers son droïde et n’apprécie pas vraiment de voir que sa création a été purement et simplement décapitée.

    Kiad - Grrromf ! Tu sais combien de temps ça va me prendre pour la réparer ?
    Non mais est-ce que tu sais ??

    [entrainement terminé ^^]
    -------------------------------------
    Cerar Norac-Viinir alias Cenovii
    Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure, Maitre de Keller

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 20-07-2010 21:45

    mardi 20 juillet 2010 - 03:55 Modification Admin Permalien

  • Avatar KiAdiMundi

    KiAdiMundi

    5879 Crédits

    Avant toute chose,j'ai remanié le système des points. J'ai abaissé l'humour à 3 points et distribué les deux points restants, car je me suis rendu compte que l'humour n'est plus réellement d'actualité et pénalise donc trop sévèrement les élèves. Voilà, passons aux choses sérieuses maintenant ^^


    Zatila=> Tu es bien évidemment accepté ! Je te laisse le loisir de lire les règles, la description concernant le Makashi ainsi que de commencer par l'exercice n°1 de ta forme: Moulinets, huit et poignets ^^


    PS: Je m'occupe des corrections de Tanah et cenovi demain à la première heure ^^

    mardi 20 juillet 2010 - 19:44 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jedi-Yoda

    Jedi-Yoda

    9643 Crédits

    ;) Exercice 1 : Moulinets, huit et poignets


    J'entre dans la salle d'entraînement. J'ai hâte de commencer ma formation. J'ai décidé d'apprendre le Makashi. Cette forme très ancienne est selon moi la meilleure pour affronter un adversaire utilisant un sabre laser. C'est une technique à la fois élégante et complexe qui me demandera une grande concentration. Son apprentissage sera des plus longs et difficiles. Mais lorsque je maîtriserai cette forme, je saurai porter des coups précis et esquiver les attaques les plus dangereuses de mes ennemis. Ce style de combat m'apprendra encore à prévoir les déplacements adverses, à économiser mon énergie et à utiliser les pouvoirs de la Force durant le combat.

    Je me rends dans la salle 2 et lis sur le datapad, posé dans la pièce, le premier exercice qui m'est soumis. Il s'agit de travailler l'agilité de mes poignets. Je dois m'entraîner à effectuer des moulinets en forme de huit horizontaux avec mon sabre laser et ce d'une seule main. C'est un peu comme tracer le signe de l'infini dans le vide. Cette première épreuve ne me semble pas très difficile mais je vais tout de même m'appliquer afin d'acquérir une excellente dextérité.

    Cela tombe bien car lors de la conception de mon sabre laser, j'avais choisi un manche de forme souple. Et comme les cristaux de mon sabre sont des Kathracites, ma lame est également de ce genre. Bien ! Allons-y ! Je me place au milieu de la salle et allume mon arme de jedi. J'effectue rapidement quelques moulinets afin de voir ce que cela donne.

    Wviionnn Wonvionn

    Mon sabre vibre comme à son habitude. Je peux sentir sa puissance entre mes mains. Je continue d'effectuer des rotations de poignets, assez facilement je dois dire. A ce moment-là Kiad entre dans la salle et me lance :

    Kiad : Hé ! Tu ne t'en sors pas si mal !

    Je n'avais pas entendu venir le chevalier gris et son interpellation suffit à me déconcentrer. D'un seul coup, mon sabre laser m'échappe des mains et vole dans les airs, toujours allumé, dans la direction de Kiad.

    Moi : Attention !

    D'un truchement de Force, le maître qui allait se recevoir le sabre en plein visage écarte le danger. Je reste sans voix l'espace de quelques secondes. Calmement, le maître déclare :

    Kiad : Hum ! Tu dois encore apprendre à te concentrer. La forme II t'apprendra cela et c'est une bonne chose apparemment.

    Moi : Je m'excuse maître ! Faire des rotations, tout en gardant le sabre en main, est moins facile que je le pensais.

    Kiad : Ne t'inquiète pas ! Ca viendra avec le temps et l'entraînement.

    Comme je ne réponds rien, Kiad ajoute :

    Kiad : Bien, je te laisse ! Je vais m'occuper de ma padawan. Que la Force soit avec toi !

    Le chevalier rebelle retourne à ses occupations. Je le regarde partir. Puis, je récupère mon sabre, laissé sur le sol. Je dois reprendre mon exercice.

    Moi : Allez ! Essayons les moulinets en forme de huit pour voir.

    Je commence doucement afin de ne pas me blesser. Je mouline pendant un bon quart d'heure. Et un, et deux... Ouf ! Mon poignet commence à fatiguer. Néanmoins, au fur et à mesure, je vais de plus en plus vite et je sens que mes mouvements sont plus amples et plus aisés. Je décide de changer de côté. Après tout, il serait dommage que je n'entraîne qu'une main. Si jamais un jour je finis avec un bras en moins (ce que je n'espère pas bien sûr ^^), j'aurai besoin de me débrouiller aussi bien avec mon autre paluche. Allez, j'essaie !

    Très rapidement, je sens la difficulté pointer le bout du nez. Je devais m'y attendre, étant droitier, ma main gauche est moins musclée.

    Moi : Bon, à partir de demain : grandes résolutions ! Musculation tous les jours de la semaine jusqu'à ce que mes biceps soient aussi volumineux que des boomas.

    Je mouline depuis déjà dix minutes et mon bras gauche est aussi mou que de la guimauve ou des marshmallow. Des marshmallows ? Hum... A cette pensée, mon estomac se met à gargouiller.

    Rglblbgrouiiik !

    Aucun doute, je suis affamé. Il faut dire que je n'ai pas beaucoup mangé depuis ce matin. Mais ce n'est pas une excuse pour arrêter mon entraînement. Après tout, le chevalier Cenovii avait fait un jeun de plusieurs jours suivi de plusieurs exercices intensifs. Je dois me montrer aussi fort que lui. Je termine mes rotations de poignets cinq minutes plus tard. A présent, je peux passer à l'étape suivante : laisser jouer le manche de mon arme jedi entre mes doigts afin d’acquérir une dextérité sans pareille. Il vaut mieux que j'éteigne mon sabre avant.

    Bien ! Voyons ! Argh... Je n'y arrive pas très bien au début. Le manche m'échappe à chaque fois. Je le fais tomber à plusieurs reprises. Je dois trouver ma technique.

    La Force peut sûrement m'aider. Je dois toujours garder à l'esprit qu'elle est présente. Et si je veux devenir un chevalier jedi un jour, je dois être en symbiose avec elle. Comme me l'a souvent répété mon maître, le sabre laser est le prolongement de mon bras. Jamais je ne dois le perdre, jamais il ne doit me quitter. Il faut donc que je trouve le moyen de me sentir à l'aise avec son maniement et pas seulement lorsque je le tiens fermement entre les mains, mais aussi lorsque je ne le porte que sur un doigt.

    Je place mon sabre sur le pouce. Puis, je le lance doucement et m'arrange pour qu'il se réceptionne correctement sur l'annulaire. Je fais de même avec mes autres doigts. Lorsque l'exercice me semble aisé, j'essaie de le faire passer d'un doigt à l'autre. J'effectue différents maniements. Cela me prend bien une bonne demi-heure.

    Lorsque l'exercice est maîtrisé, j'effectue un mélange des techniques que je viens de travailler. Je devrai encore m'entraîner dans le futur, c'est sûr ! Mais déjà, je ressens une plus grande facilité qu'au début de l'épreuve.
    Alors que je continue diverses rotations et autres moulinets, mon ami Ben Keller arrive sur les lieux. Surpris plus tôt par Kiad, mon esprit est resté ouvert à toutes nouvelles présences qui entreraient dans cette pièce. Je reste néanmoins concentré sur mon exercice. Je l'entends donc venir. Je ne m'interromps pas pour autant. Le padawan semble étonné de la facilité avec laquelle je fais passer mon sabre d'une main à l'autre.

    Keller : Hey ! Pas mal !

    Moi : Merci, ça va quand même faire deux heures environ que je m'exerce !

    Keller : Rien d'étonnant dans ce cas. Moi aussi, il faudrait que je reprenne l'entraînement.

    Je me souviens que Keller avait commencé une formation de la forme III avec Cenovii il y a un certain temps. Voyant que je ne lui réponds rien, le padawan décrète :

    Keller : Bon, je ne vais pas te déranger plus longtemps !

    Je laisse le padawan repartir et pour finir mon entraînement, je fais un récapitulatif de tout ce que je viens de travailler. J'imagine un adversaire invisible et le frappe dans le vide, tout en effectuant de rapides rotations et mouvements de poignets. Je me sens à l'aise avec mon sabre. Cela est presque automatique maintenant. Cet exercice a été moins facile que je le pensais mais au final, il s'est avéré très enrichissant. J'ai réussi à faire ce que je voulais et c'est l'essentiel je pense. Je m'entraînerai encore avant de passer à l'exercice 2 afin d'être prêt. Et pour l'exercice 3, les totems n'auront qu'à bien se tenir ! ^^

    A présent, je pense que je vais souffler un peu. Il ne faut pas croire, mais c'est que ça creuse l'appétit un exo comme ça ^^. Allez ! Je pense qu'une bonne limonade à la salle commune des padawans me fera le plus grand bien.

    -------------------------------------
    Que la force soit avec vous !
    May the force be with you !

    Je suis l'apprenti padawan de Kaarde.

    Ce message a été modifié par: Jedi-Yoda le 13-08-2010 20:44

    vendredi 23 juillet 2010 - 22:03 Modification Admin Permalien

  • Avatar KiAdiMundi

    KiAdiMundi

    5879 Crédits

    Kiad: ZZZZzzzzz.....ZZZZzzzzz.....ZZZZzzz, hmmmm...heinmmmm quoi ? AHHHHHH O_O !!! Par la Force !

    Kiad se lève en trombe de sa chaise sur laquelle il s'était endormi. Il dévale dans les différentes salles pour voir si quelqu'un s'entraine encore...oui ! il y a Zatila qui fait son premier exercice...

    Zatila: Quelque chose ne va pas, chevalier Kiad ?
    Kiad: Euh, non non, tout va bien, continue...

    Le chevalier tourne aussitôt les talons et laisse le pada seul. Il retourne à sa salle de "contrôle" située dans la salle holographique et visionne l'entrainement de ce dernier, puis revisionne aussi ceux de Tanah. Heureusement qu'il se souvient de l'entrainement de Cenovi, car il n'y en avait pas d'archives...

    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------

    *Etant donné qu'il y aura sûrement des changements dans le systèmes de notations suite à l'ouverture du sujet sur l'holonet, je me permets de noter selon mes ressentis le temps que les débats ont lieux ^^

    =>Cenovi: Je n'ai que peu de choses à dire sur ton premier entrainement, concernant l'orthographe ^^ Malgré toutes ton attention, tu en as loupées plusieurs. Mais pour le reste, tout y est ! Longueur (4 posts !), de l'humour (ta faim inébranlable ^^), le respect des consignes est optimal et je retrouve des termes techniques dans ton dernier post. Je t'alloue la note de 16 (Eh oui, un pada aurait eu trois oins de plus, mais tu es chevalier ^^)

    Tu peux passer au prochain entrainement: Plaque électrique ^^


    =>Tanah: Tout comme Cenovi, tu t'es très bien débrouillée ! Humour, termes techniques sur le saut, longueur de texte très respectable pour un padawan...continue ainsi et tu deviendras une maître dans l'ataru ^^
    J'ai néanmoins repéré des fautes (certes, tout le monde en fait ^^), et tu n'as pas respectée la consigne de la couleur (Toute la partie narration dit être en vert pour toi ^^)
    Je te mets une note de 15 tout-de-même pour tes deux excellents posts, pense à la couleur la prochaine fois ^^


    =>Zatila: Décidément, aucun maître d'arme de l'ordre jedi n'aurait pu être plus comblé que moi, il semble que tous mes élèves soient très doués. Tu parviens à gérer ton exercice très bien, et à part quelques très rares fautes, la seule critique que je peux faire est l'oubli de la couleur de la narration (rouge pour toi^^)
    J'attends de te voir l'œuvre dans ton second exercice ! "Affutage des sens"
    Je te décerne la note de 17


    *Je n'afficherais plus les corrections, toutefois si vous le souhaitez je peux vous les envoyer ^^

    vendredi 20 août 2010 - 15:54 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jedi-Yoda

    Jedi-Yoda

    9643 Crédits

    Theme musical pour le duel


    ;) Exercice 2 : Affûtage des sens


    J'entre dans la salle d'entraînement. Je suis motivé et en pleine forme. Enfin, je vais pouvoir entamer mon deuxième exercice ! Et c'est une bonne chose car contrairement à l'épreuve précédente, je vais devoir vraiment être actif. Je vais en effet faire face à un adversaire de taille. Il s'agit d'un robot de combat dénommé Mira. Heureusement pour moi, nous nous battrons avec des bâtons afin de ne pas nous blesser. Seul bémol, je vais porter un casque qui me cachera les yeux. Je ne verrai donc rien et devrai me fier uniquement à la Force.

    Je suis confiant ! Détendu, j'avance sur le terrain et fixe la coiffure de protection sur ma tête. La machine se met en route. A l'aide de la Force, j'attrape mon bâton et prends immédiatement une position défensive. Il s'agit d'être prudent maintenant. Hum... Vu que j'ai ce cache sur la tête, il est inutile que je garde les yeux ouverts. Je les ferme donc et me concentre. Plusieurs longues secondes s'écoulent. De temps à autre, j'entends les articulations mécaniques des chenilles de l'androïde qui avancent ou reculent. Mes réflexes sont tout d'abord de frapper en avant. Mais à chaque fois, j'attaque dans le vide.

    Dotée d'une caméra, la machine anticipe le moindre de mes mouvements. Pourtant, elle n'a pas encore lancé d'offensive. C'est étrange ! Je dois me méfier. Si ça se trouve, elle attend que ce soit moi qui attaque. Comme elle voudra ! Je frappe.

    Mon impatience m'a été fatale. Mon coup est encore parti dans le vide et cette fois-ci, Mira ne me laisse pas me replacer. Avec son premier bras, elle attrape le mien et d'une rapide rotation de poignet, elle m'attaque à la tête. Mon casque raisonne bruyamment.

    Moi : Aie ! Eh ! Ca fait mal..... aux oreilles !

    Heureusement, seules mes esgourdes sont atteintes. Qu'en aurait-il été si je n'avais pas eu de protection ? Je crois que je n'aurais pas fait long feu...
    Bon, reprenons ! Cette fois-ci, je compte être davantage vigilant. J'essaie de me concentrer. Mais je n'ai pas vraiment le temps de me poser. En effet, le droïde s'amuse maintenant à me tourner autour. Et à chaque fois, je prends un coup de bâton. Je dois ressentir ce qui m'entoure. Pour cela, je m'aide de mes tentacules de nautolan. Il faut avouer qu'elles me sont bien utiles. Autant en profiter ! J'arrive à déterminer d'où vient le danger, c'est déjà ça.

    Bam ! Bam ! Bam !

    Génial ! A présent, j'arrive à parer chacun des coups de la machine. A un moment donné, j'ai le pressentiment qu'elle va m'attaquer aux jambes. Vite, j'effectue un salto arrière et atterris un peu plus loin. Je me retourne et fais appel à la Force. C'est encore flou mais j'arrive davantage à me repérer. Je peux presque percevoir les mouvements du droïde. J'attends encore un moment. Je laisse la Force m'envahir et lorsque c'est bon, je fonce à toute allure vers la machine. Je lance plusieurs attaques, sur le côté, par dessus ma tête, aux jambes, etc...

    Mon adversaire semble parer encore tous les coups. Je suis impressionné ! Je pensais que ce serait plus facile. Et alors que je combats, je sens une présence s'avancer dans la pièce. Je ne peux pas la voir comme j'ai toujours mon casque sur la tête. Il me semble qu'il s'agit de Kiad. Je n'en suis pas sûr. Mais à quoi pensais-je ? Le temps que je me pose toutes ces questions, le robot me frappe en pleine poitrine avec son bâton.

    Moi : Oucch !

    Je n'avais pas prévu ça ! Je m'agenouille malgré moi, ce qui laisse l'avant de ma tête sans protection ou presque. Si je ne réagis pas tout de suite, je vais encore prendre. Le chevalier gris, c'était donc bien lui, me lance au loin :

    Kiad : Qu'attends-tu Zatila ? Augmente ta vitesse !

    Moi : Ma vitesse... Hum, ok !!

    Je ne me le fais pas dire deux fois. Assisté de la Force, je me projette en arrière et évite un coup fatal de Mira.

    Moi : Cette fois-ci, il est temps d'inverser les rôles !

    Je ne peux rien voir mais au moins, je peux ressentir les déplacements de mon adversaire. Je plonge de nouveau dans une transe de Force. Et instinctivement, je me lance sur la machine comme précédemment. Mais contrairement à la première fois, je suis beaucoup plus rapide. Je suis le conseil de Kiad à la lettre et cela semble porter ses fruits. En effet, j'entends l'armure métallique du droïde qui résonne pour la première fois. J'ai donc réussi à le toucher. Génial !

    Fier de mon exploit, je ne me laisse pas déconcentrer pour autant. D'un rapide saut, je passe derrière Mira. Puis, sans me retourner, je la frappe dans le dos. Elle n'a pu éviter le coup. Malgré cela, elle riposte sans attendre. Et maintenant, elle ne fait plus que lancer des petites attaques de temps en temps. Non, elle tourne carrément comme une vraie toupie ! Je ne savais pas qu'elle pouvait faire ça. Du coup, me voilà projeté quelques mètres plus loin.

    Vite, je me relève et me replace en position défensive. Ma vision dans la Force est de plus en plus nette. Je vois désormais Mira comme si je ne portais pas de casque, ou plutôt comme si je pouvais voir à travers. Je sens l'androïde se rapprocher à grande vitesse. Et il tournoie toujours. Je ne bouge pas d'un millimètre. Au lieu de ça, je l'attends, mais de pied ferme. Lorsqu'il arrive à ma hauteur, je place mon bâton verticalement de telle sorte à parer efficacement ses coups. Mais voilà que sa rotation n'est plus aussi circulaire. En effet, elle prend des directions vraiment aléatoires. Je me prends plusieurs coups.

    Moi : Aggrh ! Si tu crois que je vais me laisser faire, tu te trompes lourdement !!!

    Je tente de parer chaque attaque mais cela n'est pas évident. A vrai dire, même avec la vue par mes yeux, je ne crois pas que ce serait mieux. Je dois trouver une autre parade. Je réfléchis quelques minutes en essayant de bloquer au maximum. Puis, ça y est ! Au bout d'un moment, j'ai enfin une idée. On dit que la meilleure défense est encore l'attaque. C'est plutôt approprié dans ma situation. Alors au lieu de défendre en continu et de risquer de m'épuiser pour rien, je pare un dernier coup et saisis une ouverture que me laisse Mira pour attaquer à mon tour.

    Constatant une offensive, j'entends le robot reculer un peu et devenir plus défensif. Mais je sais qu'il va reprendre si mes attaques sont trop lentes. Alors, je m'aide de la Force et augmente ma vitesse. J'attaque rapidement bien sûr, mais surtout, je ne reste pas mobile. Je me déplace en permanence afin de surprendre au mieux mon adversaire. Celui-ci doit faire des calculs en permanence et finira surement par avoir une surcharge.

    Schmbiing ! Schmboong !

    Au bout de plusieurs minutes, je commence à fatiguer d'user autant de la Force. Mais au moins, je n'ai pas repris un seul coup et je suis le seul attaquant. La machine ne fait que défendre. Tant mieux ! C'était ce que je voulais arriver à faire. Elle pare bien néanmoins. Malgré ma vitesse, je dois quand même placer mes attaques. Allez, je vais changer un peu ma stratégie !

    Je laisse le robot rependre le dessus afin de pouvoir récupérer toutes mes forces. Cependant, ce lapsus de temps me permet également de planifier ma prochaine action. Je bloque le plus de coups possibles et je cherche dans la Force une éventuelle solution pour en finir avec mon adversaire. Et presque sans réfléchir, j'effectue une dernière parade, un salto avant et atterris derrière Mira. Puis, au lieu de l'attaquer simplement, je place mon bâton en diagonale sous le sien et enchaîne avec une manoeuvre particulière. Il est temps de mettre en pratique ce que j'ai appris dans le premier exercice, à savoir effectuer correctement des moulinets avec mon sabre. Je fais passer mon bâton entre mes doigts, effectue des rotations précises et je donne une impulsion qui fait l'effet d'un levier. L'arme de la machine vole littéralement dans les airs. Exactement là où je voulais en venir : un désarmement ! Et à présent, Mira ne peut plus rien faire. Je domine le match ! C'est terminé !

    dimanche 05 septembre 2010 - 21:14 Modification Admin Permalien

  • Avatar KiAdiMundi

    KiAdiMundi

    5879 Crédits

    =>Zatila: Très bon post, très bien écrit et parfaitement compréhensible. Tu allies parfaitement le problème du casque et ton manque d'agilité dans le duel et tu parvient à les résoudre aisément, toutefois heureusement qu'il s'agissait d'un entrainement où tu as eu le temps de te concentrer ^^

    En tout cas, je te valide l'exercice, tu peux passer au suivant !


    IMPORTANT:
    Suite au débat sur l'holonet, je supprime les notations ainsi que les couleurs pour les différentes formes ^^

    dimanche 12 septembre 2010 - 16:00 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jedi-Yoda

    Jedi-Yoda

    9643 Crédits

    Theme musical pour le duel


    ;) Exercice 3 : Totems


    J'entre dans la salle d'entraînement pour effectuer le troisième exercice du Makashi. Cette fois-ci, les choses sérieuses commencent ! Je vais en effet devoir affronter plusieurs adversaires, des totems pour être précis. Ils seront armés de leurs bras qui feront office de bâtons. Et ces totems avanceront vers moi et se retireront de manière aléatoire. Heureusement, contrairement à l'épreuve précédente, je ne porterai pas de casque, ce qui va me permettre d'être plus concentré sur l'offensive que la défensive. En plus, je vais pouvoir utiliser mon sabre laser, ce qui en quelque sorte, me donne un avantage.

    Je me place au milieu de l'aire du terrain. Je ne dois plus la quitter sous peine de perdre le match. Je regarde les huit totems qui m'entourent et je dégaine mon sabre laser. Naturellement, ma lame verte s'active et se met à vibrer puissamment. Aussitôt, l'exercice commence ! Quatre totems commencent à avancer vers moi, bâtons pointés vers l'avant. J'en ai un devant, un derrière et un de chaque côté. Si je me laisse trop approché, je risque de ne pas pouvoir parer tous les coups à temps. Je décide donc de prendre un totem au hasard comme adversaire. Il s'agit de celui qui me fait face. Armé de mon sabre laser, je fonce en sa direction. Juste avant qu'il ait le temps de me frapper, j'effectue un salto avant et passe derrière le totem. Vite, j'effectue un Sai cha. Cette technique désigne une attaque visant à couper la tête de l’adversaire.

    Schmbiing ! Schmboong !

    Deux coups rapides comme l'éclair sont donc lancés mais au lieu de décapiter le totem, je constate avec déception que sa tête est faite de cortosis, un alliage très rare qui résiste aux lames des sabres laser. J'esquive de justesse une attaque lancée par le totem. Puis, j'effectue un salto arrière en m'aidant du totem sur lequel je prends appui. Et avant sa prochaine attaque, je frappe au niveau de sa jambe. Il perd l'équilibre et s'écroule. Et voilà !

    Mais ce n'était qu'un prélude ! Les autres totems se rapprochent dangereusement. Vite, j'en choisi un autre au hasard et frappe une fois de plus aux jambes. Le totem pare le coup avec son bâton en bois, qui se détruit au passage. Il ne pourra pas se protéger longtemps comme ça ! Je veux lancer une seconde attaque pour le mettre hors d'état de nuire, mais je constate la présence d'un adversaire dans mon dos. A l'aide du pouvoir de vitesse, j'échappe de justesse à une attaque fatale. M'étant écarté, le coup frappe de plein fouet le premier totem qui tombe à la renverse et se fracasse au sol.

    Le second totem, soutenu par deux autres totems, accélère. Ils se retrouvent tous les trois devant moi en un clin d'œil. Je me dois de réagir si je ne veux pas être dépassé. J'effectue une multitude de rotations de poignet. Le travail répété de mon premier exercice porte finalement ses fruits. C'est une bonne chose ! Grâce à cela, je coupe en plusieurs morceaux les bras de bois de mes adversaires. Lorsqu'ils sont désarmés, je me réjouis à l'idée de pouvoir en finir. Mais je n'aurai pas du être si confiant. Un mécanisme de sécurité s'active et leur fournit de nouvelles armes. Ce sont toujours de nouveaux bras en bois. Sauf que cette fois-ci, chaque totem possède deux barres de bois. Mince ! Je dois avouer que je ne m'y attendais pas !

    Le combat est trop inégal, je n'ai aucune chance de tout parer. Alors que plusieurs coups sont assénés en même temps par les totems, je fais une roulade sur le côté pour me sortir du pétrin. Les autres totems, qui étaient restés à l'écart, avancent à présent vers moi. Tous ensemble, ils créer comme un mur et m'oblige à reculer. Et cela n'est pas pour m'arranger. En effet, je ne dois pas sortir d'une certaine aire. Très bien ! Je me suis trop défendu ! A l'attaque, à présent !

    Je n'hésite plus une seconde et effectue un Jung ma. Je fais un tour de 360° sur moi-même pour gagner en puissance et frapper avec force en gardant mes deux mains sur le sabre. L'offensive est tellement rapide que mes coups n'ont pas le temps d'être parés. Trois totems sont détruits. Cela fait donc cinq de vaincus depuis le début de l'épreuve. Mais il en reste encore pas mal ! J'adopte une nouvelle garde : sabre à la verticale contre le buste. Puis, je me concentre et observe la position de chacun de mes adversaires, qui malheureusement change en permanence. Je n'attends pas trop longtemps mais je reste vigilant, sans trop me précipiter. Et quand la Force me dit que le moment est favorable à l'attaque, je n'hésite pas : je frappe. Un totem est comme qui dirait blessé sous l'assaut de ma lame. Mais il ne se laisse pas abattre et sort une nouvelle tige de bois. Il reste encore trois totems et chacun sont ainsi armés. Ce sont les plus coriaces car leur structure n'est pas la même que les autres. On dirait que même leur corps est protégé.

    Je sais que pour réussir cet exercice, je ne dois pas me faire toucher une seule fois. Cela a été un succès total jusqu'à présent. Mais qu'en est-il de la suite de l'épreuve ? Avec ces trois adversaires, je ne suis pas rassuré. Alors que l'un m'attaque, les deux autres me bloquent volontairement le passage d'une éventuelle sortie. Ils se font des illusions s'ils croient que cela va m'arrêter ! J'attends que le premier totem soit assez prêt de moi pour effectuer un salto avant. En passant au dessus de lui, dans les airs, je découpe en rondelles un de ses bâtons. Et lorsque j'atterris, je tente un Shun, d'une seule main donc. Le totem s'effondre en deux secondes. Les deux autres se tournent ensuite vers moi. Mais à ma grande surprise, ils n'avancent pas. Peut-être préfèrent-ils attendre que ce soit moi qui les attaque ?

    Comme ils voudront ! Mon sabre placé en arrière, je me précipite à l'assaut de mes deux derniers adversaires. Je saute en avant et frappe. Mais avant que mon coup puisse atteindre son but, les deux totems se réfugient dans le sol, par une trappe prévue à cet effet. Ca alors ! Quel suspens dans ce match :D !

    Mes deux opposants ne sont plus visibles, mais je pense qu'ils vont réapparaître bientôt. Et là, je devrais être prêt ! Il est inutile que je les cherche du regard, alors je vais les chercher dans la Force. Je commence à être habitué à faire appel à elle depuis le temps. J'observe que les deux totems se déplacent. Ils vont assez vite en plus, comme si la surface sous le sol était plus propice à la vitesse. Je reste encore en état de méditation, lorsque je sens, par pressentiment, qu'une nouvelle attaque va bientôt surgir. Au bout de quelques secondes, je saute instinctivement dans les airs. Et au même moment, le totem ressurgit du sol, comme par hasard, sous mes pieds. Heureusement que j'avais prévu cette action de mon adversaire. Lorsque j'atterris, j'engage le combat avec le totem. Nous échangeons quelques coups et bien entendu, je domine le match. Les deux bâtons de mon opposant sont rapidement mis en pièce. Mais alors que je m'apprête à donner le coup fatal, le second totem sort du sol comme un éclair et faillit me propulser. Heureusement, j'esquive de justesse.

    Enfin, je tente de me remémorer mon précédent exercice. J'avais du augmenter ma vitesse. Il est temps que je réitère cet exploit. Mais me voilà bien épuisé par mon combat. A vrai dire, je suis surtout assoiffé, ce qui est naturel pour un nautolan comme moi. Bien, je dois avoir plus de volonté si je veux tenir. Alors, je me motive en me promettant une bonne limonade après le match. Je donne tout ce que j'ai pour courir le plus vite possible. Lorsque je passe prêt des totems, je donne un coup de pied pour en faire trébucher un et que je puisse le frapper avec mon sabre laser. J'attaque plusieurs fois très rapidement. Le totem n'a pas le temps de prendre tous les paramètres en compte et se voit surmené. Il se détruit en quelques secondes.

    Mon dernier adversaire semble blindé de presque partout et est toujours armé de double-bâtons. En plus, ceux-ci ne sont pas en bois, mais en métal. Mon sabre peut donc les couper mais plus difficilement. Le totem m'attaque. Je pare le coup et riposte aussitôt. Comme je devais m'y attendre, mes coups sont de nouveaux parés. Et cette fois-ci, pas par son bras, mais par son armure faite en grande partie de cortosis. Je me dois donc de trouver les endroits où le totem n'est pas protégé. Je constate rapidement que le pied de mon adversaire n'est pas fortifié. D'un coup rapide, je vise cette partie et blesse le totem qui pare le coup à la dernière minute et me frappe à son tour. J'esquive l'attaque de justesse et recule. Je me replace sur le terrain. Je laisse mon adversaire se reprendre et effectue des moulinets avec mon sabre.

    Moi : Allez viens, je t'attends !

    Le totem active une de ses autres fonctions. Il commence à tourner sur lui-même à une vitesse vertigineuse, tout en avançant. Je ne vois plus ses bras car ces derniers sont à présent comme une hélice qui tournoie dans les airs. C'est plutôt risqué de me frotter à un tel danger. Il me faut un plan ! Je m'interroge :

    Moi : Réfléchis Zatila ! Tu étudies le Makashi, donc qu'est-ce qui caractérise cette forme ?

    Soudain, la réponse m'apparaît comme une illumination. C'était évident ! Les plus grands adeptes de la forme II prennent toujours une position de défense, de profil. J'adopte donc cette posture et place mon sabre vers l'avant. Ainsi, même si le totem avance, il sera aussitôt stoppé dans son élan. Apparemment, cela ne semble pas inquiéter mon adversaire qui continue d'avancer. Alors qu'il allait m'atteindre, le totem est aussitôt obligé d'arrêter sa course, bloqué par la lame de mon sabre laser. Mon ennemi reste un instant passif, puis il disparaît de nouveau sous terre. Instinctivement, je frappe en sa direction. Mais trop tard, il s'est enfui ! Bien, je ne peux rien faire car la trappe s'est refermée. Je suis à présent au milieu du terrain, comme au début de l'exercice. Je ferme les yeux et tente de chercher mon adversaire sous mes pieds, comme tantôt. Mais cette fois-ci, il tarde à venir. Aurait-il peur de m'affronter ? Je reste concentré encore environ deux minutes, ce qui est beaucoup quand il ne se passe rien et que l'on attend. Je sens la Force en moi. Elle est puissante et augmente ma lucidité. Tout est clair ! Et d'un seul coup, je serre les dents prévoyant la menace fantôme (eh oui, c'est le cas de le dire, car c'est bien une menace invisible ou presque) et effectue un salto arrière, presque malgré moi. J'ai senti la réaction du totem qui ressurgit de terre comme l'éclair.

    *Mouvement au ralenti de Zatila qui effectue un salto arrière*

    Je retombe derrière mon adversaire une jambe tendue, l'autre fléchie et dans un ultime effort, j'assène un coup aux jambes du totem qui, pris par surprise, n'a pas eu le temps de se défendre et tombe littéralement à la renverse. Je reste un instant accroupi. Puis, je me relève et rengaine mon sabre laser.

    samedi 02 octobre 2010 - 16:50 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Evénements

Exposition Lego Star Wars - Chanorier

24 juin 2018 - 07 nov. 2018

Expo LEGO 100% Star Wars - Mini World Lyon

13 oct. 2018 - 13 nov. 2018

Paris Manga et Sci-Fi Show 26ème édition

20 oct. 2018 - 21 oct. 2018

Comic Con Paris 2018

26 oct. 2018 - 28 oct. 2018

Toulouse Game Show

01 déc. 2018 - 02 déc. 2018

Concert Star Wars à Toulouse par Tugan Sokhiev

19 déc. 2018 - 20 déc. 2018

Celebration

Star Wars IX

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2018 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide