Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur Internet comme Apple Safari ou Google Chrome. Vous pouvez aussi mettre à jour votre version de Microsoft Internet Explorer. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Jedi-Yoda

    Jedi-Yoda

    9643 Crédits

    En venant ici, je sais que la classe de pilotage et d'astronagivation n'est pas une étape obligée. Pourtant, j'ai envie de m'initier aux principes de bases afin de pouvoir partir en mission à bord de mon propre vaisseau. Je veux aussi être polyvalent et le pilotage est indispensable selon moi.

    J'entre et vois Bencenovii.

    Moi : Maître Cenovii ! Me voilà, je suis prêt à commencer ?

    Cenovii : Un peu de patience jeune padawan. Je travaille actuellement sur un nouveau vaisseau.

    Moi : Bien ! Aucun problème, je ne suis pas pressé. Puis-je savoir si c'est vous qui vous occuper de la classe ou si c'est Kateo ?

    -------------------------------------
    Que la force soit avec vous !
    May the force be with you !

    Je suis l'apprenti padawan de Kaarde.

    Ce message a été modifié par: Jedi-Yoda le 08-12-2009 18:37

    mardi 03 novembre 2009 - 14:44 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Lieu - Salle des simulateurs

    Nettoyant mon pistolet blaster lourd mandalorien, je ne fais pas attention à cette petite lueur bleutée qui pourtant me titille le coin de l'oeil. Puis une voix me sort de ma concentration.

    Chris - Maitre?

    Je me tourne et aperçois l'image holographique de Chris Frolland.

    Moi - Ha! Tu n'es pas mort calciné dans un soleil?
    Chris - Non, je suis au temple jedi de Coruscant, j'ai réussis Maitre!
    Moi - Je trouve que a été très rapide...
    Il faut au moins 5 jours pour atteindre Coruscant depuis Yavin!
    Chris - Oui, mais vous m'avez fait passé par Dantooïne!
    Moi - Ha oui c'est vrai! Détailles-moi tout ça.

    Je lâche mon blaster et m'affaire sur mes cartes et mes calculs de coordonnées.

    Moi - Je t'écoute.
    Chirs - 12h pour atteindre Dantooïne puis à nouveau 12h pour rejoindre la voie Tarisienne,
    et enfin 19h pour aller à Coruscant. J'ai bon?
    Moi - Hum...

    Je vérifie tous les calculs en me grattant la tête,
    bientôt une goute tombe le long de mes tempes...


    Moi - Oui oui... Je crois que c'est bon mon jeune ami...
    Tout s'est bien passé dans le trafic aérien de Coruscant? Et le contrôle spatial?
    Chris - Tout s'est passé pour le mieux!
    Moi - D'accord! Tu n'as plus qu'à revenir pour ton prochain exercice.
    Chris - Okay, je serai là dans 48h maitre, terminé.

    L'image bleutée disparaît. Je laisse mes blasters de côté un moment
    et me dirige vers mon petit espace vital à moi, le garage!


    Lieu - Garage du temple

    J'avais aménagé une partie du hangar en garage pour pouvoir m'adonner à une de mes occupations favorites, le bricolage de vaisseau! Je m'attèle à continuer la construction de mon dragons de guerre Lagartoz modifié. Ca me prends tout mon temps en ce moment, il faut dire que ce n'est pas de la tarte, les principes mécaniques Mandaloriens je connais, mais cette technologie Basiliskienne me perturbe beaucoup. Au moins, le vaisseau-droïde commence à ressembler à quelques chose. Les bases de sa carcasse sont posées, je suis impatient de le voir terminé!

    J'entends un bruit et je sens alors la présence de Zatila se rapprocher. Vite je dois caché ma merveille!! Il entre dans le hangar et voit l'engin l'espace de deux secondes avant que je ne le couvre avec une gigantesque bâche.


    Zatila - Maître Cenovii ! Me voilà, je suis prêt à commencer ?
    Moi - Un peu de patience jeune padawan. Je travaille actuellement sur un nouveau vaisseau.
    Zatila - Bien ! Aucun problème, je ne suis pas pressé. Puis-je savoir si c'est vous qui vous occuper de la classe ou si c'est Kateo ?
    Moi - Maitre Kateo est retourné sur la lune boisée d'Endor, au milieu des siens. Je m'occupe de la classe actuellement. Bien, te voilà inscrit!
    Zatila - Par quoi dois-je commencer?
    Moi - Rends-toi aux archives, tu dois lire et étudier attentivement tous les cours liés au pilotage! Puis tu pourras commencer ton premier exercice dans la salle des simulateurs, dans un simulateur de speeder T-47.
    Zatila - C'est compris!

    Le Nautolan s'en va, il a l'air motivé! Pendant ce temps, je reprends mon travail.

    -----------------------------------------------------

    Frobiwan > Encore quelques efforts à fournir sur l'orthographe et tu n'utilises nul part ton lien avec la Force, sinon c'est pas mal du tout. Tu as fait de cet exercice un peu pompeux une petite balade agréable à lire et pleine d'humour, mais sache que le temple jedi de Coruscant n'est pas détruit, dans notre JDR il est reconstruit. Au niveau du calcul des horaires je ne suis pas un spécialiste mais on peut dire que c'est dans ces eaux là... Tu peux passer à la suite maintenant! Lors de l'exercice 4 tu dirige la bataille depuis ton vaisseau de commandement!

    Exercice 4 : Commandement tactique
    Objectif : Mener vos trouves à la victoire
    Appareil utilisé : Simulateur programmable
    Description : Resté sur le pont de la corvette corellienne CR 90 qui sera la pièce maîtresse de votre armada, vous dirigerez le combat spatial qui se déroule sous vos yeux. Vous serez aidés de douze chasseurs X-wings et de quatre Y-wings. Face à vous, un croiseur impérial de classe Tartan (Même gabarit), trois escadrons de cinq chasseurs et un de cinq bombardiers Tie. Organisez vos troupes, gérez votre bouclier, ciblez les points capitaux de l'ennemi... Soyez inventif et efficace!

    -------------------

    Jedi-Yoda > Comme je te l'ai indiqué, prends connaissance des cours en 1ère page. Un bon pilote dois connaitre les différentes manoeuvres et ne pas conter que sur son instinct ou sur la Force, même si ces deux critères influent beaucoup. Ensuite lance-toi! Le premier exercice consiste à faire un trajet en speeder.

    Exercice 1 : Premiers pas
    Objectif : Apprendre les bases de la navigation
    Appareil utilisé : Simulateur de speeder T-47
    Description : La mission se déroule sur Geonosis, vous devez rejoindre le poste de commandement situé à plusieurs kilomètres de votre position. Le vent en surface rends la navigation très difficile, il vous est donc conseillé d'emprunter les canyons en prenant garde aux culs de sac et aux chutes de pierres.
    L'objectif de ce message est de montrer en priorité que vous savez faire les manœuvres de base expliquées dans le cours mais aussi de mettre en évidence que la Force vous guide dans votre parcours.

    -------------------------------------
    Cerar Norac-Viinir "Celui qui court derrière la montagne"
    alias Cenovii le Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure, Maitre de Keller

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 03-11-2009 17:48

    mardi 03 novembre 2009 - 17:42 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Frobiwan

    Frobiwan

    589 Crédits

    Exercice 4 : Commandement tactique

    Introduction :

    J'étais rentré sur Yavin 4 ...

    Pendant le temps dans l'hyperespace pour revenir de Coruscant , je m'étais instruit un peu sur le vaisseau ou j'allai bientôt faire mon exercice ... Le CR 90 .

    J'avais étudié ces armes principales ainsi que ses boucliers et tous ces équipement .

    Exercice :

    Je rentre dans la salle .

    Maître Cenovii : Ahh Chris ! Tu viens surement pour faire ton exercice 4 ?

    Chris : Oui , c'est cela même ...

    Maître Cenovii : Bien , suis moi ...

    Je suis le maître , en passant je remarque mon nouvel ami , R4

    Chris : Salut R4 !

    Il émet quelques sons puis repars à ses tâches .

    Maître Cenovii m'amène devant une pièce .

    Maître Cenovii : Rentre dans la pièce ... Tu seras de suite plongé dans le simulateur ...

    Je fais un signe d'approbation et je rentre . Aussitôt la porte fermée , je me retrouve dans le poste de pilotage , sur la passerelle ...

    Commandant sur le pont !

    Ils se levèrent .

    Chris : Repos .

    Lieutenant Goerges : Commandant , je suis le lieutenant Goerges , à votre service . Je vous seconderait en cas de problème .

    Chris : Heu ... Bien bien , merci .

    Je regardait autour de moi , et soudain , un croiseur impérial sort de l'hyperespace ... Je n'avais pas sentit le danger venir ...

    Pas une minute à perdre !

    Chris : Bouclier avant sur le coté ! Et feu sur ce croiseur !

    Lieutenant Goerges : Commandant , si je puis me permettre , ils ne sont pas encore à portée de tirs ...

    Simple soldat : Commandant ! Des chasseurs Tie en approche ... On en compte une quinzaine , 3 groupes de 5 ...

    Chris : Bien sortez les chasseurs !! Toute notre puissance de feu sur les chasseurs Tie !

    Simple soldat : Bien Commandant !

    Les chasseurs Tie se rapprochent du vaisseau ...

    Chris : Ou sont nos vaisseau ?!

    Lieutenant Goerges : Ils viennent de sortir du hangar Commandant .

    En effet , les vaisseaux venaient de passer devant notre hublot , en direction des chasseurs ...

    L'attaque commence !

    Chris : Feu !

    Les tirs affluent de partout .

    Leader Astrono : Ici leader Astrono ! J'ai des problèmes !

    Pilote Astrono 10 : Je fonce en votre direction Leader !

    Notre vaisseau subit des dommages ... Mais face à nous , ils ne peuvent pas résister à notre armada .

    Chris : Leader Astrono ! Rapport de votre groupe ?

    Leader Astrono : J'ai perdu 3 hommes Commandant , mais nous faisons notre possible contre les chasseurs , mais ils sont très rapide !

    Chris : J'ai confiance en vous ! Faites votre possible !

    Lieutenant Goerges : Commandant ! Le croiseur impérial avance sur nous !

    Chris : ... ... ...

    Ils étaient en face de nous ...
    Je ne l'avais pas vu venir , je m'étais laissé emporter par mes émotions , je devais absolument faire quelque chose contre mes manque de concentration ...

    Je devais trouver une solution et vite ! Je faisais le vide autour de moi , je devais faire mon possible pour trouver une solution ... Je cherchais en moi , je faisais appel à la force pour m'aider ... Essayer de trouver quelque chose de radical.
    Soudain , une apparition !

    Chris : Les bombardiers !

    Lieutenant Goerges : Je vous demande pardon ?

    Chris : Préparez les Y-Wing et contactez moi Leader Astrono !

    Simple soldat : Oui Commandant !

    Lieutenant Goerges : Mais ? Que faites-vous ! On doit engager la retraite , on ne gagnera jamais !

    Nous subissions des dégâts assez importants , face aux attaques des Chasseurs Tie et des tirs du croiseur Impérial .

    Leader Astrono : Ici leader rouge !

    Chris : Leader Astrono , ramenez votre troupe immédiatement ! Vous allez escorter les Y-Wing !

    Leader Astrono : Affirmatif Commandant ! Vous avez compris vous autre , retour au bercail !

    Chris : De combien d'hommes disposez-vous encore ?

    Leader Astrono : Moi et mes hommes sommes 8 !

    Chris : Bien ! Contactez-moi les Y-Wing !

    Simple soldat : Bien Commandant !

    Leader Poule d'or : Commandant ?

    Chris : Voila le plan Leader ! Vous allez être escortez par Leader Astrono , vous allez larguer vos bombes directement sur la passerelle de l'ennemi !

    Leader Poule d'or : Une mission suicidaire ! Mais j'accepte avec joie !

    Les X-Wing arrivent en même temps que les Y-Wing sortent .

    Chris : 2 chasseurs X-Wing pour un Y-Wing et chaque groupe doit être séparé d'au moins 60 mètres !

    Leader Astrono : Bien reçu !

    Mon plan se déroule comme prévu .
    Mais je sens un danger , qui menace , mais je n'arrive pas à savoir ce que c'est ...

    Chris : Soldat ! Concentrez notre puissance de tirs sur la passerelle du croiseur ennemi ...

    Simple soldat : Et les chasseurs Tie , ils en reste au moins 8 sur mes radars , ils vont nous hacher menu gratuitement ...

    Chris : Essayer de les détruire avec les armes secondaire , la priorité est la destruction du croiseur .

    Les petits groupe de X-Wing et de Y-Wing avançaient péniblement ... Car les chasseurs Tie les prenaient en chasse ... Et les tirs du croiseur ne les aidaient pas ...

    Pilote Astrono 4 : Ahhhh , je suis foutu !!!! AHHHHHHHH .....

    Lieutenant Goerges : Commandant ! Nos hommes tombent comme des mouches , il faut détruire les Chasseurs Tie !

    Chris : Nos tirs sur les chasseurs Tie !!

    Soudain , le danger que j'avais sentit il y quelques minutes , revient ... Je ferme les yeux , je vois des bombardiers , mais des bombardiers Tie !!

    Simple soldat : Commandant ! On a 5 bombardiers Tie sur nos écrans ! Ils foncent sur nous ...

    Chris : Tirer sur ces bombardiers Tie ! ! Nous devons les stopper ou nous allons finir détruit par leurs bombardements !

    Les tirs ne sont plus sur les chasseurs Tie mais sur les bombardiers Tie .

    Boummmm Boummmm Boummmmmm Boummmm

    Ils avaient lancé leur première vague d'assaut ! Ils faisaient demi tour !

    Chris : Bouclier sur le dessus du vaisseau ! Et feu sur les bombardiers à nouveau !

    Boummmm Boummmmmm Boummmm

    Le vaisseau passaient en phase critique !

    Chris : Leader Astrono , on va avoir besoin de votre aide !! Vite ! Il va falloir détruire ces Bombardiers Tie ! Laisser un chasseur X-Wing par Y-Wing si il y a possibilité !

    Leader Astrono : Nous arrivons !

    Pilote Astrono 6 : Je go !

    Les Y-Wing étaient arrivé à leur zone de déploiement , au final , il n'en restait plus que 3 .

    Leader Poule d'or : Et on lâche tout !!

    Ils avaient lâcher leurs bombes !! Une lumière se fait au niveau de la passerelle ... Mais pas assez pour la détruire ... Il fallait refaire un deuxième passage !

    Pendant ce temps , les bombardiers Tie n'étaient plus que deux ... Leader Astrono et Astrono 6 avaient détruit deux bombardiers ... Mais nous avions perdu Astrono 3 . Je me sentais impuissant dans cette bataille , l'impression que je ne servait à rien , ma place était au combat , pas sur une passerelle !

    Boummmm Boummmm

    Lieutenant Goerges : Nous ne tiendrons plus longtemps !

    Je fais confiance en la force , je suis sur que le choix que j'avais fait me mènerai à la victoire à moi et à mes hommes !

    Leader Poule d'or : Deuxième passage !

    ... Un tir de Chasseur Tie survint et touche Leader Poule d'or ...

    Leader Poule d'or : Ahhhhhhhh !!!!

    Leader Poule d'or n'était plus ... La colère me vint !

    Chris : Tirs sur la passerelle ennemie et les Y-Wing , balancez ce qui vous reste sur la passerelle !!!

    La force combinée des bombes et des tirs fit une intense lumières , une explosion et la passerelle n'était plus ...

    Les tirs ennemis avaient cessé , nous avions eu raison d'eux ... Mais ...

    Chris : Les bombardiers !!

    Blam balm !!

    Leader Astrono : Pour vous servir !!!

    Chris : Bien jouer Leader Astrono , vous venez de nous sauver la mise !! Soldat , abattez moi les 2 derniers chasseurs Tie ! Quand au groupe Astrono et Poule d'or , retour au bercail ...

    Simple soldat : Affirmatif !

    J'étais heureux pour avoir mener mes hommes à la victoire mais mal , j'avais perdu beaucoup d'hommes , 7 hommes dans l'escadron Astrono et 2 dans l'escadron Poule d'or ... Je me sentais coupable de leurs morts ... Avais-je commandé comme il le fallait , pourtant j'avais mené mes hommes à la victoire , mais aux prix de nombreuses vies ...

    En plus de ça , je m'était laissé submerger par la colère , mes sentiments avaient pris le dessus ...

    Le simulateur s'éteint .








    -------------------------------------
    Que la force soit avec vous !!!

    Le padwan de Maître Kiad

    Ce message a été modifié par: Frobiwan le 05-11-2009 01:19

    mercredi 04 novembre 2009 - 22:22 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Jedi-Yoda

    Jedi-Yoda

    9643 Crédits

    ;) Exercice 1 : Premiers pas :n1:


    I- Décollage de l'appareil


    Pour la première fois de ma vie, je vais prendre un vaisseau en main. Bon, dans ce premier exercice, il ne s'agit que d'un simulateur mais c'est déjà pas mal. Je monte à bord. Conformément aux règles de pilotage que je me suis appliqué à apprendre, je verrouille le Cockpit, prends le casque à côté de moi et l'enfile, réglant en même temps le harnais. Puis d'une voix assuré, je demande :


    Moi : Ai-je l'autorisation de décoller ?


    Cenovii : Tu as l'autorisation jeune Zatila. Bonne chance et que la force soit avec toi !


    BenCenovii met en route le simulateur et va se placer derrière un écran de contrôle.


    Je remercie le maître, lève l'interrupteur de la séquence d'allumage et attends que tous les voyants lumineux passent au vert. Ensuite, j'alimente les répulseurs, ce qui surélève le vaisseau et le maintient en l'air. Je le guide à l'extérieur, hors du hangar en donnant de petites poussées avec les réacteurs. Je trouve aussi la manette des gaz et donne quelques petites impulsions afin de m'envoler. Tout doucement, je prends de l'altitude et j'ai presque l'impression que je ne vais plus pouvoir m'arrêter. Je ne dois pas trop en prendre en raison des nombreuses falaises et canyons qui vont se dresser devant moi. Cela me fait un peu peur au début mais je reprends vite confiance. Dès que la vitesse a compensé la gravité, je coupe les répulseurs.


    II- Geonosis, une planète sableuse


    Assis dans mon speeder T-47, je suis maintenant sur Geonosis. Ma mission est de rejoindre le poste de commandement situé à plusieurs kilomètres de ma position. Composée de sable et torturée de crevasses et de canyons, la planète me semble bien sablonneuse. J'ai lu beaucoup de choses sur la géante rouge si je peux l'appeler comme ça, notamment la guerre qui s'est déroulée sur cette dernière, il y a longtemps. J'ai aussi appris qu'elles délivrent de nombreuses radiations. J'ai de suite le réflexe d'activer les boucliers. Le vent en surface rend la navigation très difficile. La maniabilité n'est pas géniale. Pourtant, je m'accroche. J'essaie de rester stable et relâche un peu le manche de la manette à gaz afin de me rapprocher du sol. Je ne dois pas pour autant me trouver trop prêt non plus sans quoi je risque un beau crash. Pour ce premier baptême de l'air, je n'ai pas pris de droïde astromécano. Heureusement, un écran de contrôle viens combler ce manque m'indiquant toutes les coordonnées, opérations de contrôle de dégâts et estimations dont j'ai besoin. Si je peux me fier à mon speeder T-47, il est bien plus important que je reste attentif à ce que me dit la Force. Je prends donc une profonde inspiration et essaie de la sentir pénétrer au plus profond de moi. Je ressens un bien être incroyable qui me permet d'être plus serein et lucide. Ce simple état d'esprit me fait avoir une pensée pour un des cinq préceptes dicté par le code : " Il n’y a pas de passion, il y a la sérénité". A cet instant, je comprends réellement ce que cette phrase veut dire. Je suis dès lors plus attentif au moindre danger. Je tombe soudain nez-à-nez avec un cul de sac. Je n'ai d'autre choix que de rebrousser chemin. Heureusement, je retrouve vite la bonne voie. Jusqu'à ce moment, je n'ai pas eu à me plaindre. J'ai réussis à tenir et tout porte à croire que cela va durer.


    III- Les ennuis commencent mais la force va m'aider


    Je suis assez surpris d'arriver à manier mon speeder T-47 aussi bien. En effet, ce dernier n'était pas aussi maniable au décollage. Cette première épreuve ne va être qu'une balade de santé en fin de compte.


    Chute de pierres : brokrgkrokrgck


    J'ai parlé trop vite. De gros cailloux déboulent soudainement le long de la falaise prêts à écraser mon vaisseau. Vite, j'essaie de redresser mon appareil. J'accélère un peu et évitee les plus gros de justesse. Mais ce n'est pas fini, quelques petites pierres parviennent à me toucher. Heureusement, les dommages se révélent négligeables. Alors que je m'efforce de sortir de cet éboulement, je me concentre et fais appel à la force une fois encore. Cette dernière me fait percevoir un chemin étroit que je n'avais pas vu dès le premier coup d'oeil. En l'empruntant, j'éviterai certainement l'éboulis. En effet, je constate avec plaisir que toutes ces turbulences ont cessé. Je profite de ce moment de répit pour regarder mon écran de contrôle. Le poste de commande est à proximité et il ne me faudra qu'un kilomètre ou deux pour arriver à destination. Quelques mètres plus loin, je vois le bout du tunnel comme on dit. Ayant une grande étendue de sable devant mes yeux et une certaine place pour naviguer, je tente une série de zigzags rapides juste pour voir si j'en suis capable.


    IV- Arrivé au poste et atterrissage


    Soudain, une voix familière retentit dans l'interphone, celle de Cenovii :


    Cenovii : Poste de contrôle, veuillez vous identifier, à vous !


    Ravi d'avoir fini ce premier vol, je réponds d'un ton enjoué :


    Moi : Je suis l'apprenti padawan Zatila Seprada. Demande permission d'atterrir !


    Après avoir reçu l'accord de poser mon vaisseau, je me concentre une dernière fois afin de réussir l'atterrissage. Pour cela, je repère la zone en question et ralentis. J'appuie sur la manette à gaz et n'oublie pas de réduire l'alimentation des réacteurs. Je branche également les répulseurs et diminue leur puissance afin d'atteindre une altitude plus faible. Je répète la manoeuvre une deuxième fois et coupe le contact. J'enlève fièrement mon casque et déverrouille le cockpit.
    Je sors du simulateur et vais rejoindre maître Cenovii afin de lui demander ce qu'il avait pensé de mon premier voyage.

    -------------------------------------
    Que la force soit avec vous !
    May the force be with you !

    Je suis l'apprenti padawan de Kaarde.

    Ce message a été modifié par: Jedi-Yoda le 08-12-2009 22:44

    mercredi 04 novembre 2009 - 23:38 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    L'un sort du simulateur de T-47 tandis que l'autre sort de la salle de simulation de commandement. Les deux padawans s'approchent de moi et se tiennent côte à côte, ils échangent un bref regard puis leurs yeux se posent sur ma visière. D'une même voix ils s'exclament:

    Chris & Zatila - Nous attendons le verdict maitre Cenovii!
    Moi - En ma qualité de pilote Jedi, je dois dire que vous m'impressionnez.
    Chris - C'est vrai?
    Zatila - C'est un honneur Maitre!
    Moi - Chris, tu as fait preuve d'un grand sens tactique et je suis fier de voir que tu te débrouille aussi bien manettes en main que sur un pont de commandement; tu sais aussi utiliser la Force au bon moment ce qui est primordial pour un pilote ou un chef d'escadron. Zatila, ce fut un premier exercice très concluant, presque trop facile à mon goût, attends-toi à ce que je corse les choses dés la seconde épreuve!
    Zatila - A votre gré.
    Chris - Nous pouvons passer à la suite?
    Moi - Evidemment! Chris tu vas prendre la place de Zatila dans le simulateur de speeder T-47, mais ne t'attends pas à une balade de santé comme lors du premier exercice, cette fois tu vas devoir tout donner! Tentacule-boy, je te demande de prendre place dans le simulateur d'Actis-Eta 2 pour une petite bataille spatiale de mon cru.

    Les deux padawans s'exécutent sans la moindre hésitation!

    J'en suis sur désormais, ils seront de grands pilotes...
    Mais la suite des exercices ne sera pas de tout repos!


    ------------------------------------------------------

    Frobiwan > Excellent exercice 4, vraiment très réussi! Aère un peu moins ton texte, trouve le bon équilibre afin de nous donner une lecture optimale, tu en es proche! Attention le 5ème exercice ce n'est pas de la tarte, montres-moi ce que tu sais faire!

    Exercice 5 : Tirs de précision
    Objectif : Atteindre l'espace dégagé en vie
    Appareil utilisé : Simulateur de Speeder T-47
    Description : Lorsque l'exercice commencera, vous vous trouverez à l'entrée d'un tunnel composé d'un enchainement de paroi métallique et de tuyaux. Une explosion vient de se produire derrière vous et votre seule issue est ce conduit. Vous devrez faire preuve de réflexes, en détruisant quelques obstacles tels que des droïdes d'entretien ou des cloisons. Une fois sorti de ce bourbier, pas le temps de souffler, il vous faut rejoindre un point de l'espace situé de l'autre côté d'un champs d'astéroïdes! Attention, des mines ont habilement été placées sur votre route entre les rochers. Bon vol et pensez à prendre une serviette-éponge!

    ----------------------

    Jedi-Yoda > Ton expression écrite est excellente! On prends vraiment du plaisir à te lire. Sur la forme tu es donc irréprochable, mais sur le fond je trouve que tu te balade un peu trop facilement, même si tu as réussi l'exercice haut la main. Je vais chipoter mais il y a une petite erreur de pilotage: au départ tu alimentes les répulseurs pour léviter puis lorsque tu mets les gaz le speeder se stabilise, n'oublies donc pas d'éteindre les répulseurs qui ne servent plus à rien. Et aussi, dois-je te rappeler qu'un T-47 ne dispose d'aucun emplacement pour droïde astromécano? Ce n'est pas le cas de l'Actis-Eta, dans lequel le droïde R4 sera ton associé pour l'exercice 2.

    Exercice 2 : Escarmouche spatiale
    Objectif : Vaincre l'escadron ennemi
    Appareil utilisé : Simulateur Actis Eta-2
    Description : Accompagné de deux ailiers volant sur chasseur Z-95, vous devez venir à bout d'un escadron de cinq chasseurs Tie plutôt coriace. Faîtes preuve d'imagination et montrez votre esprit tactique. Encore une fois, il s'agit de mettre en application les différentes manœuvres des cours (offensives et défensives).

    -------------------------------------
    Cerar Norac-Viinir "Celui qui court derrière la montagne"
    alias Cenovii le Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure, Maitre de Keller et de Shina

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 07-11-2009 18:53

    samedi 07 novembre 2009 - 18:52 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Jedi-Yoda

    Jedi-Yoda

    9643 Crédits

    ;) Exercice 2 : Escarmouche spatiale :n1:


    I- Décollage de l'appareil


    Ce deuxième exercice s'annonce plus difficile que le premier. C'est donc l'occasion pour moi de relever un nouveau défi et de faire mes preuves au pilotage. Maître Cenovii m'indique un simulateur Actis-Eta 2 et me demande de prendre place. En montant à bord, je me sens comme le général Obi-Wan Kenobi lors de la guerre des clones. Cette impression me rappelle d'emporter avec moi un droïde astromécano R4. Avant de refermer le cockpit, je demande :


    Moi : Puis-je vous emprunter une unité R4-P pour cette mission ?


    Cenovii : Bien entendu jeune padawan ! Elle pourra t'être bien utile, notamment pour le calcul de coordonnées et aussi pour effectuer quelques réparations si besoin est. C'est un atout précieux, ne l'oublie pas.


    Moi : Très bien, je garde cela en tête.


    Après avoir réglé ce détail et conformément aux règles de pilotage, je verrouille le cockpit, prends le casque à côté de moi et l'enfile, réglant en même temps le harnais. Comme pour le premier exercice, je demande :


    Moi : Ai-je l'autorisation de décoller ?


    Cenovii : Tu as l'autorisation jeune Zatila. Bonne chance et que la force soit avec toi !


    Cenovii met en route le simulateur et va se placer derrière un écran de contrôle.


    Pendant ce temps-là, j'en profite pour lever l'interrupteur de la séquence d'allumage et alimenter les répulseurs. Puis, je guide le vaisseau à l'extérieur, hors du hangar en donnant de petites poussées avec les réacteurs. Je donne quelques impulsions avec la manette à gaz pour m'envoler. Dès que la vitesse a compensé la gravité, je coupe les répulseurs.


    II- L'espace intersidéral


    En un rien de temps, je me retrouve entouré par des milliers d'étoiles. J'aperçois également une planète au loin. Je constate aussi la présence de deux ailiers volant sur chasseur Z-95. Ils m'ont accompagné pour cette mission. A leur bord se trouvent un Céréen et un Kel Dor. Ils portent respectivement les pseudonymes "Alpha10" et "Gamma7". Les deux pilotes me seront certainement d'un grand secours en cas de coup dur. Je trouve l'interphone et remercie les deux aviateurs pour leur soutien :


    Moi : Alpha10 ! Gamma7 ! Heureux de vous avoir dans mon équipe et merci également pour votre aide qui me sera sans aucun doute précieuse.


    Alpha10 : A votre service Seprada !


    Gamma7 : C'est notre mission, comptez sur nous !


    Je suis rassuré de ne pas être livré à moi-même pour cette seconde épreuve. Je scrute l'écran de configuration et demande à R4 de me donner ma position actuelle ainsi que la destination prévue. Le robot exécute quelques bip-bip incompréhensibles qui sont heureusement traduits par un panneau de contrôle en face de moi. Je connais donc désormais le point d'arrivée. Faisant signe aux pilotes, je lance :


    Moi : Alpha10 ! Gamma7 ! En avant !


    Mais à peine mon signal est-il donné que cinq chasseurs Tie plutôt coriaces apparaissent.


    III- Vaincre l'escadron ennemi


    Ils se trouvent derrière nous et s'apprêtent à tirer. Vite, je m'empresse de me dégager et j'ordonne à mes compagnons d'en faire autant. R4 me propose une manoeuvre défensive. Par ce conseil, je pense tout d'abord aux boucliers déflecteurs mais je renonce très rapidement voyant que mon appareil n'en possède pas. J'essaie donc de me placer derrière un chasseur Tie mais ces derniers sont vraiment trop rapides. Tant pis, je tente de me mettre aussi prêt que possible de l'un d'entre eux. Cette action met fin aux attaques ennemis qui ne veulent pas risquer de tirs perdus sur leurs propres vaisseaux. Mais ce répit est de courte durée car le chasseur m'a dépassé pour se dégager. Cependant, étant placé devant moi, j'ai là une belle opportunité de lui tirer dessus. Je saisis le levier de tir et appuie sans m'arrêter sur la gâchette. Je manque de peu mon adversaire. Mince ! Toujours concentré, je fixe mon écran de contrôle et suis surpris d'avoir utilisé autant de munitions en une seule attaque. Je dois faire plus attention. Pendant ce temps, mes associés se démènent afin d'éviter quelques missiles lancés. Trois chasseurs sont sur eux alors que deux s'occupent de mon cas. Je dois à tout prix les combattre.


    Moi (intérieurement) : La meilleure défense est encore l'attaque. Je vais donc tenter une manoeuvre offensive. Pour cela, je dois m'arranger pour reproduire la même situation que tout à l'heure. Il faut que je laisse passer les vaisseaux ennemi devant moi.


    Je rejoins rapidement mes deux alliés et leur demande de me suivre. Dans un premier temps, les deux aviateurs ne comprennent pas ma stratégie.


    Alpha10 : Quel est votre plan Seprada ?


    Gamma7 : Oui, j'avoue que là je ne comprends pas trop. Les vaisseaux Tie nous pourchassent et vont bientôt faire feu. Actuellement, ils sont en position de supériorité.


    Je tâche de leur expliquer mes intentions.


    Moi : N'avez-vous donc jamais entendu dire qu'il fallait faire croire à son adversaire qu'il avait le dessus afin qu'il soit trop sûr de lui et que l'on puisse en profiter ainsi ?


    Mes associés restent perplexes à ma remarque. Ils doivent se demander où je veux en venir. En quelques secondes, je leur explique ce que nous allons faire.


    Moi : Alpha10 ! Gamma7 ! A mon signal, freinez tous les deux et ouvrez le feu afin de faire le plus de dégâts possibles.


    Après avoir bien analysé la situation, je lance le branle-bas de combat. Comme mes compagnons, je m'applique à tirer le plus précisément possible. Je fais aussi appel à la Force afin de ne pas rater ma cible. Cette action offensive surprend nos adversaires qui n'ont pas le temps de réagir. Cela cause la perte de deux de leurs vaisseaux. Les trois autres ont eu le temps d'effectuer un looping. Nous sommes donc désormais à trois contre trois, un match un peu plus équitable à mon goût. Fier de cet exploit, je félicite les deux pilotes :


    Moi :Bravo les gars, nous pouvons être fiers de nous. Mais restez en alerte, ce n'est pas encore fini.


    Les trois chasseurs, ayant été pris de court, semblent désorientés et ont pris des directions différentes.


    Moi : Bon écoutez ! Voilà ce que nous allons faire maintenant. Laissons nos adversaires passer derrière nous comme tout à l'heure mais attention, cette fois-ci pas question de réitérer notre plan. Ils s'y attendent et seront sans aucun doute prêts donc nous allons un petit peu le modifier.


    Le Céréen semble comprendre où je veux en venir. Il demande :


    Alpha10 : Allons-nous tenter un break ?


    Moi : C'est exact ! Pour cela, il nous faut donc nous séparer. Arrangez-vous pour qu'un seul vaisseau chacun vous suive. Nous aurons donc ainsi chacun notre propre adversaire. Utilisez ensuite la technique du break. Bon pilotes comme vous êtes, je n'ai pas besoin de vous rappeler comment faire.


    Mes alliés ont compris leur devoir et se sont écartés afin de prendre de la distance. De mon côté, je me débrouille pour qu'un chasseur Tie me poursuive. Une fois derrière moi, le chasseur freine un peu afin que je ne puisse plus réutiliser la même parade que précédemment. Ce qu'il ignore, c'est que ce n'est pas mon intention. Une fois assez éloigné mais toujours à 6 h de ma position, le vaisseau s'apprête à tirer. Vite, il faut que je tente le break. J'effectue un virage serré dans le sens de l’attaque. A l’issue de ce dernier, j'emploie mes rétrofusées en gardant toujours la même trajectoire. Le virage, accompagné de la perte brutale de vitesse oblige mon assaillant à se laisser emporter par son élan et à passer devant moi. Cependant, au cours de l'action, je reçois une légère rafale. R4 manifeste son mécontentement :


    R4 : Bipbupibip


    Moi : Oui je sais R4 mais accroche-toi et essaye de voir ce que tu peux faire comme réparations !


    Enfin à porté de tir, je lance une attaque contre le chasseur. Ce denier est un peu endommagé. Voyant que j'ai l'avantage, le vaisseau se retire et va porter main forte à ses équipiers. J'ai espéré faire plus de dégâts avec cette attaque mais les chasseurs Tie sont plutôt coriaces. Je ne peux quand même pas me reposer sur mes lauriers. Je dois trouver autre chose. Malheureusement, je n'ai pas beaucoup de temps pour réfléchir. En effet, le Kel Dor fait appel à moi.


    Gamma7 : J'aurai besoin d'aide , j'ai deux chasseurs Tie sur moi ! Ils me talonnent et j'ai du mal à m'en débarrasser.


    Moi : Ne t'inquiètes pas, j'arrive en renfort !


    Le pilote tente du mieux qu'il peut de résister à l'assaut ennemi. Son appareil est sérieusement endommagé. Encore quelques attaques et il risque d'exploser littéralement. Je dois empêcher cela. Je demande aussi au Céréen comment il se débrouille.


    Alpha10 : Ca peut aller merci, occupez-vous de Gamma7, je résisterai.


    IV- Un miracle rendu possible par la force


    Rassuré, je me rapproche des deux chasseurs et m'apprête à tirer. Cependant, un des deux vaisseaux se trouve trop prêt de celui de mon équipier, impossible donc de viser correctement. Je consulte les coordonnées que R4 m'envoie. Puis, je me focalise sur le second vaisseau. Ce denier est à porté de tir. Il ne m'a pas vu arriver, sans doute trop occupé à anéantir le vaisseau de mon ami. Je prends une profonde inspiration et en appelle à la force. Celle-ci m'aidera certainement à gagner. Je regarde dans le viseur et m'apprête à lancer l'attaque. Puis, je me rendis compte que mon esprit a laissé place à la panique. J'ai pensé faire appel à la force mais en réalité, je suis seulement pressé d'en finir. Cette impatience altère mon jugement. Je décide donc de retirer mon viseur et de me concentrer. R4 me signale ce changement


    R4 : Bipbupibip


    Ce qui se traduit par : Votre viseur a été déconnecté. Veuillez le rebrancher car vous vous trouvez au coeur d'une bataille


    J'ignore ces recommandations. Je ferme les yeux et ne pense à rien. Je fais le vide en moi. Ce grand calme que je ressens, pourtant au cours de la bataille, ne me semble pas anormal. Je sais qu'il me sera profitable. Dans mon esprit, tout est désormais plus clair. Je dois encore attendre, je ne sais pas pourquoi mais je fais vraiment confiance à la Force. Soudain, alors que je ne m'y attends pas, j'appuie inconsciemment sur la gâchette. Puis, mon seul tir prit la direction du vaisseau de mon ami. Mince, j'ai sûrement réagit trop tôt ! La Force m'a-elle trahit ? Vais-je payer les frais de cette trop longue méditation ? Non ! L'unique missile que j'ai tiré sans m'y attendre va se loger en plein dans les moteurs du chasseur Tie. Ce dernier commence à se dérégler, il part en vrille et finit sa course sur le deuxième chasseur Tie qui le suivait. Les deux vaisseaux explosèrent en coeur. Gamma7 me remercie de lui avoir porté secours. Je n'en reviens pas. Grâce à cette seule concentration, j'ai accomplit un véritable exploit. En réalité, c'était la Force qui l'avait fait mais j'avais accepté de l'écouter et elle me l'avait bien rendu. Alors que je suis encore sous le choque, une autre détonation se fait entendre derrière moi. il s'agit d'une attaque d'Alpha10 qui était venu à bout du dernier chasseur. Content de notre collaboration, je félicitai mes hommes pour ce grand combat que nous avions mené ensemble et je déclarai :


    Moi : Bravo les gars, joli travail. Et maintenant que nous avons réussis à anéantir cet escadron, nous pouvons nous diriger vers notre destination. Il s'agit de cette petite planète là-bas. En avant !


    V- Arrivée au poste et atterrissage


    Les deux Z-95 m'escortent jusqu'au point d'arrivée. Puis, une voix que je me suis habitué à entendre retentit dans l'interphone :


    Cenovii : Poste de contrôle, veuillez vous identifier, à vous !


    Moi : Ici le padawan Seprada, accompagné de ses deux fidèles pilotes, Alpha10 et Gamma7. Demande permission d'atterrir !


    Après avoir reçu l'accord de poser mon vaisseau, je me concentre une dernière fois afin de réussir l'atterrissage. Je repère un terrain plat et ralentis. J'appuie sur la manette à gaz tout en réduisant l'alimentation des réacteurs. Je branche également les répulseurs et diminue leur puissance afin de perdre en altitude. Je répète la manoeuvre une deuxième fois et coupe le contact. J'enlève mon casque et déverrouille le cockpit. Je sors du simulateur et vais rejoindre maître Cenovii afin de lui demander ce qu'il avait penser de cette seconde mission.

    -------------------------------------
    Que la force soit avec vous !
    May the force be with you !

    Je suis l'apprenti padawan de Kaarde.

    Ce message a été modifié par: Jedi-Yoda le 19-03-2010 23:56

    dimanche 08 novembre 2009 - 23:02 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Le padawan Seprada sortit du simulateur avec un air fier de lui. Il pouvait l'être car il avait parfaitement réussi l'exercice. Néanmoins, je voulais lui faire comprendre que cette victoire n'était pas due au hasard.

    Moi - Tu t'en est bien sortis, en fait je t'avais sous-estimé.
    Zatila - Comment ça?
    Moi - He bien pensant que tu aurais du mal avec cette épreuve j'ai configuré Alpha10 et Gamma7 à un niveau très élevé. Bien sûr, tu as été exemplaire lors de cette bataille, mais je pense que les choses auraient été différentes si les IA avaient été à un niveau plus moyen.
    Zatila - Maitre, essayez-vous de me dire que je dois recommencer?
    Moi - Non, j'ai vu de quoi tu étais capable. Je valide cet exercice! Mais vu ton niveau, je crois que lors d'une prochaine bataille je configurerai tes alliés en mode "boulets". Allez, fini la simulation on va voir comment tu te débrouille dans l'espace! Suis-moi au hangar!

    J'emmenai le nautolan au hangar de l'académie où se trouvaient une multitude de vaisseaux. Il était en admiration devant les chasseurs jedi dernière génération, cependant c'était à bord d'un très vieux vaisseau qu'il allait effectuer son prochain exercice.

    Moi - Okay, ce sera ta première expérience des voyages en hyperespace! Avec R4, tu vas rejoindre Coruscant en passant par Alderaan à bord de ce X-Wing d'ancienne génération.
    Zatila - C'est une épave!
    Moi - Il est fonctionnel, c'est le principal. J'espère que tu as bien révisé les coordonnées et calculs de trajectoires hyperspatiales, je ne voudrais pas que tu te plante dans un soleil.
    Zatila - Je suis prêt!

    --------------------------------------------------------------------------------

    Jedi-Yoda > Un début laborieux et une bataille avec peu de rebondissements, par contre la fin est géniale! L'utilisation de la Force à la Luke dans ANH a été une très bonne idée. Une fois encore je trouve que tu t'en sors un peu facilement, j'aimerais que tu comprennes que les choses ne peuvent pas être aussi roses tout le temps. Sinon dans l'ensemble c'est réussi. Tu peux passer à la suite!

    Exercice 3 : Orientation
    Objectif : Atteindre le Temple
    Appareil utilisé : Chasseur T-65 "X-wings" réel
    Description : Le but de cette mission en situation réelle est de quitter l'académie située sur Yavin IV, de rejoindre l'orbite de la planète indiquée par l'instructeur (ici Alderaan) puis de programmer un nouveau voyage vers Coruscant. Sur place, vous devrez gérer les communications du contrôle spatial et le trafic aérien de la planète pour aller vous poser sur l'astroport du Temple Jedi. Dans cette exercice, un calcul est nécessaire pour votre voyage en hyper-espace (consultez le tableau présent dans les archives).

    mardi 10 novembre 2009 - 17:32 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Frobiwan

    Frobiwan

    589 Crédits

    Exercice 5 : Tir de précision

    Je rentre dans le simulateur , je commence à en avoir l’habitude … Je met mon casque , l’attache avec précaution , et cette fois-ci , plus besoin de me soucier du décollage , car je serais immédiatement dans l’espace en train de voler , mais je me demande en quelques sorte , quel sera le danger cette fois-ci …

    Le simulateur démarre , et je me retrouve dans l’espace , j’aperçois un bout de tuyau juste devant moi …

    Boummmm !

    Une explosion retentit derrière moi … Mon seul moyen pour survivre est de me faufiler à l’intérieur du tuyau …
    Je me faufile dedans , sans difficulté , cependant , le tuyau est bourré d’obstacle , et de droïdes d'entretien … Mais en plus , l’explosion rentre dans le tuyau … Et le feu , gagne du terrain sur moi …

    Chris : C’est pas vrai !!

    Mon seul allié dans cette exercice est la force et bien sur , mon savoir faire en tant qu’apprenti pilote .

    Chris : Bon , va falloir gazer si je veux pas cuir !

    Je franchis les premiers obstacles sans soucis … Mais plus j’avance dans le tuyau , plus il se rétrécit , et donc les parois se rejoignent pour ne faire qu’un seul et même obstacle … Je dois m’aider ainsi de la force , me faire guider , elle seule pourra m’indiquer le chemin à prendre … Mais avec la peur de me prendre une paroi ou un droïde , il m’est presque impossible de réfléchir , j’ai même peur de fermer les yeux …
    Je tire sur un des droïde qui me bloque le passage …

    Chris : Désolé mon coco ! Fallait pas me gêner !!

    Un coup de looping afin d'éviter un obstacle et je redescend pour éviter une des parois qui se trouve au-dessus.

    J’essaye de m’efforcer à me concentrer , en fermant les yeux , et je vois quelque chose dans mes pensées … Un souvenir , celui de mon père adoptif , Geoffrey … Dans mes pensées , il me dit ceci …

    Geoffrey : Pour pouvoir être bien calme , ce que je fais , je me met dans mon fauteuil , avec un bon verre de Whisky tout droit venu de Felucia … Et bien sur , je repense à des vieux souvenirs qui me sont cher , ceux qui m’ont fait rire , qui m’ont donné le bonheur … Cela m’apaise et me fait oublier ce qui est au alentour …

    Je me rappelle de ce souvenir , mais , je n’y avait même pas pensé , qu’est ce que cela voulait dire , serais-ce la force qui m’aurait aidé à trouver une solution via mes pensées … ?

    Bref , je ne voulais pas finir carboniser , et non plus aplatit contre une paroi ... Donc , tout en étant concentrer sur ce que je fait , je me rappelle d'un de mes souvenirs ... Et je l'ai trouvé !
    Celui de ma sœur Shina , et de mes amis , Keller et Zatila ... Nous quatre , autour d'une table ... En train de nous raconter des blagues et des histoires ... J'aimais bien ces moments ou on était tous ensemble ...

    Cela m'apaise petit à petit , je me calme , je ne me rend même plus compte que j'ai les yeux fermé , la force me guide dans mes mouvements , elle m'indique ou je dois me placer , et ou je dois faire feu ...

    Blam Blam !

    Un droïde d'entretien de moins sur la route .

    Dans ma tête , la sortie du tunnel n'est plus très loin , il ne me reste plus que quelque mètres ...

    Je me met en vertical pour éviter une des parois sur le chemin , et voila la sortie , s'agît pas de se louper maintenant , car ce n'est plus qu'un petit espace pour passer . L'espace est très restreint , mais je fais confiance à la force , je fait mes mouvements suivant ce qu'elle me dit ...
    Je ne fais plus de mouvement avec le manche de direction afin de rester complètement droit et ne plus bouger ...

    Je passe le trou avec beaucoup d'anxiété , mais je le passe sans égratignure ...
    Je réouvre mes yeux ...

    Chris : Pfiouuuu , j'ai bien cru que j'y survivrait pas .... .... .... Mais qu'est ce que ?

    Je l'avais pas vu venir , devant moi se trouve un champs d'astéroïde ... Impossible à éviter . Je rentre tout droit dedans .

    Je me faufile dedans , mais cela devient de plus en dur de les éviter , car plus je me rapproche du centre , plus il y en a ...
    Je me concentre à nouveau , essayant de percevoir ce qui m'entoure et de trouver le chemin grâce à la force ...

    Boummmm !

    Chris : Quoi ?

    IL y avait des bombes placées dans le champs d'astéroïdes et j'avais frôlé l'une d'elle , les dégâts était assez important sur mon vaisseau , encore un coup comme ça , et ce serait fini ...

    Chris : Va falloir rester concentrer la ...

    La force me guide , Je me faufile entre les astéroïdes , et entre les mines ... Tirant sur quelques mines à l'avance qui pourrait me bloquer le passage ...
    Mais sans me rendre compte de la menace qui arrivait ...
    En effet , l'explosion de la mine m'avait endommagé la partie gauche de mon vaisseau et mon système de conduite .

    Un voyant rouge s'allume.

    Chris : Bon sang , qu'est ce donc ?

    Je remarque que je n'est plus le contrôle du vaisseau et que mon aile gauche prend feu ... Essayant tant bien que mal de bouger mon vaisseau , celui-ci se dirige droit vers un astéroïde ...

    Chris : Oh non ! Non !

    Le vaisseau va s'écraser , je tente le tout pour le tout , je coupe le système , mais trop tard , ma chute est inévitable , et je m'écrase en plein sur l'astéroïde ...

    Une petite explosion retenti ... Puis plus rien ... Le simulateur se coupe ... J'avais échoué ...


    -------------------------------------
    Que la force soit avec vous !!!

    Le padwan de Maître Kiad

    Ce message a été modifié par: Frobiwan le 12-11-2009 00:44

    jeudi 12 novembre 2009 - 00:37 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Chris sors du simulateur tout penaud et légèrement en colère. Il s'approche de moi avec un air complètement désabusé. Voyant mon regard dur, il comprends qu'il a raté l'exercice. Je me dois de lui faire une remarque.

    Moi - Je peux savoir ce que tu nous a fait là?
    Chris - Je ne sais pas trop, j'étais pourtant très concentré...
    Moi - Tu n'étais pas concentré. Tu as laissé la Force guider tes mouvements sans même la commander, tu t'es laissé emporter par sa vague oubliant de ce fait tes propres capacités de pilote, ton intuition et tes réflexes de base. La Force ne fait pas tout, jeune Chris. Tu dois la maitriser, ce n'est pas elle qui te maitrise!
    Chris - Je comprends.
    Moi - On a jamais vu un pilote réussir des exploits en fermant les yeux... Surtout pas un padawan en tous cas. Tu vas devoir recommencer cet exercice et je veux que tu utilises la Force sans oublier tes radars, tes senseurs et surtout tes propres capacités. C'est compris?
    Chris - Bien Maitre, cette fois je vais réussir!!

    Il remonte dans le simulateur, bien décidé à prouver sa vrai valeur.

    -----------------------------------------

    Frobiwan > Là j'avoue ne pas comprendre... Ton épreuve précédente est en tous points meilleure que celle-ci. Je ne sais pas si tu as fait exprès mais je ne vois pas très bien l'intérêt de faire ça... Tu es sensé t'améliorer au fil des exercices et pas régresser. Ne te reposes pas que sur la Force: tes boucliers, tes radars et autres senseurs ne sont pas là que pour faire joli. Et surtout OUVRE LES YEUX!! A r'com je sais que tu peux y arriver.

    -------------------------------------
    Cerar Norac-Viinir "Celui qui court derrière la montagne"
    alias Cenovii le Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure, Maitre de Keller et de Shina

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 12-11-2009 20:30

    jeudi 12 novembre 2009 - 20:28 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Jedi-Yoda

    Jedi-Yoda

    9643 Crédits

    ;) Exercice 3 : Orientation :n1:


    I- Mise en route


    Quelle n'est pas ma surprise lorsque j'apprends de la bouche de Cenovii que ma troisième épreuve de pilotage se déroulera dans la réalité et non en simulateur. A cette déclaration, je reste bouche bée, me demandant s'il ne plaisante pas. Son air grave et sérieux viennent corroborer mes inquiétudes. Il est donc vraiment déterminé à me faire voyager dans le vide glacial de l'espace intersidéral. J'ai caché mes émotions afin qu'il ne remarque pas mes angoisses. Il a quand même dû un peu s'en apercevoir mais me faire la morale ne servira à rien, sûrement pas à me redonner confiance en moi. Cela, je dois le comprendre par moi-même. Alors je m'arme de courage et suis Cenovii jusqu'au grand hangar où j'ai la belle surprise de voir une multitude de vaisseaux allant des plus anciens aux plus récents. Durant ces longues contemplations, j'ai d'ailleurs espéré que le maître me propose de prendre un des chasseurs jedi dernière génération. Mes espoirs tombent en morceaux lorsque Cenovii m'annonce que je vais piloter un ancien X-Wing.

    Cenovii : Okay, ce sera ta première expérience des voyages en hyperespace! Avec R4, tu vas rejoindre Coruscant en passant par Alderaan à bord de ce X-Wing d'ancienne génération.

    Moi : C'est une épave!

    Cenovii : Il est fonctionnel, c'est le principal. J'espère que tu as bien révisé les coordonnées et calculs de trajectoires hyperspatiales, je ne voudrais pas que tu te plantes dans un soleil.

    Moi : Je suis prêt!

    Je reprends confiance en moi. C'est vrai que je n'ai pas un transport de luxe mais il faut bien faire avec. Il y a un début à tout ! Encore heureux que je peux compter sur R4 pour me donner un coup de main. Alors que je réfléchis à la façon dont aller se dérouler mon voyage, Cenovii me sort de ma rêverie :

    Cenovii : Hé Ho ! Qu'est-ce que tu attends ? Il faut y aller maintenant.

    Moi : Heu...oui, c'est juste que je ne voulais rien oublier.

    Cenovii : Détend-toi ! Tu n'as pas de raison de t'inquiéter, ai confiance en toi et en la force et tout ira bien.

    Moi : Oui je sais maître Cenovii. Au moins, je suis sûr d'une chose. Cette épreuve ne va pas être aussi rose que les autres. Au contraire, elle va être bien plus dure car elle se déroulera dans la réalité et je n'ai jamais tenté cette expérience.

    Cenovii : Il faudra bien t'y mettre un jour et on ne te demande pas la lune. Tu fais juste un voyage et tu nous reviens vite. Allez vas-y maintenant sinon tu ne partiras jamais. Bonne chance et que la force soit avec toi !

    A ces propos, je sens une grande énergie monter en moi et toutes mes inquiétudes disparaissent aussitôt. J'entre dans le X-Wing. R4 est déjà en place. Je veille à appliquer tout ce que j'ai appris en simulation. Ainsi, je verrouille mon cockpit et régle mon casque ainsi que le harnais. Je lève l'interrupteur et attends que tous les voyants passent au vert. J'alimente les répulseurs, ce qui surélève le vaisseau et le maintient en l'air, puis une trappe s'ouvre dans le plafond. Armé d'un casque audio, je prononce bien distinctement dans le micro :

    Moi : Bien, on y est ! Ai-je l'autorisation de décoller ?

    Cenovii : Tu ne l'auras qu'après avoir pris une profonde inspiration jeune padawan.

    Je m'exécute et respire lentement. Le calme étant revenu en moi, je déclare d'une voix assuré :

    Moi : C'est bon maître Cenovii, je suis prêt !

    Cenovii : Bien ! Là, je te sens déterminé. Permission de décoller accordé et fais bon voyage.

    Je remercie le mandalorien et guide mon appareil à l'extérieur, hors du hangar. En donnant de petites poussées avec les réacteurs, je prends progressivement de l'altitude. Dès que la vitesse a compensé la gravité, je n'oublie pas de couper les répulseurs. Faire toutes ces manoeuvres pour de vrai ne peut empêcher mon coeur de palpiter à cent à l'heure. C'est un mélange de stress et de joie qui se fait en moi tant l'adrénaline est forte. Et ça y est, je suis dans les airs. Au moins, je maîtrise la théorie et vais maintenant pouvoir me concentrer sur la pratique.


    II- Quand faut y aller, faut y aller !


    Je vais de plus en plus haut dans le ciel. C'est une toute nouvelle expérience qui s'avère être plutôt agréable. En effet, je passe à travers les nuages, rentre petit à petit dans l'atmosphère puis finis par sortir complètement du champs de gravité. Je me retourne quand même afin de contempler la beauté de Yavin 4. Mais je ne me laisse pas distraire trop longtemps. J'allume la radio de Fréquence d'Adressage des Vaisseaux comme cela est recommandé dans le manuel. Mon premier objectif est de rejoindre l'orbite d'Alderaan.

    Moi : R4, tu peux m'afficher les coordonnées s'il te plait ?

    R4 : Biupbruik....

    Encore des petits bip-bip incompréhensifs, les mêmes qu'en simulateur. Décidément, je dois vraiment m'habituer à cela. Au moins, le droïde astromécano semble avoir compris car il m'affiche des coordonnées du temps pendant lequel je dois voyager. Je me penche sur l'écran de contrôle et suis affolé lorsque je découvre que le temps de voyage s'élève à plusieurs centaines d'heures. Il dois y avoir une erreur quelque part.

    R4 : biupbruik....

    Moi : Voyage en hyperespace ? Ah mais oui bien sûr, où avais-je la tête ? Le temps requis est donc de quelques heures, cinq pour être précis.


    III- De Yavin 4 à Alderaan


    Bon, c'est quand même pas mal. Avant de passer en hyperespace, je prends le soin d'allumer les senseurs. Je peux donc y aller. Devant moi défile à grande vitesse des traits bleus lumineux, sûrement provoqués par la vitesse. A première vue, rien à signaler. Mon vaisseau peut circuler librement. Je dois quand même rester attentif. J'occupe le temps de voyage à lire des hololivres sur les droïdes astromécano. ll faut que je me lance dans la création d'une unité R4 un de ces jours, rien que pour savoir comment ça fonctionne. Une de mes activités préférée a toujours été la mécanique car j'aime savoir comment les choses marchent. Alors que je lis un chapitre très intéressant, R4 m'interrompt d'une de ses rouspétances habituelles :

    R4 : bruikuiorik....

    Moi : Pas maintenant R4, je suis occupé.

    R4 : bruikuiorik.... répéta le robot

    Relevant la tête :

    Moi : Ah, nous sommes déjà arrivés ?

    Je reconnais la planète bleue. Génial, je ne me suis pas trompé. Bien, maintenant, il est temps de se diriger vers Coruscant qui n'est pas très loin. Je vérifie cela par un petit contrôle sur le panneau de commandes. Alors que je viens de faire une fausse manip, ce dernier s'éteint. Oups ! Je demande vite fait à R4 de résoudre le problème mais ce dernier me fait bien comprendre qu'il en est incapable donc je dois m'y coller.
    J'ouvre le boitier en face de moi et observe des fils de toutes les couleurs. Intérieurement, je me dis :

    Moi : On ne m'a jamais entrainé à réparer un vaisseau moi !

    Soupirant, je réfléchis à une éventuelle solution mais n'en trouvait pas. Il ne me reste donc qu'une solution. Je dois me fier à la force. Je passe donc ma main sous le panneau de contrôle et grâce à une grande concentration de plusieurs minutes, je parviens finalement à sortir un câble. Il a dû être débranché. Une chance que je l'ai trouvé, ça aurait pu me prendre des heures car il se confondait avec des tas d'autres. Heureusement que mon allié de toujours m'a guidée. Je rebranche le câble à sa prise ce qui a pour conséquence de rallumer le tableau de commandes. R4 me bipe juste à ce moment-là si je puis dire. Comme aucun message ne s'affiche sur l'écran (il vient de se remettre en route), je déclare :

    Moi : J'imagine que ça veut dire bravo. Mais non c'est normal.

    Affolé, le robot reprends de plus belle :

    R4 : bruikuiorik....

    Moi : Mais qu'est-ce que tu as à gémir sans cesse ? Ahhh...


    IV- Des imprévus sur le chemin


    En me relevant, j'ai la très mauvaise surprise de constater devant moi que quatre vaisseaux Tie semblables à ceux du simulateur me foncent droit dessus.
    Je n'ai même pas le temps de me demander comment cela peut être possible. Je reprends rapidement les commandes et demande à R4 d'activer les boucliers déflecteurs avants et arrières ainsi que les 4 canons laser. Pourquoi en ont-ils après moi ? Je ne leur ai rien fait à ce que je sache. Et comment peuvent-ils...

    Boooum !!!

    Heureusement que le bouclier me protège. Mais pas pour longtemps, je ne suis pas en simulation là. Pourtant, cette pensée pour mes précédents exercices me rappelle un détail important. Pendant mes épreuves, j'ai fait appel à la force. Il me suffit donc de réitérer l'action. Je rentre alors dans une grande transe qui me donne un grand pouvoir de clairvoyance. Mes yeux demeurent fermés mais pourtant c'est comme s'ils étaient restés ouverts. Je tente inconsciemment un break, ce qui me permet de me placer derrière un chasseur. Mes mains sont toujours placées sur la manette de tirs. J'attends le moment propice pour frapper, me laissant guider par la force. Je ne m'endors pas non plus. Je reste concentré. Puis au bout d'un moment, instinctivement, j'appuie sur la gâchette et je ne sais comment un vaisseau ennemi explose.

    Moi : Super ! Plus que trois. Allez, je me remets en état de transe.

    Je me sens bizarre car tout d'un coup, je suis tellement loin dans ma concentration que je vois des images dans ma tête qui défilent à grande vitesse. Mais non, je ne me trompe pas, c'est bien une vue arrière que j'ai. Je peux donc observer mes assaillants me tirer dessus par l'arrière. Pourtant, dans mon esprit, j'esquive tous leurs tirs. Et ce n'est sûrement pas qu'une impression puisqu'aucune attaque n'est assez violente pour me faire sortir de ma méditation. Enfin, je me vois dans mon vaisseau en train de piloter. Ma parole, je suis en pleine projection astrale. Cette expérience est formidable d'un point de vue spirituel mais en ce qui concerne la situation, je ne vois pas en quoi cela peut m'aider. Alors que je reste patient et attentif à ce que veut la Force, mon esprit se dirige vers l'extérieur, analysant la moindre faille dans le plan des vaisseaux ennemis. Et ça y est, il semble avoir trouvé une ouverture. Je sens mon âme rentrer d'un seul coup dans mon corps et j'effectue rapidement des looping complètement insensés. Enfin, je tire et bam, en plein dans le mille, un second vaisseau explose.

    Moi : Allez courage, plus que deux. On a déjà fait la moitié du chemin. R4, active les torpilles Krupx MG7.

    Sortant par l'arrière du vaisseau, les chasseurs Tie sont surpris mais les évitent de justesse. Je les avais presque. Je pense à autre chose quand je constate avec horreur que les boucliers me lâchent.

    Moi : Oh non pas déjà ! Ils n'ont aucune autonomie ces boucliers. En même temps, avec un vieux tas de ferraille pareil...

    Je repense à maître Cenovii qui m'a dit ironiquement que ce voyage ne serait qu'un simple allé-retour. Il faut croire qu'il n'aura pas été une simple balade de santé. N'ayant plus de protection, j'esquive les attaques ennemies du mieux que je peux. J'y arrive actuellement mais pour combien de temps ? Je prends une grande inspiration et constate rapidement que les deux vaisseaux sont assez proches. Je ne peux donc pas refaire de break. J'essaie une autre astuce, la dérobade. Selon mes souvenirs, elle permet de se débarrasser d’un adversaire arrivant par l’arrière, dans les 6 h. Vu qu'il y a deux vaisseaux, ce n'est pas très précis mais on est dans le même ordre d'idée. Effectuant cette manoeuvre, les chasseurs ont de plus en plus de mal à me cibler et ils se concentrent tellement sur moi qu'ils en oublient qu'ils sont deux. Quand la Force m'indique le bon moment, j'effectue un dernier piquet et les deux vaisseaux complètement désorientés se crashent l'un sur l'autre dans une grande explosion.

    Moi : Youpi ah ! Youpi hé ! Enfin débarrassé d'eux ! Ouf, je suis exténué d'avoir utilisé autant la force et de m'être autant investi pendant cette période.

    R4 : biupbruik....

    Moi : Le combat a duré une heure entière ?!! :fou: Que le temps passe vite. Et maintenant, je suis complètement perdu.

    R4 : biupbipibip....

    Le robot m'affiche des coordonnées qui m'indique où ma position actuelle et où je dois aller. A partir d'Alderaan, j'aurais mis 16 heures de vol. Il faut croire que cela va durer plus longtemps. Je réactive les senseurs, préalablement désactivés pour ne pas gâcher de l'énergie. Je passe en mode hyperespace, puis déclare :

    Moi : Bon R4, si tu vois d'autres chasseurs ou s'il y a le moindre problème, tu me réveilles et n'hésite pas à utiliser toutes ta gamme de cris stridents.

    Le robot accepte dans un bruit de protestation, vexé qu'il est par ma remarque.


    V- De Alderaan à Coruscant


    J'ai voyagé de Yavin à Alderaan pendant plus de cinq heures, puis j'ai dû faire face à une bataille de quatre chasseurs redoutables. Le combat a duré en tout et pour tout une heure entière. Enfin, je suis épuisé et repose désormais sur le lit du vaisseau.
    Je revisionne dans mes rêves la précédente bataille puis vois aussi Keller, Chris, Shina et Cenovii, restés sur Yavin 4. Mon sommeil me fait bien récupérer. Il est tout de même de courte durée car le vaisseau freine brutalement, ce qui me réveille. Je tombe de mon lit. Un peu secoué, je me relève et vais m'assoir devant les commandes. Je lance à R4 :

    Moi : Alors, bien dormi ? Ah oui, c'est vrai que les droïdes ne dorment pas. Peux-tu me dire ce qui a provoqué ce boucan ?

    R4 : bipdudipdupdip....

    Moi : Oh vraiment ? Les senseurs ont détectés quelque chose ? Il y a donc un système de sécurité en cas de problème. Voyons voir, il semblerait que le radar thermique ait détecté un objet très lourd et très froid qui aurait pu nous percuter. Bien, je vais le contourner. Ensuite, on se remet en hyperespace.

    Au bout de seize heures de trajet, nous sommes enfin arrivés à destination et j'entends la FAV qui me contacte :

    FAV : Ici la FAV, veuillez vous identifier et nous fournir l'immatriculation de votre vaisseau s'il vous plaît !

    Moi : Je suis Zatila Seprada. Je suis ici pour un exercice de pilotage. Mon matricule est : 666 - X-WING 89 Yavin 4. Je dois atterrir sur une des plate-formes du Temple Jedi. Ai-je votre autorisation ?

    ...............

    FAV : Très bien, vous avez l'autorisation d'atterrir sur la plate-forme n°5. Bienvenue sur Coruscant ! Terminé !

    Moi : Merci bien, terminé !

    Je me faufile tant bien que mal afin d'éviter les embouteillages. Il y a tellement de trafic sur Coruscant, c'est dingue. J'essaie d'atterrir du mieux que je peux en appliquant toujours la procédure. Je m'approche de la zone d'atterrissage puis je branche immédiatement les répulseurs. De plus, je donne quelques impulsions sur la manette à gaz pour perdre de l'altitude et me poser en douceur. Je coupe le contact, enlève mon casque et sors du vaisseau. Je prends le soin de le verrouiller aussi car je vais peut-être aller faire un peu de tourisme. Il faut dire que ce n'est pas tous les jours que l'on a l'occasion de voyager. Bien maintenant, je dois prévenir maître Cenovii.

    Moi : R4, j'aimerais pouvoir communiquer avec le maître Cenovii. Branche-toi sur la fréquence la plus proche afin de capter un signal.

    Un hologramme du mandalorien apparait sous mes grands yeux noirs de Nautolan. Maître Cenovii semble être déjà occupé. Je lui fais signe quand même pour qu'il me voit. Il tourne enfin la tête et laisse tomber son activité pour me demander comment mon voyage s'est déroulé.

    -------------------------------------
    Que la force soit avec vous !
    May the force be with you !

    Je suis l'apprenti padawan de Kaarde.

    Ce message a été modifié par: Jedi-Yoda le 17-04-2010 23:19

    vendredi 13 novembre 2009 - 08:19 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Evénements

Exposition Lego Star Wars - Chanorier

24 juin 2018 - 07 nov. 2018

Expo LEGO 100% Star Wars - Mini World Lyon

13 oct. 2018 - 13 nov. 2018

Paris Manga et Sci-Fi Show 26ème édition

20 oct. 2018 - 21 oct. 2018

Comic Con Paris 2018

26 oct. 2018 - 28 oct. 2018

Toulouse Game Show

01 déc. 2018 - 02 déc. 2018

Concert Star Wars à Toulouse par Tugan Sokhiev

19 déc. 2018 - 20 déc. 2018

Celebration

Star Wars IX

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2018 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide