Chu'unthor, le Vaisseau Académie (page 7)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar kateo

    kateo

    2684 Crédits

    Rejoint par ses compagnons à l'intérieur de la petite fortification, Kateo donna ses ordres. Il chargea deux de ses braves de couvrir la position, pour assurer leur retraite et ne pas être contournés par l'ennemi. Ensuite, il jaillit hors de la cachette, suivi des deux autres Ewoks, puis courru en direction du bâtiment principal. Il déviait tirs sur tirs avec son sabre, faisant parfois mouche de son revers. D'un mouvement de bras guidé par la Force, le Jedi fit voler en éclats la porte d'entrée. Les trois boules de poils entrèrent sans hésiter dans le poste de commandement des esclavagistes. Les deux soldats prirent position de part et d'autre de l'issue tandis que Kateo poursuivait son avancée.

    Kateo - via comlink : Wuta, l'équipe Delta est entrée dans le bâtiment principal, débarassez-nous de ces deux chasseurs, Maître Unduli ne pourra pas nous extraire en sécurité.
    Wuta : Commandant, une des deux cibles est déjà endommagée, tous l'équipage encore présent à bord s'affaire à mener à bien cette mission.
    Kateo : Ces vaisseaux sont très maniables, vous devez les surprendre. Utilisez les batteries à ions pour les affaiblir.
    Wuta : Reçu!
    Kateo : Leader Bêta, au rapport!
    Bêta 1 : Commandant, nous tenons la position sans problème. L'ennemi semble renoncer à la mine, Maître Unduli vient de faire sortir les esclaves. Le gros des troupes se concentre maintenant sur le bâtiment dans lequel vous vous trouvez.
    Kateo : Compris. Utilisez votre puissance de feu sur les cibles volantes ennemies, je veux les entendre toucher le sol au plus vite.
    Bêta 1 : A vos ordres!

    Le jeune Jedi arriva devant une lourde porte. Son pouvoir de perception lui indiquait que son objectif était proche. D'un mouvement assuré, il planta son sabre dans la paroie métallique et traça un cercle suffisamment grand pour lui permettre de s'introduire dans la salle. Il souffla puissamment la partie découpée vers l'intérieur puis plongea à travers. Il roula au sol puis bondit sur le premier soldat se trouvant à sa portée. Il se débarassa aussi facilement du second puis éventra le dernier sans sommation. Enfin, il se figea face au Quarren qui administrait cette exploitation.

    Kateo : Ne tentez rien d'irréfléchi!
    Le Quarren : J'imagine que je vais être forcé de me rendre, Jedi.
    Kateo : En effet. Mais vous n'avez pas le profil d'un ponte, pour qui travaillez-vous?
    Le Quarren - riant aux éclats : Je ne vais tout de même pas vous révéler cette information de mon plein gré!
    Kateo - usant de la Force : Oh oui, vous allez me dire pour qui vous travaillez.
    Le Quarren : Lobbo Dar'mekk, il se prétends antiquaire sur Sullust.
    Kateo : Vous voyez, ne refusez jamais de parler à un Jedi!

    L'Ewok projeta violemment le molusque contre le mur à sa droite puis réalisa que les explosions à l'extérieur étaient plus bruyantes que jamais. Il s'aida de la Force pour courrir aussi vite que possible. Il sortit du bâtiment sans s'arrêté, suivi par ses deux équipiers, puis rejoint les autres au poste de tir.

    Kateo : Wuta, le camp est dégagé, fais le ménage!

    Une ogive à concussion surgit du flanc de la corvette et alla gracieusement frapper le bâtiment principal, le réduisant en cendres. La déflagration élimina aussi de nombreux esclavagistes, mais les deux Skipray continuaient de scilloner le ciel, prennant l'Endoran Hammer pour cible. Soudain, un objet non identifié perça l'épais volute de fumée et mis en pièce l'un des deux chasseurs. L'appareil tourna sur lui-même, la soute s'ouvrit et un Ewok tendit sa main aux troupes au sol.

    Luminara : Aller demie portion, on grimpe et on se fait la malle!

    Kateo et ses amis montèrent à bord, retrouvant l'équipe Bêta qu'ils saluèrent en souriant. Sous le feu des deux vaisseaux, le dernier Skipray ne résista pas longtemps. Il s'écrasa à l'entrée de la mine, détruisant le conduit. Quelques minutes plus tard, les deux Jedis avaient rejoint la passerelle, accueillis dans la liesse générale.

    Kateo : Wuta, faîtes moi du petit bois de ce qui reste au sol.
    Wuta : Avec plaisir.
    Kateo - observant les [b]explosions : Nous irons déposer nos compagnons au village le plus proche, nous devons mettre le cap sur Sullust, nous ne pouvons pas laisser ces pratiques demeurer plus longtemps dans ce secteur.
    -------------------------------------
    Chevalier sans Padawan
    Ex-Padawan d'Unduli
    "Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière."

    Ce message a été modifié par: kateo le 17-10-2011 21:48

    lundi 17 octobre 2011 - 21:48 Modification Admin Permalien

  • Avatar Unduli

    Unduli

    2936 Crédits

    Lorsque nous entendons les détonations des missiles à concussion frappant le camp des mercenaires, il est suivit par un cri de joie des ewoks. Ils se rassemblent dans la soute pendant que je prends en main les commandes de l’YT-2000. Izzuma restent à mes cotés comme copilote. Lorsque Valérian me rejoint, j’avertis Izzuma qu’il peut rejoindre ses confrères. Il part donc les rejoindre. Mon fils s’assoit dans le siège du copilote et pose instinctivement ses mains sur les commandes. Sa tête s’incline sur l’appui-tête. Il est rapidement rejoint par Kateo.

    VALERIAN : Je suis fatigué maman
    MOI : Repose toi bien mon petit
    VALERIAN : Merci

    Et c’est ainsi qu’il s’endort. Quand on le regarde, on ne se doute pas un instant qu’il peut être aussi turbulent quand il est éveillé. Je me pose en douceur sur l’aire d’atterrissage du village de Kateo où nous avions recruté l’équipage de l’Endoran Hammer.
    Le soir, il y a une grande fête en notre honneur. L’équipage de la corvette CR-90 est admiré et reçoit des distinctions de plusieurs chef de village. Kateo m’explique que ces médailles légendaires avaient été remises la dernière fois à un « marcheur du ciel », « un solitaire » et à « une organe ». La légende avait du être déformée au fur et à mesure des années. Néanmoins, malgré les centaines d’années nous séparant de la Bataille d’Endor en 4 après la Bataille de Yavin, la cérémonie festive est identique aux récits de cette période. Les rituels sont les mêmes, l’ambiance est identique. Je ne peux rester éveillé toute la nuit. Je rejoins donc mon fils confortablement installé dans une hutte invité du village ewok. Kateo s’amuse toute la nuit. Le lendemain, je suis reveillé par Valérian qui joue avec des morceaux de bois dans la hutte. Dès que j’ouvre l’œil, il me saute dessus

    VALERIAN : Maman ! Bonjour
    MOI : Bonjour Valérian. Tu vas bien ?
    VALERIAN : En pleine forme, j’ai déjà fais mes exercices mais voyant que tu dormais, j’ai joué. Tu sais que Kateo ressemble à Blouppy lorsqu’il dort ?

    Blouppy est la peluche/doudou avec laquelle Valerian et Maïwen jouaient.

    MOI : Oui je sais. C’est bien pour ton entrainement. On va manger ?
    VALERIAN : Tiens j’ai trouvé ca.

    Il m’apporte des fruits de la soirée.

    VALERIAN : Goutes, c’est très bon !

    Je me régale de ces mets délicieux. Mon fils m’accompagne un peu mais comme il a déjà mangé, il n’a plus très faim. Une fois ce repas terminé, je fais mes exercices d’étirement et de mise en forme. Valérian participe à la séance physique.
    Sentant que Kateo dormait encore, je rejoins le cargo correlien. Une fois à l’interieur, je pianote sur l’ordinateur de bord pour acceder au réseau intergalactique. Une fois sur Holonet, je me connecte à l’intranet du Temple. Et plus précisément aux archives. Là, j’effectue une recherche sur Lobbo Dar’mekk. Le résultat est surprenant. Il y a de nombreux articles sur lui. C’est un weequay qui a fait fortune dans les paris en ligne. Il est à présent le propriétaire d’une salle de jeux sur Sullust. Il organise régulièrement des événements galactiques. Il sponsorise les équipes mondiales sullustéen. Il est élu le meilleur homme d’affaire de la région de Sullust pour la cinquième année consécutive. Selon les informations gouvernementales, il a la protection de l’armée de ce système. Les rumeurs extrémistes suggèrent même qu’il dirige en secret Sullust.
    Ca va pas être une mission facile !

    KATEO : Parce que ca existe ?
    MOI : … Après mure réflexion, je crois pas.
    KATEO : En route alors. Tout le monde est à bord. Y compris Valérian.

    J’allume les moteurs puis je décolle. Je sens que Kateo a un léger pincement au cœur lorsqu’on quitte sa planète. Lorsque je rentre dans le baie d’envol de la corvette corrélienne Endoran Hammer, Kateo demande de préparer le saut hyperspatiale pour Sullust. Quand nous descendons la rampe d’accès du cargo, nous sentons le passage dans l’hyperespace. Nous nous réunissons dans notre salle de réunion habituelle : la cafétéria du vaisseau.

    KATEO : Valerian, n’appuies pas sur le bouton rouge cette fois.

    D’un sourire malicieux, mon fils répond

    VALERIAN : D’accord.

    mardi 18 octobre 2011 - 19:11 Modification Admin Permalien

  • Avatar kateo

    kateo

    2684 Crédits

    Les Jedis et les officiers s'étaient réunis dans la caféteria pour dresser un bilan des informations dont ils disposaient et mettre en place une stratégie. Maître Luminara résuma le fruit de ses recherches sur l'Holonet. L'affaire n'allait pas s'annoncer facile!

    Kateo : Merci Maître. Je dois avouer que je m'attendais à moins d'obstacles.
    Luminara : Effectivement, cet individu semble très bien protégé, et méfiant.
    Wuta : Nous ne devons pas éveiller les soupçons. J'imagine que ce monstre garde un oeil sur tout ce qu'il se passe sur Sullust et ses environs. Il y a fort à parier qu'il soit déjà au courant de l'attaque menée sur son exploitation.
    Kateo : Vérifions celà.

    L'Ewok consulta silencieusement les archives du vaisseau sur un écran portable. Il pianota plusieurs minutes puis posa l'appareil sur la table. Une liste d'éléments apparut sous forme holographique.

    Kateo : Le Quarren a effectivement transmit un message on dirait. Nous avons intercepté quatre émissions durant la bataille. Comme vous pouvez le voir, elles n'ont pas duré plus de quelques secondes chacune. Le calibrage du brouillage sur la bonne fréquence n'est pas immédiat.
    Luminara : Pouvons-nous miser sur le fait que notre signalement n'a pas été dévoilé?
    Kateo : Je pense que nous n'avons pas le choix. Par précaution, j'arriverais seul à bord d'Hermès, tandis que vous resterez sur l'Endoran Hammer. Si vous rencontrez des difficultées à passer les douanes, nous saurons que vous êtes repérés.
    Wuta : Et une fois au sol, que ferons-nous?
    Kateo : Je pense que nous ne devons pas apporter d'eau à leur moulin. Izzuma, Maître Unduli et vous-même descendrez en navette depuis l'orbite. Il n'est pas nécessaire de s'identifier comme représentants de l'Ordre, je vous laisse le soin de trouver une motif bidon Maître.
    Luminara : Entendu. Que la Force soit avec nous.
    Les autres - d'une seule voix : Que la Force soit avec nous.

    La corvette quitta l'hyperespace plusieurs clicks avant d'atteindre son objectif. Le petit chasseur noir quitta la soute puis continua le voyage seul, suivi une heure plus tard par l'Endoran Hammer. Le petit chasseur était confortable pour un Ewok, tout du moins pour le court trajet accompli. L'énorme corps céleste rougeoyant apparut aux yeux de Kateo qui s'empressa de contacter le contrôle spatial Sullustéen.

    Kateo : Ici Maître Otori, demande autorisation de me poser sur la terre ferme.
    Contrôle : Votre signal n'est pas stable sur nos écans, mais nous tentons de vous suivre, empruntez le couloir aérien 24-Alpha-8.
    Kateo : Reçu, je m'y engage sur le champs. Otori terminé.

    Cette conversation l'inquiétait, il avait peur que l'habilité structurelle d'Hermès à se cacher des radars ennemis à longue portée n'attise la curiosité des autorités. Kateo inspira profondément et donna toute sa confiance en la Force et se posa en douceur sur la plateforme qui s'éclaira à son approche. Il sauta hors du cockpit puis avança vers la porte où l'attendait un humain.

    Le garde : Jedi, nous devons inspecter votre appareil, le gouvernement mène une campagne contre la contrebande.
    Kateo - décelant le mensonge grace à la Force : Faîtes, mais sachez que l'Ordre Jedi est digne de confiance.
    La garde : Les consignes son strictes.

    L'Ewok s'éloigna ensuite en silence vers le poste de douanes à la sortie du spatioport. Une intuition lui disait que la Force lui serait utile pour passer cette étape.
    -------------------------------------
    Chevalier sans Padawan
    Ex-Padawan d'Unduli
    "Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière."

    Ce message a été modifié par: kateo le 20-10-2011 12:48

    mercredi 19 octobre 2011 - 22:31 Modification Admin Permalien

  • Avatar Unduli

    Unduli

    2936 Crédits

    En orbite à distance de Sullust, nous avons décidé de nous séparer. Il est plus facile de partir chacun de son coté pour récupérer des informations sur Lobbo Dar’mekk directeur des salles de jeux Kkemrad.
    Sur le pont d’envol, je tire quelques slaves de blasters sur le cargo corellien YT-2000. Je monte à bord puis décolle en prenant soin que Valerian soit toujours dans la corvette corellienne. Je fais ensuite un mini saut dans l’hyperespace pour me rapprocher de la planète. Le petit vaisseau est devenu difficile à manier depuis l’assaut sur Endor. Je comptais profiter de ce problème à mon avantage. Une fois en orbite proche de Sullust, je contacte la sécurité aérienne.

    MOI : Luminara Ornitier à bord de l’Icarus demande autorisation de se poser pour effectuer des réparations importantes.
    CONTROLE : Veuillez patienter, nous effectuons les vérifications d’identification
    MOI : Reçu

    J’avais préalablement créé une identité pour moi et le vaisseau. Je suis recensé comme transporteur. Néanmoins, si les autorités pousse les recherches, ils trouveront que je suis plutôt contrebandier. Quelques minutes plus tard, j’ai une réponse

    CONTROLE : Autorisation acceptée. Vous pouvez vous poser dans la baie 452.
    MOI : Bien reçu. Merci.

    Une dizaine de minute plus tard, je pose le cargo à l’endroit indiqué. La baie se situe à proximité de la demeure et salle de jeux de Lobbo Dar’mekk. A peine sortie de l’appareil, je vois un weequay accompagné de sullusteens armés jusqu’au dents. Ces derniers sont habillés des vêtements de la garde sullusteenne. Je vois aussi plusieurs mercenaires dissimulés dans le spatioport. Je reconnais Lobbo Dar’mekk qui s’avance vers moi et m’adresse la parole.

    LOBBO : Bonjour Damoiselle Ornitier. Votre réputation vous précède.
    MOI : Bonjour, vous devez être Lobbo Dar’mekk, le seigneur de ces lieux ?
    LOBBO : C’est bien moi. Qui vous a parler de moi ?
    MOI : un quarren, heu, Jegbo Ilmiat
    LOBBO : Ho Jegdo Ilniat, c’est un bon ami. Comment l’avez vous rencontrer ?
    MOI : Il y a quelque temps, je fais quelques courses pour des personnes très fortunés sur la lune forestière d’Endor.
    LOBBO : Vous pouvez faire confiance à ces personnes, ils travaillent pour moi
    MOI : Depuis que Kaashyyyk est surveillée par la république, j’ai du chercher de la main d’œuvre ailleurs. Les ewoks sont de bons serviteurs quand on sait les dresser si vous voyez ce que je veux dire.
    LOBBO : Je crois oui.
    MOI : J’ai rencontré Jegdo durant l’un de mes séjours sur place. Nous sommes devenu par la suite bons amis. Il me demande parfois des mets exotiques que je lui rapporte la fois suivante. C’est au cours de l’un de nos échanges qu’il m’a parlé de vous.
    LOBBO : Je vois. Votre vaisseau est bien abimé. Que vous est-il arrivé ?
    MOI : Au moment de faire une nouvelle course sur Endor, Je me fais coincé par une saleté de corvette Jedi. J’ai réussi à lui échapper de peu. Mais avant de partir, je leur ai laissé un petit cadeau si vous voyez ce que je veux dire.

    Un sullustéen muni d’un casque vient chuchoter quelques mots à l’oreille du weequay.

    LOBBO : Je crois qu’il vous a suivi
    MOI : C’est pas possible la bombe sonique aurait du résoudre le problème une bonne fois pour toute.
    LOBBO : Pourtant un chasseur Jedi vient de demander l’autorisation de se poser. Venez avec moi, nous allons pouvoir parler affaire.
    MOI : Je vous suis mais je vais devoir réparer mon vaisseau avant de repartir pour un nouveau contrat.
    LOBBO : Ne vous inquiétez pas pour ca, mes hommes vont s’occuper de réparer votre cargo.
    MOI : Merci beaucoup mais pourquoi faites vous cela ?
    LOBBO : J’ai besoin de personnes de confiance dans mon milieu et votre dossier m’indique que vous en faite partie. Alors quelques pièces de cargo corellien pour que vous acceptiez de travailler pour moi, c’est un prix que j’accepte de payer

    Je suis donc Lobbo dans sa demeure personnelle. Les gardes sullusteen s’arrêtent à l’extérieur de la propriété. Seuls quelques mercenaires nous suivent.

    vendredi 21 octobre 2011 - 16:21 Modification Admin Permalien

  • Avatar kateo

    kateo

    2684 Crédits

    Sullust

    Passer la douane se révéla être un jeu d'enfant. Un petit signe de la main, et le sullustéen au guichet avait écrit que tout était en ordre sur son rapport. Lorsqu'il quitta l'aire sécurisée, Kateo se retrouva dans une immense aérogare bondée. Le brouhaha incessant irritait le Jedi qui s'empressa de rejoindre le tunnel menant aux quartiers inférieurs. L'ambiance y était très différente. Dès qu'il posa le pied dans la rue principale, il fut interpellé par un ivrogne à l'allure effrayante.

    L'ivrogne - agitant une bouteille presque vide : Heeey, le poilu, t'as pas des crédits, j'suis à sec.
    Kateo : L'alcool n'est pas bon pour ma santé, j'arrêterais demain.

    Le malheureux répéta les mots de l'Ewok et s'en alla, l'air hagard, ne sachant pas vraiment vers quelle destination le menaient ses pieds. Kateo progressa dans ce coupe-gorge, il cherchait l'endroit parfait où trouver des informations pour son enquête. Il croisa une Twi'lek portant sur ses épaules une holopublicité pour un casino d'ambiance. Du jeu et des femmes offertes aux hommes, voilà un bien triste programme. Néanmoins, c'était là qu'il devait aller, il le sentait dans la Force.

    Après de courtes recherches, Kateo trouva le bâtiment en question. Deux molosses gardaient l'entrée, ornée d'hologrammes colorés en tous genres. Il entra et regarda tout autour de lui. C'était certain, il ne passerait pas inaperçu. Déjà plusieurs individus le dévisageaient, mais ils reprirent leur activité rapidement. Il avança jusqu'au bar et commanda à boire, puis scruta discrètement le monde autour de lui. Aspirés par leurs jeux ou par les parties intimes des femmes dansant sur les tables, personne ne semblait s'intéresser au Jedi pour l'instant, mis à part les plus louches, sans aucun doute des guetteurs au service de Lobbo. L'un d'entre-eux approcha.


    L'homme : Bienvenue, Jedi.
    Kateo : Qu'est-ce qui vous fait dire que je suis un membre de l'Ordre?
    L'homme : Je suis Reeck, et mon boss sais à peu près tout ce qu'il y a à savoir sur ce caillou.
    Kateo : Je vois. De toute évidence, les nouvelles vont vite ici.
    Reeck : Nous savons que vous êtes à la recherche d'un vaisseau.
    Kateo : En effet. Et je pense que si vous abordez le sujet, cela signifie que vous avez des information concernant ce... "problème".
    Reeck : Possible. Il est aussi très probable que nous ayons mis la main dessus.
    Kateo : Vous semblez m'offrir cette personne sur un plateau d'argent.
    Reeck : Comprenez que Monsieur Dar’mekk est un honnête entrepreneur. Il serait bénéfique pour notre société de se mettre sous les bonnes grâces de la république.
    Kateo : Je ne pense pas que cela soit aussi simple malheureusement. Les salles de jeux ne sont pas les enseignes favorites de nos élus.
    Reeck : Vous avez raison, mais un partenariat culturel et touristique serait envisageable. Nous souhaitons faire main basse sur le marché du divertissement sur Coruscant. Tout du moins, si vous acceptez d'agir comme intermédiaire entre le Sénat et notre compagnie. La contrebandière en échange de ce service, ce n'est pas très cher payé. Lobbo saura ensuite très bien choisir ses cartes pour arriver à ses fins.
    Kateo : Je verrais ce que je peux faire. Menez-moi à elle, je l’emmènerais en personne se confronter aux répercutions juridiques de ses actes. Mon vaisseau amiral va arriver sous peu.

    Reeck tourna les talon et fit signe au Jedi de le suivre. Kateo sentait à travers la Force que ce beau discours cachait un sombre dessein. Néanmoins il se devait d'aller à la rencontre de Lobbo, la duperie orchestrée par Maître Unduli serait un grand atout lorsqu'ils seront tous réunis. Discrètement, il contacta l'Endoran Hammer.

    Kateo : Wuta, meek'ta!

    Reeck tourna légèrement la tête, mais fit mine de ne rien avoir entendu. De toute façon, il n'avait pas compris. Mais désormais, le vaisseau Jedi était en route, le plan était en train de se renforcer, prêt à exploser entre les doigts d'un mafieux trop gourmand.

    vendredi 21 octobre 2011 - 19:57 Modification Admin Permalien

  • PSW
  • Avatar Unduli

    Unduli

    2936 Crédits

    Dans la résidence privée de Lobbo, nous discutons d’affaires commerciales. Il demande mes services pour transporter de la marchandise entre différentes planètes. D’après les planètes de départ et d’arrivée, c’est un réseau de trafic de drogue. En effet, je devrais charger mon vaisseau cargo dans des planètes agricoles et devrait desservir ses nouveaux casinos de Coruscant.
    D’après lui, l’envoyé Jedi est là pour finaliser cet accord avec la nouvelle république.
    Quelque minute plus tard, il m’annonce qu’il doit s’absenter pour aller traiter cette affaire. Il me conseille alors de me détendre au bar de la salle de jeu kkemrad.
    Je suis donc son conseil. Une fois assise, le serveur vient me demandé ce que je désire. Je lui commande un branly sullusteen puisque le corellien est devenu un produit de luxe. Récemment, suite à une sècheresse sur Corelia, la demande est devenu plus important que l’offre d’où un prix quasi inaccessible. Je déguste tranquillement ma boisson alcoolisée tout en étudiant l’ensemble de la salle. Après une bonne demi-heure et trois verres, je vois Lobbo revenir accompagné des mercenaires. Je perçois que Kateo derrière le weequay. Il m’a bien piégé. Mais en fait, c’est lui que nous sommes en train de piéger. Néanmoins, nous ne pouvons pas agir maintenant et Kateo le sait lui aussi.

    MOI : Alors comment s’est passé votre affaire avec le Jedi ?
    LOBBO : Assez bien, N’est ce pas mon cher maitre Jedi.

    Le weequay s’écarte et dévoile ainsi mon ancien padawan. Afin de faire plus vrai, je commence a dégainer et à pointer mes blasters sur Kateo. Le petit Ewok réagit de suite et me désarme facilement.

    KATEO : Pas cette fois Luminara. Ca fait trop longtemps que la République te traque.

    Je m’adresse alors à Lobbo

    MOI : Traitre. Je vais tout lui raconter et c’est vous qu’il embarquera la prochaine fois.
    LOBBO : Emparer vous d’elle et ligoter la bien.

    Il s’adresse ensuite à Kateo.

    LOBBO : Où dois-je vous livrer cette crapule Maitre Jedi ?
    KATEO : Dans mon chasseur. J’ai une prison dédiée aux mercenaires et ennemis de la République.
    LOBBO : Emmener là à son vaisseau.

    Je suis alors trimballer comme un sac de patates. J’en ai l’air si je mets la tenue originelle Jedi ce que je fais jamais. Ma tunique entièrement noire me correspond plus et s’accorde mieux à mon apparence. Je suis alors trainer vers l’Hermes car je me débats pour faire plus vrai. Je vois discrètement que Kateo et Lobbo me suivent.
    Dans le spatioport, Kateo ouvre son chasseur et indique aux gardes l’endroit de la prison où je suis enfermée. Une fois sûre que mes ravisseurs sont sortis du vaisseau, je sors de ma cellule. Je me faufille discrètement vers le poste de pilotage où j’active le micro. J’avais perçu que Kateo avait subtilement déposé le dispositif d’écoute sur la tenue du weequay.

    LOBBO : C’est toujours un plaisir d’aider les Jedi
    KATEO : Merci à vous Monsieur Dar’mekk. Votre projet d’implanter l’activité sur Coruscant est inespéré. La République a besoin d’homme comme vous pour relancer la croissance dans la Galaxie.
    LOBBO : C’est un honneur pour moi maitre Jedi !

    Kateo s’écarte et rejoint son chasseur. Une fois à l’intérieur je le félicite pour son rôle. Il se met au poste de pilotage et décolle. Le plus intéressant reste l’écoute des propos de Lobbo Dar’Mekk.

    LOBBO : Vous avez réparé l’Icarus
    GARDE : Oui mon seigneur. Le cargo corellien est comme neuf.
    LOBBO : Très bien. Et le chasseur Jedi ?
    GARDE : Ca n’a pas été facile mais il a été bidouillé comme vous l’avez demandé.

    Kateo réagit à cette remarque

    KATEO : Je comprends mieux la baisse de puissance des moteurs et les systèmes qui défaillent.
    MOI : Tu te feras un plaisir de le réparer à bord de l’Endoran Hammer en espérant que Lobbo ne nous reserve pas d’autres surprises !

    La conversation entre le weequay et l’un de ses gardes continue.

    LOBBO : Le Jedi a fait le fourbe. Il voulait m’évincer mais je vais m’occuper de son cas moi-même avec l’Icarus. Comme ca, on ne pourra pas remonter jusqu'à moi.

    -------------------------------------
    Chevalière Jedi Mirialanne
    Sans padawan fixe
    Le Jedi est le cœur de la Force.
    Ils sont tous entrelacés! Le cristal, la lame, le Jedi ne font qu'un !


    Ce message a été modifié par: Unduli le 22-10-2011 16:52

    samedi 22 octobre 2011 - 16:51 Modification Admin Permalien

  • Avatar kateo

    kateo

    2684 Crédits

    Le duo avait bien trompé Lobbo. Effectivement, ce dernier semblait penser faire une double affaire en doublant à la fois le Jedi Ewok et la contrebandière. La solide identité fictive de la Mirilianne ne faisait aucun doute au tableau que le lascar se faisait de la situation.

    Kateo : J'espère que la petite soute sera confortable, Hermès vient de repérer l'Icarus, on va avoir le feu aux fesses.
    Luminara : Je peux respirer, c'est déjà ça. Heureusement que tu as pensé à faire faire communiquer cet endroit avec le cockpit.
    Kateo : Pour les longs voyages je dois parfois prendre du ravitaillement là dedans, c'est plus pratique. Mais accroche-toi, je vais engager le combat!
    Luminara : Ok p'tit gars, évite de me trop de seccouer!
    Kateo : Je ne peux rien te promettre, désolé. Hermès, identifie les systèmes modifiés et redirige vers les secondaires.
    Hermès : Analyse en cours.

    Atteignant les nuages, le Jedi vira à droite, se mit en vrille puis tira le manche à fond pour faire une longue boucle se terminant derrière le cargo. Il éspérait que cette manoeuvre surprendra ses poursuivant. Il envoya ensuite une salve de semonce puis vira de nouveau à droite lorsque les batteries laser du cargo commencèrent à riposter.

    Kateo : Hermès, où en es-tu?
    Hermès : Analyse terminée, j'ai redirigé 80% des systèmes infectés et en ai réinitialisé 5%.
    Kateo : Dis moi à quoi je dois m'attendre!
    Hermès : La console de tir semble court circuitée, je pense qu'un dispositif à distance pourrait vous priver de puissance de feu. De plus, les contre-mesures sont déconnectées, la panne semble physique, impossible de réparer.
    Kateo : C'est tout?
    Hermès : Non, vous devrez aussi vous attendre à une perte de manoeuvrabilité.
    Kateo : Ok, on va se fier à la Force, du coup...
    Luminara : Euh, le bleu, tu serais pas prof d'astronavigation par hasard?
    Kateo : Oui, oui, oui, ça va aller Maître!

    Alors que l'Ewok tentait une vrille en piquée pour passer sous sa cible, les moteurs cessèrent de fonctionner par intermitence. Le chasseur se mit à tournoyer, entrant dans la ligne de mire de son agresseur. La voix robotique d'Hermès informa l'équipage de l'incident. Du fond de la cale, Unduli pesta et fit promettre à Kateo de rendre son IA un peu moins stupide.

    Soudain, la puissance se rétablit d'elle-même et Kateo reprit le contrôle du vaisseau. Il tira sur le manche et tenta de fuir en direction de l'Endoran Hammer pour chercher un peu de renforts. Un feu nourri de la part des assayants heurtait le bouclier déflecteur du chasseur, accentuant la fréquence des alertes monotones du synthétiseur vocal.


    Luminara : Je vais en faire du haché de ton engin!
    Kateo : Du calme. Je dois reconnaître que sa programmation est un peu platonique, mais il est très factuel!
    Luminara : Mais on le sent bien qu'on a le feu aux fesses! Pas besoin de nous le répéter!

    La corvette corellienne évoluait à pleine vitesse en direction de l'escarmouche. Elle s'interposa entre les deux appareils puis attendit les ordres.

    Wuta : Il était temps, mon commandant!
    Kateo : En effet. J'aurais pu m'en sortir seul, mais on a trafiqué mon appareil.
    Wuta : L'équipage est ravi de vous porter secours, monsieur.
    Kateo : Nous avons peu de temps devant nous, il va falloir être très bien coordonnés!

    L'Ewok donna quelques informations et mit son chasseur en position pour accomplir la ruse qu'il avait imaginée. Il passa derrière la corvette, misant sur le fait que les occupants du cargo anticiperaient la manoeuvre. Coordonnant leurs actes, Kateo vira de bord et s'éloigna à couvert tandis que Wuta propulsa un gros caisson de tranport dans la trajectoire supposée par l'ennemi. Tombant dans le panneau, ils pulvérisèrent le leurre. Wuta patienta quelques instants, surveillant les communications du cargo. Lorsque ce dernier rapporta la destruction du chasseur, un missile à concussion fit voler en éclat l'appareil.

    Wuta : Le plan s'est déroulé à merveille!
    Kateo : Bien joué Wuta. Venez nous rejoindre, nous sommes hors de portée des radars terrestres. Je suis content d'avoir doté mon petit Hermès de cette capacité.
    Wuta : Nous sommes en route. Je contacte immédiatement la planète pour discuter des circonstances de ce désastre avec l'administrateur.

    lundi 24 octobre 2011 - 22:42 Modification Admin Permalien

  • Avatar Unduli

    Unduli

    2936 Crédits

    La diversion de Wuta nous permet de passer inaperçu. Grace à la Force, Kateo avait synchronisé l’arrêt du moteur du chasseur avec l’explosion des containers. Par la suite, l’Endoran Hammer active ses rayons tracteurs pour ramener discrètement l’Hermes vers la corvette corellienne. Il nous faut quelque minutes pour rejoindre le vaisseau. Pendant ce temps, Wuta annonce son arrivée à Sullust et demande une entrevue avec le gouverneur de la planète.
    Au moment où l’on rejoint le hangar de la corvette, Wuta monta à bord de la navette. Mentalement, Kateo et moi avons réparti nos rôles. Comme la navette ne peut contenir plus de 2 personnes en plus du pilote, le chevalier jedi ewok accompagne son confrère pour récupérer des preuves dans la résidence de Lobbo. Quand à moi, je supervise les opérations pour être prête à agir le cas échéant à bord de la corvette corellienne.
    Wuta, comme un vrai espion avait mis un micro et un oreillette. C’est d’ailleurs assez facile pour un ewok pour cacher ces dispositifs audio dans sa fourrure. Son rôle de diplomate envoyé par le sénat galactique, lui permet de passer sans encombre les dispositifs de sécurité.
    Lorsque j’arrive au poste de commandement de l’Endoran Hammer, je vois mon fils qui s’amuse avec un jeu en bois sur le sol. Après l’avoir pris dans les bras et échanger quelques phrases, je mets le casque d’écoute et active la liaison audio avec Wuta. J’entends alors qu’il sort de la navette. Rapidement, il demande à rencontrer le gouverneur de Sullust. Au courant de son arrivé, le garde lui annonce qu’il est attendu. L’ewok monte à bord d’un taxi pendant deux minutes puis redescends. Il est acceuilli par une voix que je reconnais : Lobbo

    LOBBO : Bonjour Ambassadeur. Soyez le bienvenu sur Sullust.
    WUTA : Merci gouverneur. Néanmoins, ma visite est entachée par la mort du chevalier jedi Kateo.
    LOBBO : Cet accident est fort regrettable. J’ai été aussi attristé par cette nouvelle et veuillez croire que le peuple sullustéen partage ce chagrin et fera tout son possible pour faire la lumière sur cette histoire.

    Le weequay est un habile Politien. Malheureusement, il manie la parole aussi bien que les trafics. Si nous n’avions pas fait un tour sur la lune forestière d’Endor, les natifs seraient toujours asservis. J’espère intérieurement que c’est le seul peuple qui était exploités mais j’ai de mauvais pressentiment à ce sujet.

    WUTA : Merci pour enquêter sur cette affaire.
    LOBBO : C’est le moindre qu’on puisse faire. Sullust étant eloigné du noyau galactique, les criminelles en profitent pour semer le chaos dans notre magnifique région.
    WUTA : Soyez rassurer gouverneur, Le Sénat est au courant de la situation en périphérie. C’est d’ailleurs la raison de ma venue.
    LOBBO : J’en suis convaincu. Mais parlons autour d’une table. Je connais un très bon restaurant dans lequel nous pourrons continuer cette discussion.
    WUTA : Je vous suis Gouverneur.

    Le trajet dure plusieurs minutes. Pendant ce temps, j’averti Kateo qu’il peut sortir de sa cachette et partir à la recherche d’informations.

    jeudi 27 octobre 2011 - 19:06 Modification Admin Permalien

  • Avatar kateo

    kateo

    2684 Crédits

    A l'extérieur de la navette, Wuta et Lobbo s'éloignèrent tout en discutant. Tout ce qui était dit de part et d'autre sonnait faux, mais cela semblait néanmoins fonctionner. Kateo ferma ses yeux et se concentra pour sonder dans la Force et déterminer le meilleur moyen de surgir du vaisseau, en toute discétion. Seulement deux gardes avaient été affecté à la surveillance de l'appareil, rien de bien difficile pour un Jedi. Ce dernier était entré par le train d'atterissage et avait atteint la coursive de maintenance, située sous le plancher de l'habitacle. Silencieusement, il souleva le panneau d'accès et sortit de sa cachette. D'un rapide mouvement de poignet, il détourna l'attention des deux soldats et accéléra sa vitesse de course pour se retrouver à couvert d'un empilement de caisses en un instant.

    Depuis sa position, l'Ewok observe les deux gardes. Toujours affairés à chercher l'origine de ce qui les a alerté plus tôt, ils entrèrent dans la navette. Kateo sauta sur l'occasion. Il s'aida de nouveau de la Force pour bondir dans l'extrémité d'un conduit d'aération situé en aplomb. Sa petite taille étant un atout dans ce genre de situation, le Jedi évolua rapidement.


    Kateo : Maître, je suis dans le système de ventilation de la résidence.
    Unduli : Je vois ça. Le relai de senseurs activé par Wuta nous a renvoyé un modèle du bâtiment. Tout semble indiquer qu'il n'a pas été repéré, le signal a été suffisament bref. Izzuma reste à l'écoute de son micro.
    Kateo : Bien, tout se déroule parfaitement selon le plan jusque-là. Où dois-je me rendre maintenant?
    Unduli : Nous ne sommes pas une agence immobilière, je n'ai pas le nom des pièces affichés sur ma carte!
    Kateo : Y-a t'il un endroit placé sous protection magnétique?
    Unduli : En effet, premier embranchement, tu devras prendre à gauche. C'est tout droit ensuite, la huitième bouche d'évacuation. Tu devrais commencer par là.
    Kateo : Reçu, je vais vois là-bas et je vous recontacte.

    Sans perdre de temps, l'Ewok se mit en route. Une fois sur place, il fit son rapport puis il se concentra pour analyser le système d'alarme protégeant la trappe. Il trouva rapidement une faille qu'il exploita pour entrer sans se faire remarquer. Il se glissa jusqu'au sol et scruta autour de lui. Il se trouvait dans une salle informatisée. De nombreuses stations d'holostockage se succédaient d'un bout à l'autre de la pièce. Kateo se dirigea vers la console et commença sa recherche.

    Kateo : Maître, je suis en train de consulter les données. Il n'y a pas de cryptage.
    Unduli : Tu t'imagines qu'ils vont se méfier?
    Kateo : Certes. Je pense avoir trouvé. Je partage l'holovision, démarrez l'enregistrement.
    Unduli : Vas-y, je suis prête.
    L'hologramme de Lobbo : Kshhhhh. Le Jedi a fait le fourbe. Il voulait m’évincer mais je vais m’occuper de son cas moi-même avec l’Icarus. Comme ca, on ne pourra pas remonter jusqu'à moi. Kshhhhhhh.
    Kateo : Voilà une preuve. Je vais avancer au moment où il a appris notre disparition.
    L'hologramme de Reeck : Kshhhhhhhh. Monsieur, le vaisseau du Jedi a été détruit par nos gars. La corvette républicaine a malheureusement réglé son compte à l'Icarus, nous avons perdu les deux hommes que j'avais sélectionné pour la mission, de très bons pilotes.
    L'hologramme de Lobbo : Une perte acceptable, ces idiots ont détruit toutes preuves probable de mon implication, je n'ai plus qu'à attendre, le Sénat m'invitera à me rendre sur Coruscant, l'occasion rêvée pour mettre mon plan à exécution. Kshhhhhhhh.
    Kateo : Et voilà des avoeux.
    Unduli : C'est dans la boîte. Mais n'oublions pas le sujet de notre venue, essaye de trouver des informations sur la mine d'Endor, il se pourrait qu'il y ait d'autres sites dans le secteur, nous devons y envoyer des troupes.
    Kateo : Je crois que je vais avoir de la visite!

    La communication s'arrêta soudain, laissant le miriliane dans son inquiétude.

    dimanche 30 octobre 2011 - 20:24 Modification Admin Permalien

  • Avatar Unduli

    Unduli

    2936 Crédits

    La dernière phrase de Kateo et la rupture brutale de la communication présage qu’il allait avoir des ennuis. Un petit peu d’action qui mettrait peut-être ses sens en ébullition. Bien que j’ai confiance en ses capacités, je ne peux m’empêcher de m’inquiéter pour sa santé. Je pense que c’est mon instinct maternel qui a refait surface depuis la naissance de mes enfants.
    Je fis appel à la Force pour connaître l’état de mon ancien padawan. Les senseurs de la corvette corellien de l’Ewok m’indiquent sa position dans la résidence de Lobbo. Il progresse assez rapidement vers la sortie.
    Trois minutes après avoir récupérer les informations compromettantes à propos de Lobbo, j’entends que le weequay est mis au courant de la situation. Conscient que la situation dégénère, Lobbo décide de prendre en otage Wuta. Je suis leurs progressions grâce aux indications de l’ewok. A priori, ils se dirigent vers une section spéciale du spatioport. Pendant ce temps, Kateo continue sa progression vers la sortie de la résidence. Il semble en pleine forme donc tout va bien pour lui. Je décide de ne pas le mettre au courant du kidnapping de Wuta tant que sa situation ne s’est pas calmée.
    A bord de l’Endoran Hammer, je demande à l’équipage de préparer les canons à ion, les rayons tracteurs et le saut hyperspatial vers Coruscant afin de stopper une fois pour toute Lobbo.
    J’entends alors rugir le moteur d’un vaisseau dans les enceintes de la corvette. Ce son provient de l’oreillette de Wuta. Cela signifie qu’il est à bord d’un vaisseau. Sa voie résonne.

    WUTA : Maitre Luminara vous m’entendez ?
    MOI : Je suis là. Comment allez vous ?
    WUTA : Je vais bien. Lobbo m’a enfermé dans une sorte de prison à bord d’un vaisseau qui ressemble beaucoup à ceux que nous avons détruit sur ma planète.
    MOI : J’ai un plan. Tous va bien se passer. Nous allons vous récupérer dans quelques minutes.
    WUTA : D’accord. A tout de suite.

    Je coupe la communication et j’averti l’équipe des rayons tracteurs de cibler le prochain vaisseau qui quitte l’atmosphère de Sullust. J’ordonne à l’équipe des cannons à ion de tirer sur la vedette dès qu’elle sera prise dans nos filets. Lorsque j’ai fini de me faire comprendre, j’entends la voie de Kateo.

    KATEO : Maitre, Oho Maitre vous êtes encore là ?
    MOI : Désolé, je faisais une sieste. Tu en as mis du temps !
    KATEO : C’est ca oui. J’avais besoin d’exercice. J’ai toutes les informations à ma disposition mais je crois que Lobbo est au courant.
    MOI : Il l’est. Il a pris Wuta en otage mais je suis en train de le récupérer. Je t’attends et ne traine pas. Que la Force soit avec toi.
    KATEO : Je vais faire de mon mieux et que la Force soit avec vous.

    Sur le poste de commandement de la corvette corellienne, je vois la vedette skipray s’extraire de l’attraction de Sullust. Elle est rapidement prise dans les mailles des rayons tracteurs de l’Endoran hammer. Le petit vaisseau vibre pour essayer de sortir de ce piège. Les canons à ion frappent de plein fouet la vedette. Il faut de nombreux tirs pour finalement stopper le vaisseau de Lobbo. Une fois immobilisé, il est rapidement tracté vers le hangar de notre corvette.
    Accompagné d’une escouade d’intervention, je rejoins le hangar. Là je découpe la porte d’accès à l’aide de mon sabre laser pour entrer dans le vaisseau. Devant une telle force d’intervention, le weequay se rend. Une fois libéré, Wuta me rejoint. Ensemble nous allons sur le poste de commandement.
    Assuré que Kateo a rejoint son vaisseau, j’ordonne le saut en hyperespace car nous sommes déjà pris pour cible par les chasseurs sullustéens.
    Le voyage jusqu'à la ville-monde se déroule sans accrocs.

    vendredi 04 novembre 2011 - 18:42 Modification Admin Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Télé & Ciné

Sur Disney+

The Mandalorian Saison #2

Le Mandalorien et l'Enfant continuent leur périple à travers une dangereuse galaxie. Retrouvez l'intégrale des saisons 1 et 2 sur Disney+...


Star Wars au ciné

Rogue Squadron

Rogue Squadron se déroulera dans le futur de la galaxie et suivra une nouvelle génération de pilotes spatiaux qui gagneront leurs insignes et risqueront leurs vies. Rendez-vous en 2023...


A venir sur Disney+

The Book of Boba Fett

Décembre 2021 - La série sera produite par les têtes pensantes de "The Mandalorian" à savoir Jon Favreau, Dave Filoni et Robert Rodriguez (réalisateur de l'épisode "La Tragédie"). Côté casting on retrouvera sans surprise Temuera Morrison et Ming-Na Wen.

The Mandalorian S3

2021/2022 - La série de Jon Favreau & Dave Filoni revient pour une saison 3 afin de suivre les aventures de Mando et Grogu.

Rangers of The Republic

Star Wars "Rangers of the Republic" se déroulera durant la chronologie de Mandalorian et sera réalisée par Dave Filoni et Jon Favreau.

Ahsoka

Une des séries les plus attendues par la communauté est centrée sur Ahsoka Tano et sera également produite par Dave Filoni et Jon Favreau.

The Bad Watch

2021 - The Bad Batch est la prochaine série animée de Star Wars, celle-ci nous replongera dans la Guerre des Clones avec l'équipe du Bad Batch.

Visions

2021 - Visions sera une série de courts métrages d'animation dirigée par les meilleurs réalisateurs japonais.

Andor

2022 - La série mettant en avant le héros de l'Alliance Rebelle : Cassian Andor. D'après Diego Luna, l’interprète du héros principal, la série a déjà commencé son tournage à Londres.

Obi-Wan Kenobi

2022 - Le retour d'Hayden Christensen (Anakin Skywalker) dans son rôle de Dark Vador (La Revanche des Sith) aux côtés d'Ewan McGregor.

Lando

Une série réalisée par Justin Simien qui est un grand fan de Star Wars.

The Acolyte

The Acolyte sera une série thriller mystérieux se déroulant dans la Haute République.

Discord

Discutons :)

69 fans connecté(s)

Evénements

Paris Manga et Sci-Fi Show 30ème édition

06 nov. 2021 - 07 nov. 2021

Star Wars Celebration 2022

26 mai 2022 - 29 mai 2022

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2021 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide