Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur Internet comme Apple Safari ou Google Chrome. Vous pouvez aussi mettre à jour votre version de Microsoft Internet Explorer. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar kateo

    kateo

    2684 Crédits

    Il n'est pas très difficile d'échapper à des humanoïdes pour Jedi. Kateo bondissait de part et d'autre du couloir, prenant parfois appui sur les murs pour éviter une salve de blaster bien placée. Heureusement pour lui, les portes n'étaient pas verrouillées, et ses poursuivants ne courraient pas vite. L'Ewok ne savait pas vraiment où il allait, et cela s'est très vite soldé par une impasse. Il fit volte-face et saisit son sabre. Les soldats de Lobbo arrivèrent à toute vitesse. En voyant le Jedi, ils se figèrent et pointèrent leurs armes sur lui.

    Kateo : Vous voilà enfin. J'ai failli attendre vous savez?
    Un humain : Très drôle boule de poils, mais maintenant tu vas gentillement te laisser tuer.
    Kateo : Je sais que vous n'en ferez rien, mais je me dois de vous dire que vous êtes en train de menacer un membre de l'Ordre Jedi. De ce fait, vous risquez des démellés avec la justice.
    L'humain : Hey les gars, je crois qu'il a raison, on va poser nos armes et se laisser enfermer comme des idiots.
    Kateo - allumant son sabre : Cette pointe d'ironie ne laisse aucun doute sur l'issue de cette situation.

    Le mercenaire sourrit puis tira le premier tout en riant. Ses compagnons se joignèrent à lui, arrosant le Jedi d'un feu nourri. Ce dernier virevoletait dans les airs, déviant les salves ennemies sur son passage. Les soldats tombaient un à un, sous leur propres tirs et rapidement, il ne restait plus personne debout. Le bourdonnement sourd de son arme laissa place à des gémissements lorsque Kateo l'éteignit. Il enjamba les corps puis tenta avec succès de trouver son chemin dans l'immense résidence. Il déboucha sur une plateforme du spatioport privé de Lobbo. Il leva les yeux et regarda une vedettes prendre son envol puis contacta son ancien Maître. Elle lui apprit que Wuta était l'otage de [b]Lobbo, ils devaient se trouver dans le vaisseau qui venait de s'en aller quelques secondes auparavant.

    Kateo - à lui-même : Elle m'attends... J'ai beau être petit, une coque de noix ne suffit pas pour m'emmener jusque là-haut!

    Des soldats surgirent par la porte derrière le Jedi et tirèrent sans sommation. Ce dernier pris son élan et courru à l'abris derrière une cabine d'entretien. Rien de navigable n'était à portée à cet endroit, ce qui mettait Kateo assez mal à l'aise. Soudain, le bruit d'un moteur résonna. Il semblait qu'une autre plateforme se trouvait derrière le mur, en face de lui. Il prit son élan et bondit aidé par la Force pour passer de l'autre côté. Sans perdre de temps, il se faufilla à l'intérieur de la trappe du train d'attérissage de la navette sur le point de décoller. Il se fraya un chemin jusqu'à l'intérieur puis se débarassa des deux pilotes.

    Voix dans le communicateur : Kreyd, la voie est dégagée, tu peux décoller. Et n'oublie pas de faire ton rapport quand tu sera sur Endor, le boss n'a plus de nouvelles de l'équipe sur place... ... Kreyd???
    Kateo : Il a du s'absenter, mais vous pourrez le contacter sous peu dans sa cellule sur Kessel.
    Le même homme : Qui êtes vous?
    Kateo : Un simple touriste, mais je suis pressé, alors merci de libérer la ligne.

    L'Ewok changea de fréquence et mis les gaz. Il décolla et fonça à toute vitesse en direction de l'espace.

    Kateo : Maître, j'ai trouvé un vaisseau, et j'ai deux pièces à conviction supplémentaires concenrant l'affaire sur Endor.
    Unduli : Beau travail. Nous avons Lobbo à notre bord, je suis en train de l'enfermer, Wuta est sain et sauf.
    Wuta : Affirmatif, j'ai repris mon poste Commandant.
    Kateo : Ravi de l'entendre. Sautez en direction de Coruscant, le hangar va être un peu petit, je vais utiliser ce cargo, rendez-vous au Temple. Je vais profiter du vol pour rédiger un rapport, nous pourrons regagner Yavin immédiatement. Fellicitations mes amis.

    L'Ewok coupa la communication et remarqua sur son écran que sa Corvette était entrée en hyperespace. Quelques minutes plus tard, il en fit de même, prochaine étape, Coruscant.

    samedi 05 novembre 2011 - 19:13 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jedi-Yoda

    Jedi-Yoda

    9643 Crédits

    Dans la salle de repos, le jeune Memah effectue un exercice des plus sérieux. En effet, assis en tailleur et faisant léviter des objets autour de lui par la simple pensée, le padawan affine lentement mais surement son lien avec la Force. Très concentré, aucun bruit ne peut venir interrompre sa méditation. Il arrivera surement bientôt à voir ce champ d'étoiles infini qui représente toutes les formes de vie à travers la Force. Ne voulant le déranger, le nautolan entre discrètement dans la pièce. Sur la pointe des pieds, il se place devant le zélosien, en s'asseyant lui aussi les jambes croisées. S'écoulent alors plusieurs minutes. Puis, lorsqu'il se sent prêt, Zatila tente d'établir un contact psychique avec l'apprenti comme il s'y était entraîné il y a fort longtemps avec son propre maître, Kaarde, dans la jungle dense de Yavin.

    Au bout de quelques secondes, il parvient à créer une liaison entre lui et Memah et tente d'envoyer au padawan un message télépathique. Néanmoins, avant même qu'il ait pu essayer, un léger trouble fait ouvrir les paupières au zélosien. Sentant le contact se rompre, l'amphibien ouvre également les yeux. Puis, quelques secondes s'écoulent pendant lesquelles aucun des deux jedi ne dit rien. Tout deux préfèrent rester en communion avec le monde énergétique. Puis, le nautolan déclare :

    Zatila : Tu ne manques pas une occasion de purifier ton lien avec la Force, je te félicite.

    Memah : Merci. Dis, ce n'est pas trop risqué que tu laisses le vaisseau sans personne aux commandes.

    Zatila : Non, ne t'inquiète pas, j'ai branché le pilote automatique. Un système de sécurité m'avertira s'il y a un problème.

    Memah : Tu sais depuis combien de temps je médite ?

    Zatila : Environ deux heures je dirais. En tout cas, cela fait deux heures que je ne t'ai plus revu. Je sais par expérience qu'on perd toute notion du temps lorsque l'on médite. A présent, suis-moi. Je préfère retourner dans la salle principale et je voudrais te montrer deux trois trucs.

    De retour dans le poste de commandes, le nautolan passe d'un bout à l'autre de la pièce, impatient de partager avec l'apprenti toutes ses connaissances. Sans s'arrêter de marcher, il indique au zélosien l'utilité de certains boutons et lui enseigne des tas de choses sur l'astronavigation, l'histoire du vaisseau et le pilotage. Le jeune Memah apprend vite bien qu'il y ait quand même beaucoup d'informations à retenir. Au bout d'un moment, l'amphibien se tait et laisse le padawan ingurgiter toutes ces nouvelles connaissances. Puis, il lui vient une idée.

    Zatila : As-tu déjà utilisé un sabre laser ?

    Memah : Rapidement, lors d'un exercice aux pouvoirs de la Force, avec le sabre laser de maître Cenovii.

    Zatila : Ah oui effectivement, on m'a raconté ça. Eh bien là, je te propose un entraînement d'un genre nouveau. Tiens, prends mon sabre.

    Le nautolan tend son arme de prédilection au padawan et va chercher un objet à l'autre bout du cockpit. Quand il revient, le zélosien écarquille les yeux à la vue d'une étrange sphère métallique.

    Zatila : C'est une boule d'entraînement jedi. Elle est dotée de répulseurs leur permettant de flotter dans les airs, de petits blasters à intensité réglable, de sorties d'air les rendant capables d'effectuer des ajustements brutaux de trajectoire et de tout un réseau de senseurs.

    Memah : Impressionnant !

    Zatila : J'ai réglé l'engin sur l'intensité la plus faible. Ainsi, tu ne risqueras rien. Le but est de sentir à quel moment la sphère va tirer et parer le coup en conséquence. Pour cela, aide-toi de la force.


    -------------------------------------
    memahvali > Petit exo improvisé le temps du voyage. A la fin de l'exercice, tu n'as qu'à dire que tu as besoin de te reposer et à ton réveil, nous serons arrivés sur Endor. A toi de jouer. :cli:

    -------------------------------------
    Que la force soit avec vous !
    May the force be with you !

    Je suis l'apprenti padawan de Kaarde.

    Ce message a été modifié par: Jedi-Yoda le 07-05-2012 16:33

    lundi 07 mai 2012 - 15:05 Modification Admin Permalien

  • Avatar memahvali

    memahvali

    370 Crédits

    Après un court moment de silence, le plus expérimenté des deux padawans proposa d'aller dans la salle des commandes. Là, Memah apprit certaines mesures concernant la naviguation. Il n'osa pas le dire mais il connaissait déjà ce que le Nautolan lui montrait. Amoureux des vaisseaux, il en avait côtoyé plus d'une trentaine de près sur sa planète même s'il ne les avait jamais piloté hors de Bimmisaari. Cela lui faisait tout de même un bon rappel pour les semaines à venir car le jeune homme avait prévu de s'inscrire dans le cours dirigé par le chevalier Jedi Ben Cenovii. Suite à cela, Zatila proposa un exercice au Zélosien en vue de son futur apprentissage au combat avec un sabre-laser. Le padawan accepta volontiers et se retrouva un instant plus tard face à une petit drone armé de blaster à intensité réglable. Le but de l'exercice: tenter de parer les tir à l'aide de la Force. Le Nautolan prêta son arme pour l'occasion. L'objet n'était pas comme les autres qu'il avait tenu jusque là. Le manche était plus long qu'à l'ordinaire et il semblait y avoir deux ouverture possible pour les faisceaux laser. Par curiosité, Memah activa les deux lames vertes et fut impressionné par l'effet produit par une telle arme.

    Memah, enjoué: « Crois-tu qu'il me seras possible d'en avoir comme ça? »

    Après la réponse de Zatila, il se mit en garde en rétractant une lame. Sa faible expérience en matière de sabre-laser l'avait convaincu qu'il valait mieux commençait petit pour mieux grandir ensuite. Il y avait plus de place pour ses deux mains et cela était un plus pour lui. L'exercice commença réellement à partir du moment où il se prit un tir sur le bras. Le coup l'avait surpris et il avait laissé échapper une petite exclamation. Il se concentra cette fois et put le second tir même s'il fut encore touché. Alors, il commença à entrer en contact avec la Force. Sa méditation lui avait bien profité car son lien était encore plus solide qu'auparavant, il le sentait au fond de lui. A présent, il cherchait comment celle-ci pouvait l'aider à prévoir le prochain coup de la petite machine qui venait encore de le brûler deux fois très légèrement. Au lieu de concentrer logiquement son attention sur les tirs, Memah préféra canaliser la Force au niveau de son cerveau et de son esprit, comme pour aiguiser ses sens et savoir à quel moment il serait en danger. La tactique ne fonctionna pas ou presque, en fait, il se sentait en danger au moment même où le tir avait lieu alors il prit le risque de fermer les yeux pour être plus en harmonie avec la Force. Cela était une belle leçon tirer du Code Jedi, il n'y a pas de chaos, il y a que l'harmonie. Il n'y a pas de tir, il y a que le parement réussi. Un tir fut bloqué... Puis deux autres. Memah souriait, il avait compris la leçon et appréciait ce lien particulier qu'il était en train de créer encore une fois avec la Force. Celle-ci n'était plus une simple utilité, elle était devenue presque personnelle, plus proche de lui voire même protectrice à son égard. Et ce fut dans cette optique qu'elle parvenait à faire sentir le danger au Zélosien. Il réussissait à parer quatre coups sur cinq au bout d'une heure et demi de travail. Une autre heure s'écoula avant qu'il ne décide de s'arrêter par lui-même, voulant à tout prix éviter le surmenage qu'il avait connu face à son maître et ce sentiment de déception profond qui avait eu du mal à la quitter. Il annonça au Nautolan qu'il allait encore méditer et se rendit comme lors du début du voyage dans la salle prévue à cet effet.
    Memah se mit en tailleur et fit silence en lui. Cette phase de repos était à double avantage puisqu'elle lui permettait de se détendre physiquement mais aussi d'apprivoiser la force. Encore une fois il perdit toute notion du temps et ce fut que lorsqu'il sentit un léger tremblement du vaisseau qu'il stoppa sa méditation. Zatila ne tarda pas à lui dire qu'ils étaient arriver et qu'il démarrait les processus d'atterrissage. Une excitation naquit soudainement dans le padawan. Il n'était plus très loin d'avoir son premier cristal. Le paysage forestier s'ouvrit à lui lorsqu'il descendit du vaisseau. Il respira un bon coup avec un grand sourire, cette planète était parfaite pour lui, autant au niveau du climat qu'en terme de nuisance sonore: c'était simple, elle était nulle... L'aventure démarrait maintenant et ne voulant rien brusquer, il attendit les commentaires de Zatila pour commencer ses recherches.

    Ce message a été modifié par: memahvali le 07-05-2012 17:50

    lundi 07 mai 2012 - 16:16 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jedi-Yoda

    Jedi-Yoda

    9643 Crédits

    Thème musical

    Le vaisseau se pose sur la fameuse lune de la planète forestière Endor. Le satellite porte le même nom que l'étoile à laquelle il appartient car apparemment, on ne lui a pas trouvé d'autre nom. Memah descend et contemple le paysage d'un air ravi. Quelle beauté que toutes ces forêts, ces arbres, cette diversité florale ! Pas encore de présence animale dans les parages, mais ça ne saurait tarder.

    Le nautolan prend son datapad et tente de situer approximativement la distance de la prochaine destination, une des montagnes qui, selon les données de l'appareil, cache de multiples trésors. Il faudra bien quelques minutes de marche, peut-être même un peu plus d'une heure, mais le zélosien ne semble pas s'en plaindre. Au contraire, cela va lui donner l'occasion de visiter un peu les environs. Zatila aussi est content de ce voyage. Il n'est encore jamais venu sur cette lune et elle ne ressemble pas tout à fait à Glee Anselm, sa planète d'origine. Là-bas, c'est davantage de marécages ainsi qu'un climat froid et humide. Il sait d'avance que ce périple sera un très bon souvenir.



    Memah : J'aime déjà cette planète, c'est vraiment calme ici. Il n'y a pas la moindre nuisance sonore.

    Zatila : En effet, c'est plutôt tranquille, mais reste attentif l'ami, on ne sait pas ce qui peut nous tomber dessus.

    Memah : Il me semble qu'il y a surtout ces petits oursons très gentils, heu...... les ewoks si je me souviens bien.

    Zatila : On a des chances d'en croiser. Elles représentent quand même 95% de la population mais soyons prudents tout de même.

    L'amphibien referme le vaisseau et rattrape le jeune padawan qui, fasciné par la planète, est déjà loin. Les deux aventuriers s'engouffrent alors dans une dense forêt vierge et marchent pendant plusieurs minutes sans s'arrêter. Puis, au bout d'une demi-heure, des bruissements se font entendre. D'instinct, la nautolan porte sa main à son sabre laser. Mais à travers la Force, il ne ressent pas de présence agressive. C'est alors que derrière les buissons apparaissent deux trois boules de poils. Sans aucun doute, des ewoks. Farouches, ils restent pour la plupart à distance. C'est alors que Memah tente une approche avec eux. Il sort de son sac à dos un paquet de biscuits et en tend un vers l'une des créatures poilues. Puis, il porte à sa bouche un morceau du gâteau afin de rassurer les ewoks et leur faire comprendre que ce n'est pas un piège. L'un d'entre eux se risque à avancer. Confiant, il approche à petits pas vers le zélosien. Là, dans un sursaut, il saisit rapidement le petit bout de biscuit et le mange. Constatant à l'évidence qu'il n'y a rien à craindre, les autres ewoks accourent vers Memah et lui témoignent de leur amitié.

    Zatila : Eh bien dis moi, ils ont l'air de t'apprécier.

    Memah : On dirait bien. (s'adressant à un ewok) Tu veux y goûter aussi ? Tiens. :ewok:

    Les petits êtres restent quelques minutes debout devant le padawan et finissent par s'installer carrément. Zatila s'est laissé attendrir un moment mais en tant qu'ainé, il est de son devoir de rappeler à son jeune ami qu'ils ont une mission et qu'ils doivent partir à présent. Memah dit donc au revoir aux ewoks qui retournent se réfugier dans les arbres. Les jedi continuent alors leur route. Ils marchent pendant près d'un quart d'heure mais soudain, le zélosien s'écrie :

    Memah : Vous avez vu ça ?

    Zatila : Quoi donc ?

    Memah : J'ai cru voir une sorte de créature étrange. Elle était minuscule. On aurait presque dit une fée.

    Zatila : C'est possible. Ici, on les appelle les wisties. Elles ont des ailes comme les fées et dégagent de la lumière biochimique.

    Zatila continue son explication tout en avançant, tandis que Memah prend une direction différente, irrésistiblement attiré par la lumineuse humanoïde. Quelques secondes passent et le nautolan continue de marcher sans se retourner tout en faisant partager sa science. Quand soudain, la Force l'incite à s'arrêter.

    Zatila : Sur Endor, il y a toutes sortes de formes de vie : des amphibiens, des rongeurs, des herbivores, des... (se retournant) Mais... Memah ?! Où a-t-il bien pu passer ? Memah !

    Pas de réponse. Le pada commence à s'inquiéter pour son protégé. Sans paniquer, il ferme les yeux et se concentre dans la Force un court instant pour le détecter. Au bout d'un moment, ça y est ! Il le voit. Vite, il ne perd pas une minute et se lance à sa recherche.

    De son côté, le jeune zélosien poursuit toujours l'étrange créature volante.

    Memah : Hey attends ! Ne t'en va pas. Je ne voulais pas te faire peur, atta...

    Dans sa course, le padawan use un peu du pouvoir de vitesse avec lequel il a été récemment familiarisé. Mais alors qu'il va rattraper la petite créature, il se heurte d'un seul coup à quelque chose de bien plus gros. PAM ! Le choc est rude. Il en tombe à la renverse. En se redressant, l'apprenti pose une main sur sa tête et ouvre les yeux pour découvrir avec effroi ce qui l'a bousculé.


    Thème musical 2



    Agghrrchh !

    L'animal de trois mètres de haut qui le domine pousse un grognement féroce. C'est un borra, un mammifère carnivore et vicieux à l'apparence d'un hybride entre un sanglier et un loup. Ce dernier se tourne vers le zélosien encore à terre.

    Memah : Gentil le minou... Tu veux peut-être à manger ? Tu sais, je ne suis pas très appétissant.

    Aaghrrrrh !

    Le prédateur semble n'en avoir rien à faire. Avec une de ses grosses pattes, il tente d'écraser Memah qui ne demande pas son reste. Après avoir esquivé le coup, il tente de monter à un arbre. Mais c'est peine perdu, l'animal donne un coup de tête dans ce dernier, ce qui par onde de choc, propulse le zélosien au loin. Rapidement, celui-ci se remet debout et sans réfléchir, bien trop préoccupé par sa survie, lance plusieurs pierres par télékinésie sur l'hybride qui apparemment ne ressent pas grand chose. Le pada essaie encore. Cela ne donne rien. Peut-être que s'il essaie avec des objets un peu plus lourds, comme des branches d'arbres, il aura davantage de chance. L'apprenti fait quelque tentatives mais constate vite son impuissance et finit par abandonner.

    Rien à faire, sa carapace est bien trop épaisse. L'animal rugit de plus belle et sans prévenir, fonce sur Memah qui, toujours concentré, s'éjecte sur le côté en s'aidant de la Force. Il atterrit alors dans un buisson. Là, il tente de se cacher. Mais les sens de l'animal sont plus affutés qu'il ne le croit et il va surement le dénicher d'une seconde à l'autre. C'est alors que l'humanoïde a une idée. Peut-être que s'il montre à l'animal qu'il est le plus fort, celui-ci déclarera forfait. Le risque est énorme mais le padawan rassemble tout son courage et sort de sa cachette. Puis, faisant face au mastodonte, il puise en la Force toute l'énergie qu'il peut. En supplément, il tente d'imiter l'animal pour l'effrayer.

    Aaaghhrr !

    Memah : Moi aussi je peux le faire, hein ? Regarde ça ! Grrhhaghh...

    Aghrrchh !

    Le prédateur défie le zélosien du regard tandis que celui-ci maintient son assurance et conserve sa détermination. Quelques secondes s'écoulent sans qu'aucun des deux êtres ne bougent. La jungle semble bien calme tout à coup. On n'entend plus que le sifflement du vent. Bizarrement, plus le temps passe et plus l'animal semble s'apaiser. Il pousse des rugissements de moins en moins forts. Puis, tranquillement, il commence à rebrousser chemin. Au bout d'une minute, il est parti. Le padawan n'en revient pas. Il a réellement réussit à tenir tête à une bête de cette taille. Fier de son exploit, Memah se réjouit à voix haute :

    Memah : Wow ! Quand je vais raconter ça à mon maître Kiad....

    L'interrompt alors une voix surgissant de nulle part :

    Zatila : Tu as encore beaucoup à apprendre jeune padawan.

    Planqué derrière un arbre, le nautolan sort à présent de sa cachette et marche calmement vers l'apprenti, sans un mot de plus. Ce dernier n'en revient toujours pas de sa réussite. Son excitation est facilement perceptible. Si bien que l'on peut lire en lui comme dans un livre ouvert. L'amphibien pose alors une main sur l'épaule de son homologue et lui explique qu'il a eu beaucoup de chance. En principe les borras se déplacent en pair. Il aurait pu y rester. Le nautolan explique encore pourquoi le mammifère avait abandonné le combat. En réalité, Memah n'y était pour rien. Bien que son courage ne soit pas négligeable. Et d'ailleurs son ainé ne se prive pas de saluer cette initiative même si ce n'est pas vraiment la bonne attitude à adopter dans ce cas-là. En fait, la véritable raison à la fuite de l'animal était Zatila. Ayant finalement retrouvé son protégé, il avait décidé de rester en retrait et d'attendre que le borra se calme pour tenter une approche télépathique avec lui. Il y a longtemps, maître Kaarde avait appris quelques trucs à l'amphibien pour communiquer avec les êtres vivants. Bien entendu, à son niveau, le nautolan n'avait pu que fertiliser la terre. Mais depuis, il s'était beaucoup entraîné à ce pouvoir et avait réussi à communiquer avec quelques espèces animales. Néanmoins, sur ce coup, il reconnait avec humilité que la Force était avec lui et qu'il a eu beaucoup de chance également que l'animal féroce ne fut pas davantage en colère. Le padawan encore un peu confus ne répond pas grand chose. Puis, Zatila déclare simplement :

    Zatila : Allons, ce n'est pas grave. Mais dis-moi, pourquoi ne m'as-tu pas suivi tout à l'heure ?

    Memah : J'ai cru bon de suivre cette wisty. J'avais comme un pressentiment à son égard. Bien que ce soit assez diffus, il me semble que cela avait un rapport avec notre futur. Je ne saurais dire pourquoi.

    Zatila : Tu as raison d'être attentif à tes ressentis et même au futur, mais pas aux dépends de l'instant présent. Ton esprit doit être attentif à la Force, jeune padawan.

    Le zélosien hoche la tête et se tourne alors naturellement vers la direction qu'il avait prise plus tôt. Puis, il scrute les environs. A cette distance, on peut apercevoir la sortie de la forêt, ainsi qu'une montagne de couleur verdâtre, plus loin encore. Le nautolan vérifie son emplacement sur le datapad. Selon les informations qu'affiche l'appareil, il semblerait que l'on puisse également pénétrer dans une grotte à ce niveau-là et que dans celle-ci, se trouve de nombreux cristaux pour sabre laser. Cette destination vaut bien celle d'origine après tout. Peut-être même est-elle plus sûr. Les deux jedi reprennent ainsi leur route à la recherche de la gemme tant convoitée.

    -------------------------------------
    Que la force soit avec vous !
    May the force be with you !

    Je suis l'apprenti padawan de Kaarde.

    Ce message a été modifié par: Jedi-Yoda le 08-05-2012 05:15

    mardi 08 mai 2012 - 03:41 Modification Admin Permalien

  • Avatar memahvali

    memahvali

    370 Crédits

    Endor regorgeait de surprises et le jeune Memah l'avait appris à ses dépens. Après toutes ses péripéties, le jeune homme sentait qu'il se rapprochait de son objectif et savait implicitement que son lien avec son futur cristal était déjà en train de se tisser par le biais de ressentis perçus dans la Force et qui l'avait menait jusque cette sortie de la forêt où lui et Zatila se trouvaient actuellement. Théoriquement, la cible pour trouver le cristal n'avait pas été la grotte qu'il voyait maintenant mais le fait était qu'il s'était senti guider jusqu'ici, en faisant une seule erreur certes: celle de ne pas avoir placé sa concentration dans le moment présent. Une image du borra déchaîné refit surface dans sa tête pendant quelques fractions de secondes lorsqu'il y repensa.
    Les deux padawans avancent encore pendant une quinzaine de minutes avant d'atteindre le flanc de la montagne aux couleurs familières pour le Zélosien, pas de doute possible, le vert était sa couleur préféré, comme beaucoup d'autres de ses semblables certainement. Quelques minutes supplémentaires furent nécessaires à Memah pour trouver une entrer dans la montagne.

    Memah: « J'ai trouvé une entrée. »

    Il attendit une réponse positive de son ami avant de s'y engouffrer. L'endroit était sombre mais pas inquiétant, la lumière du jour donnait une large vision à l'intérieur et certaines roches renvoyaient cette douce lumière, signe très probables de présence de cristaux. En avançant plus, le Zélosien ne tarda pas à sentir comme une sorte de contact avec la Force. Il sut alors qu'il devait entrer en contact avec elle pour pouvoir trouver ce qu'il était venu chercher. Malgré la terre, il s'assit au sol et ferma les yeux pour scruter l'horizon de la grotte à travers l'énergie puissante maîtrisée par les Jedi. Après un bref moment de silence, le padawan parle doucement, récitant une sorte de comptine apprise sur sa planète et citée par la première fois par un Maître Jedi:

    Memah, faiblement: « Le cristal est le cœur de la lame. Le cœur est le cristal du Jedi. Le Jedi est le cristal de la Force. La Force est la lame du cœur. Tous sont mêlés. Le cristal, la lame, le Jedi... Vous êtes un. - pose un nouveau silence – Je ne fais qu'un avec mon cristal. »

    Il ouvrit les yeux soudainement et se leva sans précipitation... Il alla dans une direction et semblait presque attiré par un aimant invisible. Lentement mais sûrement, il se rapprochait d'une paroi de la caverne. Memah ressentait comme une sorte de source de la Force qui l'envahissait de plus en plus depuis son arrivée à l'académie. Un sourire se dessina sur son visage alors qu'il regardait la roche. Il se retourna vers le Nautolan et l'observa pendant de longues secondes avant de parler enfin.

    Memah, en montrant la paroi: « Il est la-dessous... Comment dois-je m'y prendre pour l'extraire sans l'abîmer? »

    Il avait repensé à la fragilité de la pierre précieuse et n'osait pas la sortir avec la Force de peur que sa maîtrise débutante détruise le cristal. Le conseil de Zatila était attendu avec attention et le Zélosien savait que ce n'était qu'une question de minute avant de détenir son bien dans ses mains.

    mercredi 09 mai 2012 - 20:06 Modification Admin Permalien

  • Avatar Jedi-Yoda

    Jedi-Yoda

    9643 Crédits

    Thème musical

    Pour son âge, le jeune Memah faisait déjà preuve d'une sagesse certaine. Il avait mémorisé beaucoup de préceptes importants du code jedi et semblait même les comprendre. Et bien que l'on ait jamais fini d'apprendre, Zatila savait qu'il ferait un brillant padawan s'il continuait ainsi. Ne voulant pas l'interrompre dans sa réflexion, le nautolan se contente de l'observer. Le zélosien se concentre intensément dans la Force. Il a de toute évidence retenu le conseil de son ainé, à savoir être attentif à celle-ci. Après quelques minutes de méditation, l'apprenti ouvre les yeux presque d'un coup et se lève calmement. Puis, il se dirige vers une paroi de la caverne. A cet endroit là, il est absolument sûr de sentir une puissante énergie.

    Memah : Il est la-dessous... Comment dois-je m'y prendre pour l'extraire sans l'abîmer ?

    Zatila : Bonne question. As-tu une idée ?

    Memah : Le faisceau laser de l'atelier de sabre laser nous aurait été bien utile sur ce coup. Malheureusement, on ne l'a pas apporté.

    Zatila : En effet, mais j'ai quand même pris ce pistolaser pour palier au problème. Il a exactement la même fonction que l'outil de taillage de l'atelier. Tiens, à toi de jouer. Utilise-le pour découper soigneusement les contours de la paroi et ainsi en extraire le cristal sans l'endommager.

    Le nautolan montre rapidement au padawan comment se servir du pistolaser et lui tend l'objet. Dubitatif, le zélosien contemple l'arme quelques secondes. Enfin, lorsqu'il se sent prêt, il se lance sans hésitation.





    -------------------------------------
    memahvali > Bien, je te laisse le soin d'extraire toi-même ton cristal Upari. Il me semble que tu en voulais un de couleur cuivrée. Ca ne devrait pas poser de problème. :cli:

    Une fois que ce sera fait, nous repartirons pour Yavin. Inutile de faire durer la mission plus longtemps, à moins que tu veuilles faire du tourisme, lol.

    dimanche 13 mai 2012 - 06:34 Modification Admin Permalien

  • Avatar memahvali

    memahvali

    370 Crédits

    La solution fut simple à trouver. Le Nautolan avait réellement l'habitude d'accompagner les padawans puisqu'il avait eu le réflexe d'emmener de quoi tailler les pierres dans le cas où, comme pour Memah, le cristal convoité serait inaccessible hors du sol. A près l'avoir remercié, le Zélosien prit l'outil et fit quelques essais dans les airs, le temps de comprendre son fonctionnement et ses capacités. Quelques secondes plus tard, il s'accroupit près de la paroi ciblée et respire calmement avant de se lancer dans l’extraction du cristal. En plus d'être enfoui dans la roche, ce dernier était excessivement fragile, le moindre écart serait néfaste pour la réussite de cette phase délicate. Alors, comme toujours en cas de difficulté depuis quelques temps, le jeune Memah fit appelle à la Force et commença le travail. Il effectuait des lignes fines avec l'engin de façon à retirer de la roche centimètres par centimètres sur une surface d'environ un demi mètre carré. Le rythme était plutôt lent mais le jeune homme savait que c'était pour le bien du cristal encore invisible à ses yeux. La Force qui l'entourait agissait comme un radar, le faisant vibrer intérieurement chaque fois que sa main approchait des roches. Cependant, il ne sentait rien d'anormal jusque là. Il continuait inlassablement son petit travail de précision en ne pensant qu'au moment présent, leçon retenue le jour même, car il savait qu'à la moindre distraction, le fragile cristal disparaîtrait.
    Au bout de quelques minutes passée à découper la roche dans une figure très géométrique, le padawan lâcha quelques mots.

    Memah: « Voilà, j'y suis maintenant, il me faudra faire plus attention qu'avant... »

    On voyait encore la matière rocheuse et rien ne pouvait indiquer à qui que ce soit que le cristal était proche mais le Zélosien le sentait, il avait perçu une sorte d'émotion de la part de la pierre précieuse et comprit presque instantanément ses propres propos concernant le Code Jedi. Il n'y a pas d'émotions, il y a que la Paix. Même si cela pu paraître stupide s'il l'avait dit à voix haute, le jeune homme tentait d’insuffler sa propre maîtrise des émotions au cristal qu'il convoitait. Il se lança alors dans la dernière partie du découpage de la roche. Le bruit familier du laser pénétrant la surface de la grotte sembla lointain au jeune Memah tellement il était concentré sur quand arrêter le travail. La Force parut s'intensifier à un moment et il stoppa net toute action de sa part. Le pistolaser fut posé au sol et le Zélosien approcha son visage de la zone découpée. Un subtile éclat frappa le regard du padawan, le cristal était enfin en vue. Par télékinésie, il repoussa les quelques gravats entassés depuis le début de l'opération et fit encore quelques découpage pour pouvoir extraire le cristal à mains nues.
    Il fallut encore pas moins de cinq bonnes minutes pour qu'il puisse toucher son bien et le prendre réellement. Il rendit l'outil de taillage à son ami padawan et détenait maintenant un petit bloc de pierre d'où on pouvait voir dépasser par endroit des petites pointes cuivrées.

    Memah, les yeux rivés sur le cristal: « Je finaliserais son taillage sur Yavin IV. Le calme et la patience me seront d'un grand secours je pense. »
    Zatila, souriant: « Et tu penses bien... Aller, en avant. »

    Il tourna les talons suivit de près par Memah. Ce dernier ne savait absolument où se situait le vaisseau compte-tenu du parcours atypique qu'il avait dû suivre malgré lui. D'ailleurs, un grognement lointain lui fit tourner la tête. Il sourit discrètement à sa propre surprise et continue d'avancer. Le Nautolan avait l'air de savoir où aller, sa perception de la Force était plus grande que celle de Memah et il était normal qu'il soit plus apte à retrouver le vaisseau. Le temps passe et le Zélosien finit par reconnaître l'endroit où il avait rencontré les Ewoks fans de biscuits. Ceux-ci les guettait encore de leurs petits yeux brillants mais n'approchaient plus, peut-être était-ce l'heure du repos, ou alors ils avaient l'estomac rempli... Quoiqu'il en fut, cela signifiait que le transport des deux padawans ne devait plus être très loin. Et, en effet, il fut en vue en quelques minutes de marches supplémentaires. Zatila prit de nouveau les commandes et Memah assista au décollage en observant son ami, histoire de comprendre les choses qu'il appréciait particulièrement comme les vaisseaux ou la vitesse.
    Le voyage du retour se passa sans incident, Memah médita la plupart du temps et s'entraina à nouveau avec le sabre de coéquipier, ravi de le lui prêter une seconde fois. Le jeune homme n'arrêtait pas de se dire que prochainement, il pourrait effectuer cet entrainement seul avec son propre sabre... Les dix heures de vol s'écoulèrent plus rapidement qu'à l'aller curieusement, et ce fut non sans soulagement que Memah posa le pied au sol. Zatila derrière lui, donna ses dernières instructions de la journée.

    Zatila: « On poursuit le taillage demain. Veille bien sur ton cristal. Bonne nuit. »

    Oui, la nuit était tombée et avait envahi la planète. Le Nautolan s'éloignait tandis ce que Memah restait sur place avec son cristal entouré de pierre dans les mains. Au bout de quelques secondes, ce fut une voix presque perdue qui émana du Zélosien de seize ans. Il parla en s'adressant à la coque du vaisseau, heureusement, Zatila n'était pas encore loin.

    Memah: « Za... Zatila! Attends! Je... Tu peux m'accompagner jusqu'à un couloir éclairé s'il te plaît. »

    On pouvait sentir une certaine honte dans sa tirade mais le ton presque réconfortant que prit l'autre padawan soulagea un peu le jeune Memah. Sur le court trajet entre le hangar sombre et une éventuelle zone éclairé, le Zélosien expliqua sa cécité dans le noir et lui confia être pressé d'être capable de voir sans ses yeux, il s'agissait même d'un point essentiel pour lui...
    Une fois plus en sécurité, les deux individus se séparèrent et le jeune homme ravi de posséder son propre cristal se dirigea vers sa chambre pour une bonne mais courte nuit de sommeil.

    lundi 14 mai 2012 - 08:03 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    :x :x :x NOUVELLE MISSION :x :x :x

    ## Infos mission ##

    - Année : +165 (dans le cadre de l’Académie Jedi )
    - Participants : Cenovii (Chevalier/Mandalorien), Eckmül (Padawan/Bith)
    (pour d'autres inscriptions, veuillez vous manifester rapidement)
    - Lieu de départ : Yavin IV - Académie du Temple Massassi

    ## Briefing ##

    Un dénommé Narik Matale, agriculteur de Naboo, a signalé la disparition de son jeune fils Jarod aux autorités Nabiennes. Ces-dernières piétinent dans l'enquête afin de retrouver le disparu. L'affaire a été portée à l'attention des jedi pour la raison suivante: selon les dires de mr. Matale, son fils serait un sensitif à la Force. Le père assure avoir souvent vu Jarod user de pouvoirs surnaturels pendant le travail aux champs, il serait également très doué pour se faire passer pour quelqu'un d'autre et prendre plusieurs identités différentes. Narik pense que son fils a été kidnappé en vue d'exploiter ses talents. Une délégation jedi doit se rendre sur Naboo pour mener l'enquête.

    ## Objectif ##

    Lever le voile sur la disparition de Jarod Matale

    -------------------------------------
    Cenovii, Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure, Maitre de Keller

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 18-12-2012 01:44

    mercredi 28 novembre 2012 - 18:03 Modification Admin Permalien

  • Avatar obiwan87

    obiwan87

    9714 Crédits

    Une odeur assez fétide plane dans l'air ce matin sur La quatrième lune de Yavin. Je ne sais pas si c'était le stress d'être convoqué par, excusez-moi du peu, le grand jedi, l'ultime chevalier Cenovii.
    Je suis très timide et je parle en bégayant :

    - B... Bonjour Cenovii, vous allez bien?

    - Ouaip, tu viens pour la mission? C'est pas trop tôt je me demandais ce que tu foutais.

    Je prend un peu confiance et je me lance dans un long monologue.

    - Les jedi n'ont aucune obligation à part celle envers la force. Je suis venu ici en ami très proche que vous êtes pour moi. J'ai beaucoup étudié sur les sciences et la possibilité de mort dans un voyage intersidéral. Je sais, vous allez me dire que si on ne prenait pas de risque, si on n'avait pas pris le risque de briser l'ordre et l’obéissance que la société nous oblige de suivre, nous n'aurions jamais été nous-même. Mais j'ai une question: est-que l'assurance paye deux fois plus quand on meurt en voyage d'affaire?

    - Il n'y a pas vraiment d'assurance pour les jedi, ça serait nous imposer une nouvelle obligation et donc faire un paradoxe à ma théorie.

    - Les paradoxes nous plongent dans le désespoir et nous donne le véritable sens de la vie.
    - Tout à fait mais au lieu de vouloir discuter en plein milieu d'une jungle hostile nous ferions mieux de monter dans le vaisseau et de discuter durant le voyage qui nous attend.

    Nous montons sur la rampe et nous marchons vers le poste de pilotage. Ben lance quelques programmes et démarre le vaisseau.

    - Maintenant tu vois nous pouvons parler. Si tu veux vraiment parler philosophiquement il ne faut pas oublier que je suis un chevalier jedi d'expérience et que ces questions ne me sont pas inconnus. Donc tu dois pouvoir accepter d'avoir tort.

    - La même pour vous, « maître ». En fait je deviens de plus en plus insomniaque. Je passe mes nuits sur l'holonet ou à écouter de la musique.

    - As-tu essayé de faire du savon?

    - Quoi? Je ne suis pas sur de comprendre.

    - Laisse, c'est un de mes délires à moi. Rapport à ce que tu as dit tout à l'heure sur les voyages d'affaire.

    - Ouaip, je ne vois pas vraiment le rapport mais c'est pas grave.

    - Alors, allons-y.

    Le vaisseau décolle et se dirige vers le ciel à moitié sombre avant d'arriver dans l'espace. Nous passons en hyper vitesse et nous allons vers le noir et le vide seulement ponctué par quelques systèmes de planètes.

    vendredi 30 novembre 2012 - 18:02 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    petit thème musical

    Du hangar du temple massassi, l'YT-1930 modifié baptisé Arrow s'envole vers l'orbite de la quatrième lune de Yavin. A son bord Eckmül, jeune padawan de la race bith, accompagne le chevalier jedi Cera Norac-Viinir dit Cenovii, mandalorien et précepteur de l'académie. Leur mission: retrouver le fils d'un exploitant agricole de Naboo, un garçon à peine majeur qui posséderait un lien avec la Force. L'enquête s'annonce intéressante.

    Ceno - Maintenant tu dois te fixer sur ton objectif. Quel est l'objectif?
    Eckmül - Heu... La mission?
    Ceno - Quelle est la mission?
    Eckmül - Retrouver machin là, un paysan.
    Ceno - Jarod Matale.
    Eckmül - Voiiilaaa...
    Ceno - On reprend. Quel est l'objectif?
    Eckmül - Retrouver Jarod Matale.
    Ceno - Parfait. C'est un expert de la fausse identité, médite là-dessus.
    Eckmül - Mais... On a pas tellement d'éléments...
    Ceno - Tu n'as pas lu le rapport?
    Eckmül - Si si. Mais ya pas grand chose dessus.

    Le chevalier tchek son ordre de mission.

    Ceno - Hmm, c'est vrai. Dans ce cas essaye de te reposer. On est pas arrivés.
    Eckmül - On est même pas partis.

    Le mandalorien prend note, il se tourne vers son astro-droïde, lui demande de calculer une trajectoire jusqu'à Naboo et d'activer l'hyperpropulsion. Quelques bips plus tard, l'Arrow se fond dans l'hyperespace.

    Ceno - Voilà, on est partis. Maintenant prends du repos, je veux que tu sois en forme pour ta première mission.
    Eckmül - Est-ce que je n'pourrais pas plutôt vous poser d'autres questions?
    Ceno - Assez philosophé pour aujourd'hui, vide ton esprit de ces questions. Savoir faire le vide en soi est une leçon essentielle, concentre-toi uniquement sur ton objectif.
    Eckmül - Je vais essayer...

    Le mandalorien se lève et commence à vadrouiller dans le vaisseau, réparant et améliorant tout ce qui peut l'être avec l'aide de R8D8, en attendant le signal de la sortie d'hyperespace. Pendant ce temps Eckmül vaque à ses occupations. Prochain arrêt, la cité de Theed, où les attend le capitaine Kilan, qui s'occupe de l'affaire Matale.

    ----------------------------------------------------------

    obiwan87 > Tu as carte blanche!

    -------------------------------------
    Cenovii, Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure, Maitre de Keller

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 12-12-2012 23:50

    jeudi 06 décembre 2012 - 21:29 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Evénements

Exposition Lego Star Wars - Chanorier

24 juin 2018 - 07 nov. 2018

Expo LEGO 100% Star Wars - Mini World Lyon

13 oct. 2018 - 13 nov. 2018

Paris Manga et Sci-Fi Show 26ème édition

20 oct. 2018 - 21 oct. 2018

Comic Con Paris 2018

26 oct. 2018 - 28 oct. 2018

Toulouse Game Show

01 déc. 2018 - 02 déc. 2018

Concert Star Wars à Toulouse par Tugan Sokhiev

19 déc. 2018 - 20 déc. 2018

Celebration

Star Wars IX

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2018 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide