Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur Internet comme Apple Safari ou Google Chrome. Vous pouvez aussi mettre à jour votre version de Microsoft Internet Explorer. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar KiAdiMundi

    KiAdiMundi

    5879 Crédits

    A ce moment, Zatila entend le vrombissement d'un sabre qui s'allume et quelques foulées rapides derrière lui. Il se retourne en rallumant son propre sabre et se prépare à parer, mais l'adversaire est déjà au dessus de lui dans un saut nommé "carpé" et son sabre se rapproche dangereusement des lekkus du nautolan.
    Zatila se baisse en réflexe et esquive l'attaque, mais une seconde vient immédiatement derrière lui qui le contraint à faire une roulade pour s'écarter.
    Lorsqu'il se relève, son adversaire est déjà devant lui, sabre pointé droit sur son torse.

    Zat: Maître Kiad...assez, je vous en prie...
    Kiad: Hé hé, toujours se méfier. Rappelle-t-en !
    Zat: J'essaierais à l'avenir. vous avez vu mon entrainement ?
    Kiad: Oui ! "il rengaine son arme" Et je suis des plus satisfaits. Souplesse, rapidité, initiative...mais il y a un détail qui me dérange tout-de-même...
    Zat: Et lequel est-ce ?
    Kiad: Pendant un moment, j'ai cru que tu te battais en forme IV. Tu sautes trop ! Il faut que tu apprennes à parer toutes les attaques sans avoir à bouger, en les anticipant et en faisant tournoyer ton sabre afin de gagner en vitesse. Si tu aujourd'hui tu as réussi à vaincre tes adversaires, tu n'as cependant pas compris le but de l'exercice...
    Zat: Ah...euh, désolé, maître...
    Kiad: Rappelle-toi le premier et le second exercice. Ils te préparaient à cette épreuve. Je te laisse toutefois passer au prochain exercice car tu as montré que tu savais t'adapter à la situation, mais j'espère que tu feras mieux la prochaine fois.

    Malgré la joie qu'il semblait avoir au début, c'est un air de déception que le jeune nautolan affiche désormais. Kiad pose alors une main sur son épaule et reprend:

    Kiad: Allez, c'est pas grave. Tu as toute la vie devant toi pour t'améliorer et je conçois qu'on hésite ou qu'on teste à ton âge, il en était de même pour moi.

    _______________________________________________________________

    => Très bon post, Zat ! Bien écrit, des recherches quand aux techniques de combat. Tu peux passer à l'exercice n°4, mais rappelle toi ce que je t'ai dit: Sers toi de la Force pour anticiper les actions de ton adversaire et ce qu'il se passe autour de toi ^^

    mardi 12 octobre 2010 - 18:14 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jedi-Yoda

    Jedi-Yoda

    9643 Crédits

    Theme musical pour le duel


    ;) Exercice 4 : Endurance


    J'entre dans la salle d'entraînement. Après avoir bien compris tous les bons commentaires de Kiad sur mon dernier exercice, je m'apprête à commencer celui d'aujourd'hui. A présent, ça ne rigole plus ! En effet, ce quatrième exercice est des plus exigeants. Dans cette épreuve, je vais devoir affronter Mira une nouvelle fois et ce sur un tapis métallique. A ce propos, pourquoi est-il métallique ? Kiad n'a pas voulu me mettre au courant mais je reste sur mes gardes. La Force me dit que quelque chose n'est pas normal. En fait, mon sentiment naturel pour le danger m'incite à me méfier. Peut-être le terrain va-t-il nous faire nous élever et combattre dans les airs, qui sait ? Ou peut-être que des pièges sont dissimulés sur le terrain. Je n'en ai aucune idée ! Le seul moyen pour avoir des réponses est de me lancer dans l'inconnu et de rester fidèle à la Force. La lumière se fera bientôt sur mes appréhensions.

    Je ne dois me montrer digne de cet exercice. Après tout, j'ai beaucoup appris depuis le début de ma formation. Je sais que j'en suis capable. Dans le premier exercice, je me suis appliqué à effectuer des moulinets et rotations de poignets, me permettant d'atteindre un certain niveau de dextérité. Lors de la seconde épreuve, j'ai du montrer de l'adresse et de la prudence pour éviter, sans les voir, à cause du casque que je portais, les coups frappés par Mira. Enfin, il y a quelques jours, l'entraînement contre les totems a mis ma concentration à rude épreuve. Aujourd'hui, Mira est de nouveau face à moi.

    Avant de commencer, Kiad m'indique une dalle de couleur rouge, située devant moi. Je peux me placer dessus sans crainte, selon lui. Tiens, tiens ! si je n'ai pas à craindre ce carré, alors peut-être y a-t-il autre chose à craindre. Au moins un carré sur lequel je suis sûr que je pourrai aller en cas de problème. Evidemment, vu que je vais me battre contre l'androïde, je risque de beaucoup me déplacer. Et avoir un accès permanent à ce carreau sécurisé ne va pas être évident. Je dégaine mon sabre laser vert et me mets en garde. Comme dans les exercices précédents, j'attends que mon adversaire fasse de même. Mais cette fois-ci, contrairement aux autres fois, le robot ne sort pas un bâton en bois ou même en métal. Non ! Il s'agit bel et bien d'un sabre laser comme le mien. De couleur rouge, j'entends bien la lame frémir. Instinctivement, je me tourne vers le chevalier gris.

    Moi : Maître ! Je croyais que le droïde d'entraînement ne pouvait pas nous blesser.

    Kiad : Ne t'inquiète pas ! Son sabre laser est réglé sur une intensité minimale. Ainsi, le pire que peut provoquer la lame est une brûlure de moyenne importance.

    On dirait que cela a du sens pour le chevalier rebelle qui m'explique avec le plus grand calme que je n'ai pas à m'en faire. Mais je ne suis pas très rassuré. Evidemment, en situation réelle, je n'aurai d'autre choix que de me battre. Et cet exercice est là pour me mettre à l'épreuve. Je dois m'en montrer digne ! Je crois que je vais devoir mettre en pratique tout ce que j'ai appris. Même si j'ai quelques appréhensions, je tente de me redonner confiance :

    Moi : Allons Zatila ! Tu as fais face à des situations bien pires. Montre un peu à ce tas de ferraille qui est le meilleur !

    A ces paroles, je sens mon enthousiasme revenir. C'est bon, je me sens prêt. Le combat peut commencer ! Kiad active la machine à distance. Après quelques rapides vérifications, notamment qu'il m'a bien dans son champs de vision, mon adversaire ne tarde pas à charger sur moi. Bien entendu, Mira ne fonce pas en ligne droite. Avec toute sa souplesse, elle saute de carrés en carrés et arrive bientôt à ma hauteur en abattant verticalement son sabre sur moi. Rapidement, je pare son coup avec ma propre arme de jedi. Nos lames s'entrechoquent et vibrent puissamment.

    Scrruzzzscrruzzz

    Nous échangeons quelques coups, mais très vite, je me sens dépassé. Je suis en mauvaise posture. Si jamais Mira réussit à me faire trébucher, je vais sortir de l'aire du terrain et aurais perdu ce match. Je dois sauter sur un autre carreau. Mais comment choisir sans tomber sur une dalle piégée ? Je tente de faire appel à la Force, mais étant en plein combat, mes facultés ne sont pas à leur paroxysme.

    Tant pis, j'essaie ! Je pare un dernier coup avec mon sabre et trouve une ouverture sur le côté. D'un salto avant, j'atterris à un endroit du terrain. A ce moment-là, une dalle s'élève d'une bonne dizaine de centimètres et me fait perdre l'équilibre. Je tombe alors sur le dos, sur une autre dalle.

    Bzzzubbuzzz

    Moi : Arrrgh !!

    Une décharge électrique m'est assénée. Cela m'a surpris et je tente tant bien que mal de me relever en vitesse. Je me replace sur le carreau élevé de trente centimètres. Je dois avouer que ce n'était pas une partie de plaisir. Je dois faire attention. Le terrain est donc bien piégé. Et si je ne me trompe pas, on dirait qu'il est divisé en plusieurs cases. Mira est restée sur le carré en face du rouge de départ. Et puisqu'ils n'ont pas eu d'effet sur elle, j'ai par conséquent la confirmation de deux carreaux non piégés. J'ai à peine le temps de souffler que déjà le droïde fait volte-face. Puis, il se dirige en ma direction en effectuant lui aussi un saut périlleux avant.

    Arrivé sur un carré non piégé, en diagonale de celui sur lequel je suis, le robot m'attaque. Comme je suis un peu plus haut que lui, il frappe aux jambes. Le Sai est ma seule option. Je saute une première fois pour éviter le coup. Puis, pressé que je suis de vaincre, je m'apprête à assener un coup au droïde par le haut. Mais ce dernier a été plus rapide et me frappe de nouveau à la jambe droite. Sa tentative de Shiim est réussie. Et la brûlure de la lame me fait me mettre à genoux. Malgré la douleur, je pare encore deux trois coups. Puis, prenant conscience que je suis handicapé, je prends de l'élan et saute assez loin, afin de me sortir du pétrin.

    Par chance, le carreau sur lequel j'atterris n'est pas piégé. J'observe l'inflammation à ma jambe. C'est assez sévère pour me desservir le reste du match, mais pas trop difficile à soigner. Cela tombe bien, j'ai été initié aux traitements de premiers secours par mon maître et notamment au contrôle de la douleur. Je prends quelques secondes et me focalise sur mes midichloriens. Je tente de leur faire oublier la blessure. Ensuite, je place ma main prêt de la plaie et tente d'y effectuer des soins.

    Quelques secondes s'écoulent et la lésion se referme progressivement. Cela arrive pile au moment où Mira s'est décidée à m'affronter de nouveau. Je suis désormais opérationnel et prêt à en découdre avec la machine.

    Moi : Allez viens ! Je t'attends !

    Lorsque mon adversaire arrive, c'est sur un carreau assez éloigné. J'opte pour une garde typique du Makashi, celle où mon sabre est à la verticale contre mon buste. Une bonne distance nous sépare moi et Mira. Naturellement, pour combler ce désavantage, cette dernière choisit une garde où son sabre est pointé en ma direction. Afin d'écarter le danger, j'effectue une parade de sixte, puis de quarte. Enfin, pendant ce court laps de temps qui m'est accordé, je cherche une solution pour vaincre mon adversaire.

    Alors que je viens enfin de trouver une astuce qui devrait mettre définitivement KO notre chère amie Mira, j'esquive de justesse, en me contorsionnant en arrière, une attaque de Sai cha, soit une tentative de décapitation. Je me propulse ensuite en l'air d'un pied et atterris sur la plate-forme que j'avais tantôt quittée. Je me retourne et attends que mon adversaire me rejoigne. Mira me fixe de ses grands yeux noirs et après quelques calculs dans son ordinateur interne, elle se décide à lancer l'assaut. J'ai prévu le coup. Une nouvelle fois, elle frappe verticalement. Je ne compte pas parer. Alors que le coup est asséné, je m'écarte et laisse passer la lame. Puis, en effectuant un Shun et quelques moulinets de poignets, je réussis à faire partir son sabre dans les airs. Mira a été prise au dépourvu. Et avant qu'elle puisse récupérer son arme, j'utilise la Force pour l'envoyer elle sur le carreau piégé par l'électricité. Le robot commence à court-circuiter.

    Je suis ravi. J'ai réussi à mettre hors d'état de nuire ce tas de ferraille. Le match semble donc terminé. Je saute sur la plaque rouge d'un salto avant précis et m'apprête à quitter le terrain. Lorsque soudain, un bruit mécanique se fait percevoir dans mon dos. Je me retourne lentement et observe Mira qui se relève. Pour une surprise, je ne m'y attendais pas ! Le match n'est donc pas vraiment terminé. Je m'apprête à retourner au combat, pensant que ce sera du gâteau de découper l'androïde en deux, ce dernier étant désarmé. Mais Mira attire à elle le sabre laser, précédemment perdu. Comment cela est-il possible ? Un système d'aimantation ? Peut-être ! En tout cas, je n'ai pas le temps de me poser la question. Je retourne sur la plate forme élevée et tente ce que l'on appelle une Falling leaf. Pour cela, je n'ai qu'à me propulser dans les airs et frapper de tous mes forces lors de ma redescente au sol.

    Grâce à la Force, l'onde de choc produite est énorme et Mira s'en va bouler à l'autre bout du terrain. Elle se relève tout de même rapidement et prend un chemin particulier, connaissant certainement tous les pièges cachés dans le terrain. Arrivée à mon niveau, Mira retente un Shiim. Elle doit être programmée pour effectuer cette attaque lorsque l'adversaire est en hauteur. Parfait, je sais à quoi m'attendre. Je pare tous ses coups très facilement. Au bout d'un moment, le robot se lasse et change de stratégie. Alors que je ne m'y attends pas, il saute sur la même dalle que moi. Nous sommes tous les deux sur le même carré, élevé de trente centimètres. Je continue de contrer les attaques de Mira. Puis, afin de me faire tomber en arrière, cette dernière active son système d'accélération. Contre ça, rien à faire ! Je n'ai aucune chance ! Je ne peux que trébucher et tomber à la renverse ! Même en parant, la vitesse sera trop grande, c'est inévitable ! Alors dans cet ultime tentative de Mira, j'effectue une technique propre au Makashi qui consiste à simplement s'écarter sur le côté. Mira, prit dans son élan, se précipite et tombe de la plate-forme vers l'avant. Elle atterrit sur une plaque électrique, fatale cette fois-ci pour ses circuits. Je reste quelques secondes, à voir l'androïde se désintégrer. Puis, je rengaine mon sabre laser, comprenant que le duel est terminé.

    lundi 18 octobre 2010 - 02:04 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Perfectionnement de l'Ataru - exercice 2: Plaque électriques!

    Cenovii traverse les salles d'entrainement au sabre laser et arrive enfin dans la pièce qui lui a été réservée pour toute la fin de journée. La salle a légèrement changé depuis sa dernière visite, il y a là un grand tapis de forme circulaire et en son centre une petite estrade surélevée sur laquelle se tient Mira, ce fichu droïde d'entrainement qui lui avait causé bien du soucis lors de son premier exercice. Kiad arrive à ce moment là pour superviser ce nouveau challenge. Il rappelle vite-fait les caractéristiques de l'exercice des plaques électriques, qui mettront l'agilité et la vitesse de saut de Cenovii à rude épreuve. Le Mando-jedi, lui, est confiant.

    Kiad - Tu n'aurais pas du prendre ton armure.
    Ceno - Je m'entraîne avec elle pour ne plus éprouver son poids. Si je l'enlève ce sera trop facile.
    Kiad - Mais oui... Tu faisais moins le fier lors de ton duel face à Mira!
    Ceno - Allons, avec toutes les contraintes que tu m'avais assigné, et l'épuisement qui en résulta, je ne pouvais guère mieux m'en sortir. Mais aujourd'hui j'ai la patate et je compte bien te montrer mes vraies capacités!
    Kiad - Nous allons voir, l'entrainement commencera dés que tu auras mit un pied sur le tapis.
    Ceno - Alors c'est parti!

    Le chevalier en armure s'avance sans appréhension et arrive sur le tapis en question, dés qu'il pose un pieds dessus il saute en direction de Mira, dégaine son sabre, attends d'être passé par dessus elle et l'active pour la frapper. Mira a suivi le mouvement grâce à ses capteurs super développés et part l'attaque en activant sa propre lame au bon moment. Le contact est bref et Ceno retombe de l'autre côté du tapis. C'est là qu'une impulsion électrique lui traverse le corps en circulant en lui comme un poison. Cela l'immobilise une seconde, mais il contient la douleur avec la Force pour ne finalement plus la sentir du tout. Le voilà qui saute à nouveau sur Mira avec une vitesse fulgurante. Il tends son bras en avant et frappe avec son sabre, Mira exécute une parade, puis Cenovii se plie en deux pour feinter un atterrissage, et tout en retombant il frappe horizontalement dans les jambes de Mira. Le droïde est touché et perd l'équilibre. Ceno ne prends pas le temps de rester au sol, au lieu d'atterrir il se propulse dés qu'il touche terre et refait un saut en arrière pour arriver hors du tapis d'entrainement. Kiad est abasourdi...

    Ceno - Et voilà!
    Kiad - Quoi? Non, non, non... Ca ne va pas se passer comme ça!
    Ceno - Qu'est-ce qu'il y a? Le but était de la toucher non?
    Kiad - Ouais, mais en utilisant tes seules facultés au sabre laser et ta capacité à sauter et à bouger vite.
    Ceno - Et bien je...
    Kiad - Hop Hop Hop! Il n'y a pas de "Et bien je..." qui tienne! Tu me crois né de la dernière pluie? L'utilisation du contrôle de la douleur est interdit! Sinon l'exercice perd tout son sens!
    Ceno - Ha...
    Kiad - Tu recommences, et cette fois je vais augmenter la cadence et la puissance des impulsions électriques.
    Ceno - Tssseuh... Comme tu voudras!

    Le Mandalorien fait craquer son coup et son épaule droite et saute à nouveau sur Mira depuis l'extérieur du tapis. Il arrive à nouveau à portée du Droïde Nautolan et la frappe en deux coups vifs et secs, mais l'adversaire bio-mécanique part les deux attaques. Cenovii atterrit à nouveau de l'autre côté de Mira, sur le tapis cette fois. Il n'a pas le temps d'évaluer la défense du droïde que la Force le prévient d'un danger imminent. Il se jette à nouveau dans les airs, mais pas sur Mira, il esquive juste l'impulsion électrique qui déjà se manifestait sous ses pieds. Cenovii pense arriver au bon moment sur le sol pour se propulser sur Mira, mais il a mal évalué la distance et la longueur de son saut, et le voilà qui atterrit pile au même moment d'une nouvelle charge électrique. Cela le paralyse momentanément, et lui cause plusieurs engourdissements, mais heureusement la charge ne dure que quelques secondes et disparaît aussitôt. Le Mando reprends ses esprits, il a déjà calculé par instinct le temps entre chaque impulsions, qui n'excède pas une ou deux secondes. Autant dire un rythme de folie...

    "Ca va être coton, je dois toujours rester en mouvement!"

    Il s'élance sur Mira avant une nouvelle décharge et arrive au dessus d'elle. Là, profitant du recul que chaque attaque lui confère, il enchaîne la droïde d'entrainement de plusieurs coups de sabre laser. Mira se défend très bien, aucun coup ne l'a fait bouger, et Cenovii se voit contraint de retomber au sol. Son timing n'est pas encore très bon et lorsqu'il pose un pieds à terre, c'est pour sauter à nouveau en une large roue afin de ne pas se prendre une impulsion électrique. Puis il exécute un salto, à la suite de quoi il continue avec une nouvelle roue. Concentré sur l'effet des plaques électriques, il n'a plus assez de temps pour réfléchir à un angle d'attaque parfait pour assaillir Mira. C'est donc déterminé à lui lâcher des coups très puissants qu'il saute à nouveau sur elle, sans plan d'attaque bien précis. Du haut de son perchoir, la droïde semble totalement concentré sur sa défense, et les attaques les plus brutales de Ceno n'ont pas plus d'effet qu'un léger déséquilibre sur elle.

    Une fois encore, Cenovii saute dés qu'il touche le tapis, puis saute une nouvelle fois, le tout en tournant autour de Mira qui ne le lâche pas des yeux. Le timing du chevalier est maintenant optimal, il ne touche pas le sol plus d'une fraction de seconde et reste dans les airs aussi longtemps que possible, prévoyant grâce à la Force de ne pas retomber au moment de la décharge. Etrangement, ces multiples mouvements éprouvent moins son corps qu'à l'accoutumé. Peut-être est-ce le fruit de l'entrainement précédent, car sa vitesse ne diminue pas et il peut sauter tout en portant des attaques sans en subir de grosses conséquences physiques. Mais tout ceci ne durera pas éternellement, même si Cenovii a fait de gros progrès en endurance, ce petit jeu pourrait durer encore des heures et cette optique ne plait guère au Mandalo, tandis qu'elle ravit Kiad le Gris.

    "Si je veux la toucher, je dois me concentrer sur elle tout en faisant attention aux impulsions...

    Oui...

    J'ai une idée!"

    Le Mandalorien souhaite démontrer une fois de plus sa maîtrise de la forme IV. Il se trouve au bout du tapis, à 5 mètres de Mira, et commence sa manoeuvre. Il attends d'abord une charge électrique et l'encaisse sans broncher. Cela lui permet de calculer avec précision le rythme des impulsions, et ainsi ne pas en manger une pendant ses prochaines mouvements. Quand celle-ci s'estompe, il fait un premier saut en hauteur de quelques mètres, en surplace, et fixe son regard sur Mira. Pour l'avoir déjà combattu, il sait que son point faible réside dans la protection de sa tête et de façon plus générale, de la partie supérieur de son corps. Il retombe sur le tapis non électrifié et exécute un nouveau saut, cette fois en faisant 2 mètres en avant. Là, il concentre son énergie et la Force en lui pour que le dernier saut soit d'une vitesse ahurissante, et son coup imparable. Il touche à nouveau terre, le sabre laser dans une main placée derrière lui, et se propulse comme un missile sur Mira. Cette dernière est prête à parer l'attaque! Cenovii est lancé tel un obus sur le droïde, il balance son sabre devant lui dans une diagonale extrêmement puissante et sa lame rencontre celle de Mira dans une onde de choc violente. Mira est déstabilisée par la force du coup, et l'un de ses pieds se balade dans le vide. Cenovii vrille avant d'atterrir de l'autre côté du tapis, et entreprends la même manoeuvre, mais cette fois directement, en un seul mouvement. Il se propulse juste avant la décharge électrique et fonce à nouveau sur Mira avec la même véhémence.

    Le droïde à l'effigie d'une Nautolan prévoit l'attaque, calculant qu'elle sera la même que précédemment au vue des mouvements du Mandalo, elle vient donc mettre son sabre en opposition parfaite tandis que son pieds est tout juste replacé sur l'estrade. Mais Cenovii, tandis qu'il arrive à portée de Mira, utilise le rebord de l'estrade sur laquelle elle se tient, et prenant appui dessus, il se stop et change complètement sa trajectoire. Il part en salto avant sur le côté gauche du droïde, qui avait mit son sabre vers la droite, et la lame verte, suivant la rotation du Mando-Jedi, déchire l'épaule mécanique de l'adversaire. Cette dernière trébuche sous le coup, et s'effondre, dans le même instant Cenovii atterrit hors du tapis, à quelques mètres de Kiad, dans une position des plus classe.

    Ceno - Huf, Huf... Qu'est-ce que tu en dis?

    lundi 18 octobre 2010 - 18:04 Modification Admin Permalien

  • Avatar KiAdiMundi

    KiAdiMundi

    5879 Crédits

    => Zalita:

    Kiad est agréablement étonné en voyant le duel Nautolan pada vs nautolan robot. Il est vrai que le chevalier gris avait baissé l'adresse du robot ainsi que son niveau de connaissances pour ce duel, mais Zatila s'en est sortit avec brio.
    c'est en applaudissant que Kiad se relève et approche du padawan.

    Kiad: Il ne fait aucun doute que tu deviendras l'un des jedi les plus habiles au sabre-laser. Pour ma part, je n'ai plus rien à t'enseigner, à moins que tu aies des questions. Tu peux revenir quand tu veux pour t'entrainer encore, si tu le désires...Mais avant cela, il te reste l'épreuve finale ! Tu te rendras à l'arène jedi et tu y affronteras Mira. Fais attention...elle sera plus forte que jamais !

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Comme d'habitude, ton post est excellent ! une orthographe irréprochable, bien écrit, long, et avec de nombreux termes techniques ^^ Tu es validé pour le prochain et dernier exercice ! Celui-ci se passera à l'arène où tu combattras Mira. Je posterais durant ce duel pour interpréter Mira ^^




    => Cenovii:

    Après l'entrainement de Zat, Kiad rejoint la salle d'entrainement dédiée à l'Ataru. Cenovii est fin chaud et effectue l'exercice devant le chevalier. Si cenovii avait été padawan, Kiad aurait accepté l'utilisation du pouvoir de soin, mais il se devait être plus exigeant avec un chevalier. Et encore, la plaque électrique est un exercice simple pour un chevalier...
    Le chevalier gris se dit qu'il devra être plus imaginatif pour le prochain exo ^^
    Lorsque cenovii a terminé l'entrainement, Kiad s'approche et déclare:

    Kiad: Je n'en attendais pas moins d'un chevalier ! Agile, rapide, précis...Je suis assez content que tu aies gardé ton armure, en définitive. Je te valide l'exercice, et je te laisse deux choix pour la suite: Où tu recommences l'exercice et je le "change" un petit peu pour le rendre plus difficile, ou tu passes à l'entrainement suivant...dans un cas comme dans l'autre, tu vas en baver méchant !

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------
    Tout comme pour Zatila, il s'agit là d'un très bon post ! J'ai relevé quelques fautes, mais elles sont bénignes ^^ Continue ainsi et tu deviendras un pratiquant redoutable de cet art acrobatique ^^
    Enfin, comme dis précédemment, je te laisse deux choix pour la suite. Où tu recommences l'exo (ce n'est PAS une punition hein ^^) et je le modifie pour te rendre la tâche plus ardue, ou tu peux passer à l'exercice suivant: le Parcours de Maître Clickman !

    vendredi 29 octobre 2010 - 17:08 Modification Admin Permalien

  • Avatar memahvali

    memahvali

    370 Crédits

    Introduction

    Un vrombissement familier émanait du manche aux tendances pointues du jeune Zélosien en laissant jaillir une lame laser de couleur cuivrée. Le padawan avait réussi la construction de son sabre-laser et en éprouvait une certaine fierté justifiée. Il pensa presque instantanément à son maître, lui qui était un expert en terme de combat au sabre aurait certainement un avis, voire un conseil à prodiguer au jeune homme. Toutefois, la nuit était là et Memah savait à quelle point le repos était important dans la vie d'un Jedi même après une tâche aussi peu fatigante physiquement que l'élaboration d'un sabre-laser. D'ailleurs, le padawan se sentait vidé, comme si la concentration qu'il avait dû exercer à travers la Force pendant ces longues journées de réflexion avait puisé en lui depuis le plus profond de son être. Le dicton Jedi qui disait que le sabre-laser était un prolongement de son bras était d'autant plus avéré et cette fatigue ressentie le prouvait largement.
    Le lendemain matin, Memah, loin d'être fainéant, était debout depuis très tôt et bricolait comme à son habitude le fameux M1 qu'il espérait pouvoir intégrer à ses cours de pilotage avec l'aval du chevalier Jedi Ben Cenovii. Depuis la veille, il n'avait plus activé sa lame et avait laissé le manche unique sur son bureau. Son regard se fixait souvent sur son œuvre, il ne voulait pas se vanter mais pensait sérieusement avoir effectué une belle prouesse, du moins pour un padawan. Ce fut donc avec un sourire qu'il l'accrocha à sa ceinture de cuir marron. L'objet était assez distinctif vis-à-vis de ses homologues plus standard mais c'était aussi un signe de personnalisation qui reflétait bien le Zélosien: toutes épines dehors pour protéger quelque chose de plus fragile à l'intérieur, ou l'inverse, c'était selon... Quoiqu'il en fut, le jeune homme était bien décidé à se rendre dans une salle qu'il n'avait pas encore eu l'occasion de visiter, la classe de formation au combat de sabre-laser, tenu par son cher maître qu'il avait encore peu vu pour le moment. Il connaissait parfaitement où se situait l'endroit car, à de nombreuses reprises, il avait songé à s'y inscrire, quitte à prendre un sabre d'entrainement mais là encore ce fut sa personnalité qui se joua de lui, lui imposant presque de posséder son propre sabre avant de se lancer dans l'apprentissage de sa manipulation. D'un pas neutre et rapide, le jeune homme entra dans la salle. Celle-ci était assez organisée et contenait d'autres salles soigneusement numérotée. Memah reconnut Kiad à travers cet aspect perfectionniste et tentait de le cherchait du regard. Il avait bien réfléchi à ce qu'il voulait faire et avait une requête un peu spéciale à formuler au Jedi.

    mercredi 16 mai 2012 - 16:40 Modification Admin Permalien

  • Avatar KiAdiMundi

    KiAdiMundi

    5879 Crédits

    Le maître du jeune padawan se matérialise subitement juste à côté de lui, lui arrachant un cri de surprise. C'est un petit tour que le chevalier aime beaucoup répéter...à tout le monde ^^

    Kiad: Ainsi, tu entres enfin dans mon sanctuaire ! Sois le bienvenu.
    Memah: Merci...maître...répondit-il, visiblement déconcerté par un tel accueil.
    Kiad: Comme tu pourras le voir, les salles comportent différents aménagements nécessaires aux exercices. Nous sommes actuellement dans la salle numéro une, dédiée à l'apprentissage du Shii cho.

    La salle en question n'est pas très grande, tout au plus une vingtaine de mètres par arrête. Deux portes, une sur la gauche et l'autre juste en face mènent respectivement aux salles n°2 et n°4. Un petit écriteau sur chacune indique la forme enseignée. Entre les deux portes est placé un râtelier avec des sabres rustiques fait de bois. Enfin, le mannequin au centre de la pièce finit de contraster avec l'intense manque de décoration de la salle.

    Kiad: Bien. As-tu déjà choisit une forme de combat qui t'intéresse ou préfères-tu que je te fasse un petit briefing ?
    Memah: J'ai déjà choisit ! Mais, j'aurais une demande un peu spéciale.
    Kiad: Je t'écoute.
    Memah: J'aimerais apprendre la forme cinq ! Je trouve qu'elle dose parfaitement ce dont un jedi à besoin pour combattre. Rapport offensif et défensif, vous voyez ?
    Kiad: Je suis tout-à-fait d'accord. Je maîtrise moi-même cette forme.
    Memah: Ah bon !? Mais je croyais que vous pratiquiez l'ataru ?
    Kiad: Et le Djem So. Je t'inscris donc pour le shien ?
    Memah: En fait...hum, j'aurais voulu apprendre les deux sous formes d'un coup. c'est possible...?

    Le gris est une fois de plus étonné, surpris même, par son padawan. Il l'imaginait être quelqu'un de paisible, plus protecteur que réel guerrier, mais visiblement il se trompait. A dire vrai, pour avoir expérimenté le Djem so, Kiad sait que cette forme est dangereuse pour son utilisateur. L'esprit de contrôle et de domination qu'elle insuffle mène parfois sur la voie du côté obscur. Mais le fait qu'il choisisse en même temps le shien rassure le jeune maître et il finit par dire après un moment de silence:

    Kiad: Tu as montré jusqu'à maintenant que tu es quelqu'un qui apprend vite, je t'accorde donc le droit d'apprendre les deux formes en même temps. Mais ce sera bien plus long...
    Memah: C'est un état de fait que je suis prêt à accepter.
    Kiad: Parfait ! Alors, suis-moi.

    Kiad emmène son padawan dans la salle n°5. Celle-ci, contrairement aux autres salles, est bien plus grande et rectangulaire. En fait, il y a précisément deux fois la taille des premières salles. sauf de la salle quatre qui est très spéciale...Une partie réservée aux élèves du Shien et l'autre aux étudiants du Djem So. Néanmoins, hormis ce détail, la salle est totalement vide, nue. Seul le tatami qui couvre le sol de toutes les salles semble avoir été apporté après la construction du bâtiment. Ah, oui ! Un gros trou noir (50aine de centimètres de diamètre) est visible au plafond, ressemblant à la sortie ou à l'entrée d'un conduit qui part dans le plafond.

    _______________________________________________________________

    Bienvenu padawan ! Je te recense immédiatement et tu peux commencer l'exercice n°1 de la forme V. Voyons voir comment tu vas t'en sortir...

    (Si tu préfères que Kiad se charge de tes entraînements à la lace de Mira, c'est possible ^^)

    jeudi 24 mai 2012 - 19:02 Modification Admin Permalien

  • Avatar Ky-ana

    Ky-ana

    466 Crédits

    C’est presque aux aurores que Ky-Ana se dirigea d’un pas lent mais décidé vers les salles de formation au combat. Son sabre laser était loin d’être fini, voir même, disons le franchement, encore à l’état de l’élaboration des plans dans la tête de la jeune Kiffar plus qu’autre chose ! Mais son maitre lui avait dit qu’on pourrait très bien lui en prêter en attendant, et elle s’était dit que tester l’arme avant de la construire pourrait s’avérer être un avantage lorsqu’il s’agirait de construire la sienne. Après tout, ne lui avait-on pas dis qu’il devait s’agir du prolongement même de sa volonté?

    Depuis sont arrivée, elle ne s’était jamais sentit aussi apaisée. La petite cigarette épicée que lui avait dépannée son propre maitre lui avait fait le plus grand bien, et elle se sentait d’attaque pour un peu d’exercice.

    - Kiad: Tu as montré jusqu'à maintenant que tu es quelqu'un qui apprend vite, je t'accorde donc le droit d'apprendre les deux formes en même temps. Mais ce sera bien plus long...

    - Memah: C'est un état de fait que je suis prêt à accepter.

    - Kiad: Parfait ! Alors, suis-moi.

    Franchissant le seuil de la salle numéro 1, elle tomba nez à nez avec le jedi gris qui l’accueilli par un sourire bienveillant :

    - Kiad : Tien donc, Ky-Ana. Je peux faire quelque chose pour toi ?

    - Ky-Ana : Bonjour maitre. Oui, je le crois. Je souhaiterais commencer mon entrainement au combat. Je n’ai pas encore mes propres sabres mais… Vous m’aviez dis que vous pourriez m’en prêter en attendant alors…

    - Kiad : Effectivement. Mais avant même de parler de sabre, as-tu réfléchit à la forme de combat que tu voudrais apprendre ?

    Ky-Ana fronça les sourcils… Mais de quoi parlait-il ?

    - Ky-Ana : Heu… Ben… Je voudrais me battre avec une double lame dissociable. Voyez ? Avec la bague là…

    Une goutte de sueur se dessina sur le front de l’emburé grisonnant, qui jeta un coup d’œil réflexe vers son autre padawan, présent à ses côtés.

    - Kiad : Heu… Ecoute. Jette un œil sur le terminal là, je m’occupe de Memah et je reviens te voir après. Prends ton temps pour lire hein ? Et si tu as des questions, on sera en salle numéro 5.

    Ky-Ana les regarda donc passer la porte, se demandant ce quel avait bien pu dire comme bêtise. Ce n’est qu’en commençant à lire les documents qu’elle se rendit compte qu’encore une fois, elle avait mit les deux pieds dans le plat.

    *Tu ferais mieux de faire gaffe ma vieille, ce genre de boulette à répétitions, ça va finir par te forger une réputation de Gungan!*

    Combien de temps s’était écoulé lorsqu’elle termina enfin sa lecture ? Elle n’en savait rien. En tout cas, elle était à présent sûre de son choix. Et comme si son maitre l’avait pressentit, il refit son apparition dans la salle au même instant :

    - Kiad : Alors Ky-Ana, tu as choisis ?

    - Ky-Ana : Oui. Je voudrais apprendre la forme Ataru.


    Ce message a été modifié par: Ky-ana le 31-05-2012 12:45

    jeudi 31 mai 2012 - 12:44 Modification Admin Permalien

  • Avatar memahvali

    memahvali

    370 Crédits

    Forme V - Exercice 1: Déviation/Renvoi des tirs

    La requête spéciale du jeune padawan fut acceptée par son maître après une brève hésitation de celui-ci. Memah ne perçut pas le réel problème de sa demande et ne se doutait guère de l'éventuelle dangerosité du Djem So. Les deux individus se dirigeaient vers la salle d'entrainement numéro cinq lorsque Ky-ana, une Kiffar également élève du gris, fit irruption pour démarrer elle aussi sa formation au sabre. Le Zélosien se trouvait beaucoup de points communs avec elle, surtout à leur niveau d'apprentissage et cela créait une motivation supplémentaire pour lui comme si le fait de ne pas être seul pouvait désaccentuer l'espèce de difficulté à la maîtrise des arts Jedi. La jeune femme resta à l'entrée, le temps de prendre connaissance avec les différentes formes de combat tandis ce que Memah et Kiad s'en allait pour passer aux choses sérieuses. Le premier exercice, commun aux deux sous-formes, consistait à renvoyer des tirs lancés par des drones. Le padawan sourit en écoutant cela puisqu'il s'y était déjà initié lors de son voyage sur Endor avec Zatila. Il avait alors prit le sabre de ce dernier et avait fait quelques prouesses avec. Cette fois, ce serait différent, il utiliserait son propre sabre comme il l'avait ardemment voulu. Ce fut donc ainsi qu'il ôta son manche particulier à l'esthétique piquante de sa ceinture et se mit en garde sous l'œil professionnel de Kiad qui observait son padawan dans un coin de la grande salle rectangulaire. Un drone arriva par le plafond, là où un trou béant était visible et se plaça face au Zélosien qui sortit sa lame cuivrée pour la première fois depuis la finalisation de son arme.
    Son adversaire robotisé tira une fois et Memah l'esquiva malgré lui par un Saut de Force. Son instinct avait bousculé ses gestes et il devait maintenir sa concentration sur un objectif: parer les coups avec le sabre et non les esquiver. Le regard vert du jeune homme s'appuya longuement sur le drone avant qu'un nouveau tire ne vienne. Celui-ci fut paré d'un geste calme. L'appareil passa au niveau supérieur en tirant plus rapidement et aucune décharge ne parvint à égratigner le padawan appliqué. Il savait se servir de la Force pour cet exercice et il remerciait déjà intérieurement l'initiative du Nautolan pour lui avoir proposé cet entrainement. Au bout d'un certain temps, Kiad intervint et le drone arrêta ses assauts répétés.

    Kiad: « Bien... Tu as l'air de connaître l'exercice... Voyons réellement de quoi tu es capable. »

    Memah vit alors arriver deux autres drones identiques et prêt à tirer. L'exercice se poursuivit et encore une fois, le jeune Zélosien esquiva les coups avec les pouvoirs de la Force. Il devait d'abord analyser le terrain avant de contrer un quelconque tir, il devait essayer de comprendre comment les drones tiraient, voir quel moment serait le plus propice au contre. Quand il se sentit près, il arrêta sa course et ses sauts et attendit la prochaine attaque des drones. L'un d'eux tira au bout de quelques secondes. Son tir fut paré avec brio mais les deux autres firent mouche. Memah n'avait pas réussi à caler son timing sur les deux autres robots qui avait attaqué juste après leur homologue. Ils avaient été programmé pour cet exercice, cela se sentait... Combien de novices s'étaient laissés piéger dans une triple combinaison de tir? Combien d'entre eux avaient su réagir dans les temps? Des questions sans réponses mais une certitude résidait dans l'esprit du padawan qui contra soudainement deux tirs sur trois en évitant le dernier.: il allait réussir.

    Memah: « Je sais contrer. Je peux contrer... »

    Phrase clé venant de son propre maître. Celle-ci avait résonné dans son esprit depuis le jour où il l'avait entendue. Depuis, il s'en était beaucoup inspirer pour réussir certains exercice et il n'y avait aucune raison pour cette mentalité ne fonctionne pas ici. Un, deux, trois... Oui, le padawan parvenait à contrer les trois tirs de plus en plus rapides des drones inlassables. Il en évitait un ou deux lorsqu'ils étaient lancés en même temps mais dans l'ensemble, une certaine maîtrise du parement était née. Le gris intervint une nouvelle fois faisant alors retourné les appareils d'où ils venaient.

    Kiad: « Nous pouvons passer à la suite de notre exercice. Mira que voici – montre un robot à l'apparence d'une belle Nautolan qui vient dans la pièce – vas te tirer dessus. Ton but, lui renvoyer son tir. »
    Memah: « Maître... Serait-il possible que vous jouiez son rôle pour cet exercice? La confrontation à une personne véritable me semble plus approprier pour un bon entrainement. »
    Kiad: « Mira est spécialement conçue pour agir tel un être intelligent et saura te faire oublier le fait qu'elle soit un robot mais soit. Je veux bien me prêter au jeu. »

    Le padawan sourit alors que le gris prit possession d'une arme à feu. Il joua un peu des poignets, histoire de s'habituer réellement au port d'un sabre-laser. Puis, il fixa son regard dans celui de son maître tout en ne rompant pas son lien avec la Force. Le Jedi tira une fois et Memah dévia le coup qui alla bien à droite du gris. La visée était plus difficile que le simplement parement, c'était un fait. Ce fut qu'après de nombreux essais qu'il parvint à diriger plus ou moins le tir sans encore toucher Kiad. Ce dernier comprit l'avancement de son padawan et accéléra la cadence. Les choses se compliquaient et l'habit traditionnel du Jedi que portait le Zélosien était parsemé de nombreuses petites brûlures çà et là. Son intuition joua avec lui et il réussit enfin à renvoyer un tir après avoir placé son manche au niveau de sa tête en pointant sa lame vers le sol. Cela ne toucha guère le Jedi qui avait usé de la Force pour esquiver le retour de sa propre attaque. Un déclic s'était produit dans l'esprit de Memah, il venait de comprendre comment bien diriger un tir et put, à deux autres reprises, diriger les assauts de son maître. Ses mouvements devenaient plus confiants, le padawan se permettait plus de grâces ainsi que des mouvements plus amples, ce qui, contre toute attente, l'aidait grandement à la déviation de tir. Le Chevalier Jedi ajouta une nouvelle difficulté et usa d'un peu de sa vitesse de Force pour aller plus vite autour de Memah ainsi que de certains sauts pour le forcer à déplacer son regard partout dans la salle et être prêt à se faire tirer dessus de n'importe quel endroit. Le temps était l'allié du padawan car plus il défilait et plus celui-ci aquérait un certain contrôle sur son sabre. Lors d'un tir lancé dans les airs par Kiad, la Force fit bouger le bras de Memah sur sa gauche de façon à renvoyer le tir non pas sur la position actuelle du Jedi mais bien sur son prochain placement. Le renvoi toucha le gris au niveau du torse qui s'arrêta brutalement dans son élan. Le Zélosien était un peu essoufflé à devoir suivre le Chevalier mais était tout de même satisfait d'avoir put le toucher. Kiad se rapprochait de lui pour parler. Allait-il lui demander de recommencer l'exercice ou lui signaler qu'il l'avait réussi?

    jeudi 31 mai 2012 - 16:42 Modification Admin Permalien

  • Avatar KiAdiMundi

    KiAdiMundi

    5879 Crédits

    Alors que Memah avait commencé l'entraînement et que son maître s'était assuré qu'il pourrait tenir tête au drône, Kiad retourne voir Ky-ana. Celle-ci est encore en train de lire sur le terminal, mais le gris n'attend pas pour lui demander si elle a déjà choisit une forme à apprendre. Aussitôt, elle lui répond qu'elle souhaite maîtriser l'Ataru.
    Kiad est aux anges ! Il maîtrise lui-même le Djem-So et l'Ataru et ses deux padawan choisissent ces deux formes là ! Bon, certes, Memah compte apprendre le Shien aussi...

    Kiad: Tu m'as parlé de double sabre tout-à-l'heure...Tu comptes apprendre l'Ataru au double sabre ?
    Ky-ana: Oui. Et avec les deux sabres séparés aussi. C'est possible au moins ?

    Décidément ! Le gris se retrouve avec deux padawan exceptionnels, mais aussi très spéciaux. Enfin...il rationalise en se rappelant l'époque où il avait leur âge et qu'on a aucune limite à notre audace...

    Kiad: Oui, c'est possible. Mais ce sera très difficile. Et si tu veux parfaitement maîtriser l'Ataru dans chaque "disposition" de sabre, il te faudra faire chaque exercice deux fois. Du moins, ceux où le sabre est nécessaire ^^
    Ky-ana: Oui oui, ça va de soi.
    Kiad: Bien, dans ce cas on va commencer tout-de-suite ! Alors...

    Kiad réfléchit pendant plusieurs minutes, le premier exercice de l'Ataru devant être improvisé ^^ Et finalement, l'exercice qu'il avait donné à Tanah, une de ses anciennes padawan, lui revint en mémoire.

    Kiad: Alors, sur une période d'une semaine je vais te demander de porter des poids aux poignets et aux chevilles, chacun équivalent à 5 kg. Il va te falloir utiliser la Force pour les soulever et te déplacer sans être trop gênée. Cela te fera une bonne première expérience avec la télékinésie. Ceci fait, reviens me voir et raconte moi comment ça s'est passé. Bon courage ^^

    La figure de Ky-ana se déconfit complètement à l'entente de l'exercice. Visiblement, elle ne s'attendait pas à ça. Comme personne ne peut s'y attendre d'ailleurs...Kiad se rappelle encore quand c'est lui qui a passé une semaine avec des poids...Mais de 10 kilos pour lui ! Quelle sexisme...
    Bref, il attache les poids en question aux poignets et aux chevilles de la demoiselle puis s'en retourne vers Memah après quelques paroles réconfortantes. Mais il sait bien, lui, que pour elle c'est un grand moment de solitude. Ce genre de moment où on envisage de se trouver un coin inconnu de tous et de s'y cacher pendant toute la durée de l'exercice.

    En revenant dans la salle numéro cinq, Kiad voit que son padawan a déjà fait beaucoup de progrès. Le drône seul tire des décharges répétées et Memah semble les contenir avec aisance. Le maître choisit de corser légèrement l'exo en rajoutant deux autres drônes, puis c'est lui-même qui intervient. Il faut reconnaître que la Force guide Memah à merveille et ce-dernier semble se complaire dans cet état de fait. C'est bien, c'est ce que Kiad attend. Puis c'est la surprise ! Dans un bond pour prendre Memah à contre-pied, Kiad sent subitement la brûlure d'une décharge sur son torse. Il s'arrête net, un large sourire aux lèvres.

    Kiad: Félicitations, je ne pensais pas que tu m'aurais si tôt. Ces quelques heures d'entraînement n'auront pas été pour rien !
    Memah: Zatila m'a déjà un peu entrainé à dévier les tirs de blasters lors du voyage pour chercher mon cristal. Je me sis rendu compte que je lui dois beaucoup ^^
    Kiad: Tout enseignement est toujours utile a prendre. En voilà la preuve ! En tout cas, tu es bon pour passer à la suite ^^

    _______________________________________________________________

    Ky-ana=> Je te laisse donc faire ton premier exercice. Raconte nous comment tu parviens à t'en sortir avec le lest, en quoi il te gêne le plus ou le moins. Fait preuve d'imagination ! Bonne chance ^^

    Memah=> Bel entrainement padawan ! J'ai noté quelques fautes d'orthographe qui devraient disparaître avec le temps ^^ Néanmoins, c'est bien la seule chose négative que j'ai relevé dans l'exercice, tu peux donc passer au prochain entraînement. Je te laisse choisir par lequel des deux tu commences ^^

    vendredi 01 juin 2012 - 17:54 Modification Admin Permalien

  • Avatar memahvali

    memahvali

    370 Crédits

    Forme V – Exercice 2 (Djem So): Moulinets, huit et poignets.

    Le padawan sourit après les commentaires de son maître. Il venait de réussir le premier exercice pour maîtriser la forme V dans sa totalité et s'apprêtait à passer à la suite. Il fit une courte pause où il but de l'eau et repensa à tout ce qu'il accomplissait ces derniers jours, ses entrainements aux pouvoirs de la Force ou au pilotage s'ajoutaient à ceux dédiaient à la maîtrise de son arme. Avec un peu de recul, le Zélosien crut qu'il précipitait un peu les choses... C'était peut-être la vérité mais il était animé par le désir d'aider les autres sans faillir. Et pour cela, il fallait qu'il soit au summum de ses performances même si d'après Kiad et d'autres Jedi expérimentés, on apprenait toujours. Pour Memah, avoir les bases consolidées en plus d'une expertise dans les domaines principaux de la Force étaient un objectif à atteindre avant de s'affirmer réellement en tant que Jedi. Actuellement, il ne sentait ni Zélosien, ni membre à part entière de l'Ordre, il était entre les deux et passait différents caps pour atteindre ce qu'il voulait devenir.
    La pause se termina bientôt et il retourna dans la fameuse salle numéro cinq pour poursuivre son entrainement. Deux exercice différents s'offraient à lui désormais, l'un approfondissant ses connaissances sur le Djem So, sous-forme qu'il considérait comme la plus agressive des deux, et l'autre justement nécessaire à l'apprentissage du Shien. Par raisonnement logique, il choisit de commencer par l'entrainement qui convenait le mieux, selon lui, à la suite de celui qu'il avait réussi. Ainsi, il déclara avec une certaine confiance dans la voix à être prêt à commencer le premier exercice du Makashi. Manipuler son sabre plus adroitement l'aiderait certainement à mieux parer les tirs et à mieux les retourner contre d'éventuels ennemis. Cela avait l'air facile aux premiers abords mais la réelle tâche s'avéra comme étant bien plus compliquée que prévue.

    Memah, concentré: « Aller, on y va... »

    Il commença d'abord par faire le mouvement du poignet sans sabre histoire de les échauffer convenablement, puis, au bon d'une demi-dizaine de minutes, il entreprit le geste avec son arme et la fit tomber par trois fois. Nervosité? Non... Simplement, les fameuses décorations choisies lui retombaient en pleine face. Les pics acérés de son sabre, visant à déstabiliser des adversaires en plein combat faisaient leur effet sur lui à cette phase de son exercice. Toutefois, le Zélosien était du genre optimiste pour cette fois là et se dit que s'il arrivait à faire convenablement tourner son arme à l'aide de ses poignets, alors il serait apte à manipuler n'importe quel autre sabre sans temps préalable d'adaptation. Il trouva la clé du mouvement après quelques nouveaux essais infructueux, le poignet de sa main armée décrivait un beau mouvement légèrement accentué par l'avant-bras pour donner plus d'amplitude. Le padawan s'était aidé de la Force pour réussir la laissant agir avec lui pour guider ses mouvements. Il prenait soin de l'y incorporer dans chacun de ses exercice et pensait que cela tissait un lien encore plus fort avec l'énergie mystique. D'ailleurs, ce fut sur une sorte d'intuition qu'il élargit encore plus sont mouvement en bloquant son poignet pour agrandir son mouvement de bras et décrire ainsi un huit horizontal devant lui. Le son de la lame était rassurant à entendre, comme des hélices tournant à plein régime. Le geste était fluide et bientôt, Memah pouvoir une fine couche cuivrée se baladait devant lui via la vitesse d'emploi de son sabre à travers ce mouvement.
    Il s'arrêta bientôt pour refaire la même chose avec l'autre main, celle avec laquelle il était le moins habitué en théorie. Il eut l'impression d'avoir recommencé à zéro mais se détrompa lorsque les réflexes de sa main droite se firent voir au bout d'une quinzaine de minutes seulement avec son autre membre supérieur. On aurait pu dire qu'il était devenu ambidextre en l'espace de quelques instants, malheureusement, et il le savait, cela ne concernait que l'art du sabre. Le Zélosien stoppa définitivement son mouvement pour entreprendre une autre performance qui consoliderait sa prise en main de façon définitive: faire rouler le manche de son sabre entre ses doigts. Par précaution, il préféra commencer son œuvre en coupant l'alimentation du sabre, perdre un doigt ou deux alors qu'il n'était qu'en formation était encore à éviter pour le moment. La manœuvre fut complexe et le sabre chuta au bout de quelques seconde après avoir passé le pouce du jeune homme. Un élan insoupçonné poussa ce dernier à tendre la main vers l'avant dans la direction de son bien et l'objet revint de lui-même dans sa main avant d'atteindre le sol. Dans le feu de l'action, Memah ne s'était pas rendu compte de la télékinésie avancée dont il venait de faire preuve et il continua à s'entrainer pendant deux bonnes heures sans faire la moindre pause.

    Memah: « Ouch... Mes doigts... »

    Les articulations des mains légèrement verdâtres du jeune homme étaient raides ou complètement pliées. Le moindre mouvement à ce niveau résultait d'une moue douloureuse sur son visage fin mais, curieusement, on pouvait également y apercevoir l'once d'un sourire. Il avait réussi à faire circuler le sabre d'un bout à l'autre de sa main et répétait le geste plusieurs fois pour être sûr de l'avoir acquis. Il activa la lame et osa encore une fois braver son mal pour apprécier son mouvement avec sa lame cuivrée. Chaque fois que le laser était en phase de le blesser, il parvenait à retourner l'arme dans un autre sens, offrant ainsi un spectacle orangée d'une habileté nouvelle qui prenait ses marques petit à petit. Memah s'arrêta, rétracta sa lame et s'assit par terre. Il leva la tête vers son maître. Ce dernier était là mais le padawan ne saurait dire s'il avait assisté à toutes ses épreuves tellement il s'était dévoué à la tâche mais un regard interrogateur demeurait sur son visage. Avait-il réussi cet entrainement?

    samedi 02 juin 2012 - 19:39 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Evénements

Exposition Lego Star Wars - Chanorier

24 juin 2018 - 07 nov. 2018

Expo LEGO 100% Star Wars - Mini World Lyon

13 oct. 2018 - 13 nov. 2018

Paris Manga et Sci-Fi Show 26ème édition

20 oct. 2018 - 21 oct. 2018

Comic Con Paris 2018

26 oct. 2018 - 28 oct. 2018

Toulouse Game Show

01 déc. 2018 - 02 déc. 2018

Concert Star Wars à Toulouse par Tugan Sokhiev

19 déc. 2018 - 20 déc. 2018

Celebration

Star Wars IX

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2018 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide