L'Académie Jedi (page 14)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Padme111

    Padme111

    25113 Crédits

    Dexter Cho est content d'être réinscrit à l'académie. Il sait qu'il va prendre cette formation au sérieux. En voyant Kinsa quitté la salle, il est soulagée qu'elle n'est pas entrée dans son esprit. Ces souvenirs là, son précieux et effectivement, il n'est pas encore prêt à les partager. 

    Le padawan Besalisk sent son estomac gargouiller. Il décide d'aller à la salle des padawans afin de déguster un bon plat. 


    lundi 24 juillet 2017 - 14:07 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    11115 Crédits Modo

    Fière. Oui, fière c'était le mot. Après de longs débats, le Conseil avait décidé que Zadyssa était apte à passer les épreuves pour passer Chevalier, et ils l'avaient convoquée dans la salle du conseil. Comme à chaque fois qu'elle passait devant le Conseil, Zadyssa avait parfaitement soigné son apparence, comme moi : j'avais mis de côté mon beskar'gam, pour une fois et mis une tunique et une bure Jedi lavées récemment.

    J'étais présente, à la fois en ma qualité de responsable de l'Académie et de maître de Zadyssa. La jeune humaine, intimidée, ne savait pas du tout la raison qui l'amenait devant Kaarde, Aynor, Pad, Doc, Sol'As et moi. Du coin de l'oeil, je l'encourageai. La mission qui allait lui être confiée n'était pas des plus faciles, mais je lui faisais confiance : Zadyssa faisait partie des plus talentueuses padawans de sa génération (et non, ce n'était pas parce que j'étais son maître que je disais ça).

    D'un air très sérieux, Kaarde, notre Grand Maître, prit la parole :

    Kaarde : Padawan Yunixy, le Conseil et moi-même, d'un commun accord, avons décidé de te confier une mission solo.

    L'expression de Zadyssa était mémorable. Tous les padawans savaient pertinemment ce qui signifiait l'obtention d'une mission solo : une porte vers le passage au rang de Chevalier. Même si elle devait s'en douter un peu, puisque nous avions eu une discussion à propos de cela il n'y a pas longtemps... Malgré cela, elle paraissait très surprise.

    Kaarde : Nous avons entendu dire qu'un holocron, provenant d'un estimé ancien membre de notre Ordre, était en la possession d'un des dirigeants du Soleil Noir, qui se trouve pour un mois sur Borleias, d'après nos informations.

    Je lui tendis un datapad.

    Moi : Voici tous les détails de cette mission.
    Aynor : N'oublie pas : en cas de problème, tu peux toujours nous contacter. Nous avons conscience que ce n'est pas une mission facile mais nous te faisons confiance.

    Zadyssa prit le datapad et hocha la tête. À travers notre lien, je la sentais à la fois fébrile et emplie d'une sérénité particulièrement Jedi.

    Kaarde : Tu peux disposer. Bonne chance, Zadyssa Yunixy, et que la Force soit avec toi.

    Ma padawan quitta la salle après avoir respectueusement salué les maîtres présents. Quelques secondes plus tard, je demandai l'autorisation de partir également, et cette autorisation me fut accordée. Je la rejoignis dans le couloir où elle se tenait, appuyée contre un mur, l'air songeur. Quand elle me vit arriver, elle se décolla soudain du mur et sourit :

    Zadyssa : Alors, ça y est... je vais partir en mission...toute seule.
    Moi : Ça fait quelque chose, n'est-ce pas ? Mais tu as déjà plusieurs missions avec moi à ton actif... Tu te débrouilleras très bien.
    Zadyssa : Je ne sais pas... J'ai peur de ne pas être à la hauteur...

    J'esqussai un sourire : le doute était normal avant sa première mission en solo, mais il devait pas nous submerger.

    Moi : Tu le seras, Zadyssa. Allez, maintenant file te préparer, tu dois aller sur Borleias ! Et surtout, que la Force soit avec toi !


    mardi 15 août 2017 - 20:42 Modification Admin Permalien

  • Avatar Zokuron

    Zokuron

    2044 Crédits

    En ce jour, Zokuron passe devant les maîtres de l'ordre jedi afin de délivrer son analyse du code jedi. Il a un peu de trac, conscient d'être différent de la plupart des autres personnes, appréhendant le fait d'être à côté de l'attente de ses juges et professeurs. 

    Néanmoins, il s'avance. Face aux maîtres, il s'incline respectueusement et attend que le signal lui soit donné pour commencer:

    Zokuron: Bonjour maîtres. Voici mes réflexions sur le code jedi, comme il m'a été demandé de faire. Premier précepte: Il n'y a pas d'émotion, il n'y a que la paix. Je comprends. Les émotions, je le crois, donnent de la force mais font perdre en....comment on dit ? Hmm...lucidité ! C'est ça, elles font perdre en lucidité. Chez moi, un chasseur doit maîtriser son corps et son esprit pour être efficace. Si il est perturbé, par une émotion positive comme négative, il n'est pas concentré, et s'il n'est pas concentré, il échoue. Être en paix permet de ne pas être distrait et de se concentrer sur ce qui est important. 

    Ensuite, le second précepte: Il n'y a pas d'ignorance, il n'y a que la connaissance. Il me semble que je suis intimement lié à ce précepte, parce qu'il décrit la raison pour laquelle j'ai rejoint l'ordre jedi. Je suis venu ici pour apprendre et comprendre la Force, car je pense que ce n'est qu'ainsi que je peux transformer le danger potentiel qui dormait en moi, en une aide utile aux autres et à moi-même. Je dirais que ceci est vrai pour de nombreux autres domaines. Comprendre le feu permet de se chauffer sans risquer de tout brûler. Comprendre les plantes et le ciel permet d'avoir de meilleures récoltes. Comprendre les autres peuples permet de s'unir comme de s'en protéger efficacement. Pour moi, la connaissance permet la prospérité, physiquement et psychologiquement. 

    Ensuite: Il n'y a pas de passion, il y a la sérénité. Je...J'ai eu du mal à trouver la différence entre celui-ci et le premier précepte. Mais j'ai compris, je crois, que la passion naît d'un désir, alors que l'émotion naît d'une situation. Contrairement à l'émotion, la passion n'est pas quelque chose de subit, mais quelque chose qui nous attire, qui nous intéresse, que l'on veut par dessus tout. Mais à l'instar des émotions, cela confère de la force, tout en faisant perdre en lucidité. Il me paraît logique, dans le fond, que lorsqu'on ne s'intéresse plus qu'à une seule chose, on néglige le reste. Et surtout les autres. La passion peut rendre les gens fous, s'ils ne se maîtrisent pas. Être serein, par contre, permet d'être détaché et objectif, à l'écoute du monde qui nous entoure au lieu d'être centré sur soi-même. Il y a un proverbe dans ma tribu qui, je trouve, résume bien ce précepte: Les fleurs pour le printemps, les étoiles pour l'été, la pleine lune pour l'automne et la pluie pour l'hiver, suffisent à rendre la hai'ta agréable. La hai'ta est une boisson avec de l'alcool. Si malgré cela, elle est amère, alors c'est que quelque chose ne va pas en nous. 

    Le quatrième précepte dit qu'il n'y a pas de chaos, qu'il n'y a que l'harmonie. Pour moi, l'harmonie est un chaos ordonné. Comme le musicien qui ordonne ses notes de musique, comme le jardinier qui organise son potager, comme le chasseur qui choisit sa proie de sorte à se nourrir sans impacter l'avenir de la horde. L'harmonie, c'est quand il se créé un accord, une fluidité et une symbiose entre différents éléments qui profitent les uns des autres, sans se gêner entre eux ni menacer leur avenir. A l'inverse, le chaos est une individualité prononcée de tout et de chacun qui part dans son sens, sans se soucier des conséquences, ce qui a pour effet de produire confusion, désordre, et parfois même destruction.  

    En dernier: Il n'y a pas de mort, il n'y a que la Force. Je comprends. Chez moi, les défunts rejoignent les esprits. Nous sommes tristes qu'ils nous quittent, mais heureux qu'ils rejoignent un monde meilleur. Ma tribu parle d'esprits, les jedi parlent de la Force, et j'imagine que d'autres peuples ont leur propre conception de la vie après la mort. Mais tout ça, c'est la même chose. Comme une chenille qui devient un papillon, l'âme est délivrée de son enveloppe physique pour rejoindre le grand océan de l'infinie immortalité. Et qui sait ? Peut-être que la vie et la mort sont un cycle harmonieux en fin de compte, où les âmes des défunts renaissent dans de nouveaux corps ? Je me pose parfois la question. 

    Avant de finir, je souhaite ajouter autre chose. Avec ce code, je pense avoir mieux compris la mentalité et les priorités des jedi. Vous ne cherchez pas le gain de force, mais une vision claire. Vous cherchez à cohabiter et comprendre les autres êtres, ainsi que ce qui vous entoure. Vous cherchez à élever les autres et à mettre vos pouvoirs au service de ce qui est important. En cela, je suis heureux et fier de vous avoir rejoint. Merci de votre écoute. 

    dimanche 03 septembre 2017 - 02:25 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kaarde

    Kaarde

    16904 Crédits Modo

    Les Maîtres (Aynor, Pad, Doc, Sol'As et moi-même) étaient réunis avecrn le Chevalier Kinsa Talik en salle du Conseil. La padawan de cette rndernière venait de rentrer de mission dans un état plutôt inquiétant.
    Jern me tenais face à une large vitre, les mains croisée dans le dos, tout rnen écoutant attentivement mes confrères débattre derrière moi.

    Aynor.rn - Cette mission s'est avérée beaucoup plus difficile et dangereuse que rnnous l'avions envisagée. Nous n'aurions peut-être pas dû la confier à rnZadyssa.
    Kinsa. - Mais elle s'en est acquittée avec brio ! Elle a même porté un coup sévère au Soleil Noir et aux Yuuzhan Vong dissidents.
    Pad. - Il n'empêche. Une fois l'Holocron récupéré elle aurait pu nous demander du renfort, au lieu de les attaquer seule.
    Kinsa.rn - Le temps pressait. Le temps que nos renforts arrivent les Vongs et lern Soleil Noir auraient eu tout le temps de mettre les voiles. Et qui saitrn ce qu'ils auraient encore pu faire entretemps...
    Sol'As. - Ce sont surtout les séquelles que Zadyssa pourrait garder de cette mission, qui m'inquiètent.
    Doc.rn - Oui, ce... Law... lui en a fait voir de toutes les couleurs. Et tous rnces morts... Elle a enduré beaucoup, moralement, et son ressentiment à rnl'égard de cette crapule ne doit pas être négligeable. Qui sait si elle rnn'est pas devenue vulnérable au Côté Obscur ?
    Kinsa. - Je répond d'elle !
    Moi. - Le fait est...

    Comme souvent, et le reste du Conseil y était habitué depuis des années, j'étais le dernier à donner mon avis après une longue écoute et une longue réflexion.

    Moi. - ... le fait est que malgré les blessures, le chocs et la rancœur, Zadyssa a continué d'agir avec bon cœur. Elle a arraché ce groupe d'orphelin à une vie misérable sur Borleias et les a amenés ici dans l'espoir que nous puissions les aider à trouver un vrai foyer.
    Aynor. - En effet, nous devrions la juger sur ses actes présents, pas sur son devenir potentiel. Or ses actes ne sont pas ceux d'une personne affectées par l'obscurité.
    Moi. - Voilà où je voulais en venir. Zadyssa a agi impulsivement, mais en Jedi. La mission n'a pas tourné comme nous l'espérions, mais elle a démontré une chose : nous pouvons nous féliciter de compter dans nos rangs des membres tels que Zadyssa.

    Il serait toujours temps plus tard de débattre des conséquences futures de la mission. Pour l'heure, au moins, nous étions tombés d'accord sur un point.

    Moi. - Sol'As, comment va-t-elle ?
    Sol'As. - Elle est encore très fatiguée, mais elle semble remise de ses blessures.
    Moi. - Bien. Kinsa, peux-tu convoquer ta padawan, s'il-te-plait ?

    Quelques minutes plus tard Zadyssa, fatiguée mais digne, se présentait à nous.

    Moi. - Padawan Unixy, le Conseil des Jedi et ton Maître ici présente ont examiné avec soin le compte-rendu de ta mission. Sache que nous sommes pas les seuls, le haut commandement Yuuzhan Vong a beaucoup apprécié que tu freines les ambitions de ce groupe dissident et m'a chargé de te transmettre ses félicitations.
    Pad. - Au cours de cette mission tu as dû faire face à des événements imprévus, des revers, et des épreuves personnelles difficiles.
    Aynor. - Tu as su surmonter tout cela avec brio. Ton Maître est particulièrement fière de toi, et nous le sommes aussi.
    Moi. - Zadyssa Unixy, suite à cette mission le Conseil a donc décidé de t'accepter dans les rangs des Chevaliers Jedi.

    Un instant Zadyssa fut sur le point de protester. Comme on pouvait s'y attendre elle s'estimait sans doute indigne du rang en raison des nombreuses morts qu'elle n'avait su empêcher. Je l’interrompais juste à temps.

    Moi. - Avant que tu proteste, médite ceci : nul Jedi n'est parfait, aucun Chevalier n'a jamais fini sa formation et aucun maître n'a jamais connu l'échec. Accepter certaines pertes, certains échecs, tirer les bonnes leçons, fait partie des choses que tu devras faire toute ta vie. A présent je vais te demander de mettre un genoux à terre.

    Zadyssa s'exécuta. Tous les maîtres allumèrent leurs sabres à l'unisson.

    Pad. - Il n'y a pas d'émotion...
    Zadyssa. - ... il n'y a que la paix.
    Doc. - Il n'y a pas d'ignorance...
    Zadyssa. - ... il n'y a que la connaissance.
    Sol'As. - Il n'y a pas de passion...
    Zadyssa. - ... il n'y a que la sérénité.
    Aynor. - Il n'y a pas de chaos...
    Zadyssa. - ... il n'y a que l'harmonie.
    Moi. - Il n'y a pas de mort...
    Zadyssa. - ... il n'y a que la Force.

    Les cinq lames s'abaissèrent ensemble.

    Moi. - Bienvenue parmi nous, Chevalier Unixy ! Dépêche-toi de te relever, ton Maître a hâte de te féliciter. Et elle n'est pas la seule...

    En effet un petit groupe de cinq adolescents originaires de Borleias s'était pressé à la porte pour revoir Zadyssa.



    dimanche 10 septembre 2017 - 22:02 Modification Admin Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7250 Crédits

    J'étais revenue il y avait peu de ma première mission solo, et visiblement, mon état en avait inquiété plus d'un, à commencer par mon maître et le Conseil, qui débattait d'ailleurs du compte-rendu de ma mission que j'avais donné après la guérison de mes premières plaies. J'avais hésité à donner tous les détails, notamment ceux me touchant personnellement, mais un regard de Kinsa – à qui j'avais parlé de Law lors de ma transmission télépathique – m'avait fait comprendre que je devrais en faire part. Au fond, j'en comprenais très bien la raison : ces détails faisaient partis des conséquences de la mission, de la raison pour laquelle il y avait tous ces morts, et de mes blessures supplémentaires, ainsi que de mon état psychologique pour le moins assez bas en ce moment.

    En effet, je redoutais que ma récente confrontation avec Law n'apparaisse dans mes cauchemars déjà assez éprouvant. Et ces  morts… c'était de ma faute, c'était de ma faute s'ils leur étaient arrivés malheur, j'aurais dû prévoir ce qui allait suivre, j'aurais dû… La Force m'en avait pourtant averti, pourquoi je n'étais pas allée chercher plus profondément ?

    Quoi qu'il en soit, le Conseil avait visiblement fini de débattre, et Kinsa me convoqua dans la salle. J'étais assez surprise, d'autant plus qu'elle ne m'avait pas donné énormément d'informations à ce sujet, me disant juste que « le Conseil avait soigneusement examiné mon compte-rendu ». Qu'est-ce qu'ils avaient décidé ? Qu'avaient-ils pensé de ma mission ? Elle ne s'était certainement pas déroulée comme ils l'avaient prévues… avais-je mal agi, ou au contraire, l'avais-je réussi ?

    J'aurai mes réponses en y allant. Avant de pénétrer dans la pièce, je lissai vivement mes habits et tentai de faire disparaître mes quelques mèches de cheveux qui se dressaient sur ma tête, sans réel succès. Me plaçant au centre de la salle, je me forçai à respirer calmement et à rester le plus digne possible, malgré les cernes marqués que j'avais sous les yeux.

    Kaarde : Padawan Yunixy, le Conseil des Jedi et ton Maître ici présente ont examiné avec soin le compte-rendu de ta mission. Sache que nous sommes pas les seuls, le haut commandement Yuuzhan Vong a beaucoup apprécié que tu freines les ambitions de ce groupe dissident et m'a chargé de te transmettre ses félicitations.

    Mon cœur se mit à faire du tambour dans ma poitrine. Je n'aurais jamais pensé recevoir des compliments d'un commandement que je n'avais jamais vu, et je m'en trouvai empli de fierté.

    Pad : Au cours de cette mission, tu as dû faire face à des événements imprévus, des revers, et des épreuves personnelles difficiles.

    Aynor : Tu as su surmonter tout cela avec brio. Ton Maître est particulièrement fière de toi, et nous le sommes aussi.

    Instinctivement, je jetai un coup d’œil à Kinsa dont le visage traduisait une grande fierté et quelques autres choses que je n'avais pas le temps de décoder pour le moment. Je lui adressai un sourire rayonnant. Si j'étais arrivée jusqu'à pouvoir accomplir une mission solo, c'était surtout grâce à elle qui avait toujours été là pour moi, qui m'avait soutenue et m'avait enseigné énormément de choses.

    Kaarde : Zadyssa Yunixy, suite à cette mission le Conseil a donc décidé de t'accepter dans les rangs des Chevaliers Jedi.

    Cette fois, mon cœur marqua un arrêt. Ils allaient vraiment… Moi ?… une Chevalière ?… Malgré tous ces morts, malgré les blessures que j'avais récoltées, ils comptaient… Mais est-ce que je le méritai sincèrement ? Un instant, j'allais protester, mais Kaarde fut le plus rapide.

    Kaarde : Avant que tu ne protestes, médite ceci : nul Jedi n'est parfait, aucun Chevalier n'a jamais fini sa formation et aucun maître n'a jamais connu l'échec. Accepter certaines pertes, certains échecs, tirer les bonnes leçons, fait partie des choses que tu devras faire toute ta vie. À présent, je vais te demander de mettre un genoux à terre.

    Je m'exécutai, réfléchissant à ses dires. Aucun Chevalier n'a jamais fini sa formation ?… Je ne réalisai toujours pas qu'ils allaient m'adouber, que je ne serai plus padawan… Pour le moment, cela restait au stade du non-concret, comme une idée en l'air que j'avais étudié mais jamais expérimentée.

    Tous les maîtres allumèrent leurs sabres, et je laissai mon regard se perdre dans leurs luminosités et le bruit apaisant qu'ils produisaient. J'étais sur le point de vivre un moment unique, qui ne se reproduirait sans doute jamais, c'était l'accomplissement de mes débuts en tant que Jedi, et une poigne de main me lançant sur un autre terrain.

    Ils me firent réciter le Code, ce que je fis en m'obligeant à ne pas bafouiller mes mots… puis tous abaissèrent leurs lames, et ce simple geste m'emplit d'une immense fierté, et d'une grande joie. Pour faire simple, je flottai sur mon petit nuage, là.

    Kaarde : Bienvenue parmi nous, Chevalier Yunixy ! Dépêche-toi de te relever, ton Maître a hâte de te féliciter. Et elle n'est pas la seule…

    Je… ne réalisai toujours pas. J'avais vraiment été promue Chevalière Jedi ? Moi ? Je me revoyais encore débarquant à l'Académie, complètement débutante. Et je me souvenais toujours du jour où Kinsa m'avait prise comme padawan.

    « C'est OK… tu es, dès à présent, et jusqu'à ton sacre de Chevalier… ma padawan ! »

    Ma joie se mêla à une grande nostalgie, mais cela ne m'empêcha pas de me relever, assez hébétée. J'avais été projetée en avant dans un monde que je ne connaissais pas encore, celui des Chevaliers. Comment cela se passait-il ? Je n'en avais pas d'idées concrètes. 

    Puis, une autre question me tomba dessus. Kinsa m'avait promis qu'elle ne me laisserait jamais tomber tant que ça sera de son ressort, mais… cela ne m'empêcha pas de m'inquiéter un peu. Est-ce qu'elle resterait toujours ma grande sœur, et donc mon maître, malgré le fait que je sois promue Chevalière ? J'espérai bien que oui. 

    Je me forçai à quitter mes pensées, ce n'était pas le moment. Il s'agissait d'un jour festif que je ne vivrai qu'une fois, je devais en profiter ! avant que mes nouvelles responsabilités m'en empêchent.

    Je me retournai soudain vers la provenance d'exclamations de joie. Dans l'encadrement de la porte, ayant même réussi à repousser Lysandre et Ilan, le groupe de cinq adolescents que j'avais ramené de Borleias me félicitait à tout-va. Je leur souris et leur fis comprendre du regard que j'arrivais bientôt. Avant… j'avais quelqu'un d'autre à remercier et à voir. Je fis donc face à Kinsa, un grand sourire aux lèvres, mi-excitée, mi-calme et ne saisissant pas encore tout à fait ce qu'impliquait mon nouveau rang.

    Ce message a été modifié par Zadyssa le mercredi 13 septembre 2017 - 19:54

    mercredi 13 septembre 2017 - 19:48 Modification Admin Permalien

  • Avatar Kinsa-Talik

    Kinsa-Talik

    11115 Crédits Modo

    Il est des évènements qui, même s'ils concernent quelqu'un d'autre, nous rendent aussi nerveux que la personne concernée. En l'occurence, l'adoubement de ma padawan Zadyssa était pour moi aussi une étape dans ma vie de Jedi. Elle était ma première padawan, je l'avais assez vite prise sous mon aile et depuis ce jour, nous avions passé la majorité de nos journées ensemble, moi lui enseignant tout ce que Ceno m'avait appris... Parfois, nous partions en missions, et même si je lui avais beaucoup crié dessus, j'étais toujours immensément fière d'elle.

    Zadyssa avait ce "truc" particulier que je ne retrouvais que dans certaines rares personnes qui avaient toutes beaucoup compté à mes yeux. Finalement, j'en étais venue à la considérer comme une petite soeur, car c'était ce qui définissait le mieux ce qui nous liait. Les moments que nous avions partagés étaient tous précieux et resteraient dans ma mémoire pour la vie. Les fois où elle venait me voir, souvent à des heures pas possibles, pour que je l'apaise... J'avais été pour elle ce que j'aurais aimé ce qu'on soit pour moi dans des moments semblables. En vérité, Zadyssa et moi nous nous ressemblions beaucoup, et je me reconnaissais souvent en elle. Nous avions toutes deux une enfance douloureuse, mais surtout nous avions cette même force qui laissait place à une fragilité insoupçonnée.

    Quand je la vis s'agenouiller et réciter le Code Jedi, je me revis à sa place, lors de mon propre adoubemement. Je m'en souvenais comme si c'était hier, et en voyant ma padawan sacrée Chevalière, je ne pus m'empêcher de ressentir une certaine forme de nostalgie. Zadyssa n'était plus ma padawan. À présent, je devais cesser de la couver et la laisser déplier ses ailes, s'envoler, et prendre son indépendance.

    Une fois la cérémonie à proprement parler terminée, Zadyssa se dirigea presque directement vers moi. Une fois face à face, nous nous trouvâmes comme à court de mots, alors que nous avions tant à nous dire ! Je restai ainsi quelques secondes, les bras ballants, avant d'avancer d'un pas et de carrément l'étreindre. Je la gardai contre moi quelques instants, avant de la lâcher, les yeux remplis de larmes. Pourquoi avais-je envie de pleurer ? Zadyssa ne partait pas, à ce que je sache ! À moins que ça soit de joie...

    Zadyssa : Pourquoi tu pleures ?
    Moi : Je ne sais pas, Zadyssa...

    Je m'essuyai les yeux et l'étreignit de nouveau.

    Moi : Je voulais que tu saches, Zad... Je suis très fière de toi. Pour ta mission, pour ton parcours de Jedi, pour tout. Tu m'as aidée à prendre conscience que m'attacher à quelqu'un pouvait donner quelque chose de bien...

    Les yeux encore humides, je sortis alors de ma poche une pierre bleue comme le ciel, sans aucune irrégularité, et la lui tendis :

    Moi : Ceci...me vient de mon ancien maître. Ceno. Il m'a dit de la donner à mon ou ma padawan lorsqu'il ou elle passerait Chevalier. Je te prie de l'accepter.

    Je fis un effort pour affirmer ma voix pour la suite :

    Moi : Il a été un exceptionnel Chevalier puis Maître Jedi. Il servait la justice et non lui-même. Sous des apparences bourrues, il a été bienveillant envers moi comme un père. J'espère avoir été à sa hauteur en tant que maître, et je suis sûre que tu seras encore meilleure...Chevalier Yunixy.

    jeudi 14 septembre 2017 - 20:11 Modification Admin Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7250 Crédits

    Kinsa et moi nous faisions face, mais aucune de nous deux ne semblaient trouver quoi dire. Je savais pourtant que je voulais la remercier, cependant, les mots ne venaient pas ! Finalement, elle fit un pas vers moi avant de m'étreindre. À ce moment-là, je compris que je n'avais pas besoin de poser ma question, et je me demandais même comment elle avait pu me venir à l'esprit. D'un autre côté... jusqu'à présent, toutes les personnes auxquelles j'avais tenues s'étaient volatilisées sans que je ne puisse rien faire, je n'étais pas encore habituée... à ce que quelqu'un tienne autant à moi.

    Elle me lâcha, et je me rendis compte qu'elle... pleurait ? C'était la première fois que je la voyais aussi émotive. Pourquoi pleurait-elle ? Elle était émue ? triste ? joyeuse ? J'avouai être un peu déconcertée, mais en même temps, j'étais ravie de découvrir une nouvelle facette d'elle.

    Moi : Pourquoi tu pleures ?
    Kinsa : Je ne sais pas, Zadyssa...

    Elle s'essuya les yeux, puis m'étreignit à nouveau. Je profitai de ce moment où je me trouvai dans les bras mon maître - enfin, ex-maître désormais -, tout en écoutant ce qu'elle me disait :

    Kinsa : Je voulais que tu saches, Zad... Je suis très fière de toi. Pour ta mission, pour ton parcours de Jedi, pour tout. Tu m'as aidée à prendre conscience que m'attacher à quelqu'un pouvait donner quelque chose de bien.

    J'esquissai un petit sourire, touchée, tandis qu'elle me tendait une pierre bleu ciel sans irrégularité, en m'expliquant qu'elle lui venait de Ceno, son ancien maître.

    Kinsa : Il a été un exceptionnel Chevalier puis Maître Jedi. Il servait la justice, et non lui-même. Sous des apparences bourrues, il a été bienveillant envers moi comme un père. J'espère avoir été à sa hauteur en tant que maître, et je suis sûre que tu seras encore meilleure... Chevalier Yunixy.

    Le fait que mon propre maître m'appelle "Chevalier" me fit comprendre que je n'étais effectivement plus une padawan, que j'avais désormais plus de responsabilité, que je devrais apprendre de nouveaux pouvoirs et formes, que... je devrais former à mon tour des padas, et qu'il fallait que je mûrisse davantage. Toutefois, avant cela...

    Je me jetai à son cou, extrêmement émue, tenant fermement la pierre dans ma main de sorte à ce qu'elle ne m'échappe pas.

    Moi : Merci beaucoup, elle est magnifique. Et bien sûr que tu as été à sa hauteur ! je n'aurais pas pu rêver meilleure maître.

    Je la serrai encore plus fort tandis qu'une unique larme roulait sur ma joue.

    Moi : Et moi, je voulais que tu saches que sans toi, je ne serais jamais arrivée jusque là. Je... je tenais à te remercier pour tout ce que tu as fait pour moi, pour m'avoir prise comme padawan, pour m'avoir enseigné tout ce que tu sais, pour avoir... toujours été là pour moi quand j'en avais besoin. Tu... tu as été la première à me tendre aussi fermement la main en huit ans, et je ne te remercierai jamais assez, j'en avais tellement besoin...

    samedi 16 septembre 2017 - 12:41 Modification Admin Permalien

  • Avatar galen-starkyler

    galen-starkyler

    9599 Crédits Modo

    Cela fait plus d’un long moment que le Conseil avait retenu Zadyssa dans leur salle. Et je sens déjà que l’issue de cet entretien n’en serait que bénéfique. Je ne me suis pas trompé.
    Zadyssa vient d’être adoubé Chevalière peu après avoir terminée sa mission, et tout le monde est venu la féliciter pour cet évènement. Ils sont bien nombreux les jeunes qui viennent l’entourer pour la complimenter. Mais la jeune humaine de Metellos a surtout besoin de son maître, Kinsa Talik.

    Bien que posté un peu au loin devant l’entrée de la salle, je vois distinctement l’émotion entre les deux jeunes filles. L’achèvement de la formation de padawan est toujours comme ça, et je me demande sil cela en arrivera autant de mon côté. Bien qu’il me reste à motiver Ilan à continuer sa formation en bon terme, j'espère bientôt voir Lysandre dans le cas que sa camarade. J’aimerais voir le résultat de tout ce qu’il a fait durant ces derniers temps. Malheureusement, il lui reste encore de nombreuses épreuves…
    Chassant de sombres pensées, je décide de me pointer à proximité des deux sœurs de cœur.

    Moi : - Bah alors ! Faut pas pleurer comme ça. Vous êtes des grandes maintenant^^
    Kinsa : - Je ne pouvais pas m’empêcher, désolé. C’est la première fois…
    Moi : - Je sais. L’attachement entre maître et padawan est invincible, même quand l’apprenti rejoint la cour des grands.
    Zadyssa : - Qu’est-ce que tu veux dire par là ?
    Moi : - Que bien que tu sois Chevalier, tu auras toujours un maître pour t’aider et te protéger. Kinsa reste encore ton mentor et ta grande sœur par expérience et relation. C’est indéniable.
    Zadyssa : - C’est gentil de ta part Galen.
    Kinsa : - Décidément, tu as les mots qu’il faut pour arranger la situation.
    Moi : - Ça ne fait pas de moi un nouveau maître Yoda^^

    Et je passe un bras par-dessus l’épaule de la twi’lek mando pour la réconforter. Et fais signe à Zad à s’approcher d’elle, ce qu’elle fait avec le sourire. Ilan et Lysandre viennent aussi, faisant un câlin à la jeune humaine. Nous voilà donc tous les cinq serrés.

    Moi : - L’Ordre Jedi est comme une grande famille. On est unis les uns pour les autres.

    Ce message a été modifié par galen-starkyler le samedi 16 septembre 2017 - 16:38

    samedi 16 septembre 2017 - 12:49 Modification Admin Permalien

  • Avatar Padme111

    Padme111

    25113 Crédits

    Tout en sirotant un cocktail sans alcool, Padmée n’avait pas perdu de vue la nouvelle Chevalier. Elle l’avait vu surprise, puis heureuse. Ensuite, la fierté de Kinsa et l’étreinte entre la maître et la chevalier qui restera toujours sa padawan dans son cœur. Maître Pad connaissait se sentiment. Pourtant, en cet instant des larmes lui montent. 

    Aynor – Ca va Pad ?

    Surprise par la Twi’lek, la Maître sursaute. Aynor lui pose la main sur l’épaule et s’excusant de l’avoir saisie. Maître Brûle lui explique être seulement nostalgie et trouve l’excuse que son verre est vide pour s’éloigner de son amie. 

    Vingt ans, c’est long ! C’est le temps passé loin de ce type de cérémonie. C’est aussi très dur pour Padmée d’être dans l’incertitude des choix de son dernier padawan. En se resservant un verre, la dame ne blanc se retourne vers le groupe qui s’est crée autour de Zadyssa. 

    Galen, Kinsa, Zadyssa, Lysandre et Ilan forment une grande famille. Pour Padmée, le souvenir de l’époque de Pollux, Obitom, Clickman, Jorus et Docbeldom fait écho. D’autres larmes commencent à coller sur ses joues. Elle décide qu’il est temps pour elle de partir. Zadyssa n’a pas réellement besoin des félicitations d’une veille dame comme elle. 

    Discrètement, la dame à la canne dépose son verre à trois quart remplit sur la table et prend la direction de la porte. C’est à ce moment précis, qu’elle perçoit la présence de celui qu’elle craint le plus le regard. 

    ***

    Le plus vieux et le plus grand des padawans arrivent à ce qui semblent être une festivité. Il avait beaucoup lu et entendu parler de cette cérémonie d’adoubement. C’était une grand première pour Dexter d’assister à cette fête. 

    Entrant dans la salle, il ne peut manquer le groupe des cinq quasis au centre de la pièce. Le Besalisk marche d’un pas décidé vers eux lorsqu’il ressent un regard posé sur lui. Dexter se fige, il sait que c’est elle. Depuis son arrivé au temple Jedi, il sait qu’à un moment ou un autre, il l’a retrouverait. Le regard du padawan géant reste sur le groupe des cinq. Il a réellement envie d’aller féliciter Zadyssa. Pourtant, l’idée de fuir en courant cette confrontation le taraude. 

    ***

    Baissant les yeux, La veille dame prend la décision de ne pas perturbé cette journée de joie. Tournant les talons, usant de la Force, Padmée quitte rapidement la pièce au point en se dissimulant dans la Force afin qu’on ne la suive pas. Elle a besoin de rester seule. 

    ***

    Soulagé en percevant l’aura de Maître Brûle s’éloignée, Dexter respire normalement. Il reprend son pas décidé et avance jusqu’à rejoindre les trois chevaliers et les deux padawans. 

    Dexter – Alors, c’est le club des cinq ici ? Félicitation Chevalier Zadyssa ! Ca fait plaisir de voir que les Jedi peuvent être festif. J’espère que votre rang ne nous empêcherons pas de jouer avec votre sphère télékinésique ?

    dimanche 17 septembre 2017 - 21:05 Modification Admin Permalien

  • Avatar Zadyssa

    Zadyssa

    7250 Crédits

    Après avoir fait duré l'étreinte avec Kinsa, Galen vint me féliciter à son tour, à sa manière. En profitant également pour réconforter mon maître - ex-maître - en plaçant un bras par-dessus son épaule, puis il m'invita à les rejoindre, ce que je fis avec un grand sourire aux lèvres. Ilan et Lysandre s'incrustèrent à leur tour en me sautant dessus, me serrant dans leurs bras et me félicitant. Serrée au côté des quatre Jedi, j'étais heureuse, très heureuse : j'avais les personnes auxquelles je tenais le plus à mes côtés, elles étaient ma fratrie, ma famille...

    Du coin de l'oeil, j'aperçus Dexter, le padawan adulte, pénétrer dans la pièce avant de momentanément se figer. Intriguée, je l'observai plus en profondeur ; il s'était crispé, presque apeuré. Pourquoi ? Soudain, je vis une forme se glisser à l'extérieur de la pièce, et Dexter se décontracta immédiatement. Il avait donc... peur de quelqu'un ? ou redoutait du moins sa présence. 

    Finalement, il finit de se diriger  vers moi :

    Dexter : Alors c'est le club des cinq, ici ? Félicitation Chevalier Zadyssa ! Ça fait plaisir de voir que les Jedi peuvent être festifs. J'espère que votre rang ne nous empêcherons pas de jouer avec votre sphère télékinétique ?
    Moi, sourire en coin : Non, pas d'inquiétude. Je peux même te battre maintenant, si tu veux ?

    Je lui offris un joli sourire amusé.

    Dexter : Ça ne me dérangerait pas, mais profitons d'abord de cette fête.

    J'approuvai d'un hochement de tête.

    Moi : Et merci, Dexter. D'ailleurs, tu peux me tutoyer, tu sais ?

    dimanche 24 septembre 2017 - 16:20 Modification Admin Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Discord

Discutons :)

25 fans connecté(s)

Evénements

Comic Con Paris 2019

25 oct. 2019 - 27 oct. 2019

Expo Chtar Wars 2.0

09 nov. 2019 - 11 nov. 2019

HeroFestival Marseille 2019

09 nov. 2019 - 10 nov. 2019

Star Wars Episode IX

18 déc. 2019

Evénement Planète Star Wars Episode IX

18 déc. 2019 - 22 déc. 2019

Star Wars IX

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2019 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide