Le Temple Jedi 5 (page 66)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar obiwan87

    obiwan87

    9746 Crédits

    Juste après le combat contre Dark Alys, Cenovii se traine par terre. Keller et moi le prenons en mettant ses bras sur nos épaules. Il tousse, respire très fortement, nous le trainons difficilement. Il faut dire que c'est un sacré morceau. Keller le plonge dans sa cabine et j’appuie sur quelques boutons pour que des droïdes lui enfilent sa tenue. En fait ce sont plus les différentes parties de son armure qui bougent pour venir se fixer sur lui.
    Les Jambes se fixent, les bottes se déplient, tout le beskargam s’installe en finissant par le casque qui se replie sur le visage fatigué de Cenovii. Mon maître prend une seringue qu’il se plante dans le bras, son armure fait un sifflement, il râle. Il se secoue de partout. Il vérifie ses équipements et s’approche vers nous.

    Cenovii : (d’une voix épuisée) Merci, les padawans. Maintenant le travail nous attend. Prenez-vos sabres, nous allons rendre visite à cette Twi’lek.
    Cpt Grenn : (via comlik) Commandant Cenovii, me recevez-vous ? Nous venons d’arrêter l’élément hostile et nous vous attendons. Je vous envoie les coordonnées de notre position. Huge est à terre, les commandants Fanger et Ten’shi nous ont aidé à appréhender le suspect. Nous l’emmenons tout de suite dans une cellule.
    Cenovii : Je vous rejoins dans un instant, gardez là moi au frais pour un interrogatoire.
    (A Eckmül) Au fait, dis-moi, qu’est que t’as appris le miraluka ?
    Eckmül : Euh… Elle s’appelle Oraclem, elle aurait eu une vision dans la force. Elle m’aurait vu en train de tuer un bith, qui d’après elle serait mon père, et épouser une bith, qui serait ma mère... Mais je ne comprends pas, je ne connais pas mes parents et même si je les connaissais, je ne pourrais pas faire ça, c’est immoral !

    Je me met à pleurer.

    Cenovii : Allons, je te connais, tu es la bonté incarnée, padawan. Ne te fait pas de bile comme ça. Les visions sont capricieuses et difficiles à interprêter, il arrive qu'elles soient erronées. Comme le disait un grand jedi : « en perpétuelle mouvement l’avenir est, difficile à prédire, il est. ». Ecoute, accompagne moi avec Keller à la cellule, nous en reparlerons plus au calme.
    Keller : T'inquiète pas Eckmül, c'est pas ton genre de tuer. Ressaisis-toi et viens avec nous.

    Nous partons donc tous les trois vers la zone de détention. Je sèche mes larmes, Cenovii se plante une nouvelle dose de bacta dans le sang et Keller, etonnement, se montre chaleureux.
    -------------------------------------
    padawan jedi Bith de Cenovii venant de felucia sur le jdr

    Ce message a été modifié par: obiwan87 le 18-08-2014 13:10

    lundi 18 août 2014 - 13:07 Modification Admin Permalien

  • Avatar AngeSolo

    AngeSolo

    25297 Crédits

    Tony avait pris soin de laisser les deux jeunes femmes échanger des plaisanteries personnelles et avait rejoint le cockpit où la Leader de la Guilde et l’éminent Maître jedi commentaient la conversation que Solo, qui n’avait rien à cacher, venait d’avoir avec Mireille alors que son vaisseau s’éloignait doucement de la flotte de Black Bacarra.

    Tony, poliment : Je vous dérange, peut-être ?
    Ange, niant d’un geste de la tête : Je viens d’échanger avec Mireille. Elle m’a communiqué l’identité du sal*ud qui a mis les pieds sur l’Angel’s.
    Tony, fronçant les sourcils : Qui est-ce ?
    Ange : Un Devaronien répondant au nom Isy’sha. J’ai ordonné à Mireille de l’arrêter immédiatement et de faire du tri au QG. Tant qu’on en s’est pas plus, ils seront mis aux arrêts dans des cellules séparées et nourris avec le strict minimum. Avec un peu de chance, la soif les fera parler…

    A peine eut-elle fini sa phrase que Kaarde s’assombrit, visiblement en désaccord avec les procédés qui venaient d’être mis en place. Néanmoins, cette guerre n’étant pas la sienne, il préféra s’abstenir de tout commentaire.
    Solo reçut alors un message en provenant du Fantasy : celui-ci venait de passer en hyperespace. Suivant le protocole que les deux équipes avaient instauré ensemble, la Corellienne ne tarda pas à manœuvrer d’une manière similaire. L’Angel’s passa en hyperespace et Solo invita tout le petit monde à rejoindre Sarkin et Anjel, toutes deux confortablement installées dans le salon du vaisseau.
    En arrivant sur place, un détail qui lui avait échappé jusqu’alors lui sauta aux yeux.

    Ange, d’un ton railleur : Sérieusement, Sarkin… Un blaster… Tu sais que c’est pas un jouet, dis-moi ? Tu sais de quel côté tirer ?
    Tyria, l’air boudeur : Tu veux une démonstration peut-être ?
    Ange, riant : Nan, ça ira… Je voulais juste m’assurer que je ne rêvai pas…
    Tyria : Et non ! J’assure mes arrières d’une façon un peu moins tape à l’œil. A croire que tu déteins sur moi et, j’t’assure, c’est pas forcément un compliment…

    Solo lâcha un juron qui fit sourire l’assemblée réunie au grand complet et s’assit non loin de la Kuati. Sentant le haut de sa cuisse devenir douloureuse, elle s’injecta de nouveau des antidouleurs.

    Tyria, la fixant : J’dis ça, j’dis rien mais, ça fait quand même très junkie…
    Ange : Tu préfères que je fasse un malaise en plein champ d’astéroïdes ?
    Tyria : Tsss… Si on ne peut plus rien dire…

    Pendant les quelques heures qui suivirent, le petit groupe hétéroclite passa le temps d’une manière relativement détendue malgré la tension toujours plus croissante. Solo avait proposé de jouer au perudo à la seule condition que l’utilisation de la Force et l’analyse cinétique de Tony soient prohibées durant l’ensemble de la partie. Néanmoins, la Corellienne s’évertuait à râler chaque fois que son garde du corps remportait une manche d’une manière qui lui semblait plus que douteuse.

    Ange, tapant du poing du la table : Mais c’est pas vrai, bordel ! Tony, t’as encore triché !
    Tony, se défendant : Mais arrête de m’accuser, j’ai juste eu de la chance ! (Pointant son doigt vers Kaarde) T’as qu’à lui demander de me sonder et tu verras que je ne dis pas de conneries depuis le début de la partie.
    Kaarde, levant les bras en signe d’innocence : Hors de question ! On a dit que l’usage de la Force était interdit. Je respecterai donc les règles, moi !
    Tyria : T’es quand même une mauvaise joueuse, Solo.
    Ange, se défendant : Pas du tout ! C’est fichtrement louche !
    Anjel, acquiesçant : Pour le coup, je suis du même avis… On ne peut se fier à un assassin et je sais de quoi je parle !
    Tony : Je vous signalerai, mes dames, que je ne suis pas en service là…
    Ange, à voix basse : T’es payé pour être toujours en service.

    A cette dernière réplique, le Lorrdien et la Kuati – qui était trop heureuse de se défouler sur Solo - s’unirent pour jeter des coussins sur cette dernière. Le Maître jedi riait de bon cœur, encourageant les deux rebelles à perpétuer l’opération plusieurs fois de suite. Quant à Ange, elle s’était repliée derrière un des fauteuils du salon, agitant du bout des doigts un mouchoir en papier en guise de paix.
    Alors qu’Anjel, prise de pitié, prenant le partie de la pauvre Corellienne tombée embuscade, un bip bip significatif indiqua à la joyeuse assemblée que la récréation était malheureusement terminée.

    lundi 18 août 2014 - 15:03 Modification Admin Permalien

  • Avatar Tyria_

    Tyria_

    13547 Crédits

    Ange se rua (facile à dire à avec sa patte folle) dans le cockpit. Je la suivis de près et m’installai dans le siège du co-pilote. Kaarde se plaça derrière nous. Nous étions en bordure du système où le champ d’astéroïdes se trouvait. Je lançais un regard interrogateur à la corellienne.

    Ange – C’est une petite idée qu’on a eu avec Mimi : on laisse le croiseur commencer la baston et dès que possible, elle nous envoie des coordonnées pour qu’on arrive avec un micro saut en mode camouflage. Et paf ! On arrive !

    L’expression affichée sur mon visage stoppa net la guildeuse dans son explosion de joie.

    Moi, ultra sérieuse – Attends là… Si je te suis bien, tu es en train de suggérer qu’on sorte d’un saut hyperespace au beau milieu d’un champ d’astéroïdes en mode camouflage ?
    Ange, surprise de ma réaction – Euh… C’est l’idée…
    Moi, toujours sérieuse – Tu ne crois pas que c’est un tantinet risqué ?
    Kaarde – Tyria a raison. On cherche à sauver sa fille, pas à se tuer à la première occasion.
    Ange, prudente – C’est pas pire que le reste de l’opé…
    Moi, ouvrant grand les bras – PARCE QUE J’ADORE CETTE IDÉE !!
    Kaarde – …
    Ange – …
    Kaarde, penaud – C’est con à dire mais j’y ai cru pendant un instant…
    Moi, en lui faisant un clin d’œil – Contente de voir que j’arrive encore à surprendre mon vieux maître.
    Ange – Elle aime mon idée… (Elle eut l’air d’avoir une révélation) Ça veut dire qu’on est foutu !
    Moi – Breeeeeeef ! Il n’y a plus qu’à attendre l’équipe Bantha.

    Presqu’aussitôt… Nan bon d’accord. J’aurais voulu que ce soit parfaitement synchrone mais on ne peut pas réussir à tous les coups. Donc quelques minutes plus tard, le « Je vais te crever Baaaaaaal » sorti de l’hyperespace à proximité du champ d’astéroïdes. Sur les capteurs de l’Angel’s, on pouvait voir le croiseur pénétr… S’introdu… Commencé à avancer aux travers des astéroïdes.

    Moi, inquiète – J’aurais peut-être dû leur dire me joindre s’ils étaient contactés par Tusk et Antilles ?
    Kaarde – Pour qu’ils te fassent du chantage ? Ne t’inquiète pas : Mirax saura quoi répondre si elle est contactée par ton Organisation…
    Moi – L’Organisation ! Blast ! Je n’y avais pas pensé ! Si c’est l’Organisation qui l’a contact, elle ne saura pas quoi répondre ! Il faut que je…

    Kaarde posa ses mains sur mes épaules et m’envoya des ondes réconfortantes afin que je ne cède pas à la panique. J’essayai de retrouver mon calme. Je lançais un regard vers la console. D’après les capteurs, le croiseur venait d’éviter un énorme astéroïde avec une manœuvre plutôt audacieuse. Mimi devait s’en donner à cœur joie.

    Kaarde – Fait confiance à Mirax. Tu ne lui aurais pas demandé de se faire passer pour toi si tu ne l’en savais pas capable.
    Ange – Finalement, vu comment tu flippes ce n’est pas plus mal que tu sois dans l’équipe d’infiltration.
    Moi – Vous avez raison : je dois rester rationnelle.
    Ange – On t’en demande pas tant non plus.

    La console bipa. Mimi venait d’envoyer les coordonnées. Ange les rentra immédiatement dans l’ordinateur. Pendant que ce dernier effectuait les calculs nécessaires pour planifier le saut, j’enclenchais le système de camouflage du vaisseau.

    Moi – C’est ok pour moi.
    Ange – En attente de l’ordinateur. (Elle bascula quelques commutateurs) C’est bon. Nous allons pouvoir y aller. (Elle se tourna vers Kaarde et moi) Une dernière parole ?
    Kaarde, avec conviction– Que la Force soit avec nous !
    Ange – Accrochez vos ceintures !

    La corellienne bascula le levier de l’hyperespace. Le vaisseau eut à peine le temps d’y entrer qu’il en ressortit aussitôt… Face à un astéroïde ! Ange dut arc-bouter sur ses commandes pour réussir à l’éviter.

    Moi – Ange ! Attention sur la gauche !

    Instinctivement, Ange commença à virer à droite.

    Moi – Mais non ! L’autre gauche ! La tienne !
    Ange, faisant virer à nouveau l’Angel – Mais on a la même ! Kaarde ! Tu as un bâillon ?!
    Kaarde – Tyria, ne panique pas. Ange sait… Ouh là ! Il est passé près celui-là !
    Moi – Je ne suis absolument pas en train de paniquer ! J’ai juste l’impression que c’est moi qui pilo…

    Un autre astéroïde remplit la vue du cockpit.

    Moi, jetant un regard à Kaarde – Là, je peux paniquer ?
    Ange – Relax Sarkin ! On est dans un champ d’astéroïdes !
    Moi – Vraiment ? Quel a été ton premier indice ?
    Ange – C'est normal que des astéroïdes nous foncent dessus ! C'est EUX qui nous fonce dessus et pas le contraire ! Pas comme toi qui va te scratcher sur le sénat ! Tu vois la subtilité ?
    Moi – Ca n’a aucun rapport ! Et surtout : j’étais en orbite. Pas dans le vaisseau !

    Je lâchai un copieux juron en Kuati.

    Ange - Ça fait longtemps que je n'avais pas entendu un langage aussi fleuri ! On devrait plus souvent visiter un tel patrimoine de notre galaxie, si tu veux mon avis.
    Moi – Je me passerai bien de ton avis ! Et reste concentrer sur le pilotage !
    Ange – Mais t’inquiète ! Je pourrais piloter avec mes pieds tellement c’est un jeu d’enfant.

    Un nombre incalculable de jurons plus tard de ma part, Kaarde fut obligé de reconnaître que toute son ingéniosité et son tact pour la diplomatie n’avaient pas suffi à faire baisser le volume sonore du cockpit. Ange arrima le vaisseau à proximité de ce qui ressemblait à un puit. Elle afficha un air satisfait et finir par conclure :

    Ange – Comme quoi… Pour s’envoyer en l’air, on est parfois mieux servi par soi même.
    Moi – Ce sera répété et déformé à ton cher Tony, tu sais ?
    Ange, avec un air de défi – Essaye juste pour voir.
    Kaarde – Mesdames ! Il est surtout temps de nous changer et d’enfiler une combinaison spatiale.

    * Dialogue dans le champs d'astéroïdes écrit avec l'aide d'Ange *

    Ce message a été modifié par: Tyria_ le 18-08-2014 23:27

    lundi 18 août 2014 - 23:16 Modification Admin Permalien

  • Avatar AngeSolo

    AngeSolo

    25297 Crédits

    Dans la soude de l’Angel’s, le petit groupe s’affairait à enfiler ces tenues si peu élégantes mais ô combien vitales dans des circonstances pareilles. Comme il fallait s’y attendre, Solo enchaîna jurons sur jurons et maugréa au sujet de ses nouveaux habits si peu confortables.

    Tyria, ajustant son casque : Je tiens quand même à signaler que c’est TON idée ! Tu ne peux que t’en prendre à toi-même.
    Ange, gesticulant en tout sens : Parce qu’il y avait d’autres suggestions en stock ? Personnellement, j’étais bien mieux dans ce cockpit quelques minutes plus tôt…
    Tyria : Parle pour toi ! J’ai cru que j’allais mourir et plusieurs fois en plus !
    Ange, en enfilant à son tour son scaphandre : Ouais, bah dis-toi que c’est ta vue et ton estomac qui vont désormais souffrir….

    Tony et Anjel attachèrent chacun des membres de l’équipe à un câble d’un diamètre raisonnable, espérant ainsi diminuer les risques qu’ils allaient prendre en passant du vaisseau à la base via le vide intersidéral. Quand ils firent tous harnachés solidement, le Lorrdien vérifia sur le panneau de commande le plus proche que tous les sas étaient correctement verrouillés et, enfin, dépressurisa la pièce.

    Alors, la dernière porte qui les séparait du vide disparut tandis que l’homme s’élançait déjà en avant, muni de crochets pour assurer sa prise. Le cœur d’Ange se serra, imaginant pendant un instant le pire. Voir l’homme qu’elle aimait s’élancer aussi hardiment vers l’inconnu la terrifiait. Pourtant, elle ne pouvait s’empêcher d’admirer ce courage qui semblait l’habiter et le poussait à risquer sa vie pour des gens qu’il ne connaissait que depuis quelques jours. La corde flottait devant ses yeux ébahis et fascinés par ce qu’elle apercevait.

    Enfin, l’homme parvint non sans quelques frayeurs à destination. Il attacha solidement le câble et fit signe à la Corellienne qu’elle pouvait y aller par quelques mots échangés par le système de communication intégré à leur combinaison. Ange bascula à son tour dans le néant.

    Elle avait toujours adoré cette étrange sensation de savoir que son corps n’avait plus d’emprise sur rien, qu’il était aussi libre que ses propres pensées qui s’agitaient sans qu’elle ne sache pourquoi.

    Ange, émerveillée, en se guidant avec la corde : C’est quand même magnifique.

    Au loin, la bataille faisait rage. De la poussière et des lasers virevoltaient dans l’espace sans le moindre bruit. Face à ce ballet, Solo s’immobilisa complètement, happée qu’elle était par ce spectacle qu’elle ne pouvait décrire avec des mots.

    Tyria : Hey ! L’esthète ! Avance, tu veux ? C’est pas franchement le moment de faire du tourisme !
    Ange : Me dis pas que t’es insensible à tout ça !
    Kaarde, à la rescousse de Tyria : Ange, s’il te plaît… On est un peu pressé… L’idée de rester suspendu dans le vide cosmique pendant des heures en risquant chaque minute de plus une morte prématurée, ne me réjouit guère…
    Ange, râlant : Ca va ! J’avance ! Bande de rabat-joies !

    La Corellienne reprit alors sa très lente ascension, talonnée de près par ses camarades de fortune qui, un à un, parvinrent à s’accrocher aux rares infrastructures du « puits » dans lequel ils s’étaient engouffrés.
    La très lente et difficile montée vers l’ouverture tant désirée commença alors.

    Tony, à Anjel : Tout le monde suit ?
    Anjel : Affirmatif. Tu peux continuer à grimper.
    Kaarde : Ca va être encore long ?
    Tony, après un instant de réflexion : Très honnêtement, j’en sais rien. Une heure, deux heures… Pour ma part, ce n’est pas ce qui m’inquiète…
    Tyria, railleuse : Fais-moi plaisir, ne me dis pas qu’on va devoir attendre que le système ou quelqu’un ne tire la chasse pour se faufiler à travers les déchets qui vont affluer avant d’espérer retrouver un semblant de graviter ?
    Tony : Si tu y tiens. Je ne le dirai pas !
    Tyria : Génial !
    Ange, tac-o-tac : Tu veux pas arrêter de râler ?
    Tyria : Ange ?
    Ange : Oui ?
    Tyria : La ferme !

    Pour toute réponse, elle éclata de rire.

    -------------------------------------
    Leader de la Guilde à la retraite
    Ministre de la Perversité et maît... euh... Secrétaire du Président

    "Vous désirez ? Un soda ? Un coca ? Moi ?"


    Ce message a été modifié par: AngeSolo le 20-08-2014 23:40

    mercredi 20 août 2014 - 23:34 Modification Admin Permalien

  • Avatar waren

    waren

    15092 Crédits


    Lieu : Quartier général de la guilde

    L'appartement du président était à présent vide, il ne restait plus que Jalana et le président corelien ainsi qu'un garde, la chiss ruminant sur le canapé avec un pistolet laser à la main pointé sur la porte à moins qu'elle visait l'homme de main de Spencer ? Soudain, le leader de la guilde sursaute, tombant de son siège. Lui qui dormait tranquillement en rêvant des plaines de Chandrilla, voilà que la sonnerie de la console le sort de sa torpeur, c'est malin. Il tend la main. Un projecteur s'allume, c'est cette bonne petite crapule de Nym, un des chef de guilde nommé sur New Cov. Un autre guildeur, moins célèbre que Edoras, mais bon..

    Nym - Heu.. Boss, on as reçut une transmission étrange à la base.

    Waren - Oui je sait, ça passe en boucle, ça signifie que la protection de nos communications n'est plus fiable. Zoran va vous filer un programme qui corrigera le précédent, changer de fréquence à présent, considérer celle-ci comme corrompue. Saleté de système..

    L'humain se tourne vers la femme et se dit qu'il faudrait la mettre à l'abris.

    Warren - Jalana, toi et l'andouille vous filez avec la délégation Chiss.
    Vous êtes protéger par l'immunité diplomatique. Et Nym.. Bordel, tu
    es pas déconnecté du réseau ? Coupe la comm' !!

    L'hologramme disparaît et le président de la guilde soupire.

    Warren - Y a un bantha dans la soupe et j'aime pas ça.

    jeudi 21 août 2014 - 17:32 Modification Admin Permalien

  • PSW
  • Avatar Bencenovii

    Bencenovii

    14850 Crédits

    Le groupe de Jedi composé de Keller, Eckmül, Jinn et Oraclem, avec à leur tête Cenovii remit de sa mésaventure sans armure, arrive dans les locaux de la sécurité du Vaisseau-Monde. Sur place ils trouvent Grenn et un Vong super costaud. Ces-derniers emmènent les Forceux dans une salle d'interrogatoire, il y a une vitrine derrière laquelle Dark Alys est assise devant une table, des bracelets de force entravant ses poignets.

    Jinn Nata - Que sait-on sur elle?
    Grenn (tendant un databloc) - On la connait sous le nom d'Aayla l'Empoisonneuse. Arrêtée il y a deux ans pour le meurtre du sénateur de Ryloth, elle a été condamnée à perpétuité. Apparemment elle avait partie liée avec le SEZ. Elle fait partie des évadés de Kessel.
    Keller - Elle m'a dit s'appeler Dark Alys et a avoué que Dark Spencer était son maître.
    Ceno - C'est donc ça. Spencer a senti son lien avec la Force et en a fait une apprentie.
    Keller - Il se cache et envoie une apprentie à peine formée! C'est un lâche!
    Grenn - Vous étiez sa cible, il n'y a pas de doute là-dessus.
    Ceno - Peu importe, elle détient des informations qui peuvent nous permettre de trouver Spencer. Je vais lui tirer les vers du nez. Chevalier Mare, accompagnez-moi.
    Oraclem - Vous voulez jouer au gentil et au mauvais jedi?
    Ceno - C'est un peu ça. Je vais la bousculer un peu, pendant ce temps vous pourrez sonder son esprit.

    La Miraluka acquiesce et les deux Chevaliers entrent dans la salle d'interrogatoire. Alys fixe le Mandalorien d'un air mauvais, ses pulsions meurtrières sont palpables. Oraclem Mare se pose dans un coin de la salle, bras croisés, et étends ses perceptions, tandis que Cenovii tourne autour de la prisonnière en la toisant de haut.

    Ceno - Alors... Aayla c'est bien ça? Tu sais que c'est le même prénom qu'une illustre Jedi?
    Alys - ... Ce nom n'existe plus.
    Ceno - Je vois. Nous devons t'appeler Dark Alys maintenant, hmm? C'est le gros chat qui t'as baptisé comme ça?
    Alys - ...
    Ceno - Nous savons qu'il t'a formé pour me tuer. Tu as échoué, il ne sera pas très content.
    Alys - ...
    Ceno - Il va sûrement t'exécuter pour avoir failli à ta mission, c'est pas d'chance.
    Alys - Pauvre ignare... Ce sera un honneur pour moi de mourir de sa main!
    Ceno - De sa patte, tu veux dire.
    Alys - Ricanez tant que vous le pouvez! Il répandra le chaos dans la galaxie et vous périrez tous!
    Ceno - Hmm... Visiblement il vous a bien bourré le crâne. Crois-tu qu'un seul Sith, pas plus intelligent qu'un bantha, et une bande de psychopathes peuvent nous inquiéter?
    Alys - Vous le considérez comme un animal stupide, mais il est bien plus que ça. Vous oubliez qui était son maître! Vous vous croyez forts, mais vous êtes faibles! Si vous n'aviez pas reçu l'aide de ces gamins arrogants, vous seriez mort!
    Ceno - Tes divagations ne m'intéressent pas. Dis-moi ce que tu sais et tu bénéficieras peut-être d'une remise de peine.

    Elle crache sur sa cuirasse, le Mando baisse la tête, ça l'énerve un peu, mais il reste stoïque, sort un petit mouchoir et lustre son armure. Il attrape la tête de la Twi'lek écarlate et essaye de la persuader.

    Ceno - Tu vas me révéler l'emplacement de votre base tout de suite si tu ne veux pas qu'on t'enferme avec une bande de Whiphids en pleine période de rut!
    Alys - Je... Non... S'il vous plait! Je... La base se trouve... Elle se trouve...

    Son visage effrayé change du tout au tout et commence à s'y dessiner un large sourire avant qu'elle n'éclate de rire:

    Alys - Dans ton cul! Haha! Hahaha!

    Le Mandalorien lâche l'apprentie. Il fait signe à Mare de le suivre, ils quittent la pièce sous les rires psychotiques d'Alys. Les voilà de retour de l'autre côté où les padawans et les membres de la sécurité semblent sceptiques.

    Ceno - On apprendra rien d'elle comme ça, sa loyauté envers Spencer est très forte, et elle semble aussi dérangée que lui. C'est sûrement pour ça qu'il l'a choisit. Oraclem, avez-vous pu percevoir quelques chose?
    Oraclem - J'ai eu la vision d'une planète désolée... Des ruines... Des hommes qui se battent... Un Cathar énorme... Rien de très clair, je ne saurais dire de quelle planète il s'agit. Mais deux choses m'ont paru évidentes. La première c'est qu'elle a de forts sentiments pour Dark Spencer.
    Ceno - Oui je l'ai pressentit aussi. Et la seconde?
    Oraclem - Leur but n'est autre que l'éradication de tous les Jedi.
    Keller - Hein?
    Eckmül - Glups!
    Ceno - Ne vous inquiétez pas, Spencer doit chercher à venger Baaaaaaal, mais il ne possède pas le quart de sa puissance. Toutefois, cette menace n'est pas à prendre à la légère. Dommage qu'on ait pas plus d'indices sur leur localisation.
    Keller - Laissez-moi m'occuper d'elle! Je vais la faire parler!
    Ceno - Non. Toi tu reste ici avec Jinn et Eckmül pour la surveiller. Capitaine Grenn, gardez la prisonnière au frais. Je la ramènerai moi-même sur Kessel.
    Jinn Nata - Que comptez-vous faire? Le Vaisseau-Monde va bientôt changer de système à la recherche d'une nouvelle planète, la prochaine expédition aura besoin de vous.
    Ceno - Je serai prêt, mais avant j'ai une affaire à régler. Oraclem, venez avec moi. Nous avons à parler.
    Oraclem - Je le crois en effet.

    Les deux Chevaliers quittent les lieux sous le regard du padawan Bith qui se doute bien que le sujet de leur conversation tournera autour de lui.

    -------------------------------------
    Mandalorien de Nar'Shaddaa
    Chevalier en armure
    Maitre de Keller et d'Eckmül

    Ce message a été modifié par: Bencenovii le 23-08-2014 18:14

    samedi 23 août 2014 - 18:09 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kaarde

    Kaarde

    17146 Crédits Modo

    Rythmée par les protestations de Tyria, la remontée des conduits d'évacuation s'opérait laborieusement.

    Tyria. - On est presque arrivés ?

    Ange. - Nan !

    Tyria. - On est presque arri... ?

    Ange. - Tu veux un trou dans ta combi, Sarkin ?

    Tyria. - Mais je stresse, moi, là, avec la chasse qui peut être tirée à tout moment !

    Kaarde. - Rassure-toi, avec la diversion du groupe Bantha je pense que les occupants de cette base auront autre chose à faire que s'asseoir aux toilettes.

    Tyria. - Ou alors en voyant Mirax ils vont se chier dessus et...

    Ange. - Il faut toujours que tu voies le mauvais côté des choses.

    Kaarde. - Essaies de voir ça comme une de nos anciennes mission, Tyria.

    Tyria. - Ok, ok... mais le gundark de Tatooine sentait bien meilleur, lui !

    Ange. - Mais tu vas la fermer, ta gueule ?

    Et ainsi nous arrivâmes en plein de cœur de la base-astéroïde, dans ce qui semblait être une station d'épuration, pour la phase la plus délicate de la mission : ôter les combinaisons spatiales souillées.
    Comme le déForciseur l'endroit était entièrement protégé par un dispositif anti-Force. Finalement ce n'était pas plus mal que ce soit l'équipe Bantha qui comprenne une majorité de Jedi.

    Anjel. - Bon, à partir d'ici vous faites tout exactement comme Tyria et moi vous le disons ! C'est clair ?

    Ange. - Chef, oui Chef !

    Anjel. - Aux alarmes que j'entends la base est en état d'alerte, ça va nous faciliter la tâche, mais le centre de commande n'en sera pas moins protégé pour autant.

    Tyria (vers moi). - Ça ira, pour toi ?

    Moi. - Hum... je vais essayer de m'en tirer avec les deux chevilles intactes, cette fois.

    Tyria. - On coupera le dispositif anti-Force dès que nous auront repris le contrôle de la base. Par contre plusieurs hommes seront encore protégés par leurs systèmes portatifs après donc...

    Moi. - Donc l'équipe Bantha ne sera pas encore tirée d'affaire.

    Tyria. - Tout le monde est prêt ? Allons-y !

    Ange. - Hé, ne me remerciez pas, surtout. C'est grâce à mon idée géniale que nous sommes arrivés jusqu'ici !

    Peut-être notre mésaventure avec des cadavre ambulants sur le déForciseur m'avait rendu nerveux, toujours est-il que je fus assez surpris de la facilité avec laquelle nous parvînmes au centre de contrôle, preuve que Tyria et Anjel connaissaient bien leur affaire.
    La prise de contrôle dudit centre de commande s'effectua sans la moindre effusion de sang. Ange et Tony eurent seulement besoin de menacer le personnel en présence pour obtenir sa coopération pleine et entière.

    Moi. - J'ai comme un mauvais pressentiment.

    Anjel. - Tyria, tu ne m'avais pas dit que tu tenais ton fol optimisme de ton maître !

    Tyria. - Qu'est-ce qui ne va pas ?

    Moi. - Je ne sais pas, ça semble trop facile.

    Tyria. - Ça c'est parce que le plan a parfaitement fonctionné, et que Tusk et Antilles sont allés combattre la fausse Black Baccara en croyant avoir affaire à moi. Il nous poseront sans doute des difficultés en fonction du temps que nous mettrons à repêcher Sam.

    Anjel. - Alors ne tardons pas. On reprend la base en main, on coupe le dispositif anti-Force, et on localise Sam !

    Les deux cofondatrices prirent alors un air grave et solennelle.

    Tyria. - Je demande l'application du Chapitre 1A, règle 4 !



    -------------------------------------
    I've a baaad feeling about this !
    Consultez l'ENCYCLO JDR du site !

    Ce message a été modifié par: Kaarde le 17-09-2014 18:10

    mardi 26 août 2014 - 11:50 Modification Admin Permalien

  • Avatar Huge

    Huge

    10107 Crédits

    Huge se réveilla dans un milieu incroyablement lumineux. Il y avait du remous, des gens allaient et venaient, apparemment un patient venait d'être amené en urgence. Un jeune homme, entre vingt et trente ans, difficile à dire car du sang était sur son visage, les cheveux longs sur la nuque et qui semblait inconscient, Huge avait l'impression de le reconnaître sans parvenir à mettre un nom sur cet homme. Une flopée de personnes en tenue blanche, dirigée par un Jazbinan et épaulée d'un droïde médical s'affairaient autour de lui.
    Des médecins, infirmiers, de toutes espèces.


    Huge (lanciné) : Qu'est-ce qui se passe ?

    Mais personne ne l'entendait. Chaque bruit, chaque parole résonnait longtemps dans la pièce, le jeune garçon avait l'impression de ne pas être dans le monde réel. Soudain, il sentit qu'on le touchait, sans qu'il ne vit personne à ses côtés.

    Infirmière humaine : La tension est basse, il va partir !

    Médecin Jazbinan : Branchez l'électrocardiogramme !

    BIP BIP BIP BIP BIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII…………..

    Infirmière humaine : Arrêt cardiaque, on le perd !

    Médecin Jazbinan : Intubez, maintenant ! Mary, le défibridroïde, vite !

    Pendant que l'infirmière sortit, il commença un massage cardiaque. Son patient partait de plus en plus et il s'évertuait à essayer de faire rebattre le cœur avec ses mains. Peu de temps après, le droïde demandé était arrivé.

    Médecin Jazbinan (au droïde) : Parfait. Charge standard, 200 joules !

    Le droïde lança son programme et chargea l'énergie nécessaire avant de poser ses mains sur le torse dénudé du blessé.

    Défibridroïde : Écartez-vous !

    DzuiiiiiiiiDZCLRAF
    ……. BIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII………

    Huge sentit la décharge donnée au blessé comme si ç'avait été à lui : le courant électrique, le sursaut, et pourtant, dans ce qu'il voyait, personne ne s'occupait de lui.
    Le docteur en chair reprit le massage manuel avec vigueur pendant qu'un autre tenait la tête du jeune homme inconscient.


    Médecin Jazbinan : Aucune réponse, réessayez !

    Défibridroïde : Écartez-vous !

    DzuiiiiiiiiDZCLRAF
    BIP BIP BIP BIP BIP BIP BIP BIP…

    Le rythme cardiaque avait repris sa cadence standard, le sang affluait de nouveau correctement.

    Huge (sans être entendu) : Comment va-t-il ?

    Infirmière humaine : Respiration normale, tension à 9,4.

    Médecin Jazbinan : C'est bon, son état est stable. Mais on a mis trop de temps : il est dans le coma.

    La lumière se fit alors de plus en plus forte, aveuglante, et plutôt que le noir de l'inconscience ce fut le blanc de la catalepsie.

    ---------------------------------------------------

    Je me réveillai en sursaut. Quel rêve ! Ou plutôt un cauchemar, je ne sais pas. Les derniers mots résonnaient encore dans ma tête :

    … il est dans le coma …il est dans le coma …il est dans le coma …

    J'en étais sûre : c'était Oncle Frank qui était sur la table d'opération ! Ce n'était pas son apparence actuelle mais c'était bien lui, il lui arrive quelque chose ! La main tremblante, je cherchai mon comlink pour composer sa fréquence. Oh là là, comme si ça suffisait pas avec Huge ! J'entrai les numéros et attendit.

    Oncle Frank, comlink : Frank Morrens ?
    Moi, paniquée : Oncle Frank ? C'est moi ! Comment tu vas ? Tu n'as rien ? Tout va bien ?
    Oncle Frank, comlink : Jaina ? Qu'est-ce qui te prend ?
    Moi : Tu ne sens rien de bizarre ? T'es chez toi ?
    Oncle Frank, comlink : Mais enfin, qu'est-ce qui t'arrive ma chérie ? Oui, oui je vais bien, mais qu'est-ce qui se passe ?
    Moi : J'ai… J'ai fait un rêve… Une Vision même… Tu étais à l'hôpital, on… On essayait de te réanimer mais… tu étais dans le coma et…
    Oncle Frank, comlink : Ah non, je t'assure que je n'ai pas mis les pieds dans un hôpital depuis quelques années déjà ! Non, là je suis dans mon lit avec ma femme, nous dormions. Calme-toi, Jaina… C'est bon, je vais très bien, merci de t'inquiéter mais ce n'est pas la peine. Tu as dû rêver, ou avoir une Vision de quand je suis revenu d'Antar IV il y a bien avant ta naissance, là oui je suis tombé dans le coma et il a fallu me réanimer. Mais aujourd'hui tout va bien, rassure-toi. Au fait, comment va Huge ?

    Un frisson me parcourut : et si à la place de mon parrain, c'était mon copain qui… ? Pourquoi, comment, j'en sais rien, mais ça me fit paniquer et je bondis de mon lit.

    Moi : Je te rappelle !

    J'enfilai une tenue civile pour aller vite et fonçai à l'infirmerie, où on me dit que Huge avait dû aller en réanimation il y avait quelques minutes. J'essayai d'atteindre sa chambre, mais ne connaissant pas le numéro, je demandai à un droïde 2-1B.

    2-1B : Ah oui, le patient qui a dû être transféré en urgence… Vous ne pouvez pas le voir.
    Moi : Qu'est-ce qui s'est passé ?
    2-1B : Il a fait un arrêt cardiaque. Son cœur bat de nouveau mais il est tombé dans un coma profond. Cela peut durer quelques heures, quelques jours ou plusieurs mois, voire plusieurs années…

    Son discours me glaçait le sang. T'es un médecin, t'as pas à inquiéter les gens quoi ! J'allais l'engueuler quand un médecin Nagai, en chair et en os, arriva ; le droïde lui expliqua pourquoi j'étais là, je lui fis part de mes inquiétudes quant à ce que m'avait dit son compère métallique et il me prit à part pour faire le point. Il m'expliqua que Huge avait été déjà inconscient mais qu'il était tombé dans le coma à cause d'un arrêt cardiaque, que le sang n'avait plus suffisamment irrigué son cerveau pendant un instant. Même s'il faisait beaucoup d'efforts pour trouver des mots justes pour ne pas me faire paniquer, j'étais au bord des larmes au fur et à mesure de ses mots.

    Médecin Nagai : Son état s'est stabilisé pendant la réanimation, sa tension est remontée même si elle reste assez basse, mais son cerveau est de nouveau irrigué et il devrait, avec un peu de chance, ne pas avoir de séquelles. Il a d'importantes carences en vitamines et surtout en glucides, il était en hypoglycémie très importante lors de son arrivée.
    Moi : Vous avez réussi à arrêter ça ?
    Médecin Nagai : Oui. En ce moment il reçoit du glucagon par intraveineuse. Il me voit perplexe. C'est-à-dire qu'on lui envoie une substance qui va chercher le sucre de ses organes comme le foie par exemple vers son sang pour le réalimenter. Sauf rechute, ses jours ne seraient plus en danger.

    Ce discours n'avait rien pour me rassurer. Mon chéri était entre la vie et la mort, il a été sur le point de passer de l'autre côté, et il devrait aller mieux. Rien de sûr, merci !

    Moi : Et son inconscience ?
    Médecin Nagai : Malheureusement, nous ne pouvons pas intervenir pour le réveiller. Cependant, nous avons remarqué que son cerveau travaillait énormément : ce n'est pas un légume, si cela peut vous rassurer.
    Moi : Je vous en supplie docteur, faites qu'il reste en vie ! C'est… c'est mon fiancé.
    Médecin Nagai : Je comprends, mademoiselle. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir, je m'occuperai de lui jusqu'au bout.
    Moi : Je peux le voir ?
    Médecin Nagai : Pas aujourd'hui, je suis désolé. Essayez demain ou dans deux jours, et si vous avez envie de connaître l'avancée de son état, vous pouvez faire appel à moi.

    Je le remerciai, un peu déçue et surtout inquiète, avant de faire demi-tour avec un déchirement au cœur. Je rentrai dans ma chambre, m'écroulai sur mon lit et fondis en larmes.

    Un certain temps plus tard, alors que je finis par me calmer, je décidai de m'habiller de ma tunique, de me maquiller pour cacher mes pleurs et d'essayer de ne rien laisser transparaître quant à mon état. C'était dur, même très dur, mais il le fallait.
    Fais-le pour Huge, Jaina.

    mardi 26 août 2014 - 13:51 Modification Admin Permalien

  • Avatar ProjetT

    ProjetT

    6428 Crédits

    Nous arrivons en vue du champ d’astéroïde. L'Angel Fury avait du arriver aussi, nous avions senti leur présence dans la Force avant de disparaitre à proximité de la station. Tout etait en place.

    Mirax : Essayez de faire le moins de dégât possible. Évitons de faire plus de mort que nécessaire…
    Kyrio : Plus facile a dire qu'a faire… cette station est bien armée à vu d’œil...

    La conversation ne put aller plus loin… la console devant Mirax bipa. Un appel.

    Elle activa l'holocom.

    Antilles apparu. Son visage passa de la colère a la surprise.
    Antilles : Alors on montre enfin son vrai visage, Sarkin ?
    Mirax imita le timbre de voix de Tyria, l'armure et l'holocom masquant les imperfections.

    Mirax : On peut encore régler ça sans que ça se finisse en bain de sang… Laisse moi me poser dans la station et…
    Antilles : Tu n'es pas en position de dicter ta loi. Toi et moi, on a une "divergence d'opinion" à régler. Je te rappel que je…

    Mirax coupa la communication avant de le laisser finir.

    Mirax : Ok… pour la négociation, c'est pas la peine…
    La seconde suivante, la station se mis a tirer de toute des batteries sur notre malheureux croiseur.

    J’étais concentré sur les boucliers. La résistance de ceux ci était mise à rude épreuve sur la proue et bâbord avant. Je faisait mon possible pour rediriger l'énergie afin de limiter les dégâts, sans pénaliser le reste des boucliers ou l'armement.

    Moi : Bouclier à 75%.

    Kyrio et Aynor visaient avec une grande précision. Les boucliers de la station n’était pas trop puissant – le champs d’astéroïdes orbitant autour l'affaiblissait en permanence et créait des trous – que Kyrio et Aynor visait afin de réduire l'armement de la station a néant petit a petit.

    Mimi et T1 manœuvrait le vaisseau avec une certaine précision, sans s'approcher trop des astéroïdes qui risquerai de mettre notre bouclier à mal.

    Moi : Bouclier à 60 %.

    On devait tenir le temps que Tyria et sa bande arrivent dans la Station…

    Mirax : Bon… histoire de bien jouer le jeu… on se la joue « abordage » ?

    mercredi 27 août 2014 - 02:58 Modification Admin Permalien

  • Avatar Mirax_Terrik

    Mirax_Terrik

    7045 Crédits

    Mirax : Bon… histoire de bien jouer le jeu… on se la joue « abordage » ?
    Kyrio : Il dit Banco !!
    Mimi : Il a fallu du temps avant que tu te décides !
    Mirax : Ok alors on lance le processus d'évacuation des capsules de sauvetages et on file a la baie ou se trouve de Terrik's ! Et n'oubliez pas d'embarquer T1 !!


    Pendant que tout le monde s’exécutait je rouvris une fréquence vers la base. Cette fois, plus question de jouer la concilience.

    Mirax (La voix amplifiée par la Force) : Ok Antilles, si t'avais voulu la jouer soft, je l'aurai joué soft. Tu veux la jouer hard, on va se la jouer hard... Toi et moi on a une divergence d'opinion. Prends garde à la colère de Black Baccara !! J'arrive !!

    Dans un froissement de cape je tournais les talons et je fonçais vers la baie ou était posé le Terrik's.

    "Putain on y voit rien avec ce casque !!" songeais-je en courant vers le vaisseau.

    je m'installais au commande. Kyrio au poste de copilote avait déjà lancé le cycle de démarrage des moteurs. Le vaisseau s'élança en mode occulté quasi en même temps que les capsules de de sauvetage. Ainsi aucune chance qu'ils repèrent les systèmes électroniques du Terrik's.
    Je lançais les moteurs à fond pour nous éloigner au max du "Je vais te crever Baaaaaaal", lançant le vaisseau dans une boucle autour de la base astéroïde. Les Batteries de turbolaser continuaient à pilonner le croiseur et si mes calculs étaient exacts les boucliers ne tarderaient pas à s’effondrer.

    C'est précisément ce moment là que j'attendais. Les Boucliers s’effondrèrent, et le blindage commença à fondre, et finalement le vaisseau explosa tel une mini super nova saturant les censeurs de la Base ennemie. Je saisis ma chance à ce moment là et lançais le vaisseau toujours invisible vers une des baies d'atterrissage laissée ouverte.

    C'est ainsi que quelques minutes plus tard jaillirent du vaisseau toujours invisible une bande de Jedi sabre au clair menée par une Sith casquée brandissant deux sabres laser rouge.

    mercredi 27 août 2014 - 22:02 Modification Admin Permalien

  • PSW


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...


Télé & Ciné

Sur Disney+

The Mandalorian Saison #2

Le Mandalorien et l'Enfant continuent leur périple à travers une dangereuse galaxie. Retrouvez l'intégrale des saisons 1 et 2 sur Disney+...


Star Wars au ciné

Rogue Squadron

Rogue Squadron se déroulera dans le futur de la galaxie et suivra une nouvelle génération de pilotes spatiaux qui gagneront leurs insignes et risqueront leurs vies. Rendez-vous en 2023...


A venir sur Disney+

The Book of Boba Fett

Décembre 2021 - La série sera produite par les têtes pensantes de "The Mandalorian" à savoir Jon Favreau, Dave Filoni et Robert Rodriguez (réalisateur de l'épisode "La Tragédie"). Côté casting on retrouvera sans surprise Temuera Morrison et Ming-Na Wen.

The Mandalorian S3

2021/2022 - La série de Jon Favreau & Dave Filoni revient pour une saison 3 afin de suivre les aventures de Mando et Grogu.

Rangers of The Republic

Star Wars "Rangers of the Republic" se déroulera durant la chronologie de Mandalorian et sera réalisée par Dave Filoni et Jon Favreau.

Ahsoka

Une des séries les plus attendues par la communauté est centrée sur Ahsoka Tano et sera également produite par Dave Filoni et Jon Favreau.

The Bad Watch

2021 - The Bad Batch est la prochaine série animée de Star Wars, celle-ci nous replongera dans la Guerre des Clones avec l'équipe du Bad Batch.

Visions

2021 - Visions sera une série de courts métrages d'animation dirigée par les meilleurs réalisateurs japonais.

Andor

2022 - La série mettant en avant le héros de l'Alliance Rebelle : Cassian Andor. D'après Diego Luna, l’interprète du héros principal, la série a déjà commencé son tournage à Londres.

Obi-Wan Kenobi

2022 - Le retour d'Hayden Christensen (Anakin Skywalker) dans son rôle de Dark Vador (La Revanche des Sith) aux côtés d'Ewan McGregor.

Lando

Une série réalisée par Justin Simien qui est un grand fan de Star Wars.

The Acolyte

The Acolyte sera une série thriller mystérieux se déroulant dans la Haute République.

Discord

Discutons :)

308 fans connecté(s)

Evénements

Paris Manga et Sci-Fi Show 30ème édition

06 nov. 2021 - 07 nov. 2021

Star Wars Celebration 2022

18 août 2022 - 21 août 2022

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Vos choix de cookies - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2021 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide