Princesse Leia : L'Héritage d'Aldorande (Panini)

  Votre navigateur Internet Explorer n'est pas compatible avec Planete-StarWars.com.
Vous n'allez pas voir toutes les sections du site ni même les actualités de la page d'accueil. Merci d'utiliser un autre navigateur comme Safari ou Chrome. Merci pour votre compréhension.
  • Avatar Anakin.S

    Anakin.S

    11768 Crédits

    J'ouvre ce topic pour parler de l'album "Princesse Leia : Princesse d'Aldorande" parut chez Panini, et initialement publié, aux Etats Unis, en cinq issus par Marvel.

    Scénario : Mark WAID
    Dessin : Terry DODSON
    Encrage : Rachel DODSON
    Couleur : Jordie BELLAIRE

    Retrouvez la review d'Hypertonyk : ici

    Qu'en avez-vous pensé ?

    En ce qui me concerne, j'ai longtemps boudé cet album aussi bien parce que graphiquement ça ne m'attirait pas forcément, que le sujet ne me touchait pas et que le personnage de Leia, à ce moment là de la chronologie, ne m'intéresse pas.

    Pourtant je me suis laissé tenter et j'avoue avoir été agréablement surpris.

    D'abord par l'histoire. Je rejoints l'avis de Tony dans sa review : c'est riche et intense, on ne s’ennuie pas une seule seconde grâce à l'action, mais en plus les personnages évoluent et l'intrigue a un sens in-univers.

    Car dans une galaxie où, bien que sous le joug d'un Empire, la libre circulation des biens et des marchandises est actée, la question du  devenir des Alderaaniens qui se trouvaient ailleurs que sur leur planète au moment de sa destruction, est tout à fait légitime ; aussi bien pour un auteur que pour le personnage de Leia.
    A partir de là Mark WAID brode un récit totalement dans l'air du temps par les sujets qu'il aborde : les réfugiers, le mélange des cultures, la paranoïa des survivants, le rôle d'un chef d'état en période de crise, ...

    J'aime aussi beaucoup la façon dont Mark WAID utilise une petite phrase prononcé par Leia dans "Un Nouvel Espoir" : "Nous pleurerons nos morts plus tard" afin de créer un clivage puissant entre la princesse et une partie de ses troupes. Clivage personnifié par le personnage d'Evaan, une pilote de chasse originaire d'Aderaan, qui ne supporte pas le comportement de Leia qu'elle surnomme : La Princesse de Glace.
    J'aime d'autant plus, que je n'avais absolument pas compris pourquoi certains reprochaient à J. J. Abrams d'avoir fait de Leia un personnage insensible au sort du Système Hosnian dans l’Épisode VII, alors que tout était déjà dans l’Épisode IV. Cette BD apporte donc une certaine cohérence de plus au comportement de Leia.

    Côté graphique, après un temps d'adaptation, ce style qui me paraissait enfantin et un peu grossier -- se prêtant plus à "Astérix" qu'a du "Star Wars" -- m'a finalement séduit, m'évoquant presque de l'art-déco de la fin du XIXème Siècle. Certes, on est loin (très loin ?) de Mucha et de ses illustrations de Sarah Bernhardt, mais derrière l'épaisseur du trait de Rachel DODSON se cache une certaine élégance et une petite poésie. Le tout accentué par des aplats de couleur lumineux rehaussés de-ci de-là par par des ombres en ton sur ton. L'ensemble est également très contrasté... peut-être parfois trop... par des zones de noir intense. Néanmoins l'ensemble fonctionne assez bien pour se dire que c'est une version figé d'une version animée.

    Si je n'avais qu'une chose de positive à retenir de cet ouvrage c'est ce moment où Leia, sur Naboo, contemple une "peinture" (si on peu appeler ça comme ça) d'une ancienne souveraine sans savoir qui elle est, et qu'elle a le sentiment que celle-ci lui a jeté un regard furtif. Magique !
    Cette instant est à mettre en parallèle avec cette autre visite de Leia sur Naboo, quelques années plus tard ("Les Ruines de l'Empire"), lorsqu'elle pénètre dans le hangar du palais de Theed où elle ressent un "froid" (en fait une trace laissée par Darth Maul plus de 30 ans plus tôt).

    Malgré tout, j'ai deux-trois réserves :

    • La première concerne les designs des vaisseaux. Autant ceux que nous connaissons, ça passe, mais alors le reste, et notamment celui dans lequel voyagent Evaan et Leia... c'est juste complètement hors-sujet à mes yeux. Souvent trop de courbes, souvent bordélique... jamais logique dans la fonctionnalité.
    • La seconde concerne le niveau d'application. Autant certains détails sont très travaillés, autant d'autres sont bâclés : R2 en fait régulièrement les frais...

    Ce qui gâche un peu le plaisir de la lecture.

    Aaaaaarg ! Et ce "Aldorande" choisit par l'éditeur Panini..... la nostalgie c''est bien, mais l’harmonie entre les différentes œuvres et les différents support moderne : c'est encore mieux. RENDEZ-NOUS ALDERAAN !!! ^^

    En bref : une BD que je me suis procuré à reculons et qui fut une agréable surprise. Le scénario est intense, avec un minimum de fond (assez rare pour être souligné) et les dessins sont agréables, à défaut d'atteindre des sommets.

    Ce message a été modifié par Anakin.S le dimanche 23 juillet 2017 - 20:28

    jeudi 23 février 2017 - 23:49 Modification Admin Réaction Permalien


Merci de vous connecter grâce au formulaire ci-dessous ou de vous inscrire afin de participer aux discussions...

Evénements

Générations Star Wars & Science-Fiction 2019

27 avril 2019 - 28 avril 2019

Kiwanis Force Event 2

14 juin 2019 - 15 juin 2019

Star Wars Episode IX

18 déc. 2019

Celebration

Star Wars IX

Encyclopédie

PSW v8 - Mentions Légales - Contact - Rejoignez-nous !
© 1999-2019 STEREDENN / AW / PSW
© & ™ Lucasfilm Ltd. © Disney


Aide