Chu'unthor, le Vaisseau Académie (page 9)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar obiwan87

    obiwan87

    9746 Crédits

    C’est l’immensité de l’univers qui s’étale devant moi. Je me lève de mon siège qui grince. Je marche, je fais quelque pas, je ne sais pas vraiment ceux qui peut-être intéressant. Si l’on lançait une partie de Pokémon (version bleue). Youpi ! Mon carapuce a évolué en tortank. Je continue tranquillement à jouer et à m’amuser sur mon jeu. Pendant ce temps là Cenovii se balade dans le vaisseau, il s’écarte, je ne vois pas ce qu’il fait donc je continue mes occupations. Le vaisseau fait un bruit sourd. Lorsque soudain le vaisseau annonce :

    -Détour obligatoire. Baleine de l’espace en vue.

    Cenovii se ramène en courant et me dit :

    Cenovii : Regarde par le hublot, ça va être énorme.

    Et effectivement ce fut magnifique, d’énormes animaux nageaient comme dans l’eau. Les Goliath pacifiques éraient en simple observateur sur cet univers. Et parmi eux une baleine blanche qui trainait. Au fond on pouvait voir des petits points lumineux se distinguer, La baleine était sanglante, on apercevait de longue trainée rouge de sang sur sa peau blanc ivoire. Elle se faisait tirer dessus par un vaisseau de pécheur. La scène était atroce quelque baleines imposantes essayer d’écarter le bateau tandis que les autres baleines et baleineaux tenter de s’enfuir. Mais je le savais très bien les pécheurs ne sont intéressé que par la baleine blanche.

    Eckmül : Regarde elle se fait tirer dessus ! La baleine au fond !

    Cenovii : C’est une Mobidic de nôtre époque. Nous ne devons pas intervenir, ces
    pécheurs chassent pour vivre. En plus cela ralentirai nôtre mission laisse là.

    Interface du vaisseau : remise en route de l’hyperespace dans 3.2.1…

    Et le vaisseau repart en laissant la baleine tout seul, agonisant sous les coups des pécheurs. La vie devient odieuse et provocante sous les yeux d’un jedi, mais on se doit de respecter chaque vie qui est. Je me retourne et je crois lâcher une larme.

    Cenovii : Tu sais, c’est normal d’être sensible à ça. Ce serait le contraire même qui serait anormal. Mais réjouit toi plutôt pour ceux qui rejoigne la force.

    Je repars me reposer dans mon siège et je réfléchis, effectivement fallait t’il intervenir. Les pécheurs essayé de gagner de l’argent. D’un coup je me sentis faible, donc je me mis à m’endormir.

    jeudi 27 décembre 2012 - 20:36 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    lieu: Naboo, cité de Theed

    Ceno - Réveille-toi Eckmül! Nous sommes arrivés!

    Le petit bith émerge d'un sommeil profond, il frotte ses grands yeux noirs et se met sur pieds. Enfin les deux jedi sortent du vaisseau, posé sur une plate-forme du centre de sécurité de Theed.

    Ceno - Je te sens encore perturbé. Qu'est-ce qui ne va pas?
    Eckmül - Je repensais aux baleines et aux chasseurs...
    Ceno - Ne t'ai-je pas demandé de te focaliser sur notre mission? Oublie ces baleines, tu en verras d'autres dans ta vie de jedi.
    Eckmül - ... Je vais faire mon possible.

    Le chevalier et le padawan pénètrent dans le central où des dizaines de gardes vont et viennent. La structure est très belle et ressemble d'avantage à un palais qu'à un central. Ceno demande son chemin et un garde mène notre tandem dans le bureau du capitaine Kilan. Ce-dernier est un humain à la peau noire, son uniforme est paré de nombreuses distinctions.

    Cpt. Kilan - Bienvenu chers jedi. Je suis à votre disposition pour vous communiquer nos informations sur l'affaire Matale.
    Ceno - Merci capitaine. Nous avons besoin d'autant de détails que possible.
    Cpt. Kilan - Voici 48 heures que Jarod Matale a disparu sans laisser de trace. Son père n'a pu nous fournir que très peu d'informations utiles, néanmoins je sens qu'il ne nous dit pas tout.
    Eckmül - Que voulez-vous dire?
    Cpt. Kilan - He bien il est resté très évasif sur les facultés paranormales que posséderait son fils. Aussi nous n'avons aucune piste tangible pour le moment.
    Ceno - Nous commencerons par lui rendre une petite visite.
    Cpt. Kilan - Oui ça me semble être une bonne idée. Ensuite, nous avons analysé tous les départs de Naboo et n'avons pas vu l'ombre d'un Jarod quitter la place.
    Ceno - J'ai cru comprendre qu'il savait se fondre dans la masse en usurpant de fausses identités, il a très bien pu partir de cette manière.
    Eckmül - Cela écarterait la piste d'un kidnapping.
    Ceno - Pas de conclusions hâtives, jeune padawan.
    Cpt. Kilan - S'il a quitté Naboo, vous n'avez pas la moindre chance de le retrouver.
    Ceno - Vous sous-estimez le pouvoir d'un jedi, capitaine. Nous retrouverons Jarod Matale coûte que coûte.
    Cpt. Kilan - Bien, je vous souhaite bonne chance, mes hommes sont à votre disposition si nécessaire.
    Ceno - Merci, nous y allons.

    Les jedi quittent le bureau et sortent du central. Ils traversent une partie de la cité en échangeant leurs impressions sur cette mission qui s'annonce intéressante.

    Ceno - Nous allons voir Narik Matale pour l'interroger au sujet de son fils. Il nous faut un speeder pour nous rendre à sa ferme.
    Eckmül - Là, il y a une boutique de location.

    Les jedi louent un land speeder et quittent la cité en direction des plaines de Naboo.

    samedi 29 décembre 2012 - 10:22 Modification Admin Permalien

  • Avatar obiwan87

    obiwan87

    9746 Crédits

    Nous arrivons bientôt près de la ferme du père du disparu :
    La ferme ressemble a une vaste maison tout en bois avec un charme rustique où l’on pourrait croire que le temps c’est arrêté, accolé à une grange en bois et vitre où l’on peut voir des taun tauns et autres animaux herbivores qui galopent à la fois dans le champ et dans la grange. Au fond un speeder tracteur que l’on peut voir avec une couleur rouge flamboyante et un fusil de chasse posé sur le siège du conducteur. Narik Matale astiquent le tracteur et regardent les deux hommes arriver en descendant du speeder. Les collines sont remplies de forêts derrière la ferme tandis qu’elles sont pleine de gazon et de grandes plaines vide de végétation derrière nous. Avant que l’on arrive au fermier Cenovii me souffle un conseil :

    Cenovii : Evite de trop le regarder fixement, et laissent moi parler pour l’instant.

    Nous nous avançons vers le fermier et il nous lance un :

    Narik Matale : Hé, vous que faites vous ici à trainez vos belles bottes de la ville, c’est une propriété privée !!

    Cenovii : Nous sommes humblement désolés mais nous sommes les jedi envoyés pour enquêter sur la disparition de votre fils.

    Narik Matale : Oh, excusez-moi je suis un peu perturbé depuis la disparition de mon fils. Mais finissez donc d’entrer comme on dit chez nous, j’ai mon copain Raymond à l’intérieur qui regarde les informations en fumant. On va vous faire goutter la gnoule.

    Cenovii : Nous serions ravis de pouvoir vous parlez, et il est vrai que la compagnie d’une chaise faciliterai la discussion, mais je ne suis pas sur d’être l’homme approprié pour juger votre boisson aussi délicate qu’elle soit.


    Narik : Ah mais de toute façon c’est obligatoire. Et c’est pas pour la juger, c’est pour vous mettre en confiance.

    Cenovii : Bon, bah, ça marche mais juste un verre alors.


    Narik : Cre non de diou !! Mais c’est que c’est une femmelette le jedi. Bon allez viens donc boire un ch’ti canon, que ça va te remettre les boyaux en place.

    Nous entrons dans la ferme en ouvrant une porte en bois qui grince et là une magnifique maison tout en bois qui paraissaient si authentique à l’extérieur et qui était encore plus magnifique depuis cette vision magnifique de l’intérieur. On sentait dans cette maison toute les générations de fermier qui c’était succédait. Sur le mur du fond on pouvait voir une énorme bibliothèque remplie de livres qui était surement faites à la main. Au milieu, une table aussi rustique que le reste avec une bouteille posé sur la table, certainement la gnoule que nous allons boire tout à l’heure. Au dessus de la bibliothèque un escalier en chêne qui montait sur un deuxième étage. Cette première pièce était recouverte d’un parquet grinçant. Le propriétaire nous expliquait que lorsque les techniciens de surfaces étaient arrivés avec des projets de moderniser la ferme, il n’avait pas aimait et que si la Germaine l’avait pas retenu de tirer il aurait donné deux plombs dans le cul à ces inspecteurs des travaux finis. Histoire qu’ils se souviennent de la baraque.


    Narik Matale : Bon Raymond sort deux verres pour les loufiats de la ville on va leur faire goutter la gnoule.

    Raymond : allez, ça marche une tournée, une !

    Venons en à la bouteille c’était une vieille bouteille en verre qui avait une couleur assez jaunâtre et qui, croyaient le ou non, contenait un crapaud à l’intérieur. Je voulus me tenter à poser une question même si je sentais que la réponse n’allait pas me mettre en haleine pour boire le breuvage.

    Eckmül : Comment faites vous pour trifouiller le machin à l’intérieur de la bouteille. (Oui dans ces moments là le vocabulaire nous manque).


    Narik : Eh bien on attrape le crapaud grâce à un piège préalablement posé sur la surface du marécage là on a mis un hameçon de 12 pour gros avec une ou deux mouche encore en vie. Le crapaud fonce sur l’hameçon et ce coince la mâchoire, à ce moment là il est encore en vie et c’est Raymond qui passe à l’action.

    Raymond : Oui, tout à fait on le serre très fort dans ces mains pour qu’il lâche prise sur l’hameçon et on retire l’hameçon. Les ¾ du temps il y a un bout de lèvre qui part. Alors vu qu’on la bien écraser on le met à sécher sur le bord de la fenêtre et là on a peut le rouler comme un papier pour le mettre dans la bouteille et avec le liquide de la gnoule il regonfle tout seul.

    Eckmül : Ah oui on peut vraiment dire que vous avez pensé à tous hein.

    Cenovii : Tout à fait jeune padawan allons-y.

    Et c’est partit pour deux verre que nous nous devons d’avaler cul sec sous conséquences d’être des femmelettes.

    Cenovii : Il y a quoi dans cette liqueur à part le crapaud ah!


    Narik : Y a de la pomme.

    Raymond : N’y a pas que de la pomme.

    Narik : On a dut arrêter la production y a des clients qui devenaient aveugles.

    Cenovii : et sinon concernant votre fils, aurait t’il des raisons apparentes d’avoir disparu.

    Narik : en fait, il trainait souvent avec son copain gungan machin truc là. Vous savez.

    Cenovii : Cela nous aideraient beaucoup si vous étiez capable de vous rappelez de son nom.

    Narik : attendez ça va me revenir, ça y est c’est Bassi Bassi qui est sûrement du coté de leur village dans les marécages. Je suis sur que c’est lui qui a un rapport avec son enlèvement.

    Cenovii : A vrai dire nous lui rendrons visite mais avez-vous d’autres choses à nous dire Narik.

    Narik : reprenez un autre verre j’ai d’autre choses très croustillantes à vous racontez.

    Eckmül : Moi ! Je sais pas si j’en reprendrai n’oubliez pas que mes sens sont élevés et que dans ces cas là, ça n’est pas forcément un avantage.

    Cenovii : Si racontait nous j’insiste et servez nous. Nous avons soif.

    -------------------------------------
    padawan jedi Bith venant de felucia sur le jdr

    Ce message a été modifié par: obiwan87 le 03-01-2013 02:51

    jeudi 03 janvier 2013 - 02:48 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    lieu: Naboo, propriété Matale

    Narik - Attendez ça va me revenir, ça y est c’est Bassi Bassi qui est sûrement du coté de leur village dans les marécages. Je suis sûr que c’est lui qui a un rapport avec son enlèvement.
    Ceno - A vrai dire, nous lui rendrons visite mais avez-vous d’autres choses à nous dire Narik?
    Narik - Reprenez un autre verre, j’ai d’autres choses très croustillantes à vous raconter.
    Eckmül - Moi je sais pas si j’en reprendrai, n’oubliez pas que mes sens sont élevés et que dans ces cas là, ça n’est pas forcément un avantage.
    Ceno - Si racontez-nous, j’insiste. Et servez-nous, nous avons soif.

    Le vieux fermier et son ami Raymond remplissent les shooters des jedi avec enthousiasme. Eckmül rechigne quelque peu à suivre cette bande de poivrots dans leurs performances, il zieute le chevalier qui lui fait un signe indiquant qu'il n'était pas obligé de boire. Malin, le petit bith mime le geste sans toutefois absorber le contenu du verre. De son côté, auto-formé et préparé à ce genre de situation, le jedi en armure ne se fait pas prier pour s'enfiler quelques shoots. A un moment donné, c'est limite s'il ne met pas les fermiers au défi de le suivre. Ceux-ci s'en donnent à coeur joie.

    Ceno - Alors qu'est-ce qui vous fait croire que Jarod a été kidnappé?
    Narik - Puuuaaah... Il faisait des trucs vraiment bizarres le ptit gars... Un jour, v'là ti pas qu'il me ramène une moissonneuse!
    Raymond - Eul' chenapan! J'm'en rappelle!
    Narik - C'est qu'ça coûte son pesant de credits c't'engin là! L'a jamais voulu m'dire comment l'avait eu! Pi on a eu les autorités qui sont venus récupérer la machine.
    Raymond - Il l'avait filouté à un r'vendeur pas net, eul' malinois...
    Eckmül - Vraiment? Pourquoi n'est-il pas en prison alors?
    Narik - Ben... C'est qu'il sait y faire le p'tiot. A force de prêchi-prêcha, l'a entourloupé les flics et s'en est sorti. J'sais pas comment l'a fait.
    Ceno - Il sait donc influencer les esprits faibles. Voilà qui tend à prouver qu'il possède un lien dans la Force.
    Narik - C'pas tout! Un jour il a prévu une tempête! J'eu vite fait de rentrer c'qui craignait avant qu'il se mette à bruiner pi qu'l'orage s'en mêle! C'te truc là ça aide vachement à la ferme.
    Raymond - Il a aussi deviné le prénom d'ma défunte maman du premier coup!
    Narik - Sûr qu'il a été enlevé pour s'faire arnaquer ses talents!
    Ceno - Vous allez vite en besogne. Quel est le rapport avec ce gungan?
    Narik - Bassi Bassi, c'est qu'une sale fripouille! A part nous c'était le seul à savoir que l'gamin avait des dons bizarres. Ma main au feu qu'il l'a attiré dans un traquenard!
    Eckmül - Etaient-ils amis?
    Raymond - En apparence qu'ils l'étaient, en apparence!
    Narik - J'te lui tordrais le cou à c'te ptit enf**** hideuse!
    Raymond - Faites pas gaffe... Narik l'aime pas les gungans...
    Ceno - Hum... Bon... Je crois que ça ira...

    Le chevalier mandalorien s'enfile un dernier verre, il estime en avoir entendu assez. Il fait un signe à Eckmül et se lève avec un certain empressement.

    Ceno - Je dois m'entretenir avec mon jeune collègue. Excusez-nous.

    Le grand mandi embarque le bith hors de la pièce que les effluves d'alcool commencent à embaumer. Il cherche à connaitre les impressions du jeune padawan.

    Ceno - Alors qu'en penses-tu?
    Eckmül - Nous avons assez d'infos mais Narik ne nous dit pas tout. Cette histoire de kidnapping ne tient pas la route.
    Ceno - Je le pressens également. Qu'est-ce que tu suggères?
    Eckmül - Nous n'avons pas de temps à perdre. Profitons du fait qu'il soit bourré pour lui faire avouer tout ce qu'il sait, quitte à le bousculer un peu.
    Ceno - Très bien, laisse-moi faire et entre dans mon jeu.

    Tel un soldat, Cenovii s'en retourne dans la pièce où Narik et Raymond boivent sans beaucoup se soucier de l'affaire. Accompagné d'Eckmül, le chevalier jedi s'en va leur rafraîchir la mémoire et soutirer les dernières informations que Narik a pu cacher.

    Ceno - Je suis désolé monsieur Matale, nous pensons qu'il est impossible de retrouver votre fils.
    Narik - Gn'hein?
    Eckmül - Hum, oui, c'est vrai!
    Ceno - On ne dispose pas d'assez d'informations.
    Narik - Mais... Z'avez qu'à aller voir cette crapule visqueuse de Bassi Bassi!
    Ceno - Il semble que vos accusations soient motivées par votre ressentiment à l'écart de l'espèce des gungans.
    Eckmül - Oui, en tant que jedi, ces allégations ne sauraient justifier un interrogatoire.
    Raymond - Pourquoi ne pas leur dire, Narik?
    Narik - Non! Sinon eul' reviendra pas!
    Eckmül - Quoi? Qu'est-ce que vous devez nous dire? Avouez!
    Narik - Je... C'est...
    Ceno - Monsieur Matale, vous avez tout intérêt à tout nous révéler si vous voulez qu'on retrouve Jarod.
    Narik - Bon, d'accord * hips *

    Le pauvre père raconte toute la vérité au sujet de son fils, en pleurant à moitié sur l'épaule de son ami Raymond.
    -------------------------------------
    Cenovii, Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure, Maitre de Keller

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 05-01-2013 10:44

    samedi 05 janvier 2013 - 10:36 Modification Admin Permalien

  • Avatar obiwan87

    obiwan87

    9746 Crédits

    Une fois ces larmes séchées sur la pauvre tenue de fermier du vieux Raymond, Narik commence à raconté son histoire :

    Narik : Mon pauvre petit, je le savais bien, qu’il ne pourrait pas devenir comme moi. Il allait toujours chercher les embrouilles à l’école sa passion c’est l’aventure !! Quelle salle idée il ne voulait pas reprendre la ferme. (Il continue à pleurer de plus belle.) Je vous en pris retrouver le. Je ne pas supporter de savoir qu’il est peut-être en danger.

    Cenovii : ne vous inquiéter pas nous le retrouverons. Nous vous tiendrons au courant de toutes nos investigations. Pouvons nous vous laissez, nous avons beaucoup de travail et il faudrait partir assez tôt.

    Raymond : oui ne vous inquiéter pas je vais m’occuper de lui, bon courage.

    Nous sortons de la ferme en repoussant la vieille porte et nous remarchons vers le speeder. Cenovii remonte dans le speeder au poste de conducteur et se prépare à partir pour gungan city. Nous progressons jusque dans la forêt et nous arrivons devant la forêt où les voitures ne peuvent pratiquer. Nous sommes obliger de descendre de speeder. Heureusement un marchand de tauns tauns et basez pas loin de cette entrée. Nous louons deux tauns tauns pour un prix assez abordable grâce aux pouvoirs de persuasion des jedi très connus. Nous sellons les tauns tauns et commençons à enter dans la forêt profonde. Nous arrivons devant la rivière.

    Cenovii : il faut encore longer la rivière sur une dizaine de kilomètres et on y est arrivé.

    Sur le chemin nous voyons un drôle de bonhomme dans l’eau. Il attrape une mouche avec une main et il la repose sur l’eau délicatement. Bien évidemment la mouche ne bouge plus mais elle flotte. Il sort un grand bout de bois de l’eau et le met au dessus de l’eau comme pour assommez quelqu’un.
    Il attend patiemment. Pour l’instant nous nous sommes arrêtés pour regarder le spectacle. La mouche disparait de la surface comme si elle avait était gober, Le drôle de bonhomme frappe un grand coup dans l’eau et plonge pour ressortir un gros poisson qu’il tient entre ses mains et le secoue. Pour l’étourdir puis il revient près d’un ponton et s’assoit sur sa selle posé sur un transversale. Et là, il nous sourit. Nous faisons comme si nous avions rien vu et nous continuons nôtre chemin. Nous arrivons enfin au lac pour gungan city. Là Cenovii me donne le respirateur qui nous permettra d’aller sous l’eau pour allez en nageant jusqu'à la ville. Là sous l’eau le spectacle est magnifique, des bulles d’air avec de belles lumières orange à l’intérieur. Nous entrons dans une des bulles et là nous pouvons respirer comme à l’air libre.Un gungan couvert de parure nous reçoit et nous lance :

    Big boss : Salut à voussi, amis jedi, que peut missa faire pour voussi.

    Cenovii : Nous cherchons un gungan du nom de Bassi Bassi dans le domaine de l’investigation du conseil dans une affaire de disparition.
    L’imposant gun gan nous fait un signe de la main pour nous guider jusqu'à un bureau ou un gungan avec plein de papier sur son bureau tape à sur un écran un texte avec une frénesie tellement grande qu’un Géonisien shooter à la caféine ne ferait pas mieux.

    Gun gan fonctionnaire : Oui, c’est à quel sujet.

    Big boss : mes amis, eussa aimerai trouver un gun gan du nom de Bassi Bassi dans le cadre de l’investigation de recherche du conseil jedi.

    Gun gan fonctionnaire : oui il vous faut récupérer le formulaire A38 pour récupération de l’adresse d’un résident de gun gan city. C'est-à-dire au troisième étage couloir B et salle 386.

    Cenovii : Merci et bon courage.

    Nous marchons vers les escaliers et montons jusqu’au couloir.

    Cenovii (en entrant dans la salle) : Oui bonjour ce serait pour le formulaire A38.

    Gun gan 1 : On vous à mal renseigner c’est au premier étage couloir C salle 485.

    Cenovii : merci et bonne continuation.

    Nous redescendons les escaliers et arrivons devant la salle.

    Cenovii : oui, bonjour ça serait pour le formulaire A38.

    Gun gan 2 : oui comment s’appelle votre bonhomme.

    Cenovii : Bassi Bassi.


    Gun gan 2 : Oui, Mais il vous faut d’abord récupérer les deux feuillets jaunes et rouge que vous devez retournez et faire signez par le consul général. Donc bureau au fond de ce couloir.

    Cenovii : Merci, passez une bonne journée.

    Nous marchons vers le fond du couloir.

    Eckmül : Nous voudrions les deux feuillets jaune et rouge pour l’acquisition d’une pauvre adresse du Bassi Bassi. (Avec un ton agacé et une volonté hargneuse).

    Cenovii : Du calme jeune padawan nous n’allons pas nous agacer ces fonctionnaire font leur travail et tu dois faire preuve de patience.

    Gun Gan 3 : Alors là tu vois je lui dis tu n’a qu’a te plaindre à ton mari, tu te rends compte de ce pauvre Lapon qui se traine cette fille pendant toute la semaine.

    Cenovii : S’il vous plait !

    Gun gan 3 : Vous ne voyez pas qu’on discute. Elle m’a même dit qu’elle en pouvait plus.

    Gun gan 4 (dans un guichet à coté) : Ah ouais !

    Gun gan 3 : Oui tout à fait, je n’en revenais pas moi-même. Sinon t’a vu la Ayrton la dernière fois qu’elle est venu ça elle se prenait trop pour la plus belle.

    Cenovii : S’il vous plait nous désirons les feuillets rouges et jaunes pour l’acquisition du formulaire A38.

    Gun Gan 3 : Prenait-les sur le comptoir et remplissait et il nous faut vos empreintes rétiniennes.

    Formulaire :
    Nom :
    Prénom :
    Espèce :
    Questionnaire :
    Avez-vous déjà eu des rapports avec des terroristes ou des relations avec l’empire ?
    Non
    Si oui, taisez-vous et répondez oui.

    Quelle était le nom de vôtre mère en tant que jeune fille ?
    Ne connais pas sa mère
    Quelle formation ou métier faîtes-vous ?
    Chevalier Jedi
    Qui cherchez-vous ?
    Bassi Bassi
    Savez vous citez du Thièfaine ?
    Oui
    Allez-y !
    Attention, attention, la concierge se trouve
    Actuellement dans l'escalier
    Mais comme elle ne le sait pas
    Vous êtes priés de ne pas la déranger

    J'arriverai par l'ascenseur de 22 h 43
    En provenance de Babylone
    Les quais seront encombrés de pendus
    Laissant claquer leurs mâchoires dans le vent
    En guise de discours de bienvenue
    En guise de discours de bienvenue
    Signature :
    Cenovii

    Cenovii : Voilà c’est fait.

    Gun gan 3 : très bien maintenant vous devez aller au bureau du consul. Troisième avenue de Padmé Amidalla.

    Nous y allons et arrivons devant un gun gan, passant avec un tas de papier lui arrivant jusqu’à la tête, à qui nous demandons :

    Cenovii : Le bureau des renseignements s’il vous plaît ?

    Gun gan : Le bureau des renseignements, je ne sais pas allez demandez au bureau des renseignements.

    Et il nous claque une porte au nez et devinez ce qu’il avait écrit sur la porte.

    Bureau des renseignements.

    Cenovii : Oui, nous voulons savoir où est le bureau du consul ?

    Gun gan : Mais jamais personne ne viens ici qu’est que vous voulez que j’en sache. Ca doit être au 3ème après les bureaux des sous consuls.

    Cenovii : D’accord ça marche.

    Nous montons les escaliers qui sont tous fais de métal et qui résistent surement à l’eau. Même si c’est complètement illogique de prendre du papier dans un endroit inondable. Nous entrons dans le bureau du consul.

    Cenovii : Bonjour, nous voudrions vous remettre les feuillets rouge et jaune pour l’acquisition du formulaire A38.

    Consul : Voilà c’est signé (dis t’il en signant en bas du papier).

    Cenovii : Merci, monsieur.

    Consul : De rien.

    Nous retournons au bureau où il faut remettre les feuillets.

    Gun gan : Vous voulez un vaisseau pour aller sur Alderaan ? Mais vous ne Savez pas qu’elle à était détruite par l’empire.

    Cenovii : Mais non, nous voudrons l’adresse d’un certain Bassi Bassi.

    Gun Gan : Ah oui c’est vrai les livrets ont changé de couleurs. Deux minutes je cherche sur mon écran.

    Elle commence à taper comme dans la maison Borgnol.

    Gun gan : Oui alors il habite au 3 avenue du Général Jar Jar Bings.

    Cenovii : Merci et à bientôt. (Puis en ce tournant vers Eckmül) Tu vois, il ne fallait pas s’énerver (En serrant les dents).

    -------------------------------------
    padawan jedi Bith venant de felucia sur le jdr

    Ce message a été modifié par: obiwan87 le 14-01-2013 23:56

    lundi 14 janvier 2013 - 21:03 Modification Admin Permalien

  • PSW
  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Lieu: Naboo, Gungan City - appartement de Bassi Bassi

    Arrivé chez Bassi Bassi, les jedi frappent à la porte. Pas de réponse dans un premier temps. Ceno frappe avec plus d'insistance. Au bout de deux minutes d'attente, il est clair qu'il n'y a personne...

    Eckmül - Ha non là c'en est trop! On a fait tout ça pour rien!
    Cenovii - Je ne dirais pas ça.

    Le chevalier mandalorien effectue une petite rotation de la main devant la serrure de la porte, un cliquetis retentit et la porte s'ouvre. Ceno pénètre dans l'appartement prestement en invitant Eckmül à le suivre. Une fois à l'intérieur, le padawan exprime son inquiétude.

    Eckmül - C'est de l'effraction! Si on se fait attraper on est bons pour le tribunal!
    Cenovii - Alors tâchons de ne pas nous faire attraper.

    Le jedi en armure commence à fouiner partout, le petit bith l'imite, comprenant bien qu'ils ne sont pas là pour refaire la déco. En prenant soin de ne pas laisser de traces de leur passage, les deux jedi fouillent chaque tiroir, chaque recoin susceptible d'abriter une information. Au bout d'un moment, le mando découvre dans le quatrième tiroir d'un bureau une enveloppe dont le contenu est des plus intéressants.

    Cenovii - Jackpot!
    Eckmül - Qu'est-ce que c'est?
    Cenovii - Un billet de transport spatial, allé simple pour... Tatooïne.
    Eckmül - En quoi ça nous avance?
    Cenovii - Hmm... Si ce billet est toujours là, Bassi Bassi devrait revenir d'un moment à l'autre. Nous le questionnerons au sujet de Jarod et au sujet de cette petite escapade.
    Eckmül - Quelqu'un approche de l'appartement maitre!

    En étendant ses perceptions, Cenovii ressent effectivement une présence devant la porte de l'appartement de Bassi Bassi. Non... Il y a deux présences! C'est surement lui accompagné d'un quelconque ami. Ceno remet l'enveloppe grossièrement dans le tiroir et par mégarde il ne le ferme qu'à moitié, avant de se précipiter derrière un rideau.

    Cenovii - Vite, cache-toi! Attendons de voir ce qu'il se trame avant d'agir!

    Eckmül trouve une cachette comme il peut au moment où la porte s'ouvre. Deux gungans pénètrent dans l'appartement en pleine discussion. L'un a une allure modeste, l'autre semble plus richement vêtu.

    Gungan 1 - ...Luissa sur Tatooïne à la recherche graaand, graaand trésor! Missa honoré voussa intéressé financer ami Jarod.
    Gungan 2 - Grand grand trésor hein? Luissa être bien financé, faites confiance à missi, Bassi Bassi.

    Caché derrière son rideau, Ceno épie la scène avec attention. Il se passe quelque chose de louche, très louche. Apparemment Bassi Bassi sait où se trouve Jarod. Mais que vient faire cet aristocrate gungan là-dedans? Bassi Bassi est tellement concentré dans la discussion qu'il ne remarque même pas le tiroir laissé entrouvert.

    Bassi Bassi - Ca être billet pour Tatooïne. 'Trouverez luissa à cité d'Anachore.

    Le deuxième gungan prend le billet avec un très grand sourire, presque maléfique. Il s'en retourne et fait quelques pas en disant...

    Gungan 2 - Missa 'tisfait voir gungans si stupides. Missa croit être gungan d'exception avec futur molto fortuné.
    Bassi Bassi - Heu... Missa pas comprendre...
    Gungan 2 - Que non, voussa trop bêta. Voussa d'voir disparaître maintenant.

    Le gungan louche, dos à Bassi Bassi, sort un pistolaser de manière à ce que son interlocuteur ne remarque rien. Cenovii ne le voit pas non plus mais ressent la volonté de meurtre du gungan inconnu. Il s'apprête à intervenir quand tout-à-coup, Eckmül, qui a parfaitement vu le pistolaser de là où il était caché, déboule dans la pièce sabre en main pour désarmer le malfaiteur!

    -------------------------------------
    Cenovii, Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure, Maitre de Keller

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 19-07-2013 17:05

    samedi 26 janvier 2013 - 18:38 Modification Admin Permalien

  • Avatar obiwan87

    obiwan87

    9746 Crédits

    Eckmül : Arrêtes, tout de suite ce que tu vas faire !

    Gun gan armé : Comment tissa veux que j'arrête si missa n’a pas fait ce que tissa me dis?


    Eckmül : c’est juste mais ne le tue pas sinon nous serons obligés de sévir.

    Tout le monde se regarde pendant 14 minutes et là d’un seul coup un homme entre avec un harmonica et joue un très sombre.

    Cenovii: Qui es-tu toi, cette situation ne te concerne pas.

    L'homme à l'harmonica : Je pense que mon nom importe peu. Et je suis là ou je me dis d'être.

    Cenovii : Tu vois le monde se divise en deux catégories, ceux qui ont l’arme et ceux qui se taisent, toi tu te tais.

    L’homme à l’harmonica soulève la cape de Cenovii tout en le regardant bizarrement. Cenovii réagit d'un geste violent en attrapant la main de l'homme..

    Cenovii : Tu t’intéresse au dernier modèle de la mode masculine.

    L’homme à l’harmonica : J’ai vu trois de ces armures au port de Naboo. Il y avait trois hommes à l’intérieur de ces armures.

    Cenovii : Et Alors !

    L’homme à l’harmonica : Y a trois balles à l’intérieur de ces hommes.

    Un grand silence plane sur la salle, une boule de paille passe au fond de la salle, on ne sait pourquoi.

    Cenovii : Je te le répète une dernière fois qu’elle est ton nom et que fait tu là. De plus ce n’est pas possible car premièrement personne n’ose porter ces armures à part les mandaloriens. Deuxièmement les mandaloriens ne se font jamais tuer.

    Un autre silence plane sur la salle, les personnages se regardent encore une fois pendant 14 minutes. On entend seulement le crépitement du sabre laser.

    Eckmül : Vous savez que je pourrais vous rendre encore plus muet qu’en ce moment en un simple geste de sabre.

    Cenovii : Du calme, Padawan ne te laisse pas emporter par la haine.

    L’homme à l’harmonica : j’ai eu ce que je voulais ici, je vous laisse en de bonnes mains.

    Cenovii : Tu ne peu pas t’en aller comme ça, comment s’appelent ces mandaloriens. Et que veux tu ?

    L’homme à l’harmonica : Je sais que vous serez bientôt sur Tatoïne dans la semaine passez me voir à la cantina de Mos Esley vous verrez ce que je veux.

    L’homme s’en va et je me tourne vers Cenovii :

    Eckmül : Maître ça va ?

    Cenovii : Je te jure qu’après avoir réglé cette mission, on retrouve cet homme j’ai besoin d’explication.

    Eckmül : Très bien mais pour l’instant nous devrions interroger Bassi vous ne pensez pas.

    Cenovii (se retournant vers le gun gan avec un regard tellement noir qu’on aurait pu obscurcir un miroir de bordel) : Dis nous tu n’aurais aucune information sur ton ami Jarod.

    Bassi : Bien sur, missa vas tout voussa dire pour rester en vie. Jarod est parti sur tatoïne pour pouvoir gagner sa vie sans garder ses parents.

    Eckmül : Est-il seul ?

    Bassi : Bien sur, Ah, non pardon c’est pourquoi issa est parti il est avec belle humaine très mignonne.

    Cenovii : Que racontes-tu là ?

    Bassi : Missa vous racontez la vérité, issa parti parce que tomber amoureux de ellssa.

    Cenovii : Réellement et comment s’appelle cette fille ?

    Bassi : missa crois bien qu’ellss’ appelle Lydia, ellssa très belle.

    Cenovii : Merci, tiens voici quelques crédits pour les réparations et toi si je te revois pointés ce blaster vers moi je ne pense pas que tu auras du mal à le regretter. Et pour finir tu nous suis jusqu'au poste de police gungan.

    Ça y est nous sommes partis pour une toute autre destination. Direction Tatoïnne le repère des pires malandrins et des chasseurs de primes.

    Ce message a été modifié par: obiwan87 le 18-02-2013 20:35

    dimanche 10 février 2013 - 15:37 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Naboo, spatioport de Theed

    Avant de partir pour Tatooïne, le tandem de jedi tombe sur le capitaine Kilan dans le terminal du spatioport de Theed. L'officier se tient dans une zone entourée par quelques banderoles jaunes en interdisant l'accès, quelques soldats sont autour, quelques speeders de police également, le tout maintenant la foule de curieux à l'écart. Ceno se fait reconnaître du capitaine et pénètre dans la zone avec le petit Eckmül.

    Cpt. Kilan - Ha! Maitre jedi! Vous tombez à pic!
    Ceno - Qu'est-ce qu'il se passe ici?
    Cpt. Kilan - On nous a signalé une fusillade dans le terminal, bilan: trois morts et plusieurs civils blessés.

    Tout en disant ça il se dirige vers trois cadavres recouverts d'une bâche, il en soulève une et dévoile un premier corps, portant une armure bien reconnaissable.

    Cpt. Kilan - Les trois victimes sont des mandaloriens.

    Il rabaisse la bâche sur le défunt, et se redresse avec un air grave et désolé à l'intention de Cenovii. Le mando-jedi est perplexe, il semblerait que l'homme à l'harmonica n'ait pas dit que des bêtises. Ceno enrage intérieurement car jamais ils n'auraient dû le laisser s'enfuir.

    Cpt. Kilan - Vous les connaissiez?
    Ceno - Non... Mais ce triple assassinat est en rapport avec notre affaire.
    Cpt. Kilan - Vous pensez qu'il existe un lien avec la disparition de Jarod Matale?
    Ceno - C'est évident. Je présume que nous avons rencontré le meurtrier de ces mandies.
    Cpt. Kilan - Vraiment?
    Eckmül - Ca ne fait aucun doute.
    Cpt. Kilan - Vous avez son signalement?
    Eckmül - La quarantaine, cheveux gris, il ressemble à un chasseur de prime, il porte un chapeau de bestiaire et joue de l'harmonica.
    Cpt. Kilan - Nous ferons de sa capture une priorité.
    Ceno - Tout ceci nous vise directement. Quelqu'un compte sur mon esprit vengeur pour nous retenir ici sur Naboo. Mais nous ne devons pas perdre de temps, nous partons pour Tatooïne immédiatement.
    Cpt. Kilan - Tatooïne? Pourquoi ce caillou poussiéreux?
    Eckmül - Jarod est là-bas.
    Ceno - Capitaine, voyant que nous partons, le meurtrier cherchera à nous suivre. Surveillez tous les départs qui suivent le nôtre.
    Cpt. Kilan - Vous en faites pas, nous l'arrêterons! Je vous souhaite bonne chance!
    Ceno - Que la Force soit avec vous.
    Cpt. Kilan - Et avec vous aussi!

    Les jedi filent vers l'emplacement de l'Arrow avec autant de discrétion que possible. Avant d'y entrer Ceno sonde le vaisseau et demande à Ecmül d'en faire autant, pour sentir la moindre perturbation. Il s'agit de repérer un quelconque explosif ou le moindre dysfonctionnement. Comme il semble n'y avoir aucun danger, les jedi pénètrent à l'intérieur. Sûrement leurs mystérieux ennemis n'ont pas encore repéré que ce vaisseau est celui des jedi, mais maintenant, il est presque certain que c'est chose faite. Il faudra redoubler de prudence une fois arrivés à destination.

    Ceno - R8, entre les coordonnées pour Tatooïne, à notre arrivée tu activeras tous les systèmes de défense du vaisseau et tu me préviendras à la moindre anomalie.
    R8D8 - Diuw?
    Ceno - Oui, tu m'as bien entendu, j'ai dit tous les systèmes.

    Le mandalorien se dirige dans le cockpit et prend place aux commandes, tandis qu'Eckmül se place dans le siège du copilote. Ceno en profite pour instruire son jeune élève sur les manoeuvres de pilotage. D'abord activer les fonctions premières, puis les secondaires. Une fois les voyants passés au vert, il faut alimenter les répulseurs. Quand le vaisseau décolle de peu, il suffit d'augmenter la puissance pour prendre un peu d'altitude afin de surplomber les structures de la ville, enfin quand le vaisseau est suffisamment haut, on pousse les moteurs subliminiques et on finit par couper les répulseurs quand il y a assez de vitesse.

    Ceno - Tu as bien tout suivi?
    Eckmül - Oui, ça a l'air relativement simple vu comme ça.
    Ceno - Ca l'est, mais oublie une seule manoeuvre et tu te crasheras avant même d'avoir atteint la stratosphère. Ha oui aussi, si jamais tu viens à te retrouver dans une situation chaude, oublie pas de boucler ton harnais.
    Eckmül - C'est noté, j'espère que je n'aurai pas à le faire...
    Ceno - T'as cru que la vie de jedi était un long fleuve tranquille? Attends d'arriver sur Tatooïne...

    Le casque à visière en T masquant son visage, on ne repère pas l'expression sadique du chevalier.

    Ceno - Bon, R8, t'as entré les coordonnées?
    R8D8 - Biiip! Bibibip!
    Ceno - Alors c'est parti.
    Eckmül - Vous ne vérifiez pas?
    Ceno - Je lui fait confiance, ce petit droïde est le meilleur astromécano de la galaxie.
    R8D8 - Biouu ^^

    Et l'Arrow s'enfonce dans l'hyperespace.

    Ceno - Une fois arrivés à Anachore, surtout fais pas l'idiot. Les rixes sont monnaie courante là-bas.
    Eckmül - Quel sera notre premier objectif?
    Ceno - Toujours le même: trouver Jarod. Pour ça on ira à la cantina, il y aura surement des informateurs. Quelques crédits peuvent délier la langue de n'importe quel guildeur, mais comme je te l'ai dit, faudra te tenir à carreaux. Compris?
    Eckmül - Compris maitre.

    -------------------------------------
    Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure
    Maitre de Keller et d'Eckmül

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 26-02-2013 21:10

    mardi 26 février 2013 - 21:10 Modification Admin Permalien

  • Avatar obiwan87

    obiwan87

    9746 Crédits

    Ça y est, nous arrivons à Anachore. Le vaisseau est posé en douceur dans le spatioport de la planète désertique. A peine nous descendons du vaisseau que quelques jawas viennent toucher notre vaisseau en faisant des propositions de prix.

    Cenovii : Nous ne sommes intéressés par aucune offre, ce vaisseau est à la république ! (Avec un ton tel que même le plus teigneux des jawas se tut).

    Nous continuons de marcher, lorsque Cenovii s’arrête net au milieu de la salle du spatioport et il m'arrête d'un coup de bras. Un homme avec un harmonica s'avance :

    L'homme : Oui, tu les as vus mais moi aussi et plus vite qu'il ne m'ont vu.

    Cenovii : (tout en s’écartant en pas croisé de l'homme) : Tais-toi, tu t'es déshonoré en tuant ces hommes et aujourd'hui tu viens me défier là sur mon terrain.

    L'homme : Non, c'est mon terrain. Et tu oublie que je bénéficie de l’effet de surprise.

    Cenovii : D’accord, écarte-toi ! Et prépare-toi !

    Le suspens est à son paroxysme, les deux hommes sont avec leurs jambes légèrement écartées. Cenovii a déjà approché la main de son pisto laser et il le dégaine plus rapidement que son ennemi qui est pris de court. Mais l’homme à l’harmonica réussi quand même à dégainer et tirer un coup, ce qui fait tomber un bout de mur du plafond. L’homme à l’harmonica se reçoit une balle en plein cœur. Cenovii et moi, nous nous approchons du pauvre homme en le tenant, mais l’homme nous interrompt.

    L’homme : Kof, Kof, Kof,… Je voulais juste te dire que je ne Kof Kof… suis en aucun cas responsable de la mort de tes 3 confrères Kof… et je suis vraiment désolé pour eux… Kof Kof, Les vrais responsables ont étaient ceux qui me recherchaient. Kof Kof… Mais comme ils ont déjà eu ma femme et mes enfants, Kof kof… je voulais mourir dignement merci pour ta mort je t’en remercie et va en paix. Kof Kof…

    Et l’homme à l’harmonica meurt dans les bras de Cenovii. Je me retourne et regarde l’intérieur du vaisseau et je vois un mot tomber. "Au fait, j’avais modifié votre puissance de bouclier". C’était comme un message d’outre tombe. Cenovii se relève et me fais signe de venir.

    Cenovii : J’aurai envie de l’enterrer au temple jedi, aide-moi à le transporter dans le vaisseau.

    Nous le transportons jusqu’au vaisseau et nous le déposons dans un tube de congélation. Nous repartons vers nôtre destination.

    Eckmül : Maître Cenovii ça va, vous savez je pense qu’il ne faut pas être si abattu que ça nous allons sûrement y arriver à trouver ces assassins et les kidnappeurs de l’enfant de Naboo.

    Cenovii : Oui, puisse-tu avoir raison Eckmül.

    -------------------------------------
    padawan jedi Bith de Cenovii venant de felucia sur le jdr

    Ce message a été modifié par: obiwan87 le 13-03-2013 15:43

    mercredi 13 mars 2013 - 13:34 Modification Admin Permalien

  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Tatooïne - Cité d'Anachore

    Cenovii sécurise l'Arrow en laissant R8 à l'intérieur, puis il enjoint Eckmül à le suivre hors du spatioport. Les Jedi entrent dans Anachore, jadis petite ville qui au fil des siècles est devenue une plaque tournante pour les contrebandiers venus des quatre coins de la galaxie, au même titre que Mos Esley, Mos Espa ou encore Mos Ila. Dans la rue principale, de nombreux quidams vont et viennent, il y a foule devant les stands des commerçants, un éleveur de Ronto traverse la place avec l'une de ses bêtes. C'est alors qu'un speeder fonçant à vive allure dans la rue rase le plus jeune Jedi, soufflant sa bure. Eckmül a bien failli se faire écraser. Le Dug aux commandes du speeder continue sa route à toute vitesse en gueulant des jurons en Huttais à l'intention du jeune bith.

    Eckmül - Je n'ai pas compris ce qu'il a dit mais ça n'avait pas l'air très sympa. Hein, maître ?
    Ceno - Ne fais pas attention, les gens manquent d'éducation ici... Je t'apprendrai le Huttais plus tard. Pour l'instant reste attentif à la Force et surveille tes arrières

    Le duo continue son chemin dans la ville, les commerçants tentent de les appâter avec des contrefaçons douteuses, les Jedi les ignorent. C'est alors qu'un enfant tend une main discrète vers la bure d'Eckmül dans l'intention de lui voler son sabre laser. Ceno a remarqué le pickpocket mais laisse faire, pour voir si Eckmül va le repérer. Mais ce-dernier ne remarque rein, il se fait piqué son sabre. Le gamin le file a un Gran qui le file a un Talz qui le file a un Jawa, qui s'approche des Jedi et leur en propose 150 crédits. Eckmul se confond en explication mais devant l'obstination du Jawa il est obligé de racheter son propre sabre.

    Eckmül - C'était mes dernières économies...
    Ceno - Ca te servira de leçon.

    Le tandem pénètre finalement dans une cantina. Tout le monde se retourne sur eux lorsqu'ils entrent. L'instant suivant tout le monde reprend ses discussions. il y a un groupe de Bith qui jouent un air de jazz avec une chanteuse Twi'lek à la voix très douce. Les Jedi vont au bar, Ceno commande un cotyg et demande un verre de limonade pour Eckmül, puis le grand mandi sirote son verre en regardant à droite, à gauche, sans mot dire, pendant un long moment.

    Eckmül - J'aime bien la musique.
    Ceno - On est pas là en touriste, répond un brun sévèrement le maitre.

    Mais celui-ci continue de boire son verre d'un air décontracté en observant les gens, rien ne se passe pendant encore un petit moment. Le Bith en est déjà à sa troisième limonade. A un moment donné, il perd quelque peu patience.

    Eckmül - On s'ennuie, non?
    Ceno - L'ennui n'existe pas, il y a toujours quelque chose à méditer. Ressens tout ce qui se passe dans cette cantina, ce tumulte, et tu seras en mesure de déduire beaucoup de choses. Simple exemple: un type va entrer accompagné de deux droïdes, le barman va les éjecter.

    Et effectivement, quelques secondes plus tard, un type entre avec deux droïdes et le barman, un gros humain, s'écrie:

    Barman - On sert pas ça ici! Faites sortir vos droïdes!

    Le Bith comprends qu'à travers la Force il peut ressentir les choses, les définir, jusqu'à prévoir certains événements. En essayant il sent tout de suite qu'il y a quelques embrouilles dans les coins de la cantina, mais personne ne s'approche du duo de Jedi, vraisemblablement à cause du beskar'gam du Chevalier qui a tendance à inspirer le respect si ce n'est refroidir les ardeurs des mécréants. C'est alors que Ceno se redresse.

    Ceno - Tu vois le Duros là-bas? C'est notre homme. Allons-y.

    Eckmül suit le chevalier, ils traversent la cantina, mais le padawan se questionne. Pourquoi ce Duros en particulier? Comment Ceno peut-il être sûr qu'il leur sera utile? Le Mandalorien ressent les interrogations du Bith et tout en marchant à la table de l'individu, il l'éclaire.

    Ceno - Tenue d'aventurier... Instruments d'archéologie à sa ceinture... Baluchon bien rempli... Mine fatiguée... Du sable partout...

    C'est un chasseur de trésor, il saura surement nous aider.

    mercredi 03 avril 2013 - 17:14 Modification Admin Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Télé & Ciné

Sur Disney+

The Mandalorian Saison #2

Le Mandalorien et l'Enfant continuent leur périple à travers une dangereuse galaxie. Retrouvez l'intégrale des saisons 1 et 2 sur Disney+...


Star Wars au ciné

Rogue Squadron

Rogue Squadron se déroulera dans le futur de la galaxie et suivra une nouvelle génération de pilotes spatiaux qui gagneront leurs insignes et risqueront leurs vies. Rendez-vous en 2023...


A venir sur Disney+

The Book of Boba Fett

Décembre 2021 - La série sera produite par les têtes pensantes de "The Mandalorian" à savoir Jon Favreau, Dave Filoni et Robert Rodriguez (réalisateur de l'épisode "La Tragédie"). Côté casting on retrouvera sans surprise Temuera Morrison et Ming-Na Wen.

The Mandalorian S3

2021/2022 - La série de Jon Favreau & Dave Filoni revient pour une saison 3 afin de suivre les aventures de Mando et Grogu.

Rangers of The Republic

Star Wars "Rangers of the Republic" se déroulera durant la chronologie de Mandalorian et sera réalisée par Dave Filoni et Jon Favreau.

Ahsoka

Une des séries les plus attendues par la communauté est centrée sur Ahsoka Tano et sera également produite par Dave Filoni et Jon Favreau.

The Bad Watch

2021 - The Bad Batch est la prochaine série animée de Star Wars, celle-ci nous replongera dans la Guerre des Clones avec l'équipe du Bad Batch.

Visions

2021 - Visions sera une série de courts métrages d'animation dirigée par les meilleurs réalisateurs japonais.

Andor

2022 - La série mettant en avant le héros de l'Alliance Rebelle : Cassian Andor. D'après Diego Luna, l’interprète du héros principal, la série a déjà commencé son tournage à Londres.

Obi-Wan Kenobi

2022 - Le retour d'Hayden Christensen (Anakin Skywalker) dans son rôle de Dark Vador (La Revanche des Sith) aux côtés d'Ewan McGregor.

Lando

Une série réalisée par Justin Simien qui est un grand fan de Star Wars.

The Acolyte

The Acolyte sera une série thriller mystérieux se déroulant dans la Haute République.

Discord

Discutons :)

306 fans connecté(s)

Evénements

Paris Manga et Sci-Fi Show 30ème édition

06 nov. 2021 - 07 nov. 2021

Star Wars Celebration 2022

18 août 2022 - 21 août 2022

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2021 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide