Formation au sabre laser

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    6958 Crédits Modo

    Formation au sabre laser

    Bienvenue dans la classe de formation au sabre laser !

    Vous vous trouvez dans l'un des endroits essentiels à votre formation : celui des arts jedi et surtout de l'apprentissage du maniement de votre sabre laser.

    Sous la tutelle de votre maître ou bien à défaut sous la mienne, vous apprendrez une forme de combat et des techniques spécifiques. Il est également possible que vous appreniez seul si votre statut est celui de Maître Jedi et seulement à cette condition.

    Présentation de la responsable

    Bonjour ! Je m'appelle Kinsa Talik, et je suis une Twi'lek Mandalorienne. Vous pouvez en apprendre plus sur moi ici. Mes formes de combat de prédilection sont le Soresu et l'Ataru, bien que j'utilise aussi beaucoup mon armure pour me battre. Je suis également la responsable de l'Académie Jedi.

    Quelques règles :

    Lorsque vous étudiez une forme de combat, notez-la en en-tête, en gras. Ce sera beaucoup plus simple pour suivre.

    Vous ne serez pas jugés sur la longueur de vos posts... Cependant, un combat en moins de vingt lignes, ça fait court.
    Par contre, j'attends un minimum de qualité rédactionnelle. Faites attention à votre orthographe et votre grammaire, écrivez de manière simple pour qu'on puisse vous lire facilement.

    Si vous avez besoin d'aide ou si vous avez une question, n'hésitez pas à me contacter par MP.

    LES DIFFÉRENTES SALLES D'ENTRAINEMENT

    Une salle est dédiée aux entraînements dulon. Elle est entièrement vide et blanche. Elle est donc tout simplement appelée la Salle Blanche.
    Une salle est dédiée aux entraînements d'adaptation. Elle est changeante, proposant des environnements aléatoire qui peuvent se modifier au court d'un même combat. C'est la Salle au Mille Aspects.
    Une salle est dédiée au combat multiple et aux entraînements de prescience, on trouve dedans nombreux droïdes et armes dans les murs. Le sol lui même est piégé. Elle est surnommée la Salle Mandalorienne, je vous laisse deviner pourquoi.

    Il existe aussi 8 salles supplémentaires, nommées selon les 8 premières formes de combat.

    Pour toutes les salles, l'ami PROXY l'holodroïde sera là pour vous aider. Il peut prendre n'importe quelle apparence, il suffit de lui demander.

    Des sables laser d'entraînement, à intensité réduite sont disponibles.

    LES DIFFERENTES FORMES DE COMBAT

    Forme 0 :

    Elle s'attache à trouver une solution non-violente à tout problème rencontré, fidèle à l'adage « les meilleures lames ne sortent pas de leur fourreau ». On n'apprend pas cette forme dans la pratique mais il faut en comprendre la philosophie avant d'entamer l'apprentissage des autres styles.

    Forme I (Shii-Cho) ou Forme de Détermination :

    La forme I est la base des autres formes de combat. Elle comprend toutes les techniques de base du maniement de l’épée, incluant les mouvements d'attaques, de ripostes, de gardes, de parades et d'esquives. Il s'agit d'une forme rudimentaire mais néanmoins efficace. (forme de prédilection de Kit Fisto). Je vous recommande de commencer par la forme I.

    Forme II (Makashi) ou Forme d'Opposition :

    La forme II est sans doute la plus élégante de toutes et peut-être la plus disciplinée. Le Makashi est axé sur l'équilibre, la dextérité et la précision. Maîtriser parfaitement cette forme révèle un véritable raffinement de l'exécuteur dans l’art du sabre laser.  (forme de prédilection du comte Dooku)

    Forme III (Soresu) ou Forme de Protection :

    La forme III est la forme de défense par excellence, idéale pour intercepter les tirs de blaster. Pour les renvoyer, vous pourrez étudier plus tard la forme V. Il n’est pas rare qu’un jedi expert dans cette forme, à défaut de vaincre son adversaire, soit invincible, repoussant les rayons laser pouvant l’assaillir de toutes parts. Le Soresu est axé sur la méditation, la prescience et le contrôle. (forme de prédilection de Obi-Wan Kenobi)

    Forme IV (Ataru) ou Forme de Vélocité / d'Agression :

    La forme IV est la forme d'attaque et de vitesse par excellence, sans doute la plus acrobatique et spectaculaire. Eprouvante physiquement, elle demande de laisser la Force investir son corps afin d’avoir accès à une source d’énergie théoriquement illimitée. Ainsi, le pratiquant peut effectuer, avec vélocité et endurance, une succession de sauts et de mouvements complexes. (forme de prédilection de Yoda ou Ashoka Tano)

    Forme V (Shien / Djem So) ou Forme de Persévérance :

    La forme V est la forme la plus physique de toutes, plus encore que l'Ataru. Similaire au Soresu, elle est néanmoins plus offensive. Elle demande moins d'agilité que les autres styles mais nécessite beaucoup de force. Il s'agit est une forme double. On peut choisir d'étudier soit le Shien, soit le Djem So, soit les deux. Le Shien permet de contrer les tirs de blaster et de les rediriger selon un vecteur choisi. A l'inverse, le Djem So est fait pour le combat sabre contre sabre. L'optique de ce style est de retourner l'attaque d'un adversaire contre lui-même. (forme de prédilection d'Anakin)

    Forme VI (Niman) ou Forme de Modération / de Diplomatie :


    La forme VI est la forme la plus équilibrée et pratique de toutes. Elle s'inspire des styles I, III, IV et V pour créer une forme hybride. Beaucoup la considère comme n'étant pas assez exigeante mais elle a au moins le mérite d'être polyvalente. Elle représente aussi pour beaucoup la quintessence de la technique de combat au sabre laser, car s'accordant parfaitement à la recherche de l'harmonie et de la justice. (forme de prédilection de Cin Drallig)

    Forme VII (Juyo / Vaapad) ou Forme de Suprématie / de Férocité :

    La forme VII est la forme la plus imprévisible et vicieuse. Elle n'est en général pas approuvée par les jedi car elle demande à faire appel à ses émotions et surtout à ses instincts barbares. Si elle n'est pas maîtrisée, cette forme peut conduire au côté obscur. Son apprentissage est long et délicat mais le plus difficile n'est pas tant la mémorisation des techniques que la faculté de les imprégner de passion et de rage. Malgré qu'elle soit probablement la plus puissante des formes, elle rend son pratiquant très vulnérable. Le maître Mace Windu a développé une variante appelée Vaapad qui, s'il affine les capacités du Juyo, est également plus dangereux. (forme de prédilection de Mace Windu)

    Forme VIII et IX (Sokan / Shien) :

    Ce sont davantage des techniques supplémentaires, des bottes, que l'on ne peut apprendre que lorsque déjà les autres formes sont maîtrisées. Le Sokan ajoute de nouvelles techniques à l'Ataru tandis que le Shien se rapproche du Djem So.
    Forme X (Jar'Kai) :
    Souvent apprise après la maîtrise d'au moins une forme de combat. En soi, la pratique de cet art n'est pas d'une complexité exacerbée. Ce n'est qu'à partir du moment où l'on veut se perfectionner que cela devient plus délicat. En effet, certaines techniques plus avancées nécessitent une excellente coordination, sans quoi l'utilisateur risquerait de se blesser avec l'une des deux lames. Un pratiquant du Jar'Kai se distingue surtout par l'utilisation de deux sabres laser. En règle générale, l'un des sabres est utilisé exclusivement pour les phases offensives, tandis que l'autre est principalement utilisé pour la défense. (forme de prédilection de Sierra Keto ou Asajj Ventress)

    Forme XI (Zez'Kai) :

    Cette forme codifie le maniement d'un double sabre laser. Très complexe, elle demande beaucoup de sérieux et une grande prudence dans son apprentissage car aussi dangereuse pour le pratiquant que ses adversaires. Apprendre une forme de combat au préalable est nécessaire avant d'étudier le Zez'Kai. Et c'est cette forme qui définira un style propre au pratiquant. (forme de prédilection de Dark Maul)

    LES DIFFERENTES TECHNIQUES DE COMBAT

    Attaques, parades et déplacements

    Shiim : coup porté avec le bord de la lame pour cause des blessures handicapantes.
    Shiak : action d'empaler l’ennemi sur sa lame, quelque soit l’endroit du corps.
    Sun Djem : désarmement ou destruction du sabre laser.
    Cho Mai : attaque qui vise à couper la main armée de l’adversaire.
    Cho Sun : attaque qui vise à couper le bras armé de l’adversaire.
    Cho Mok : attaque qui vise à couper un membre de l'adversaire.
    Mou Kei : attaque qui vise à amputer plusieurs membres à la fois.
    Sai : saut assisté de la Force pour esquiver une attaque portée aux jambes.
    Sai Cha : attaque qui vise à couper la tête de l’adversaire.
    Sai Tok : attaque qui vise à la bissection du corps de l'adversaire.
    Su : mouvement circulaire du sabre laser devant soi, créant ainsi un bouclier déflecteur.
    Shun : même action que le Jung mais avec une seule main.
    Jung : pivotement sur 180° et frappe avec force (souvent utilisé pour les sai tok)
    Jung ma : pivotement de 360° et frappe avec force en gardant les deux mains sur le sabre.
    Jung su ma : tournoiement sur soi-même
    Ton su ma : saut périlleux avant ou arrière.
    En su ma : roue à droite ou à gauche.

    Techniques plus complexes

    Lancer de sabre : technique qui demande une bonne maîtrise de la télékinésie, elle consiste simplement à lancer le sabre en le faisant tournoyer vers l'adversaire jusqu'à ce qu'il le touche, puis à le faire revenir vers soi.

    Feuille tombante : attaque à demi sautée, le Jedi se propulse en l'air d'un pied sans pour autant effectuer de salto ou de carpé. Il frappe alors de toute la force que lui confère sa redescente au sol.

    Onde de l'eau : technique qui requiert que le Jedi soit aussi souple que l'eau lors d'une attaque directe contre l'adversaire. Lorsque celui-ci pare l'attaque, le Jedi doit instantanément suivre l'attaque adverse sans provoquer la rencontre et ainsi atteindre son corps.

    Dun Möch : ruse consistant à déconcentrer son adversaire à coup de sarcasmes mettant en lumière ses doutes et ses faiblesses.

    Trakata : feinte qui consiste à éteindre son sabre au moment d'un entrechoquement afin d'esquiver la parade adverse et à le réactiver aussitôt pour contre-attaquer.

    Shokan : attitude consistant à utiliser le terrain à son avantage tel que prendre de la hauteur, se mettre à couvert ou même repousser l'adversaire vers des zones dangereuses.

    Technique de l'avalanche : ancienne technique d'un coup par en dessus, destiné à briser une armure, capable de percer toutes les défenses.

    Ce message a été modifié par Kinsa-Talik le lundi 05 juin 2017 - 15:21

    lundi 06 février 2017 - 13:18 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    6958 Crédits Modo

    LES EXERCICES DES FORMES DE COMBAT

    Après avoir fini les exercices de chaque forme de combat, un duel à l'Arène du Temple Massassi est obligatoire. Ce duel se fera contre un autre Jedi de grade équivalent ou légèrement supérieur.

    Forme I : Shii-Cho

    Cette forme est obligatoire pour les padawans débutants.

    EXERCICE 1 - GARDES, ATTAQUES ET PARADES

    - 1ère partie : à l’aide d’un mannequin et d’un sabre en bois, vous devez viser les différentes parties du corps du mannequin (tête, bras, buste, ventre, jambes) avec des mouvements circulaires puis des attaques en estoc.

    -2ème partie : une fois la première partie terminée, PROXY aura pour charge de vous attaquer aux mêmes parties du corps auxquelles vous vous étiez entrainés auparavant, ceci afin de vous apprendre les tierces, quartes, les quintes etc... Il commencera avec des attaques circulaires, puis finira avec des estocs.

    EXERCICE 2 - SPHERE D'ENTRAINEMENT

    L'exercice est similaire à celui que Ben Kenobi donna à Luke Skywalker. Vous pouvez choisir d'utiliser un casque avec visière ou non. A l'aide de la Force, prévoyez les tirs laser de la sphère et bloquez-les avec le sabre au moment opportun.

    EXERCICE 3 - DULONS

    Les dulons exercent non seulement la technique du padawan mais également son imagination. Vous visualiserez dans votre esprit un adversaire imaginaire, enchaînant attaques et parades tout en imaginant les réactions possibles de l'adversaire.

    Forme II : Makashi

    EXERCICE 1 - AFFUTAGES DES SENS

    Vous devrez affronter PROXY avec un casque sur la tête qui vous couvrira les yeux afin que vous ne vous fiez plus qu’à la Force et à vos sensations. Pour plus de sécurité, vous utiliserez des sabres laser d'entraînement à intensité faible.

    EXERCICE 2 - TOTEMS

    Cet exercice vous place dans une situation où vous êtes entourés d’adversaires. Pour cela, vous devrez vous placer au milieu d’un cercle de 8 totems chacun équipés de bâtons de bois horizontaux. Ces totems avanceront vers vous et se retireront de manière aléatoire. Votre but : faire en sorte de ne pas être touché par l’un de leurs bras sans sortir d'un cercle de 50 cm de diamètre au sol.

    EXERCICE 3 - INSTINCT

    Le sol est recouvert d’un tapis métallique d’une trentaine de centimètres d’épaisseur. Sans que vous ne sachiez comment, ce tapis est découpé en cases. Certaines vous lâcheront une décharge électrique de faible intensité si vous marchez dessus, d’autres s’élèveront de leurs 30 cm pour vous faire trébucher lorsque vous en serez à proximité et enfin d'autres seront sans danger. Affrontez une nouvelle fois PROXY en duel sans pour autant vous laisser surprendre par les pièges.

    Forme III : Soresu

    EXERCICE 1 - LES TROIS GARDES

    Les trois gardes sont le fondement de cette forme. Le sabre est toujours parallèle au torse pour son apprentissage. La garde éloignée est celle où vos bras sont tendus le plus loin du corps, la garde médiane impose une flexion légère au niveau des coudes et la garde courte consiste à garder votre sabre très près de vous. Plus votre garde est courte, plus vous êtes protégé mais moins vos mouvements seront amples et puissants. Votre but : apprendre les mouvements possibles dans chaque garde en vous défendant contre les attaques de PROXY.

    EXERCICE 2 - DRONES

    Vous allez vous défendre contre un drone de combat. Cette sphère d'entraînement tournera autour de vous et tirera des décharges paralysantes. Au fur et à mesure de l’exercice, d’autres sphères viendront tourner autour de vous pour vous agresser et elles accélèreront leurs cadences de tir.

    EXERCICE 3 - PRESCIENCE

    Le Soresu étant conçu pour rendre son utilisateur invulnérable à toute attaque, son apprentissage passe par une phase d’anticipation appuyée. Concrètement, je vous demande de vous poser quelque part dans le temple, d’entrer en méditation et de vous entrainer à percevoir l’arrivée d’autres personnes. Ceci fait, revenez à la salle d’entrainement où PROXY vous attendra. Il tirera des décharges paralysantes sur vous, mais cette fois vous n’aurez pas le droit d’user de votre sabre, vous devrez tout esquiver.

    EXERCICE 4 - DISRUPTEURS ET ROQUETTES

    Dans votre vie de jedi, vous pourrez être confrontés à des disrupteurs ou des roquettes. Pour cause, les disrupteurs ne peuvent être arrêtés par la lame d’un sabre laser et les roquettes explosent si vous les contrez… L’exercice est simple. PROXY vous tirera dessus avec un pistolet à eau (correspondant au disrupteur) et vous devrez esquiver toutes les attaques. Ensuite, il passera au pistolet à billes dont les billes exploseront si vous les contrez avec votre sabre, vous devrez donc ou les esquiver ou les renvoyer grâce à la Force.

    Forme IV : Ataru

    EXERCICE 1 - ENDURANCE

    Pour vous préparer correctement à l’apprentissage de cette forme, ce premier exercice va vous pousser à connaître vos limites et à les dépasser. Votre maîtrise du corps et de la Force se verra considérablement accrue. Pendant deux à trois semaines, travaillez sur votre endurance en courant et apprenez à économiser votre souffle.

    EXERCICE 2 - SOUPLESSE ET AGILITE

    Cet exercice a pour but de vous rendre plus souple. Entraînez-vous à faire le poirier sur une main, effectuer des saltos dans tous les sens, faire des roues et autres styles acrobatiques. Soyez imaginatifs ! N'hésitez pas à vous référez au lexique des différentes techniques de combat.

    EXERCICE 3 - PLONGER DANS LA FORCE

    Cet exercice a pour but de vous apprendre à laisser la Force investir votre corps afin d’avoir accès à une source d’énergie quasi illimitée. Vous pourrez alors constater votre meilleure endurance et vélocité en effectuant une succession de sauts et de mouvements complexes.

    EXERCICE 4 - PARCOURS DE MAITRE CLICKMAN

    Le maître de la classe d’apprentissage de l’Ataru était maître Clickman. Ce grand jedi inventa un parcours très complet et qui sera aujourd’hui votre parcours du combattant. Pour commencer, vous devez sauter dans neuf cerceaux tous plus haut les uns que les autres. Les deux derniers cerceaux sont inatteignables depuis le sol pour votre niveau de padawan. Un mur juste en dessous du dernier cerceau vous empêchera de repartir, quand à la retombée des jets d’eau puissants se déclencheront. Vous devez ensuite parcourir plusieurs mètres dans un large couloir d’où jailliront des flammes aléatoirement et de toutes parts. Pour finir, vous entrerez dans une grotte dont seule la sortie éclaire les sombres parois. Mais il y a des pièges ! Si vous ne faites pas attention, une nuée de drones viendra vous attaquer au moindre faux-pas. En plus, la sortie se referme lentement jusqu’à vous laisser en proie aux drones si vous ne vous dépêchez pas ^^

    Forme V : Shien/Djem So

    Pour cette forme, vous devez choisir quelle sous-forme vous désirez apprendre, le Shien ou le Djem so. Chacune de ces sous-formes équivaut à une forme à part entière. Certains des exercices sont communs, d'autres non.

    EXERCICE 1 (commun) - LES TROIS GARDES

    Les trois gardes sont un fondement de cette forme qui dérive du Soresu. Le sabre est toujours parallèle au torse pour son apprentissage. La garde éloignée est celle où vos bras sont tendus le plus loin du corps, la garde médiane impose une flexion légère au niveau des coudes et la garde courte consiste à garder votre sabre très près de vous. Plus votre garde est courte, plus vous êtes protégé mais moins vos mouvements seront amples et puissants. Votre but : apprendre les mouvements possibles dans chaque garde en vous défendant contre les attaques de PROXY.

    EXERCICE 2 (Shien) - DEVIATION ET RENVOI DES TIRS

    Pour débuter, vous vous trouvez face à un drone. Celui-ci vous attaquera et vous devrez dans un premier temps juste dévier ses décharges sans chercher à viser. La difficulté peut être augmentée jusqu’à trois drones. Dans un second temps, vous chercherez à renvoyez les tirs vers les drones. Enfin, PROXY vous mettra à l'épreuve en tirant plusieurs salves que vous devrez parer et renvoyer vers lui.

    EXERCICE 2 (Djem So) - DOMINATION

    Vous affronterez PROXY mais au sabre contre sabre cette fois. Votre but sera d’effectuer un maximum de mouvements rapides et/ou violents sans vous préoccuper de la précision afin qu’il ne prenne pas l’avantage sur vous. Ne lui laissez aucun répit jusqu’à ce qu’il déclare forfait.

    EXERCICE 3 (commun) - ENTRAINEMENT PHYSIQUE

    Parce que la forme V est aussi exigeante, si ce n'est plus, que l'Ataru, il vous faudra travailler l'endurance. Cet exercice s'écoulera sur plusieurs semaines car amènera à une véritable transformation de votre corps physique et de votre esprit. Footing, abdominaux, pompes et tout exercice d'athlétisme, de gymnastique et de musculation permettront de mener cet entraînement physique à bon terme. Utilisez la Force pour renforcer votre musculature et votre aptitude à résister à la fatigue.

    Forme VI : Niman

    La forme Niman est une forme de combat simplifiée, qui dérive des fondamentaux des autres formes, c'est pourquoi ses exercices sont ceux des bases des autres formes. Si vous vous dirigez vers une voie de Consulaire, c'est un style approprié.

    EXERCICE 1 - LES TROIS GARDES

    Pour cet exercice, référez-vous à l’exercice 1 du Soresu.

    EXERCICE 2 - AFFUTAGES DES SENS


    Pour cet exercice, référez-vous à l’exercice 2 de l'Ataru.

    EXERCICE 3 - DEVIATION ET RENVOI DES TIRS


    Pour cet exercice, référez vous à l’exercice 2 du Shien.

    Forme VII : Juyo/Vaapad (interdit aux padawans)

    EXERCICE 1 - PUISER DANS SES EMOTIONS SOMBRES

    Vous affronterez PROXY dans un duel ordinaire. Il peut prendre l'apparence de personnes différentes jouant ainsi sur vos émotions et peurs les plus secrètes. Toutefois, il vous assaillira de moqueries et de sarcasmes, tentera de vous humilier et fera tout pour percer vos hontes les plus secrètes. De votre côté, vous devez vous laisser envahir par la colère, la haine et la tristesse sans tenter de les réprimer mais en les maîtrisant pour ne pas exploser de rage. Cet entrainement a pour but de ne plus vous faire douter de vos actions, de frapper chaque coup avec puissance et sans retenue.

    EXERCICE 2 - MOUVEMENTS / ATTAQUES SINGULIERES


    Cette forme repose, en plus de puiser dans ses émotions, sur un style de combat très déstabilisant pour l’adversaire. Contrairement à maintes formes, vous devez apprendre ici à ne plus prévoir la suite de votre enchainement de mouvements, mais réagir très rapidement à la situation présente en des déplacements et actions imprévisibles, inhabituels et audacieux. Pour cela, vous combattrez une nouvelle fois PROXY qui se fera une joie de vous montrer ce qu’il y a à savoir.

    EXERCICE 3 - DECHAINER LA FORCE

    Pour parachever votre formation dans le Vaapad, vous devrez apprendre à utiliser la Force à l’instar de votre sabre. Troisième duel contre PROXY. Sautez, poussez l’ennemi, envoyez lui divers objets dessus et utilisez d’autres pouvoirs avec puissance et vitesse pour le déstabiliser. Mais n’oubliez pas, dans votre fureur intérieure, que vous êtes un jedi. Vous vous battez pour vaincre l’ennemi et non pour le tuer. Cette barrière ne doit jamais être franchie sous peine d’avoir de grandes chances de passer du côté obscur.

    Forme X : Jar'Kai

    EXERCICE 1 - COORDINATION AVEC LA MAIN NON DIRECTRICE

    Quand vous êtes droitier, la main directrice est la main droite (et inversement avec la gauche). La base du Jar'Kai reposant sur l'utilisation simultanée des deux mains, le but de cet exercice sera de vous entraîner à utiliser votre arme de la main gauche (si vous êtes droitier) ou droite (si vous êtes gaucher), puis de les utiliser en même temps. NB : Pour les ambidextres (utilisation égale des deux mains), l'entraînement se basera principalement sur l'utilisation simultanée.

    EXERCICE 2 - DRONES

    Basé sur l'exercice 2 du Soresu, vous aurez également un casque sur la tête et DEUX drones (minimum) contre vous. Parez leurs tirs en utilisant vos deux sabres de manière à peu près égale.

    EXERCICE 3 - DÉFENSE ET CONTRE-ATTAQUES

    - 1ère partie : Dans cet exercice, vous vous battrez contre PROXY qui sera armé d'un double sabre laser ou de deux simples (surprise !). Il n'utilisera qu'une lame au début, puis les deux. Trouvez des techniques de défense adaptées avec votre deuxième sabre.

    - 2ème partie : PROXY continuera de vous attaquer, mais cette fois vous devrez trouver des moyens de reprendre l'avantage, voire de le vaincre. Il sera protégé d'un bouclier personnel pour d'éventuelles puissantes attaques. C'est que ça coûte cher ces droïdes !

    NOUVEAUTE !

    Bientôt, si les padawans le désirent, des exercices de combat au corps-à-corps et de tir seront ajoutés pour les padawans volontaires.


    NOTE DE LA RESPONSABLE

    Le combat au sabre laser est un art ancestral qui nécessite beaucoup de patience et d'application : avoir fait les exercices de la forme ne signifie pas qu'on la maîtrise, je ne le répèterais jamais assez. Ainsi, je demande minimum deux mois entre l'apprentissage de deux formes. Vous pouvez également me demander des exercices supplémentaires pour chaque forme, je serais ravie de vous les donner.  Je rappelle également que le Vaapad est interdit aux padawans et que l'apprentissage du Jar'Kai et du Zez'Kai doit être au préalable demandé en RP, post suite à lequel je déciderai si vous pouvez ou non suivre l'apprentissage.
    Et il ne sert à rien de râler^^.

    RECENSEMENT DES LAMES DE NOTRE ORDRE

    - Padawan Zadyssa Yunixy : Forme I, forme III
    - Padawan Ilan Yunixy : Forme IV
    - Padawan Lysandre Yawnez : Forme I, IV
    - Chevalier Kinsa Talik : Formes I, III et IV
    - Chevalier Galen Arek : Formes I et V
    - Chevalier Eckmül : Formes I et II
    - Maître Kaarde Naberry : Formes III et IV
    - Maître Beldom Terrik : Formes II, III, VII, X et Trakata
    - Maître Aynor Alask : Forme IV


    Ce message a été modifié par Kinsa-Talik le lundi 05 juin 2017 - 16:46

    lundi 06 février 2017 - 13:27 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    3671 Crédits

    Zadyssa, Soresu - Exercice 3 : Prescience

    La réouverture de la classe de formation au sabre laser me poussa à me lever aux premières lueurs du matin. Je voulais être la première à y faire mon entrée - d'autant que c'était Kinsa qui l'avait reprise en main, alors si ce n'était pas moi, ça me vexerai^^.

    Je pris un rapide petit déjeuner, une toilette matinale et m'habillai en quatrième vitesse avant de me rendre à la classe, sabre en main. Je fus surprise (ou pas) de constater que Lysandre empruntait le même chemin que moi. Il me jeta une sorte de regard soupçonneux que je lui rendis. Sans même nous concerter, nous partîmes en même temps dans un sprint à travers les couloirs de l'Académie. Au bout de quelques minutes, nous aperçûmes la porte de la classe de formation et remarquâmes que la nouvelle responsable était justement en train de l'ouvrir. Par chance, l'encadrement était suffisamment grand pour que deux personnes puissent passer.

    Lysandre + moi : Kinsa ! Écarte-toi !

    Mon maître fit un pas de côté quelques secondes avant que nous ne déboulâmes dans la salle. Je fis une sorte de dérapage contrôlé pour m'arrêter avant de me tourner vers le jeune Togruta et Kinsa.

    Kinsa : C'est ce qui s'appelle une entrée fracassante.

    En guise de réponse, nous lui sourîmes à pleine dent.

    Moi : Je crois qu'on voulait tous les deux être les premiers à entrer...
    Kinsa : Alors vous êtes deuxième ex æquo...

    Je lui jetai un regard interloqué.

    Kinsa : En tant que responsable de votre formation au sabre... c'est bien moi qui y ait pénétré la première.
    Lysandre : Ça ne compte pas !

    J'eus un rire discret mais attendis silencieusement la suite. Je devais faire le troisième exercice du Soresu, et il me semblait qu'il s'agissait d'une méditation. 

    Kinsa : Vous en êtes tous les deux au troisième exercice de votre forme... il débute par une méditation.

    J'acquiesçai tandis qu'elle nous l'expliquait dans les détails. Ainsi donc, à l'issue de ce dernier, je devrais réussir à esquiver des décharges paralysantes... mais sans sabre !

    Je m'assis en tailleur et remarquai que Lysandre faisait de même. Me concentrant sur mon propre exercice, je fermai les yeux en essayant de me souvenir de la sensation que j'avais éprouvé lors de mon premier entraînement au Sens de la Force. Cette dernière était toujours là, autour de moi, autour de Lysandre, de Kinsa... Omniprésente, elle m'enveloppait en aiguisant mes sens. Ma respiration ralentit tandis que j'entrai complètement dans un état méditatif. Pour le moment, je n'étendais pas mes perceptions, me contentant de sentir la Force en moi et autour de moi. J'étais sereine.

    Cependant, avant de ressentir la présence des autres Jedi dans l'Académie, je tenais à être prête à ne pas me laisser assaillir par des pensées superflues ou par les émotions de quelqu'un alors que le but n'était pas là. N'ayant pas encore fait le Sens de la vie ou du danger, je ne voulais pas tout confondre avec l'Empathie que j'avais déjà réalisée...

    J'évacuai donc les questions que je commençai à me poser et commençai à étendre petit à petit mes perceptions. Logiquement, je ressentis en premier la présence de Lysandre et Kinsa, étant dans la même pièce et partageant de forts liens avec eux. Je ne saurais pas réellement comment décrire cette expérience... Je ne les voyais pas, mais je savais où ils étaient... Toutefois, tout se passait par ressenti, je n'avais pas l'impression de voir quoique ce soit yeux fermés, je sentais tout cela.

    Une fois encore, j'élargis mes perceptions. Pendant un long moment, il ne se passa rien : personne n'allait et venait, je ne ressentais que la tranquillité apaisante de la Force. Ce ne fut qu'après un bon quart d'heure que je sentis la présence d'un autre Jedi. Surprise, je sursautai avant de me reprendre rapidement. J'avais l'impression de sentir une sorte de Force différente... comme avec moi, elle semblait s'adapter à la psychologie de la personne, à son humeur à ce moment là... J'ignorai s'il s'agissait de la bonne explication, mais c'était à peu près ce que je ressentais. Une aura de Force qui émanait du Jedi, s'il fallait mettre un nom là-dessus.

    Concentrée sur cette idée, j'étendis une fois de plus mes perceptions et en parvins à en ressentir d'autres. Une bouffée de joie m'envahis et je manquai de perdre ma concentration. Au prix d'un effort surhumain, je parvins à conserver mon état méditatif et me recentrai sur mon objectif. Au fur et à mesure que l'horloge tournait, je sentais de plus en plus de présence. Toutefois, je les ressentais... séparément ; une par une, par précaution. Je ne maîtrisai pas encore tout à fait ce pouvoir, et j'avais peur que si je faisais tout d'un coup, cela fasse une sorte de tourbillon dévastateur.

    J'ignorai depuis combien de temps je méditai, je ne me sentais pas affectée par la faim, la soif ou la fatigue, mais je pouvais deviner que cela devait faire plusieurs heures. Je continuai à ressentir la présence des occupants de l'Académie en m'amusant à les compter. J'étais surprise de remarquer que chacun d'eux possédait une aura toutes différentes. Par la suite, je tentai de discerner la présence des Jedi que je connaissais, tels que Ellyne, Ilan, Galen... Je n'avais jamais cherché à ressentir leurs présence dans la Force, mais je parvins tout de même à savoir qui était qui. Ce qui m'étonna un peu au départ, avant que je ne prenne l'habitude.

    Alors que j'allais tenter autre chose, la fatigue me tomba dessus sans crier garde. Je rouvris les yeux, clignant plusieurs fois des paupières afin de m'habituer à la luminosité de la pièce. Je constatai que Lysandre était toujours là également. Il sortit de sa méditation quelques minutes après moi tandis que Kinsa nous tendait des barres énergisantes. J'avais la gorge affreusement sèche, et mon estomac criait famine.

    Lysandre : Il est quelle heure ?
    Moi : L'heure de t'acheter une montre.

    Kinsa eut un sourire amusé tandis que le Togruta afficha une mine renfrognée.

    Kinsa : Il est bientôt dix-huit heures. Vous avez bien travaillé, félicitation !

    Nous nous dirigeâmes vers la salle commune pour profiter de notre fin de journée et nous détendre. Ce ne fut qu'après une bonne nuit de sommeil que je pointai de nouveau le bout de mon nez à la classe de formation. Aujourd'hui, je comptai tout d'abord m'entraîner une nouvelle fois à ressentir la présence des personnes avant de faire face à Proxy. Même s'il me semblait que j'avais fait des progrès, je devinai que ce ne serait pas suffisant pour esquiver des décharges. Avec un sabre, c'était plus simple : il y avait moins besoin de pressentir les tirs pour les contrer. Les esquiver... c'était une autre paire de manche, je le sentais bien.

    Il me semblait que Lysandre devait finir son exercice à l'extérieur, ou du moins, dans une salle autre que celles dédiées aux méditations. Je me demandais s'il comptait en refaire une tout de même avant de commencer, ou non. Ne le trouvant pas, je me rendis donc dans la pièce de la veille et m'assis en tailleur en fermant les yeux.

    Je parvins beaucoup plus rapidement qu'hier à ressentir la présence des occupants de l'Académie, ce qui me tira un sourire. Je comptai essayer de tout ressentir en même temps, ce qui serait bien plus utile sur un champ de bataille que de ne percevoir qu'une chose à la fois. Doucement, je laissai toutes les informations me tomber dessus, sans chercher à les contrôler. Pendant un bref instant, je fus submergée mais elles finirent par se mettre en ordre d'elle même et j'en fus soulagée. C'était une sensation incroyable, j'arrivais à déterminer la présence de Ellyne et Ilan alors qu'ils étaient tous deux à l'opposé ! Je savais où il se trouvait et je le savais en même temps... c'était assez compliqué à expliquer. Disons que si les deux se déplaceraient l'un vers la droite, l'autre vers la gauche, je le saurais en même temps alors que sans la Force, c'est impossible, ce qui était très étrange à ressentir.

    Je fis ceci pendant deux longues heures avant d'essayer de pressentir ce qu'ils allaient faire... ce qui serait mon but avec Proxy.

    Je laissai la Force me transmettre des informations, j'étais à son écoute. Pendant un long moment, il ne se passa rien. Ma perception de leurs présences ne changea pas. Puis, je sentis comme une différence... parfois, j'avais l'impression de savoir à l'avance où allait tourner un Jedi alors qu'il y avait un embranchement. Et ce n'était pas de la devinette... je le sentais aussi clairement que si je me pinçai. En contrepartie, cela ne se manifestait pas à tous les coups. Je dus faire preuve d'une grande persévérance pour, enfin, percevoir cela de manière plus régulière. Encore quelques temps plus tard, je parvenais à le deviner à tous les coups. Cependant, l'information ne me venait qu'au dernier moment, ce qui serait trop tard pour éviter une décharge paralysante.

    J'étais tellement impatiente de tester ça ! Tellement que je perdis ma concentration et que je ressortis de ma méditation frustrée. Ne m'avouant pas vaincue, je retournai à la charge. J'étais tout à fait consciente que cette première partie de l'exercice aurait été beaucoup plus simple si j'avais daignée commencer mes pouvoirs de la Force par les différents Sens... mais comme ce n'était pas le cas, je devais faire avec, ce qui rendait l'exercice plus difficile, mais aussi plus intéressant. Et puis, je devais bien avouer que ça ne me donnait que plus envie de le réussir !

    Percevoir l'arrivée des personnes fut encore plus rapide que précédemment. Mieux encore, je n'eus pas besoin d'attendre plus longtemps pour pressentir leurs déplacements. Un sourire se forma sur mes lèvres tandis que je faisais de mon mieux pour ne pas bouillir d'impatience de voir le résultat et entendre le verdict de Kinsa... Une petite heure plus tard, je perçu une amélioration.  Accentuant davantage ma concentration et renforçant mon lien avec la Force en me servant de ce que j'avais appris dans la classe des pouvoirs, je réussis à pressentir avec encore plus d'avance les déplacements des occupants de l'Académie. Une heure de plus et je parvenais à le deviner un mètre avant qu'ils ne tournent.

    J'étais consciente qu'il n'y avait pas que le fait que je n'avais pas fait certains pouvoirs, qui faisait que je prenais du temps, mais également le fait de me fier trop à mes yeux. Dans cet entraînement, je devais me fier à la Force et à elle seule, ce que je ne faisais pas toujours lorsque je gardai les yeux ouverts. Toutefois, je fus contente de constater qu'en une heure de plus, je percevais la direction qu'ils allaient emprunter deux mètres avant qu'ils ne le fassent. Ça s'améliorait beaucoup plus rapidement ! Une demie-heure plus tard, je le devinai sur une distance de trois mètres. En revanche, ce fut le maximum que je parvins à atteindre.

    Je quittai ma méditation, tout sourire. Je pris une demie-heure pour me reposer et me ravitailler avant de rejoindre une autre salle où Proxy m'attendait, armé d'un blaster. Je bouillonnai d'impatience ! Kinsa arriva quelques secondes après :

    Kinsa : Alors, prête pour voir ce qu'on donné les longues méditations que tu as faites ?
    Moi : Et comment !

    Kinsa sourit.

    Kinsa : Tu veux prendre le temps de te re-concentrer, avant ?
    Moi : Je n'aurais pas le temps... dans une bataille... si ?
    Kinsa : Ça dépendra des fois. La plupart du temps, on y est tout de même préparé. D'autres arrives par surprises...
    Moi : Alors on y va tout de suite !
    Kinsa : Comme tu le sens.

    Je pris une grande inspiration, me souvenant de ce que j'avais ressenti lors de mes méditations, tandis que Kinsa faisait signe à Proxy de commencer.

    Le premier tir survint quelques secondes plus tard, me surprenant. J'eus toutefois le réflexe salvateur de me baisser. Il me frôla de peu... Ne me laissant même pas le temps de souffler, l'holodroïde enchaîna et je fis une roulade de côté afin de l'éviter, me relevant dans la foulée.

    Moi (mentalement) : Ça ne va pas du tout... un peu de concentration, par la Force !

    Je perçus une différence, lorsqu'il tira pour la troisième fois. Cette fois, j'esquivai mais j'avais le sentiment de l'avoir senti venir. En revanche, ce n'était pas au niveau de ce que j'avais fait précédemment... et dans une bataille, avec le stress et tout ce qui va avec, je ne pensais pas que j'aurais réussi à l'éviter...

    Dans la salve de tirs qui suivit, je ne dus mon salut qu'à la gentillesse de Proxy. Il était évident que si un bon tireur m'avait dans le viseur, il m'aurait abattue depuis longtemps... Je me rendis compte que j'étais restée sur le même style d'attente que lorsque j'avais mon sabre... sauf que là, je ne devais pas l'utiliser.

    Tout en esquivant un tir, je ralentis ma respiration et me concentrai sur mes perceptions, me plongeant dans la Force. Elle me protégerait... Lorsque Proxy tira une nouvelle avalanche de décharges paralysantes, j'eus la satisfaction de voir que je parvenais à les sentir arriver avant même que l'holodroïde ne tire. Seulement, ce pressentiment ne se manifestait que quelques centièmes de secondes avant qu'il ne le fasse. Si cela était suffisant pour les esquiver, ça restait tout de même très juste, et une petite hésitation pourrait m'être fatale.

    Cependant, je constatai qu'au fur et à mesure des tirs, mes pressentiments se révélaient plus précis, plus fiable et surtout, survenait plus tôt. Ce qui me facilitait grandement la tâche dans mes esquives. Elles devinrent plus fluides, plus simples et moins bâclées.

    Alors que je pensais avoir réussi l'exercice, Proxy accéléra la cadence... me mettant d'autant plus en difficulté. Si mes pressentiments restaient les mêmes, ma façon d'esquiver les décharges retomba à la case de départ...

    Ne me laissant pas pour autant décourager, je fis tout mon possible pour essayer d'améliorer ma prescience. La fatigue dû à mes sans cesse déplacements acheva de me plomber la tâche. Par contre, hors de question de laisser ne serait-ce qu'un seul tir me toucher !

    Je tentai de ressentir la même chose que dans mon Sens de la Force, malgré le fait que je ne puisse me concentrer autant ni me laisser aller de la même manière. Voyant que ça m'aidai, je laissai toutes les informations me tomber dessus et eus un instant de déconcentration étant donné que j'eus en tête les déplacements des Jedi les plus proche, ce que je ne voulais pas spécialement. Puis je me souvins de ma première méditation et je réutilisai le même principe, celui de me concentrer uniquement sur une zone.

    Mes perceptions de la pièce se révélèrent accrues tandis que je repensai à ce que Kinsa et Doc m'avaient tous les deux dit : je ne devais pas me centrer uniquement sur un point. En effet, depuis le début je ne songeai qu'à Proxy, alors que dans une mission ou dans un combat, il y avait pleins d'autres éléments à prendre en compte.

    Tandis que je réfléchissais à cela, je ne me rendis pas compte que j'avais esquivé plusieurs tirs déjà. En élargissant mon aura de Force, je remarquai que ma prescience se fit plus fiable et j'eus plus de facilité à éviter les décharges paralysantes. Je continuai l'exercice encore un temps avant que Kinsa n'éteigne l'holodroïde.

    Je me laissai tomber par terre, le souffle court.

    Moi : Tu en penses quoi ?

    mercredi 08 février 2017 - 17:55 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar IlanVinord

    IlanVinord

    834 Crédits

    Forme X : Jar'Kai

    EXERCICE 1 - COORDINATION AVEC LA MAIN NON DIRECTRICE

    Le lendemain de mon arrivée à l'Atelier de sabre, je me rendis dans les couloirs des salles de formations , je souhaitai apprendre la maniement de deux sabres, donc le Jar'Kai, ou également appelé Forme X.

    Je vis Kinsa faire des allés-retours d'une salle à l'autre. Je m'avançai pour lui adresser la parole mais elle me passa devant sans faire attention à moi. Très occupée.

    Moi - Hey Kin...

    Elle continua son chemin. Je dus courir la rattraper pour qu'elle me remarque enfin.

    Kinsa - Oh, salut Ilan !
    Moi - Je veux faire le Jar'Kai ! :D
    Kinsa - Contente de te voir dans ma classe. Tu connais le but de l'exercice ?
    Moi - À la fin, je dois savoir manier le sabre autant de la main gauche que droite, c'est ça ?
    Kinsa - Exact. Je te laisse !

    Je me rendis dans une salle libre et je pris un mannequin et un sabre en bois pour m'entraîner. Avant, je fis une méditation afin de m'ouvrir à la Force et qu'elle puisse donc influencer mes actions. J'étais dans un profond état de méditation, en harmonie avec la Force. Mon cœur battait lentement et j'étais serein. Je quittai ma méditation une demie-heure plus tard, déterminé.

    Je commençai par faire des moulinets du poignet d'abord lent puis de plus en plus rapide et de plus en plus ample. J'eus du mal au début, mais après avoir trouvé les bonnes sensations, la suite alla tout seul. J'étais content. Pour l'instant, ça commençait bien. Mais bon, ce n'était que de basiques moulinet peu utile. Alors je fis la même chose en marchant, courant, sautant et parfois, tout en même temps. Je travaillai aussi mes arrivées de sauts pour ne pas finir comme Anakin.

    Je commençai à faire des estocs et des attaques circulaires contre le mannequin, concentré. J'essayai d'être rapide et précis mais je touchai toujours à côté ou mon sabre déviait de sa trajectoire. Je me pris même mon sabre dans la tête et le pied ! Je ne comprenais pas pourquoi, ça ne marchait pas. J'eus envie d'abandonner mais je continuai et ce jusqu'à la fin de la journée. Et ce n'était que trois minutes avant que j'arrête que je vis que c'était différent et que je me débrouillai un peu mieux.

    Je revins le lendemain pour continuer mon entraînement. Je ne méditai pas et commençai de suite. Mes coups étaient plus précis qu'hier et j'étais donc content. Par contre, ce n'était pas parfait. Alors je fis une nouvelle méditation afin de laisser la Force affluer en moi et je me sentis plus détendu, moins crispé. Et je me rendis donc compte que j'étais crispé sur mon sabre avant et que c'était pour ça que je n'arrivai pas à être plus rapide et fluide.

    Je recommençai l'exercice et j'y arrivai. Alors je passai au maniement des deux en même temps. J'eus beaucoup de mal. Je devais attaquer chacun mon tour des mains. D'abord gauche, puis droite, gauche, puis droite. Ainsi de suite. Je commençai à prendre le coup de main. Je fis même des sauts par-dessus le mannequin et des saltos en me servant de l'Ataru. Je trouvai la cadence. Après un certain temps, je fis des saltos tout en attaquant et des thorens en balançant mes bras pour faire une double attaque : gauche puis droite. Je continuai cela pendant longtemps avant de m'étendre par terre, épuisé.  Je mangeai un coup avant de reprendre.

    Comme j'utilisai moins bien la main droite que gauche, je repris le maniement d'une main avec mes thorens et mes saltos. Je fis des estocs de plus en plus précises et des attaques circulaires pareils. Je me rendis compte que je n'entendais plus les bruits de l'extérieur et que j'étais donc très concentré. Mais dès que j'eus pensé à ça, je les entendis, alors je me fondis dans la Force pour ne plus les écouter, et ça marcha ! En plus, j'étais plus performant !

    J'étais moins fatigué et j'étais plus rapide. La fin de la journée approchait et je décidai de m'arrêter là et de voir ce que pensais Kinsa. Justement, je l'entendis passer : elle venait vers moi.

    jeudi 09 février 2017 - 21:14 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    5441 Crédits

    Galen Arek - JAR'KAI - Exercice 1 : COORDINATION AVEC LA MAIN NON DIRECTRICE

    La base du Jar'Kai repose sur l'utilisation synchronisée des deux mains du Jedi, afin de lui permettre de contrebalancer entre l’attaque et la défense. Le but de cet exercice est bien sûr d’apprendre à se servir de l’autre main, celle qui n’est pas directrice, et de s’entraîner à l’utiliser en maniant une arme pendant un certain temps et différents mouvements. Puis il faut utiliser les deux mains en même temps.

    C’est donc dans l’intention de maîtriser la dixième forme de combat au sabre-laser que je me rends dans la salle de classe particulièrement adaptée pour les formations de ce genre ; la classe a été reprise par Kinsa Talik, chevalière Jedi et camarade, qui s’est beaucoup motivé pour prendre la place de Doc Terrik depuis que celui-ci l’a laissée. Je pense qu’elle est compétente dans ce domaine.
    J’arrive enfin dans la classe et entre dans la salle générale, où l’on commence à se préparer pour faire un entraînement avant de se rendre dans une autre salle adéquate. Je revois PROXY, l’holodroïde combattant et assistant de maître d’armes, en train de réordonner les sabres en bois et autres objets ; je le laisse vaguer à ses occupations pour ne pas le déranger et je me dirige vers la seule personne sur qui je voulais tomber dessus. Enfin, « tomber » au sens où je la trouve. Kinsa vient tout juste de sortir d’une des salles et me voit arriver.

    Kinsa : - Tiens salut Galen ! De retour dans cette classe, n’est-ce-pas ?
    Moi : - Tu l’as dit. Je suis bien content de pouvoir reprendre les entraînements au sabre-laser. Surtout pour moi qui prévoyait de commencer une nouvelle forme de combat où me spécialiser.
    Kinsa : - Hin hin ! Laisse-moi deviner : le « Jar’kai » ?
    Moi (intrigué) : - Beuh ! Comment t’as deviné ?
    Kinsa : - Tu disais que tu souhaitais maîtriser la Forme X après la V, je m’en suis rappelée. Et puis, Ilan est actuellement en train d’apprendre aussi cette forme.
    Moi : - Ilan ? Au Jar’Kai ? Hé bé, de mieux en mieux.

    Je m’imagine le jeune Korunnai en train de manier deux sabres simultanément. Il doit avoir la même raison que moi de prendre cette forme de combat particulière. Je me dis que ce n’est pas une mauvaise chose dans le fond. Je demande à Kinsa si je peux aller m’entraîner dans une autre salle que celle prise par l’un de mes padas et elle me guide vers la Salle aux Mille Aspects. La particularité de cette salle est qu’elle est basée sur un environnement changeant et aléatoire, permettant les adaptations au combat. Kinsa me rassure en m’informant qu’elle ne va pas enclencher le mode changeant de la salle pour me laisser la possibilité de bien m’adapter à l’exercice qui va suivre. Je lui réponds que je viendrais lui dire si je veux travailler avec le mode de la salle, sur quoi elle me laisse.

    Je commence mon exercice en faisant des étirements de mes bras pendant une dizaine de minutes puis quelques moulinets des poignets ; j’enchaîne avec un petit moment de concentration en arbre droit puis je me lance. Je prends l’un des deux sabres d’entraînement que j’ai emprunté et je le tiens dans ma main gauche. Je me place au milieu de la salle et commence. Je lève mon bras gauche vers le haut puis le descends vers le bas. Je lève puis je baisse. Je lève puis je baisse. Encore une fois. Et encore une fois. Je fais ces mouvements pour adapter mon bras gauche et ma main à l’utilisation d’un objet. Je réalise une centaine de ces mouvements puis je fais le même en passant mon bras de gauche à droite et inverse.
    Cet échauffement porte ses fruits car je sens mon bras gauche endolori par le poids du sabre, les muscles sont en action pour s’adapter à ce nouveau changement. Je passe à l’étape suivante et je m’apprête à combattre un mannequin immobile. Toujours en maniant le sabre de la main gauche (uniquement), j’enchaîne les attaques et parades contre le pantin : un coup vers le ventre, un autre vers l’épaule, puis vers les genoux, ensuite aux poignets, la tête et les bras. Entre deux ou trois attaques, je fais une parade pour défendre soit mes jambes, ma tête ou mon buste. Je continue d’attaquer mais en visant de manière aléatoire. Je frappe avec le sabre sans forcer et avec rapidité mais la douleur commence à venir. Cela fait à peine une quinzaine de minutes que je manie le sabre avec la main gauche et je ne peux plus continuer. Je mets au repos mon bras gauche pendant un moment, histoire de me reconcentrer, puis je reviens sur l’exercice. Je frappe de tous les côtés le mannequin, mon bras gauche en action, et je prends une bonne heure à faire cette étape. Ma main gauche commence à s’adapter à l’utilisation d’un sabre et mes attaques sont plus fluides et plus directs. Je termine ce combat instructif en réalisant une attaque sautée, en bondissant par-dessus le mannequin et en le frappant à l’épaule. Le coup est direct et fluide, et mon atterrissage est bien exécuté car mon sabre en main gauche ne m’a pas gêné.

    Je passe ensuite à l’étape suivante qui m’incite à utiliser simultanément mes deux mains. Je prends en main directrice le second sabre et me replace à l’endroit initial. Je commence à réaliser des attaques dans le vide, utilisant une main après l’autre pour une direction ; je me sers ensuite de mes deux mains dans des directions différentes et j’enchaîne les figures avec les deux sabres simultanément. Les lames bien en avant, je frappe ensuite le mannequin avec les sabres : je me sers de mon sabre droit pour l’attaque et de mon sabre gauche pour la parade puis j’inverse les sens. En alternant plusieurs fois l’attaque et la défense pour les deux armes, je réussis à trouver un bon équilibre dans le maniement ; je n’ai plus aucun souci à utiliser ma main gauche en même temps que la droite.
    Une idée alors me vient : je fais tourner les deux sabres d’entraînement dans mes mains et place les lames en arrière, dans la position inverse du maniement. Bien sûr, je m’entraîne à faire pivoter les deux armes dans mes mains avec rapidité et précision, pour éviter de me blesser avec de vrais sabre-laser. La technique commence à prendre et je passe au maniement des sabres en position inverse. Le début est compliqué : je rate mes coups à toucher le mannequin et parfois je me prends la lame dans les jambes. Je persévère dans mes tentatives et, au bout d’une demi-heure, j’arrive à attaquer et à parer dans cette position. Je profite donc des deux positions de sabre pour mon entraînement.
    Il vient enfin le moment où j’appelle par comlink ma camarade twi’lek.

    Moi : - Kinsa, je voudrais tenter le coup avec l’environnement aléatoire de la salle. Tu pourrais le mettre en marche, s’il-te-plaît ?
    Kinsa (par comlink) : - Bien sûr ! C’est parti.

    La Salle aux Mille Aspects se met en fonction. Mes deux sabres en main, je me prépare à me lancer dans une expérience tout à fait inouïe. Les machines de la salle s’activent et l’intérieur initialement blanc beige se transforme en un environnement… septentrional. L’environnement auquel je suis confronté est une représentation de la planète Illum ; un endroit que j’apprécie. En plus, des droïdes de combat surgissent dans la salle, semblables à des Magna-Gardes, et m’attaquent avec leurs lances. Je m’élance vers eux à mon tour et les attaquent avec mes deux sabres d’entraînement. Deux droïdes se sont placés sur mes côtés et veulent me frapper ; j’anticipe leur action et je bloque leurs attaques, un sabre pour un droïde. Ils attaquent à nouveau et je me défends du mieux que je peux ; chaque parade est bien calculée pour chaque attaque. Le droïde de gauche veut m’empaler avec son pique mais je pare à temps en croisant mes deux sabres en guise de bouclier. Et pour la peine, je prends l’avantage de la situation en poussant de mes bras l’attaque du droïde contre lui ; celui-ci recule et, déstabilisé, ne voit pas la contre-attaque que je fais ses épaules. Seulement, le droïde de droite veut me frapper à ce moment et je suis obligé de parer son attaque avec mon sabre droit. Je décide de changer de cible : je me recule en abaissant mon sabre et laisse le droïde tomber en avant. C’est pile au moment où les deux droïdes se relèvent que je lance sur eux en faisant un Jung à deux lames ; ma frappe semble les blesser et ils tombent au sol.

    Je suis plutôt ravi d’avoir vaincu ses deux pseudos Magna-Gardes mais, au moment où l’environnement de la salle devient celui de la lune d’Endor, je me retourne et je vois courir vers moi une dizaine de droïdes épéistes. Leur nombre et leur agressivité ne fait sursauter et je prends la fuite en courant, poursuivi. Heureusement que la salle est très grande, parce que j’aurais été obligé de courir en rond^^. J’aperçois un faux grand rocher de forme cubique devant moi et je fonce dessus… pour réaliser en tant que Shokan, un Ton su ma en arrière. Les droïdes épéistes me voient voler au-dessus d’eux mais ne pensent à s’arrêter que trop tard. Tandis que les cinq de devant se cognent contre le rocher, les autres se retournent pour m’attaquer. J’ai atterri sur un autre rocher et je me mets à m-genoux. Mes deux sabres en position inverse, j’utilise le Lancer de sabre sur les cinq premiers droïdes en face ; les deux lames planent en hélice et frappent les droïdes sur une partie aléatoire de leurs corps, avant de revenir dans mes mains.

    Je reprends en main mes deux sabres et quitte mon perchoir pour aller à la rencontre des cinq derniers droïdes. J’attaque avec une lame et pare avec l’autre et inversement ; le premier qui m’attaque veut me toucher de sa lame mon épaule mais je réussis à dévier l’attaque à le frapper à la ceinture. Je frappe le second à la tête après avoir fait un Sai au moment où il fauchait mes jambes. De mes deux sabres, je pare une attaque en garde éloignée du troisième mais il tente de me faire plier genou ou de se basculer ; je libère de ma parade l’un de mes sabres et l’utilise pour porter un coup dans le menton, si fort que le droïde tombe et se désactive. Quant aux deux derniers, ils foncent ensemble sur moi. Je cours vers eux et, au bon moment, je me tiens sur la pointe de mon pied gauche pour faire un Jung su ma. Les bras tendus avec les sabres, je frappe les deux droïdes dans ma course comme si je les avais tranchés. Les deux droïdes, touchés, tombent sur les genoux puis tout leur corps au sol. J’ai réussi mon entraînement.

    Je décide de quitter la Salle aux Mille Aspects et je rejoins Kinsa pour lui faire part de ma performance.

    samedi 11 février 2017 - 17:37 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar ThaliaRaven

    ThaliaRaven

    987 Crédits

    Ellyne, Shii-Cho, exercice 1 : Gardes, attaques et parades.

    C'était merveilleux. Je n'en croyais pas mes yeux. Tant de nourriture devant moi en abondance. Des fruits, des confiseries, des beignets... Tout ce dont j'avais toujours rêvé trônait là, sur cette immense table. Je m'approchais d'elle avec la ferme intention d'en manger le contenu. Quand j'arrivais à son hauteur, je me sentis si minuscule comparée à la quantité d'aliments empilés qui m'attendaient. Je tendis la main pour attraper une pomme, mais mon bras resta bloqué, refusant d'avancer. Je renouvelais l'action sans plus de succès. Mon corps se secoua brusquement, sans que je comprenne quoi que ce soit. J'essayais de me contrôler, sans succès. la pièce se brouillait de plus en plus devant mes yeux.

    - Réveille-toi sac à patates ! Me cria une voix dans les oreilles.

    Kinsa apparut devant moi, ou plutôt devrais-je dire, sur moi ! Elle me secouait tout en m'incitant -m'ordonnant- de me réveiller. Je fus ainsi brusquement extirpée de mon merveilleux -et trop court- rêve. Si on ne peut même plus dormir dans cette académie ! Je me levais et écoutais les instructions de mon maître qui me décrivit mon emploi du temps pour la journée : bosser, bosser et bosser, c'est à dire : entraînement, entraînement et entraînement. Ca n'allait pas être triste !

    Le premier entraînement qui se trouvait sur le haut de la liste était le maniement du sabre, c'est pourquoi je retrouvais Kinsa dans la salle du Shii-cho. Elle m'expliqua en quoi consistait cet entraînement. Je devais faire ces attaques circulaires, puis des estocs et enfin un duel contre un droïde nommé PROquelquechose.

    - PROXY. Me répéta pour la troisième fois Kinsa d'un air exaspéré, qui laissait entendre que je n'avais pas de mémoire.

    Je commençais donc avec un sabre en bois dans les mains face à un mannequin. Je commençais tout d'abord simplement par l'abdomen en tendant mes bras vers lui, puis les pliants. Après je m'attaquais aux jambes droites et gauches en faisant un mouvement circulaire avec mes bras. J'eux du mal au début mais après plusieurs essais, le résultat se révéla concluant. Puis vint le buste et la tête, légèrement plus difficiles. Les estocs, quand à eux me donnèrent du fil à retordre.

    - Change ta position, la façon dont tu tiens ton sabre t'enlève de la puissance. Me dit soudainement Kinsa.

    Elle m'aida à me positionner correctement, puis me laissa évaluer le changement. A mon grand étonnement je réussis bien mieux mes attaques. Je frappais avec beaucoup plus d'agilité et de rapidité. Ma force était décuplée.

    Quand je fus prête je commençais le combat avec le robot PRO... PROXY. Ce fût un massacre. Pas pour le robot, pour moi. Je ne réussis à parer aucuns de ces coups, trop rapides pour moi. Je reculais sans arrêt, perdant chaque seconde plus de terrain. Je parvenais à glisser de temps en temps quelques attaques, mais pas assez pour reprendre le dessus. Je finis par perdre l'équilibre et tomba sur le sol avec un bruit sourd. Ouille ! Tomber en arrière n'était pas mon fort à priori...

    - Ça va ? Me demanda Kinsa avec inquiétude.

    - Toujours vivante ! Répondis-je en levant ma main en l'air, comme pour signaler qu'elle n'était pas encore débarrassée de moi.

    - Tu dois ne dois pas penser ton sabre comme une arme, mais comme une extension de ton corps. Me conseilla la chevalière avec sagesse. Laisse-toi guider par ton instinct.

    Bien décidée à recommencer le combat je me relevais et fermai les yeux. Je sentis la force affluer en moi. Je rouvris les yeux et fixais le robot. A pas lents je me dirigeais vers lui, levais mon sabre et enchaînais les mouvements circulaires que je venais d'apprendre. Les coups se succédaient, buste, jambe, torse, cou, bras. Je ne m'arrêtais pas. Puis ce fut au tour du robot, PROXY, d'attaquer. J'essayais de parer ses coups avec quelques succès, mais je perdais toujours du terrain. Je tentais enfin un estoc final qui réussit à percer. Nous arrêtâmes les combat, j'étais à bout de souffle.


    dimanche 12 février 2017 - 13:36 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    6958 Crédits Modo

    Prendre le relais de Doc, un des plus grands bretteurs de l'ordre, est bien sûr pour moi un grand honneur mais je suis un peu appréhensive. Saurais-je bien guider les padawans dans leur apprentissage du noble art qu'est le combat au sabre laser ? Saurais-je avoir le sens de la pédagogie, ou alors est-ce que malgré moi je serai trop sévère ou trop laxiste ? Ces questions tournoient dans ma tête depuis que le Conseil m'a demandé d'occuper ce poste.

    Je suis rassurée quant à l'enthousiasme des padawans quand, sitôt l'ouverture faite, je reçois la visite de deux padawans tornades qui ne sont autres que Zadyssa et Lysandre deux des padawans les plus actifs de l'Académie. Je les accueille avec le sourire et m'efforce de me souvenir à quel exercice les deux en étaient. Une chance pour eux : ils commencent par la même chose, à savoir une méditation. Je fais la navette entre les deux padawans qui semblent se débrouiller très bien ; d'un autre côté il est difficile de juger une méditation. Mais depuis le temps qu'ils sont ici, ils devraient savoir faire une méditation correctement. Ainsi, après les avoir attentivement observés pendant une demie-heure, j'attrape mon sabre et active PROXY pour un petit duel, histoire de passer le temps (et de tester la mise à jour que Doc avait installée juste avant de me céder sa place).

    Quelques heures plus tard, ils sont toujours plongés en profonde méditation et j'ai eu le temps de déjeuner avec Galen dans la salle commune, puis de revenir les "surveiller". Enfin, aux environs de dix-huit heures, Zadyssa ouvre les yeux. Elle semble affamée et je lui tend une barre énergisante, ainsi qu'à Lysandre qui ne tarde pas à sortir lui aussi de sa méditation. Avec ma permission de continuer l'exercice le lendemain, les deux padawans sortent avec enthousiasme.

    [à finir quand Lysandre aura posté]

    Le lendemain, je vais réveiller ma deuxième padawan, alias Ellyne Yawnez, aux aurores, à la manière "Ceno" :

    Moi : Réveille-toi, sac à patates !

    La Togruta a manifestement du mal à sortir d'un sommeil très agréable, mais cette fois, je me montre intransigeante : aujourd'hui, elle va s'entraîner ! Je lui donne le planning spécial que je lui ai concocté pour la journée. Je la traîne presque jusqu'à la salle dédiée au Shii-Cho où elle commence le premier exercice : les coups en biais et les estocs. Au bout d'un moment, je la corrige dans sa manière de tenir son sabre et visiblement cette correction porte ces fruits.

    Puis, elle passe à la seconde partie de l'exercice, qui débute par un fiasco total. J'ai tout d'abord peur d'avoir mal réglé PROXY, mais il n'y a aucun problème... Toutefois, je n'interviens que quand Ellyne tombe en arrière et lui donne ce conseil :

    Moi : Tu ne dois pas penser ton sabre comme une arme, mais comme une extension de ton corps. Laisse-toi guider par ton instinct.

    Forte de ces recommandations, elle reprend le combat, bien mieux cette fois. Au final, le duel se finit par un ex-eaquo, et je félicite ma padawan.

    Ellyne : Je valide cet entraînement ! Il y a quelques points à travailler, mais je suis sûre que tu sauras t'améliorer !

    Puis, je vais surveiller l'entraînement de Zadyssa, qui souhaite commencer par une méditation. Je la laisse donc se plonger dans la Force tandis que je vais à l'extérieur voir ce que fait Lysandre. Il essaie plusieurs techniques visant à renforcer ses muscles par la Force, puis s'aventure à faire des choses de plus en plus risquées. Finalement, il tente le poirier à une main sur un arbre et là, ça ne rate pas : il fait une belle chute. Je cesse de me dissimuler et m'avance vers le padawan :

    Moi : Tu t'es fait mal ?
    Lysandre : Mais tu fais quoi là Kinsa ? Nan, ça va, j'ai pas trop mal.
    Moi : J'observais tes progrès. Tu ne te débrouilles pas trop mal, je dois dire. Mais n'oublie pas : ne tente pas d'expériences trop dangereuses si tu n'as pas prévu de "plan B". Tu aurais pu te casser quelque chose ou te rompre le cou.
    Lysandre : D'accord Kinsa !

    Lysandre : Ton entraînement est validé, tu as bien compris le principe. Tu peux maintenant passer à l'exercice suivant, le parcours de maître Clickman. Fais attention ! ;)

    Ensuite, je retourne à l'intérieur voir si Zadyssa a fini sa méditation. En effet, elle est prête à passer à la phase plus...musclée de l'entraînement.

    Moi: Alors, prête à voir ce qu'ont donné les longues méditations que tu as faites ?
    Zad : Et comment !

    Je souris de l'enthousiasme de ma padawan.

    Moi : Tu veux prendre le temps de te re-concentrer, avant ?
    Zadyssa : Je n'aurai pas le temps...dans une bataille...si ?
    Moi : ça dépendra des fois. La plupart du temps, on y est tout de même préparé. D'autres arrivent par surprise...
    Zadyssa : Alors on y va tout de suite !
    Moi : Comme tu le sens.

    Zadyssa se débrouille très bien, les longues méditations ont porté leurs fruits et ça se voit, combiné au fait qu'elle a déjà trois missions derrière elle. Sa prescience est excellente, et PROXY augmente intentionnellement la cadence pour la mettre au défi. Une fois que j'estime qu'elle en a assez fait, j'éteins l'holodroïde et elle me demande ce que je pense de son exercice.

    Moi : C'était très bien. Tu as pris le temps de bien te plonger dans la Force, puis tu as mis en application ce que tu avais déjà appris dans tes missions. C'est ce qui fait la force d'un bon Jedi : de réutiliser des connaissances déjà acquises, mais pas forcément dans le même contexte.
    Zadyssa : Tu fais ça souvent ?
    Moi (clin d'oeil) : Je passe ma vie à faire ça !

    Zadyssa : Comme d'habitude, j'ai envie de dire, tu nous livres un post frisant la perfection. Je n'ai rien à dire, sauf : bravo et tu peux passer au prochain exercice !

    Le surlendemain du jour de l'ouverture, je croise Ilan dans les couloirs. Le jeune Korun me fait part de son désir d'apprendre le Jar'Kai et je vérifie qu'il connaît bien le but du premier exercice. Visiblement, il s'est bien renseigné et je lui donne le feu vert. Après une méditation, il commence à s'entraîner. Je l'observe silencieusement pendant une heure ou deux, puis lorsque je le laisse, j'active la caméra de surveillance pour plus tard pouvoir voir si il a fait des progrès significatifs. Sur le chemin, je croise le chemin de Galen qui, sans s'être concerté avec son padawan, a aussi envie d'apprendre la Forme X.

    Je le guide vers la Salle aux Mille Aspects pour qu'il soit plus à l'aise. Tout d'abord, il n'active pas le programme, pour s'entraîner plus tranquillement, et c'est seulement après qu'il décide de profiter des nombreuses fonctionnalités de la salle qui peut fournir des adversaires holographiques, en plus d'environnement variés. C'est assez amusant de s'y entraîner, je dois dire. On ne s'y ennuie jamais !

    Après qu'il ait fini, je viens le féliciter pour son entraînement, même si je n'attendais pas moins de sa part : après tout, il est Chevalier, comme moi, et il s'est toujours très bien battu.

    Moi : J'ai regardé ce que tu as fait, c'est excellent. J'ai tout particulièrement aimé ton dernier coup face aux droïdes.
    Galen (fier) : Merci Kinsa ! J'y suis allé à fond.
    Moi : Tu peux à présent passer à l'exercice suivant !

    Galen : Un très bon post, bien développé et plein d'imagination. Je valide cet entraînement !

    Je laisse le Tythonien pour aller voir son padawan, qui s'était amélioré par rapport à quand j'étais partie. Le lendemain, il revient et continue de progresser encore plus. À la fin de la journée, il vient me demander mon avis :

    Ilan : Comment j'étais ?
    Moi : Tu t'es très bien débrouillé. Tu as pris le temps de progresser et tu t'es dédié à cet entraînement, je te félicite. Tu peux passer à l'exercice suivant !

    Ilan : Je valide ce post pour toutes les raisons évoquées in-RP ci-dessus. Très bon entraînement !

    Ce message a été modifié par Kinsa-Talik le mardi 14 février 2017 - 15:07

    dimanche 12 février 2017 - 13:46 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar darkknight

    darkknight

    2610 Crédits

    Exercice 3: Plonger dans la Force

    Ataru Lysandre Yawnez

    Je me lève aux aurores ce matin et ce n'est certainement pas pour rien. La salle de classe du maniement au sabre laser est enfin réouverte et j'aimerais être le premier à y aller. Je vais donc tranquillement dans les couloirs de l'académie quand je vois Zad'. D'un seul regard nous nous comprenons et on se met à courir. Pour la discrétion c'est pas top mais on ferait tout pour être le premier à tester cette nouvelle classe. Finalement en arrivant devant la porte je vois Kinsa!

    Zad'+Moi: Pousse-toi Kinsa!

    La Twileck se décale tandis que la jeune humaine et moi nous entrons dans la salle. On essaye alors de débattre sur celui qui est arrivé en premier. Bien évidemment Kinsa dit que c'est elle et je proteste. Finalement nous décidons d'aller nous mettre au travail. Je regarde du coin de l'oeil Zadyssa qui s'assied en tailleur au centre de la salle. Moi je vais me mettre dans le coin pour être plus droit. J'essaye de me rappeler de l'exercice: utiliser laForce pour amplifier mes sauts et tenir plus longtemps. 

    J'essaye de me concentrer, de ne penser à rien, mais tout le monde sait que je suis une boule d'énergie, je me concentre alors essayant de ne penser à rien, trop difficile, pleins de pensées m'envahissent. 

    Je décide de me concentrer sur ma respiration, j'inspire et expire tranquillement et au bout d'un certains temps je sens clairement la Force autours de moi. Mais j'ai un plan particulier dans ma tête, je veux sentir la Force en moi et essayer de détecter grâce à la Force chaque partie de mon corps pour pouvoir facilement donné de l'énergie dans ces parties après pour la suite de mon exercice.

    Grâce à la Force j'essaye de sentir mon corps dans l'espace, en fermant les yeux et en me concentrant, je sens la Force affluer de tout part, je sens mon corps sur une surface rigide et j'essaye d'apaiser ma respiration. 

    Maintenant je détecte la Force en moi tel des petites flammes qui m'envahissent. J'essaye de la voir se déplacer en moi, petit à petit je discerne en moi le chemin que prend chaque flammèches et grâce à la Force j'arrive doucement à discerner les muscles de mes bras, de mes jambes et dès que j'essaye d'envoyer une flamme en direction du bras je le sens se contracter et devenir plus fort. Je tente l'expérience pendant un certain temps avec les jambes, les chevilles et même la langue. Au début pour certains muscles je ne ressens rien, j'ai mal dirigé la Force et je suis un peu frustré mais après je persiste et je suis sûr que je peux réussir, je suis déterminé à réussir cet exercice.

    Je sors de ma méditation au moment où la faim commence à tirailler mon estomac. Je regarde Zadyssa qui mange une barre énergétique et prends moi même celle qui m'est tendue par Kinsa et bien sûr je demande l'heure et mon amie n'hésite pas à faire une blague. Ensuite Kinsa nous dit qu'on a bien travaillé.

    Moi: Merci, je reviens demain dans la salle si je ne vais pas dehors.


    Le lendemain matin

    Je me dirige vers la forêt de Yavin IV et décide de commencer par méditer à nouveau sauf que là je décide de le faire dans un lieu un peu spécial, je tente un saut de la Force et arrive sur une branche d'un arbre, je me sentirais directement en contact avec la Force.

    Me calmant et me plongeant assez vite dans la Force je remarque plus facilement les petites flammèches de la Force, fier de mon progrès j'essaye de me rediriger en moi grâce à la Force et là je suis le chemin d'une petite flammèche et j'envois cette flammèche grâce à une pression dans mes ischios jambiers.

    Je ressens alors une sorte de puissance émaner de ce muscle donc je décide que la méditation est finie et je descends de mon arbre. J'enchaîne quelques sauts sans trop faire attention à la circulation de la Force en moi. 

    Je décide donc de me concentrer tout en courant sur la Force en moi même si c'est dur, du coup je vais moins vite.  Je repère un petit endroit avec pleins de rochers je vais essayer d'enchaîner des sauts de la Force. 

    La Force circule et bouillonne en moi, je commence un premier saut, j'enclenche en moi une prochaine pression de la Force et je vais plus haut et plus loin, je ne fatigue pas. J'enchaîne ensuite des sauts grâce à ces pressions que j'effectue grâce à ma plongée dans la Force en même temps que mes sauts.

    Au début bien sûr je n'arrive pas à coordonner mes gestes et mes actions dans la Force, pourtant à force (et ce n'est pas faute de le dire) de pratique, une sorte de mécanique harmonieuse se place en moi. Je crois avoir compris le truc. Entre les rochers je ne semble pas m'épuiser et la puissance, la hauteur et la portée de mes différents sauts s'intensifient. 

    Une idée folle vient alors germer dans mon esprit pour aussi tester mon équilibre.

    Je fais un saut de la Force et j'atterris sur un arbre. Je me mets debout sur une branche solide et je commence à faire le poirier, puis un salto en l'air, et j'enchaîne de plus en plus vite sans pour autant me fatiguer, j'ai comme l'impression que l'endurance est très importante dans cette forme. Je tente alors un poirier sur une main mais je perds l'équilibre.

    Je tombe alors sur le sol et je me fais mal, alors je vois une jeune Chevalier toute bleue bien connue sortir de derrière un arbre.

    Kinsa: Tu t'es fais mal?

    Moi: Mais tu fais quoi là Kinsa? Nan ça va j'ai pas trop mal.

    Kinsa: J'observais tes progrès.


    HRP: Vous choisissez tous le Jar Kai!! ^^. Y'a des exos pour le Zes Kai ou la dernière forme quoi ?


    Ce message a été modifié par darkknight le dimanche 12 février 2017 - 15:44

    dimanche 12 février 2017 - 15:40 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar IlanVinord

    IlanVinord

    834 Crédits

    Ilan -Jar'Kai –Exercice 2 – Drones 


    Le lendemain de mon premier exercice sur le Jar'Kai, je me dirigeai de nouveau dans les couloirs de formation au sabre, coupant le passage de Kinsa.


    Moi : Bonjour Kinsa, j'aimerai continuer ma formation au Jar'Kai.

    Kinsa : Salut Ilan, j'ai déjà programmé les drones, tu peux te rendre dans cette salle.

    Moi : Entendu.


    Je me dirigeais vers la salle que Kinsa m'avait montrée. J'entrai à l'intérieur et trouvai une boîte remplie de drones. Avant de commencer mon exercice, je me mis en tailleur, et méditai. J'entrai en connexion avec la Force et parviens à installer une harmonie avec elle. Cela me pris tout de même plus de trente minutes.


    Je sortis de ma méditation prêt à commencer. Je m'échauffai avec deux sabres sur un mannequin, faisant comme l'exercice 1 en faisait des estocs, des thorrens…


    Après m'être suffisamment échauffé, je pris deux sabres d’entraînement et activai deux drones. Je les allumai et mis un casque avec visière fermée. Je me concentrai, faisant appelle à la Force et passai à l'exercice.


    J'avais mes deux sabres parallèles à mon corps et attendais la première vague de tirs. Le premier tir venait de ma gauche et j'eus peu de mal à le renvoyer. Il en arriva un nouveau de ma droite, et je n'eus pas le réflexe de le parer avec mon sabre droit. Les drones m'envoyèrent une salve de tirs allant de gauche à droite, de haut en bas. Je fis des mouvements imprécis, me faisant perdre du temps et me donnant du retard. Allant donc m'obliger à esquiver le tir avec une galipette sur le côté.


    Les drones arrêtèrent leurs salve de tirs, me laissant ainsi le temps de me replacer, et de prendre une nouvelle position, différente de la précédente. Un bras tendu, et un autre plié, au dessus de ma tête. Mes bras étaient parallèles au sol. Les drones se préparèrent à lancer une nouvelle vague.


    Je fis appelle à la Force. Me concentrant en elle et entrai en harmonie avec. Alors que les drones allaient ouvrir le feu, je pressenti qu'un tir allait arriver par ma droite. Je le renvoyai avec mon sabre droit dans le mur qui prit une teinte cramée. Alors que je me félicitai de l'avoir réussi, un nouveau tir arrivait de la gauche et je le renvoyai sans problème. Deux tir arrivèrent ensuite, un par ma gauche et un autre par ma droite. Je mis mes sabres en positions et renvoyai celui de droite et de gauche. Un drone c'était pris le tir qui venait de ma droite mais n’eut rien.


    Je décidais d'installer un nouveau drone, passant de deux à trois. Je refermai la visière et essayai de garder ma connexion avec la Force. La nouvelle recrue commençai à ouvrir le feu, enchaînant deux tirs à la suite. Je renvoyai celui qui arrivait derrière moi avec mon sabre gauche, le plaçant derrière moi, parallèle à mon dos, parant ainsi la salve qui retourna sur le drone, qui n'était autre que le même que toute à l'heure.


    L'autre tir arrivait au niveau de mon torse et je plaçai mon sabre verticalement. Ce dernier arriva sur le mur, laissant lui aussi une marque tandis qu'un autre drone passai à l'attaque, m'envoyant un tir sur mon sabre, que je déviai. Ce tir arriva sur un drone éteint, sur le bouton on. Celui-ci s'alluma et rejoignait les autres. Il lança un tir, les autres aussi et fit un déplacement jusque derrière moi. Son tir arriva par le haut, un autre par ma gauche, un par ma droite et un par le côté. Je renvoyai les tirs qui m'arrivaient de devant avec mon sabre gauche et les autres avec mon droit.


    La Force me montra qu'un drone se trouvait derrière moi et je pus prédire par où il allait tirer. Renvoyant son tir, je le tranchai involontairement en deux, car c'était celui qui se prenait les tirs depuis tout à l'heure. Je m'arrêtai là, voulant savoir ce qu'en pensait Kinsa. Je fis de mon mieux pour cacher le drone mais cette dernière entra dans la salle bien avant que je n'ai pu le camoufler. J’espérais au moins qu'elle n'allait pas me torturer...

    Ce message a été modifié par IlanVinord le dimanche 19 février 2017 - 10:32

    dimanche 19 février 2017 - 10:25 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    3671 Crédits

    Zadyssa, Soresu - Exercice 4 : Disrupteurs et roquettes

    Je m'étais accordée un jour de repos, après que Kinsa m'ait validée le précédent exercice. J'en avais profité pour dormir comme une pierre pendant presque toute une matinée, épuisée que j'étais ! Cependant, je n'avais pas tenu la journée : dans la soirée, j'avais décidé de retravailler ma prescience et... disons que ça s'était lamentablement finit. Un petit oubli de l'espace dans lequel j'étais avait mis fin à l'entraînement.

    Dans tous les cas, aujourd'hui, je vais valider mon dernier exercice au Soresu ! J'étais toute impatiente et enthousiaste. Je rejoignis Kinsa en sautillant, telle un ressort.

    Moi : Coucou !
    Kinsa : Salut Zadyssa ! Prête à débuter la dernière phase, à ce que je vois.

    Je hochai vivement la tête. Kinsa me détailla de haut en bas avant de me dire :

    Kinsa : Quitte ta bure et suis-moi. Je vais t'emmener dans une salle spéciale...
    Moi : Ah bon ? Laquelle ?
    Kinsa : Tu verras !

    Je la suivis donc à travers les couloirs, en profitant pour lui narrer mon petit entraînement à la prescience de la veille. Tout avait très bien fonctionné : je l'avais fait en sautant sur place dans mes quartiers, afin de simuler le mouvement (pourquoi pas en courant, je ne sais pas), jusqu'à ce que j'oublie où je me trouvai et que je fasse un petit bond aidée de la Force...  Un à zéro pour le plafond... L'entraînement s'était terminée là, après que je me sois à moitié assommée.

    Je me retrouvai rapidement à l'extérieur, dans le froid : il devait avoisiner les deux à trois degrés et il avait, de plus, neigé cette nuit. Le sol était donc recouvert d'une couche de neige plus épaisse qu'auparavant. C'était assez amusant de voir que lorsque l'on marchait, nos traces s'incrustaient dedans. Je n'avais jamais vu de neige, avant ce jour, alors c'était un fait tout nouveau, pour moi.

    Moi : C'est ça, ta fameuse salle spéciale ?
    Kinsa : Exactement. Ton exercice est simple : tu vas devoir éviter des tirs de disrupteurs et roquettes que je vais te lancer. Le premier sera simulé par un pistolet à eau, et le second par un pistolet à billes ; les billes exploseront si tu les contres avec ton sabre.

    Je comprenais mieux pourquoi Kinsa m'avait amenée dehors... Eau plus froid. Mauvais mélange si l'on voulait éviter de geler sur place. Je tremblais déjà comme une feuille, étant en manche courte... J'en profitai donc pour me fondre dans la Force et influer sur les atomes pour réguler la température, autour de moi. Je m'étais entraînée, depuis la première fois que je l'avais fait, alors c'était plus simple, désormais. Toutefois, ce ne changeait que légèrement la donne, mais c'était suffisant pour que je cesse de trembler.

    Kinsa se mit en position et me tira dessus sans crier garde. Instinctivement, je me baissa, mais j'oubliai qu'il s'agissait d'eau : elle me retomba donc dessus et je tremblai davantage.

    Moi (surprise) : C'est froid !

    Je pris de grandes inspirations et laissai la Force affluer en moi. Je me sentis tout de suite moins dépassée, plus consciente de ce qui m'entourait. J'avais également moins froid, j'étais apaisée et sereine. Ma respiration ralentit tandis que je me décrispai, tout en étant sur mes gardes. Je prédis son prochain tir avant même qu'elle ne l'amorce. Je me jetai dans la neige et roulai sur moi-même pour éviter l'eau. Toutefois, je me brûlai tout de même les bras à cause du froid mordant de la texture dans laquelle je m'étais volontairement fourrée.

    Kinsa : Eh oui. Tu vas devoir faire attention non seulement aux tirs, mais aussi à la façon dont tu les évites, si tu ne veux pas finir comme un glaçon à la fin de cet entraînement. Sympathique, n'est-ce pas ?
    Moi : Une petite merveille...

    J'eus à peine le temps d'achever ma phrase qu'elle m'envoya une salve de tirs avec son pistolet à eau (super arme, soit dit en passant^^). J'effectuai un saut de Force pour tous les éviter. Mauvaise idée : elle n'attendit pas que je sois au sol pour continuer et m'assaillit donc d'attaques précises. Je dus faire un salto en l'air pour les esquiver. Je perdis l'équilibre à l'arrivée, n'étant pas habituée à ce type d'acrobatie, et bien sûr, elle en profita. Ne souhaitant pas me faire toucher, je me décalai vivement de côté et me servis de ce court instant pour raviver ma connexion avec la Force. Évidemment, la suite fut donc plus facile.

    Les diverses informations me tombèrent dessus comme une goutte d'eau. Et pour la première fois, je sentis un déplacement plus précis : la légère rotation du genou que fit Kinsa pour me mettre en joue. Je fus surprise et eus un mince instant d'hésitation. Par chance, ayant prédis le coup quelques centièmes de secondes plus tôt, je parvins tout de même à l'éviter.

    Cette fois, ce fut moi qui pris les devants : je fis un pas en avant, volontairement appuyée sur ma jambe gauche. Kinsa tira de manière à m'avoir si je partais vers la droite, l'esquive logique dans ce genre de position. Cependant, je m'élançai sur la gauche avant de faire un saut de Force pour éviter la suite, suivit d'une roulade dans la neige et d'une seconde.

    Je sentais tous les coups, plus précisément qu'auparavant, et plus tôt, aussi. Mais je n'étais pas au bout de mes peines : Kinsa accéléra la cadence. En fait, il n'y avait pas un instant où elle ne tirait pas. Je sautillai sur place, me jetant dans tous les sens pour éviter l'eau.

    Au fur et à mesure de l'exercice, je parvins à trouver des esquives moins... extrêmes, me contentant souvent d'un simple pas de côté suffisant à ne pas me faire toucher afin d'éviter tout déplacement inutile qui me faisait perdre de l'énergie pour rien. Kinsa arrêta ses salves, me laissant essoufflée. Au bout de quelques secondes, je me redressai.

    Moi : Il y a encore la roquette, c'est ça ?
    Kinsa : Exact. Je te laisse te reposer un peu, et on reprend.

    J'acquiesçai et me précipitai sur ma gourde, engloutissant à grande gorgée l'eau. Je pris le temps de retrouver un rythme cardiaque normal, sans m'asseoir, toutefois. En effet, s'asseoir en plein exercice n'étant pas bon pour l'organisme et n'aidant pas à le reprendre ensuite, je décidai simplement de marcher de long en large en prenant de grandes inspirations.

    Peu de temps plus tard, Kinsa tenta de me prendre par surprise avec son pistolet à bille, et je fis un bond de côté pour l'éviter.

    Kinsa : Jolie réflexe !

    Elle ne me laissa, en revanche, pas le temps de répondre et me gratifia d'une longue salve de tirs, tous plus rapides les uns que les autres. Je fis presque un tour complet autour d'elle pour tous les éviter. Elle me surprit avec un tir destiné à me prendre au moment où j'arriverai dessus, et je fis une roulade pour l'éviter.

    J'étais en harmonie avec la Force, apaisée (mais essoufflée), je parvenais à prédire les tirs de billes. Puis, je décidai d'essayer une autre technique. J'arrêtai de courir et attendis. Kinsa me tira dessus sans que je ne réagisse. Cependant, la bille se stoppa à quelques centimètres de mon visage, flottant via ma Télékinésie. J'eus un sourire : j'avais réussi !

    Perdant ma concentration, la bille retomba à mes pieds et Kinsa recommença. Là encore, je fis la même chose. Puis, elle passa à la vitesse supérieur et bientôt, six à sept billes flottaient devant moi. Toutefois, quand elle me cueillit à nouveau de tirs, je ne parvins pas à tout gérer et dus me baisser en quatrième vitesse. La salve me frôla de peu.

    Prédisant qu'elle allait me gratifier à nouveau de ses tirs précis, je me relevai et fis un pas de côté. En contrepartie, il était plus lent et moins vifs qu'auparavant : j'étais épuisée. Mes jambes et mes bras étaient lourds, et la douleur liée à ma bosse dû à mon petit duel contre mon plafond me vrilla le crâne. Si je ne me fis pas toucher, c'était uniquement parce que je me laissai tomber à terre.

    Kinsa ne me laissa en revanche pas de répit : elle me tira dessus et je vis, étonnée, de l'eau fondre sur moi. Ainsi donc, elle mélangeait les deux... Évidemment, ce ne pouvait pas être simple ni classique.

    Retrouvant de l'énergie, je bondis et retombai sur mes pieds avant de tourner sur moi-même pour ne pas me faire toucher par les billes qui suivirent. Le jeu du "ou l'un, ou l'autre", dura encore longtemps. Les deux premières parties ayant duré quarante-cinq minutes chacune, j'étais donc déjà passablement épuisée.

    En contrepartie, c'était assez amusant. En plus d'essayer de prédire l'arrivée des tirs, je tentai de prédire quel instrument elle allait utiliser. Ce faisant, j'étais donc plus apte à trouver une manière correcte de les esquiver.

    La Force me baignait et me traversait. Je la sentais en moi, autour de moi, omniprésente... elle me berça et je trouvai un regain d'énergie. Je ne devais pas l'oublier. Elle avait toujours été là. Je savais désormais que cette sensation de bien-être qui me tombait dessus, lorsque j'allais le plus mal, quand j'étais seule, lorsque j'étais avec Law n'était dû qu'à elle. Depuis que j'étais à l'Académie, je m'ouvrais moi-même à la Force, mais je ne lui avais pas fait souvent entièrement confiance, pour guider mes mouvements...

    Dans les exercices du Soresu, j'apprenais à le faire, et cela me plaisait. Je commençai à prendre l'habitude, ce qui améliora une fois de plus mes esquives.

    Puis, Kinsa changea encore sa manière de m'attaquer : elle prit les deux pistolets à deux mains et tira en même temps, parfois séparément... Même si ma prescience était assez bonne, elle n'était qu'au niveau d'un padawan, et ce n'était pas suffisant pour prédire et esquiver tout ceci. Surtout et notamment en fin d'exercice. Il fallait donc que moi aussi, j'utilise une autre technique.

    J'élargis mes perceptions. Je sentis la présence de rochers, tout proche de moi. Je sentis le vent contre mon visage, le froid qui me transperçait de part en part, les tirs de Kinsa qui me fonçaient dessus. Et tout ceci, j'eus le sentiment que je pouvais le sentir comme au ralentis. Toutefois, je ne parvins pas à obtenir ce ressentit, mais ce fut suffisant bien que très frustrant.

    Usant de la Vitesse de Force, je fonçai sur un rocher tandis que mon maître continuait ses séries de tirs. Je me propulsai dessus, stoppant grâce à la Télékinésie les billes qui se précipitaient sur moi - et les renvoyant avec mille difficultés à son envoyeur (d'ailleurs, qu'une seule était partit, en fait. Les autres ayant rejoint la fraîcheur du sol). Je retombai sur mes pieds et esquivai la suite grâce à la vitesse.

    Kinsa accéléra encore (je me demandais bien jusqu'où elle pouvait l'accélérer...). Je me trouvai d'autant plus en difficulté et la suite des événements me tomba dessus sans que je ne contrôle plus rien. Je parvins à esquiver des tirs avec une chance certaine. À mes yeux, ce n'était plus qu'un brouillon pas possible et je pris immanquablement une douche, ne sachant plus où donner de la tête.

    Cependant, la salve n'était pas encore arrivée à son terme, et j'étais bien décidée à ne plus vouloir me laisser surprendre. J'accentuai ma concentration dans la centième de secondes qu'il me restait, la Force me guida pour une dernière esquive et j'effectuai un bond suffisamment haut pour me permettre de passer au-dessus de la vague.

    Je me laissai choir par terre, allongée sur le ventre malgré la neige.

    Moi : Je... suis... morte...
    Kinsa : Ça tombe bien, c'est fini.
    Moi : Et qu'est-ce que tu en penses ?
    Kinsa : À l'intérieur. Je te le dirai quand on sera à l'intérieur. Sinon, tu vas prendre froid.
    Moi : C'est assez ironique...
    Kinsa : Tu trouves ?

    Je me relevai en une longue minute, épuisée, et me traînai à l'intérieur, impatiente d'avoir le verdict.

    dimanche 19 février 2017 - 20:04 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Star Wars VIII

Les Derniers Jedi dans...

En salle !

PSW Vidéo

Evénements

Expo Star Wars 1977-2017 au Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg
Expo Star Wars 1977-2017 au Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg

5 rue Hannong, 67000 Strasbourg
15 sept. 2017 - 23 sept. 2017

Fantastikon
Fantastikon

Salle Gérard Philipe - La Garde (83)
22 sept. 2017 - 23 sept. 2017

Paris Manga & Sci-Fi Show 24ème édition - PSW VR Experience
Paris Manga & Sci-Fi Show 24ème édition - PSW VR Experience

1 Place de la Porte de Versailles, 75015 Paris
30 sept. 2017 - 01 oct. 2017

Retro Made in Asia
Retro Made in Asia

Namur [Belgique]
06 oct. 2017 - 08 oct. 2017

Auxerre Galactic Days
Auxerre Galactic Days

Complexe sportif des Hauts d'Auxerre
21 oct. 2017 - 22 oct. 2017

Comic Con Paris
Comic Con Paris

Grande Halle de la Villette, Paris
27 oct. 2017 - 29 oct. 2017

StarWars Story

Han Solo dans...

En salle !

Anniversaires

nés un 22 septembre...
en partenariat avec
Sport Saber League
501st French Garrison
Pulps
TesHeros.com
Science Fiction Archives
MintInBox
BeeAndSee
Rebel Legion France
Star Wars Collection
Gastronogeek
La 59ème Légion
Hong Kong Style
ASFA Star Wars Holonet STAR WARS RPG Radio Disney Club Captain Collectoys


Planète Star Wars

Votre navigateur n'est pas compatible avec le site.
Merci de le mettre à jour grâce aux liens ci-dessous :
Chrome - Firefox - Internet Explorer