Fan Fiction La mère et l'enfant

  • Avatar licorne87

    licorne87

    3256 Crédits

    Chapitre 1


    Sur une planète de la bordure extérieure, éloignée du joug de l'Empire, des gens de tout horizon se côtoient. Des pirates, des contrebandiers et même de simples bandits à la recherche du moindre larcin à subtiliser et à revendre. C’est ici la plate forme tournante du commerce interplanétaire.

    Il y a aussi une humaine et son enfant qui composent la nombreuse population de la planète. Ils tentent tout simplement de survivre dans cet environnement dangereux. Le soleil est couché depuis plusieurs heures mais elle reste là immobile dans sa maison. C'est plus une cabane qu'une maison, elle est petite et équipée du strict minimum, deux chaises, une table et deux lits.

    Elle est âgée d’une trentaine d’années, athlétique du fait des corvées dont elle se charge. Elle est brune plutôt mignonne mais ne cherche pas à se caser pour autant. Elle semble attendre quelque chose ou quelqu’un. Son enfant, un garçon d’environ 6 ans dort paisiblement dans la pièce à côté. Elle l’entend respirer, cela la rassure un peu mais pas complètement. Il y a un danger qui rôde autour de la maison, elle le sent approcher. Elle éteint la lumière et se poste dans un coin de la pièce, prête à se défendre. Un bruit, elle se doute que ça va recommencer.

    Elle se remémore son arrivée sur la planète. Elle descendait d'un transport épuisée par la longueur du voyage qu'elle s'était imposée. Son bébé dans les bras et un sac à dos composaient alors tous ses biens. Elle avait avancé au hasard vers une maison abîmée qui semblait vide. Elle était entrée après avoir sondé les lieux. Elle avait découvert qu'elle était inhabité depuis longtemps au vu de la couche de poussière au sol et sur la table. Tenant son bébé toujours dans les bras, elle continuait sa visite de la maison. Après avoir découvert ce qui ressemblait à un linge, elle a épousseté d'une main pour déposer son bébé sur ce qui devait être à l'origine un lit. Elle a entrepris alors de nettoyer la maison et de l'occuper. C'est ainsi qu'une nouvelle habitante s'est installée sous le regard de quelques curieux.


    Encore un qui n’a pas compris, qu’elle n’a aucune fortune à part son enfant. Mais elle est toujours prête à défendre ce à quoi elle tient le plus au monde. Le dernier voleur a finit avec un tir de blaster au milieu du crâne, elle pensait avoir la paix depuis. Mais apparemment, il y en a encore un qui veut tenter sa chance, elle sait déjà comment elle va l’accueillir, une main tient un poignard, l’autre son blaster qu’elle ne quitte pas. Celui-là semble bien téméraire, il s’attaque à la porte d’entrée d’emblée. Il doit être fou pense-t’elle. Mais elle ne bouge pas et attend son voleur. Il crochète la serrure et rentre doucement dans la maison. Elle essaye de deviner à quoi il ressemble, on dirait un humain, il avance à tâtons mais évite les obstacles.

    C’est curieux, cette démarche lui est familière. Un souvenir lui revient quand elle était avec Damian. Un humain âgé d'une trentaine d'années, mignon et sûr de son charme. Il savait en usé et aussi comment l'amadouer elle. Ensemble, ils avaient fait les 400 coups. Lui, il dévalisait et elle, assurait ses arrières. Quand il était dans une maison, elle attendait dans une navette ou sur un speeder pour s'enfuir rapidement. Elle secoue la tête, ce n’est vraiment pas le moment. Elle n’hésite pas longtemps et se jette sur son visiteur. La bagarre est brève, l’intrus finit à terre. Elle l’a maîtrisé avec facilité et a réussi à le blesser assez sérieusement pour le mettre KO. Elle attend quelques secondes, son enfant ne s’est pas réveillé. Ouf! Elle rallume la lumière pour détailler son voleur.

    «C’est pas vrai!» C’est un choc. Elle a reconnu son voleur, c'est impossible ! Il ne devrait pas être là puisque normalement il l'a croit morte. Mais alors que fait-il là? Comment l'aurait-il trouvée ? Ce serait un hasard ? Elle s'assoit et réfléchit. Elle sait qu'elle n'a pas fait d'erreurs, tous les éléments menant ici ont été effacés. Il n'y a qu'une personne qui connaît cet endroit et il est fiable.

    Elle se lève et l’attrape par le col de son blouson pour le secouer et le réveiller.

    «Mais, bon sang! Damian! Qu’est-ce que tu fiches ici?»

    Elle continue de le secouer et ne se préoccupe pas de sa blessure qui saigne. Damian finit par ouvrir les yeux.

    «Aïe! Mais arrête, bon sang ! Inutile de me secouer comme çà. Tu me fais mal.»

    Elle finit par le lâcher tout en regardant ses mains tâchés de sang. Elle se lève, attrape une serviette et la lui lance. Elle passe ses mains sous l’eau et la regarde coulée,l'esprit ailleurs.

    «J’ai mis du temps à te retrouver. Tu aurais pu m’accueillir avec un peu plus de chaleur plutôt qu’un couteau. Tu ne m'as pas loupé.» dit Damian en écartant le tissu de sa veste pour voir la blessure.

    «La ferme, Damian ! J’aurais pu te tuer. J’aurais dû te tuer. Pourquoi tu es là?»

    Sa voix est lasse. Elle est au bord des larmes.

    «Maman! Qui c’est le monsieur? Il t’a fait du mal?»

    Son fils est réveillé, il se tient debout à l’encadrement de la porte.

    Paniquée, elle relève la tête brusquement et le regarde. Elle tente de le rassurer en disant : «Tout va bien, mon chéri. Tu ne risques rien, il va partir tout de suite.»

    Elle prend son fils par la main et va le border dans son lit.

    «Tu le connais?»

    Elle sourit en répondant - «Oui, je l’ai connu, il y a très longtemps. On était ensemble avant que je rencontre ton père. Tu peux te rendormir, il n’y a rien à craindre. Je te le promets.»

    Elle lui caresse les cheveux et l’embrasse sur le front avant de quitter la chambre. Elle revient auprès de Damian qui éponge sa blessure.

    «Tu n’y es pas allé de main morte. Je constate que tu n’as pas perdu tes bonnes manières.» dit Damian en la toisant.

    «Je te repose la question une dernière fois. Comment m'as-tu retrouvée ? Pourquoi es-tu là? Que veux-tu?»

    «C'est un ami qui m'a dit où te trouver. Je suis venu te chercher Cyrial. Il faut te mettre en lieu sûr.»

    «Nous étions déjà en lieu sûr, moi et mon fils, avant que tu n’arrives.»

    «Non, il faut partir tout de suite. J’ai peut être quelques jours ou à peine quelques heures d’avance sur lui. Il a retrouvé ta trace sur Kashik.»

    «Je ne te crois pas.» Elle plisse les yeux en disant cela.

    «Le chef des wookies m’a dit où te trouver depuis déjà plusieurs mois. J’ai réussi à gagner sa confiance. Mais lorsque je suis passé aujourd’hui, le village venait juste d'être attaqué. Le chef est blessé. T'inquiètes, il survivra. Il a réussi à me dire que le Sith avait découvert ta cachette. Il arrive, tu comprends çà. Il vient pour se venger. Alors, il faut partir immédiatement, attrape tout ce que tu peux. Mon vaisseau t'attend.»

    «Non!»

    «Comment ça, non? As-tu saisis ce que je viens de te dire? Il faut partir immédiatement.»

    «Non, je sais que tu mens. Je ne bougerais pas d’ici. Donc, où tu pars et tu ne reviens jamais.»

    «Mais qu’est-ce qui te passe par la tête?»

    «Ou tu meurs ici et maintenant.»

    Elle a gardé un blaster sous son maillot et le brandit sous son nez.

    «Je savais qu’il t’en faudrait plus pour te convaincre.»

    Il tente un mouvement vers une poche de sa veste.

    «Lentement, où j’irais le prendre moi-même sur ton cadavre.»

    «OK, regarde çà et tu comprendras.»


    Il sort de sa poche un boîtier électronique, un communicateur. Un hologramme apparaît, l’image représente le chef des Wookies. Il explique la visite surprise du Sith qui a tout ravagé sur son passage. Le village où elle a été soigné n’existe plus, des wookies sont morts pour la protéger. Elle s’écroule à terre et écoute la suite du message.

    Ce message a été modifié par licorne87 le lundi 12 mars 2018 - 19:17

    lundi 05 mars 2018 - 19:54 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar licorne87

    licorne87

    3256 Crédits

    Chapitre 2


    Le chef dit qu’il n’a rien révélé mais que le Sith a réussi à lire en lui. Il sait où elle est, il arrive vite. Mais si elle peut quitter la planète avant son arrivé, il aura de nouveau perdu sa trace et peut être définitivement cette fois. Il lui dit aussi qu’elle peut faire confiance à Damian et qu’il l’emmènera en sécurité. Il termine en lui disant bonne chance. L’hologramme s’éteint, Damian le remet délicatement dans sa poche et aide Cyrial à se redresser.

    «Je ne comprends pas comment il a pu retrouver ma trace sur Kashyyyk, je n’ai pourtant rien laisser derrière moi.»

    «Non, ce n’est pas toi.»

    « Que s'est-t'il passé ensuite ? Je t'écoute. »

    « Tu étais à terre. J'ai continué à essayer de le tenir loin de toi. Heureusement les Wookiees m'ont aidé à lui faire battre en retraite. Il est monté dans son vaisseau et j'en ai fait autant de mon côté. »

    Cyrial le regarde sans comprendre mais elle ne l'interrompt pas.

    « On a continué le combat dans l'espace et j'ai réussi à le faire se poser sur une autre planète. Celle-ci étant instable, j'ai réussi à provoquer un éboulement qui l'a enseveli. »

    « Et tu as cru que cela suffisait ? Mais tu es idiot ! » Cyrial se tient la tête entre ses mains.

    «Suis-moi maintenant et on s’en sortira ensemble.» promet Damian en lui tendant sa main.

    «Non, pas cette fois. Je vais me débrouiller seule avec le Sith. A présent que tu m’as prévenu, tu peux repartir. Laisse-moi, éloigne toi le plus vite possible.»

    « Tu n'es pas raisonnable. Je suis là pour te sauver la vie. Viens avec moi. » Supplie-t'il.

    « Inutile. Il a réussit à me retrouver. Tant qu'il sera vivant, il y a un risque que je ne peux plus me permettre. Damian, je dois l'affronter seule. Pars, s'il te plaît. »

    Elle pense l'avoir convaincu et le regarde faire demi tour puis revenir vers elle avec une bouteille à la main.

    «Avant de partir, je te demande juste un dernier verre entre amis comme au bon vieux temps.»

    «Tu penses avoir le temps pour boire un coup? Mais après tout, si c’est le souhait d’un condamné.»

    Elle attrape 2 verres et le regarde verser la boisson. Elle se demande ce qu’il a en tête, puis regarde plus précisément la bouteille en question.

    «Mais c’est de la liqueur!»

    «Je me demandais quand tu l’aurais reconnu. Oui, c’est bien de la liqueur d’Alderaan.»

    «Tu as dû payer une fortune pour avoir cette bouteille? Mais comme je te connais bien. Tu as tué qui? Un marchand ou un pirate?»

    «Ni l’un ni l’autre. Je l’ai acheté, oui, madame. Alors, tu te décides à y goûter ou tu continues de l’admirer?»

    Elle porte le verre à ses lèvres et commence à avaler le liquide. Aucun doute, elle a reconnu le goût. Les souvenirs reviennent, elle se voit avec lui faisant de la contrebande. Elle l’aidait tout le temps à se sortir des pires ennuis. Un soir, juste après un vol audacieux, ils étaient en possession d’une bouteille de liqueur d’Alderaan. Damian n’a pas hésité et l’a ouverte pour humer l’odeur de l’alcool. Elle lui a crié dessus alors qu'ils auraient pu la vendre un bon prix. Il en a versé deux verres et a donné l’autre verre à Cyrial.

    «Trinquons pour ce vol. Une bouteille pareille ne devrait pas se couvrir de poussière dans un coffre. Goûte-moi çà, après tu verras la vie autrement.» lui promet Damian.

    Effectivement, elle a goûté la liqueur et le lendemain, elle s’est réveillée auprès de Damian. Elle se redresse en sursaut dans le lit pour découvrir Damian à côté d’elle nu, mais elle aussi. Elle quitte le lit le plus doucement possible et ramasse ses vêtements en chemin. Elle se rhabille et regarde sa tête dans un miroir. Elle n’a aucun souvenir de la nuit dernière mis à part le verre d’alcool. Habituellement, elle boit peu pour ne pas perdre ses facultés, mais elle ne s’attendait pas à ce résultat. Elle sort de la pièce pour aller s’occuper l’esprit, elle va voir le vaisseau si tout est en ordre pour le prochain vol.
    Damian la rejoint quelques heures plus tard. Il s’est habillé lui aussi, prêt à partir.

    «Le vaisseau est opérationnel?»

    «Oui, j’ai vérifiée toutes les commandes, le plein est fait. On peut partir tout de suite.»

    «Alors, allons-y. Nous avons du pain sur la planche. Quelque part, il y a une fortune à se faire.» dit Damian en se frottant les mains.

    «Tu te rappelles quelque chose de la soirée d’hier?» demande Cyrial innocemment.

    «Absolument rien. Ne me dis que j’ai encore chanté cette chanson idiote torse nu comme la dernière fois?»

    «Non. Enfin je ne crois pas.»

    «Comment çà, tu ne crois pas? Tu ne t’en rappelles pas?» Damian est paniqué, elle le voit dans ses yeux.

    Elle tente de le rassurer : «Non, mais je suis sûre que tu as encore chanté.»

    «A quoi tu l’as vu puisque tu viens de me dire que tu ne t’en souviens pas?»

    «Très simple. A chaque fois que tu chantes, tu prends ton blaster comme micro. Regarde où tu l’as mis.» Elle lui montre le blaster dépassant de sa poche au lieu de l’étui à sa jambe.

    «OK! Tu m’as eu. Je ne boirais plus jamais, promis.»

    «C’est ce que tu as dit la dernière fois. Tu es incorrigible.»

    Elle sourit, rassurée. Il semble qu’il ne se souvient de rien. Elle décide d’oublier cette nuit et de passer à autre chose. Ils décollent et se dirigent vers leur prochaine cible.

    Elle regarde l’alcool dans son verre, elle le savoure doucement. Damian la regarde faire un peu inquiet, elle ne semble pas avoir remarqué quoi que ce soit. Ils continuent de parler du bon vieux temps, d’évoquer des souvenirs. Elle commence à ressentir une fatigue soudaine, elle ne comprend pas puis regarde son verre et Damian. Il n'a pas touché à son verre et elle en a bu la moitié.

    «Tu as osé! Tu vas me le payer.» dit Cyrial en se relevant brusquement et elle commence à vaciller.

    Ce message a été modifié par licorne87 le vendredi 06 avril 2018 - 18:34

    vendredi 06 avril 2018 - 18:33 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Star Wars IX

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2018 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Votre navigateur n'est pas compatible avec le site.
Merci de le mettre à jour grâce aux liens ci-dessous :
Chrome - Firefox - Internet Explorer
Aide