Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar hypertonyk

    hypertonyk

    23756 Crédits

    Voici la review de l'audiobook La Haute République : La Lumière des Jedi, de Charles Soule, lu par Emmanuel Dekoninck, disponible sur Lizzie. Cette critique n'engage que son auteur, et je vous encourage à donner votre propre avis dans les commentaires.



    L'an dernier, j'avais réalisé pour vous la review du roman La Lumière des Jedi, premier tome de la série La Haute République, que j'avais fortement apprécié. J'ai redécouvert ce récit grâce à l'audiobook publié chez Lizzie.

    C'est ma première expérience d'audiobook, j'ai davantage l'habitude de raconter des histoires (à mes enfants) que de me les faire raconter. Je n'étais donc pas certain d'apprécier l'expérience.

    Et en effet, le premier chapitre a été un peu perturbant. Il faut se faire à la diction du narrateur (impeccable en ce qui concerne Emmanuel Dekoninck), à sa voix, voire à "ses voix", car il prend différentes intonations en fonction des personnages lorsqu'il interprète les dialogues... Et surtout à son rythme, qui est de fait imposé, contrairement à celui que l'on choisit lorsqu'on lit. Mais si les premiers dialogues, et les "voix" des personnages, surtout féminins ou extraterrestres, m'ont fait sourire, je me suis très rapidement laissé embarquer, hypnotiser par le narrateur, et je me suis très vite immergé dans cette histoire, que j'avais déjà trouvé excellente à la lecture du roman.

    En fait, ce que j'avais pu reprocher au roman a été lissé, gommé, dans cette redécouverte. Est-ce parce que je connaissais déjà l'histoire, ou est-ce le format particulier de l'audiobook? Je ne saurais le dire. Mais la multitude des personnages, qui m'avait un peu perdu à la première lecture, ne m'a ici pas dérangé, peut-être parce que, précisément, le fait que le narrateur utilise une "voix" différente pour chaque personnage, m'a permis de les identifier plus vite,  supprimant de fait l'effort à faire pour me rappeler qui était celui-ci. Le début du roman, notamment, qui multiplie les points de vue subjectifs des personnages (point de vue qui change à chaque chapitre), m'a paru encore plus immersif grâce à ce format.

    A la lecture du roman, j'avais trouvé les Nihils (les méchants de l'histoire) un peu caricaturaux, un peu bêtes et méchants. Cette redécouverte ne m'a pas fait le même effet, la lecture immersive de Dekoninck me les a juste fait paraître ultra-violents, dangereux, et détestables (ce qu'un bon méchant doit être, en définitive).

    Quant aux Jedi (comme je l'avais dit dans ma première critique LE point fort de ce roman), leur vision individuelle de la Force m'a paru encore plus parlant (et presque poétique) dans cette lecture.

    Les scènes d'actions, qui du fait de la lecture à voix haute de leur description, ne sont pas en "temps réel", ne paraissent pour autant pas ralenties, et les images cinématographiques que je m'en suis faites à l'écoute de l'histoire m'ont paru aussi bonnes que lors de la lecture. A ce propos, si la lecture à vitesse X1 vous paraît trop longue (le roman dure 13h40 quand même), sachez que l'application Lizzie permet de l'accélérer, et qu'à X1,25, la qualité d'écoute est toujours très bonne.


    En conclusion, ce premier audiobook fut une très bonne surprise pour moi, et j'ai pu redécouvrir cet excellent roman d'une manière différente mais peut-être encore plus immersive.


    Pour acheter cet audiobook, c'est sur Lizzie.

    vendredi 06 mai 2022 - 11:42 Admin Réaction Permalien


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Evénements

Encyclopédie

  • Hyperespace --- L’invention de l’Hyperespace est sans aucun doute la plus grande découverte scientifique de tous les temps : la possibilité de voyager d’un système solaire à un autre rapidement et de façon relativement sûre, est aujourd’hui considérée comme naturelle par toutes les civilisations qui en dépendent. Cette technologie contribua grandement à la naissance de l’Ancienne République Galactique il y a plus de 25 000 ans. En effet, la navigation spatiale entre chaque système stellaire serait impossible sans son intervention… (Armements & Technologies)
  • Maru --- Cette créature reptilienne vivait sur Kashyyyk. Elle a été domestiqué par les wookies qui l’utilisaient comme monture ou comme bête de somme pour transporter des charges utiles. (Espèces & Civilisations - Animaux)
  • Katarn --- Le Katarn vit exclusivement sur Kashyyyk, la planète des Wookies. Ce prédateur quadrupède arboricole est le plus terrible de cette planète. (Espèces & Civilisations - Animaux)
  • Bala-Tik --- Bala-Tik était un humain membre du Gang des Guaviens. (Personnages - Indépendants)
  • Bobbajo --- Bobbajo était un marchand de bestioles vivant sur la planète Jakku (Personnages - Civils)

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2024 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide