Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur Internet comme Apple Safari ou Google Chrome. Vous pouvez aussi mettre à jour votre version de Microsoft Internet Explorer. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    L'hologramme du Nautolan apparait devant moi.

    Moi - Tout s'est bien passé Zatila?
    Zatila - Heuuu... J'ai rencontré une escouade de Tie vers Alderaan, c'est pour ça que j'ai mis un peu de temps. Mais le X-Wing va bien!
    Moi - Une escouade de Tie? Vers Alderaan? Par la Force, te fouterais-tu de ma poire?
    Zatila - Non, non, je vous jure!
    Moi - Haaa ne jures pas!!
    Zatila - Mais puisque je vous dis que...
    Moi - Il suffit Zatila! Il y a une probabilité de 0,03% que tu rencontres des Tie à notre époque et en passant furtivement vers Alderaan!
    Zatila - ...
    Moi - Bref, si tu as réussis à rejoindre Coruscant c'est parfait. Je reçois les coordonnées de ton trajet, tu as réussis l'exercice padawan. Maintenant reviens sur Yavin, et ne me dis pas que tu as croisé la flotte de l'Empire quand tu arriveras sinon je t'embroche sur place.
    Zatila - Bien maitre, terminé!

    ---------------------------------------------------------
    Jedi-Yoda > Je ne t'en dirai pas plus que ce que je t'ai dis sur MSN. Même si tu nous a fait une belle bataille, tu passes vraiment trop vite sur le trafic aérien de Coruscant alors que c'était la une partie essentielle de l'exercice. He oui c'était un exercice d'orientation, suis d'abord les consignes! Ton expression est toujours aussi convaincante, pour ça y a pas de problème. Allez à toi l'exercice 4.

    Exercice 4 : Commandement tactique
    Objectif : Mener vos trouves à la victoire
    Appareil utilisé : Simulateur programmable
    Description : Resté sur le pont de la corvette corellienne CR 90 qui sera la pièce maîtresse de votre armada, vous dirigerez le combat spatial qui se déroule sous vos yeux. Vous serez aidés de douze chasseurs X-wings et de quatre Y-wings. Face à vous, un croiseur impérial de classe Tartan (Même gabarit), trois escadrons de cinq chasseurs et un de cinq bombardiers Tie. Organisez vos troupes, gérez votre bouclier, ciblez les points capitaux de l'ennemi... Soyez inventif et efficace!

    -------------------------------------
    Cerar Norac-Viinir "Celui qui court derrière la montagne"
    alias Cenovii le Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure, Maitre de Keller et de Shina

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 16-11-2009 19:28

    lundi 16 novembre 2009 - 19:26 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Jedi-Yoda

    Jedi-Yoda

    9643 Crédits

    ;) Exercice 4 : Commandement tactique :n1:


    I- Retour sur Yavin 4

    Je reviens de ma mission en un seul morceau. Pourtant, des chasseurs m'ont donné du fil à retordre. Au premier coup d'oeil, il m'a semblé qu'il s'agissait de chasseurs Tie. Mais la probabilité que s'en était vraiment est si faible que je commence à croire que je me suis trompé. Aucune importance, j'en suis venu à bout, c'est le principal. Sur le chemin du retour, j'ai longuement médité. Comment va se dérouler l'exercice suivant ? J'ai essayé de faire le vide en moi afin de ne pas m'inquiéter davantage. Puis, en un rien de temps, je suis déjà de retour sur la planète. Je descends de mon vaisseau et vais rejoindre maître Cenovii.

    Cenovii : Bonjour Zatila, prêt à enchaîner avec le quatrième exercice ?

    Moi : Bien sûr maître ! répondis-je d'une voix assurée


    II- Un exercice pas comme les autres

    Dans la salle d'astronavigation, je contemple les différents simulateurs. Je me demande bien dans quel vaisseau je vais monter cette fois-ci.

    Cenovii : Inutile de rester ici plus longtemps, suis-moi jeune padawan !

    Curieux de savoir ce que le maître me réserve, je le suis calmement.

    Nous arrivons devant une porte. Le mandalorien me regarde et déclare :

    Cenovii : Derrière cette porte se trouve le simulateur. Pour être exact, il s'agit d'une corvette corellienne CR 90. Cette fois-ci, tu ne prendras pas les commandes physiquement. Ta mission consistera à vaincre un croiseur impérial de classe Tartan. Ton devoir sera de diriger tes troupes et à les conduire à la victoire bien évidemment. Tu disposes pour cela de douze chasseurs X-wings et de quatre Y-wings. Sache que ton ennemi possède ses propres armes.

    Je m'apprête à rentrer dans la salle.

    Moi : Je ferais attention maître. Souhaitez-moi bonne chance.

    Cenovii : Que la force soit avec toi !

    La porte se referme juste après la phrase du maître et le simulateur s'active. Je me retrouve donc plongé dans une grande pièce remplie de lumière, le poste de pilotage. C'est une nouvelle expérience qui se présente à moi. Cette fois-ci, pas question de piloter, je dois diriger une vraie armée. Cette nouvelle mission est sans doute plus difficile que les précédentes. Je préfère donc prendre mon temps. J'observe les alentours. Dans la salle, plusieurs hommes vont et viennent sans faire attention à moi. Je dois les prévenir du danger qui allait survenir. Cela me fait d'ailleurs une drôle d'impression. Je connais le futur si je puis dire et je suis certain que cela va me tomber dessus d'un coup. Je repère vite le lieutenant et m'armant de courage, j'ordonne :

    Moi : Lieutenant ! Préparez vos chasseurs X-wings. Activez aussi les boucliers, on risque d'en avoir besoin. Je sens qu'un danger est sur le point d'arriver.

    Lieutenant : Bien commandant ! A vos ordres !

    Puis se dirigeant vers ses soldats :

    Lieutenant : Vous avez entendu, tous à vos postes !

    A son commandement, les hommes s'exécutent puis soudain, un vaisseau d'un gabarit assez imposant sort de l'hyperespace sous nos yeux ébahis.

    Moi : Un croiseur impérial ! Il sera certainement difficile à vaincre, déclarai-je.


    III- Suis-je un bon commandant ?

    Aussitôt arrivé, le navire de guerre lâche trois escadrons de cinq chasseurs Tie qui foncent sur nous. Si je ne les connais pas ceux-là avec le temps... Assez rêvassé, l'heure n'est pas à la plaisanterie, je dois commander mes troupes, telle est ma mission.

    Moi : Plusieurs chasseurs Tie droit devant ! Lieutenant, envoyez vos X-wings les affronter ! Que chacun prennent le sien.

    Lieutenant : Bien commandant ! Que fait-on pour le croiseur impérial ?

    Moi : Nous devons lui résister pour le moment. Nous nous en occuperons plus tard.

    En effet, je ne dois pas me concentrer sur le plus gros des vaisseaux. Je risque de perdre beaucoup d'hommes pour rien sinon. Au contraire, je préfère affronter des petites difficultés dans un premier temps. Aussitôt dit, aussitôt partis, les chasseurs sortent enfin du hangar de la corvette et sont visibles sur l'écran de contrôle que je ne quitte plus des yeux. Fidèles à mes instructions, ils se répartissent bien de manière égale. Nous sommes à douze contre quinze. Il est donc difficile pour moi de tous les contrôler en même temps. L'avantage en revanche est que je peux communiquer avec chacun d'eux à n'importe quel moment. Je fais la déclaration suivante :

    Moi : A l'intention de tous les chasseurs X-wings, n'hésitez pas à prendre de l'indépendance. N'attendez pas toujours mes ordres. En revanche, suivez-les immédiatement si je vous en donne !

    Tous les pilotes acquiescent en choeur. Je tiens à laisser un minimum de liberté à mes hommes car j'estime qu'ils se sentiront plus en confiance si je fais ainsi. En parallèle, je les préviendrai dès qu'un danger arrivera.
    Je fixe toujours le panneau de contrôle. Les tirs fusent. Il y en a tellement qu'on ne discerne pas toujours les vaisseaux amis et ennemis. Je comprends donc que je dois rassurer davantage mes troupes.

    Moi : Si vous sentez que vous avez besoin de renfort, prévenez-moi immédiatement et je ferai le nécessaire pour vous aider.

    Le chasseur impérial tire lui aussi depuis tout à l'heure. Heureusement, les boucliers ont l'air de tenir. Par acquis de conscience, je demande :

    Moi : Quelle est l'autonomie du bouclier lieutenant ?

    Lieutenant : Assez faible monsieur, elle stagne actuellement autour de 35%.

    Il faut se débarrasser des chasseurs Tie au plus vite afin de se concentrer sur le plus gros des morceaux. M'adressant au chef des pilotes des X-wings, je demande :

    Moi : Bravoleader, veuillez me faire un rapport de la situation s'il vous plait. Comment vous en sortez-vous ?

    Bravoleader : Nous avons réduis le nombre initial de quinze à dix et nous n'avons encore pas perdu d'hommes.

    Moi : Voilà qui fait plaisir à entendre. Observez-vous des pilotes en difficultés ?

    A l'intérieur de son appareil, le chef scrute les alentours. Il me précise :

    Bravoleader : Il semble que l'un des nôtres est poursuivit par trois chasseurs Tie. Il ne se trouve pas très loin de ma position et semble avoir été assez touché. Dois-je aller l'aider ?

    Moi : Oui, faites donc ! Il n'a peut-être pas pu me prévenir. Les systèmes de communication ont du être endommagés au cours des attaques.

    Je suis fier de mes troupes car elles travaillent vraiment bien en équipe. Les pilotes s'aident mutuellement quitte à risquer leur propre vie. C'est vraiment une belle leçon d'humanité qu'on peut tirer de cette bataille. Elle est si violente pourtant. Jamais je n'ai vu pareil combat. Et le croiseur impérial qui nous tire toujours dessus va bientôt avoir gain de cause si nous ne réagissons pas. Le lieutenant me tient au courant de la durée de vie du bouclier.

    Lieutenant : Puissance du bouclier à 17% maintenant.

    Je songe à utiliser l'armement du vaisseau. Mais je ne peux pas risquer de nous faire tous tuer. Si nous ne résistons pas aux missiles du chasseur impérial, mes troupes se retrouveront démunis de toute aide et ne feront pas le poids face à l'assaut des chasseurs Tie. Jusqu'à présent, les X-wings s'en sont plutôt bien sortis puis, un pilote me contacte :

    Pilote Sheppard : Nous avons du mal à tenir commandant. Pouvez-vous nous aider ?

    Moi : Quel est la situation actuelle soldat ?

    Pilote Sheppard : Nous avons réussis à réduire deux autres chasseurs en bouillie mais les huit derniers sont les plus coriaces. Pour l'instant, nous n'avons aucune perte mais je détecte que sept de nos vaisseaux sont assez endommagés.

    A l'écoute de cette déclaration, je prends conscience que je peux échouer si je ne trouve pas rapidement une solution. C'est déjà un miracle que tous mes hommes aient survécus à cet assaut. Je me concentre et fis appel à la Force. Et cette simple méditation m'appelle à utiliser nos chasseurs Y-wings.

    Reprenant, je rassure le pilote :

    Moi : Très bien soldat, je vous envoie des renforts, regroupez-vous afin de les escorter et n'utilisez pas vos meilleures armes, gardez-les plutôt pour la destruction du croiseur .

    Pilote Sheppard : Bien compris ! Oh attendez !

    Sur l'écran radar, j'observe de nouveaux vaisseaux subitement lancés et qui vont rejoindre leur semblables sauf que ce ne sont pas des chasseurs ordinaires. Il s'agit bel et bien de bombardiers.

    Boum....Boum....Boum.... Ils sont cinq et tirent sur le CR90. Leur armement est d'une telle puissance ! Nous sommes énormément secoués. Pas de temps à perdre, je me tourne vers le lieutenant et lui lance :

    Moi : Envoyez les quatre vaisseaux Y-wings restants et ordonnez-leur d'aller porter main forte à leurs alliés.

    Enfin, je décide :

    Moi : Bien ! Le vaisseau possède ses propres armes. Nous devons nous en servir pour attaquer le chasseur impérial.

    Lieutenant : La puissance du bouclier est descendue à 8% mais nous pouvons encore tenir, enfin je ne sais pas...

    Moi : L'heure n'est pas aux doutes lieutenant ! Depuis tout à l'heure, le croiseur impérial s'est beaucoup rapproché, suffisamment en tout cas pour être portée de tir. Soyez confiant, nous allons en venir à bout. Je vous ordonne donc de déployez les doubles turbolasers Taim et Bak H9.

    Lieutenant : A vos ordres commandant !

    Au bout d'un moment, un pilote me prévient :

    Pilote Ford : Excusez-moi commandant, j'ai le regret de vous annoncer que nous venons de perdre cinq de nos hommes d'un coup. Les bombardiers ont été la cause de leur perte.

    A cette seule révélation, je pense que je vais m'effondrer. La mort de mes hommes est si soudaine. Je me suis juré de n'en perdre aucun. Je leur ai même demandé de me contacter en cas de problème mais rien n'y a fait, ils sont perdus. Ma grande tristesse se transforme progressivement en colère. Je m'en rends compte. Je suis en effet toujours attentif à mes sentiments et je sais que je pourrais exploser. Mais je ne dois pas me laisser aller ainsi. Alors, je prends sur moi même si cela est très dur et continue d'organiser mon plan d'attaque. Les tirs contre le croiseur impérial ont déjà été lancés et ont causé pas mal de dégâts. Pendant que les hostilités continuent, je fixe l'écran de contrôle.
    Nous avons encore sept vaisseaux X-wings ainsi que les quatre vaisseaux Y-wings.
    De moins en moins de chasseurs Tie résistent à notre armada. Bientôt, tous sont anéantis. Mais il reste encore les bombardiers. Tenaces et destructeurs, ils donnent du fil à retordre à mes troupes. Je me décide donc à leur apporter de l'aide. Bien entendu, je voudrais contribuer au combat mais ma mission ne m'autorise malheureusement pas à prendre cette initiative. Puisque je ne peux pas être moi-même aux commandes, j'essaie de cibler les points capitaux de l'ennemi. La force m'est pour cela très utile. J'ordonne aux pilotes de la corvette de tirer aux endroits que je leur indiquais. Comme prévu, nos missiles touchent les systèmes principaux ennemis et le croiseur s'arrête de tirer un moment. J'en profite pour demander à un pilote Y-wings de me faire un rapport :

    Moi : Soldat Astère, où en est-on avec les bombardiers Tie ?

    Astère : Pour la bonne nouvelle, nous avons réussis à en éliminer trois sur cinq. Pour la mauvaise, deux vaisseaux Y-wings ainsi qu'un chasseur X-wings ont capitulé sous le feu ennemi.

    Essayant de garder mon sang froid, j'ordonne :

    Moi : Bien soldat Astère, veuillez en finir avec eux. Ensuite, réunissez tous les pilotes restants et donnez tout ce que vous avez pour anéantir le croiseur impérial.

    Le pilote se remet en vol tandis que le navire de guerre Tartan recommence à tirer. Notre bouclier cède au bout d'un moment. Nous sommes donc à présent très vulnérables. Vite, j'ordonne à mes troupes de concentrer leurs missiles sur l'imposant vaisseau.

    Astère : Commandant, nous ne sommes pas encore parvenus à détruire les deux derniers bombardiers.

    Moi : Nous ne sommes plus que huit désormais. Envoyez donc deux vaisseaux pourchassez les Tie. Les autres dirigeront leur canons sur le croiseur. Allez-y soldat ! Mettez toute la puissance !

    A mon ordre, je commence à voir l'ennemi succomber peu à peu. Il semble ne plus savoir où donner de la tête. Nous allons l'avoir.

    Boummmmm...... Un missile nous touche en plein dedans. Sans bouclier, notre corvette est gravement touchée aux systèmes principaux.

    Pilote principal : Commandant, je n'ai plus accès aux commandes de tir. La dernière attaque nous a été fatale car elle a endommagé les systèmes offensifs.

    Moi : Occupez-vous des réparations et voyez s'il n'y a pas d'autres moyens de faire feu !

    Un certain temps s'écoule avant que les systèmes touchés soient réparés mais nous finissons par retrouver le contrôle des commandes principales. J'ordonne donc à mes hommes de tout donner.

    Moi : Que les X-wings restants utilisent leurs torpilles Krupx MG7 ! Que les Y-wings utilisent leurs canons à ion Armek SW-4 ! Et que notre vaisseau lâche tout sa puissance ! Feu !

    De grandes déflagrations se déchaînent dans l'espace. J'ai crié mes ordres d'un ton vraiment déterminé et cela a porté ses fruits car déjà les derniers bombardiers explosent et le croiseur impérial commence à rendre l'âme.
    Au bout d'un moment qui me parait duré une éternité, il finit par être anéanti. Dans un grand soupir de soulagement, j'ordonne à mes hommes de rentrer au bercail. Tous, sans exception, ont fait de l'excellent travail.


    IV- Bonne fin ou mauvaise fin

    Cette mission a été de loin la plus difficile de toute ma vie. Pourtant, elle s'est déroulée en simulateur mais jamais je ne me suis arrêté de donner des ordres. Cela n'a pourtant pas empêché le décès de plusieurs de mes hommes et bien qu'ils ne soient pas réels, j'ai ressentis de la colère. Sans doute me suis-je inconsciemment projeté dans le futur. Et si je perdais autant d'hommes la prochaine fois. Non, cela je ne le permettrais plus jamais. Bien sûr, il aurait été très difficile de faire un sans faute et les meilleurs pilotes eux-mêmes avaient déjà perdus, au moins une fois dans leur vie, leurs alliés au cours d'une bataille. Mais je considère que je ne serai un vrai commandant et un vrai pilote que lorsque je serai capable d'éviter toute perte. Je dois être plus vigilant. Quoiqu'il en soit, les soldats morts au combat nous ont permis de réussir notre mission et leur courage restera à jamais dans nos mémoires.

    Le simulateur s'éteint et je rejoins Cenovii avec un air un peu triste, bien que heureux par un autre côté d'avoir mené mes troupes à la victoire.

    -------------------------------------
    Que la force soit avec vous !
    May the force be with you !

    Je suis l'apprenti padawan de Kaarde.

    Ce message a été modifié par: Jedi-Yoda le 09-12-2009 07:57

    mardi 17 novembre 2009 - 05:15 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Frobiwan

    Frobiwan

    589 Crédits

    Exercice 5 : Tirs de précision

    Je remonte dans le simulateur , je me sens ridicule , je me suis laissé emporté , j'ai cru que de me laisser la force me guider me serait plus facile ... Mais la force n'est pas tout , il faut aussi penser à utiliser mes capacités .

    Je m'assied dans le cockpit , j'enfile le casque et je l'attache .

    Le simulateur démarre , je me retrouve dans l'espace , évidement , j'étais au courant qu'une explosion allait se produire derrière moi . Mais j'essayais de faire comme-ci je ne le savait pas .

    J'active mes senseurs , et mes boucliers à l'arrière du vaisseau , afin que les flammes qui me poursuivrons , n'abîmerons pas le vaisseau .

    Boummmm !!!

    Une explosion retentit derrière moi , ma seul issus encore une fois , c'est le tuyau devant moi , je rentre à l'intérieur ...

    En faisant très attention de ne pas me prendre une des parois ou un droïde de réparation ...

    Je dirige mon vaisseau incliné vers le bas pour éviter une des parois qui me bloque le passage , je m'aide de la force , cette fois-ci , j'arrive à bien me concentrer ... Car , je sais comment mit prendre pour apprendre à rester calme dans certaine situation .

    Je tourne le levier dans tous les sens , un coup à gauche , un coup à droite , je slalome entre les parois , mais je sais que cela va devenir plus compliquer , car le tuyau se rétrécit et les parois se rejoignent pour n'en faire qu'une .

    Blam Blam !

    Un droïde en moins qui me barrait la route . J'incline le vaisseau sur la gauche en verticale , afin de pouvoir passer la paroi , c'est juste , mais le vaisseau passe avec quelque éraflures ...

    Mais le plus grand danger est derrière moi , le feu gagne du terrain , je ne vais pas assez vite , ce n'est pas une balade de santé ... Il faut que j'appuie sur le manche des gaz ! Car je vais rôtir sur place sinon ...

    La fin du tunnel n'est plus très loin , environ un kilomètre
    Je continue de mettre les gaz , mais j'aperçois que le trou est plus grand que la dernière fois ...

    Chris : Méfiance , je dois me méfier ...

    J'essaye de percevoir le danger , mais avant que je ne vois quelque chose , une dizaine de droïde technicien débarque dans le tuyau ...

    Chris : Ha ! Je vous avait pas vu venir !

    Blam Blam Blam !

    Je dois les dégommer avant qu'il ne me touche , un frontal serait décisif !

    Blam Blam !

    J'en évite un de justesse , je l'avais vu foncer sur mon coté gauche ... Un coup de manche vers la droite et j'avais réussit à l'éviter .

    Je dois tenter le tout pour le tout et foncer dans le tas , le feu regagne du terrain sur moi ... Je tire encore des tirs et je les évite comme je peux ...

    Chris : Désolé les gars , mais la fête est terminée !

    Viouuuuuu !

    Je sort du tuyau .

    BOUMMMMM !

    Le tuyau explose , il ne reste plus rien de lui . Juste quelques bouts de métal , et des carcasse de droïdes .

    Mais je me jette dans un autre danger , le champs de météorite .

    Chris : Faire gaffe aux mines ! Ne pas me faire prendre aux dépourvus ! Je dois me concentrer .

    J'essaye de trouver les bombes cachées , tout en pilotant mon vaisseau , je vole au ralentit , pour ne pas foncer dans le tas , car si je vai trop vite, je risquerait de me prendre une météorite ou une mine .

    Chris : Oullla !

    Je l'ai vu juste à temps !

    Le champs de météorite est vaste et pour finir , je m'y perd peu à peu ... Essayant de m'aider du radar , je fais quand même appel à la force pour me guider pour le chemin à suivre , et progressivement , elle m'indique presque par ou je dois aller . Car le radar peut me montrer ou se trouve les météorites , néanmoins , elle ne m'indique pas par ou sortir ...

    Chris : Une mine !

    Blam Blam !

    Je tire dessus pour me laisser libre passage .

    Chris : ... ... ...

    Un danger menace , mais quoi ?

    Une ombre se fait peu à peu sur moi , je regarde au-dessus de ma tête ...

    Chris : ?

    Une météorite , qui fait plus ou moins 1 kilomètre de diamètre avance progressivement sur moi ... Je dois foutre le camp de la !

    Je met les gaz ! Tout en essayant d'éviter encore une fois les météorites .

    Blam Blam !

    Une mine explose sous l'effet de mes tirs et détruit sur son passage d'autre météorites , ce qui les fait éclater en morceau ...
    Je branche mon bouclier sur l'avant , je me ramasse des morceau de météorites sur mon cockpit ( environ 50 cm ) .

    Bing Bing Bing

    J'essaye de les éviter , je fais un looping , une technique que j'aime bien , des petites fissures se font sur mes vitres ...

    Chris : Mince !

    Blam Blam !

    Je tire sur les petits morceau , afin d'en recevoir le moins tout en faisant attention a l'énorme météorite et aux mines ...

    Un autre morceau de météorite est juste en dessous de moi , de la même envergure que l'autre au-dessus de moi ... Si je ne me tire pas de la , ces deux météores ne feront qu'une bouchée de moi ...

    Je suis à fond sur les gaz .

    Blam Blam !

    Une mine était encore sur le passage .
    Je met le levier vers la gauche pour éviter une météorite ...

    Les deux météores se rapprochent l'un de l'autre , je me trouve au milieu ...

    Ils ne sont plus qu'a 100 mètres l'un de l'autre , et je ne serais à l'abri qu'à partir de 400 mètres ...

    Chris : Ça va être trop juste !

    Les deux rochers se touchent presque ... 50 mètre , il m'en reste 290 à parcourir ...

    40 - 30 - 20 - 15 - ...

    Boum Boum Boum !
    Les mines placées explosent , touchée par les rochers , elle saute l'une après l'autre .

    Plus que10 mètre entre les deux ...

    Mais une météorite bloque la collision , elle ne tiendra pas longtemps face à la masse des deux , mais cela me laissera peut-être le temps ...

    Il m'en reste 50 ... Le petit météore commence à s'aplatir et à se fendre ...

    Chris : Ça va passer ! Ça va passer !

    La petite météorite cède et les deux rochers se rejoignent vite ...

    Chris : Non !

    5 mètres ...

    3 mètres ...

    2 mètres ...

    Sringggggkruik ...

    Le vaisseau commence à se faire aplatir .

    Chris : Pas si près du but !

    0.50 mètre

    Viouuuuuuu !

    Le vaisseau passe !

    Chris : Ouahhhh !!! Pffffff !

    je transpire , j 'ai du mal à respirer avec tous ce stress ...

    Je sors facilement du champs de météorite et le simulateur s'éteint .
    -------------------------------------
    Que la force soit avec vous !!!

    Le padwan de Maître Kiad

    Ce message a été modifié par: Frobiwan le 18-11-2009 03:25

    mercredi 18 novembre 2009 - 02:03 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Cette fois la situation est inversée; Zatila sort de la salle de simulation spéciale commandement tandis que Chris saute du simulateur T-47. Une nouvelle fois, ils se dressent ensemble devant moi, échangent un bref regard et demandent en choeur:

    Chris & Zat - Votre verdict Maitre?

    Moi - Vous avez tous les deux réussis votre exercice! Vous pouvez passer à la suite. Attention Zatila, l'avant-dernière épreuve est très dure, soit très attentif! Chris, tu peux passer à l'exercice final et on verra si tu mérite le diplôme tant attendu de pilote jedi.

    Les deux padawans sont très enthousiastes malgré les épreuves difficiles qui les attends.

    -----------------------------------------------
    Jedi-Yoda > Les formules de politesse en pleine bataille je pense que tu peux t'en passer ^^ et aussi tu es sensé voir l'état de tes propres vaisseaux sur tes écrans de contrôles sans avoir à leur demander. A part ces deux choses là, ton exercice 4 est exemplaire et tu l'a réussis haut la main. Originalité et intensité en sont les maitres mots, bien joué!

    Exercice 5 : Tirs de précision
    Objectif : Atteindre l'espace dégagé en vie
    Appareil utilisé : Simulateur de Speeder T-47
    Description : Lorsque l'exercice commencera, vous vous trouverez à l'entrée d'un tunnel composé d'un enchainement de paroi métallique et de tuyaux. Une explosion vient de se produire derrière vous et votre seule issue est ce conduit. Vous devrez faire preuve de réflexes, en détruisant quelques obstacles tels que des droïdes d'entretien ou des cloisons. Une fois sorti de ce bourbier, pas le temps de souffler, il vous faut rejoindre un point de l'espace situé de l'autre côté d'un champs d'astéroïdes! Attention, des mines ont habilement été placées sur votre route entre les rochers. Bon vol et pensez à prendre une serviette-éponge!

    Frobiwan > C'est mieux que la dernière fois même si je trouve que c'est plutôt léger pour une avant-dernière épreuve. Heureusement, la fin est haletante et relève le niveau! Je t'accorde donc le droit de passer à l'épreuve finale! Tu vas revivre une bataille légendaire, c'est l'accomplissement de ton enseignement de pilote alors je veux que tu me fasses le meilleur post de ta vie! A toi!

    Exercice 6 : Bataille de légende
    Objectif : Participer à la reproduction choisie et accomplir votre mission.
    Appareil utilisé : Simulateur du vaisseau correspondant au sujet
    Description : Trois reproductions s'offrent à vous, la finalité du combat ne peut être modifiée.
    Tu as donc choisis Hoth!
    - Défense de Hoth : La base des rebelles sur la planète glacière Hoth est menacée par l'Empire. A bord de votre Snowspeeder, vous allez devoir affronter les AT-AT et les AT-ST déployés au sol. Vous disposez ici d'un co-pilote et d'un seul câble de remorquage (Pas de manœuvres héroïques, vous devez en priorité détruire les AT-ST et retenir les AT-AT pour permettre aux transports de fuir)
    -------------------------------------
    Cerar Norac-Viinir "Celui qui court derrière la montagne"
    alias Cenovii le Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure, Maitre de Keller et de Shina

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 18-11-2009 17:15

    mercredi 18 novembre 2009 - 17:14 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Frobiwan

    Frobiwan

    589 Crédits

    Exercice 6 : Bataille de légende

    Je rentre dans le simulateur , et je mets mon casque , attache mon harnais de sécurité . L’action terminée , je me calme un peu , car c'est le dernier exercice qui me jugera , il faut que je reste vigilant à tout ce que je vais faire et à mes sentiments que je vais avoir durant la bataille

    Le simulateur démarre.


    Hoth : Base Echo


    Le premier convoi est passé , le premier convoi est passé !

    Des cris de joie se font entendre dans tout le hangar .

    Derrière moi dans le vaisseau , j'entends une voix .

    Astrono : Bonjour Chris ! Je suis Astrono et je serai votre co-pilote durant l'affrontement .

    Chris : Ok , en espérant qu’on réussira à se les faire !

    Les portes du Hangar s’ouvrent peu à peu , laissant passer la lumière de dehors .

    Chris : Prêt pour le décollage ?

    Astrono : je suis paré !

    J’allume les répulseurs et je donne quelques coups de gaz , notre vaisseau décolle . Durant le décollage , j’aperçois une personne que j’avais déjà vu dans les archives , il s’agit du Maître Luke .

    Lui aussi prend part dans la bataille , si mes souvenirs sont bons , durant , la bataille , il détruira un TB TT à lui tout seul .

    Nous nous dirigeons ensuite vers la sortie du Hangar .

    J’éteins mes répulseurs et c’est partit !


    Hoth : Sur la surface - Champ de bataille


    Les tirs ont déjà commencé sur les tranchées .

    Leader Jak : Groupe 5 , test radio !

    Chris : Radio fonctionnelle Leader !

    Orbs : Fonctionnelle Leader !

    Fly : Fonctionnelle Leader !

    Leader Jak : Bien les gars , nos ordres sont clairs , repousser les AT-AT et les AT-ST !

    Nous sommes quatre , nous suivons le peloton de tête qui est dirigé par Luke Skywalker .

    La bataille va commencer , nous voyons les AT-AT en approche , ils sont à plus ou moins à 750 mètres de la Base Echo .

    Leader Jak : Préparez- vous à l’attaque ! Restez avec moi !

    Les premiers tirs commencent à affluer sur nous ! Et les vaisseaux commencent à se disperser en groupe .

    Blam Blam Blam !

    Orbs : Leur coque est très robuste , ça va être dur pour les détruire!

    Leader Jak : Pas de panique Orbs , souvenez vous des ordres !

    Je suis face à l’ennemi , devant un AT-AT ,il me tire dessus , j’évite les tirs en descendant pour ensuite remonter quand je ne suis plus à portée des tirs , il faut faire attention , ils sont redoutables , un impact pourrait être fatal .

    Leader Jak : Rester en formation groupe 5 !

    Je suis le leader , suivit de mes deux autres coéquipiers .

    Faisant appel à la force , j’essaye de trouver où se situe le point faible de l’ennemi . Et les seuls points faible que je trouve sont les jambes mécanique ... Et encore , si on vise très bien , mais pour cela , la force m'aidera . Elle me guide dans ma visée et dans ma précision .

    Les tirs affluent de partout maintenant , j’aperçois Maître Luke . Ils est en pleine riposte contre un AT-AT.

    Soudain , une menace apparaît , mais je la ressens derrière moi , je fronce les sourcils et essaye de savoir ce que c'est ... Puis j'aperçois dans ma tête , une des tranchées de la base attaquée ... Par des ennemis ...

    Chris : Leader ! Je ressens quelque chose d'anormal ! Il faut faire demi - tour , un danger se dirige vers nos tranchées !

    Leader Jak : Cessez de faire vos histoire avec la force et concentrez-vous sur la bataille pilote !

    Chris : Leader ! Je me dois de désobéir à vos ordres ! Nos hommes dans les tranchées sont en danger , la force ne ment pas !

    Leader Jak : Chris ! Si vous faites ça je ...

    Mais avant qu'il ne puisse terminer sa phrase ...

    Capitaine des troupes au sol : Pilotes ! Nous avons besoin d'aide ! Un groupe d'AT-ST se dirigent vers nous ! Ils ne sont plus qu'à 300 mètres de nous ! Ils vont nous réduire en bouillie!

    Leader Jak : ... ... ...

    Chris : Leader ! Devons-nous faire demi tour ?

    Leader Jak : Heu ... Oui ! Cap sur le secteur 012 - L5 !

    Orbs : Ok !

    Fly : Je suis derri… Boummmm !

    Bly venait de se faire détruire par un des AT-AT .

    Chris : Fly !

    Il ne restait plus rien de lui , plus qu’un nuage de fumée et quelques débris qui tombent le sol .

    Nous nous dirigeons , moi , leader Jak et Orbs vers l'ennemi .
    En effet , deux AT-ST se dirigent vers les tranchées où se situent les canons qui servent à repousser les AT-AT .

    Nous sommes trois à faire face aux deux AT-ST , ils étaient moins solides , mais il avait une vitesse de feu plus rapide que nous .

    Leader Jak : Feu ! Concentrez votre puissance de tirs sur le AT-ST de droite !

    Je me concentre , essayant de visualiser avec la force ou je dois tirer pour faire mal . J'appuie sur le bouton ...

    Blam Blam Blam !

    Nous tirons tous les trois sur le même AT-ST . L' AT-ST commence à avoir des dégâts .

    Chris : Encore un passage et ce sera bon !

    Nous faisons demi-tour , les AT-ST ne sont plus qu'à 250 mètres des tranchées .

    Blam Blam Blam !

    Un des AT-ST explose et ne laisse plus que ses deux jambes . Toute la partie supérieure a explosé .

    Leader Jak : Il nous n'en reste plus qu'un !

    Nous refaisons un passage sur l'ennemi et feu !

    Blam Blam Blam !

    Blam ! Blam !

    l'ennemi avait fait feu et m'avait touché .

    Chris : Mince !

    Astrono : Chris nous avons été touché sur l'aile gauche , mais les dégâts ne sont pas graves , aucun système de navigation ou de feu n'a été endommagé .

    Chris : Bien ok ! Mais dis moi s'il y a quelque chose d'anormal .

    Leader Jak : Chris ! Vous êtes touché ? Les dégâts sont importants ?

    Chris : Négatif ! Aucun système n'est détruit .

    Leader Jak : Je vous conseille de retourner à la base , un vaisseau endommagé ne peut que nous ralentir .

    Chris : Je me permets de vous désobéir , mais je vous répète que le vaisseau va bien .

    Leader Jak : Bien ! Mais faites attention !

    Nous retournons pour notre dernier assaut .

    Blam Blam Blam !

    L'AT-ST succombe sous nos tirs incessants , et s'écroule sur le sol .

    Capitaine des troupes au sol : Bon boulot les gars et merci pour le coup de main !

    Leader Jak : Ce fut un réel plaisir ! Bon , groupe 5 , on retourne affronter l'ennemi !

    Nous retournons en plein sur l'ennemi . Beaucoup de dégâts se trouvent sur notre chemin , des débris de Snowspeeder se trouvent un peu partout ...

    Soudain , un des AT-AT tombe à la renverse .

    C'est Wedge Antille , il a fait tomber l'AT-AT avec son câble .

    Chris : Bien jouer Wedge !

    Moi et Orbs nous dirigeons pour le détruire . Nous tirons quelques tirs et il explose .

    Leader Jak : Bien ! Remettez-vous en formation ! Et feu à volonté sur les AT-ST ! Le groupe de Luke et Zev Senesca s'occupent des AT-AT !

    Les AT-ST se dirigent plus vite et sont plus nombreux que les AT-AT , ce qui est plus difficile pour nous de les détruire .
    Cependant , nous ne sommes pas seul , nous sommes aidé du groupe 4 et 6 .

    Je vois un AT-ST qui s'approche trop près des tranchées . Il tire sur un des canons qui sert à repousser les AT-AT et il explose sous les tirs de l'AT-ST . Dans la foulée , beaucoup de soldats meurent .
    Je déteste voir des gens mourir , personne n'aime ça je suppose , mais cela m'amène de la colère et de la haine envers celui qui cause la mort .

    Chris : Oh toi , je vais t'avoir ! Leader et Orbs , j'en ai un tout près !

    Orbs : Ok ! Je l'ai vu !

    Leader Jak : Je le vois ! Même opération les gars !

    Blam Blam Balm !

    Encore une fois nous tirons sur sa partie supérieur .

    Blam Blam !

    Il riposte .

    Boum !

    Leader Jak : Non ! Je suis touché ! Je n'ai plus mes système de navigation ! Ahhhhhhh !!!

    Chris : Leader ! leader ! Remontez ! vous allez vous écrasez contre l'ennemi !

    Le snowspeeder est en feu et le cockpit n'est plus qu'une épaisse flamme ! Il s'écrase sur l'AT-ST , et il explose tous deux en même temps .

    Chris : Leader ! leader !

    Plus rien à la radio , le leader Jack n'était plus qu'un tas de cendre et de débris sur le sol ...

    Groupe 6 : Groupe 5 ? leader Jak ?

    Chris : Ici Chris ! Leader Jak est mort ! Détruit par un AT-ST !

    Ledaer Groupe 6 : Désolé Chris ! Mais vous allez devoir reprendre les rennes de votre groupe , car les groupes qui s'occupaient de détruire les AT-AT sont en difficulté !

    Chris : Leader 6 , bien reçu ! Orbs , viens avec moi !

    Orbs : je vous suis !

    Nous nous dirigeons vers les AT-ST , aucun d'entre eux n'ont encore explosé après l'exploit de Wedge ...

    Nous voyons Luke et Zev Senesca , ils sont tous deux en mauvaise posture ...

    Zev Senesca explose .

    Chris : Non ! Nous n'arriverons jamais à temps .

    Nos vaisseaux se rapprochent , maître Luke n'est plus très loin , une vingtaine de mètres nous sépare , mais ...

    Il se fait toucher et il s'écrase vers le sol .

    Orbs : Oh non !

    Le vaisseau s'est écrasé et Maître Luke sort de son vaisseau juste à temps , de peu et il se faisait détruire par une des pattes de l'AT AT .

    Chris : Essayons de faire tous notre possible pour attirer l'attention sur nous Orbs , cela retardera la destruction du bouclier et le canon à ion .

    Orbs : Bien compris !

    Nous tirons aux maximum sur les AT-AT , nous remarquons qu'il ne reste plus beaucoup de pilotes sur le champs de bataille . Ils tombent un à un .

    Orbs : Je ne tiendrai pas longtemps sous leur rafales de tirs !

    Chris : Battez en retraite ! Ne restez pas la !

    Mais avant qu'il ne puisse faire un seul mouvement , un tir d'AT AT lui fait prendre feu ... Il se désintègre et devient une boule de feu .

    Orbs : Ahhhhhh !!!

    Chris : Orbs !

    Boum !

    Il explose contre le sol .

    Je ne peux plus le tolérer ! Trop de mort . Ma colère remonte , j'ai essayé de la dissimuler et de ne pas la faire ressortir , mais c'est plus fort que moi ... Une voix dans ma tête m'efforce de me reprendre ... Mais je ne l'écoute pas , aveuglé par la colère ...

    Chris : Prenez ça !!! Et allez en enfer !!!!!

    Astrono : Chris ! Nous sommes en train de perdre notre système ! Nous ne tiendrons pas longtemps face à trois AT AT !

    Astrono me fait sortir de mes pensées négative ,Je me rappelle que je ne suis pas seul dans le vaisseau et je me dit qu'Astrono n'avait pas à mourir pour mes excès de colère , il n'avait rien avoir la dedans et je décide de me calmer .
    Je descend en piqué , je fais un looping pour éviter quelques tirs de l'ennemi . Mais l'un d'eux nous touche sérieusement . Le vaisseau a de la fumée ... Bientôt remplacée par le feu ...

    Astrono : Encore quelques tirs et c'en est finit de nous ...

    Chris : je suis désolé Astrono , je vais nous faire tuer à cause de moi ...

    Astrono : Ne vous en faites pas pour moi , je préfère mourir en héros que de mourir vieux dans mon lit !

    Je souris .

    Nous nous prenons un tir en pleine face , je suis en pleine dérivation . J'essaye de m' écraser contre les pattes de l'AT AT .

    Le frontal est pour bientôt , je me tiens prêt .

    Chris : AHHHHHH !!!!!

    Astrono : Ahhhhhhh !!!!![

    Boum !

    Nous explosons contre la patte ou j'avais miser tous mes tirs , la patte se coupe en deux , trébuchant ainsi le colosse . Il explose sous le choc .

    BOUM !!

    Après ça , les AT AT profitent qu'ils n'y aient plus de défense aérienne et terrestre pour détruire le bouclier d'Endor .
    Mais les convois de la flotte Rebelle avait tous réussit à décoller , laissant ainsi , aucun espoir de laisser des prisonniers à l'Empire .


    Yavin 4 : Salle de pilotage et d'astronavigation - Simulateur .


    Le simulateur est terminé , je suis dans le vaisseau de simulation , je repense à tous ce qui viens de se dérouler , j'ai échoué , je n'ai pas réussit à repousser l'attaque de l'Empire , mais j'avais réussit à repousser l'attaque pour les convoies ... Mes sentiments m'avaient joué des tours aussi et j'ai été aveugler par la colère , faisant de moi quelqu'un d'ignoble , plein de vengeance , une voie que je ne dois absolument pas suivre ... Cela m'amènerai à ma propre perte
    Je stresse ... car je me demande qu'elle sera le verdict du maître Cenovii . Je prends mon courage à deux mains , je vais sortir , mais d'abord , je coupe tous les système du simulateur et j'enlève mon casque ...



    -------------------------------------
    Que la force soit avec vous !!!

    Le padwan de Maître Kiad


    Ce message a été modifié par: Frobiwan le 23-11-2009 20:45

    lundi 23 novembre 2009 - 05:13 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Jedi-Yoda

    Jedi-Yoda

    9643 Crédits

    ;) Exercice 5 : Tirs de précision :n1:


    I- Méditation

    Cette avant-dernière épreuve fait raviver en moi beaucoup de souvenirs. En effet, la dernière fois que je suis monté dans le simulateur de speeder T-47, j'essayais d'assimiler les bases du pilotage. J'étais alors bien inexpérimenté à l'époque. Encore aujourd'hui, j'ai énormément de choses à apprendre. Pourtant depuis le commencement, j'ai le sentiment d'avoir beaucoup progressé. J'ai dû affronter des chasseurs, diriger des troupes, faire décoller et atterrir mon vaisseau sans risque, échapper à des éboulements, faire des réparations, savoir écouter la force à tout moment et tellement plus encore. Et désormais, je me trouve à la cinquième étape de mon apprentissage de pilotage. Conscient que cet exercice ne va pas être de tout repos, qu'il va certainement être le plus difficile d'entre tous, j'ai choisi de prendre mon temps avant de m'y mettre. Je fais donc actuellement de la méditation dans la salle d'astronavigation. J'aurais très bien pu utiliser la salle des padawan pour cela mais je veux avant tout m'imprégner des lieux. Maître Cenovii m'a donné son accord. Il est présent d'ailleurs, en train de bricoler comme à son habitude. Il m'a conseillé de me poser toutes les bonnes questions avant de commencer. Chris n'est pas ici en revanche. Mais à travers la force, je perçois qu'il est là. C'est une impression étrange d'ailleurs. Je le vois, je le sens, présent dans cet immense espace d'étoiles. Il semble aller bien mais il est trop occupé pour recevoir les messages que je lui envoie. Cette épreuve, je dois la relever tout seul. Je ne peux compter que sur moi-même et sur la force.


    II- La lumière au bout du tunnel

    Fin prêt à commencer, je me relève. Cenovii s'arrête un moment de bricoler.

    Cenovii : Ta méditation t'a-t-elle aidé ?

    Moi : Oui maître ! Et je suis paré pour l'exercice suivant.

    Cenovii : Bien, il ne va pas être facile d'en venir à bout. En effet, tu devras tout d'abord échapper à une explosion et te frayer un chemin en évitant quelques obstacles dressés sur ton passage. Une fois sorti de ce bourbier, tu n'auras pas le temps de te reposer. il te faudra rejoindre un point de l'espace situé de l'autre côté d'un champs d'astéroïdes composé de mines.

    Moi : J'espère que j'y arriverais !

    Cenovii : Reste concentré, suis ton intuition et écoute la force. Ainsi, tu réussiras cette épreuve. Que la force soit avec toi jeune padawan.

    Je rentre dans le simulateur, verrouille le cockpit et règle mon casque. Pour les autres manipulations, je n'ai pas à les faire car déjà je me retrouve dans l'espace.
    Devant moi se trouve une sorte de tunnel composé de parois métalliques. Dois-je m'y engouffrer ?

    Boummmm !

    Une explosion d'une grande puissance retentit derrière moi. Vite, je me dirige vers le tunnel. Je peux pas m'arrêter car la déflagration prend de plus en plus d'ampleur. Je suis donc comme poursuivit. Elle gagne du terrain et ma seule option et d'accélérer autant que je peux. En même temps, j'active les boucliers arrières afin que mon vaisseau ne soit pas endommagé par les flammes. Aussi, je mets en route les senseurs qui me préviendront des différents dangers invisibles à l'oeil nu. Je n'ai malheureusement pas de droïde mécano pour m'aider cette fois-ci.

    Moi : J'aimerais bien avoir R4 avec moi, pour les réparations que je n'aurais pas eu à faire et aussi pour la compagnie, je l'avoue.

    Le tunnel semble infini. Et alors que je viens de m'engouffrer dedans, des droïdes d'entretien et divers objets embêtants se dressent sur mon passage. Rapidement, je prends possession des commandes de tirs et vise de manière précise. C'est en effet le but de l'exercice. Je me débarrasse des obstacles.

    Moi : Excusez-moi mais j'ai pas toute la journée !

    J'ai beau tirer, ils reviennent encore. Les droides n'arrêtent pas d'essayer de me barrer la route. Heureusement, ils ne sont pas très impressionnants et une seule petite attaque les détruit. D'un autre côté, ils arrivent à me ralentir et le feu gagne du terrain. Je serre les dents. Pour augmenter la difficulté, le tunnel n'est pas régulier. Il est complètement déformé. Un coup, je dois passer à droite, un coup à gauche.

    Moi : Je vais me mettre en vrille, c'est la technique classique. Ahhhhhhh !!!!!

    Je suis un peu secoué mais ça va. Les flammes se sont déjà un peu éloignées et j'arrive à anéantir les droïdes.

    Droïde : 5/5 ! Oh oh !

    Soudain, je prends conscience que le tunnel perd en épaisseur. Il se referme progressivement mais le feu lui continue de me suivre.
    De loin, j'aperçois que le tuyau est complètement fermé. Que faire ?

    Moi : C'est pas vrai ?! C'est un cul-de-sac !

    Ma seule possibilité est de tirer.

    Bamm ! Bamm !

    Le mur ne cède pas. Je dois rapidement trouver une solution si je ne veux pas finir écrabouillé comme une crêpe. Je fais appel à la force. Je ferme les yeux tant j'ai confiance en elle. Je sais que je ne risque rien.
    Quelques secondes s'écoulent. J'ai toujours les mains sur les commandes et je sens la vitesse de mon T-47 accélérer. J'ai l'impression que le temps s'est arrêté.
    Je ressens pourtant toujours très bien l'explosion qui me suit et reste convaincu que je vais m'écraser contre le mur en face de moi d'ici deux secondes. Puis je rouvre d'un coup les yeux. Ma surprise est alors énorme.

    Moi : Mais...Que s'est-il passé ?

    Incroyable ! Je suis toujours vivant et la cloison présente il y a quelques secondes a littéralement disparue. Je regarde mon compteur de missiles. Il n'a pas changé. Je n'ai donc pas fait feu. Je ne peux pas non plus avoir détruit le mur simplement en fonçant droit dessus. Je l'aurais senti sinon. Je réfléchis à ce qui a bien ce passer. Soudain, il me semble enfin comprendre. Peut-être suis-je passé à travers. Je ne sais pas si cela est possible mais cela n'a pas de grande importance finalement car je suis sain et sauf. De plus, je n'ai pas tellement le temps de me poser la question car les tirs des droides d'entretien continuent de pleuvoir et je dois réagir. Vite, j'effectue un looping et parvient à leur échapper. Au bout d'un moment, ils sont tous anéantis. Le tunnel ne finit pas pour autant et la déflagration a été telle qu'elle continue de me poursuivre.

    Moi : Arrgg... Satanée déflagration ! Je dois lui échapper.

    Pendant encore un bon moment, j'évite les parois qui me bloquent le passage. J'effectue quelques parades et arrive à un tunnel plus régulier. Mais soudain, j'aperçois qu'il se referme encore mais cette foi-ci, c'est un peu différent. En effet, la première fois, les parois s'étaient rejointes pour n'en faire qu'une. Alors que là, une porte se referme progressivement. Il faut que j'accélère si je ne veux pas me retrouver coincer. Je fais appel à la force afin de gagner en vitesse. Je mets les gaz. Je ne suis plus qu'à quelques mètres. Mon passage va être vraiment juste.

    Scrhoommmp !!!!

    Une explosion retentit. C'est le tunnel qui vient de voler en mille morceaux. Mais heureusement, j'en suis sorti avant. Je vois des tas de bouts de carcasses de droides et de métal qui en résultent. Ouf, j'ai réussit !


    III- Une pluie de météorites

    Je n'ai pas le temps de souffler que déjà un champ de météorites s'imposent devant moi. Vite, je dois activer les boucliers avant. Cette nouvelle épreuve est bien plus périlleuse que la précédente. J'essaie d'éviter tous les obstacles qui se dressent sur mon chemin mais cela n'est vraiment pas évident. De plus, des mines judicieusement placées explosent lorsque je passe trop près d'elles. Mes senseurs en détectent des centaines. C'est un véritable parcours du combattant.
    J'essaie de me glisser dans la dense ceinture d'astéroïdes.

    Moi : Arrgg...C'est plus compliqué que je ne l'avais imaginé !

    J'esquive progressivement les rochers et résiste malgré les nombreuses mines qui explosent. Je me concentre une fois de plus et fais appel à la force afin d'éviter un crash. Le nombre d'obstacle est impressionnant. Une véritable orgie de météorites me barre le passage mais j'évite de trop paniquer. Je dois en anéantir le plus possible. J'utilise les canons laser de mon appareil pour en détruire une assez éloignée. En effet, je ne veux pas risquer que l'explosion qui en résulte n'endommage mon vaisseau. La mine qui se trouvait sur l'astéroïde fait éclater d'autres météorites et libère une voie. Je m'y engouffre. Mais d'autres météores me font face. Ils sont imposants et si je ne me dégage pas de là, je risque de foncer dessus. Je tire encore afin que le rocher vole en éclat. Mais certains cailloux frôlent mon T-47 et vont à long terme l'abîmer. D'une vrille, je réussis à me sortir de ce mauvais pas.

    Boum ! Boum ! Boum !

    Des mines explosent encore mais je les esquive toutes. Je tire à l'avance afin de libérer le passage. J'ai confiance en mes compétences de pilotes et en la force. Je reste tout de même concentré. J'ai l'impression qu'une menace me guète.
    Au bout d'un moment, j'aperçois devant moi une gigantesque météorite, bien plus impressionnantes que les autres. Mon intuition ne m'avait pas menti. Je dois absolument échapper à ce gros caillou. Il est vraiment imposant et je ne peux pas m'enfuir simplement sur le côté. Une de mes options est encore de faire feu dessus. Mais je suis un peu réticent car j'imagine ce que va donner l'explosion lorsque je la détruirais. Je réfléchis quelques secondes. Le rocher se rapproche dangereusement. Vite, il me faut trouver une idée sinon je risque une belle combustion. Je me concentre. La force pénètre en moi et tout à coup, je sais ce que je dois faire. Je vise sur une météorite situé à proximité. Mon instinct me dit qu'elle est composé de plusieurs mines.

    Scrhoommmp !!!!

    Le rocher explose et la déflagration est telle qu'elle atteint le gigantesque météore sur lequel les nombreuses mines volent en éclat. Ce dernier est dévié sur la gauche. Vite, je dois l'esquiver en partant dans la direction opposée.

    Moi : Arrggg... C'est chaud ! Je dois y arriver !

    Le suspense est à son maximum. Vais-je ou non réussir à m'écarter de ce danger ? Je ne peux pas effectuer de techniques particulières. Cela me ralentirait et me ferait prendre une mauvaise tournure. Je m'efforce juste d'accélérer, m'aidant pour cela de la force et des compétences de mon T-47. J'active aussi le bouclier gauche afin d'éviter toute casse.

    Viiionnnnn!!!!

    Mon vaisseau passe de justesse. Je suis en sueur. Ouf, je vais enfin pouvoir me reposer. Le calvaire semble finit. Mais le bruit d'une mine qui n'avait pas encore explosée, retentit alors et mon T-47 est secoué par cette attaque.

    Moi : Ahhhhh !!!!!

    L'appareil part complètement dans tous les sens. J'essaie de stabiliser le vaisseau mais ce n'est pas simple. Enfin, je rétablis le T-47. Après avoir galéré un bon moment, je me rends compte que plus aucune météorite ne se trouve devant moi. J'ai juste le temps de me faire cette réflexion avant que le simulateur ne s'éteigne.

    IV- Un exercice éprouvant

    De toutes les épreuves que j'ai dû accomplir, celle-ci fut de loin la plus difficile de toutes. En effet, échapper à cette déflagration et combattre les obstacles en même temps n'a pas été chose facile. Je devais ensuite circuler dans une ceinture d'astéroïdes remplies de mines. La tâche ne fut pas aisé. Durant ce cinquième exercice, j'ai beaucoup transpirer mais aussi beaucoup réfléchit. Je sais désormais que la force est pleine de surprise et que je peux faire appel à elle à tout moment. Elle est bien plus puissante que n'importe quelle arme et à jamais, elle sera mon alliée.

    -------------------------------------
    Que la force soit avec vous !
    May the force be with you !

    Je suis l'apprenti padawan de Kaarde.

    Ce message a été modifié par: Jedi-Yoda le 01-12-2009 09:18

    mardi 01 décembre 2009 - 09:06 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Zatila sort du simulateur de T-47, il est en nage. Son exercice l'a beaucoup affaibli car il a usé de la Force excessivement, néanmoins il s'en était très bien sorti. Il m'aperçoit alors en compagnie de Chris. Voyant notre air sérieux, le Nautolan s'assoit sur un banc et nous observe tout en récupérant. Je parlais à Chris d'un ton solennel.

    Moi - Padawan Chris Frolland, au fur et à mesure de ta formation de pilote, tu as gagné en maitrise de la Force et en capacités d'analyse. Tu as fait preuve d'un grand sens tactique et aussi d'un formidable courage. Malgré quelques erreurs d'appréciation, tu es devenu un très bon pilote et je suis très fier de toi.
    Chris - Merci beaucoup Maitre Ceno!
    Moi - Désormais je n'ai plus rien à t'apprendre. Cela ne veut pas dire que tu dois prendre tout pour aquis, tu dois encore grandement t'amméliorer! N'hésite pas à venir me rendre visite pour que je te programme un exercice inédit afin de te perfectionner, car même un Chevalier ou un Maitre peut toujours se perfectionner. Cela vaut aussi bien pour la maitrise du sabre laser que pour le pilotage.
    Chris - Je comprends Maitre, je dois encore travailler pour atteindre votre niveau.
    Moi - Exact, mais tu es jeune et tu as le temps. Mets tes enseignements en pratique pendant les missions! Voilà, maintenant je te remet le diplôme de Pilote Jedi !

    Les yeux du padawan de mon ami Kiad brillent de mille feux. Je me dirige vers une salle fermée à double tour puis j'en reviens une minute plus tard avec un bulletin et une médaille. Je remet les deux objets à Chris.

    Moi - Voilà! Tu es désormais diplômé!
    Chris - Géniaaaal!!!!!

    Il court vers Zatila et ce dernier le félicite chaleureusement.

    Chris - Maintenant à toi Zat!
    Zatila - Comptes sur moi.
    Moi - Zatila? Veux-tu venir par ici s'il te plait.

    Chris reste là, il fait une fixette sur sa médaille. Puis il s'interesse à ce que je dis à son ami.

    Moi - Zatila...
    Zatila - Qu...? Que signifie ce regard? Je n'ai pas réussi??
    Moi - Hmmm... Hmmm... MAIS SI! Tu as parfaitement éxécuté cet exercice! C'est même l'une de tes meilleurs performances.
    Zatila - Pfff m'avez fait peur...
    Moi - Fais attention à ne pas utiliser la Force excessivement, cela peut fatiguer ton corps et réduire certains reflexes au profit d'autres. Se concentrer dans la Force demande des efforts et un temps précieux. Mais pour l'heure tu as assuré! Maintenant, tu peux aussi prétendre au titre de Pilote Jedi, il faudra pour cela que tu réalise l'exercice parfait lors de la dernière épreuve, la bataille de légende!!

    -----------------------------------------------
    Frobiwan >> Bah voilà! Tu as réussi! Tu es allé au bout! Néanmoins, je ne te cache pas que je m'attendais à beaucoup mieux pour ton exercice final. Je t'avais demandé le meilleur post de ta vie et... C'était plutôt moyen. Je l'ai validé car j'ai senti ta passion et le travaille que tu as fournis. Je te décerne donc le diplôme pour la totalité de ta formation durant laquelle tu as été assidu et plus que satisfaisant. J'éspère que tu reviendra me demander des épreuves inédites pour t'amméliorer! A bientôt!

    Jedi-Yoda >> Bon exercice 5, compréhensible, clair, avec du suspens et toujours ce côté rédactionnel au top qui fait beaucoup. Il y a quelques petites erreurs (genre les droïdes d'entretien ne tirent pas sur ton vaisseau) et aussi quelques fautes d'othographe mais dans l'ensemble je ne demandais pas mieux. Attention, pour l'exercice final je suis très exigeant, tu dois donner tout ce que tu as! Que la Force soit avec toi!

    Exercice 6 : Bataille de légende
    Objectif : Participer à la reproduction choisie et accomplir votre mission.
    Appareil utilisé : Simulateur du vaisseau correspondant au sujet
    Description : Quatre reproductions s'offrent à vous, la finalité du combat ne peut être modifiée :
    - Défense de Coruscant : Le Chancelier Palpatine est maintenu prisonnier par le général Grievous sur son vaisseau, en orbite de Coruscant. Vous pilotez un vaisseau de type Actis Eta-2 et vous disposez d'un escadron de huit chasseurs ARC-170 pilotés par des clones de la république. Votre objectif est d'éclairer la voie à deux appareils Jedis se dirigeant vers le Vaisseau-Amiral des troupes de la CSI, la Main Invisible.
    - Destruction de l'étoile noire : En orbite de la planète Yavin, l'Empire a déployé sa station spatiale et envisage de détruire les installations rebelles et la lune sur laquelle ils se cachent. Vous piloterez un chasseur T-65 "X-wings" dans un escadron de couverture. Vous devez permettre à Luke Skywalker de venir à bout de la station en détruisant les chasseurs qui sont déployés.
    - Défense de Hoth : La base des rebelles sur la planète glacière Hoth est menacée par l'Empire. A bord de votre Snowspeeder, vous allez devoir affronter les AT-AT et les AT-ST déployés au sol. Vous disposez ici d'un co-pilote et d'un seul câble de remorquage (Pas de manœuvres héroïques, vous devez en priorité détruire les AT-ST et retenir les AT-AT pour permettre aux transports de fuir)
    - Terreur d'Endor : L'empire débute la construction d'une nouvelle station spatiale en orbite de la lune d'Endor, votre mission est de permettre aux rebelles d'y remédier! Vous ferez partie des forces restées en arrière garde pour occuper les destroyers stellaires. Votre mission n'est pas de détruire toute la flotte impériale mais de les tenir à distance pour laisser le temps au général Calrissian d'accomplir la sienne! Vous disposerez de cinq chasseurs dans votre escadron.

    mardi 01 décembre 2009 - 18:47 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Jedi-Yoda

    Jedi-Yoda

    9643 Crédits

    ;) Exercice 6 : Bataille de légende (Coruscant) :n1:


    I- Méditation

    Cela fait maintenant un bon bout de temps que je ne suis pas venu dans la salle d'astronavigation. Pénétrer à nouveau en ce lieu fait ressurgir en moi beaucoup de souvenirs. Je me rappelle mes premiers exercices, ceux faits en simulation et ceux faits dans le monde réel, toujours sous l'oeil attentif de maître Cenovii.

    Aujourd'hui, je viens achever ma formation de pilote. Il me reste en effet une dernière épreuve avant d'obtenir mon diplôme. Elle consiste à reproduire une bataille de légende. A partir de là, certaines règles sont imposées. Je n'ai par exemple pas le droit d'en modifier l'issue. Aussi, je dois m'assurer que la mission soit une réussite. Pour cela, il faut mettre ma fierté de côté et je dois être prêt à donner ma vie pour le reste de mon équipe.

    J'ai conscience que ce dernier exercice est l'accomplissement de mon enseignement de pilote, c'est le défi à relever le plus important de toute ma vie. En effet, pour le réussir, je vais devoir donner mon maximum. Je vais devoir me remémorer tout ce que j'ai appris. Je dois donc combiner plusieurs compétences. Il ne me suffira pas de tirer. Je dois également mettre en place une stratégie, réagir vite et toujours garder à l'esprit la chose la plus importante finalement : la Force me protègera tout au long de ce parcours et me permettra de remporter la victoire.


    II- Et c'est parti !

    Dans la salle d'astronavigation, maître Cenovii est en train de bricoler comme à son habitude. Il semble ravi de me revoir. C'est réciproque.

    Cenovii : Tiens Zatila ! Cela fait un bail que tu n'as pas franchit de nouveau les portes de cette salle, hein ?

    Moi : Oui maître ! Ce lieu commençait à me manquer.

    Cenovii : Que puis-je faire pour t'aider ?

    Moi : Comme promis, je reviens achever ma formation de pilote. J'ai pris le temps nécessaire pour bien préparer mon exercice de légende, et bien à présent, je suis paré.

    Cenovii : Après tant de temps passé à l'écart des vaisseaux, tu penses pouvoir reprendre tout de suite un exercice aussi difficile que le dernier.

    Moi : Oui, je suis sûr d'y arriver. En effet, avant de me lancer dans cet ultime exercice de pilotage, j'ai relu tous les rapports de mes anciens exercices. J'ai également plongé dans une intense réflexion afin de me remémorer tout ce que j'avais appris au cours de ma formation. Ma méditation a été très bénéfique. Enfin, j'ai relu attentivement tous les cours liés au pilotage dans les archives.

    Cenovii : Bien ! Tu as finalement choisi une bataille particulière ?

    Je fais part à maître Cenovii de mon choix pour l'exercice de légende. J'ai longtemps réfléchi et après mûre réflexion, j'ai finalement choisi la bataille de Coruscant. Mon objectif dans cette mission est d'éclairer la voie à deux appareils Jedi se dirigeant vers le Vaisseau-Amiral des troupes de la CSI, la Main Invisible. Là-bas, ils pourront libérer le Chancelier Palpatine retenu captif par le général Grievous. Pour m'aider à accomplir cette tâche, un vaisseau de type Actis Eta-2 est à ma disposition. De plus, je peux compter sur le soutien d'un escadron de huit chasseurs ARC-170 pilotés par des clones de la république.

    Cenovii : Bien, reste concentré, suis ton intuition et écoute la force. Ainsi, tu réussiras cette épreuve. Que la force soit avec toi jeune padawan !

    Moi : Merci maître !

    Fin prêt à commencer, je monte à bord du simulateur. Malgré une longue absence, je n'ai pas oublié les règles de sécurité. Je verrouille le cockpit, prends le casque à côté de moi et l'enfile, réglant en même temps le harnais. Enfin, je demande l'autorisation de décoller.


    III- Les droïdes vautours

    En une fraction de seconde, je me retrouve dans l'espace au coeur de la bataille de légende. Je n'ai pas une minute à perdre. Je jette un rapide coup d'oeil à droite et à gauche. Je constate avec joie que je dispose d'une unité R4. La grande verrière de mon appareil me donne une vue panoramique optimale. Je suis aussi ravi d'être épaulé par huit chasseurs ARC-170. Tous ensemble, nous allons permettre aux jedi de se rendre sur la Main Invisible. Je les aperçois d'ailleurs, ils sont un peu plus loin devant nous, eux aussi dans un vaisseau Actis Eta. Sur le moment, je réalise qu'il s'agit d'Anakin Skywalker et de Obi-Wan Kenobi. Grâce au casque que je porte, je suis en relation avec tous les appareils, eux y compris. J'entends l'apprenti qui parle à son maître :

    Anakin : Le vaisseau-Amiral est droit devant ! C'est celui protégé par les vautours droïdes.

    Obi-Wan : Ah oui, je le vois, ça va être un jeu d'enfant de les contourner.

    Anakin (réfléchissant) : Hmmm... Non, impossible ! Il n'y a pas d'autre moyen que de les affronter !

    Les vaisseaux s'approchent à grande vitesse. Obi-Wan m'interpelle :

    Obi-Wan : Commandant Seprada ! Déployez vos volets en position d'attaque, verrouillez votre position et regroupez vos troupes derrière moi.

    Entendre la voix d'un jedi aussi renommé qu'Obi-Wan Kenobi me donne une impression étrange. Je me sens fort à ses côtés. A son ordre, je fais signe à mon escadrille de se réunir au même endroit. Je prends ensuite possession des commandes, prêt à passer à l'action.

    Moi : Quel est votre plan général Kenobi ?

    Obi-Wan : Laissez-nous nous occuper des premiers droïdes !

    Anakin : Oui, ça ne devrait pas être trop difficile !

    Les Actis Eta des jedi prennent des directions opposés obligeant ainsi les quatre vaisseaux droïdes vautours qui surgissent de les suivre. Deux se chargent d'Obi-Wan et deux autres s'occupent d'Anakin. Ma mission est de les aider mais j'ai reçu des ordres de leur part et je préfère les suivre pour l'instant. En plus, je peux quand même alléger la tâche des jedi en détruisant le reste des chasseurs. En voilà d'ailleurs cinq nouveaux vautours qui foncent droit sur nous. Dans l'interphone, j'ordonne à mes hommes :

    Moi : Allons-y les gars, à l'attaque ! Réduisons ces chasseurs en bouillie !

    Pilote Ford : Bien commandant !

    Pilote Sheppard : A vos ordres !

    Nous nous lançons dans une lutte sans merci contre les vaisseaux ennemis. J'alterne loopings et tirs. Je n'attaque que lorsque je suis sûr de mon coup. La Force m'aide à déterminer le moment opportun. Malheureusement, je suis le seul à pouvoir l'écouter. Mes soldats n'ont pas cette chance.

    Pilote Summer : Aahhhhh !!!!

    Scrhoommmp !!!!

    Une explosion retentit et je vois le vaisseau d'un de mes hommes exploser. Je dois à tout prix faire en sorte que le plus de mes soldats s'en sortent car je vais avoir besoin d'eux pour mener cette mission à bien. Le combat continue et je suis maintenant poursuivi par deux chasseurs vautours. Je dois absolument réussir à les détruire.

    Moi : Désolé mes cocos, mais j'ai ne vais pas pouvoir vous faire la causette longtemps.

    J'effectue une rapide manoeuvre de contre-attaque. Je me fais donc dépasser par les deux chasseurs et utile mes canons ioniques pour les détruire.

    Bam ! Bam ! Bam !


    IV- Les droïdes Tri-chasseur

    Les cibles sont atteintes, j'ai réussi. L'un des vautours explose littéralement, tandis que l'autre touché partiellement mais fatalement tombe en piquet et se crashe un peu plus bas sur une passerelle.

    Moi (fier) : Yeah !

    Sur mon écran de contrôle, je constate l'ampleur des dégâts. Je demande aussi à mes hommes :

    Moi : Comment vous vous en sortez les gars ?

    Dans l'interphone, il y a des interférences et j'ai du mal à comprendre la réponse des pilotes.

    Pilote Sheppard : Nous avons détruit trois appareils ennemis mais certains se sont fait toucher au niveau des systèmes de communication.

    Cela expliquait les interférences mais au moins tous les chasseurs étaient détruits. Je recontacte Obi-Wan pour savoir comment lui et son padawan s'en sont sortis avec les autres droïdes.

    Moi : Mon général, moi et mes hommes avons anéanti cinq de leurs chasseurs. Comment ça se passe de votre côté ?

    Obi-Wan : A merveille, commandant Seprada ! Il n'en reste plus qu'un et c'est Anakin qui s'en charge. Veuillez regroupez votre escadrille à notre niveau.

    J'observe les alentours. Ne trouvant pas les appareils jedi, je demande à R4 :

    Moi : Où sont-ils R4 ?

    R4 : Bipbipppbip...

    Moi : Je vois ! Alors en avant !

    Je préviens mes hommes de se réunir à l'endroit indiqué. En quelques secondes, nous sommes au niveau des jedi. Dans la bataille précédente, je n'ai perdu qu'un seul homme. Bien que j'aurais préféré n'en perdre aucun, je suis rassuré qu'il m'en reste encore sept. Ils se sont bien débrouillés avec les chasseurs.

    Moi : A présent mon général, j'attends vos ordres !

    Obi-Wan s'apprête à me répondre lorsque qu'une dizaine de droïdes Tri-chasseur surgit de nulle part. Cela ne va pas arranger nos affaires. Leurs missiles Discorde et leur canons laser sont puissants. De plus, ces petits bidules sont dotés d'un cerveau droïde. Leur intelligence artificielle est donc très développée. Ils sont précis dans leurs attaques.

    Anakin : Vite commandant, dispersez-vous et arrangez-vous pour revenir derrière eux.

    Je m'exécute et d'un looping rapide assisté par la Force, je me retrouve en position offensive. Deux de mes hommes me suivent. J'utilise mes canons laser pour détruire les gêneurs. Quelques-uns de mes soldats font de même.

    Bam ! Bam ! Bam !

    Nous arrivons à en détruire environ cinq au total mais le reste continue de poser des problème aux appareils de mon équipe, restés à l'avant.

    Moi : Tenez bons les gars !

    Pilote Bail : Ils sont tous sur moi !!

    Crsshhhrocssshh

    Les interférences sont encore un soucis majeur pour les communications et nous ne pouvons pas les réparer. Comme je ne peux quitte ma position, j'ai peur que mes soldats y passent. Anakin déclare soudain :

    Anakin : Je vais l'aider, je m'en occupe !

    Obi-Wan : Non ! C'est leur mission de nous permettre d'accomplir la nôtre !

    Pour éviter que trop de mes hommes ne soient tués, je me concentre. J'essaie de viser correctement. Mais mon viseur me gène plus qu'autre chose. Et je n'ai pas le temps de le désactiver. Je le laisse donc brancher pour l'instant.

    Scrhoommmp !!!!

    Un autre de mes soldats y est passé et je n'ai pas été assez rapide. Je dois me concentrer sur les autres. Je ferme les yeux et respire profondément. Je sens la Force filtrer à travers tout mon être. Elle augmente ma lucidité et lorsque c'est le bon moment, je rouvre les yeux et tire de toutes mes forces :

    Moi : Arrrggggg !!!!

    Mon tir va se loger en plein dans le système d'un droïde Tri-chasseur qui, perdant le contrôle, va cogner contre le reste des droïdes, les détruisant tous finalement. Une explosion retentit et un nuage de fumée se créer devant nous. Nous passons au travers.

    Moi : Parfait ! Ouf ! Quelle pagaille !


    V- Des droïdes, toujours des droïdes....

    J'ai toujours six hommes, c'est plutôt une réussite. Je dois continuer de privilégier l'intuition à la stratégie. Bien qu'importante, parfois, écouter la Force accomplit davantage des miracles. Et là, je ne m'attendais pas à détruire, en un seul tir, cinq droïdes Tri-chasseur.

    Malgré cette petite victoire, nous ne sommes pas encore tirés d'affaire. La Main Invisible est assez loin de notre position et le barrage est efficace. Alors que nous approchons toujours un peu plus de notre objectif, deux nouveaux chasseurs vautours arrivent. Décidément, ils en ont encore combien comme ça ?
    Contrairement à tout à l'heure, ils ne se contentent pas d'approcher les appareils jedi. Ils libèrent aussi des missiles.

    Anakin : Des missiles, on redresse !

    Viiionnnnn!!!!

    Les engins explosifs autoguidés passent entre nous.

    Obi-Wan : Ils ont été trop long !

    Soudain, les missiles se retournent. Mince, ils ont des têtes chercheuses.

    Anakin : Ils font demi-tour !

    Il sont au nombre de quatre. En fonction de notre position, ils se dirigent plus ou moins. Moi et mes hommes nous sommes écartés dès le début, ainsi qu'Anakin. Ce n'est malheureusement pas le cas pour Obi-Wan qui se fait poursuivre par les quatre missiles.

    Obi-Wan : Pourquoi suis-je toujours l'appât ?

    J'ordonne à deux de mes hommes de me suivre pour aller aider notre général. Nous arrivons au niveau de l' Actis Eta d'Obi-Wan. Nous nous répartissons sur les côtés, restant malgré tout suffisamment proches de l'appareil jedi. Les missiles nous poursuivent toujours.

    Pilote Ford : Quel est votre plan mon commandant ?

    Moi : A mon signal, larguez le stock de pièces détachés !

    Pilote Sheppard : Vous croyez vraiment que ça suffira. J'estime à 10% la chance que cela fonctionne.

    Moi : La chance n'a rien à voir dans notre réussite. Restez calme soldat, ça va marcher. Attendez juste mon feu vert !

    Je plonge dans une grande concentration. La Force ne me préviendra qu'une seule fois et ce sera au bon moment. Je ne crains pas de devoir attendre quelques secondes de plus. J'ai confiance !

    Pilote Sheppard : Il faut larguer le stock maintenant commandant !

    Moi : Attendez encore un peu, ça y est presque !

    Dans ma tête, je visionne comme un chronomètre qui doit attendre un certain chiffre. Puis, je lance soudain, instinctivement :

    Moi : Quatre, trois, deux, un...... Goooooooo !!!!!!

    A mon signal, toutes les caisses de pièces détachées sont largués et les missiles sont détruits dans une magnifique explosion.

    Obi-Wan : Ouf merci commandant Seprada ! Anakin, la prochaine fois, c'est toi qui fait l'hameçon !

    Anakin : Espérons qu'il n'y aura pas de prochaine fois maître !

    Et maintenant, il faut s'occuper des vaisseaux vautours restants. Nous avons détruits leur missiles mais ils représentent toujours une menace. Je vais demander à mon équipe de s''en charger. J'ordonne à mes hommes, restés en retrait jusqu'à présent, de poursuivre les droïdes ennemis.

    Moi : Je compte sur vous les gars ! Et ne paniquez pas, privilégiez la confiance en vous et vous réussirez ! Si vous avez du mal à vous en sortir, utilisez des dérobades en attendant du renfort !

    Pilote Mckay : A vos ordres mon commandant !

    Pilote Carter : Vous pouvez compter sur nous !


    VI- Pénétrer la dernière défense ennemie

    Pendant que les deux pilotes s'occupent des chasseurs, je continue mon avancée avec les deux appareils jedi ainsi que le reste de mes troupes. Nous sommes presque arrivés à destination. La Main Invisible est proche. On peut même l'apercevoir au loin.

    Anakin : Malgré quelques explosions par-ci par-là, il ne semble plus y avoir de dangers. Activez le turbo commandant, on y va !

    Obi-Wan : Du calme mon jeune apprenti ! Tout n'est pas encore fini !

    A cette remarque, j'observe plus attentivement le vaisseau droit devant nous. Nous allons passer juste à côté. Mais cela est risqué car de petits vibro-droïdes s'y trouvent et n'attendent qu'une seule chose : que nous soyons suffisamment prêts pour envahir nos appareils. Conscient du danger qui nous guette, je préviens les jedi :

    Moi : Attention général Kenobi, nous devons vite contourner ce vaisseau !

    Le chevalier jedi ne réagit pas assez vite à mon avertissement et les vibro-droïdes sont propulsés. Certains volent sur le côté, d'autres atteignent leur cible. Anakin et Obi-Wan se retrouvent à présent en mauvaise posture. Moi-même, je suis attaqué par deux vibro-droïdes. Je sais ce qu'il me reste à faire :

    Moi : R4 ! Débarrasse-toi d'eux !

    Le droïde pousse des sifflements de panique. Il est incapable de se défendre.

    R4 : Diiudibipdii... ???

    Oh non, j'ai oublié qu'il n'était pas doté d'armes de défense.

    Moi : R4 ! Tiens bon !

    Les vibro-droïdes me donnent du fil à retordre. L'un d'eux neutralisent mes commandes de communication. Un autre ouvre une partie de mon vaisseau et provoque de la buée sur mon cockpit. Je n'y vois plus rien.

    J'ai soudain une idée. J'effectue plusieurs looping jusqu'à ce que les vibro-droïdes lâchent mon Actis Eta. Bien, cela a fonctionné. Lorsque le danger est écarté, je me stabilise. J'ai un peu la tête qui tourne. Je me demande comment s'en sortent mes hommes.

    Moi : Comment vous vous en sortez les gars avec les vibro-droïdes ?

    Pilote Sheppard : Aucun problème, nous en sommes venus à bout. Il n'y en avait pas beaucoup, la plupart ont préféré votre vaisseau et ceux des jedi, mon commandant.

    Cela me rassure mais je n'ai toujours pas eu de rapport des pilotes Mckay et Carter qui devaient s'occuper des vaisseaux vautours restants. Je demande dans l'interphone :

    Moi : Mckay ? Carter ? Répondez !

    Je les appelle à deux reprises mais aucune réponse. Je m'adresse alors au pilote Ford.

    Moi : Où sont Mckay et Carter ?

    Pilote Ford : Je suis navré mon commandant, ils ont été détruits mais ils ont réussi à anéantir le reste des vaisseaux ennemis. Cela s'est terminé en explosion commune.

    Moi : Ils jouaient le rôle de vaisseaux kamikaze ?

    Pilote Ford : En quelque sorte, c'est ce qui leur a permis de remporter la bataille. Je crois qu'ils n'avaient pas le choix.

    Je suis désappointé d'avoir perdu encore deux hommes. Heureusement, cela va bientôt cesser. J'observe les vibro-droïdes sur le vaisseau des jedi. L'unité R4 d'Obi-Wan a été cisaillée en deux. Quant à Anakin, il a de la chance de disposer de son unité R2D2. Ce petit astromécano est bien le seul à pouvoir se défendre. Il utilise un laser qu'il dirige dans l'oeil central de la machine. Le système des vibro droïdes est ainsi court-circuité.

    Enfin débarrassé des droïdes, nous arrivons à toute allure vers la porte de la Main Invisible. Anakin est en tête du peloton.

    Obi-Wan : Je te rappelle que leur bouclier de protection est toujours actif !!

    Anakin : Pardon maître !

    Le padawan effectue un looping rapide et vise sur le générateur. J'aimerais bien l'aider à tirer mais je n'y vois plus grand chose. Le bouclier se lève sous la puissance de feu des tirs des jedi mais des portes coulissantes referment l'entrée unique. J'ai un peu de mal à voir où je me dirige à cause de la buée qui se trouve sur mon cockpit. De plus, je suis plus éloignée que les appareils jedi. Vite, je dois arriver à passer à temps. Je mets toute la gomme.

    Moi : Arrrggg !!!!

    Les deux Actis Eta jedi passent in extremis. En ce qui me concerne, mon élan m'a fait prendre une trajectoire que je ne peux plus modifier. Le frontal est imminent. Je percute la paroi de métal et m'écrase dans une ultime explosion.


    VII- La plus longue et la plus difficile des batailles

    Le simulateur s'éteint. Je suis tout en nage tant ma passion pour ce combat était grande. Je n'ai pas réussi à sauver tous mes hommes et moi-même, je n'ai pas réussi à m'en sortir. Mais finalement, j'ai réussis à mener la mission à bien. Les deux appareils jedi ont pu se rendre sur la Main Invisible et c'est le principal. Ouf ! Cette bataille de légende que j'ai revécue m'a donné faim et soif. A présent que j'ai fini, je coupe le contact, je décroche mon harnais, déverrouille le cockpit et retire mon casque. Placé derrière un écran de contrôle, maître Cenovii a observé le déroulement de la bataille, du début à la fin. Ai-je réussi ? Vais-je finalement obtenir le diplôme tant souhaité ? J'attends son verdict.

    -------------------------------------
    Que la force soit avec vous !
    May the force be with you !

    Je suis l'apprenti padawan de Kaarde.

    Ce message a été modifié par: Jedi-Yoda le 11-03-2010 15:16

    jeudi 11 mars 2010 - 14:56 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Lieu - Académie de Yavin IV, Chambre des émulateurs

    Le padawan de Kaarde sort du générateur d'émulation Actis-eta2.
    En bon Nautolan, il commence par boire un verre d'eau fraiche que je lui avais préparé tantôt.
    Puis il s'approche de moi, avec décontraction. Il sait qu'il a tout donné, et je le sais aussi.


    Moi - Viens t'asseoir Zat'.
    Zatila - Ok.

    Je me tourne vers lui et fixe ses grandes pupilles noires. Je laisse volontairement un instant s'écouler, silencieux. Le padawan commence à se poser des questions. Puis je prononce ces quelques mots, tel un cheveux sur la soupe:

    Moi - Tu es diplômé! Félicitation!!
    Zatila - Vraiment?
    Moi - Puisque je te le dis! Attends-moi là.

    Un très large sourire s'affiche sur le visage du Nautolan, il a vraiment une tête marrante quand il sourit ainsi. Je file chercher le diplôme et la médaille et reviens les lui donner avec une grande fierté.

    Moi - Chris et toi avez été de très bons élèves, les meilleurs que je pouvais espérer.
    Zatila - Merci beaucoup!! J'ai travaillé dur pour être au top!
    Moi - Tiens, prends cette médaille et ce bulletin, tu es officiellement pilote jedi.
    Zatila - Yeahaaaa!!
    Moi - Par contre...
    Zatila - ..haaa... ?

    Bien sûr, je ne serais plus vraiment moi-même si je ne faisais pas une petite remarque.

    Moi - Comme je l'ai déjà dit à Chris, tu ne dois pas tout prendre pour acquis. Tu dois encore progresser! T'es un très bon pilote Zatila, c'est indéniable, mais tu as encore pas mal de choses à apprendre. Reviens me voir si tu désires continuer ta formation auprès de moi. Je te donnerai des exercices d'entrainement totalement inédits.
    Zatila - Je n'y manquerai pas. Maintenant, si vous le permettez, j'aimerais aller voir mon Maitre.
    Moi - Bien sûr, Kaarde sera sûrement très content de toi. Va maintenant, et à bientôt!
    Zatila - A bientôt Maitre Ceno!

    Le padawan quitte la chambre des émulateurs. Bon, je n'ai plus d'élève... Mais avec ces deux éléments déjà diplômé, peut-être que des vocations vont naitre au sein des autres padawans. C'est ce que j'espère, mais c'est pas le tout, je dois bricoler mon droïde Basilisk. Allé au boulot!

    -------------------------------------------------------------

    Jedi-Yoda > Alors, alors... D'abords j'ai peut-être deux ou trois choses à redire (je suis chiant mais c'est juste pour t'améliorer hein):

    Lors de cette mission, tu étais un Jedi au même titre qu'Ani et Obi, mais je trouve que tu t'es toi-même placé en dessous d'eux. Je veux dire, si tu n'avais été qu'un clonetrooper avec la Force on aurait pas vu la différence. Les termes commandant et général ne devraient pas être employé entre eux et toi. Tu es un Jedi! Ne l'oublies pas!

    Ensuite c'est quoi tous ces noms anglophones? Ford, Shepard, Carter et j'en passe. Les noms dans SW sont un peu plus originaux (même ceux des clones) enfin ça c'est pas trop grave mais penses-y.

    Et une dernière chose, je doute qu'on se débarasse des vibro-droïdes avec des loopings ^^.

    Voilà, ça c'était pour mon côté perfectionniste. Mais dans l'ensemble je n'ai rien d'autre à redire, tu as fait un excellent post! Vraiment je ne me suis pas ennuyé une seule seconde en le lisant. Ta reconstitution est plus que convaincante et ton attitude est bel et bien celle d'un pilote Jedi, à la fois doué avec les machines et attentif à la Force.

    Tu mérites amplement ton diplôme de pilote, j'ai été honoré d'avoir supervisé ta formation.

    Félicitation et à la prochaine!

    jeudi 11 mars 2010 - 17:59 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Juljue1995

    Juljue1995

    195 Crédits

    Même si je venais de minscrire dans l'atelier de fabrications des savre lasers, j'avais envie de suisvre une autre formation : celle du pilotage !
    Voyager dans l'espace je l'ai déjà fait mais toujours nepassager ...
    J'ai très envie d'apprendre à piloter moi même. Mener des combats dans des chasseurs ...

    Cette formation sera différente des autres, beaucoup d'exercices se feront en simulateur. Mais j'espère qu'on ira assez vite quand même dans l'espace !

    Ce message a été modifié par: Juljue1995 le 14-03-2010 13:36

    dimanche 14 mars 2010 - 13:34 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Evénements

Exposition Lego Star Wars - Chanorier

24 juin 2018 - 07 nov. 2018

Expo LEGO 100% Star Wars - Mini World Lyon

13 oct. 2018 - 13 nov. 2018

Paris Manga et Sci-Fi Show 26ème édition

20 oct. 2018 - 21 oct. 2018

Comic Con Paris 2018

26 oct. 2018 - 28 oct. 2018

Toulouse Game Show

01 déc. 2018 - 02 déc. 2018

Concert Star Wars à Toulouse par Tugan Sokhiev

19 déc. 2018 - 20 déc. 2018

Celebration

Star Wars IX

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2018 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide