Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur Internet comme Apple Safari ou Google Chrome. Vous pouvez aussi mettre à jour votre version de Microsoft Internet Explorer. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Jedi-Yoda

    Jedi-Yoda

    9643 Crédits

    Eckmül : Exercice 3 : Dulons

    En observant Eckmül s'entraîner, j'ai vraiment l'impression qu'il combat un adversaire réel fait de chair et de sang. La visualisation semble nette et détaillée dans l'esprit du jeune bith. Le but de cet exercice, contrairement aux autres, n'est pas tant de remporter la victoire sur son adversaire mais en quelque sorte la victoire sur soi-même. Parce que les attaques et les parades sont prévues par la même personne, c'est comme si notre adversaire était aussi fort que nous. Cela nous incite à repousser nos limites mentales et à développer notre imagination. Je reste de longues minutes à contempler le padawan afin d'être témoin de sa concentration. De temps en temps bien sûr, je vais également voir Jaina dans la salle d'à côté. Mais je reviens bien vite, poussé par une certaine admiration, assister à cet exercice atypique. Lorsque le jeune bith arrête, je lui fais part de mon ressenti.

    Zatila : Pas mal du tout ! J'aime ce genre d'entraînement et tu t'en es bien sorti.

    Eckmül : Vraiment ?

    Zatila : Oui, tu as bien compris le principe et fais ce que j'attendais de toi. On peut passer à l'exercice suivant.

    --------------------------------------------------------
    Eckmül > Post court mais sympa et le plus important est que tu as bien cerné ce qu'est la visualisation. Le prochain exercice concerne les vélocités. Je viens de faire les miennes pour la forme V. On verra ce que Kaarde en pense mais c'est d'un autre niveau. Ne prends donc pas trop modèle sur moi vu qu'il ne s'agit pas de la même forme. Ce que j'attends de toi reste simple ici : un petit duel amical contre PROXY. La description des techniques sera importante pour ce post, tout comme tu viens de le faire pour les dulons. Tu n'es pas non plus obligé d'employer autant de termes. Le plus important c'est la description de tes gestes pour qu'on arrive à suivre le déroulement de l'enchaînement que PROXY te fera travailler. Ce qui pourrait être amusant c'est qu'il prenne l'apparence de Cenovii si ça te tente. ^^

    Eckmül : Exercice 4 : Vélocités

    Petit duel contre PROXY, sans être forcément difficile, cet exercice vérifiera votre technique et vous préparera à l'exercice 5, PROXY attaquera et défendra aléatoirement en fonction de vous.

    mercredi 15 janvier 2014 - 20:06 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kaarde

    Kaarde

    16764 Crédits Modo

    Initiation à la forme V (Shien / Djem So)
    Exercice 3 : Vélocités (Shien)


    Mon petit stratagème avait plutôt bien fonctionné. Dissimulé dans un coin, pour m'assurer que Zat ressente ma présence, j'avais eu tout le loisir d'observer PROXY prendre mon apparence et tenter de piéger mon ancien padawan. Bien sûr, avec le calme et la sérénité que je lui connais, il ne tarde pas à redevenir maître de la situation et à se concentrer sur l'exercice.
    Zatila est décidément un Jedi très serein. Je doute que même un Seigneur Sith de l'envergure de Baaaaaaal puisse un jour le pousser vers le Côté Obscur de la Force. Tellement serein qu'il se surprend lui-même par la frénésie de ses derniers coups.

    Zat. - Je découvre cette forme et par la même occasion de nouvelles émotions auxquelles je n'avais presque jamais été confronté. Je vais apprendre à les gérer. Toi qui est un expert de la forme V, peux-tu me conseiller à ce sujet ?

    PROXY. - Je ne vois que la méditation, ou l'habitude. Plus vous expérimenterez ces attaques et plus vous vous habituerez à ces nouvelles émotions que vous qualifiez.

    Je décidai alors de sortir de l'ombre et de me joindre au débriefing.

    Moi. - Attention toutefois à ne pas y prendre goût. Ce sont les techniques de Forme V qui induisent ces sensations d'agressivité, pas l'inverse. Il ne faut pas chercher à puiser dans sa colère pour exécuter correctement les coups. Mis à part ces sentiments nouveaux, comment as-tu ressenti ce premier duel de Forme V, Zat ?

    Zat. - Je crois que je commence à en entrevoir les forces et les faiblesses. Comme vous me... enfin, comme PROXY me l'indiquait par votre voix, je manquais de rapidité.

    Moi. - Hé oui, la Forme V est axée sur la puissance brute, ce qui se compense au niveau de la vitesse d'exécution des coups. Les techniques sont donc moins rapides que celles de la IV, et te rendent plus vulnérables qu'avec la III, mais les coups sont indéniablement plus puissants.

    Zat. - Bon ce sont toujours des défauts que je pourrai essayer de compenser avec le Makashi.

    PROXY. - Empressez-vous de vous ré-hydrater, Chevalier Seprada, il me tarde de vous massacr... de vous faire aborder l'exercice de Domination du Djem So.

    Zat. - Oh, tes circuits ont déjà refroidi ?

    Moi. - Prend bien le temps de te détendre avant la Domination, Zat. Cet exercice peut être relativement éprouvant, puisqu'il s'agira pour toi de harceler PROXY en enchaînant le plus de coups puissants possible. Focalise-toi sur les dernières techniques du précédent exercice, lorsque tu as réussi à désarmer ton adversaire. A ce moment-là tu étais en domination. Donc attends-toi à retrouver les mêmes sensations.


    dimanche 19 janvier 2014 - 12:47 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jedi-Yoda

    Jedi-Yoda

    9643 Crédits

    Exercice 3 : Domination (Djem So)

    J'avais décidé de laisser passer quelques jours avant de reprendre l'entraînement de la forme V. L'exercice que j'allais aborder serait sans doute plus éprouvant que les autres et il me faudrait toute mon énergie et ma concentration. En position du lotus, au calme dans mes quartiers, je repense aux enseignements de maître Kaarde :

    Ce sont les techniques de Forme V qui induisent ces sensations d'agressivité, pas l'inverse. Il ne faut pas chercher à puiser dans sa colère pour exécuter correctement les coups.

    Une technique ne peut être exécutée correctement lorsque l'esprit est en proie à la colère et à la confusion. D'accord. Mais qu'en est-il des techniques de la forme V ? Peuvent-elles réellement induire des sensations d'agressivité ? En y réfléchissant, elles ne semblent pas si différentes des techniques des autres formes. Ce qui diffère cela dit, c'est l'état d'esprit. Ainsi, le Djem So se veut un style beaucoup plus agressif que les autres. Les gestes ou mouvements qui le caractérisent ne sont donc pas suffisants. Il faut aussi mettre à contribution ses propres émotions. Mais Kaarde prétend qu'il ne faut pas puiser dans sa colère. En raison de son recours à la domination, on pourrait considérer la forme V comme indigne pour un jedi. Est-il néanmoins possible de rester maître de soi tout en exécutant ces techniques belliqueuses ? En somme, compenser son aspect violent par une application compatissante de la Force ? Cela ne doit pas être une mince affaire. Il me faudra garder une sérénité permanente pour ne pas basculer vers le côté obscur ni même pour être tenté de privilégier la force et la domination au détriment de la puissance et la précision de mes coups.

    La Forme V est axée sur la puissance brute, ce qui se compense au niveau de la vitesse d'exécution des coups. Les techniques sont donc moins rapides que celles de la IV, et te rendent plus vulnérables qu'avec la III, mais les coups sont indéniablement plus puissants.

    Lors de mon dernier duel contre PROXY, j'ai eu l'impression que la vitesse était le problème. Je n'ai pourtant jamais eu trop de mal à tenir tête aux assauts de Mira avec les parades du Makashi. Je devais à ce moment-là faire preuve de vélocité et j'y parvenais. Pourtant, là j'ai eu plus de mal. Dois-je en conclure que PROXY est plus rapide ? Non.... Ce n'est pas la seule raison. Je crois que j'ai simplement besoin d'un temps d'adaptation pour comprendre la philosophie de la forme V. La domination est loin d'être mon point fort et en cherchant à m'induire dans ce nouvel état, j'ai simplement mis entre parenthèses mon aptitude à me déplacer rapidement. C'est pourquoi PROXY avait eu le dessus, il avait profité de ce déséquilibre et donc de ma vulnérabilité.

    Bon, je commence à y voir plus clair. Je serais bientôt prêt à aborder l'exercice de domination. Kaarde m'a conseillé de bien me détendre avant de m'y remettre et c'est ce que j'ai fait. A plusieurs reprises, j'avais eu envie de retourner à la salle d'entraînement, mais le moment n'était pas encore venu et rien ne pressait donc je pouvais attendre un peu. Aujourd'hui, je suis paré. Je me relève tranquillement, réajuste ma tunique de jedi et fixe mon sabre laser à ma ceinture. Puis, je me rends dans les classes. Une fois là bas, j'allume PROXY qui me briefe rapidement même si je sais déjà en quoi l'exercice va consister. Nous prenons place au milieu de la salle et allumons nos lames respectives. L'holodroïde reprend ensuite l'apparence de mon maître juste histoire de me mettre en condition réelle d'un véritable adversaire.

    Simulacre de Kaarde : N'oubliez pas chevalier Seprada, vous devez parvenir à me dominer. Ne recherchez pas la technique, cherchez juste à me mettre en difficulté pour que je ne puisse pas riposter.

    Sans répondre, je fronce les sourcils et me concentre. En temps normal, j'attends que l'adversaire attaque le premier. Cette fois-ci, les rôles sont inversés. Bien que gardant mon calme intérieur, je pousse un cri de rage comme pour annoncer mon offensive et je me lance à l'assaut. Avec élan, je balaie l'air d'un coup de sabre du bas vers PROXY. J'effectue un moulinet dans mon dos aussitôt pour venir frapper avec force en me retournant. Me mettre ainsi en danger est volontaire et je sens à l'avance que l'holodroïde va en profiter. Au moment où je me retourne, il vise ma tête mais j'esquive le coup en me baissant et poursuis mon action. Le droïde parvient à parer mon attaque non sans mal. Je ne m'arrête pas là. Ayant fait remonter mon sabre je fais passer la lame par dessus ma tête et l'abats aussitôt sur PROXY. L'holodroïde bloque habilement le coup mais je n'attends pas que nos lames s'entrechoquent plus longtemps. Je frappe une nouvelle fois de la même façon, cherchant à obliger le droïde à défendre uniquement. Mais celui-ci se dégage sur le côté et vise mon dos. Sentant cette imminence, je place mon sabre à la verticale par dessus mon épaule et me retourne pour contre-attaquer immédiatement. Cette fois-ci, je répète des techniques de l'exercice précédent. Une fois, j'attaque vers le bas, une autre fois vers le haut. Je fais cela incessamment cherchant toujours à augmenter ma puissance pour compenser la vitesse. Je repense alors à ce que Kaarde a dit :

    Focalise-toi sur les dernières techniques du précédent exercice, lorsque tu as réussi à désarmer ton adversaire.

    Bien sûr ! Il faut que je cherche à désarmer. Tandis que je ne m'arrête plus d'attaquer maintenant, je vois PROXY ne faire que défendre. Après une succession fulgurante de coups, je retrouve cette même sensation par laquelle je sens que je domine le combat. Pris dans le feu de l'action, je ne peux plus mais surtout ne veux plus faire de pause. J'ai compris que si cet emportement pouvait se transformer en agressivité, il était également possible de simplement chercher l'esprit de la détermination. D'ailleurs, l'autre appellation de la forme V n'est-elle pas forme de la persévérance ? Au moment où je lève mon sabre vers le haut, feintant une autre attaque, le droïde prévoit une parade mais je profite que son attention soit ailleurs pour envoyer mon pied vers la poignée de son arme. Le sabre lui échappe des mains et va rouler plus loin.

    Zatila : J'ai réussi !!

    Fier de mon exploit, je me laisse déconcentrer. Par réflexe, PROXY utilise un système d'aimantation et similairement à la télékinésie, il récupère son sabre à distance.

    Simulacre de Kaarde : Pas de fierté exacerbée chevalier Seprada. Vous auriez pu conclure.

    Il a raison, j'aurais du finir le mouvement. Peu importe, je compte bien réitérer cet exploit. Je me lance à la poursuite du droïde qui, d'un bond, se projette à quelques mètres. Le duel se poursuit encore quelques minutes. Contrairement à tout à l'heure, je parviens plus facilement à prendre le dessus sur l'adversaire. C'est assez instinctif. Je sens que la Force m'apporte son aide sans que je l'ai appelée consciemment. La clé du Djem So réside dans la puissance. Aussi, j'utilise tous mes atouts pour arriver à vaincre PROXY. Mes coups deviennent de plus en plus violents. Mon esprit reste calme dans la manœuvre mais je suis déterminé ! C'est alors avec plus de fougue que je combats et dans cet enchaînement, je finis par m'apercevoir qu'il m'en faut encore juste un peu pour que je domine définitivement mon adversaire. L'holodroïde ne pouvant plus parer, tant ma vélocité est grande, tente une frappe décisive, plus précisément une attaque aux jambes. D'un sai, je l'évite juste à temps et saute très haut dans les airs. C'est le moment ou jamais de conclure. Dans ma descente, je décide d'effectuer la technique de l'avalanche. Typique du Djem So, cette frappe consiste à utiliser toute sa force pour administrer un coup puissant par en dessus et ainsi percer la défense ennemie.

    Zatila : Waahwwiaiii !!

    Dans les airs, contractant mes abdominaux, j'abats ma lame en poussant au même moment un kiai ferme et énergique. L'holodroïde relève la tête vers moi lors de ma retombée et s'apprête à bloquer le coup. Mais au moment où nos lames s'entrechoquent, la puissance de la frappe est telle que le droïde ne tient pas la position. Perdant de nouveau son arme, il se retrouve à présent à ma merci. J'atterris alors sur mes deux jambes et pointe la lame en sa direction, le menaçant. Comprenant qu'il ne peut plus rien faire, PROXY reprend son apparence normale et déclare sur le ton de l'humour :

    PROXY : Par mes circuits rouillés, je crois que j'ai besoin de vacances... :fou:

    jeudi 23 janvier 2014 - 15:30 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kaarde

    Kaarde

    16764 Crédits Modo

    Initiation à la forme V (Shien / Djem So)
    Exercice 3 : Domination (Djem So)


    J'arrivai en salle d'entraînement pendant le combat. J'eus tout le loisir d'en suivre une bonne partie. Quelle spectacle réjouissant de voir mon ancien padawan, d'habitude si maître de lui, se lâcher complétement et frapper PROXY en hurlant !
    Ce dernier coup impressionnant marqua la fin du combat.

    Moi. - Impressionnant, Zat, ça c'est que j'appelle du harcèlement ! Rassure-moi, ce n'est pas parce que PROXY a prit mon apparence que tu te défoulais à ce point ?

    PROXY. - La prochaine fois je prendrai l'apparence d'une femelle nautoléenne belle selon les critères du Chevalier Seprada. On verra s'il n'est pas plus doux !

    Moi. - Certes... Pas trop fatigué, Zatila ?

    Zat. - Eh bien, j'avoue que c'était assez éprouvant. Il ne ma manqué que peu de chose pour dominer plus rapidement PROXY.

    Moi. - En effet, tu as parfaitement dominé ton adversaire, mais... sur la longueur...

    Zat. - Oui, sur la longueur je ne sais pas si j'aurais pu tenir contre un adversaire supérieur à PROXY ou plusieurs à la fois. En tout cas je ne crois pas pouvoir enchaîner un deuxième duel de cet acabit immédiatement.

    PROXY. - C'est justement pour pallier à l'inconvénient de l'effort physique éprouvant réclamé par la Forme V que le quatrième exercice a été intégré au programme d'entraînement.

    Zat. - Ah, quel est cet exercice ?

    PROXY. - De l'exercice tout simplement. Beaucoup d'exercice physique, Chevalier Seprada. Cela afin de renforcer votre musculature et votre endurance. J'aurai un intensif programme de footing, et d'exercices de musculation à vous imposer sur plusieurs semaines avant de vous laisser faire à nouveau usage du Shien ou du Djem So. Bien sur dans votre cas nous exclurons la natation des exercices, cette discipline n'étant pas assez éprouvante pour un nautoléen.

    Zat. - Eh ben, ça s'annonce bien !

    PROXY. - J'ajouterai que ces quelques semaines seront certainement pour moi telles les vacances que je réclamais tantôt.

    Moi. - Ces exercices seront certainement une excellente habitude que tu devras conserver dans les années à venir. Enfin, en attendant tu vas sans doute devoir beaucoup t'hydrater, ces jours-ci. Tu devrais d'ailleurs t'empresser de boire un peu avant que...

    PROXY. - Et pour commencer je vous prierais de faire 50 pompes sur le champ !


    -------------------------------------
    I've a baaad feeling about this !


    Ce message a été modifié par: Kaarde le 25-01-2014 20:27

    samedi 25 janvier 2014 - 20:25 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jedi-Yoda

    Jedi-Yoda

    9643 Crédits

    Break avant la reprise

    Depuis mon arrivée à l'académie, j'avais parcouru du chemin et développé une réelle technique dans le maniement au sabre laser. J'en étais fier. Et cela n'avait pourtant rien de prétentieux. Je me sentais simplement depuis beaucoup plus en phase avec moi-même, ma lame et la Force. Le Makashi avait été la première forme vers laquelle je m'étais senti attiré. De par son élégance et sa précision, j'avais souhaité non seulement découvrir ce que l'on peut faire avec un style de ce genre - car je savais qu'il me serait plus tard bénéfique et utile contre des adversaires armés de sabre laser - mais également, j'avais souhaité expérimenté une sorte de félicité. Ce bien être intérieur que l'on ressent lorsqu'on ne cherche plus à combattre pour combattre mais pour être en harmonie avec la nature. Le Makashi m'a toujours semblé être comme de la danse tant il s'agit d'une forme gracieuse où le pratiquant virevolte dans les airs. Et c'est dans cet état, qu'on pourrait presque qualifié de transe, que j'ai la sensation d'exister réellement.

    Bien sûr, je reste un jedi malgré tout et même si la connaissance de soi est importante, le combat n'est pas seulement intérieur. Il doit être aussi mené à l'extérieur. Prenant conscience qu'au cours de ma vie, je ne serai pas seulement confronté à des sith mais également à des adversaires possédant des blasters, j'ai choisi d'étudier le Soresu. Davantage forme de protection que d'opposition, c'était une manière pour moi de conserver l'avantage sans pour autant chercher davantage de puissance. J'ai également compris que, si le Makashi apprend à harmoniser le corps et l'esprit, le Soresu quant à lui se focalise exclusivement sur l'esprit et cherche à renforcer notre lien avec la Force, notamment par l'exercice régulier de la prescience. En tant que tel, connaître les rudiments de ces deux formes est déjà pas mal et fait de celui qui les maîtrise un bon combattant.

    Mais après mon expérience de la défense du temple, où j'ai du faire face à des centaines d'adversaires à la fois, j'ai pris conscience que les formes II et III ne suffisaient plus. Mon agilité était plutôt bonne mais mon style de combat n'était pas assez agressif et rapide. J'ai alors pensé dans un premier temps étudier l'Ataru, mais la forme V correspondait davantage à mes attentes. Le Shien m'apprendrait à rediriger avec facilité les tirs de blaster dans la direction voulue et pas seulement à les parer dans un premier temps pour ensuite aller combattre l'adversaire au sabre, cette approche prenant trop de temps. Et le Djem So m'apprendrait à mettre plus de force dans mes coups mais aussi et surtout à les enchaîner avec vélocité sans pour autant perdre de mon endurance ou de ma technique.

    Et me voilà aujourd'hui tandis que j'étudie les variantes de la forme V. Je commence à entrevoir certaines faiblesses du Makashi que je compte bien combler et suis parvenu à faire preuve de plus d'agressivité sans pour autant oublier mon self-control. A présent, un défi de taille s'impose à moi : celui de l'endurance. Et c'est un long entraînement qui m'attend. Plusieurs semaines d'exercices physiques afin de renforcer ma musculature et me préparer pour le duel final.

    dimanche 26 janvier 2014 - 09:50 Modification Admin Permalien

  • Avatar obiwan87

    obiwan87

    9714 Crédits

    Exercice 4 Vélocités :

    Après, l’épreuve très éprouvante psychologiquement des Dulons, j’attaque les vélocités. Un exercice qui consiste en un combat avec Proxy, sabre à la main, cet exercice permet de mettre en pratique les coups que j’ai appris dans les 2 premiers exercices et répétés dans le 2ème, Je garderai aussi la garde d’estoque pour la défense. Quand je rentre dans la salle ronde tapissait de tatami, Zatila m’attends avec Cenovii à ces cotés. Il est rentré de la bordure extérieure (mission Mandalore) avec Keller, Zatila, et moi.

    Eckmül : Bonjour, Maître, comment allez-vous, Vous n’êtes pas trop fatigué de nôtre mission ?
    Cenovii : Oh, si mes cicatrices ne sont toujours pas en état, ce n’est pas beau à voir mais souviens-toi la force était avec nous !
    Eckmül : Oui, ça c’est sur. (Cela paraissait bizarre que Cenovii parle avec aussi de facilité de ça, mais bon, il était mon maitre après tout il était capable de grand changement).
    Zatila : Bon nous allons commencer cet exercice, qui consiste à faire un duel contre Proxy, mais comme il est en réparation, Cenovii va s’occuper de ton combat. Ne soit pas surpris, cela arrive souvent que les maîtres et apprenti travaillent main dans la main. Il faut donc que tu commence par faire des passes lentes et sans violences jusqu’à que tu sois échauffer. Une fois échauffer tu pourra attaquer Cenovii comme bon te semble, mais n’oublie pas que Cenovii ne te fera pas de cadeau non-plus. Bon allons-y et que la force soit-avec vous-deux.

    Je commence à me mettre en garde, les deux mains sur le sabre. Cenovii prend une forme de garde adapté, très offensive la pointe vers l’avant. Il commence par faire un coup vers l’avant pour abaisser ma garde, et effectivement je fais pivoter mon poignet et pare le coup. La lumière jaune se reflète sur mon visage. Je fais un saut périlleux arrière pour arrêter la confrontation, je fais tournoyer mon sabre dans ma main gauche pour prendre de l’élan et taper en médiane sur le corps de Cenovii, mais il pare sans difficulté tous en m’expulsant hors de sa portée, je recours vers lui et lance un coup à la hanche qu’il part. Alors il renvoie un coup à la poitrine que je pars avec grande difficulté, le sabre est au ras de mon poitrail. Je sens la laine de mon kimono qui brûle. Ça pue !
    Cenovii m’écarte encore de son champ de touche, et je tombe par terre.
    Cenovii lance une attaque les deux bras en l’air alors que je suis encore assis. Ce combat a des similarités avec le combat des Dulons, enfin bon, je met mon sabre en avant qu’il arrive pour parer son coup, mais Cenovii s’empale sur le sabre. Là je cris, un gros :

    Eckmül : Noooooooooooonnnnnnnn, je suis tellement désolé.

    Mais là Cenovii grésille et sort :
    Cenovii (proxy) : <Combat fini, mise à jour en attente de nouvelle demande>

    Et là Cenovii se transforme en Droide proxy et se retire le sabre du ventre et l’éteins pour me le renvoyer.
    Je suis bouche B.

    dimanche 09 février 2014 - 15:03 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jedi-Yoda

    Jedi-Yoda

    9643 Crédits

    Eckmül : Exercice 4 : Vélocités

    La petite ruse faite par mon maître plusieurs jours auparavant m'avait inspiré pour jouer un tour similaire au jeune Eckmül. De la même façon que Kaarde qui avait demandé à PROXY de prendre son apparence, je demande à l'holodroïde - avant bien sûr que le bith n'entre dans la salle - de prendre l'apparence de Cenovii.

    Zatila : Bon nous allons commencer cet exercice, qui consiste à faire un duel contre PROXY, mais comme il est en réparation, Cenovii va s’occuper de ton combat. Ne soit pas surpris, cela arrive souvent que les maîtres et apprentis travaillent main dans la main. Il faut donc que tu commences par faire des passes lentes et sans violence jusqu’à que tu sois échauffé. Une fois échauffé, tu pourras attaquer Cenovii comme bon te semble, mais n’oublie pas que Cenovii ne te fera pas de cadeau non plus. Bon allons-y et que la force soit avec vous deux.

    Tandis que les deux adversaires se mettent en position, je m'écarte et observe le combat. Celui-ci est assez intense pour des vélocités. Eckmül défend bien et contre attaque quand il le faut. Il a la bonne attitude. Néanmoins, à la toute fin, son opposant se rue sur lui et l'oblige à placer son sabre laser en avant pour se protéger. Et au lieu de bloquer le coup ennemi, ce dernier vient s'empaler sur la lame du bith. Témoin du drame, le padawan s'écrie :

    Eckmül : Noooooooooooonnnnnnnn, je suis tellement désolé.

    A cet instant, le mandalorien grésille et déclare :

    Cenovii (PROXY) : <Combat fini, mise à jour en attente de nouvelle demande>

    L'holodroïde reprend son apparence originelle et retire le sabre de son ventre. Puis, il l’éteint et le renvoie au padawan encore sous le choc. Assis, je me relève un peu surpris moi aussi et m'approche de l'apprenti de Cenovii. Posant une main sur l'épaule du jeune bith encore un genou posé au sol, je ressens clairement sa culpabilité. Il s'en veut terriblement. Dans le feu de l'action, et bien que sa manoeuvre était seulement défensive, il n'a pas eu le temps de contrôler parfaitement son geste. Je l'accompagne jusqu'à un banc, lui apporte une bouteille d'eau et le laisse se remettre de ses émotions. Puis, après quelques minutes, j'aborde avec lui ce qui vient de se passer.

    Eckmül : J'ai vraiment eu peur sur le coup !

    Zatila : Naturellement. Je pense que ta concentration n'était pas optimale pendant ce duel. Et tu as laissé ta peur prendre le dessus.

    Eckmül : Est-ce que ça veut dire que j'ai échoué sur cet exercice ?

    Zatila : En quelque sorte. Bien sûr, il n'y a jamais d'échec total et surtout on apprend de ses erreurs. Tu dois apprendre de celles que tu as commises pendant ce duel.

    Assez désappointé, le padawan baisse la tête. C'est la première fois qu'il échoue à un exercice. Néanmoins, je l'encourage à persévérer.

    Zatila : Attends, ton duel était constitué de pleins de bonnes choses aussi ! Tu as su défendre et riposter correctement. Néanmoins, tu dois toujours rester conscient de tes actions pendant un duel auquel cas tu peux blesser ton adversaire comme tu l'as fait.

    Eckmül : Oui je comprends. Il y a autre chose ?

    Zatila : Ta conscience est liée à tes émotions. Si tu apprends à rester serein d'esprit, tu n'auras plus de moments de panique et tes gestes seront contrôlés. Je suggère que tu reviennes les prochains jours pour t'entraîner encore. N'oublie pas que tu touches à la fin de ta formation au Shii-cho alors il est très important que tu maîtrises tout ce que tu as déjà appris. Ainsi, tu seras prêt pour le dernier exercice.

    Pour moi aussi c'est un peu une première puisqu'à contre coeur, je sermonne mon élève et lui donne des conseils sur l'attitude à avoir. J'espère qu'il ne le prend pas trop mal. Tandis qu'il retourne dans ses quartiers, je retourne dans les miens. Sur le chemin du retour, j'aperçois le soleil derrière les montagnes qui va bientôt se coucher.

    --------------------------------------------------------
    Eckmül > Bon post. La morale c'est juste pour l'histoire hein ^^ Bien entendu, tu peux passer à l'exercice 5. Je n'ai pas grand chose à dire sinon, selon moi tant qu'on respecte l'exercice ça va. Le post est un peu court et il y a quelques fautes mais bon, c'est pas très important. Pour le dernier exercice de ta formation au shii-cho, tu devras poster ici : Arène du temple Massassi . Je te laisse le choix de l'adversaire sachant que cette fois-ci, ça ne sera vraiment pas PROXY et que ça ne peut pas être un maître non plus. Voilà voilà, bon courage. ^^

    Eckmül : Exercice 5 :

    A présent que vous maîtrisez les différentes techniques du Shii-Sho, et que votre esprit ressent bien la Force, vous devrez livrer un duel amical mais plus soutenu contre un padawan ou un chevalier jedi. Pour cela, allez à l’Arène du temple Massassi où je serais l’arbitre.

    -------------------------------------
    "Ne l'oublie jamais : c'est ton attention qui détermine ta réalité."

    Ce message a été modifié par: Jedi-Yoda le 12-02-2014 13:45

    lundi 10 février 2014 - 00:15 Modification Admin Permalien

  • Avatar Huge

    Huge

    10097 Crédits

    Jaina – Forme II (Makashi), exercice 4 : Endurance

    Ayant entendu du bruit dans la salle 1, je m'y dirigeai et croisai en chemin Zatila se reposer un peu d'un entraînement. Il ne m'avait pas vue, et en croisant les bras, je déclamai en plaisantant :

    Moi : Et pendant que le professeur apprend, ils font quoi ses élèves ? Ils se touchent ?

    Oups ! Je suis peut-être allée un peu loin dans l'expression, même si c'était sorti tout seul^^
    Quand même polie et bien élevée, je pensai à lui dire bonjour. On échangea vite fait avant qu'il ne m'accompagne dans la salle 2, disant que m'observer lui permettrait de bien se reposer. Une fois à l'intérieur, il me désigna une partie métallique de la pièce.

    Zatila : Voilà, tu as dû lire les données sur ton exercice : des cases déclencheront des décharges ou se lèveront de 30 centimètres. Combats ton PROXY sans te faire avoir, je te dirai quand arrêter. Au fait, tu n'as pas à espérer qu'il se fasse surprendre : les cases et leurs effets sont enregistrées dans sa mémoire. Bon courage !

    Ouh, ça promet… Là au moins le maître mot était clair : utilisation de la Force ! PROXY était au centre du tapis, sans sembler être gêné. Est-ce que ça voulait dire que c'était pas entièrement dangereux, et que le sol avait des "cases" comme disait Zat, qui ne faisaient rien ?
    Avant d'entrer dans cette petite arène, je lançai la Force vers elle pour avoir globalement une idée des dangers. Effectivement, le tapis n'était pas à 100% piégé. Je posai un pied sur une partie sûre, en cherchant les autres afin d'avancer le mieux possible. Et c'était ce moment qu'avait choisi PROXY, métamorphosé en guerrier Sith, pour m'attaquer.

    Les choses sérieuses commençaient alors. Et ne voulant pas être en danger par le sabre laser du droïde, je basculai mon attention dessus. Il m'attaqua à la tête et j'eus le temps de parer, mais en reculant mon pied sur la gauche ; AÏE ! Une décharge secoua mon pied et mon mollet. Je le remis sur ma case sécurisée mais il était un peu plus faible que l'autre jambe. Ça ne s'annonçait pas facile.

    En veillant à rester la plus fixe possible, je parai plus ou moins les attaques assez incessantes de mon faux Sith. Et ça me fit également comprendre que le Makashi nécessitait des déplacements pour être développé de façon optimale. Il fallait donc que je sois à la fois attentive aux attaques et au sol ! En voulant pivoter sur la gauche, je trébuchai en arrière à cause du soulèvement de la case que je n'avais pas vue.

    POCK !

    Moi :
    AAAAOUUUUH ! Aouh aaaouh !

    Ma tête avait assez durement percuté le tapis en métal et je m'étais fait vraiment mal. En me voyant essayer de sortir de la zone de combat, Zatila arrêta le tapis et s'approcha de moi.

    Zatila : Ça va Jaina ?
    Moi : Je me suis trop fait mal à la tête, j'ai l'impression d'avoir la migraine.
    Zatila : Laisse-moi voir… Il regarde dans mes cheveux. Non ça va, tu n'as rien. Sauf peut-être une belle bosse toute à l'heure !^^
    Moi, sérieuse : Aaaïe… C'est pas drôle, Zatila !
    Zatila : Tu veux reprendre l'entraînement plus tard ?
    Moi : Je vais me poser 5 minutes, après on verra.

    J'allai m'asseoir dans un coin et tentai de mettre en pratique l'exercice de Contrôle de la douleur, fait avec Kaarde. Il avait raison, le lien avec mes midichloriens était plus simple à faire. Après 5-10 minutes, je ne sentais plus rien et étais prête à repartir mettre une raclée à ce faux Sith de PROXY^^

    Je m'ouvris toute entière à la Force et à ses préventions contre les éventuels dangers du tapis. Sabre allumé, sereine mais assez impatiente d'en découdre quand même, mon esprit en lien avec la Force, je m'avançai. PROXY, toujours "déguisé", était là, toujours au milieu. Le bout des orteils juste au pied du tapis, je fermai les yeux et lançai une sorte de "scan" sur cette grande plaque. Je la vis se matérialiser un peu et voir un jeu de couleurs : des carrés blancs, des rouges et des jaunes, disposés de manière désorganisée. Et au centre du tapis, un cercle blanc. J'en déduisis que les parties blanches étaient les sûres, les jaunes sans doute les cases qui se soulevaient, et les rouges les plaques électriques. Je savais que je n'allais plus avoir cette vision en ouvrant les yeux, mais ça me donnait au moins une petite idée de la superficie "dangereuse".

    Yeux ouverts, prête et en forme, je m'élançai vers une zone que j'avais vue sûre. PROXY réagit et se mit en position offensive, en avant de moi. Mais je ne l'attendis pas et passai moi-même à l'attaque, en tentant de rester la plus ouverte possible à la Force pour prévoir les dangers du tapis, ainsi que ceux de mon ennemi. Quelques passes de sabre, des entrechoquements, même si ma lame semblait plus volatile, plus légère et fluide dans ses mouvements. Garder mon calme dans cette situation inhabituelle, à tel point que la probabilité que ça arrive en réalité soit quasi nulle, n'était pas chose facile. Mais comme dans le Soresu, et sans doute toutes les autres Formes de combat, il faut être au maximum calme pour espérer emporter la victoire.

    De temps en temps je me faisais surprendre par un relèvement de dalle ou une décharge, mais j'essayai d'en faire abstraction, même si c'était très dur dans le deuxième cas. Nos deux lames se croisèrent et nous poussions tous les deux. Bien plantée dans le sol sur une surface blanche, j'avais un bon équilibre et ne pouvais me faire surpasser. Mais le droïde pouvait beaucoup augmenter sa force contrairement à moi, et ça commençait à se sentir dans ce "bras de fer". J'envoyai tout ce que je pus dans une petite poussée afin de me dégager et passer sur le côté ; la Force m'avait prévenue que j'allais marcher sur une dalle qui se soulevait, et m'y étant attendue, j'ai bien sûr joué là-dessus pour effectuer un meilleur saut. PROXY, quant à lui, a été un peu déséquilibré et a marché sur une dalle électrique, ce qui fit grésiller son holoformation.

    J'avais réussi à me mettre au centre du tapis, mais PROXY faisait tout pour m'en déloger. D'ailleurs ça marchait. Il attaquait sans relâche, et parfois il n'utilisait plus du Makashi comme attitude, mais une beaucoup plus forte et agressive afin de me perturber ou d'ouvrir ma garde… ou tout simplement de me forcer à me déplacer. Effectivement, je marchai, même en essayant de le faire le moins possible, sautant au mieux de temps en temps sur les dalles qui devaient se soulever. Cet exercice, mêlant aptitude physique, concentration dans le combat, dans les dangers et ouverture à la Force, était assez éprouvant, et je comprenais alors le sens du mot "endurance" là-dedans.

    Toujours surprise de temps en temps par les coups de jus lorsque je marchais sur les dalles électriques, le combat continuait. Je veillai toujours à mettre en pratique les exercices précédents de la Forme II, les moulinets et mes sens surtout. Sans être défensive, elle n'était pas offensive non plus, ce qui ne me permettait pas vraiment de prendre l'avantage ou de tenter des feintes. C'était effectivement une Forme d'opposition. Parfois, quand PROXY attaquait un peu trop vite, je passai en Soresu pour mieux gérer ma défense, avant de retourner le plus vite possible en Makashi.

    Ce fut quand je finis par me sentir assez fatiguée que Zatila arrêta le tapis. Le droïde éteignit son sabre, je fis de même et sortis de la zone de combat pour retourner vers mon ami Nautolan. Je pensai également à couper mon Contrôle de la douleur, et ma tête me refit mal, cependant moins qu'au début. Tant mieux !

    Moi : C'était pas évident !
    Zatila : Certes, mais je trouve que tu t'en es plutôt bien sortie quand même.

    lundi 10 février 2014 - 22:35 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jedi-Yoda

    Jedi-Yoda

    9643 Crédits

    Jaina : Exercice 4 : Endurance

    Gérer la formation de Eckmül, celle de Jaina et même ma propre formation, puisque mon défi du moment consiste à assouplir mon corps et à le muscler, tout cela simultanément n'est pas de tout repos. C'est pourquoi après avoir supervisé l'entraînement du bith, j'invite la jeune humaine à prendre place dans la salle n°2 tandis que je souffle un peu. Enfin, je me sens suffisamment en forme pour un petit briefing du prochain exercice. Rien de bien compliqué pour moi donc. Ca, c'est l'avantage du professeur en même temps. :craneur:

    Pendant l'exercice d'endurance, Jaina s'en sort à merveille. Certes dans un premier temps, elle éprouve quelques difficultés allant même jusqu'à trébucher et se cogner la tête. Fort heureusement pour elle, sans doute était-elle bien inspirée, elle a suivi quelques jours plus tôt le cours de soin de notre maître Kaarde et grâce à ses connaissances, s'avère en mesure d'atténuer la douleur. Après avoir repris le combat, c'est avec intelligence qu'elle combine les techniques du Makashi déjà connues mais aussi sauts et reprise de son souffle. A la fin de l'entraînement, constatant son évidente maîtrise, j'arrête le tapis d'un geste de la main. La jeune humaine prend bien le temps de récupérer et, tout en faisant quelques étirements, déclare :

    Jaina : C'était pas évident !

    Zatila : Certes, mais je trouve que tu t'en es plutôt bien sortie quand même.

    Jaina : Vraiment ?

    Zatila : Absolument ! Tu allies parfaitement la dextérité propre au Makashi, les pouvoirs de la Force nécessaire à l'analyse de ton environnement et l'endurance qu'on te demande pour cet exercice, je suis fier de toi jeune Fanger.

    Ravie de mes conclusions, Jaina affiche un sourire ainsi qu'un V des deux doigts en signe de victoire. J'ajoute alors :

    Zatila : Bien, tu arrives à la fin de ta formation. Il est temps pour toi de mettre en pratique tout ce que tu as appris depuis ton arrivée ici et d'affronter un adepte de la forme II dans un vrai duel !

    Jaina : Je vais encore affronter PROXY ?

    Zatila : Non, tes entraînements avec PROXY sont définitivement finis, jusqu'à éventuellement l'apprentissage d'une autre forme. Certes notre ami holodroïde nous a bien servi jusque là, mais c'est contre un esprit plus complexe que tu vas te confronter à présent.

    Jaina : Vous voulez dire un chevalier adepte du Makashi ?

    Zatila : Précisément ! Ou un padawan si tu préfères mais d'un assez bon niveau tout de même. Et ce duel entre vous n'aura pas lieu ici mais dans l'arène du temple Massassi.

    J'indique à Jaina via un carte où ce fameux temple se trouve. Je lui explique également qu'elle y retrouvera Eckmül lui-même arrivé à la fin de sa formation au Shii-cho. Là-bas, qui sait quel sera leur adversaire ? ^^ En tout cas, aucun professeur de classe ne pourrait être plus fier que moi d'avoir des élèves aussi sérieux. En espérant que ce qu'ils ont appris leur servira bien le jour où ils seront confrontés à des adversaires de taille.

    --------------------------------------------------------
    Jaina > Très bon post ! Là t'étais inspirée et j'ai eu du plaisir à le lire. On peut passer au dernier exercice. Bon courage d'avance d'ailleurs. :cli: Voici en quoi il consiste :

    Jaina : Exercice 5 : Duel

    A présent que vous maîtrisez les différentes techniques du Makashi, vous devrez livrer un duel amical mais soutenu contre un padawan ou un chevalier jedi. Pour cela, allez à l’Arène du temple Massassi où je serais l’arbitre.

    -------------------------------------
    "Ne l'oublie jamais : c'est ton attention qui détermine ta réalité."

    Ce message a été modifié par: Jedi-Yoda le 11-02-2014 03:37

    mardi 11 février 2014 - 03:31 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kaarde

    Kaarde

    16764 Crédits Modo

    Initiation à la forme V (Shien / Djem So)
    Exercice 5 : Anakin VS Dooku


    Errant dans les salles de formation au sabre laser, je trouvais mon ancien padawan Zatila.

    Moi. - Halte ! Zatila ! Où vas-tu comme ça ?

    Zat. - Euh, à l'arène du temple Massassi, Eckmül et Jaina vont...

    Moi. - Parfais, c'est justement là que je te veux !

    Zat. - Ah, vous souhaitez vous mesurer à moi, Maître ?

    Moi. - Que nenni, cependant la proposition est alléchante. Non, tu n'as sans doute pas oublié que tu te formais au Shien et au Djem So, n'est-ce pas ? Rappelle-moi le dernier exercice ?

    Zat. - Oui, le quatrième, l'entraînement physique.

    Moi. - Exactement ! Je suppose que tu as eu le temps de bien te renforcer, depuis tous ce temps, voir de ré-aborder les trois premiers exercices, aussi je te propose d'aborder le 5e et dernier ! "Anakin versus Dooku" !

    Zat. - Je sais qu'Anakin Skywalker était un puissant pratiquant de la Forme V, mais pourquoi l'exercice fait-il référence à ce duel précis ?

    Moi. - Tout simplement parce que le Comte Dooku est resté une référence dans la maîtrise de la Forme II, et que ce cinquième exercice consiste justement à opposer ton Shien et ton Djem So à un pratiquant du Makashi !... C'est à croire que cet exercice a été conçu pour toi, qui voulait justement palier les lacunes de ton Makashi !

    Zat. - Donc c'est un duel dans l'arène qui m'attend, hein ? Mais qui sera mon adversaire ? Pas vous, je pense... alors, PROXY ?

    Moi. - Oui, PROXY ! Mais je lui ai demandé de prendre l'apparence d'un praticien bien particulier de la Forme II.

    Zat. - Le Comte Dooku ?

    Moi. - Naaaan ! Ce serait trop simple, pas assez déstabilisant !

    En effet Zatila s'était déjà frotté à l'holodroïde sous l'apparence de Baaaaaaal ou la mienne. Si je voulais corser l'exercice, quoi de mieux que de l'envoyer s'affronter... lui-même ?
    Sur un signe de ma part PROXY s'avança vers nous et prit la même apparence nautoléenne que mon ancien padawan en lui adressant un grand sourire holographique.

    Moi. - Notre ami droïde t'a affronté tant de fois qu'il sera en mesure de copier plus ou moins bien ton style à la Forme II. Rien de mieux que t'affronter toi-même à la Forme V pour remplir ton objectif premier, n'est-ce pas ? Maintenant, direction l'arène ! Zou !

    Zat. - Je veux bien, cependant il y a d'abord le combat d'Eckmül et Jaina. Voudrez-vous y assister ?

    Moi. - Et comment ! Je suis assez curieux de voir les progrès de tous mes padawans, les actuels comme les anciens. Tu fais du très bon travail, avec elle et les autres, d'ailleurs.


    samedi 29 mars 2014 - 21:43 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Evénements

Exposition Lego Star Wars - Chanorier

24 juin 2018 - 07 nov. 2018

Expo LEGO 100% Star Wars - Mini World Lyon

13 oct. 2018 - 13 nov. 2018

Paris Manga et Sci-Fi Show 26ème édition

20 oct. 2018 - 21 oct. 2018

Comic Con Paris 2018

26 oct. 2018 - 28 oct. 2018

Toulouse Game Show

01 déc. 2018 - 02 déc. 2018

Concert Star Wars à Toulouse par Tugan Sokhiev

19 déc. 2018 - 20 déc. 2018

Celebration

Star Wars IX

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2018 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide