L'évolution de Luke entre Le Retour du Jedi et Les Derniers Jedi (page 2)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Remeyodi

    Remeyodi

    13964 Crédits

    Pour moi le personnage de Luke dans les derniers Jedi n'est pas raccord avec le caractère et le personnage de Luke dans l'OT.

    Luke ne tenterait pas de tuer son neveu parce qu'il va devenir un futur Dark Vador, même l'espace d'une seconde. Dans l'OT quand Luke apprend que Vador est son père il fait tout pour le ramener vers la lumière, il ne veut pas le combat.

    Luke ne laisserait pas sa sœur et ses amis en danger sans intervenir. Dans l'OT quand Luke a une vision de ses amis en danger, il fonce pour venir les sauver même si son entrainement avec Yoda n'est pas fini et qu'on lui dit que c'est un piège de Vador.

    Luke ne renierait pas à ce point l'Ordre Jedi et ne lancerait pas son ancien sabre laser, le sabre laser de son père donné par Obi-Wan en arrière comme une m****.

    Si on prends le contexte du réveil de la Force et des informations donnés par le livre, 5 ans plus tôt Luke avait son académie Jedi, formait son neveu qui le trahissait pour tout détruire. En cinq ans, Luke ne peut pas devenir un vieux aigri qui veut mourir sur son ile même si on prends comme postulat de base ce que Rian Johnson a inventé.

    Pour moi le caractère du personnage de Luke Skywalker n'est pas respecté.

    On pourrait prendre pour exemple une suite d'Harry Potter trente ans plus tard avec Harry qui se réfugie dans une grotte, ne veut pas entrainer Rey une jeune magicienne très douée qui lui demande de l'aide et lui ramène sa baguette de sorcier.  On apprendrait que pendant qu'il dirigeait Poudlard ,Harry aurait tenté de tuer le fils d'Hermione qui est devenu le disciple de la réincarnation de Voldemort suite à cela. Il lui dit que l’enseignement de Poudlard cela ne vaut rien et que le monde vivrait mieux sans l'ordre des magiciens. Cela ne tient pas debout non plus.

    samedi 30 juin 2018 - 07:30 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Kaarde

    Kaarde

    16975 Crédits

    S'il y a bien une opinion à laquelle il ne faut pas se fier pour le développement d'un personnage, c'est bien celle de son interprète ! Étant moi-même comédien entouré de comédien(ne)s, je suis assez bien placé pour le savoir. La majorité des acteurs rechigne à s'abaisser à rabaisser leurs personnages, préférant se mettre le plus en valeur possible.
    Il n'est donc pas étonnant que Mark Hammill ait eu une vision flatteuse du devenir de Luke, mais sa vision ne peut en aucun cas être considérée comme la plus pertinente ou prise comme parole d'évangile. C'est même carrément la moins objective. Un scénariste intelligent n'écoutera JAMAIS les suggestions d'un acteur sur son rôle à moins que celui-ci soit un parangon d'humilité, ou producteur.


    Anakin.S ----> Je te rejoins sur tous les points. Sans ces épreuves à surmonter le personnage de Luke n'aurait rien eu d'intéressant à raconter et aucun message à transmettre. On oublie facilement que Luke, en plus d'être humain, est un maître à la formation tardive et incomplète, seul et livré à lui-même. Donc pas étonnant qu'il soit moins résistant moralement que Yoda ou Obi-Wan.

    Rem. ----> Avec tous le respect que je te dois, la comparaison avec Harry Potter est ridicule et tirée par les cheveux, surtout racontée ainsi (d'autant plus qu'un Harry plus vieux qui se retourne contre ses alliés et ses idéaux ne serait pas irréaliste, c'est presque arrivé dans la suite officielle l'Enfant Maudit approuvée par Rowling). C'est facile, et dangereux, de partir du principe qu'une personne réelle ou fictive ne changera jamais. Mais c'est une logique de contes de fées (les gentils resteront toujours gentils et les méchants seront toujours méchants). Or le monde réel et notre propre Histoire ne manquent pas d'exemples d'hommes de bien ayant mal tourné et de criminels qui se sont repentis.
    Avec cette logique tu oublies du coup que Luke change bel et bien, avant la fin du film, et qu'il surmonte cette morosité qu'on lui reproche tant, ce qui rend son élévation au statut de légende d'autant plus belle !
    Tu oublies un peu vite aussi que Luke n'a pas "tenté" de tuer Ben. Il l'a simplement envisagé, ce qui est humain, laisse spéculer sur ce que Luke a bien pu voir en Ben pour être si effrayé, et suffit à créer un terrible incident entre les deux personnages.

    Kardass ----> "De plus, ça laisse un message qu'il faut baisser les bras, que se battre pour son idéal est inutile."
    Sérieusement, as-tu regardé le film en entier ?

    samedi 30 juin 2018 - 11:14 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar babo

    babo

    11816 Crédits

    Kaarde : vraisemblablement il y a différentes visions du métier de comédien, et la tienne en est une, mais reste un point de vue parmi d'autres.

    S'il ne faut pas se fier, pour le développement d'un caractère, à l'opinion de son interprète, peut-être chercher du côté de celui qui a crée le personnage ? Lucas ? Dans ce cas elle serait relativement similaire à celle de Hamill. Sinon la dernière possibilité est que tu suggères qu'artistiquement il faut se fier à l'opinion de celui qui a les sous et a acheté, dans ce cas le travail de Johnson est incriticable et l'art soumis à un budget.

    Il est ridicule d'établir une vérité générale de ce type, ça dépend du contexte, du personnage et de l'acteur. En l'occurrence il est connu que Mark Hamill a une vision très particulière, mais également très réaliste de la personnalité de son personnage et de son fonctionnement.

    La comparaison de Rem. avec Harry Potter n'est pas du tout capillotractée, au contraire : Harry Potter est loin d'être un conte de fées séparant gentils et méchants comme tu le prétends, ce qui n'est absolument pas le cas à voir l'entrée dans le monde adulte du héros et la prise de conscience des manipulations de Dumbledore et du sacrifice de Rogue. Star Wars était aussi une métaphore de l'ouverture au monde à l'âge adulte au départ (lire "Le cinéma de Georges Lucas").

    Enfin, un repenti sous forme de fantôme, histoire de ne pas trop s'impliquer, de Luke pendant 10 minutes après être resté exilé à bouder (car il n'y a aucune forme de profondeur ni spiritualité dans l'exil inventé par Johnson, rien à voir avec Kenobi ou Yoda) 5 ans en abandonnant ses amis dans la tourmente ... Et bien ça montre toujours un Luke faible et aigri, ça ne change rien, c'est beaucoup trop facile.


    dimanche 01 juillet 2018 - 10:20 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Kaarde

    Kaarde

    16975 Crédits

    Babo ---> Ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dit. Lorsque je parle de l'avis du producteur je sous-entend, et je déplore, que les scénaristes en général ne peuvent pas avoir le dernier mot sur ce qu'ils écrivent. Je n'affirme pas qu'il faut se soumettre à l'opinion de celui qui a les sous, je souligne une triste réalité.
    La vision de Mark Hamill sur Luke Skywalker est réaliste, certes, mais d'où est-il établi qu'elle est la plus réaliste, au juste ? Il ne suffit pas qu'il ait bien joué Luke dans les années 70-80 pour croire que Mark est le seul homme au monde capable de comprendre le rôle. Autrement on aurait arrêté de jouer Molière et Shakespeare depuis des siècles. De plus, bien qu'il ait eu au départ une idée différente, Mark Hamill a quand même fini par accepter, comprendre et apprécier la vision de Johnson, ça on a un peu tendance à l'oublier.
    Donc oui, établir des vérités générales ce n'est pas terrible, mais tirer des conclusions à partir de peu d'informations prises hors contexte est encore plus ridicule, malsain et dangereux. Et je trouve justement que beaucoup trop de rageux s'appuient sur les premières réserves de Mark Hamill (et rien d'autre) pour établir comme une vérité universelle qu'ils ont absolument raison de trouver le film mauvais. Facile et ridicule ! Voilà ce que je voulais exprimer dès le départ.

    Et oui, la vraie opinion qui compte c'est celle de l'auteur. Or on sait que George Lucas aurait fait une toute autre nouvelle trilogie, et que dans sa vision des faits le fils des Solo serait aussi passé du Côté Obscur (donc échec de Luke quoi qu'il arrive). A part ça on n'en sait guère plus, et rien ne garantit qu'il aurait fait un meilleur travail que Johnson. Il a d'ailleurs dit lui-même de son projet de postlogie que "les fans auraient détesté". On ne peut donc que spéculer, mais en aucun cas tirer des conclusions à partir de RIEN.

    Sur Harry Potter on est d'accord, ce n'est pas une histoire simpliste où tout est noir ou blanc. C'est à Rem que je reprochais d'appliquer une logique de conte de fée à cet univers, tout comme beaucoup semblent le faire sur SW et le personnage Luke, puisque son scénario de Harry passé du côté obscur se voulait visiblement sarcastique (alors que je trouve la chose potentiellement réaliste dans l’œuvre de Rowling).

    Enfin si le retour en force de Luke à la fin des Derniers Jedi ne change rien et est trop facile, comme tu dis, alors le revirement et le repentir soudain de Dark Vador à la fin du Retour du Jedi après 25 ans de meurtres et de tyrannie n'a pas davantage de valeur.

    dimanche 01 juillet 2018 - 20:42 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Remeyodi

    Remeyodi

    13964 Crédits

    Kaarde> Ma comparaison avec un Harry Potter qui devient un vieux aigri force le trait effectivement pour montrer que pour moi le choix de Johnson en tant que scénariste est mauvais. Tu dit que Star Wars n'est  pas un conte de fée, mais c’est justement là où pour moi tu as tort car l’histoire de base se base sur des archétypes et c'est un conte de fée qui doit garder son coté manichéen.

    Je te refais le synopsis de l’épisode 4 en conte de fée.

    Dans un royaume fort lointain, le tyrannique roi Palpatine avec son alcolyte le chevalier noir Dark Vador pourchassent les rebelles qui détiennent les plans de la forteresse magique et de son grand rayon meurtrier. La princesse Leia est capturée mais les donne juste avant à deux paysans qu'elle envoie dans le désert de sable  Tatooine se cacher. Ils sont recueilli par le jeune héros Luke qui avec l'aide d'un vieux druide Obi-wan vont avec le voyou Han Solo se rendre dans le palais d'Alderaan qu'ils trouvent en miette. Ils se retrouvent dans la forteresse volante magique, délivrent la princesse et lors du combat final le héros Luke vise le point faible de la forteresse pour la détruire.

    Et ils vécurent heureux jusque à la prochaine suite lol...

    lundi 02 juillet 2018 - 06:55 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Starwarsgirl

    Starwarsgirl

    1524 Crédits

    Je crois que je suis une des rares personnes  à apprécier "le Luke de l'épisode 8", je trouve que la réaction après l'échec vis à vis de l'entrainnement de Ben est tout à fait légitime. Luke est représenté comme un être humain, avec ses émotions (malgré qu'il soit un jedi il ne ressent pas rien) et il n'est pas étonnement qu'il perde espoir apres un si gros échec (c'est quand même son neveu) , de plus le fait de perd espoir la sans doute rendu plus aigrie, de plus la solitude n'aide pas forcement.

    Après ceci n'est que mon point de vu, nous voyons tous les choses d'une manière différente.


    jeudi 05 juillet 2018 - 13:10 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar Arnaudb

    Arnaudb

    202 Crédits

    A ceux qui ne sont pas d'accord avec l'évolutionpsychologique de Luke. Vous avez de la chance visiblement la vie vous a épargnée et vous permet de croire que ce qui lui arrive est irréaliste. Vieillissez un peu plus et on en reparle.

    samedi 17 novembre 2018 - 11:00 Modification Admin Réaction Permalien

  • Avatar JadenKors14

    JadenKors14

    112 Crédits

    Luke à prit 30 ans dans la vue depuis le 6.

    Il a tout perdu, il a laissé son neveu détruire et tuer le nouveau temple, et tous les élèves. Il n'a pas réussi à former Ben et il est même devenu ce dont il redoutait le plus : un nouveau vador. 

    La honte envers lui même, sa famille, ses amis, des morts sur sa conscience. Le mec est brisé ! Luke Skywalker ou pas c'est avant tout un homme brisé.  

    Je trouve le personnage extrêmement bien pensé et heureusement que Mark Hamill a mis ces idées et ces désaccords de côté et de fournir une incroyable prestation !! 

    dimanche 18 novembre 2018 - 17:15 Modification Admin Réaction Permalien



Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Discord

Discutons :)

55 fans connecté(s)

Evénements

Celebration

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2020 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide